Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2022
Antananarivo | 17h42
 

Politique

Elections législatives

Les observateurs de la Sadc débarquent

lundi 17 septembre 2007 | Alphonse M.

Comme en 2006, lors de l’élection présidentielle et à l’invitation du gouvernement malgache, des observateurs de la SADC sont actuellement dans la Grande Ile pour observer les élections législatives. Conformément aux dispositions des principes et lignes directrices de la SADC, cette mission d’observation électorale a été officiellement lancée hier à l’hôtel Colbert en présence de son secrétaire exécutif, Tomaz Solomao, et de son staff ainsi que du président du Conseil National Electoral Théodore Randrezason et quelques dirigeants de parti politiques.

Le secrétaire exécutif de la Sadc a précisé que « la Région Sadc a fait des efforts considérables dans le renforcement de la participation des citoyens dans les processus de prise de décision, la consolidation de la démocratie, des pratiques démocratiques et des institutions ». Et ce haut responsable de la SADC d’ajouter que « nous sommes à Madagascar pour apporter notre aide, d’aider et d’accompagner les Malgaches dans le processus électoral ».

Toutefois, il n’a pas précisé le mode opérationnel des observateurs ainsi que les circonscriptions à observer.

=====================

« Une grande mascarade »

Présent à l’hôtel Colbert lors du lancement officiel de la mission d’observation électorale de la SADC, le politicien et non moins candidat aux élections législatives Beranto Maurice a vivement réagi. « C’est une grande mascarade », a-t-il martelé. Comment peut-on sortir un rapport d’observation d’une élection alors qu’on n’a pas assisté au processus et à toutes les opérations électorales ? S’interroge M. Beranto.

Quant au représentant de l’UNDD, Manoriky Sylvain, il ne s’attend pas à des miracles. Comme à l’accoutumée, les observateurs électoraux vont conclure que « les élections se sont déroulées dans les normes, malgré quelques anomalies qui n’ont pas affecté le bon déroulemnt du scrutin ». Aux yeux de certains hommes politiques, M. Salomao a tenu hier, un discours purement politique dans le but de cautionner les autorités locales.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS