Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 novembre 2019
Antananarivo | 01h17
 

Infrastructure

Promesse présidentielle

Les travaux de réhabilitation de la RN44 vont démarrer

mardi 15 octobre | Arena R.

Les travaux de réhabilitation de la RN44, route reliant Moramanga à Ambatondrazaka seront lancés officiellement ce jour à Moramanga. Ce projet fait partie des promesses d’Andry Rajoelina depuis l’époque où il était président de la transition, il l’a repris dans ses "velirano" quand il s’est présenté à la présidentielle en 2018.

La réhabilitation de la RN44 était le cheval de bataille électorale de tous les présidents qui se sont succédés au pouvoir dans le pays. Malheureusement les gouvernements successifs se sont limités à quelques kilomètres de travaux sans arriver à faire une réfection entière des 159 km qui relient des deux villes. L’axe Moramanga-Ambatondrazaka est dans un piteux état depuis plusieurs années, l’association des transporteurs routiers se retrouve souvent à faire des petites réhabilitations pour que la route soit encore fonctionnelle. En saison de pluie, les usagers mettent 16 heures pour faire le trajet. Située dans une zone de forte précipitation, la RN44 est une route de par nature fragile, qui donc nécessiterait une réhabilitation régulière.

Lors de son déplacement dans d’Alaotra Mangoro qui a débuté hier, Andry Rajoelina a également lancé les travaux de réhabilitation de la RN3A, long de 25km à Manaingazipo, ainsi que la route qui relie l’aéroport de Feramanga Avaratra au centre-ville d’Ambatondrazaka.

En dehors des infrastructures routières, le président de la République annoncé la construction de nouvelles infrastructures sportives et éducatives. En effet, le district d’Ambatondrazaka bénéficiera d’un terrain de foot synthétique, respectant les normes de la FIFA. Cela fait suite à la rénovation totale du stade Rasolonjatovo. L’Etat prévoit également la construction d’écoles primaires publiques à Sabotsy.

Pour soutenir les projets d’adduction d’eau potable dans cette capitale d’Alaotra Mangoro, le Chef de l’Etat a lancé le chantier de construction de puits pouvant subvenir aux besoins de 12 000 personnes à Ambohimiangaly, Ankarandro et à Antanambao. Il s’est également rendu à Bevava pour constater de visu l’évolution des travaux de construction d’un barrage, achevés actuellement à 90%. Ce barrage est prévu irriguer 36 000 Ha de surface rizicole.

41 commentaires

Vos commentaires

  • 15 octobre à 10:16 | Isandra (#7070)

    Ouf, enfin...R44, les ngôna tels Razara pierre, etc devraient se réjouir.

    36.000 ha à la place de 1.000, faites le calcul.

    • 15 octobre à 10:38 | betoko (#413) répond à Isandra

      Ah ! Ce que je disais il y a de cela 15 minutes pourquoi M.T ne parle jamais des choses positives comme la réhabilitation de la RN44 c’est chose faite merci MT
      Selon certains opérateurs économiques la raison pour la quelle la RN 44 était laissée à l’abandon c’est à cause des spéculateurs sans vergogne sur le prix du riz , Ils disaient oui le prix du paddy ou du vary fotsy ne cesse d’augmenter à cause de l’etat de la route RN 44

    • 15 octobre à 11:05 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Après 10 mois de pouvoir, le terme TGV n’a plus de sens parce que les choses avancent à la vitesse d’un drakadraka vieille locomotive du 19 e siècle. Si on prend le cas de la Jirama, le délestage perdure et s’installe définitivement et les gens en ont vraiment marre . E t pourtant c’est l’une des raisons de l’échec de Rajao aux élections,,,
      Alors, l’Académie Malagasy s’est planchée sur le terme " délestage" et trouve officiellement la traduction en malagasy … Les amis accrochez-vous !! . Si le Président prône partout son Velirano , les académiciens n’ont pas trouvé mieux que "VELIJIRO" pour traduire le délestage.
      Hier par exemple plusieurs quartiers ont subi le Velijiro pendant toute la soirée et une famille qui a commencé à cuivre le riz avec un cuiseur à riz électrique n’a pas pu diné et a vécu à la chandelle . Cette situation va marqué profondément les gens et risque de coûter cher au régime.
      Isandra , vous qui êtes proche du Président dîtes-lui d’oser faire du velirano sur les velijiro !

    • 15 octobre à 11:24 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Besorongola,

      et pour la coupure d’eau, comment on dit ?

      si le delestage se traduit par velijiro, et pour la coupure d’eau c’est veli...

    • 15 octobre à 11:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      C’arrive le retard de départ, même le TGV, mais, il ne roule vite qu’une fois sur le rail.

      Ici c’est à cause de la lourdeur administrative,...!

    • 15 octobre à 13:30 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,

      le magicien avait il oublier tout ces lourdeurs administratifs pendant ses études du velirano ?

    • 15 octobre à 15:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Si, des réformes sur la gestion publique sont prévues dans l’IEM pour améliorer les services publics.

      Cependant, avant tout cela, il faut vivre avec tout ce qui est existant, pour n’est pas dire avec les héritages.

    • 15 octobre à 15:57 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous avez raison les dix ans qui viennent de passer sont terribles en termes d’héritages !
      Un coup d’état et 10 ans d’immobilisme cela vous tue un pays qui ne se portait déjà pas bien !

    • 15 octobre à 17:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      A cause de la crise et puis, la FDR, enfin le Président par défaut naïf se faisait piéger par le TIM.

    • 15 octobre à 18:44 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,
      en lisant vos posts, vous tournez toujours en rond.
      vous ne pouvez pas avancer parce qu’il y a les lourdeurs administratives, les TIM etc....les fautes des autres quoi.
      vous avez établi l’IEM sur quelle base, sur quel point de départ.
      vous avez toujours claironner sur MT que gouverner c’est prévoir, alors vous dites quoi ? vous n’avez rien prévus tout ces problèmes.

  • 15 octobre à 10:36 | Ra-Jao (#282)

    Tiens, MT a publié une nouvelle positive au crédit du pouvoir, contrairement à l’affirmation de Bekoto dans le forum sur l’article précédent concernant les" 2 000 000 d’enfants en retard de croissance".

    • 15 octobre à 10:52 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      M.T avait lu mes doléances (lol) , voilà une bonne chose de faite .Je l’avais écrit à 10h09 et l’article était sorti à 10h15

    • 15 octobre à 14:02 | Besorongola (#10635) répond à Ra-Jao

      Vohitra
      Quand on regarde comment vous écrivez avec brio et le Malagasy et le Français je vous laisse le privilège de rentrer un moment dans la peau d’un académicien . A vous l’honneur de trouver la traduction en Malagasy du mot " coupure d’eau " à l’instar de velijiro pour le délestage.

    • 15 octobre à 14:18 | nez_gros (#10715) répond à Ra-Jao

      @besorongola coupure d’eau= "foadrano" ou "ranotampina" , ou "sakandrano", à toi de choisir gros,t’as capté ou pas ?

  • 15 octobre à 10:57 | FINENGO (#7901)

    Pour le Barrage, rendons à César ce qui es à César.
    Oui, le barrage est l’Oeuvre de Hery.
    Quant à la RN44, la réhabilitation se fera avec quelle Produit ??
    Du Goudron ou du Béton, et de quelle épaiseur ??
    Attendons la finission pour voir.

    • 15 octobre à 10:58 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Oh la !!!
      quel Produit

    • 15 octobre à 14:42 | Anton (#8594) répond à FINENGO

      pas finaud le finengo ...
      Rectifier quelle par quel et laisser passer finission, faut quand même le faire !
      Ce qui, en français, donnerait : ’la réhabilitation se fera avec quel produit ??
      Du goudron ou du béton et de quelle épaisseur ??
      Attendons la finition pour voir.
      Et je passe sur ’rendons à César ce qui es(T) à César + :)
      Juste pour info, plus que la couche de roulement ce qui pérennise la durée d’une chaussée est, sans rentrer dans le détail de l’exécution, sa structure à partir du sol support [couche de forme ; couche d’assise ; couche de surface (liaison + roulement) ] sans oublier le profil, en travers et longitudinal, de la chaussée et l’évacuation des E.P
      Je gage que concernant la couche de roulement ce sera pour l’essentiel de l’enrobé d’une épaisseur totale comprise entre 8 et 10 cm et pour les zones les plus sensibles l’emploi de béton. Le tout béton n’est pas envisageable, hors les zones les plus exposées, car d’un coût exorbitant (mais aussi de délai d’exécution et de mise en oeuvre plus ’contraignante’), ni d’ailleurs -pour d’autres raisons- souhaitable...

  • 15 octobre à 10:58 | nez_gros (#10715)

    regle n°1:demander toujours la facture ! regle n°2:qui sont les maîtres d’oeuvre ! règle n°3 : qui sont les Entrepreneurs.

    si Une route estimée à 1 Milliard ariary est facturé 10 Milliard ariary, réalisée par un maître d’oeuvre qui ne paye pas ses impôts et une entreprise qui expatrie son revenu

    alors, JE NE ME REJOUIS PAS DE CETTE NOUVELLE

    • 15 octobre à 12:17 | betoko (#413) répond à nez_gros

      En réponse à votre question du moins en ce qui concerne la première partie il suffit de lire le panneau qui se trouve à la sortie de la ville de Moramanga .
      Concernant les impôts , est ce que l’entreprise qui a obtenu le marché n’avait pas payé ses impôts Faudrait peut être poser la question aux ministères concernés comme celui de la finance et des travaux publics ?
      Et pourquoi on cherche toujours la petite bête ?

    • 15 octobre à 14:30 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @Betoko,ce n’est pas de petites bêtes ce sont des grosses pépètes, les gens qui ne payent pas ses impôts ou expatrient son argent ce n’est pas de petite bêtes gros, c’est plutôt des grosses pépètes, t’as capté ou pas.
      Al Capone est condamné de ce genre de fraude gros, t’as capté ou pas ?

    • 15 octobre à 16:15 | Ibalitakely (#9342) répond à nez_gros

      à # (10715),
      Depuis 2009 les charrettes sont tjrs devant les bœufs avec cette fameuse création fozaïque dite Budgets de programmes présidentiels [la dernière LFR en a chipé de l’enseignement & santé pour engraisser celui de la présidence]. À partir de ce moment le prezidà envoie ce qu’il dit vouloir faire à l’Assemblé qui, tout en levant la main à l’unanimité en signe d’acceptat°[ qqs fois faisant semblant de demander l’avis de la HCC !!], jette la balle au PM & son gouvernement pour egzekisiô. Donc dans la même foulée ne parler pas d’appel d’offre, de qui finance quoi, de qui vérifie qui & quoi etc.

  • 15 octobre à 11:02 | Ra-Jao (#282)

    C’est bien Bekoto, vous avez le sens de l’humour. Il vaut mieux en rire que de s’invectiver à longueur de journée sur ce forum.

    • 15 octobre à 11:44 | betoko (#413) répond à Ra-Jao

      En effet j’ai le sens de l’humour mais je déteste les fachos tel que Finengo et jeaques entre autre Si c’est de l’invective c’est pour la bonne cause et je ne laisserai jamais me faire insulter ou me faire marcher sur les pieds par des non pareils

  • 15 octobre à 11:17 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Iarahana mahalala fa ny làlana mampitohy an’i Moramanga sy Vohidiala dia manana anjara toerana lehibe eo amin’ny toekaren’ny faritra Alaotra Mangoro, izay sompitra voalohany aloha raha ny famokarambary eto Madagasikara no asianteny.

    Ny fitondrana politika rehetra nifandimby nitantana teto amin’ny Firenena dia samy nitondra ny anjara birikiny ka nandray anjara tamin’ny fanamboarana na fikojakojana io làlana famoahambokatra io avokoa. Ny olana dia izao : tsy nisy na iray aza aloha hatreto tamin’ireo fitondrana ireo nahavita tanteraka nanamboatra làlana vita amin’ny tara manontolo izany fotodrafitrasa izany, ny sasany nanatontosa ampahany izay misy tetezana na fiampitana, ny sasany nanao fikojakojana tandrametaka, ny sasany nanamboatra fotsiny izay ampahany tena sarotra sy mampikatso tanteraka ny fifamoivoizana, izao indray dia misy ny fitondrana milaza fa hitondra ny anjara birikiny, ny hirariana feno sy tanteraka dia ny hoe ho vita manontolo amin’ny tara ary ho azo hifamoivoizana mandavantaona iny làlampirenena iny, enga anie ho tanteraka soamantsara izany, aoka kosa nefa mba tsy ho serasera politika sy angoantenda ary hiaka fanaon’ny mpanao tantara antsehatra no hitranga, ka ho lasa famitahambahoaka amin’ny fametrahana vato fehizoro fanombohan’asa fotsiny no hitranga.

    Amin’ny fanamboarana fotodrafitrasa hiantsorohan’ny fanjakana, dia ilaina ary takian’ny lalàna rahateo koa izany, ny fiantsoana tolotrasa ataon’ny fanjakana ao anatin’ny mangarahara ary mba tsy hisy tombo sy hala ny fanatanterahana izany :

    -  Iza no mamatsy ara-bola
    -  Inona sy inona avy no fepetra mikasika ny famatsiambola
    -  Inona avy ireo dingana hotanterahana amin’ny tolotrasa
    -  Ohatrinona ny tetibola voaomana
    -  Ahoana ny fanadihadiana mikasika ny fiantraikan’ny asa eo amin’ny tontolo
    -  Ahoana no fetr’andro hanatanterahana ny asa
    -  Iza no manara-maso ny fanatanterahana ny asa
    -  Iza no manatanteraka ny asa
    -  Ahoana ny mikasika ny fikojakojana ny fotodrafitrasa rahampitso aorian’ny fanatanterahana

    Ankoatr’izay, mbola tsy mitsahatra fa efa lasa tarazo ny rediredin’ny olona very saina : tanimbary vaovao, fanitarana fambolena vaovao, tanimbary vaovao vao nohajariana mirefy 100.000 hekitara no fampanantenana sy velirano natao.

    Tsy velaranatany voatondraka, na koa velarantany azo hanaovana vadimboly voly avotra, na koa velarantany efa misy mamboly ka omena fanampiana no resaka eto, fa toerana vaovao vao hohajariana mandritry ny dimy taona fempotoana hiasana nomen’ny lalàmpanorenana hizakana fahefana aorian’ny fifidianana.

    Toerana efa misy mpamboly vary, ary efa misy tanimbary, saingy ny olana dia ny fifehezana ny rano, ireny dia tsy tafiditra ao anatin’ity 100.000 hekitara vaovao ity.

    Ary ilay toerana ao Bevava dia efa misy fotodrafitrasa efa natomboky ny fitondrana nijoro efa nitondra teo aloha teto amin’ny Firenena, fanohizanasa no ataon’ny fitondrana ankehitriny, tsy mahagaga moa satria ny minisitry ny fambolena dia tale jeneraly voakolokolo sy nobeazin’ny fitondrana HVM teo aloha ihany fa niofo nanao toy ny fanaon’ny zanak’ akoho miova reny.

    Mankasitraka Tompoko

    • 15 octobre à 15:08 | Ratal (#10734) répond à Vohitra

      Vohitra,
      Misaotra indrindra amin’ny soratrao.
      Ny tsy tokony hadinoina koa dia ny hoe :Nanaraka ny fepetra araka ny lalàna manan kery ( Procédures de passation de marché) ny tolotr’asa ( Bureau d’études, Entreprise..) natao ?

  • 15 octobre à 12:11 | kartell (#8302)

    L’émergence s’est emballée tandis que le minimum vital a échappé aux promesses de campagne faisant de l’électricité un produit de luxe par son prix et surtout pas sa distribution au compte-goutte ….
    L’article résume bien le contexte politique de cet imbroglio en soulignant la difficulté de lancer un projet hydraulique dans la mesure où le président "décideur" a peu de chance de couper le ruban inaugural sept après….le vrai problème est là avec ceux qui remplissent déjà l’escarcelle des difficultés comme jamais.
    La politique de l’immédiat et du "tout, tout de suite" imposent des solutions rapides et bâclées à vouloir rattraper dans l’illusion totale un temps perdu et son retard phénoménal….
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/10/15/a-madagascar-l-electricite-reste-un-produit-de-luxe_6015553_3212.html

    • 15 octobre à 12:22 | betoko (#413) répond à kartell

      C’est ce qui le gouvernement est en train fe résoudre , de plus lors de la campagne électorale pour l’élection présidentielle ,Andry Rajoelina n’avait jamais promis que le problème de la Jirama sera résolu dans 6 mois comme avait dit son prédécesseur Hery Rajao

    • 15 octobre à 18:53 | Maxim (#5960) répond à kartell

      Betoko,
      l’IEM serait effective sur combien d’année ? est-ce que pour 5 ans ?
      Si non, pourquoi mentir au peuple pendant les propagandes ?
      Si oui, croyez vous qu’avec la vitesse actuelle le peuple verra sa réalisation.

    • 15 octobre à 19:07 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à kartell

      Le problème jirama est apparue depuis 2009 !
      Quand les oranze se sont goinfre.
      Le jirama n n était pas déficitaire avant que l ni on nomme Charles et ses acolytes au CA.

  • 15 octobre à 12:24 | betoko (#413)

    Erratum C’est ce que le gouvernement est en train de résoudre

  • 15 octobre à 12:33 | Besorongola (#10635)

    Il y a une stratégie que je ne comprends pas chez Rajoelina ...le terme "manaram-penitra " qu’il utilise à tout va et qu’il traduit par "norme international’... Un stade aunorme FIFA ici ,un EPP manaram-penitra là … Que veut entendre le Président sur ce terme manara-penitra ?

    Pour un pays très pauvre comme Madagascar ne serait-il pas plus judicieux de combler les manques avec le peu qu’on a sur place au lieu d’investir avec des matériaux qui coûtent chers pour être au norme international ? Le problème de l’Education Nationale c’est le manque de bonne formation des enseignants mais pas celui des bâtiments . Il existe des écoles en falafa et en bois et qui ne coûtent pas chers et qui répondent aux besoins de la population sauf que le plus urgent c’est de donner plus de formation aux enseignants et de les rémunérer convenablement ...Ce genre de problème a été mis en évidence pendant la transition sur les fameux hôpitaux manara-penitra qui n’ont pas pu fonctionné comme prévu faute de matériels adéquats et de personnels soignants compétents. Certes les bâtiments des manara-penitra sont plus jolis avec leur couleurs mapar orange mauve pour se démarquer de la couleur bleue de Rajao qui n’est pas du tout en harmonie avec le volon’ny tany Malagasy . Mais à mon avis, vu le retard que connaît Madagascar dans tous les domaines , il faut de la quantité d’abord avant la qualité . La Chine au début de sa Révolution a commencé à combler son retard avec la quantité ,des chantiers un peu partout dans le pays,des fabrications souvent de produit rudimentaire mais répondaientt au besoin quantitatif de la population.Maintenant ce pays est devenu une grande puissance économique et c’est seulement maintenant depuis quelques années que les chinois parlent de norme internationale pour pouvoir accéder aux marchés occidentaux . Malgré tout , cette image de mauvaise qualité colle toujours sur les produits chinois alors que partout dans le monde, leurs produits répondent au faible pouvoir d’achat de la majorité de la population du globe. Les lobbies occidentaux aussi y est pour quelque chose et certains Malagasy dénigrent aussi par mimétisme les produits chinois alors qu’ils n’ont même pas la possibilité d’acheter des produits de marque occidentale .
    Sans faire de la pub , le téléphone chinois Huavvaï par exemple est capable de faire largement mieux de photo de qualité que le dernier IPhone des américains tout en coûtant 3 ou 4 fois moins chers . Et comme seule riposte de la part des Américains , Huavvaï s’est vu purement et simplement interdit au Etats Unis , au Canada et dans plusieurs pays anglophones…
    Alors pour Madagascar , misons sur la quantité d’abord pour combler le grand manque et passons par la suite à la qualité . Chercher la qualité de norme internationale dès maintenant à mon avis c’est mettre la charrue avant les bœufs . Par contre pour les produits d’exportation il est vivement conseiller de respecter les normes internationaux pour mieux vendre à l’extérieur .
    Les dirigeants Malagasy doivent aussi apprendre à être humble et modeste mais cela n’empêche en aucun cas l’efficacité. Mais il est vrai que les Gasy veulent aussi le bling bling ,le tape à l’oeil ce qui a permis à Rajoelina de gagner la dernière élection car il a bien compris cette mentalité Gasy. Quand j’étais à Mada durant l’investiture de Rajoelina , beaucoup étaient admiratifs de la voiture présidentielle, la fameuse Cadillac SUV modèle recent même si ce soir-là beaucoup ont mangé de ravim-bomanga ( plat des pauvres) . Alors je dirais que le chemin est encore long et le bout du tunnel n’est pas encore à l’horizon . Il faut passer par une révolution culturelle et revenir à la simplicité sans négliger les critères d’efficacité.

    • 15 octobre à 14:51 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Vous touchez au cœur d’une émergence promise en vous posant la question de savoir si elle doit passer par une vulgarisation des biens de consommation à la chinoise ou davantage vers une approche plus élitiste en privilégiant la durabilité,la qualité et surtout l’obsolescence retardée...
      Aujourd’hui, il n’y a pas photo, l’immédiat, le palpable, le vite fait bien fait font la une de l’actualité et des médias, la voix de son maître et de sa cour...
      La pauvreté est au centre du débat à savoir si un tel état des lieux autorise à privilégier le bâclé, l’approximatif, le tape à l’oeil et ceci pour seul prétexte qu’il faudrait donner tout de suite satisfaction quitte à devoir recommencer très rapidement à cause de la piètre qualité des choses...
      Alors que nous baignons dans le plus abyssal paradoxe au sein d’une société de l’attente, de la patience voir de la procrastination au sein de laquelle nos politiques tentent d’imposer une forme d’urgence à chaque quinquennat mais remise en question pour cause de voie de garage répétée ....
      Bref, il serait temps de s’imposer une réflexion à savoir si l’urgence voulue par le politique est compatible avec un endémisme de l’expectative ?...

  • 15 octobre à 14:32 | Maxim (#5960)

    En lisant les grands projets énumérés dans le site de la MAHTP, on a deux travaux sur la RN44

    - CONSTRUCTION DE DEUX RADIERS ALVÉOLES À MANAINGAZIPO ET AMÉNAGEMENT DE LA RN44 VERS L’AÉRODROME ET RN3A EN TOUT 9.80KM DE BITUMAGE

    - TRAVAUX DE BITUMAGE DE LA RN 44 - RELIANT MAROVAY A AMBOASARY (PK20 A PK60)
    Tous les deux projets ont commencé au moi de mai 2019.

    Questions :
    1-Est-ce que le MAHTP n’ a pas fait la mise à jour de son site ?
    2-Est-ce que le magicien a juste marqué une empreinte sur des projets déjà validés par l’ancien régime ?
    3-Comme la RN44 a une longueur de 159km et le deux projets ci-dessus traitent 50km environ. La promesse vas t - elle réhabiliter les 109km restantes ?

  • 15 octobre à 16:14 | betoko (#413)

    Nez gros
    Si une entreprise étrangère disons française investit en euro à Madagascar. c’est tout à fait normal qu’il ratatrie ses bénéfices après avoir payé ses impôts .Il faut voir aussi tous les détails des contrats avec le pays où on investi .C’est la règle dans le monde entier
    Ils ne vont quand même pas investir pour rien ?

  • 15 octobre à 16:35 | FINENGO (#7901)

    @ Anton (#8594)
    Bonjour
    Auriez-vous oublié qu’une quinzaine de Kilomètres de la route Tamatave à Soanierana Ivongo a été bétonnée.
    Il y avait des personnes des Ponts et chaussées ici, qui aurait donné leur avis sur la durée de vie de la réfection vu la densité du ferraillage qui était au minimum et de l’épaisseur du béton.

    Alors pour la RN44, je ne juge pas.
    Je me pose des questions et j’attends de voir.
    Quoi de plus sincère, n’est-ce pas mon Cher Anton.

  • 15 octobre à 17:39 | Jacques (#434)

    https://www.youtube.com/results?search_query=rn+44+madagascar

    https://www.youtube.com/watch?v=LqV5b1BRoRI

    Les routes, elles étaient nombreuses jadis en très bon état de praticabilité. Pour ne prendre que l’exemple de Diego (mon bled natal), le parcours Diego - Ambilobe (137km) s’effectuait en quelques 90 minutes (aujourd’hui plus de 5 heures), celui Diego - Anamakia une dizaines de minutes pour un peu plus de 10km, Diego - Ramena (18km) en 1/4 d’heure. Cas similaires aussi à travers toute l’île, nul doute.

    Puis est arrivée cette maudite année de 1975 (eh oui, et encore et toujours) qui a vu l’avènement d’un diable qui, tel Attila, a tout détruit sur son passage. Si Ra8 a essayé de "remettre sur pied" les routes, son bourreau, le bac-3, qui en fut allergique - les routes ne se mangent pas, rappelons-nous - a, depuis, mangé son chapeau (ouf !) et prétend avoir compris l’importance des voies de communication. Au four et au moulin (les ministres n’ont aucun droit au chapitre), tel son "mentor" l’amiral des égouts à son époque, le v’là qui ne cesse de claironner que des belles choses, entre autres donc la réhabilitation de cette RN 44. Je ne sais si, pour ce cas précis, on ne doit pas plutôt parler de construction tout court au lieu de réhabilitation tant il n’y restait que le spectre d’un sillon éreinté. J’espère qu’il mettra son cœur pour les routes, l’éducation, la santé etc... au lieu d’emmerder les habitants d’Ambohitrimanjaka ou de cancaner sur les utopiques miami et autres buildings.

    • 15 octobre à 18:18 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Jacques

      On n’a donné aucune date, non ?
      On se verra au 2e mandat.
      En attendant, les gasy peuvent tjrs aller à Bevoay.

  • 15 octobre à 18:27 | FINENGO (#7901)

    @ Anton (#8594)
    Oui mon cher Anton
    En ce qui concerne le Finengo pas finaud.
    Je peux tout de même me permettre comme monsieur tout le monde ici, d’avoir des fautes de frappes ou des fautes d’inattention au même titre que vous.
    A mois que vous, vous êtes ce que l’on appelle la perfection. Qui sait !!!
    Mais si ça vous amuse d’être le maître correcteur du forum, dites-vous bien que vous en auriez du travail.

  • 16 octobre à 10:38 | FINENGO (#7901)

    @ Anton (#8594)
    Monsieur Anton
    Saviez-vous que, pas qui veut, ne peut être ingénieur des Ponts et Chaussées.
    Il est bien facile d’aller sur le Net et de pondre quelques absurdités pour dire que l’on cannait, que l’on maîtrise. Car certainement vous étiez sur la Rubrique Histoires de Chaussées, qui relate mot pour mot à vos écrits.

    Je vous signale tout de même que 8 à 10 cm de Bitume pour des routes à Madagascar, sa durée de vie n’excède pas 5 ans, d’autant plus que les évacuations d’eau de pluie, ne sont pas faites dans les règles, voir inexistantes.

    Pour qu’une route ait une durée de vie d’au moins 20 ans à Madagascar, il faut qu’il y ait diverses couches avant le Bitumage, qui comprennent :
    * Parties supérieure des Terrassements d’au moins 70 à 80 cm.
    * Sol traité en place aux liants hydrauliques.
    * Plate-forme support de Chaussée.
    * Couche de fondation.
    * Couche de base.
    * Couche de liaison.
    * Couche de roulement, 20 cm de Bitume.
    Ca va sans dire que les systèmes d’évacuation d’eau de pluie que vous appelez EP, doivent être faites dans les règles de l’art.

    La Question qui se pose : Est-ce que Colas ou les Chinois respectent cette procédure ?

    PS : Ne faites pas trop attention à mes fautes d’orthographe, même si ceci vous procure une certaine jouissance, que vous ne pourriez pas trouver ailleurs.

  • 16 octobre à 11:47 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    - Les travaux de réhabilitation de la RN44, route reliant Moramanga à Ambatondrazaka seront lancés officiellement ce jour à Moramanga. Ce projet fait partie des promesses d’Andry Rajoelina depuis l’époque où il était président de la transition, il l’a repris dans ses "velirano" quand il s’est présenté à la présidentielle en 2018.

    - Mazava izany fa efa veliranon’ny Filoham-pirenena Andry Rajoelina hatr@ nitantanany ny Tetezamita ny hanamboarany io RN44 io ary dia indro izy ankehitriny fa tena tanterahiny. Izany no porofo mivaingana fa tena olona mitazona sy manatanteraka ny teny izay lazainy tokoa ny Filoha Andry Rajoelina koa fisaorana sy fankasitrahana feno no mendrika izany. Tena voaporofo tanteraka ankehitriny fa tena miasa sy tia Tanindrazana ary indrindra tia fandrosoana io Atoa Filoha Andry Rajoelina io.

    • 16 octobre à 12:53 | FINENGO (#7901) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      @ Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)
      C’est bien cela oui !!!
      Votre soutient est un vrai Mic Mac il me semble.
      Ecrit en Français tout d’abord, et traduit en Malgache pour que tous comprennent.
      Ne saviez-vous pas qu’ici à plus de 99% parlent et comprennent, le Malgache.
      Non ????

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS