Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 novembre 2018
Antananarivo | 22h57
 

Société

Fonction publique

Les résultats des épreuves d’admissibilité à l’ENAM enfin publiés

mercredi 31 octobre | Arena R.

Quatre mois après le concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration à Madagascar (ENAM), les résultats sont enfin rendus publics. La liste des admis pour les prochaines étapes du concours de recrutement des hauts fonctionnaires de L’État a été publié hier sur le site internet de cette école. Des résultats annoncés la veille en grande pompe comme étant fiable, reflétant aucune ombre de corruption selon les dires du ministre de la Fonction publique et des lois sociales, Pierre Houlder Ramaholimasy. Il déclare avoir lui-même suivi de près le déroulement de la délibération.

Il a ainsi fallu quatre mois pour corriger les feuilles de copies des 2 830 candidats pour ce concours où il y a 195 postes budgétaires à pourvoir. L’organisation du concours et la longue attente de publication des résultats laisse pourtant perplexe plus d’un. Contrairement aux déclarations du ministre, le manque de transparence dans ce concours serait manifeste.

Des noms qui reviennent deux fois pour deux concours différents et avec des numéros d’inscriptions différentes ne sont guère rassurants, tout en sachant qu’un candidat ne pouvait participer qu’à un seul concours étant donné que toutes les épreuves se sont déroulées les mêmes jours. Fort heureusement, la plupart de ces noms n’ont pas été admis dans les épreuves d’admission du concours, parce que dans le cas contraire, la flagrance de la corruption aurait été trop manifeste.

Là où le bât blesse, c’est sur le nombre des admis pour les épreuves orale et d’éducation sportive physique des concours. Ils sont trop justes ou inférieurs au nombre limite des agents à recruter fixé par le décret y afférente. C’est le cas notamment du concours professionnel de recrutement d’agent diplomatique et consulaire (ADC) qui devrait normalement être cinq, mais seuls quatre candidats sont admis pour les épreuves suivantes. Pour d’autres catégories, comme le concours professionnel de recrutement d’administrateur civil, il n’y aura que deux candidats à éliminer pour les deux prochaines épreuves du concours.

Malgré la belle parade médiatique du ministre de la fonction publique, il reste encore difficile à croire que ce concours d’entrée à l’ENAM soit dépourvue de toute manigance, de corruption ou encore de copinage. D’autant plus que nous sommes encore très loin de l’époque où la Grande île a connu son taux de corruption la plus faible et que les Malgaches ont assisté depuis un moment au retour au pouvoir de ceux qui ont favorisé la corruption.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 31 octobre à 11:03 | lafu_ny_su_krill (#10001)

    Quelle belle rigolade !
    4 mois apres.... le temps que les « candidaits » paient leur poste.

    • 31 octobre à 11:52 | betoko (#413) répond à lafu_ny_su_krill

      C’est de la suspicion et faudrait que vous apportez des preuves .Selon des mauvaises langues à chaque concours administratif parait que l’ex première dame a son cota ,maintenant qu’elle n’est plus à Iavoloa est ce que cela a changé quelque chose ?

  • 31 octobre à 12:06 | dominique (#9242)

    transparent de chez transparent !! c’est a mourir de rire quand on connais les zouaves qui demandent 4 mois pour une correction de concours !! je ne vous parle même pas du cirque sous la table ! VOIR pour les juges ou les douaniers c’est le comble .....

  • 31 octobre à 12:40 | Tsix (#10296)

    Matetika amin’ny sehatra avo toy itony no tena hisehoan’ny resaka kolikoly saingay noho ny ezaka izay nataon’ny fanjakana dia nihena izany. Miady amin’ny kolikoly isika ankehitriny ary rariny loatra raha toa ka mila mailo amin’izay atao ary ny fandraisan’andraikitra no zava-dehibe.

  • 31 octobre à 14:15 | SNUTILE (#1543)

    L’essentiel n’est ce pas la capabilité, l’aptitude physique du candidat à exercer ce que l’Etat lui demande personnellement à la hauteur du salaire et du prestige offert.
    Sachez que rien que l’impôt foncier, la taxe d’habitation exigé par le gouvernement français à l’ambassade de Madagascar à Paris fait fuir l’ambassadeur potentiel non apte à la gestion d’un immeuble ?
    Les concours diplomatiques n’est pas un jeu en occident. Il risque même d’être la honte oppressante en situation de tricherie.

    • 31 octobre à 15:35 | betoko (#413) répond à SNUTILE

      Normal si la taxe foncier et la taxe d’habitation sont énormes concernant notre ambassade à Paris car il est situé dans le 16 ème arrondissement un des quartiers le plus cher de Paris Déjà notre ministère des affaires étrangères a du mal à payer la facture de téléphone de l’électricité et aussi pas d’argent pour réparer toutes les voitures de l’ambassade
      Une des solutions ,vendre cet ambassade et aller dans un quartier de Paris où les taxes sont moins chères comme dans le 19 ou le 20,ème arrondissement , revers de la médaille Madagascar sera la risée du monde entier car tous les ambassades du monde entier sont domiciliés dans le 16 ème
      Une des raisons pour la quelle l’agence d’Air. Mad avait déménagé de l’avenue de l’Opéra pour aller d’installer dans le 12 ème

    • 1er novembre à 13:16 | dominique (#9242) répond à SNUTILE

      BJR : quand on connais un peut le système Malgache = aucune gestions et tous ou a 90% incapables de gérer un budget et même quoi que ce soit . voila le hic !!! exploser l’argent en fumées infructueuses .

    • 1er novembre à 13:50 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à SNUTILE

      betoko,
      « Madagascar sera la risée du monde entier car tous les ambassades du monde entier sont domiciliés dans le 16 ème »
      Mais c’est déjà le cas depuis 1973 ,beaucoup sont plié en deux avant de pleurer devant le merdier Malagasy !
      Rien de nouveau ,je vous conseille,pour votre ambassade , un deux pièces dans le 93 ,cela correspondra parfaitement à votre identité collective !

  • 31 octobre à 14:54 | Toutoun (#10298)

    Raha tsy diso ah le examen naverina izy ity ! Azo inoana izany fa valim-panadinana madio no ho azon’ny rehetra @zao, satria nohon’ny resaka kolikoly no nanemorana izany !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 218