Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 novembre 2019
Antananarivo | 22h52
 

Politique

Elections législatives

Les sondages d’opinion officiellement interdits

vendredi 17 mai | Arena R.

« La diffusion par tout support des résultats de sondages d’opinion directement ou indirectement liés aux élections et référendums, ainsi que les études et commentaires journalistiques s’y rapportant durant la campagne électorale ou référendaire officielle et pendant la période du silence électorale, la veille du jour de scrutin est passible d’une amende de 2 millions à 5 millions d’ariary ». Cette information est visible sur le site de la Haute cour constitutionnelle (HCC), dans le guide sur les « Contentieux électoral des législatives ».

Ainsi, les sondages d’opinion, les études et commentaires journalistiques se rapportant aux élections sont officiellement interdits à Madagascar. Si lors de l’élection présidentielle, ils ont été considérés comme inopportun, pouvant troubler l’ordre public dans une ambiance politique morose, ils figurent actuellement parmi les actes passibles de procédure pénale. Dans les pays qui se veulent démocratiques, c’est pourtant une pratique des très courante, tout simplement parce que leur publication relève de la liberté d’expression.

Les sondages d’opinion, les études et commentaires journalistiques relatifs aux élections sont désormais comparables aux discours ou écrit incitant à un trouble à l’ordre et à la sécurité public, aux abus de fonction pour les titulaires des hauts emplois de l’Etat, à l’utilisation de ressources publiques et prérogatives de puissance publique, à la diffamation, aux outrages aux autorités ou offense aux institutions de l’Etat, au détournement de fonds et biens publics notamment les voitures administratives ainsi que toute autre fraude ou violation à la réglementation de la propagande.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 17 mai à 09:01 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Le nivellement par le bas est toujours d’actualité : Quel développement voulons-nous instaurer dans notre pays avec de telle pratique dans tous les domaines ?
    Un sondage est pareille à une prévision donc il peut se réaliser ou non mais le plus important est l’explication/la justification des écarts constatés.

  • 17 mai à 10:05 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Toujours a imiter ce qu’ il y a de plus stupide chez renimalala...
    Et quand les bovidés seront pucés, on pucera aussi les singes puis les tortues ...
    Quant à la liberté d’ expression !

  • 17 mai à 11:18 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hevitra kitoatoa be ty atao ty ary fanitsakitsahana ny fahalalahana eo @ sehatry ny fanehoan-kevitra.

    - Iza no tsy nahalala ohatra fa tsy ho lany intsony ry heridegany na dia tsy nisy aza ny fitsapana hevitra ?

    Heverin’ireo manana ampaham-pahefana fa zazakely mandrakariva ny vahoaka.

    Samia velonaina.

  • 17 mai à 12:51 | Isambilo (#4541)

    Mais quel est le débile qui va payer pour faire un sondage d’opinion dans un pays où ce ne sont pas les électeurs qui choisissent les dirigeants ?

  • 17 mai à 12:53 | FINENGO (#7901)

    Ceci s’appelle Baillonnage.
    En terme Clair et Précis, ça donne ceci :
    Vous fermez vos G U E U L E S, nous n’avons rien à foutre de vos opinions.
    C’est bien ça, la Vraie de vraie d’une Démocratie au Pays des Babakoto.
    On vous endort avec des Puces, pour mieux vous entuber, et idem pour l’IEM.
    Oh !! Ra Gasy a !!!
    Mba vohay ny maso ooooooo !!!!!!

    • 17 mai à 15:02 | Dapaoly (#8315) répond à FINENGO

      Ça ne fait que commencer et on en verra de toutes les couleurs et de toutes les danses.wait and see !

    • 17 mai à 17:18 | betoko (#413) répond à FINENGO

      En premier la tiénne ,de plus elle pue meme à 10 000 kilomètres

  • 17 mai à 18:10 | SNUTILE (#1543)

    Ce qui démontre l’absence d’indépendance de pensée des malgaches.
    Les rumeurs de bouche à oreille, comme actuellement l’internet Fake new en occident peut bouleverser les âmes perdus et incapable de discerner le vrai du faux.
    La cause est l’ignorance due à l’éducation du sens critique, et de l’émerveillement face à la technologie d’information plus sophistiquée.

    Quand une province malgache, d’un parti politique, compte ses nombres de votant à l’égal de la Chine compte sa population mondiale , plus de la moitié de la population du pays ou du monde réunie . Quel est l’utilité humiliante du sondage ?

    Evidemment l’élection des députés iffèrent de loin de l’élection d’un président de la république.

  • 17 mai à 18:36 | ratiarison (#10248)

    O ra-betoko VONGANY O ! i IALAHY no tokony HANGINA sy HIPETRAKA fa sady maimbo VAVA no MAIMBO HELIKA ary mbola ampiako hoe :VENDRANA no lohan’ ANGIDINA ! cervelle de MOINEAU*** MAZAVA ve ry LEROA A ? samy tsara

    • 17 mai à 19:05 | FINENGO (#7901) répond à ratiarison

      @ betoko (#413)
      17 mai à 17:18 | betoko (#413) répond à FINENGO ^
      En premier la tiénne ,de plus elle pue meme à 10 000 kilomètres
      ......................................................................
      Très flatté !!!! Et merci le Gros KON de tsy Vazaha tsy Gasy
      D’autant plus que ça me fait bander de savoir, que même à 10 000KM, je t’empoisonne la vie.
      Ben Tant mieux !!!!
      Car ceci continuera jusqu’à ce que tu Crèves.
      Gros KON ! ! !

  • 17 mai à 20:57 | fandresena (#299)

    Partout dans le monde les sondages sont permis que ce soit pendant l’éléction présidentielle que les législatives. C’est inquiétants !!! Il continue à trafiquer les résultats du législatives ? Il ne faut pas accepter ça dès maintenant.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS