Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 13h03
 

Sport

JIOI : Pistes en tartan

Les matériaux sont là !

lundi 9 juillet 2007 | Manou

Les rythmes des travaux vont s’accélérer au stade municipal d’Alarobia ! Les matériaux, dons du gouvernement de la République Populaire de Chine, pour la réfection des pistes en tartan devant servir aux compétitions d’athlétisme des Jeux des Iles de l’Océan Indien du mois d’août ont été livrés sur le site, dans la matinée d’hier.

Des six conteneurs reçus par le Comité d’Organisation des Jeux des Iles au port autonome de Toamasina et acheminés vers la capitale, cinq contenaient des produits, matières premières transformables en tartans, selon les explications des responsables qui ont rassuré que les travaux sont en de bonnes mains puisque les onze experts chinois chargés de l’exécution des travaux ont été parmi ceux qui ont réalisé la pose de tartan sur la piste des Jeux Olympiques du Beijing 2008.

Points de vues contradictoires

Si la nouvelle de l’arrivée de ces matériaux a réjoui le monde sportif, un dilemne qui pourrait être de taille se profile à l’horizon ! L’épaisseur de la couche de tartan est sujet à polémique car si la norme internationale annoncée par le Coji et les techniciens de l’entreprise responsable de sa pose est de 13 millimètres, les gens de la fédération malagasy d’athlétisme ne l’entendent point de cette oreille. La norme internationale en course ne dépasse point les 9 millimètres selon le DirecteurTechnique National Prosper Rajaonarison.

« Du tartan trop épais amortirait les pas des coureurs et provoque un effet de ralentissement sur ses foulées avec les conséquences que cela entraîne », a affirmé catégoriquement le président de la fédération Christian Razafimahefa.

Des problèmes d’entraînement

Le décapage des tartans a débuté mercredi mais la convention passée entre le Coji et la fédération n’a pas été respectée, d’après son président. Si l’on s’est accordé à procéder à des enlèvements par tranches, a-t-il déclaré, les techniciens chinois n’ont fait aucune exception des couloirs à démolir. Or des courses-tests ont été prévues durant le week-end. De plus, les athlètes devant s’entraîner dorénavant sur des pistes de fortune ne pourront utiliser les nouvelles infrastructures que peu de temps avant les jeux...

Les Chinois ont par contre déclaré que ces travaux de pose de tartan seront terminés avant la fin de ce mois de juillet, les compétitions devant débuter le 9 du mois d’après.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS