Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 août 2020
Antananarivo | 18h29
 

Forces Armées

Journée des officiers

Les officiers appelés à être des modèles pour leurs élements

lundi 13 janvier | Mandimbisoa R.

Andry Rajoelina, en tant que chef suprême de l’armée malgache a participé hier à la célébration de la journée des officiers avec les officiers supérieurs qui travaillent au Palais d’Etat d’Iavoloha. « Les efforts devraient se poursuivre afin que les forces de l’ordre puissent protéger au maximum la population, a affirmé le président de la république lors de son discours hier.

Le ministre de la Défense nationale, le général Léon Jean Richard Rakotonirina qui a dirigé la cérémonie au siège de son département à Ampahibe, a pour sa part lancé qu’il est nécessaire de rétablir la sécurité à Madagascar. Des efforts ont déjà été réalisés, mais il reste encore beaucoup à faire en la matière, notamment par rapport aux vols de zébus, au kidnapping et aux innombrables attaques à main armée qui sévissent encore aussi bien à la campagne qu’en milieu urbain, souligne ce ministre. Des forces de l’ordre qui pourtant ont été lourdement équipées l’année dernière.

« Les officiers supérieurs doivent servir de modèle pour leurs éléments », a par ailleurs lancé le ministre. Les forces de l’ordre ont brillé ces derniers temps par les bavures, notamment au sein de la gendarmerie. Certains d’entre eux semblent avoir la gâchette facile, tirant sur des innocents, soit sous l’effet de la colère ou de l’alcool, comme c’était le cas à Ivato au début de l’année, à Soavinandriana, il y a quelques jours ou encore à Tsiroanomandidy où un militaire en état d’ivresse avait criblé de balles un civil en plein jour.

Le Premier ministre, Christian Ntsay, qui a célébré cette journée avec les officiers de la Primature, à Mahazoarivo a indiqué qu’en dépit des priorités qui devraient être réalisées pour atteindre les objectifs de développement du pays, il importe également d’équiper les forces de l’ordre, notamment celles du Bataillon de sécurité de la Primature.

La sortie de la première promotion des officiers de l’Académie militaire d’Antsirabe date du 12 janvier 1976. Cette date date a été par la suite choisie pour devenir la journée des officiers.

40 commentaires

Vos commentaires

  • 13 janvier à 10:43 | nez_gros (#10715)

    c’est quoi tous ces corps flasques . que ce soit celui du president ou ceux des autres ? C’est militaires ça ? gros, arrêtez les gateaux, les chocolats et les dzama s’il vous plaît ! T’as capté ou pas ?

  • 13 janvier à 11:00 | Vohitra (#7654)

    Ce sera une évolution significative si un de ces quatre matins les officiers de la force de sécurité et de défense Malagasy sauraient faire la distinction entre servir l’Etat et servir un régime politique, entre la préservation des institutions de la République et les intérêts politiques véhiculés par un régime…

    Mais quoi qu’il en soit, dans l’histoire de la République Malagasy, c’était en 1991 uniquement que cette force de sécurité avait su prendre ses responsabilités pour défendre les institutions de l’Etat sous l’égide du Général Ramakavelo Désiré Philippe…

    Le referendum constitutionnel d’octobre 1972 du Général Ramanantsoa Gabriel était anti-constitutionnel, il en était de même de sa prise et maintien au pouvoir dès le mois de mai de la même année…mais bien entendu, c’était louable de sa part d’avoir pu rétablir et restaurer l’ordre et d’avoir démantelé la F.R.S…

    Et plus tard, la perte de confiance et perte de légitimité vis-à-vis de l’armée avait pris ses racines profondes quant aux rôles assignés à la force de sécurité par le Capitaine de Frégate Ratsiraka et son frère par alliance le Colonel Raveloson Mahasampo Christopher, la terreur et l’oppression avaient régné en maître absolu, la crainte et la répression politique était à son comble…

    • 13 janvier à 11:37 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Servir l’Etat, signifie aussi respecter l’Etat de droit.

      Ce régime, c’est le peuple souverain qui l’a mis à leur place, selon les lois en vigueur, de ce fait, les forces de l’ordre sont tenues à se soumettre aux ordres de leur chef suprême.

    • 13 janvier à 13:04 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      @ Isandra

      Vous parlez comme une fervente nostalgique de la royauté en manipulant l’expression « peuple souverain « qui n’a plus cours dans une nation républicaine qui s’en donne l’allure avec beaucoup d’efforts à force de selfies grotesques et improductifs ...
      Hélas, ce peuple avec lequel vous adorez vous identifier mais qui, lui, aurait bien du mal à croire que vous êtes une des leurs, n’est pas aussi souverain que vous l’entendez...
      Son choix n’est qu’une liberté très restreinte dans la mesure où le panel proposé au suffrage universel est imposé par un microcosme politique qui mène le jeu comme il l’entend...
      De sorte que ce peuple est pris dans un étau qui a conduit à la situation actuelle...
      Parler comme vous de peuple souverain, c’est une provocation de plus et une insulte envers toutes celles et tout ceux qui disent non à cette forme abusive de choix forcé et qui préfèrent l’abstention plutôt que d’être assimilés aux moutons de Panurge dont vous êtes une représentante et une propagandiste , trop selfie, de cette léthargie politique qui entend le rester et qui, de surcroît, en est très fière !......

    • 13 janvier à 13:20 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Vous n’avez pas du tout saisi ni le sens ni le fondement de mon premier paragraphe ci-dessus, c’est la notion d’un Etat républicain qui vous échappe visiblement…et ce n’est pas au cours des propagandes, encore moins dans le velirano, que vous allez compenser cette lacune notoire…

      Pour t’aider à comprendre, il fût un temps où en Belgique, et c’est le cas actuellement en Israël, le parlement n’a pas réussi à dégager ni une majorité parlementaire ni une alliance politique, pour diriger le pays, mais l’Etat fonctionne toujours sans qu’il y ait ni défaillance ni lacune dans l’exercice de ses prérogatives...

    • 13 janvier à 13:59 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Cette attribution de chef suprême des armées est définie dans un contexte particulier et dans une période précise au cours des événements de la vie républicaine d’un pays…

      Mis à part l’armée comme étant le symbole de l’unité nationale, mais l’engagement au combat au front, ou bien l’envoi en mission de guerre hors du pays font partie de cette attribution, mais non pas, pas du tout, l’instrumentalisation de l’armée à des fins politiques et idéologiques, et dans son utilisation comme outils de répression…
      En temps normal, et dans le cadre sécuritaire de la vie publique, c’est le chef de gouvernement qui est le chef hiérarchique des armées…

    • 13 janvier à 15:23 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Kartell, Vohitra,

      Si on résume vos posts :

      Le fait que vous détestez ce président élu, les forces de l’ordre ne devraient pas l’obéir comme chef suprême, et qu’on ne peut pas dire que c’est le peuple souverain qui l’a élu, bien qu’il ait récolté la majorité des voix.

    • 13 janvier à 15:32 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Souverain : celui qui détient l’autorité suprême,...

      C’est le peuple seul qui peut décider, qui doit diriger le pays, donc c’est le souverain.

      C’est ce peuple là qui a décidé que c’est Andry le Président, pas Ravalo, et que l’attitude des abstentionniste l’attitude n’a aucun effet juridique sur la décision commune.

    • 13 janvier à 17:15 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Avec une Isandra, rien que de la diversion et de la désinformation à outrance...

      Et là encore, bien que ses affirmations ne coïncident pas avec le sujet et objet du débat, elle ne fait que des confusions entre une légalité républicaine et une légitimité populaire...déjà le sujet tourne autour des rôles et missions de l’armée ainsi que les responsabilités des élus politiques dans le commandement militaire...

  • 13 janvier à 11:25 | kartell (#8302)

    Belle mise en scène présidentielle dans ce court footing matinal, selfie ?, ou supposé tel, au beau milieu de ses ouailles dont l’embonpoint affiché vaut pour tout autre commentaire supplémentaire...
    Visiblement, Rajoelina raffole de ce genre de com où il aime mélanger proximité et connivence avec maestria que certains détracteurs dénonceront comme ce qu’il serait faire de mieux !...
    Son discours tenu ne varie pas d’un iota par rapport au contenu initial de sa campagne : l’élite ou plutôt la crème doit montrer l’exemple !...
    Est-ce plutôt le président qui essaie de se convaincre lui-même d’une telle perspective ou plutôt une flatterie supplémentaire adressée à sa très fidèle armée qui le lui rend au centuple ?....
    Les deux, mon général !, mais lequel dans la pléthore des cinq cent en poste ?’....

  • 13 janvier à 12:06 | Jipo (#4988)

    Bonjour, voilà qu’ il nous la joue sarko, pathétique !

  • 13 janvier à 12:10 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Mahatsiaro misy mpiaro sy mpiahy izahay ary tena manana Andry iankinana manana Filoham-pirenena tanora mavitrika mahavita azy toa anao Atoa Filoham-pirenena sady Filoha faratampony ny Foloalindahy Andry Rajoelina.

  • 13 janvier à 12:11 | FINENGO (#7901)

    Un Beau foutage de Gueule.
    Un footing qui ne tient que de l’appellation.
    Quand on voit les tronches de ces officiers et celle du Bac-7, leur dégaine dépasse le ridicule.
    Des inaptes aux efforts physiques, qui jouent au semblant de courir, accompagner d’un Président de la République aussi torchon que les officiers qui l’accompagnent.

    Une Armée de honte qui évolue dans une République de honte.
    Circuler, il n’y a rien à voir !!!!!

    • 13 janvier à 13:29 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,

      Vous êtes jaloux, parce que c’est fini le jogging pour vous...!

      Conseil, pour vous consoler, regardez tout simplement ce que vous avez déjà réalisé, chacun son tour.

    • 13 janvier à 13:48 | Riri (#8487) répond à FINENGO

      Ce qu’il faut faire ... mais vraiment ... c’est prendre ...
      Ravalo et sa complice d’épouse
      ET ... LEUR FAIRE SUBIR le supplice Chinois .. les empaler Place de l’Indépendance (devant la foule) sur des pics en bambous pour qu’ils se souvienne de tous les crimes odieux qu’ils ont commis
      Et faire flageller quelques martyrs DU TIM (les lèches cul du DADE)
      Et .... vous verrez tout rentrera dans l ordre
      Belle loiusette

    • 13 janvier à 14:55 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ Isandra (#7070)
      13 janvier à 13:29 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^
      Finengo,
      Vous êtes jaloux, parce que c’est fini le jogging pour vous...!
      Conseil, pour vous consoler, regardez tout simplement ce que vous avez déjà réalisé, chacun son tour.
      .......................................................................................................................................

      Ta réponse me semble bien légère la fille Betsileo.
      C’est tout ce que tu as à dire pour défendre tes pourritures d’Officiers et de ton Bac-7.
      Il faut que tu saches la fille Betsileo, que ces Officiers et ton Bac-7 ne sont que les Parasites de la Nation, sans oublier le Pouvoir dans son ensemble.
      Des Charognards Puants, qui ne méritent que la Peine Capitale.

    • 13 janvier à 15:36 | Jacques (#434) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo,

      C’est du ponctuel, heureusement pour ces galonnés parvenus sinon les bedaines qui tressautent à chaque effort provoqué par les coups de boutoir du bac-3 risquent d’exploser et ces ventrus auront ainsi affaire à un passage devant le toubib. De la com à la bananière, inspirée des méthodes marin des eaux pourries, ils ne se quittent plus ces deux-là. Il y a eu les camions ramasseurs d’ordures, ensuite les gony remplis de pèze pour les fonctionnaires, eh oui on n’est pas au bout de nos surprises.

      https://www.actutana.com/depeche/moi-aussi-je-suis-pompiste/

  • 13 janvier à 14:20 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo Alaikoum
    Notre RAMBO national n’est plus sur ce faux-rhum d’Akama et beaucoup d’autres veulent le remplacer sans le savoir.
    Qu’avait laissé pour la postérité le Général Douglas Mac Arthur ?
    - Le devoir
    - L’honneur
    - La patrie
    Est-ce le cas chez nos forces de l’ordre ?
    A part le général cowboy, les autres semblent l’ignorer.

  • 13 janvier à 14:43 | FINENGO (#7901)

    @ Riri (#8487)
    Les supplices que tu préconises pour Ravalomanana et son épouse, est aussi valable pour ton Bac-7 et ceux qui le soutient.
    Et je m’entends bien, qu’il est aussi valable pour ta Personne.

    • 13 janvier à 19:32 | Riri (#8487) répond à FINENGO

      La cravate rouge ... Plus rouge que le sang qu’il a fait couler ... ce RAVALO et tous les lèches cul du TIM ... bornés ...bêtes ..et stupides ...qui ne comprennent rien ... et qui lèchent ... qui lèchent ..et qui lècheront toujours et encore .... leur DADE .... HO ... le DADE ....
      Ce RAVALO il faudrait le pendre haut et court .... et là la paix reviendra ..
      Ou du moins lui faire effectuer sa lourde peine de prison...
      C’est un tueur en liberté ...qui a fait assassiné et emprisonné TANT D’INNOCENT..et opprimé le peuple malgache
      Effectivement... ce dictateur avait une très bonne politique qui se nommait ENRICHISSEMENT PERSONNEL au dépit et au détriment de tout un peuple
      Et le TIM ces contestataires sans puissance ... qui braillent inutilement ... des gens dangereux ..prêts a tout pour ... leur DADE ... (bande d’abrutis)
      Belle Louisette

  • 13 janvier à 15:28 | lé kopé (#10607)

    Bonjour,
    Le mode opératoire des thuriféraires du régime en place, consiste à asséner des affirmations erronées ,et qui ne doivent souffrir d’aucune contestation .La présence de missionnaires ,et même de mercenaires sur ce forum en est la preuve vivante .Ces individus ont pour rôle d’intercepter et d’annihiler toute velléité .Ils sont en service commandé, et leur leitmotiv est de barrer la route à leurs détracteurs ,par tous les moyens .Les répliques sont repoussées d’un revers d’une main ,sinon plus,car considérées comme le résultat d’une élucubration malsaine .Là où le bât blesse est la persistance d’une dichotomie entre les projets mirobolants ,et la réalité qui hante le quotidien de la Majorité silencieuse . Mais ,avec une vision plus optimiste , pour eux , la première année n’a été qu’un tour de chauffe ,et les quatre prochaines années ,ils atteindront la vitesse de croisière ... Ce footing ,avec les plus hauts gradés de l’armée est un symbole fort pour calmer les esprits rebelles . Mais les bidasses sont ils si unis que cela ??? Wait and see.

  • 13 janvier à 16:55 | Vohitra (#7654)

    Il est 16.45, Antananarivo est sous une pluie torrentielle et une forte rafale de vent…c’est sûr que les bouteilles en plastique et les matières fécales vont remonter en surface d’ici peu, l’émergence des eaux d’inondation et tous les calvaires de la ville des milles.

    Et à Vohipeno, depuis hier, un millier de sans abris suite à une incendie qui avait ravagé tout un quartier…

    • 13 janvier à 17:38 | FINENGO (#7901) répond à Vohitra

      @ Vohitra (#7654)
      Bonsoir et Bonne Année Vohitra.
      Malgré tous ces déboires, entre les inondations qui sévissent dans la Capitale et ailleurs, ainsi que les incendies qui auraient ravagé tout un quartier à Vohipeno, le Bâtard de Bac-7 ne trouve autre chose à faire que de s’afficher avec les pourritures de son espèce dans un simulacre de Jogging.
      Quelle belle enflure alors !!!!!

    • 13 janvier à 17:55 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Meilleurs vœux de nouvel an 2020 l’ami,

      La partie septentrionale de l’île est déjà sous la montée des eaux avant même la fin de l’année, les zones littorales Ouest n’arrivent pas encore à soigner les séquelles laissées par Belna, et la capitale sent mauvais avec les immondices qui flottent et débordent des canaux d’évacuation, et l’eau potable manque encore…à quelque chose malheur est bon, la pluie collectée à travers les gouttières sauvent la situation des ménages pour pallier à la situation…

      Tandis que les autres , sans scrupules ni humilité continuent encore l’ambiance de fête de fin d’année de Paris…

      Bonne soirée l’ami

  • 13 janvier à 17:27 | FINENGO (#7901)

    @ Jacques (#434)
    Bonjour Jacques,

    Bien sûr de la com à la bananière, inspirée des méthodes de l’Amiral des Chiottes.
    Eh ben oui !! Il y a eu les camions ramasseurs d’ordures, ensuite les gony remplis de pèze pour les fonctionnaires, et nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec un tel attardé mental tel le Bac-7.
    Des pompes sur les Poings, il aurait fallu qu’il les fassent sur la Tête peut-être.

    Ci-joint un lien qui dit long sur l’île de mon enfance. Elle était Française 150 ans avant que Madagascar soit colonie Française. Une des raisons de la haine de certains en vers les Natifs de cette île.
    https://www.arte.tv/fr/videos/082634-002-A/madagascar-love-story-francaise-a-sainte-marie/

    Bonne fin d’après-midi Jacques.

    • 13 janvier à 19:05 | Jacques (#434) répond à FINENGO

      @Finengo,

      Merci d’avoir glissé ce lien qui relate l’histoire de votre île natale, très belle histoire que celle narrée par Arte, j’imagine qu’elle vous prend aux tripes à chaque visionnage de ce film. Visiblement les vestiges de sa beauté semblent avoir résisté au temps. Je n’y ai jamais mis les pieds contrairement à ma défunte épouse qui y avait séjourné dans le cadre de ses activités professionnelles. Eh oui, le pays était autre chose avant que n’arrive cette crevure de marin des eaux pourries.

      À bientôt l’ami.

    • 13 janvier à 22:07 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Bonsoir Jacques et Finengo,

      Notre imam du site venait d affirmer sans detour que l operation Barkhanne est un crime contre l humanite, et menee selon lui dans un objectif d exclusion et repression contre une religion ou un secte.

      Je suis mal place pour y apporter de reponses vu que je suis un Malagasy et que je n arrive pas a bien cerner le contexte sur le terrain actuel de cette operation.

      Un eclairage dans ce sens de votre part serait le bienvenu.

      Bonne soiree

    • 14 janvier à 00:27 | kartell (#8302) répond à FINENGO

      @ Vohitra

      Je laisse à votre lecture cette analyse résumant le pataquès sahélien dans lequel les militaires français se sont embourbés ...
      Editorial de Bernard Lugan :

      Au Sahel, l’impasse actuelle a cinq principales causes :

      1) Les Maliens et les Français n’ont pas le même ennemi. Pour les premiers ce sont les Touareg qui demandent la partition du pays alors que les islamo-trafiquants que Barkhane combat ne sont pas séparatistes ; de plus, ils irriguent l’économie souterraine du pays.

      2) L’islamisme radical, donnée régionale de longue durée, a toujours été le paravent d’intérêts économiques ou politiques à base ethnique (voir à ce sujet le dossier de ce numéro consacré à l’expansion des Peul). Aujourd’hui, il prospère sur des plaies antérieures à la période coloniale dont il n’est que la surinfection.

      3) Le jihadisme est devenu un « ennemi de confort ». En réalité, nous n’avons face à nous que quelques centaines d’ « authentiques » religieux se mouvant avec opportunisme dans un vivier de plusieurs dizaines milliers de trafiquants abritant leur « négoce » traditionnel derrière l’étendard du Prophète et qui, à l’occasion, peuvent se joindre à une expédition armée.

      4) Pour les populations maliennes, la présence française relève du néocolonialisme et elles accusent même la France d’être « complice » (!!!) des jihadistes (voir mon communiqué du 8 décembre 2019). Une accusation singulièrement renforcée par l’insolite restitution du « _sabre d’el-Hadj Omar » (voir mon communiqué en date du 25 novembre 2019) perçue localement comme la reconnaissance par la France de la mémoire d’un conquérant jihadiste apparenté aux Peul qui mit en coupe réglée les ancêtres de 90% de la population de l’actuel Mali et d’une partie de celle du Burkina Faso...

      5) Les dirigeants français qui s’obstinent à soutenir des Etats faillis, ne proposent à des populations antagonistes enfermées dans d’artificielles frontières qu’une seule solution politique, l’utopique « vivre ensemble ». Or, comment peuvent-ils imaginer que des nomades berbères, arabes ou peul accepteront de se soumettre au bon vouloir d’agriculteurs sédentaires que leurs ancêtres razziaient au seul motif qu’ils sont électoralement plus nombreux qu’eux ?

      Voilà identifiés les cinq principaux problèmes qui sont à la base des actuels conflits sahéliens. Or, comme je l’explique dans mon livre Les guerres du Sahel des origines à nos jours, ils sont insolubles dans les cadres politiques et institutionnels actuels. En effet, l’opposition ethno-raciale nord-sud et la confrontation nomades-sédentaires, avec en arrière-plan la péjoration climatique et la suicidaire démographie, ne peuvent évidemment pas être réglées par Barkhane. D’autant plus que, placées à la confluence de l’islamisme, de la contrebande, des rivalités ethniques et des luttes pour le contrôle de territoires ou de ressources, nos forces percutent régulièrement les constantes et les dynamiques locales.

      Sans une profonde remise en cause des définitions constitutionnelles des Etats sahéliens, les actuelles guerres sont donc sans solution. Imaginons en effet que les islamo-trafiquants et les divers groupes armés terroristes soient finalement éradiqués, les problèmes de fond que connaît le Sahel ne seraient pas réglés pour autant puisque les causes historiques et humaines des conflits résurgents n’y auraient pas été traitées.

  • 13 janvier à 18:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Les dirigeants passent et font l’objet d’alternance mais nos forces armées, on ne peut pas les changer contre celles des autres et leurs présences ne se faisaient jamais sentir qu’en leurs absences comme en 2009 lors que le PRM RA8 de l’époque les avait empêché de défendre les citoyens et leurs biens. La question était : Pourquoi nos forces de l’ordre n’avaient pas fait leurs devoirs ? Le Chef suprême (le PRM mais pas le PM même si ce dernier était un général de la gendarmerie à qui on ne devait rien apprendre aux maintiens de l’ordre) l’avait interdit.

    • 13 janvier à 18:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      6 déc. 2019 - La présence des forces françaises dans le cadre de l’opération Barkhane au Sahel rencontre un rejet grandissant au sein des opinions ...
      Pourquoi ? Parce qu’elle est perçue comme une force d’occupation et se comporte ainsi.
      Qui a tort et qui a raison ?

    • 13 janvier à 18:20 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le salafiste,

      La restauration et maintien de l’ordre, et la sécurité publique, font partie des domaines de responsabilités du chef de gouvernement qui est le chef de l’administration au cas où tu ne le saches pas…

      Ne perds pas ton temps avec le Général Mac Arthur, les cas du Général Qassem Soleimani et du Maréchal Haftar auraient dû faire l’objet de tes préoccupations, et les massacres perpétrés par tes coreligionnaires au Niger et Mali…

    • 13 janvier à 20:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vohitra, Où voulez-vous en venir avec votre analyse biaisée ? Le Pm (une personnalité nommée par le PRM sur proposition de l’AN selon les dispositions constitutionnelles) ne peut pas être le chef suprême des armées contrairement au PRM, une personnalité élue, qui peut déléguer son pouvoir.
      Est-ce si difficile à comprendre ?
      Quant au Général Douglas Mac Arthur, c’était un grand chef militaire à ne pas oublier en ce jour.

    • 13 janvier à 20:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vohitra,
      Vous pouvez faire le décompte macabre comme éventuellement une analyse scientifique de l’efficacité de chaque armée sur les terrains de leurs opérations respectives en se basant sur leurs budgets respectifs notamment sur chaque EUR voire MGA dépensé.
      Sur le terrain de la moralité, il n’y a pas photo car l’opération barkhane est un crime contre l’humanité en s’attaquant à des populations qui ne pratiquent pas la même religion qu’eux.

    • 13 janvier à 21:30 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Oh le salafiste,

      Je vais m efforcer de simplifier les choses pour ne pas trop te fatiguer.

      L ordre public, et la securite des biens et des personnes, sont la responsabilite directe du chef de gouvernement. Le chef de l administration est le PM.

      L attribution de responsabilite constitutiionnelle de chef supreme des forces armees n’est pas a confondre avec restauration et maintien de l ordre public.

  • 13 janvier à 19:45 | Riri (#8487)

    RAVALO on peut lui impliquer environ 200 crimes à 7 litres de sang pour chaque personne
    Celà fait 1400 litres de sang
    Belle Louisette

    • 13 janvier à 20:02 | ratiarison (#10248) répond à Riri

      O ? ri-ingahy RIRI A ? lazao @ny io TONTAKELY- Mpitondra - NAREO i R8 LELEN*****@ny izay Io LOHAN’ANGIDINA MPOR***N’IAHALAHY milamina ?? MAZAVÀ ce ry vongany à ?????

  • 13 janvier à 20:05 | ratiarison (#10248)

    Maninona no TSY asaivo samborin’ny TONTAKELY MPITONDRAM-POR***I R8 LELE ?!

  • 13 janvier à 20:51 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - L’exemple doit venir d’en haut , changeons notre mentalité pour le développement du pays .

    - On a besoin de TOUS pour rendre Madagascar propre ( assainissement et réhabilitation des villes ... etc ... )

  • 14 janvier à 00:15 | FINENGO (#7901)

    @ Vohitra (#7654)

    Re-bonsoir Vohitra,
    En ce qui concerne le Muslim du Forum, ses réactions ne me surprennent guère, est-il comorien ayant vécu à Madagascar, je n’en sais rien non plus. Le Comoriens n’ont jamais été des salafistes. Mais ces derniers temps, et en occurrence pour les Fêtes de Noël de cette année, les Dirigeants Comoriens pris sous la Pression des donateurs des Pays du Golf, tendent à tourner leurs vestes et de se faire valoir salafistes. Des violeurs d’enfants et de femmes au nom de leur Dieu Halla qui n’en réfèrent au bas expresse.

    C’était en août 2104 que Hollande affirmait son soutient à plusieurs ethnies menacées par la charia et avait mis sur pied une défense qui se nomme Barkane en coopération avec divers Pays de la région telle Tchad et vient en soutien des militaires des pays partenaires dans la région : le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad réunis dans le groupe G5 Sahel. La France consacre à l’opération un budget annuel de 700 millions d’euros par an.

    Il n’y a qu’a voir la difficulté de pour défendre sa partie et qui d’ici peu, une radiation méthodique de tout ses membres, pour un assassinat sans égal.

  • 15 janvier à 16:41 | Anthony.M (#10833)

    Il ne faut pas confondre "Défense Nationale" et "Sécurité Publique".
    La première fait partie de la prérogative du PRM ce qui fait de lui le Chef Suprême de l’Armée.
    La seconde est de la compétence du PM en tant que Chef de l’Administration. Il est le premier responsable de la sécurité intérieur. Et normalement, c’est le ministre de l’Intérieur qui conduit cette politique avec comme bras armée, la Police Nationale et la Gendarmerie.

    Le ministère de la sécurité publique composé par la Police Nationale et le Secrétariat à GN n’ont pas leur raison d’être car cela ne fait que politiser ces 2 corps.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS