Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 juillet 2019
Antananarivo | 16h05
 

Société

Services des domaines

Les syndicalistes donnent un ultimatum de 72 heures pour libérer leur collègues emprisonnés

jeudi 28 mars | Arena R.

Les syndicalistes au sein du service des domaines ont donné un ultimatum de 72h aux autorités pour libérer les employés de ce service détenus en prison. Sans cela, ils menacent de faire un déballage sur les ventes de terrains domaniaux effectués par les régimes successifs.

Impliqués dans des affaires de vente de terrain domanial dans la capitale dont notamment la villa Elisabeth, à Ivandry et le jardin d’Antaninarenina, un ancien directeur général et deux autres employés des services fonciers, ont été placés sous mandat de dépôt à la maison centrale d’Antanimora.

Lors de la conférence de presse qu’ils ont tenu hier à Anosy, ces syndicalistes ont réclamé ainsi la tête des commanditaires dans ces affaires. Ces fonctionnaires ne feront qu’obéir à leur supérieur hiérarchique, et ne seront que de simples exécutants affirment-ils. Julien Reboza, ancien vice-premier ministre à l’époque, est particulièrement pointé du doigt dans notamment l’affaire de la vente de la Villa Elisabeth à Ivandry. Ce dernier, est déjà comparu devant les juges du Tribunal anti-corruption mais étant donné son statut d’ancien membre du gouvernement de l’époque, son dossier a été transféré à la Haute cour de la Justice (HCJ) qui en l’absence de l’Assemblée nationale ne pourra encore rien faire. L’ancien Vice-Premier ministre du gouvernement de Jean Omer Beriziky, lors de la Transition, n’a en tout cas pas souhaité s’exprimer sur ses accusations. « Laissons la Justice faire son travail », affirme-t-il.

A cause de la lourdeur des procédures au sein de la Haute Cour de la Justice, les syndicalistes craignent que les principaux acteurs et donneurs d’ordre ne soient pas inquiétés. Raison pour laquelle ils exigent à ce qu’il n’y ait pas deux poids et deux mesures dans les décisions du tribunal dans ces affaires.

La vente des terrains domaniaux a toujours été un sujet très sensible et a été souvent dénoncé par la société civile depuis de nombreuses années à Madagascar.

44 commentaires

Vos commentaires

  • 28 mars à 10:09 | harmelle (#5862)

    " Sans cela, ils menacent de faire un déballage sur les ventes de terrains domaniaux effectués par les régimes successifs."
    Chantage , complicité , non dénonciation de faits délictueux ....drôle de pays ! Bananier de haut en bas , chacun fait comme il veut , sauf les très pauvres qui meurent en silence

    • 28 mars à 15:59 | rayyol (#110) répond à harmelle

      Plus sa change plus c est pareil Menace Ils se tiennent tous par la barbichette Je peux des lors vous dire que ce gouvernement va etre le pire ue tout ce que vous avez vu a date Il m aprit 5 ans pour le juger Il n apas changer d un iota Autant Hery ne l avait pas autant celuici ne vaut rien Pourquoi pas de guts tout simplement Et totalement ignorant de ce que c est que gouverner Pas de suite dans les idees un puppet

    • 28 mars à 19:11 | lysnorine (#9752) répond à harmelle

      « Chantage , COMPLICITÉ , NON DÉNONCIATION de faits délictueu(x) »

      - « Quand ça tourne mal ils se disent exécutants, mais quand tout va bien, tous ils jouent dans la cour de la corruption, du plus petit, au plus haut placé du Service » [FINENGO 28 mars à 11:14].

      - « Les employés des DOMAINES incriminés, ... sont [indubitablement] des COMPLICES qui ont encaissé de l’argent. » [Isambilo 28 mars à 11:23].

      - « Mais pourquoi ce n’est que maintenant que ces syndicalistes osent proférer des menaces , POURQUOI dès le debut ils n’ont pas OSÉ le[s] DÉNONCER même d’une façon anonyme...De toute façon le fait de n’avoir rien dit c’est déjà de la COMPLICITÉ... » [betoko 28 mars à 11:55 ].

      - « TSY ANDRAIKITRY ny SYNDICAT ny miaro ny mpanodikodinana fananampanjakana, tsy miafina fa LASA AVOCAT ny ["NGEZA"] MPANDIKA LALÀNA ny syndicat eto amintsika...ary ilay mandrahona hoe avoAka izao sy izao,IZAY MIHITSY IZAO NO ANDRASAN’ ny olona [ny Vahoaka Malagasy iray manontolo] sy ny fitsarana » [lanja 28 mars à 12:07].

      [Dia ampanantenaina SAZY MALEFAKA ary izay rehetra manampy ny mpamototra ny amin’izany sy ny Fitsarana, satria tsy maintsy tsaraina ary melohina koa ireo rehetra MPIRAI-TSIKOMBAKOMBA ireo ka manala ny tsininy amin’ny hoe « mpanatanteraka baiko fotsiny izahay »]

      - « [ces FONCTIONNAIRES des Domaines] ont RECONNU que leur collègues emprisonnés sont impliqués, mais, parce que ce ne sont pas eux les COMMANDITAIRES [des « KARANA » et « ASSIMILÉS » ?], il faut les libérer...
      « TANT MIEUX s’ils vont faire de déballage, MAIS , APRÈS, nous demandons qu’on procède [à]des CONTRÔLES dans ce service , pour savoir si ces fonctionnaires ne sont pas impliqués dans des AUTRES AFFAIRES [Isandra 28 mars à 15:16]

      [et RÉÉXAMINER certains JUGEMENTS des tribunaux de première instance et des cours d’appel qui seraient ASSOCIÉS à ces « autres affaires », en vue de DÉMANTELER une bonne fois pour toutes le RÉSEAU MAFIEUX « DOMAINES-TRIBUNAUX » et de commencer ainsi à ÉPURER TOUTE L’ADMINISTRATION].

      « ... c’est un cas intéressant en ce sens qu’il montrera dans quelle mesure les autorités démontreront qu’elles sont CAPABLES [?] de s’élever au dessus des PRATIQUES MAFIEUSES en laissant ce syndicat dénoncer les hauts responsables en question, tout en conduisant une ENQUÊTE APPROFONDIE dans ce SERVICE...
      « Pourquoi ne pas SPONTANÉMENT avoir DÉNONCÉ les vrais hauts responsables preuves à l’appui plutôt que de publiquement monnayer cela contre leur petite PROTECTION COUPABLE, sans se rendre compte de la TARE morale dont ils font preuve ce faisant ?

      [en bons fonctionnaires au service de l’État, veillant à l’intérêt public, ils auraient DÛ D’EMBLÉE REFUSER D’EXÉCUTER DES ORDRES ILLÉGAUX]...

      « C’est une occasion pour CE GOUVERNEMENT [et le président de la République] de montrer qu’il sait « faire » au delà de la com [plutôt des gesticulations et verbiages stériles. "Wait and see"].

      En conclusion du rappel de ces interventions pertinentes et des observations que j’y ai associées, ces COMPLICES au sein du syndicat et ceux d’en dehors, qui prétendent imposer un diktat à la JUSTICE d’abord et au gouvernement ensuite, sinon ils feraient un « DÉBALLAGE », doivent être emprisonnés, condamnés sévèrement et RADIÉS IMMÉDIATEMENT de l’Administration. Mais, peut-être se sentent-ils très forts, étant assurés d’une protection et d’un soutien indéfectible de la part, par exemple, des « KARANA » et « ASSIMILÉS », les véritables commettants et patrons en dernière analyse.

    • 28 mars à 19:56 | lysnorine (#9752) répond à harmelle

      « C’est une occasion pour CE GOUVERNEMENT [et le président de la République] de montrer qu’il sait « faire » au delà de la com [plutôt des gesticulations et verbiages stériles. "Wait and see"].

      Rajouter [spliff, 28 mars à 16:31]

  • 28 mars à 11:14 | FINENGO (#7901)

    A bien comprendre, ils se tiennent tous par les Kouilles dans l’administration malgache.
    Quand ça tourne mal ils se disent exécutants, mais quand tout va bien, tous ils jouent dans la cour de la corruption, du plus petit, au plus haut placé du Service.

    Comme dit si bien harmelle (#5862) : Chantage, complicité, non-dénonciation de faits délictueux....drôle de pays.

    Et j’ajoute drôle de mentalité, mentalité de Babakoto primaire.

  • 28 mars à 11:23 | Isambilo (#4541)

    Il faut quand même être d’une stupidité extrême pour imaginer qu’une telle transaction puisse se traduire concrètement. Aussi bien de côté des acheteurs que des vendeurs. Les employés des Douanes incriminés, ce sont soit des demeurés congénitaux soit des complices qui ont encaissé de l’argent.

  • 28 mars à 11:55 | betoko (#413)

    Mais pourquoi ce n’est que maintenant que ces syndicalistes osent proférer des menaces ,pour quoi dès lé debut ils n’ont pas oser le dénoncer même d’une façon anonyme
    Et si les concernés viennent les voir en disant "fermez vos gueules ,voici des milliards "
    De toute façon le fait de n’avoir rien dit c’est déjà de la complicité Il y a un bruit qui court selon le quel une haute personnalité aurait spolié des maisons appartenant à l’État du côté de Faravohitra depuis des années et personne n’ose le dénoncer

    • 29 mars à 20:23 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Encore un coup de RAVALOMANANA !

  • 28 mars à 12:07 | lanja (#4980)

    Tsy andraikitry ny syndicat ny miaro ny mpanodikodinana fananampanjakana, tsy miafina fa lasa avocat ny mpadika lalàana ny syndicat eto amintsika, aiza no ho afaka moramora izay rehetra teren ny lehibeany hangalatra ....ary ilay mandrahona hoe avoAka izao sy izao, izay mihitsy izao no andrasan ny olona sy ny fitsarana

  • 28 mars à 12:19 | Maxim (#5960)

    Un directeur général est simple exécutant selon ce syndicat de corrompu et profiteur.

    • 28 mars à 13:21 | Isambilo (#4541) répond à Maxim

      Un directeur général peut être un exécutant, c’est pour ça qu’il y a été nommé. Et s’il n’est pas totalement débile, il peut faire chanter la personne qui l’a nommé par la suite.
      Ce n’est pas spécifique à Dago.

  • 28 mars à 15:16 | Isandra (#7070)

    Ils sont marrants, ces fonctionnaires de domaines.

    Ils ont reconnu que leur collègues emprisonnés sont impliqués, mais, parce que ce ne sont pas eux le commendataires, il faut les libérer. Je conseille ces fonctionnaires à lire un peu le code pénal, afin qu’ils sachent si un simple exécutant d’un délit est non condamnable.

    Et en outre, tant mieux s’ils vont faire de déballage, mais, après, nous demandons qu’on procède des contrôles dans ce service, pour savoir si ces fonctionnaires ne sont pas impliqués dans des autres affaires.

    • 28 mars à 16:04 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Je sais exactement comment ils procedent Je me suis fait passer une passe pas bien du tout par ces memes employes dans un litige de terrain Mon adversaire un senateur Imaginez vous Ils m ont bien organizer aucune chance

  • 28 mars à 16:31 | spliff (#5871)

    En effet, c’est un cas intéressant en ce sens qu’il montrera dans quelle mesure les autorités démontreront qu’elles sont capables de s’élever au dessus des pratiques mafieuses en laissant ce syndicat dénoncer les hauts responsables en question, tout en conduisant une enquête approfondie dans ce service pour déterminer le degré de responsabilité individuelle de chaque intervenant incriminé dans le système... un peu comme dans le cas du ministre « gyrophare » et de son chauffeur.

    Ce cas montre de manière éclatante la perte de toute notion de ce qui est juste et moral dans notre société en général... Menaces mafieuses utilisées par un syndicat qui a pignon sur rue comme méthode d’action en public : ils en appellent ouvertement à une « protection » corporatiste style « bizina protection » plutôt qu’à une justice digne de ce nom. Pourquoi ne pas spontanément avoir dénoncé les vrais hauts responsables preuves à l’appui plutôt que de publiquement monnayer cela contre leur petite protection coupable, sans se rendre compte de la tare morale dont ils font preuve ce faisant ?

    C’est une occasion pour ce gouvernement de montrer qu’il sait « faire » au delà de la com en ne faisant pas d’exception sur les responsabilités incriminées. Seule solution pour enclencher le soi-disant changement des mentalités du sommet à la base tant réclamé...

  • 28 mars à 16:41 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Lentement mais surement, Madagasikara, notre pays est en passe de devenir d un stade d Etat defaillant a un Etat voyou.

    Avec une administration publique peuplee de brigands et de politiciens decideurs malfrats et truffes de bandits aguerris au demantellement progressif des institutions de la Republique.

    C est le kidnapping avere de l autorite de l Etat.

    • 28 mars à 18:51 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Au contraire, avec ce nettoyage auprès de l’adminiistration que ce régime est en train de faire, ce dernier temps, cet État deviendra un État propre.

    • 28 mars à 19:48 | rayyol (#110) répond à Vohitra

      Isndra Le president est mieux de se rouvrir les yeux .Et voir qui il admet dans son equipe Allez lire la Gazette vous verrez de quoi il en retourne Il va se ramasser avec le meme genre d individu qu il avait lors de la transition Na t il pas donner le pouvoir a Hery regarder ou cela nous a mener On ne peut dire qu il a une facilitee a jauger une personne

  • 28 mars à 16:44 | Milaza (#10526)

    Le personne emprisonnés au sujet de vente du villa ELIZABETH et le Jardin d’Antaninarenina ne pas besoin d’ultimatum pour être libre et faire le déballage sur les ventes de terrains domaniaux effectués par les régimes successifs pour faire connaissance des population tout la corruption sur la vente

  • 28 mars à 16:46 | Vohitra (#7654)

    Qui avaient pu accaparer de maniere frauduleuse les terrains de 58 hectares faisant partie du domaine public de l Etat localise a Ivato d apres vous ?

  • 28 mars à 16:50 | Vohitra (#7654)

    Est ce que les cessions de terrains par baux emphyteotiques ou non depuis 2009 jusqu a maintenant avaient elles recues l approbation d une Assemblee d elus de la Republique oui ou non ?

  • 28 mars à 17:00 | Vohitra (#7654)

    Nosy Iranja, Ilot Radama et ainsi de suite, qui et comment les investissements prives y localises avaient pu s effectuer ?

    On nous a tous bernes avec cette histoire de 1.3 millions d hectares qui n etaient qu au stade d un " memorandum of understanding " a l epoque.

  • 28 mars à 17:04 | Vohitra (#7654)

    Et le gars ancien candidat en 2018 qui avait menace en vociferant " izaho no tena bandin i Dubai ", qu est ce qu il sait lui ?

  • 28 mars à 17:10 | Vohitra (#7654)

    Comment se fait il que des terrains militaires faisant partie des domaines prives de l Etat sont devenus actuellement des proprietes privees ?

    • 28 mars à 17:49 | Maxim (#5960) répond à Vohitra

      on aimerait bien que l’état ne répondra pas aux menaces lancés par ces syndicats de malfrats et les petits peuples auront le dit déballage des sales affaires et les ventes de terrains domaniaux orchestrés par ces pouritures de fonctionnaires durant les régimes successifs.

    • 28 mars à 19:42 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra

      Cf par exemple, un IMMEUBLE érigé sur un terrain militaire, à AMBODIROATRA, sur la Route Circulaire, à Antananarivo, à côté de la STATION D’ESSENCE.

  • 28 mars à 17:36 | Vohitra (#7654)

    C est pour toutes ces raisons citees supra qu on, vous savez tous qui, refuse de rendre public les declarations de patrimoines de ceux qui y sont assujetis.

  • 29 mars à 10:06 | vazaha (#9399)

    Toutes ces manifestations des corps de l’administration (domaines, impôts, douanes, enseignants, police, SÉCES, paramédicaux, magistrats, trésor public, administrateurs civils etc.. et j’en passe) démontrent que le Président et le pm ne sont pas dans l’obligation de choisir un militaire a la tête ministère de La Défense, un magistrat à la justice, un ingénieur TP aux travaux publics, un prof a l’enseignement , un policier à la sécurité, un diplomate au MAÉ, ou un inspecteur du trésor aux finances etc, etc...
    Le corporatisme ne doit pas être un prétexte pour faire des activités politiques. Les ministres de feu Tsiranana avaient bien dirigé leurs départements sans être des spécialistes du secteur concerné. Les spécialistes sont les agents du ministère.

  • 29 mars à 11:23 | kartell (#8302)

    il est plus que révélateur de constater que les syndicats puissent se permettre de lancer un ultimatum au pouvoir en place, vieux relent d’un passé oublié, cette forme de défense de l’encarté syndical prend ici, un goût de rance prononcé, au sein d’une obsolescence moribonde ….
    Défendre l’opprimé et le sans grade était l’une des bases fondamentales du syndicalisme qui s’est progressivement adapté aux dérives de la démocratie pour aujourd’hui défendre becs et ongles des éléments complices et profiteurs de passe-droits d’une corruption fleurissante et très nourrissante…
    Le syndicalisme s’est ainsi adapté aux réalités d’une société incapable de défendre le faible au profit du prédateur, fusse-t-il la petite main d’un pouvoir, classé lui hors catégorie …..
    En exigeant la relaxe immédiate, le syndicalisme ne fait que réclamer ce qui se pratique dans les " hautes sphères" ; l’application manu-militari de l’impunité pour tous ….
    Dans sa logique propagandiste de vouloir faire un ménage inadapté, le pouvoir se voit confronter à ses propres contradictions celles d’exiger une justice sélective et partisane des seconds couteaux..
    Dans un tel contexte, il est clair qu’il faut s’attendre à de brusques ruades de ceux qui seront dans le collimateur d’un pouvoir qui visiblement a oublié de regarder vers le haut préférant baisser la tête en croyant que la partie ne serait qu’une formalité !….

  • 29 mars à 13:36 | vatomena (#8391)

    La nuit du 29 mars — La nuit du Fahavalo

    La nuit était noire . Le ciel était constellé . La nuit était silencieuse .Le créole et sa famille dormait paisiblement.Soudain ,à minuit , un appel réveille la maisonnée . ’’ Patron , Rasoa se meurt ; Il faut la conduire à l’hopital. ’’’’ Le créole s’habille précipitamment ,ouvre sa porte . Il fait face soudain à une troupe en transes qui a envahi sa cour . Une foule en transes qui trépigne agite des sabres ,brandit des sagaies,manie des fusils de chasse ..Il n’a pas le temps de réagir .Il est saisi ,jeté à terre .Il est découpé à la hache ,transpercé à la sagaie ,rompu au baton .Le sang gicle ,arrose la terre .Il n’a pas eu le temps de crier .,de réagir.Il est saisi ,jeté à terre .Il est découpé à la hache ,transpercé à la sagaie , rompu au baton .Le sang gicle ,arrose la terre .Il n’a pas eu le temps de crier . La boite cranienne a éclaté ;. La cervelle s’est répandue .Une joie meurtrière embrase la foule . La maison est envahie .Tout ce qui ne peut etre détruit est emporté .On se bat pour une chemise , une paire de bottes , une marmite en cuivre.La femme enceinte ,encore au lit ,est saisie .,mise à nue . Elle tombe frappée de mille coups . Elle est trainée par les cheveux dans la cour .C’est une loque humaine prise en dérision . On lui ouvre le ventre . On arrache le foetus . On joue au ballon avec.Tout le monde rit . Mais le public n’est pas entièrement satisfait . Le spectacle a été trop court. On met le feu . On applaudit les flammes qui dévorent les murs et le toit . Puis la horde se met en marche ,joyeuse et excitée pour une autre attaque , un autre spectacle sauvage . Les chiens reviennent et flairent le sang des morts . Toute la nuit des concessions sont attaquées . Des maisons ,des récoltes ,du matériel brulent . Au petit matin ,dans la vallée du Faraony,il n’y a plus un seul vazaha ,créole ou métis de vivant . La foule paysanne est en joie ,ivre de ses victoires . Demain ,le voyage en train sera gratuit ;demain il n’y aura plus d’impots ,demain on se partagera les concessions accordées aux Vazaha . C’est la nuit du fahavalo !

    • 29 mars à 14:12 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      A chaque fois quand le 29 mars arrive, je pense toujours aux Wagons de Moramanga, et au largage par avion,...! Et je cherche dans l’histoire du monde les faits similaires,...je n’ose même pas le citer,...!

    • 29 mars à 15:17 | lanja (#4980) répond à vatomena

      Isandra
      ne cherche pas, pose question à votre maman

    • 29 mars à 16:05 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Lanja,

      Si ma mère était capable de tout répondre, elle ne m’aurait plus envoyé à l’école....Hihihi !

  • 29 mars à 16:18 | vatomena (#8391)

    Isandra —Vous pouvez penser au massacre des populations par les Khmers rouges ,au génocide du Rwanda ,à celui des arméniens ,des ’koulaks ’en Ukraine avec Staline. En France vous avez l’exemple de l’extinction de la Vendée par les républicains . A Madagascar ,il n’y eut jamais de massacres d’une telle ampleur . Fremigacci a recensé seulement trois crimes de guerre : la fusillade de Moramanga ,le largage des sorciers par le lieutenant Fontanges , le massacre préventif dans la prison de Mananjary et cela au debut de la pacification

    • 29 mars à 17:41 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      "Fremigacci a recensé seulement trois crimes de guerre : la fusillade de Moramanga ,le largage des sorciers par le lieutenant Fontanges , le massacre préventif dans la prison de Mananjary et cela au debut de la pacification"

      Cependant, selon l’humanité, le nombre de morts est très important :

      "Le 29 mars 1947 éclate à Madagascar une insurrection mal connue encore aujourd’hui. Une terrible répression s’ensuivit. Polémique encore aujourd’hui, 10 000 morts ? 30 000 ? 40 000 ? Mais, selon l’état-major de l’armée française en 1949, 89 000 morts."

      https://www.humanite.fr/madagascar-1947-un-massacre-colonial-que-la-france-veut-occulter-457563

      Notez bien 89.000 morts,

      "La « pacification » se prolonge durant plus de quinze ans, en réponse aux guérillas rurales éclatées en plusieurs foyers, sur les hautes terres et dans les régions périphériques. Au total, la répression de cette résistance à la conquête coloniale fait entre 100 000 et 700 000 victimes malgaches, selon les sources (1)". (1) Pierre Boiteau

    • 29 mars à 18:18 | spliff (#5871) répond à vatomena

      Bjr Vatomena

      « Seulement » trois crimes de guerre...

      Même si l’on peut vous accorder qu’une base de raisonnement soit nécessaire, le seul fait que ces crimes aient été recensés ne signifie pas qu’ils aient rigoureusement été les seuls... même à l’ère de l’info instantannée, tout ce que l’on « sait » n’est pas tout ce qui se passe réellement... des Snowden et des Assange incarnent ce fait.

      Par ailleurs, ce « seulement » déclare-t-il le caractère acceptable - dans votre esprit - d’une approche comptable de la morale ?

    • 30 mars à 20:37 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Vous y croyez ,Sandra , aux 100 000 morts ? La propagande communiste de l’époque a bien fait son travail d’intoxication. Référez vous plutot à Fremigacci

  • 29 mars à 23:06 | vazaha (#9399)

    Quelqu’un est en train d’affirmer que en temps de guerre, tuer avec une arme blanche, parcequon n’a que ça, est un crime., tandis que massacrer avec des mitrailleuses est un acte normal de guerre..
    Les Malagasy résistants qu’on appelait Fahavalo (ennemis) étaient en guerre contre une armée d’occupation. Comme les Algériens, les Vietnamiens contre les français et, les résistants français contre les nazis..
    Les Malagasy n’avaient pas fait l’ecole de guerre et n’avaient pas les moyens militaires indispensables. Mais ils s’etaient battus pour libérer leur pays.
    Les armées americaine au Japon avec les 2 bombes atomiques et alliées en Europe durant la 2e guerre mondiale avaient bien bombardé dans le tas soldats et civils. Plus tard on parle de frappes chirurgicales pour justifier des bombardements de villes en Lybie ou en Syrie. Mais cela n’a pas empêché de toucher des civils, beaucoup de civils.
    Alors faut-il condamner la frappe chirurgicale sur la femme créole enceinte ?
    Toutes les guerres sont horribles. Mais toutes les invasions et les occupations sont aussi horribles. On connaît la terreur des familles civiles quand elles entendent les bruits des bottes des soldats d’occupation. La colonisation est un crime contre l’humanite. Tout comme l’esclavage. Macron l’avait reconnu en Algérie lors de son passage dans ce pays en 2017. J’admire son courage. Il avait osé de dire ce qu’il fallait dire, quitte à risquer de perdre des voix en pleine période électorale.
    Toutes les guerres de libérations sont légitimes et justes. Qu’elles se soient passées en France, en Syrie, au Vietnam, en Algérie, au Cambodge, en Afrique du Sud ou en Irak et en Palestine.

    • 30 mars à 08:18 | vatomena (#8391) répond à vazaha

      Au compte de la Colonisation reconnue aujourd’hui comme crime contre l"humanité il faut lui reconnaitre le grand mérite d’avoir mis fin au trafic de l’esclavage qui dépeuplait le Continent depuis des siècles .
      Les Utopies sont parfois dangereuses et meurtrières. Jules Ferry se croyait chargé de mission . Il était persuadé que le devoir des peuples dits civilisées était d’éclairer les peuples vivant dans une autre civilisation .Il voulait leur apporter l’instruction ,le progres. :l’administration ,la santé ,le moteur ,l’hygiène ,le commerce .,la route . On sait comment cela a mal fini .
      Une autre utopie naitra plus tard : le Communisme avec la volonté de créer un homme nouveau .Cela se terminera en massacres humains et la désolation . Aujourd’hui la nouvelle idéologie tourne autour du Mondialisme . Nous ne sommes pas encore au bout du terme ....

      Toutes les guerres de libération coloniale (Viet Nam ,Algérie ) se sont terminés par la victoire des rebelles sauf à Madagascar.Les sociétés secrètes comme le Jina et le Panama Ont lancé le mot d’ordre de la rébellion sans aucune préparation des événements :pas d’armements ,pas de stock de vivres ,pas d’hopitaux ,pas de liaisons avec les pays communistes ou alliés . Une pareille impréparation aura été criminelle D’autant que la majorité de la population n’a pas basculé et s’est montré fidèle à l’ordre en place . des vies ont été perdues pour rien

    • 30 mars à 18:01 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à vazaha

      Rigolo ce pierrerouge,
      Qui a mis en place l’esclavage ?
      Et le code noir ?
      Smotig ?
      Travaux forcés ?
      Changer l’esclavage en travaux forcés...
      Vous feriez mieux d’apprendre l’Histoire.
      Pas ceux des gagnants, des escavagistes mais des vrais historiens qui ont donc étudié l’Histoire.

  • 30 mars à 16:02 | vazaha (#9399)

    Sans l’aide des alliées, la guerre de libération des résistants français contre les nazis se serait soldée par une lourde défaite. Les soldats allemands d’occupation étaient trop forts contre les maquisards français. Comme les rebelles malgaches contre les militaires français d’occupation.

  • 30 mars à 20:05 | vatomena (#8391)

    NB -Vazaha 1939
    France :Population :37 millions d’habitants ; Allemagne : 80 millions
    France : gouvernement de front populaire ,pacifiste ,qui réduit chaque année le budget des armées ,qui ne croit pas à la possibilité d’une autre guerre franco -allemande
    Allemagne : Gouvernement autoritaire et patriote avec une jeunesse qui veut vivre dans une plus grande Allemagne

    Le résultat de la guerre était connue d’avance

    • 30 mars à 20:31 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      La su fu skill — J’ai eu la charité de ne pas avoir ri apres vous avoir lu . Informez vous avant de pontifier . Quand vous aurez le temps informez vous sur ces grands personnages de l’histoire africaine : Samory Touré ;Behanzin ; Gléglé ; Tipo Tipo
      Ne seraient pas des milliers d’esclaves qui avant Jésus Christ ont construit des pyramides pour leur Pharaon ? Et les Andevo ,chez nous ,qu’ont ils construit de remarquable . Pourtant l’esclavage chez nous a duré jusqu’au passage de Galliéni . des siècles à attendre une libération.
      Le code Noir a été voulu par Colbert qui voulait codifier la meilleure façon de protéger les esclaves contre les excès de certains propriétaires : Obligation de nourrir correctement et avec de la viande ,obligation de vetir l’esclave ,obligation de prendre en charge l’esclave dans la maladie comme dans la vieillesse . C’était déjà un mieux / Bien sur Colbert n’était pas encore un Galliéni.
      Le Smotig avait été annulé un an avant la révolte de 1947. Le travail obligatoire c’était pour pallier à la main d’oeuvre pour la construction du pays . L’exigence ne dépassait pas un mois et demi de prestation et la prestation était payée ..ect ...ect

  • 1er avril à 02:51 | Zafimaro (#3479)

    "ils menacent de faire un déballage sur les ventes de terrains domaniaux effectués par les régimes successifs."
    Ce chantage est ridicule. Ce chantage signifie a) que leurs collègues sont coupables de certains crimes, 2) ils craignent que les crimes de leurs camarades et leurs propres crimes ne soient révélés, et 3) si tout ne soit pas calmé en libérant leurs amis criminels, ils révéleront les crimes d’autrui ! Pourquoi ne pas simplement les forcer à devoiler toutes la verite et à les envoyer tous en prison ?

  • 1er avril à 17:46 | Jo Brandon (#9919)

    Les syndicalistes donnent 72 h, sinon ils vont tout déballer ?
    Mais ce sont des sans cervelle, comme d’habitude. Déballez tout et n’omettez rien ! Comme cela, votre cas sera tenu en compte par les Tribunaux.
    Si vous ne le faites pas, vous serez tous complices et serez condamnés pour recel d’informations vitales pour le pays. Vous ne pouvez plus reculer !
    POUR LE GOUVERNEMENT : pensez maintenant à remanier le texte régissant les fonctionnaires. Il faudra faciliter le licenciement des fonctionnaires pour faute professionnelle, comme dans le privé. Cela permettra aux autres diplômés de les remplacer.
    Les fonctionnaires qui n’ont pas d’éthique ou ne respectent pas l’éthique doivent être écartés sans ménagement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS