Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 18h25
 

Société

Crise sanitaire

Les transporteurs nationaux et régionaux suspendent leur mouvement

mardi 16 juin | Fano Rasolo

Les transporteurs des lignes nationales et régionales reliant les zones durement frappées par le coronavirus aux autres régions et districts non encore infectés ont décidé, hier, de suspendre les manifestations qu’ils ont entamées la semaine dernière pour réclamer la reprise de leurs activités. Ces derniers espèrent en effet bénéficier des diverses aides sociales promises par les autorités pour pallier la situation.

« Nous décidons de suspendre notre mouvement suite à l’allocution du président de la République, qui a déclaré qu’il a entendu nos appels de détresse et nos revendications sur la reprise de nos activités. Comme il a mentionné que des aides sociales seront versées à chaque famille victime du confinement à travers la distribution de vivres « VatsyTsinjo » et la dotation de 100 000 ariary par le « Tosika Fameno », et aussi la distribution de nourritures à travers le nouveau projet « KalyTsinjo », nous sommes parmi ces personnes et nous avons besoin d’aides pour alléger nos charges quotidiennes », affirme un transporteur.

Un autre a expliqué qu’ils attendent ainsi leurs parts et une prise de résolution lors de la réunion prévu ce mercredi entre le Chef de l’Etat et les représentants du secteur privé. Avec les restrictions de déplacement, ces transporteurs ont cessé complètement leurs activités depuis presque trois mois. La semaine dernière, ils ont tenu des rassemblements quotidiens avec les guichetiers et les propriétaires de véhicules, devant les gares routières comme au Fasan’ ny Karana et à la gare routière Maki d’Andohatapenaka, pour manifester leurs revendications. Durant cette longue période du confinement, ces transporteurs régionaux et nationaux n’auraient bénéficié d’aucune aide sociale de la part du gouvernement.

La suspension de libre circulation des passagers touche la région Analamanga et les quatre districts de l’ex-province de Toamasina que sont Toamasina I et II, Fénérive-Est et Moramanga.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juin à 11:23 | MALIBUC (#9345)

    " Un jour tu comprendras ! "

  • 16 juin à 15:09 | Ibalitakely (#9342)

    Ny tena mahatsikaiky dia ny maheno olona @ haino aman-jery miteny hoe "IZAHAY NIFIDY ANAREO [Billy The Kid malagasy, ird, irk] NEFA IZAO NO ATAONAREO ANAY". Olona efa nanomboka ny 2009 no fantatra fa gaigy raha mpivadibadi-dela, mpandaiga, mody tsy mahatadidy izay nolazainy sns KA TE IFIDY AZY EO !! Izao indray mbola tena ao anaty fahasahiranana tanteraka dia asiako an’izao atsy asiako an’izao ary dia manantenà be indray (na ny fahavitan’ireo fampanantenana na ny mangarahara ...). Asakasak’izay mbola andairan’ny bala rora aloha e !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives