Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 19 juillet 2018
Antananarivo | 06h06
 

Société

Rapport 2017 de Freedom House

Les libertés civiques et les droits politiques très peu respectés

samedi 9 décembre 2017 | Ny Aina Rahaga

L’Organisation non-gouvernementale Freedom House vient de sortir les résultats de son étude concernant le respect des droits politiques et des libertés civiques dans le monde pour l’année 2017. Cette étude de l’ONG vise à établir en plusieurs critères et via la constatation des évènements dans chaque pays l’étendue de la démocratie dans le monde. Les résultats de l’étude de cette année ne sont pas très flatteurs en ce qui concerne plus particulièrement la Grande île. En effet, Madagascar est resté dans le classement des pays dits partiellement libres. Avec un score de 3,5/7, tout juste la moyenne, l’ONG FreedomHouse a relevé que le respect des droits politiques ou « Political rights » est encore un des grands points faibles dans le pays. Ceci résulte sûrement du fait que l’opposition au niveau du Parlement n’existe toujours pas malgré une prise de responsabilité du parti Malagasy Miara-Miainga, le premier parti à avoir réellement clamé son opposition au régime. Mais également en dehors du Parlement où les manifestations des opposants au régime comme ceux du parti Tiako i Madagasikara sont interdites sous prétexte que les manifestations politiques sont interdites, alors que le parti présidentiel n’a de cesse de faire la tournée des régions à sa propre guise. L’ONG a toutefois noté une amélioration dans le respect des libertés civiques, les organisations de la société civile ayant pris leurs responsabilités de contre-pouvoir ces derniers temps, pour ne parler que des prises de positions du SEFAFI ou encore les actions menées par des organisations tels que le Wake-up Madagascar.

Corruption, influences, irresponsabilités

« Une administration non élue a gouverné Madagascar pendant cinq ans (…) mais le pays est depuis revenu à la politique électorale à travers les élections présidentielles, parlementaires et municipales. Cependant, peu d’organes directeurs sont vraiment indépendants du président  » souligne l’ONG FreedomHouse dans ce qu’on peut appeler état des lieux concernant le pays. Il est en effet plusieurs rôles que la Constitution elle-même donne au président de la République dont celui de président du Conseil Supérieur de la Magistrature. Ce qui connote une certaine dépendance de ces organes directeurs sensés être les garanties du respect des droits et libertés vis-à-vis de la personne du président de la République. La corruption est elle aussi notée dans le rapport concernant Madagascar en ce sens que « la corruption et le manque de responsabilité du gouvernement demeurent problématiques. » peut on lire dans le rapport sur Madagascar. Enfin, l’ONG s’est également intéressée à la liberté de la presse. « Les journalistes indépendants subissent la pression des autorités (…) le pays a adopté un nouveau code de la communication qui a augmenté les peines pour diffamation. ». D’autres rapports ont déjà confirmé ce que l’ONG FreedomHouse réitère à travers son rapport pour 2017. Le pays et ses gouvernants doivent fournir des efforts concrets si tant est que l’on veuille changer la situation.

78 commentaires

Vos commentaires

  • 9 décembre 2017 à 10:08 | Gérard (#7761)

    Freedom House, Commission Nationale Indépendante pour les Droits de l’Homme, et de la Femme, soyez en certain avec Mireille Rabenoro ! cela fait pas mal de gens qui ne se plaignent pas que du prix du riz
    il faut les encourager !

    • 9 décembre 2017 à 11:41 | RAMBO (#7290) répond à Gérard

      Héritage de notre lien historique avec la France, le Président de la République est appelé le premier magistrat quelque soit ce qu’on dit. Si çà marche c’est le Président qui bénéficie de sa popularité, par contre si çà ne marche pas c’est encore lui et lui seul qui endosse toutes les responsabilités . C’est tout à fait normal si certaines organes clés de la République sont rattachées directement à la présidence. La Loi fondamentale de 2010 a pour but de réduire le pouvoir du Président de la République. Ceux qui ont rédigé cette Constitution cherchaient à mettre en place à Mada un régime dit parlementaire afin de réduire le pouvoir d’un super Président La méfait de ce système c’est que on cherche à donner moins de responsabilité au Président et donner plus de pouvoir au parlement et le PM mais çà ne marche pas parce que aux yeux du citoyen (comme en France) c’est toujours le Président qui est le premier responsable .
      Le problème à Madagascar en ce moment c’est qu’il n’y a pas d’opposition crédible. A un an des élections,en dehors de l"actuel Président de la République, il n’y a pas de leader politique qui se démarque. Ravalomanana est à bout de souffle à la mairie de la capitale et Rajaoelina doute . Ce dernier veut y aller s’il est sûr de gagner mais la puissance de feu du parti au pouvoir a affaibli visiblement Mapar qu’on ne voit plus nulle part ! (désolé Isandra) !
      Tiko Madagascar fonctionne s’il y a du pognon. Ce n’est plus le cas. Ravalomanana était arrivé au pouvoir grâce à sa fortune personnelle. Rappelons du slogan « Sady bôgosse no mpanana... ». D’ici un les élections je ne vois pas qui peut inquiéter notre candidat. Nous savons bien que les Gasy sont épris de liberté et c’est le premier critère de leur choix lors des élections. Le critère économique (vidim-piainana) est important mais les Gasy ont longtemps vécu dans la pauvreté sont devenus fatalistes. C’est dommage ! Alors que déjà, dans les années 80 à l’époque de Ratsiraka le parti MFM de Manandafy Rakotonirina avait pour slogan « Tsy ozona tsy akory ny fahantrana... » Beaucoup de jeunes intellectuels issus de la bourgeoisie Gasy avaient rejoint ce parti et espéraient Koto ( sobriquet de Manandafy ) au pouvoir mais çà avait fait pschitt parce que le mûr de Berlin a fondu comme neige. Le même Manandafy a rejoint le milliardaire Ravalo plus tard et a fait un revirement à 180 degrés .
      La spécificité politique de Madagascar c’est qu’aucun leader politique ou chef de parti n’est jamais arrivé au pouvoir dans ce pays. Et pourtant ce n’est pas des vrais leaders qui manquaient . Monja Jaona, Andriamanjato Richard, Manadafy Rakotonirina, Herizo Razafimahaleo mais ils sont restés sur la touche et à chaque fois c’est un opportuniste qui arrive au pouvoir. A chaque parti politique Gasy correspond un nom de son leader et quand le leader disparaît le parti s’affaiblit aussi.La relève n’est pas assurée. C’est aussi un autre héritage politique de notre lien avec la France.

    • 9 décembre 2017 à 12:26 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Gérard

      Rambo,
      Ils te paient pour raconter des platitudes inexactes de ce genres ?
      Moi je veux bien prendre ta place et ton salaire et je serai 10 fois meilleur que toi !
      Non la situation Malgaches n’a rien a voir avec ce qui se passe en France.
      La plupart des pauvres en France feraient office de riche a Madagascar .
      Rien que le RSA de 500 euros que l’on distribue au plus pauvre représente 1 900 000 ariary par mois
      Rambo et c’est pas fini si t’est au RSA tu a la CMU et la CMUC ,couverture maladie et accident gratuite ,tu paie rien en médicaments en soins ,etc,etc,même si tu passes 6 mois a l’hôpital cela ne te coûte rien .
      Rambo et c’est pas fini ,il y a aussi les APL ,si t’est au RSA on va te payer les 2/3 de ton loyer .
      Rambo et c’est pas fini ,si t’est malin tu va au restos du cœur ou au association catholique ou on va te nourrir gratuitement .
      Rambo et c’est pas fini tu va a la CCAS de ta commune et on va te payer ton électricité ou d’autres prestations .
      Tout compris pour un couple avec deux enfants ils peuvent avoir environ 1200 euros d’aide diverses par mois soit 4 500 000 ariary et sans rien faire ,c’est pas beau la France !
      Tu vois rien de commun avec Madagascar
      Rambo arrête tes tentative de comparaison ,il n’y a rien de comparable entre un régime autoritaire presque esclavagiste comme à Madagascar et une république démocratique (certes imparfaite) .
      Vos tentatives de banalisation de la situation dramatique Malgaches n’ont qu’un but c’est de tromper,de berner votre peuple afin qu’il se tienne tranquille

    • 9 décembre 2017 à 12:29 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Gérard

      Rambo : t’es un vendu de bas de gamme ou un imbécile avéré

    • 9 décembre 2017 à 13:23 | doulos (#10113) répond à Gérard

      @rambo

      Le problème à Madagascar ...c’est beaucoup plus simple que toutes ces âneries que vous débitez ..... le problème de Madagascar ce sont les Malgaches ....inciviques, égoïstes, vénaux, insensibles à la misère de leurs compatriotes, racistes entre eux, etc etc ... (j’en rajoute pas sinon zana encore faire une crise d’apoplexie !)

  • 9 décembre 2017 à 10:42 | doulos (#10113)

    conclusion : « Le pays et ses gouvernants (et j’ajouterais »le peuple malgache tout entier’) ’doivent fournir des efforts concrets si tant est que l’on veuille changer la situation.« Autrement dit c’est pas demain la veille que les choses vont changer ! »Mêêêê...c’est côm’ça à Madagascar !« .... »faut faire un culte consensuel malgacho-malgache !" MDR !

    On ne change pas une culture de l’inertie qui a fait ses preuves !

    • 9 décembre 2017 à 12:00 | Stomato (#3476) répond à doulos

      Les dirigeants successifs se sont tellement gargarisés du principe de l’état de droit, qu’ils en ont profité pour faire tout de travers.

      Oui, c’est facile, mais c’est samedi et sa fatigue.

    • 9 décembre 2017 à 12:14 | zanadralambo (#7305) répond à doulos

      Salut, Bwana. On ne peut pas ouvrir MT un seul jour sans tomber sur tes outrances. Je vais essayer de rester digne, à l’image d’Isambilo (je lui tire mon chapeau), et de ne pas tomber dans ce caniveau où tu donnes l’impression d’adorer te vautrer. Je ne comprends pas ta logique, si tant est qu’il y a une logique dans tes provocations quotidiennes. Tu tapes, on te rend les coups, tu reviens comme si de rien n’était…t’as réussi l’exploit de faire l’unanimité contre toi (à part, étrange, Isandra, qui n’a jamais relevé tes propos nauséabonds : Paolo, Isandra, même combat ?) ; tu ne serais pas un peu -maso ? Personne ne prétend t’empêcher de dénoncer ce qui ne va pas dans ce pays, et on sait qu’il n’ y a pratiquement plus rien qui marche. Mais es-tu obligé, pour autant, de généraliser comme tu fais, d’insulter, sans faire le moindre distingo, tout un peuple qui souffre justement de ces fléaux que tu prétends dénoncer ? Pourquoi ce manque d’empathie pour des malheureux qui ne t’ont rien fait, pourquoi systématiquement confondre et les bourreaux et les victimes ? T’as des critiques à faire, des reproches à formuler, fais le, il n’ y a pas de souci, mais fais le dans un esprit constructif, pas dans cet esprit de haine. Je me souviens d’un temps, quand tu t’appelais encore Paolo Il Leone où, déjà, tu étais border line mais où tu faisais preuve d’un peu plus e plus de retenue.
      Les diarrhées, le vomi que tu nous sers continuellement, sans réfléchir, sur ce peuple que tu accuses d’être malhonnête par nature, de puer sont-indignes, ignobles ? Ne te crois donc pas obligé de venir tous les jours, tu ne nous aimes pas, on le sait, basta. Laisse nous dans notre m…à quoi ça t’avance de jeter en pâture nos traditions, nos coutumes ; tu viens avec tes préjugés, avec tes a priori paternalistes, à quoi ça rime ? T’es fier de tes vannes pourries ? Elles ne font rire que toi, t’es adepte des plaisirs solitaires ou quoi ? En plus, tu fais des émules, Dominique qui met ses pas dans les tiens (à peine arrivé, il nous sert ses délires racistes), Stomato qui, non seulement applaudit à tes âneries mais fait dans la surenchère. Blesser pour le plaisir de blesser, humilier pour le plaisir d’humilier, c’est ça votre kif ?
      Heureusement que tous les vazaha du coin ne sont pas de ton acabit. Quand je lis Houpert Claude, dadabe et surtout Jipo (qui a pourtant la dent dure), je me dis heureusement qu’ils ne sont pas tous comme toi. Qu’il reste des hommes de qualité, de bonne volonté pour combattre la bêtise.
      Et puis, arrête tes fantasmes. Tu m’accuses d’influencer MT qui t’a banni plusieurs fois. T’es malade, mon vieux, mais t’es un grand malade ! C’est insulter l’intelligence du modérateur que d’imaginer une seule seconde qu’il soit manipulé par zanadralambo.
      Je rêve, comme Jipo, d’un espace où on puisse échanger sans invectives, sans avoir à se jeter tout le temps des anathèmes à la figure. Est-ce trop demander, une brute comme toi est elle capable de le comprendre ? J’aurai essayé….

      P.S. Pour les amoureux de Johnny, je recommande le billet de VANF, d’ hier. « Requiem par un fou », remplacer « pour » par « par », ça a de la gueule…

    • 9 décembre 2017 à 15:29 | Albatros (#234) répond à doulos

      @ Zanadralambo post 12:14

      Clap !, clap !, clap !.

  • 9 décembre 2017 à 12:45 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    A la suite de l’élection présidentielle de mars 1989, il y avait eu un début prometteur pour les activités sensibilisatrices et informationnelles de la société civile Malagasy, des voix exigeant beaucoup plus de libertés civiles et politiques avaient commencées à résonner, des échos se faisaient entendre partout dans la grande île, et la République prétendument démocratique avait vacillé pour finir par s’écrouler en 1991 après huit mois de participation active et responsable d’une population voulant rééditer ce qu’avait fait leurs aînées de 1972, oui il faut l’admettre en toute sincérité, la société civile était le cheval de bataille et cheville ouvrière de ce mouvement populaire qui avait porté dans son sillage beaucoup d’espoir et de souhait pour un horizon plus clément favorable à un développement participatif et inclusif.

    A peine quelques années plus tard, ce mouvement véhiculé par la société civile dans son élan prometteur et encourageant du début, n’avait fait que lâcher dans le monde et arène politique Malagasy des loups voraces et assoiffés de pouvoir, des arnaqueurs de haut vol sans scrupules, comme si cette honorable société civile du début s’était métamorphosée en industrie productrice de démagogues hypnotiseurs de foule et kléptocrates faiseurs de miracles.

    Combien parmi nos politiciens véreux étaient issus de cette société civile pour ne citer que le cas du CNOE de l’époque ? et depuis, des bandits et gangsters en uniforme n’ont fait que s’engouffrer dans la brèche laissée ouverte afin de parachever l’oeuvre de cette entreprise de démolition rapide et durable. Et des femmes et hommes d’église, la sainte écriture en main, s’y étaient associés pour démocratiser le dépeçage à outrance.

    Aussi, est-il permis d’espérer, encore une fois, que la société civile actuelle n’imitera pas la voie tracée autrefois sur la place publique par ces anciens marchands de bonne volonté ?

    Bref, en toute honnêteté, je réitère encore ce que j’ai proposé sans cesse dans les colonnes de ce site depuis presque six années déjà, que la promesse de liberté et le chemin vers la prospérité pour Madagascar doivent passer par la transparence et la déclaration publique des patrimoines de ces politiciens, c’est le nœud gordien qui nous étouffe et nous cache les vraies réalités de ces années d’errance, et la société civile devra s’y concentrer en activant ses réseaux ici et ailleurs ; Et la justice, ou ce qui en reste, prendra la relève.

    Bonne journée à tous

  • 9 décembre 2017 à 13:06 | RAMBO (#7290)

    Ali...Ali.
    Apprend d’abord à faire une « analyse de texte » niveau 3 ème avant de prétendre te mesurer avec moi. Je parle d’héritage Ali, en aucun moment je ne tente de comparer la France et Madagascar Tant mieux pour toi si tu touches toutes ces aides pour les pauvres en France. Je sais qu’avec tes 500 euros tu peux vivre comme un prince ici . Même si tu es vieux vazaha, les filles se bouscules pour passer une nuit avec toi. Mais juste un conseil Ali il ne faut surtout pas tomber sur des Gasy crapules comme le cas de Paolo sinon tu risques de haïr à jamais les Gasy et ce pays. Ruiné ; Il ne te restera plus que MT. Com pour cracher tes venins.

  • 9 décembre 2017 à 13:08 | doulos (#10113)

    @zana

    moi aussi « je t’aime » zana ! ... mais pour ce qui est des anathèmes et des insultes, tu ferais bien de te regarder dans une glace et de te faire oublier !

    PS : J’vais te faire une confidence à propos de Jauni : je dois avouer qu’il y a une chanson de lui qui m’a toujours beaucoup ému ; en fait c’est complètement atypique, ça s’appelle « poème sur la 7ème » (2ème mouvement de la 7ème symphonie de Ludwig Van .., pour les ignares du forum et dieu sait s’ils sont légion ! ) Beaucoup de monde, en particulier tous les rockers beaufs de France et de Navarre se sont foutus de sa gu.eu.le quand il l’a sortie.... mais moi, qui ne suis ni rocker ni beauf, j’avais trouvé ça génial ! Faut dire que Beethoven c’est d’un autre calibre que Michel Berger ou J.J. Goldman, le bobo préféré des Français !

    Tu me prêtes des pouvoirs de persuasion subconsciente et de prosélytisme que je n’ai pas quand tu m’accuses d’avoir « fait de dominique et de Stomato des disciples ». ....Je crois qu’ils sont suffisamment grands pour savoir ce qu’ils ont à dire même si leurs propos te mettent en rage !

    Continue ta mission divine de séparer les « bons » des « méchants » ....Il y a un passage dans « les frères Karamazov » qui me fait penser à toi.... celui ou le « vertueux » inquisiteur décrépit peste contre Dieu pour avoir donné aux hommes la liberté .... C’est vrai que le monde serait tellement plus beau si tout le monde pensait comme zana, pangloss et ses nombreuses et béates groupies ... on se ferait une p’tit teuf (avec famadihana facultatif ?) pour sceller l’amitié entre les peuples....en déclamant du Rimbaud !..... Le pied céleste quoi !

  • 9 décembre 2017 à 13:23 | Isandra (#7070)

    Bon, Goma anao zahay Prezida, pendant la période où vous étiez à la tête de l’Etat, les Magroiste pouvaient se réunir tranquillement sans être dérangés par Emmorag, ni inquiétés dans leur prairie, pourtant, ils vous insultaient, injuriaient et traitaient de tous les noms,...

    Et pendant cette période aussi où les premières élections démocratiques que les Malagasy n’ont jamais connues ont été organisées. Plus de trente candidats, on n’a jamais eu pareil,...

    • 9 décembre 2017 à 14:00 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Sa Sénilité a parlé.
      Et surtout évitez de répondre à Zanadralambo, il vole trop haut pour vous.

    • 9 décembre 2017 à 15:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Isambilo,...

      Zana a écrit ceci sur son poste « Est-ce trop demander, une brute comme toi est elle capable de le comprendre ? ». Ca vole vraiment trop haut, hihihi,...pourtant, il s’est permis d’etre Donneur des leçons,...mpitari- bato vilam-bava,...

      Il reproche à Polo d’insulter les Malagasy, cependant, eux, les andafy qui sont le premier à mépriser les Gasy, valalam-piandry fasana,...

    • 11 décembre 2017 à 06:31 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Ny fitondrana notantananao sy notatanan ity olona mpiaradalana aminao izay natolotrao ity irery ihany prezda no mba nahavita nitondra ity firenena ity t@ iny lalana iny, azony ankehitriny ny amboara, misaotra anao izahay , mbola tsy nisy toa izao

  • 9 décembre 2017 à 13:33 | rakoto-neutre (#8588)

    revenons à la France Renimalala

    • 9 décembre 2017 à 14:05 | Isambilo (#4541) répond à rakoto-neutre

      Elle se cherche entre d’Ormesson et Johnny ! Entre l’insipide et la pâle imitation d’Elvis.
      Je préfère l’original à la copie.
      Et l’autre qui parle de Beethoven avec telle symphonie, tel mouvement, tel cadence. Il prend les autres pour ignares.
      Prochain cadavre : Sardou !!! Un con de moins en perspective.

    • 9 décembre 2017 à 14:47 | doulos (#10113) répond à rakoto-neutre

      @isambilo

      pour une fois sur sardou, on est d’accord .... je mettrai dans le même sac toutes ces « personnalités préférées » des Français genre Yannick Noah, Patrick Benguigui alias bruel, Garou, Zazie la q.on.ne de service, j’en passe et des meilleurs .... tous plus beaufs les uns que les autres !

      Ne vous en prenez qu’à vous-même si j’vous considère comme un ignare de classe mondiale après votre sortie « historique » (c’est la cas de le dire) sur « Jésus victime de la corruption », j’en ris encore !

      Aller camarade ... je vous laisse avec vos potes déverser votre rancoeur bien rance contre les descendants des colonisateurs !!

      « ....c’est la luuuuutte finaaaaleu .... »

  • 9 décembre 2017 à 14:33 | FINENGO (#7901)

    Sur ce Forum un Trou du Q, restera toujours un trou du Q malheureusement.
    C’est assez contradictoire comme comportement, celui qui hais les Malgaches en les rabaissant au plus bas, aime vivre à Madagascar, donc entouré de ceux qu’il hait.
    Ceci pour une raison très simple, je pense. Avec ses piètres Euros, à Madagascar il se considère comme Roi, et que dans son Pays d’origine, ce n’est qu’un Misérable Parasite de la Société.
    Salutations à Zanadralambo.

    • 9 décembre 2017 à 14:50 | doulos (#10113) répond à FINENGO

      Couché finengo ! au pied ! rentre dans ta niche !

      pauv’ tartuffe qui s’la raconte « mon destain (sic) c’est d’être un racailleux qui fait peur ... respect ! »

  • 9 décembre 2017 à 14:37 | vatomena (#8391)

    Ah Oui ,Joey Star serait il meilleur que Sardou ? On a les artistes que l’on peut en période de décadence

    • 9 décembre 2017 à 14:55 | doulos (#10113) répond à vatomena

      @vatomena

      z’avez oublié « la fouine » cette petite vermine que les djeunes gasy idolâtrent en roulant de mécaniques pour le copier !

      Le dernier « grand » c’était Alain Bashung !
      Réécoutez « la nuit je mens » vous verrez c’était autre chose que la m.er.de qu’on nous sert aujourd’hui en guise de chansons !

    • 9 décembre 2017 à 15:22 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Bonjour .
      Vous parlez du nivellement par le bas, des médias aux ordres & à la botte , cette conspiration pour faire de ce qui reste de français des mougeons, la france d’ en bas qui se prend à voler comme les aigles, groland en marche & pour tous, je suis tous groland 👻 .
      J’ apprécie cette photo édifiante, de courageux écervelés en armes et cagoulés face à des femmes , quelle bravoure ...
      Comment se déclarer dans l’ opposition avec un tel déploiement démocratique , devant une telle menace ?
      Cependant je ne comprend pas que Ravalomanana n’ affiche pas officiellement sa candidature, son programme, et opposition , il a certainement ses raisons que la raison ne connait pas, mais une clarification, voir explication seraient plus que bien venues .
      Ce mutisme est assurément voulu, mais présage des méthodes dont la transparence n’ est pas prête d’ avoir sa place , du moins elle n’ en prend pas le chemin, question « démocratie », ya encore du chemin ...

  • 9 décembre 2017 à 14:42 | Vohitra (#7654)

    Rambo,

    En suivant la logique de votre réflexion, je dirai votre post, puisque les électeurs Malagasy sont vaincus par le poids de la pauvreté et sont devenus fatalistes, aussi, ils ne vont plus se soucier que très peu des aspects économiques de la vie, et c’est la quête de liberté qui va orienter leur choix, et de ce fait, votre candidat sera assuré de gagner la prochaine élection !!!

    Mais à quoi pourra servir la liberté pour une population affamée et malade d’après vous ? quel genre de liberté au juste ? est-ce la liberté de mourir tranquillement dans la résignation ?

    C’est tellement stupide voyons ! vous êtes obnubilé par la volonté inouïe de rester au pouvoir vous poussant ainsi à proférer d’autant d’insanités !

    Pour te raffraîchir l’esprit, c’est Rabetsitonta du Grad/iloafo de l’époque qui avait eu comme slogan « tsy lahatra akory ny fahantrana »

  • 9 décembre 2017 à 15:43 | KARIBO (#7602)

    @ jipo
    Bonjour .
    Vous posez le doigt ou ça dérange et votre devoir de déplaire n’ est plus à mettre en doute.
    Une petite video interessante sur la démocratie qui ne demande qu’ à faire des émules et serait bien venue à Madagascar , pour intéresser les populations .
    https://www.youtube.com/watch?v=0VjVwFadQZo

  • 9 décembre 2017 à 15:46 | RAMBO (#7290)

    Jipo se pose une question : "...Cependant je ne comprend pas que Ravalomanana n’ affiche pas officiellement sa candidature, son programme, et opposition , il a certainement ses raisons que la raison ne connait pas, mais une clarification, voir explication seraient plus que bien venues .
    C’est le doute Jipo... c’est le doute qui atteint tous les leaders politiques d’opposition. Il faut beaucoup d’argents pour être un candidat crédible dans ce pays. Le contexte n’est plus pareil qu’en 2002. Ravalo était tellement riche et il avait en face de lui un président Ratsiraka sortant usé par le pouvoir. Aujourd’hui le président sortant laisse quand même de la liberté aux Gasy de se présenter ou représenter mais il faut déjà trouver des sponsors fiables. Le sortant a le privilège d’être connu avoir apporté la stabilité politique au pays et il est difficile de trouver un angle d’attaque contre lui. Rajao possède maintenant une certaine aisance sur l’exercice du pouvoir et un parti bien implanté.... beaucoup de Gasy veulent bien lui donner une autre chance. En face il n’y a pas de personnalité fiable et crédible pour le remplacer. Seuls les Andafy qui manifestent une opposition en aboyant sur ce site mais ils sont minoritaires et n’osent même pas rentrer au pays de peur de quitter leur petit confort matériel.

    • 9 décembre 2017 à 15:59 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,...

      Ces andafy, (diasporieux, dirait Polo) qui sont le premier à detester ce pays,...Quand ils arrivent ici, le premier mot c’est ratsy be,...sans se poser la question s’ils sont aussi responsables,...

    • 9 décembre 2017 à 16:45 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Isandra,
      Après vous êtes débarrassés des vazahas par votre sale propagande ,il faut vous débarrasser des diasporeux ,qui pensent bizarrement comme les vazahas, en les accusant de tous les maux de Madagascar .
      C’est tellement simple .
      Je ne crois pas que vous tiendrez la distance ,votre sale dictature s’effondrera au premier coup de vent le moment venu !

    • 9 décembre 2017 à 19:04 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Votre autosuffisance vous perdra, je vous l’ ai déjà dit, mais à l’ évidence l’ amour ne rend plus seulement aveugle, mais également sourd ...
      Je ne peux que vous prévoir la plus grosse des déconvenues, quand l’ heure sera venue, et vous serez le premier à pousser des crie d’ orfraie , quand votre mentor n’ aura que ce qu’ il mérite : la rampe de lancement et évincé.
      Mais devant toutes ces insuffisances, toutes ces dérives,
      la famine, les hausses des PPN, les autorisations d’ exploitations aux étrangers, les détournements, les enlèvements, les trafics et l’ insécurité, trouver que cela va bien, et que le pantin est l’ homme de la situation, force l’ admiration !
      Soit vous êtes un trisomique quarante douze soit atteint de sénilité précoce mais bien fulgurante ...

      @ Karibo
      merci pour le lien j’ adhère totalement , en effet ce genre de débats manquent à Madagascar, et le concitoyen n’ est pris que pour un con-sommateur et rien d’ autre .
      Non seulement entretenu, et à dessein, puisque tellement plus facile de diriger des incultes, que des gens instruits, qui plus est éduqués .
      Le triste quotidien de la majorité des Malgaches, quant aux Andafy, comme maintes fois répétés, ils ne peuvent qu’ assister impuissants, devant autant de médiocrité : stalonne, comme son double isandra en étant les parfaits exemples !
      Juste une question, Qui voudrait tendre la main à des écervelés pour ne pas dire abrutis pareils, pour se complaire dans leur médiocrité avec autant d’ acharnement & fierté : QUI ???

    • 9 décembre 2017 à 19:07 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Vous croyez que RAVALOMANANA est rentré pour enfiler des perles ???

    • 10 décembre 2017 à 11:21 | manga (#6995) répond à RAMBO

      RAMBO de mes 2,
      Il vous suffit largement de faire la distinction entre ce qu’est une fougue qui vous revient bien souvent et cette démence vous rongeant jusqu’au fond de vos tripes.
      Vous ne pouvez jamais nous enlever de notre racine ainsi que le sang qui coule dans nos veines, nos reins fonctionnent très bien et laissez aux autres énergumènes de votre espèce de subir aux bienfaits de la dialyse comme moyen approprié à vos symptômes respectifs.
      Et comme on est dans la démocratie comme vous l’entendez avec autant de certitude, ne nous empêchez surtout pas de de dire les choses comme elles son exactement.
      Quand vous étiez encore collecteur (au nord de Toliara, je précise), une cargaison de 15.000 Tonnes de riz a été débarquée ; et dont une partie non négligeable comportaient des brisures à 100%, destinées à l’alimentation de bétail par définition : je ne sais exactement pas si vous aviez pu imaginé de ce qui aurait dû se passer si...
      Au jour d’aujourd’hui, les importateurs se permettent d’empoisonner ces 22 Millions d’âme avec l’étroite collaboration du ministre du commerce qui prétend avoir la mainmise sur le prix des denrées alimentaires.
      Il n’y a pas de plus ridicule pour un ministre de tutelle d’aller contrôler si le kapoakam-bary n’a pas été déformé intentionnellement.
      Et vous le reconnaissez puisque aucun ministère ne fonctionne comme il se doit. Mais la nomination que le limogeage ne sont-ils pas à la portée du super-président à la kon ???
      Tout chemin mène à Rome mon cher Rambo, si ce dernier n’arrive pas à s’en débarrasser, c’est que reconnaissance de dettes il y a.
      Cessez de nous prendre pour des incompris : récoltez ce que vous avez semé...

  • 9 décembre 2017 à 16:13 | FINENGO (#7901)

    @ doulos

    Il me semble, que je n’ai cité Personne.
    Et tu te sens concerner par la dénomination : Trou du Q.
    Ce qui confirme bien que t’en es bien un. Et ça pue en plus..!!!
    Rejoins tes Potes qui sont aussi puants que toi.

    • 9 décembre 2017 à 16:21 | Isambilo (#4541) répond à FINENGO

      je suis pour arrêter les frais avec ce genre de débris. Un chrétien sans humour en plus.

  • 9 décembre 2017 à 16:21 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    9 décembre à 15:59 | Isandra (#7070) répond à RAMBO ^

    Rambo,...

    Ces andafy, (diasporieux, dirait Polo) qui sont le premier à detester ce pays,...Quand ils arrivent ici, le premier mot c’est ratsy be,...sans se poser la question s’ils sont aussi responsables,...
    .........................................................

    Isandra pourras-tu nous expliquer pourquoi, les andafy seront responsables, de ce qui se passe à Madagascar. Il me semblerait que les premiers responsables, sont ceux qui y vivent.

    • 9 décembre 2017 à 16:44 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      Vous ne trouvez pas de quoi ils sont responsables...? C’est plus que pathétique,...le sénile,...

    • 9 décembre 2017 à 17:04 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      Isandra ,
      Responsables de quoi seraient-ils ?
      De ne pas s’abaisser à vos méthodes barbares ?

    • 9 décembre 2017 à 18:38 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      Quelqu’un abandonne un navire en plein océan par lâcheté est tenu responsable de son naufrage,...

      Tous les enfants de ce pays qu’il soit au pays ou à l’exterieurs ont tous des dettes envers celui-ci,..à moins qu’il ne se considère plus ainsi....

    • 9 décembre 2017 à 18:46 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      Que se serait passé si tous les Malagasy ont quitté ce pays comme ils ont fait les andafy,...?

      Si les andafy étaient rentrés, en quittant leur confort pour mettre au service de notre pays leur compétence, Madagascar n’aurait pas été dans la situation où il est actuellement,...

    • 9 décembre 2017 à 20:20 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      Isandra,
      Mais vous êtes vous même andafy !
      Il faut vous exclure aussi !!!!!!!!!

    • 10 décembre 2017 à 17:00 | manga (#6995) répond à FINENGO

      Isandra,
      Remuez vos méninges et essayez de comprendre pourquoi RABORIN-NJAKA s’est porté volontaire de présider la séance qui s’est tenue récemment à Antananarivo.
      Si la conversation est celle d’un sourd-muet entre le régime actuel et la communauté internationale, la diaspora ne pourrait jamais être considéré comme ce médiateur privilégié des corrompus au sein d’un gouvernement aussi inégalé en matière de performance depuis l’indépendance de ce pays.
      Retenez bien ceci dans votre minuscule et piètre cervelle : nous n’avons pas à subir de vos caprices ; ne nous empêchant de nous ressourcer de temps en temps.

  • 9 décembre 2017 à 17:02 | FINENGO (#7901)

    Isambilo (#4541)
    Bonjour ...
    Cet individu est à Madagascar, pour échapper à sa misérable vie en France.
    Aux Pays des aveugles les bornes sont Rois.
    Il se vente d’avoir acheté 1/2 Tonne de riz à un Orphelinat à Tana dont les 50KG couteraient 150.000 Ariary qui représenteraient 390 Euros, il se croit très utile au près de l’orphelinat pour 390 Euros, et à savoir si cette somme est bien sortie de sa poche, ou tout simplement on lui a confié l’achat. Je lui ai posé la question mais sans réponse. Il éprouve une jouissance extrême à insulter les Malgaches à tout va, et l’Isandra l’applaudit à tout va, seulement si elle comprenait le sens des mots de ce Vicieux personnage.
    C’est un bienfaiteur Toscan qui est au Pays pour faire du bien. Mais dit Toscane, dit Italie, dit Mafia. Il se dit Toscan, mais vas y savoir si ce n’est qu’un vulgaire Bâtard.
    Des fois l’envie de lui répondre n’y est pas, mais vu l’atrocité des propos qu’il déverse sur ce forum, je me sens obliger.
    Bon Week-end

    • 9 décembre 2017 à 17:11 | Isambilo (#4541) répond à FINENGO

      Ce n’est pas Toscanini malheureusement.
      Je suis tombé sur une photo d’un Italien à propos de la construction du chemin de fer vers Tamatave (je ne le retrouve plus. Peut-être sur anom.archives nationales). Le maréchal a fait venir des Italiens qui sont tombés comme des mouches à cause de la durée du labeur. Les survivants ont été rapatriés, mais ils ont dû laisser...j’arrête là.

  • 9 décembre 2017 à 17:10 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra
    9 décembre à 16:44 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    Finengo,...

    Vous ne trouvez pas de quoi ils sont responsables...? C’est plus que pathétique,...le sénile,...
    .............===============================

    Je suis désolé de te dire. Plus que pathétique ou pas.
    La logique veut que pour l’instant ceux d’Andafy n’ont rien demandé à ceux qui sont à Madagascar ; quoi qu’il arrive, car ceux qui sont à Madagascar ne sont pas responsables de ce qui arrive au Andafy. Donc le Contraire est aussi valable. Tu perses la Pirogue et demande à ceux qui sont sur la rive de te boucher les trous. Il faut vraiment être un sain d’esprit comme toi pour en arriver là. C’est dans tes cordes, la Mendicité refait surface.
    Continues dans tes âneries on a l’habitude de les lire.

  • 9 décembre 2017 à 17:11 | Albatros (#234)

    @ Rambo post 9 décembre 15:46

    « il est difficile de trouver un angle d’attaque contre lui. ».

    Aïe, aïe, aïe !!!. Rambo !.

    Quid de la gestion du traffic de Bois de Rose ?.
    Quid de la famine dans le Sud ?.
    Quid de l’état des routes ?.
    Quid de l’incarcération d’opposants écologiques au pillage de la Terre Malgache ?.
    Quid de l’insécurité (prises d’otages, vols..... )
    Quid du « rançonnement » des chauffeurs routiers par la police ?.
    Quid de l’entretien des bacs de la RN12 ?. A ce sujet vous connaissez peut être Nr Nico de l’ARM ?. (Certainement un admirateur, comme vous, du Président actuel, qui fait tout son possible pour le développement du Sud Est de Madagascar !.) ?
    etc... etc...

    Par contre je vous rejoins quand vous dites : « En face il n’y a pas de personnalité fiable et crédible » !.
    Peut être sont-elles inaudibles pour l’instant !.
    Mais !.... mais ! .... mais !..... Méfiez vous..... !. (comme dit la chanson !).

    • 9 décembre 2017 à 19:12 | Albatros (#234) répond à Albatros

    • 10 décembre 2017 à 16:55 | Belakana (#7721) répond à Albatros

      Bonjour,

      Un autre rajout et de taille : à QUI appartient le complexe hôtelier RAVINTSARA sis à Nosy Be ?? Rambo va nous le dire.

      Quant à l’autre Tanche qui jalouse les Andafy, elle ferait mieux de rentrer au Pays avec son lidera karismatika dans ses valises.
      Cette Tanche est le fruit de la malgachisation à outrance et fait partie de cette génération sacrifiée. La lecture de ses posts en est la preuve flagrante.
      Comment voulez-vous que ce pays avance avec un degré d’instruction pareil ? Le Lapinou et Rocky ont le même QI que la Tanche.

      Vous connaissez tous ce Lapinou qui, le 09/02/2009, a manipulé la foule pour s’en servir de bouclier humain et de chair à canon. Il a pris la poudre d’escampette avant que les balles fusent par derrière. Ah qu’il est courageux le Lapinou !!

      Ce même Lapinou qui a adoubé son Dauphinou, nous voyons aujourd’hui le lamentable résultat.

      La Tanche : n’oubliez pas d’investir dans une pile de 9 volts (je dis bien de 9 volts) et achetez des câbles pouvant encaisser 400 000 volts pour le transport de cette énergie. Ne négligez pas l’achat des pylônes (des bâtons de canne à sucre feront l’affaire)

  • 9 décembre 2017 à 19:04 | dominique (#9242)

    ici on voit de tout et lis = sans commentaires un renseignement SVP c’est ICI les tribus
    ////////////////////// de ou a l’âge des Homo Sapiens ?????////////////////////////////////

    • 10 décembre 2017 à 01:28 | Jipo (#4988) répond à dominique

      Les Zivas c ’est dans le 9/3 & le 13 🔥 .

  • 9 décembre 2017 à 19:30 | Jacques (#434)

    Salut Jipo,

    Ravalomanana sera bien sur la ligne de départ l’an prochain, il l’a déclaré, rappelez-vous, au mois de mars dernier. À moins que l’on aille à le lui interdire via de fallacieux prétextes, éventualité à ne pas exclure tant celui actuellement à la tête du pays ne semble pas avoir décidé d’assouvir sa faim. Côté programme, patience et longueur de temps..... Ça va « viendre », comme dirait l’autre.

    L’élection de l’an prochain se déroulerait dans un pays normalement évolué Rajao-le-diacre-dimanche-voleur-lundi n’aurait aucune chance d’être réélu, le peuple le sanctionnerait sans difficulté. Bientôt cinq ans au faîte du pays sans qu’un seul domaine du fondamental (Education, Santé, Routes .....) n’ait été amélioré, on nous a plutôt servi une succession de faits pourris (affaire Mathieu fils du diacre-voleur, bois de rose, Claudine etc...) que seul Rambo-le-milliardaire a l’outrecuidance de contester. Ah, ce sacré Rambo, ex-lèche bottes de Ravalomanana, aujourd’hui fervent inconditionnel d’un président qui a déclaré l’inexistence de la pauvreté dans le pays. Fascinant ce Rambo, il est béni le mec, n’hésitant pas parfois dans ses posts à user des formules du Christ « En vérité, en vérité je vous le dis », ou bien de nous rappeler ses notes scolaires qui n’ont jamais été en dessous de 17/20, ses nombreux voyages dans le monde, sa belle villa, ses 4 enfants qui sont de très bons élèves. Il nous a servi du Corneille avant-hier, aucun lien avec le sujet du jour mais, a-t-il souligné, « c’était pour les séniles du forum ». J’attendais du Bossuet ou Rimbaud aujourd’hui, raté. Au fait, séniles du forum, qui sont-ils ?

    Rambo-le-milliardaire, je cite : « Le sortant a le privilège d’être connu avoir apporté la stabilité politique au pays et il est difficile de trouver un angle d’attaque contre lui. Rajao possède maintenant une certaine aisance sur l’exercice du pouvoir et un parti bien implanté.... beaucoup de Gasy veulent bien lui donner une autre chance. »
    Qu’il se trompe, Rambo, ce ne sont pas les arguments de l’adversité qui vont manquer. Rajao est un piètre président qui n’a d’ailleurs jamais pu s’extirper du piège que son actuel ministre du tourisme lui a tendu, l’histoire du « fameux dossier », vous vous en souvenez ? Il y a peut-être des gasy qui l’apprécient mais ne dites pas qu’ils sont nombreux à vouloir lui offrir un nouvelle chance.

    • 10 décembre 2017 à 01:25 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      Bonsoir Jacques .

      Oui nous sommes d’ accord, je sais bien que Ravalomanana n’ est pas rentré pour enfiler des perles, et qu’ en face, il n’ y a que des eunuques .
      Cdlt.

  • 9 décembre 2017 à 20:05 | lysnorine (#9752)

    Tsara mba hampahafantarana ny SARAMBABEN’ ny VAHOAKA Malagasy ihany aloha ny tena ao ambadik"itony “ONG” tahaka ny “Freedom House” itony sy ny maha-izy azy marina.

    1°- « Les réseaux d’ingérence états-uniens (suite)-Freedom House : quand la liberté n’est qu’un slogan »
    Thierry Meyssan
    http://www.voltairenet.org/article14830.html

    « En 1982, lorsque le président Ronald Reagan [6] crée la Fondation nationale pour la démocratie (National Endowment for Democracy) [7] pour prendre le relais, sous une forme présentable, de certaines actions secrètes de la CIA, Freedom House est intégrée dans le nouveau dispositif. [...]
    « En 1986, Freedom House récupère l’ancien rédacteur en chef des publications du Congrès pour la liberté de la Culture, Melvin Lasky. Il met en place à Londres une officine de DIFFUSION D’ARTICLES DE COMMANDE DANS LA PRESSE internationale. Comme la revue Encounter, qu’il dirigea jadis, le programme Exchange est financé par la CIA.

    « Plus récemment, c’est la Freedom House qui a conduit la campagne de réhabilitation du parti d’extrême droite ARENA, qui participa à la Ligue anti-communiste mondiale [19] et se rendit responsable de très NOMBREUSES EXÉCUTIONS EXTRA-JUDICIAIRES au SALVADOR . Des efforts couronnés de succès puisqu’Antonio SACA est devenu président du pays. [...] »

    2° “CIA’s Hidden Hand in ‘Democracy’ Groups”
    By Robert Parry
    https://consortiumnews.com/2015/01/08/cias-hidden-hand-in-democracy-groups/

    Special Report : Documents from the Reagan presidential library reveal that two major institutions promoting “democracy” and “freedom” — Freedom House and National Endowment for Democracy — worked hand-in-glove, behind-the-scenes, with a CIA propaganda expert in the 1980s, reports Robert Parry.

    FREEDOM HOUSE and the National Endowment for Democracy stress their commitment to freedom of thought and democracy, but BOTH COOPERATED WITH A CIA-ORGANIZED PROPAGANDA OPERATION in the 1980s, according to DOCUMENTS released by Ronald REAGAN’S presidential LIBRARY.

    3° “ONG : Organisations Non Grata”, 10 Juin 2016, Ahmed Bensaada https://www.investigaction.net/fr/ong-organisations-non-grata/

    “Sous les fallacieux prétextes de l’exportation de la démocratie, des droits de l’Homme et de la liberté d’expression, ces organisations – qui sont en essence des OG (organisations gouvernementales) ­– travaillent selon des agendas concoctés par les stratèges de la politique étrangère de pays Occidentaux [...]

    (Hofaranana)

    • 9 décembre 2017 à 20:23 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « ny tena ao ambadik"itony “ONG” tahaka ny “Freedom House” itony sy ny maha-izy azy marina »

      (Tohiny sady farany)

      4° “L’Empire étatsunien, la CIA et les ONG”, 12 octobre 2017, Entrevue de William Engdahl avec Ludwig Watzal, parue dans l’American Herald Tribune, 17 juillet 2017.
      - http://reseauinternational.net/lempire-etatsunien-la-cia-et-les-ong/

      “Durant la présidence de Ronald Reagan, de très dommageables scandales sont apparus au public à propos d’opérations sordides de la CIA à travers le monde. Chili, Iran, Guatemala, le projet top secret MK-Ultra, le mouvement étudiant durant la guerre du Vietnam, pour n’en nommer que certains. De manière à ne plus être sous les feux de la rampe, le Directeur de la CIA, Bill Casey a proposé à Reagan de créer une ONG “privée”. Un peu détachée, elle se prétendait privée mais en fait, elle était là pour comme l’a dit l’un de ses créateurs, le défunt Allen Weinstein, dans une ultime interview au Washington Post : « faire ce que fait la CIA, mais de manière privée ». [...]

      “Ce fut la création, en 1983, de l’ONG dénommée : “National Endowment for Democracy [Dotation Nationale pour la Démocratie] ». Peu de temps après, dirigées depuis Washington, d’autres ONG virent le jour, telles que “THE FREEDOM HOUSE” ou celles de Soros, les “Open Society Foundations”, “l’Institut pour la paix” et d’autres encore. Les fonds étaient souvent acheminés via l’USAID du Département d’Etat pour en cacher leur provenance”.[...] »

      5° « Équateur : Coïncidences ou coup d’État en douce ? », 22 Déc 2016
      https://www.investigaction.net/fr/equateur-coincidences-ou-coup-detat-en-douce/

      « Les prétendues “RÉVOLUTIONS COLORÉES” ont été popularisées à la suite du renversement du président yougoslave Slobodan MILOSEVIC en 2000. À la tête de cette atteinte à l’ordre constitutionnel, on retrouve un groupe de jeunes gens baptisé Otpor, soutenu par des agences gouvernementales de Washington, qui allait révolutionner les méthodes de la guerre non-conventionnelle et entraîner une littérature abondante sur ce que nous appelons communément aujourd’hui des coups d’État en douce.[...]

      « Pour atteindre cet objectif, une stratégie est mise en place et celle-ci comporte toujours TROIS éléments. Premièrement, il faut MULTIPLIER LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES afin de favoriser le développement de la non-coopération avec le pouvoir. En conséquence, le FINANCEMENT par des agences étrangères telles que la NED, l’USAID, FREEDOM HOUSE, le NDI1, l’IRI2, la fondation Konrad Adenauer, ou l’Open Society Institute, d’une NÉBULEUSE d’organisations SE RÉCLAMANT DE LA SOCIÉTÉ CIVILE est un PREMIER élément-clé. L’ABONDANCE DE FONDS VERSÉS aux ONG, aux syndicats, aux associations, aux partis politiques, aux universités, et aux médias privés est une condition nécessaire afin de pouvoir travailler continuellement l’opinion publique.

      « La création d’un GROUPE DE JEUNES qui sera en charge de CRÉER DU MÉCONTENTEMENT et d’essayer d’abattre les piliers du pouvoir est le DEUXIÈME ÉLÉMENT FONDAMENTAL de cette stratégie. Il est nécessaire que les membres de cette organisation restent, EN APPARENCE, À L’ÉCART DES PARTIS POLITIQUES pour pouvoir présenter une NOUVELLE IMAGE , pour que l’on ne puisse pas l’assimiler à des DINOSAURES POLITIQUES DÉCHUS ou pour qu’elle ne soit pas confondue avec des INTÉRÊTS ÉTRANGERS. L’emploi de jeunes gens se justifie par leur PERMÉABILITÉ AU DISCOURS REBELLE , leur condition psycho-émotionnelle propice au changement et par l’effet négatif qu’entraînerait une répression contre la jeunesse (personne n’aime voir son enfant ou celui du voisin arrêté par la police et traité comme un terroriste).[...]

      « le TROISIÈME élément constitutif du coup d’État en douce. Des mois avant l’échéance électorale, des opérations psychologiques sont planifiées afin de DÉCRÉDIBILISER l’ORGANE ÉLECTORAL OFFICIEL et de semer le doute au sein de la population sur l’impartialité de celui-ci. D’autre part, on crée un CENTRE ÉLECTORAL PARALLÈLE [“indépendant”], FINANCÉ là aussi par des AGENCES IMPÉRIALES. [...] »

      Tsara homasahan’ny mpitondra fanjakana malagasy sy ny mpilalao pôlitika ihany itony fanapahan-kevitra mikasika ONG sy ny forongony itony, noraisina fanjakana vahiny :

      « Outre l’Égypte, certains pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se sont dotés de lois interdisant ou renforçant le contrôle des ONG sur leurs sols.

      « La RUSSIE, qui n’a pas été épargnée par des tentatives de révolutions colorées, a légiféré dans ce sens. En 2012, le président russe Vladimir Poutine a signé une loi qualifiant les ONG recevant des fonds étrangers « d’agents de l’étranger » [10]. L’USAID a été tout particulièrement ciblée : elle a été interdite par Moscou le premier octobre 2012 pour « ingérence dans la vie politique russe » [11].
      « La liste des ONG « indésirables » en Russie s’est allongée en 2015. Parmi elles, on peut citer la NED, le NDI, l’IRI, Freedom House et l’OSI de Soros [12]. »
      [« ONG : Organisations Non Grata, 10 Juin 2016, Ahmed Bensaada https://www.investigaction.net/fr/ong-organisations-non-grata/]

    • 9 décembre 2017 à 20:49 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à lysnorine

      Lysorine ,
      Des complotS de l’empire états uniens par la CIA ,etc,etc ,quand son peuple créve de faim et que tous s’écroule en ce pays , ce n’est sans doute pas l’essentiel ,tu ne crois pas ?

    • 9 décembre 2017 à 21:43 | Vohitra (#7654) répond à lysnorine

      Miarahaba anao ry Lysnorine,

      Iombonako iarahako manana aminao ny fomba fijery nozarainao.

      Rehefa tsy mahomby ny fitantanandraharaham-panjakana dia voizina atao letrezana ny tosika fampiroboroboana fanohanana ny fikambanana tsy miankina. Tsy torahambato amin’izany akory ieo fikambanana ireo, fa ny olana dia ity : lasa ny fanjakana sy ny fahefampanjakana indray no zary lasa miankindoha amin’izy ireo.

      Ary ny mahazendana dia izao : amin’ny alalan’itony fikambanana tsy miankina itony no entina handementsaina sy haniratsirana ny tia tanindrazana ; lazaina fa ireto tia tanindrazana dia manohitra sy misakana ny fanatontoloana, lazaina izy ireo fa miohapefy sy manilikilika ny hafa, lazaina izy ireo fa misakana ny fivezivezen’ny petrabola sy ny harena. manomboka eo ny vela-pandrika sy tsindry samihafa mihantra amin’izy ireo. Tsy vitsy ny tia tanindrazana roboka sy difotra tao anatin’izany fandrika izany, raha tsy hilaza afatsy ny nanjo ireo tany Brezila sy Ukraine isika. Rahoviana no mety ho lavo i Rafael Correa ?

      Ity misy tranga misoko miadana ho fampieritreretana antsika : mihanaka ny doro tanety sy fahapotehana mihantra amin’ireo valanjavaboahary sarobidy eto amintsika, tsy mitsahatra mivoaka antsokosoko ireo karazambiby mampiavaka antsika, tsy hita taratra ny tena hoe fandrosoana manodidina ireny faritra voaharo maro mpitsidika ireny. Diniho nefa fa dia eo ambany fitantanan’ireny fikambanna tsy miankina ireny daholo izao ny fikojana ireo harena voajanahary harovana ireo ;

      Mazava ny paikady tian’ireo mpijirika sy tambajotra hapetraka : takiana ny fametrahana ny politka isatsehampihariana, dia takiana ny fametrahana tahirimbola hitantanana izany sehampihariana izany, dia apetraky ny mpamatsivola ao ny fanampiana, dia tonga ho azy miroboka sy misovoka mandrombaka ao anaty tahirimbola ny fikambanana tsy miankina vahiny.

      Mahomby ary lavorary foana ny fanatanterahana io paikady maloto io raha mbola mpanao politika mpandroba, mpangalatra, mpanao rainazy sy mpanao varoboba no mitondra Firenena. Marihiko tsara, fa tsy ny fanatontoloana akory no ratsy na ny fahalalahan’ny fivezivezen’ny petrabola, fa ny olona fototra dia ny fahapotehan’ny fiarahamonina eto antoerana, sy ny fandalinana voakendry ny hantsana ho fiavahan-tsaranga ka mampisara-bazana ny samy Malagasy.

      Mankasitraka ry namana Lysnorine

    • 9 décembre 2017 à 22:31 | Vohitra (#7654) répond à lysnorine

      Tsindrimpeo fanampiny ry namana lysnorine,

      Ahoana moa ny endriky ny fandrika apetraka eo anoloan’ireo mpitondra politika mitonona ho tia tanindrazana ?

      Ireto misy endrika vitsivitsy hitarafana izany :
      - amporisihina ny mpitondra hiroso amin’ny fampibabena trosa miavosa ny Fireneny
      - odiana tsy hita sy tazana ny fanodinkodinana vola sy fahefana ary harena ataon’ny mpitondra
      - Havoitra miandalana ny fifankahalana kolokoloina amin’ny fahasamihafana ara-poko
      - amporisihana ny fiarahamiasan’ny mpitondra amin’ny mpijirika iraisampirenena mpanao ampihimamba sy mpamongady vokatra
      - voizina ny fanalalahana ara-toekarena, ary terena hivarotra ny orinasany ny fanjakana
      - terena ny fanjakana hanamora ny fanolorana velarantany midadasika ho an’ny manana petrabola
      - afangaro ny fiarovana ny zon’olombelona sy ny fampivelarana ny fiarahamonina mifototra amin’ny fiainampianakaviana mirindra ho an’ny mpivady lahy sy vavy
      - omena fiofanana mikolokolo azy ho tia fahefana sy mpamoritra vahoaka ny mpitandro filaminana
      - hamoraina ny fandefasana sy fanafenana ny remby sy halatra miavosa ataon’ny mpitondra any amin’ireo banky any ampita
      - amporisihana ny fandraisananjaran’ireo mpanao politika eny anivon’ny tambajotra manana endrika ivelany ho mpanao asa soa, sy ireo tambajotra miafina mpanompo vola sy mpivoy ny fahambonian’ny kolontsaina tandrefana

      Ampahany ihany ireo ry namana, fa ireo aloha no efa hita soritra misongadina sy hiainana eto tao anatin’ny telopolo taona farafahakeliny

      Mazotoa ary soava mandry fa efa mandroso ny alina

    • 10 décembre 2017 à 14:51 | Jipo (#4988) répond à lysnorine

      Bonjour .
      b. RAMAHEFARISOA sors de ce corp !

  • 9 décembre 2017 à 20:05 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.

    décembre à 18:38 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    Finengo,...

    Quelqu’un abandonne un navire en plein océan par lâcheté est tenu responsable de son naufrage,...

    Tous les enfants de ce pays qu’il soit au pays ou à l’exterieurs ont tous des dettes envers celui-ci,..à moins qu’il ne se considère plus ainsi....

    # 9 décembre à 18:46 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    Finengo,...

    Que se serait passé si tous les Malagasy ont quitté ce pays comme ils ont fait les andafy,...?

    Si les andafy étaient rentrés, en quittant leur confort pour mettre au service de notre pays leur compétence, Madagascar n’aurait pas été dans la situation où il est actuellement,...
    +++++++++++=================

    Isandra
    il va falloir que tu apprennes à vivre et à raisonner .
    Ton raisonnement reflète le raisonnement d’un irresponsable, d’un insensé, d’un malade Mental.
    Primo : Ton raisonnement concernant un Bateau en naufrage, n’est que foutaise. Le seul responsable d’un Bateau n’est que son Commandant et son équipage. Les passagers ne sont responsables de rien. Tu veux faire de la morale aux autres ?? Fais-toi déjà ton méaculpa, car c’est bien toi, vous qui êtes au Pays, les Premiers responsables. Tu ventes ton DJ Bac -7, il n’est plus à Madagascar. Il est en France or c’est bien lui qui avait participé à couler un peu plus le Pays. Alors avec Grossièreté je vous dis à vous au Pays, ayez un peu des couilles pour lui demander des comptes. Ratsiraka en est l’origine de vos misères, demandes lui des comptes aussi, Ravalomanana à confondu ses biens et les biens du Peuple, demandes lui des comptes. Mais ceux qui sont Andafy ne vous a rien volé, ni saccagé. Les Andafy étaient partis du Pays car ils étaient en désaccords avec ce qui se trimait au Pays. Alors que depuis 50 ans vous vous êtes plus dans le Marasme que vous aviez créé, et institutionnalisé, et au jour d’aujourd’hui vous avez le toupet d’accuser les Andafy, que vous aviez ignorez durant des décennies sans leur octroyer un droit de vote pour les élections Présidentielles et aujourd’hui pour des raisons vides de sens, vous les taxez de tous les noms, en les qualifiants de traitres.

    Déjà dis à ton Père de mieux rémunérer vos ouvriers, dans la mesure que vous êtes capable de Payer un Etranger à 8 Millions d’ariary, il serait peut-être souhaitable de payer les Ouvriers un peu mieux que le SMIC cadré par la loi.

    Il fut un temps la Misère de Madagascar tu le mettais sur le dos des Colons, et Maintenant, tu ne trouves quoi d’autres à dire que de qualifier les Andafy de traitres.

    En Parlant de confort, pourquoi tu ne dirais pas à ton père de donner le confort qu’il t’accorde à un de vos ouvriers. Tu demandes aux Andafy de quitter leur confort, un confort qu’ils ont acquis avec leur sueur, et que toi tu t’accroches à ton confort. Mais prends-tu les Andafy pour des Idiots, moins intelligents que toi, aussi manipulable que toi pour morde à l’hameçon du DJ le TGV de la Marche arrière.
    Aller continues dans tes délires, tu fais bien marrer la cours. Tu es dans ton rôle. ( Le fou du Roi).

    • 10 décembre 2017 à 16:16 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      Le problème de discuter avec un sénile, il comprend les choses au premier degré,...du coup, il faut des explications supplémentaires, afin qu’il comprenne ce que vous voulez venir,...

      « La société(nation) est comme un navire ; tout le monde doit contribuer à la direction du gouvernail. »dixit Henrik Ibsen.

      Cela nous premet de déduire que si des gens quittent le navire en plein océan, alors qu’ils devaient contribuer à son avancement, ils pourraient mettre en danger ce navire, voire provoquer son naufrage. Pareil pour notre pays, si les citoyens qui devaient contribuer à son développement quittent le pays,...ce départ pourrait entraîner le frein sur ce développement.

    • 10 décembre 2017 à 17:47 | manga (#6995) répond à FINENGO

      FINENGO,
      Le commandant dont on parle ici a été désigné par décret au conseil des ministre au temps de Lapinou. Et si ce dernier se tait comme enterré au fond des abîmes, c’est qu’il se fait la belle avec l’entière assurance de son poulain sur tout dont ce qu’on peut lui reprocher.
      Isandra confond débilement un périple de convenance avec ce qu’est un suicide avéré ; auquel elle invite tout le monde d’embarquer sur un navire qui n’a plus la licence de naviguer hors de sa zone maritime.
      Mais encore pire, elle n’arrive pas à reconnaître que le commandant en question avait déjà donné l’ordre de larguer les canots et gilets de sauvetage avant de quitter en dernier le navire.
      Et ce, depuis qu’il avait été informé du relevé progressif qu’inquiétant des tirants d’eau.
      Ny ranon’apango tsy indroa manitra Risandr’ô...!!! Rehefa tsy nahomby ny tetezamitatra, tsy ny faznitaran’azy akory no hitondra fiovàna. Fa dia inona loatra no fandraisanareo ny vahoaka ???

  • 9 décembre 2017 à 21:30 | FINENGO (#7901)

    @ lysnorine
    Oh..!!! Ry Ramatoa, mba manaova resaka misy lahatra.
    Fa ny fanaovana critique an’i CIA, ONG sy ny Etats-Unis, tsy hitondra fihovana eto Madagasikara.
    Ny Critiques atao nareo amin’ny ireo Firenenana ireo, la Frantsa, iry Etats-unis sy ny tariny, tsy ampihova ny fiahainan’ny Malagasy, Intéressez-vous à ce qui se passe au Pays, au lieu de faire des Copiés/Collés de ce qui se passe ailleurs. Cela fait un moment je lis vos interventions, il se semble que vous aimez critiquer ce qui se passe ailleurs, que de s’intéresser à ce qui se passe sous vos Yeux. Ailleurs ils ont la vie belle à côté de ce que le Peuple Malgache vit. On dirait que vous n’en êtes pas consciente, où tout simplement vous voudriez faire croire ici que vous avez une intelligence hors du commun. Surtout détrompez-vous, car ce que vous faites n’est qu’une aberration, car vouloir s’intéresser à d’autres problèmes, sans pouvoir résoudre les votre, ressemble bien à celui qui aurait voulu pisser dans un violon. Veillez déjà que le Pays aille un minimum de répondant avant de critiquer les autres. C’est le minimum à faire. L’ aumone ne s’est jamais foutu de la charité, soyons réaliste.

    • 9 décembre 2017 à 23:47 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Erratum : Veillez déjà que le Pays ait un minimum de répondant avant de critiquer les autre

  • 9 décembre 2017 à 22:32 | SNUTILE (#1543)

    MADAGASCAR A TOUS LES BONS MOTS HUMANISTES

    SAIT - ELLE LES CLASSER DANS LEUR DOMMAINE DE DROIT ?

    Les mots pour qu’ils ne soient pas grossier et compromettants
    - Droit de l’homme se situe où ? dans la généralité des droits civils et politiques
    - Défenseurs de l’environnement où doivent-ils se positionner ? C’est un devoir apolitique (voir l’exemple Nicolas Hulot). Apolitique de ne pas appartenir à des intérêts financiers politiques passés ou avenir. C’est ne pas être en tête d’une industrie même artisanale qui exploite l’environnement.

    Il n’est pas à ignorer que tout passé compromis dans l’exploitation illégale de l’environnement d’un individu ne peut le permettre d’être innocenté sans rendre compte de son devoir à réparer.

    - Il est très important que tout le monde soit conscient que tricher dans ce sens est condamnable légalement.

  • 10 décembre 2017 à 12:01 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Lysorine ,
    Je ne sais qui se cache derriere ce pseudo ?
    Y en a t-il ou pas !
    Doit-ont qualifier celui-la d’historien d’historienne ?
    En tous les cas le travail est bâclé souvent fait de copier/collé avec peu en lien avec des commentaires une fois en Anglais ,en Francais ou en Gasy intraduisible .
    Présentation brouillonne et fond de commentaire qui distille le mystérieux ,le caché ,le complot !
    Détaché de l’actualité et recherchant des lecteurs avides de révélations contre les supposés ennemis de la caste qui se tiens en très grande estime d’elle meme en se croyant au centre de tout ce qui se passe d’important sur terre ,donc pas prétentieuse pour un sou !
    Fallait que cela soit dit, mais bien sur cette personne va continuité sa piètre oeuvre car les kons osent tout et c’est a cela que les reconnait(audiart)

  • 10 décembre 2017 à 13:32 | vatomena (#8391)

    Lysnorine — La connaissance de l’histoire de Madagascar est assez rare et peu fournie . Elle est pleine de drames ,de passion ,de malheurs .Si vous avez accés à des archives particulières transmettez, ,transmettez . Pour l’Europe ,la France ,le reste du monde ..nous n’avons pas besoin de vous . Racontez nous plutot les ancetres.. : les derniers Vazimba ,la manducation des morts ,les épidémies de Variole avant l’Institut Pasteur ,le massacre des comoriens à Majunga , La révolte réprimée dans le sang de Monja Jaona Merci !

    • 10 décembre 2017 à 14:12 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à vatomena

      Vatomena ,
      Cette Lysorine ne fait pas de l’histoire mais de la propagande !!
      Et elle en est parfaitement consciente .
      Tordre l’histoire pour que cela deviennes une arme politique ,voila le but.
      Ce sont les régimes et les esprits totalitaires qui font cela

  • 10 décembre 2017 à 14:39 | Albatros (#234)

    Pour lysnorine #9752 !.

    Un peu de lecture.

    "Les Incas étaient à l’origine une petite tribu guerrière qui résidait dans une région de plateaux au sud de la Cordillera Central au Pérou.
    Inca (Quechua inka, « Fils du Soleil »), nom des souverains du peuple quechua, au Pérou (vallée de Cuzco), qui établirent un empire sur la cordillère des Andes (Amérique du Sud) du milieu du XVe siècle à la conquête espagnole en 1532. Le terme désigne également la population de ce royaume, ainsi que celles qui lui furent soumises.

    Au XIIe siècle, ils commencèrent à se déplacer dans la vallée de Cuzco, où ils soumirent les peuples voisins et leur imposèrent un tribut durant trois siècles. Il fallut attendre le milieu du XVe siècle pour que les Incas entreprennent de consolider et d’étendre leur domination sur la région. Avant cette date, leur plus grande avancée les avaient amenés à environ 30 km au sud de la capitale Cuzco, sous le règne du sixième empereur Inca Roca, qui vécut au XIVe siècle. L’expansion commença véritablement sous le règne du huitième empereur, Viracocha, qui vécut au début du XVe siècle. Cependant, l’empire atteignit son étendue maximale sous le règne du fils de Túpac, Huayna Cápac (v. 1493-1525). En 1525, le territoire contrôlé par les Incas comprenait la partie la plus méridionale de la Colombie, l’Equateur et le Pérou, jusqu’à la Bolivie en incluant une partie de l’Argentine et du Chili du Nord. L’empire s’étendait sur près de 3 500 km du nord au sud et sur 800 km d’est en ouest. On estime que le nombre d’habitants de cette immense région, issus de peuplements très divers, était de l’ordre de 2,5 à 16 millions.

    Huayna Cápac mourut en 1525 sans avoir désigné son successeur, ce qui entraîna la division de l’empire. C’est à ce moment critique que le conquistador espagnol Francisco Pizarro débarqua sur la côte accompagné d’une troupe d’environ 180 hommes pourvus d’armes à feu.

    A l’apogée de leur puissance, les Incas avaient développé un système administratif et politique sans équivalent parmi les sociétés amérindiennes. L’État inca était une théocratie fondée sur l’agriculture, organisée selon un système rigide de castes et dominée par le tout-puissant Inca qui était vénéré à l’égal d’un dieu vivant. Au-dessous de l’Inca, dans l’ordre décroissant de rang et de pouvoir, se trouvaient la famille royale et l’aristocratie, les administrateurs impériaux et la petite noblesse, puis la grande masse des artisans et des fermiers.

    Du point de vue administratif, l’empire était divisé en quatre grandes régions. Ces régions étaient subdivisées en provinces et en diverses autres unités socio-économiques de moindre importance, dont la plus petite était la propriété familiale étendue, connue sous le nom de ayllu. La mise en culture des « ayllus » - pratiquement autosuffisantes - était strictement contrôlée par l’État".

    etc.....etc..."

     ;-)

  • 10 décembre 2017 à 15:30 | KARIBO (#7602)

    Bonjour.
    On ne peut qu’ etre interpelé devant cette photo !
    D’ un coté des femmes dont une en casquette, et armée d’ une demie bouteille d’ eau en plastique, et de l’ autre une bande armée de Kalachnikov, casquée, & cagoulée déterminée à résister à ces terroristes .
    On ne parlera pas du premier, qui au visu de son regard pétillant, trahi la bêtise la plus crasse, qui fait la fierté de ce corps qui aurait aimé être d’ élite, mais qui se contente d’ en avoir que l’ air, en occultant la chanson, dépassant de loin, à l’ évidence ses facultés cognitives .
    De se rassurer que Hery se réfugie derrière ce genre de bourricots pour sa sécurité, assoir son imposture, et afficher une fierté non dissimulée de singer le GIGN ou autres corps d’ élite .
    Le paraitre ayant encore de beaux jours au Pays des lémures .

  • 10 décembre 2017 à 16:07 | SNUTILE (#1543)

    A lire certain commentaire critique positive quand même
    LYSNORINE votre accent malgache peut vous trahir.Car la langue officielle malgache est autre. Mdr.
    « ny tena ao ambadik"itony “ONG” tahaka ny “Freedom House” itony sy ny maha-izy azy marina »

  • 10 décembre 2017 à 17:18 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    10 décembre à 16:16 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    Finengo,...

    Le problème de discuter avec un sénile, il comprend les choses au premier degré,...du coup, il faut des explications supplémentaires, afin qu’il comprenne ce que vous voulez venir,...

    « La société(nation) est comme un navire ; tout le monde doit contribuer à la direction du gouvernail. »dixit Henrik Ibsen.

    Cela nous premet de déduire que si des gens quittent le navire en plein océan, alors qu’ils devaient contribuer à son avancement, ils pourraient mettre en danger ce navire, voire provoquer son naufrage. Pareil pour notre pays, si les citoyens qui devaient contribuer à son développement quittent le pays,...ce départ pourrait entraîner le frein sur ce développement.
    +++++++++++++++++++======================

    Voilà ce que l’on peut qualifier de n’importe quoi.
    Sans queue ni tête. Tu n’as même pas le niveau d’un FRAM.
    A croire que tu n’as aucune maitrise de tes dires.
    Tu es aussi C.on que celui à qui tu as emprunter le dicton. Soit tu n’as rien compris à ce que ce dernier voulait dire. La deuxième hypothèse serait la plus probable.
    Arrêtes de dire n’importe quoi. Cela n’est guère étonnant que tu soutiens le DJ de mes deux.Comme l’on dit qui se ressemble, s’assemble.
    Ce que tu n’as jamais compris, c’est qu’une société est comme un navire, il doit-être piloter et entretenu par son Commandant et son équipage. C’est à dire qu’une Nation doit-être dirigés par une Personne que l’on appelle Président de la République et de son Gouvernement. Le Navire c’est le Peuple, la Nation, appelle le comme bon te semble. C’est ce qui manque cruellement à Madagascar, car Le Président de la République et son Gouvernement, ne sont que des fantoches et ceci depuis quelques décennies déjà, 50 ans.
    Donc arrêtes de fanfaronner des âneries. Tu les feras avaler à plus C.ons que toi. Et tu pourras te rassurer qu’ils sont infimes.
    Misérable que tu es...vas Ch..r !!!!!

    • 10 décembre 2017 à 19:56 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      Etes vous sur que vos posts ont de la tête et de la queue,.,,j’ai bien peur que non,...

      C’est vous qui ne pigez rien. C’est compréhensible, car quelqu’un qui avait l’habItude de récevoir des ordres comme vous, a du mal à comprendre que le développement d’un pays a besoin de la participation des tous les citoyens, le Président ne peut le faire tout seul,..

      Et vous etes nombreux d’avoir quitté le navire Madagascar, alors que vous auriez pu le sauver entre les mains d’un fou,...Vous avez choisi la lâcheté, au lieu du courage,..le confort au lieu de sacrifice,..Et maintenant, c’est vous les andafys qui vous hâtez de critiquer les valalam- piandry fasana.

  • 10 décembre 2017 à 20:03 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra

    Je cite : « La société(nation) est comme un navire ; tout le monde doit contribuer à la direction du gouvernail. »dixit Henrik Ibsen.

    Peux-tu nous expliquer le sens de ce que tu nous mets comme référence.
    Le Pauvre Henrik Ibsen doit se retourner au moins 10 fois dans sa tombe, en ayant su ce que tu lui mets sur le dos.
    « Tout le monde doit contribuer à la direction du gouvernail ». Si je vais traduire bêtement ce que tu écris, c’est que tout le monde doit gouverner le Bateau. Du Jamais vu, mais certainement à Madagascar ça doit se faire, car la vraie définition est : Fanjakan’i Barofo. Effectivement au Pays c’est bien le cas.
    Evites de trop parler l’ Isandra car trop de puanteurs sortent de ta Bouche.
    Et c’est le Sénile qui te le dis, le Sénile raisonne 10 mille fois mieux que toi.

  • 10 décembre 2017 à 21:20 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Ma réponse est très simple.
    En 1972 vous aviez fait un coup d’ Etat.
    Vous l’aviez voulu, si ce n’est toi c’était ton Père ou Ta mère.
    Vous êtes dans la M.erde, restes-y, nages-y.
    Depuis 50 ans vous êtes dans lA même situation, c’est que vous l’aviez bien voulu.
    Restes-y encore pour 5 décennies de plus.

  • 11 décembre 2017 à 09:30 | lysnorine (#9752)

    @ Vohitra 9 décembre à 21:43 & 22:31

    Nofintininao tsara ny votoatin’ny areti-mandringana ny Vahoaka Malagasy sy ny Fireneny hatramin’ny nandraisan’Ingahy Ratsiraka ny fitondrana tamin’ny Desambra 1975 ka nahatonga ny Fanjakana malagasy bankirompitra, tsy afaka nandoa ny trosa niavosa nananan’ny any ivelany taminy, ka nanaiky ny fanandevozan’ny FMI no niafarany.

    Araka ny famaranan-teninao, « Ampahany ihany ireo fa ireo aloha no efa hita soritra misongadina sy hiainana eto tao anatin’ny TELOPOLO TAONA FARAFAHAKELINY »

    Misy andalan-tsoratra notsoahana avy amin’ny lahatsoratra iray nosoratan’ny prôfesôra Philippe Hugon ireto entina hampahatsiahy kely io tantaran’ny nahavery an’i Madagasikara io, nitondra ny lohateny hoe « Les jeux économiques et les enjeux des politiques orthodoxes en Afrique : le cas de Madagascar et du Nigeria », 1987, http://www.persee.fr/doc/tiers_0040-7356_1987_num_28_109_4486

    [Tsahivina fa efa mpampianatra ekônômia teto Madagasikara i Philippe Hugon tamin’ny 1969-1974]

    « Economie très dépendante de l’ancienne métropole, la grande île a été marquée en 1972- 1975 par une profonde mutation interne dans un contexte international instable : politique de neutralité et de plus grande indépendance vis-à-vis de l’ancienne métropole, DÉPART DE LA ZONE FRANC, NATIONALISATION DE L’APPAREIL PRODUCTIF, GESTION socialiste de l’économie PAR UN SYTÈME ADMINISTRÉ. Face à une diminution des investissements intérieurs et à une réduction des flux publics extérieurs, les autorités se sont lancées dans une POLITIQUE D’ENDETTEMENT À OUTRANCE en 1978-1979 À DES CONDITIONS PEU CONCESSIONNELLES . Ces choix ont conduit à une EXPLOSION DE LA DETTE (2 milliards de dollars us en 1986) SANS QUE LES PROJETS MIS EN PLACE S’INTÈGRENT DANS LE TISSU ÉCONOMIQUE. Les dysfonctionnements liés à une ÉCONOMIE ADMINISTRÉE, à l’INEFFICIENCE DES [DIRIGEANTS ET CADRES !] des SOCIÉTÉS D’ÉTAT et au POIDS DES SECTEURS NON PRODUCTIFS ont créé des DÉSÉQUILIBRES FINANCIERS CUMULATIFS dans un contexte de réduction du surplus intérieur. En FAILLITE FINANCIÈRE, Madagascar a été CONTRAINT de changer de cap [p.105].

    Tsara hotsarovana kely eto fa raha nandray ny fahefana ny mpandimby ny fitondran’Itpk Tsiranana dia FARAN’IZAY KELY DIA KELY INDRINDRA ny hoe TROSAN’i Madagasikara tamin’ny tany ivelany.

    Noho izany, dia nibosesika ny mpampindram-bola vahiny nampirisika ireo mpitondra vaovao ireo hitrosa izaitsizy ary tsy tapaka nampisambo-bola azy tamin’ny NAMPIDIRANY KIZO ny ekônômia tamin’ilay nodradradradraina hoe : « investissements à outrance ».

    Nomarihininao tokoa ny mbola fitohizan’izany taty aoriana : « amporisihina ny mpitondra hiroso amin’ny fampibabena trosa miavosa ny Fireneny »

    « Madagascar, EN ÉTAT DE CESSATION DE PAIEMENT, a signé un accord avec le FMI LE 27 JUIN 1980 » [p.106]

    DIMY taona fotsiny taorian’ny nandraisan’Ingahy Ratsiraka ny fitantanana an’i Madagasikara izany dia BANKIROMPITRA ny firenena, hany ka VOATERY nanao fifanekena nisesisesy tamin’ny FMI izy, nampiorim-paka lalina tsikelikely ny haha-zanatanin’ny FMI sy ny forongony ary ny Vahiny mpihaza tombon-karena sy tombom-barotra (« investisseurs étrangers ») an’i Madagasikara, izay miharihary ohatry ny masoandro mitatao vovonana ankehitriny.

    Hoy ihany i Hugon momba izany :
    « Les enjeux politiques de la négociation »
    « Le débat économique précédent, aussi essentiel soit-il, VOILE un certain nombre d’enjeux de nature POLITIQUE. [...]

    « Le fmi est le garant d’un certain nombre de règles du jeu du système financier international et le gestionnaire d’une crise internationale alors que SA FONCTION INITIALE était SEULEMEMT d’assurer les RÉÉQUILIBRAGES À COURT TERME DES BALANCES DES PAIEMENTS. [...] Au-delà de son intervention, les VÉRITABLES ACTEURS sont les membres du CLUB DE PARIS ou de LONDRES et les divers BAILLEURS DE FONDS qui préfèrent intervenir APRÈS que le fmi a IMPOSÉ SES CONDITIONNALITÉS , quitte à en compenser les effets ou à enfreindre certaines règles. Les OBJECTIFS de la communauté financière visent à FAIRE RESPECTER DES RÈGLES, à normaliser les économies afin d’assurer le maintien d’un système de confiance tout en RÉDUISANT LA SPHÈRE D’AUTONOMIE DES ÉCONOMIES NATIONALES ET DES ÉTATS.

    « L’enjeu politique n’est pas seulement la MISE SOUS TUTELLE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DES ÉCONOMIES AFRICAINES, il est la COORDINATION DES BAILLEURS DE FONDS sous le « leadership » des institutions de Washington. » [pp. 117, 118].

    (Hofaranana)

    • 11 décembre 2017 à 09:35 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Vohitra 9 décembre à 21:43 & 22:31
      « mise sous tutelle économique et financière »... « recolonisation »

      (Tohiny sady farany)

      « Si l’on reprend le cas de MADAGASCAR , l’essentiel ne se trouve pas dans la réussite ou dans l’échec des mesures de retour aux lois du marché. Celles-ci n’ont joué qu’indirectement en permettant d’obtenir un rééchelonnement de la dette et le relais de capitaux publics de la part des organismes d’aide bilatérale et multilatérale, les ENJEUX VÉRITABLES étant le CHANGEMENT D’ORIENTATION géopolitique de Madagascar et la REPRISE PAR L’ÉTRANGER DU CONTRÔLE DES ROUAGES ÉCONOMIQUES ESSENTIELS , ce qui, selon le point de vue, peut être assimilé à une MISE SOUS TUTELLE et à une RECOLONISATION ou inversement être analysé selon un critère d’efficience comme un moyen de lutter contre la corruption, le gaspillage des ressources afin de permettre les conditions préalables à la reprise de la croissance [pp.118, 119]

      Momba io fanjanahana io (« mise sous tutelle économique et financière », « reprise par l’étranger du contrôle des rouages économiques essentiels ») sy ny FANDEVONANA NY FANJAKANA dia ny fampiroboroboana ONG isan-karazany tokoa no FITAOVANA iray fampiasa ireo mpanjanaka ankehitriny ireo. Araka ny nomarihinao :

      - « lasa ny fanjakana sy ny fahefampanjakana indray no zary lasa MIANKINDOHA amin’izy ireo », ary « itony no entina HANDEMENTSAINA sy haniratsirana ny tia tanindrazana »

      - « eo ambany fitantanan’ireny fikambanna tsy miankina ireny daholo izao ny fikojana ireo harena voajanahary harovana ireo »

      Tsy hiverenana intsony ny « [fi]voizina ny fanalalahana ara-toekarena » fa efa diso fantatra loatra ny voka-dratsiny tahaka ny « [fanerena] ny fanjakana hanamora ny fanolorana velarantany midadasika ho an’ny manana petrabola » sy, eo amin’ny lafiny pôlitika, handray mpitsoa-ponenana ary hanome azy ny zom-pirenena malagasy, sns.

      « Tahaka ny FASANA ity : ny avy any ivelany indray no miraharaha ny tompon-trano », hoy ny ohabolana,.

      Soàva tsarà.

    • 11 décembre 2017 à 11:27 | vatomena (#8391) répond à lysnorine

      La Colonisation était pour la France un gouffre financier .Au delà du développement des infrastructures nécessaires ,de la veille sanitaire ,de l’éducation nécessaire ,il y avait des frais de garnison et d’administration. Le seul interet économique était d’avoir une clientèle captive .Tous les produits nécessaires venaient de la métropole .Le seul avantage que Madagascar a tiré de la décolonisation est de pouvoir acheter librement des voitures japonaises ,du matériel chinois ,des médicaments indiens ou de mendier et s’endetter aupres du monde entier .
      A remarquer qu’autrefois les fonds dépensés par la métropole française à Madagascar suffisaient à entretenir sur place un niveau de vie supérieur à celui d’aujourd’hui. L’abandon des enfants ,les 4 Mis étaient inconnus.Les bandits ne mettaient pas en coupe réglée la Population . Effets da pauvreté extreme .

  • 11 décembre 2017 à 10:03 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    à une MISE SOUS TUTELLE et à une RECOLONISATION ou inversement être analysé selon un critère d’efficience comme un moyen de lutter contre la corruption, le gaspillage des ressources afin de permettre les conditions préalables à la reprise de la croissance [

    Pas besoin de recolonisation !!!!!!!!!!!!

    Il suffit sous l’autorité d’une grande organisation mondiale de donner le pouvoir aux Andafy .
    Bien entendu ,l’ensemble des cadres administratifs et militaires seront écartés et assignés a résidence dans un camps militaro agricole ou ils seront rééduqués !
    Les hommes politiques ,eux,seront jugés selon les lois en vigueur et pour la plupart finirons en prison !

    Voila c’est pourtant simple ,ils faut éradiquer le vieux système qui a perduré au delà de la colonisation et qui avait déjà conduit Madagascar au chaos provoquant ainsi l’intervention étrangère de 1896

  • 11 décembre 2017 à 11:32 | Ibalitakely (#9342)

    « Il est en effet plusieurs rôles que la Constitution elle-même donne au président de la République dont celui de président du Conseil Supérieur de la Magistrature. Ce qui connote une certaine dépendance de ces organes directeurs sensés être les garanties du respect des droits et libertés vis-à-vis de la personne du président de la République. »
    - Mais comment veut-on que des institut° ou des organes directeurs aillent une indépendance si soit un exécutif comme le PRM est à sa tête soit celui-ci en a un grand quota dans son effectif ? Tel dans notre sénat qui est législatif mais dont il [PRM] a de ce fait la direct°, ainsi que le CFM, lui-même [PRM actuel] pourtant foza issu du foza de la dernière transit° qui en est tout à fait sujet de réconciliat° [arbitre & joueur en même tps sur le terrain].
    Ce qui entraîne à dire que le nouveau PRM d’après l’élect° de 2018 doit impérativement, & dès sa prise de fonct° légale, s’engager à faire un amendement de cette mauvaise constitut° de 2010 par voie référendaire.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 127