Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 15 octobre 2019
Antananarivo | 23h27
 

Forces Armées

Restauration de la paix et de la sécurité

Les hauts responsables des forces armées en réunion à Ivato

vendredi 2 août | Arena R.

Les résultats sont probants en matière de lutte contre l’insécurité et de la restauration de la paix. C’est ce que le Premier ministre, Christian Ntsay et le ministre de la Défense nationale, le général Richard Rakotonirina, ont indiqué hier 1er août 2019, lors de la grande assemblée des hauts responsables des forces armées malgaches à Mamory Ivato. Ces résultats seraient justifiés par la baisse des cas de kidnapping, de vol de zébus et la mise en place des zones rurales prioritaires de sécurité (ZRPS) pour faire face aux actions dévastatrices des bandits de grand chemin connus sous l’appellation « Dahalo ».

Cette grande réunion des hauts responsables des forces armées malgaches ont permis de répondre à quatre principales questions : quelle est la vision de l’Etat ? Où est-ce les forces armées vont aller ? Quelles sont les responsabilités des forces armées et qu’est-ce que le peuple attend en retour des forces armées ? Ainsi, le ministre de la Défense nationale a rappelé aux participants que la restauration de la paix et de la sécurité ainsi que la mise en œuvre effective de l’Etat de droit. « Il faut démontrer à la population que l’Etat a la bonne volonté de la protéger », a lancé le général Richard Rakotonirina.

Ce grand chef des forces armées malgaches a indiqué qu’on attend des forces de l’ordre une nouvelle méthode de travail suivant les normes exigées par la situation actuelle. Ainsi, des efforts supplémentaires seront exigés des forces de l’ordre et pour ce faire, elles se sont déjà dotées de nouveaux matériels pour renforcer la lutte contre l’insécurité dans le pays (voitures tout-terrain, avions et équipements divers). Le ministre de la Défense nationale en a ainsi présenté le nouveau visage des forces de l’ordre de demain, ou forces de l’ordre du 21e siècle.

Le ministre de la Défense nationale a fait savoir que les infrastructures visant à renforcer les ZRPS, à travers la mise en place d’une base opérationnelle avancée ne va pas tarder. Les travaux devront être achevés d’ici la fin de l’année. Des efforts particuliers seront également déployés pour protéger les zones côtières maritimes. Ainsi, la « Zone maritime prioritaire d’intervention » (ZMPI) sera bientôt mise en place, d’autant plus que vers la fin de cette année, la Grande île accueillera une rencontre internationale sur les zones maritimes où plusieurs chefs d’Etat seront attendus au pays pour l’occasion.

Après avoir réussi à mettre en place une stratégie jugée efficace à travers ces ZRPS, le ministère de la Défense entend maintenir la sécurité dans les six mois à venir. Au cours du second semestre, il projette de mettre en place une structure permanente suivie d’une rénovation en matière de lutte contre l’insécurité ou « dispositif permanent rénové de sécurité (DPRS).

25 commentaires

Vos commentaires

  • 2 août à 10:03 | RAVELO (#802)

    bonjour,
    "les resultats sont probants" MDR !!!!
    Cela fait effectivement qlq mois qu’il n’y a pas eu de promotion !!! et le pays manque cruellement de génereux , euh généraux plutôt.
    Alors magnez-vous les spécialistes de remise de médailles,et n’oubliez surtout pas les 4X4 qui vont
    avec.
    Nos nuques commencent à perdre de leur embonpoint et ça fait désordre ;quand nous serons rassasiés,les pauvres "éructerons" !!!
    Maty aho basin-janako !!!!

    • 2 août à 11:20 | betoko (#413) répond à RAVELO

      Il y a des bons résultats quand même , tout ne peut pas se régler en espace de 6 mois .Pour quoi dans les pays développés le banditisme existe toujours malgré leur arsenal juridique et les répressions ?

    • 2 août à 20:39 | lanja (#4980) répond à RAVELO

      Betoko,

      fa iza anefa no nirediredy fa ho lasa sangany aty afrika isika afaka dimy taona eh, iza no mieboebo @ velirano sy fandrosoana haingana .....sa très grande vitesse @ inona izy ity....dia gaga ve rehefa lazaina fa mirediredy.... Isandra eto manao délira @ ’’tonga dia vavany @ izay"" isan andro , ianao indray "" manisa volana"" tsy ampy lava, tsy ampy hanaovana javatra..... tsy mifoka moquette daholo akory ny olona, ka hoe firenena faran ny mahantra dia ho lasa émergent ao anatin ny dimy taona, ilay famitahana ny olona no tsy mendrika

  • 2 août à 12:12 | Vohitra (#7654)

    ZRPS, ZMPI et DPRS, autant d’abréviations, quelles trouvailles !

    Restauration de la paix et la sécurité ?

    Sécurité pour qui au juste ?

    Les forces de défense et de sécurité Malagasy ne sont que des abris et refuges pour les chantres et parrains de l’oppression et protecteurs des corrompus et politiciens verreux, corporations sources d’insécurité et foyers d’émancipation pour des bandits organisés.

    Un office national pour la promotion du népotisme et du racket légal.

    Qu’est ce qu’il disait Eddy bois de rose ?

    Qui sont les propriétaires de ces nouvelles villas qui avaient fleuries comme par miracle dans les environs de la capitale depuis 2009 ?

    Qui sont devenus les propriétaires des 58 hectares du domaine privé de l’Etat à Ivato et accaparés illégalement ?

    La solution ?

    Opérer de nouveaux recrutements, et renvoyer dans un délai à court et moyen terme la quasi- totalité des membres de cette corporation, et interdire à jamais pour les nouveaux recrus et ceux déjà en poste d’occuper des postes politiques et de s’exprimer sur des sujets d’ordre politique en public.

    • 2 août à 13:35 | RASOLOBE (#9411) répond à Vohitra

      Résultat probant ! Triste constat !
      Je sais pas d’où vient tous ces chiffres qui justifient que l’insécurité prend du recul dans la grande ile depuis 6 mois . Des réunions en réunions nos bidasses étoilés s’efforcent de justifier auprès de son chef suprême, devant le peuple Malgache que leur effort face à l’insécurité dans le pays va das le bon sens du vent ! Peuples Malgaches qui adorent la futilité, des peuples aveuglés,désorientés par la misère et la pauvreté , ils se contentent de siroter quelques réussite fugace au risque d’oublier complètement les choses essentielles et vitales . Maintenant retour à la réalité , une réalité dure comme un roc pour 90% du peuple Malgache . C’est fini les liesses populaires ; parade militaire en grande pompe ,feu d’artifice aux pétards mouillés, Alefa BAREA ...
      On découvre au fil du temps le profil type de ce pouvoir en place ! Un pouvoir phagocyter par les hauts gradés militaires ! On les voit partout, dans le cercle le plus restreint du chef d’état,dans toute l’arcane de l’administration, il n’est pas rare de voir un haut gradé dans un CA d’une grande société privée ou publique , ils sont partout ! Ça me rappelle l’épopée de l’Amiral Rouge.
      Oh peuple Malgache "Miandry Bulding anaty honahona " Miandry vary mora mampagidihidy" (raha mbola misy) "Miandry Tramway anaty fotaka " Miandry Miami beach ery amorondriaka " Que de futilités !

    • 2 août à 14:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Est-ce normal qu un policier fait tomber son pistolet et blessant par la suite deux passants ?

      Non, non et non, c est incroyable.

      Si vous avez l occasion de visiter des Communes rurales eloignees de chaque chef lieu de Region, et pose des questions sur les agissements et autres malversations perpetrees par des gendarmes et militaires dans les DAS, c est honteux ! Menace, chantage, coup de force et brutalite volontaire, viol, ivresse sur la voie publique, corruption et exigence de pot de vin...

      Et regarde un peu qui ils sont deja ?

      Rien que des neveux et nieces de Generaux et autres politiciens verreux.

      Il faudra les foutre dehors a tout prix bon sang !

  • 2 août à 12:34 | mandinika (#4014)

    O ry ingahy jeneraly o, mba aoka izay re ny bla bla anareo fa ny asa atao e. Na ho asiana anarana operation marobe sy abreviation marobe ary eto tsy hampiova n’inon’inona e. Avoahy hilahatra eraky ny araben’i Madagasikara ny miaramila hiaro ny vahoaka fa tsy angonina otran’ny lalitra ao amin’ny caserme ao fotsiny. Sa rehefa 26 juin hay ery no mampidera taim-by fa rehefa tokony hiasa dia mody fanina. Madagasikara tsy tany miady ka hoe ilaina hiaro azy amin’ny firenena hafa ny tafika. Raha ireo ao amin’ RM1 ireo fotsiny no asaina milahatra manodidina an’ Antananarivo dia mety tsy hisy intsony ny vaky trano sy ny mpangarom-paosy sy ny maro hafa tsy voatanisa. Ary raha ilaina aza dia ireto jeneraly mirarak’ompana otran’ny anana ireto asaivo mitarika azy eny. Tadidio fa mandray karama ianareo fa tsy hoe akory miasa maina. Rehefa tsy vitanao ny mibaiko azireo hiaro ny vahoaka dia mametraha fialana fa tsy mila 100 andro, na enim-bolana, na 1 taona, na mandat iray dimy taona izany fibaikona miaramila izany vao azo atao.

  • 2 août à 12:51 | Vohitra (#7654)

    Ankamantatra :

    Inona ary izany raha fantatrao :

    " andian’olona mitovy akanjo, fohy, be hatoka, be kibo, mamolava, mpijangajanga, mpitabataba antsena, mpanotra amoron-dàlana, mpiahy tsenan’omby, sakaizan’ny mpanambola maloto, feno mpihavana mifandrimbona, mpampijaly vahoaka ?".

    Io, io, io tsy mahalala menatra o !

    • 2 août à 13:21 | rebey (#9809) répond à Vohitra

      Vohitra, aoka re ! ny halatra ataon’ny miaramila sy ny polisy dia vokatrin’ny :
      - hadalan’y mpanao politika ;
      - sy ny fahalemena sy tsy fahaizan’ny manampahalalana gasy mamokatra hevimpahalalana .

      Ny mapanao politika tsy ho azo hianteherana intsony

      Matoa isika toy izao, dia ny manampahalalana gasy tsy afaka mamokatra fahalalana hialana @ izao olana izao,
      1)ny faritra mizaka tena dia mety, saingy tsy maharesy lahatra tsara... mila miasa indray izany dia mamokatra hevimpahalalana(projet intellectuel) vaovao

      Ny fitsikerana ny polisy, dia ho an’ny sarambabembahoaka , ny mpahalala kosa dia mitsikera ny source (donc ireo mpanao politika) , ary indrindra indrindra mamokatra hevimpahalalana hatrany hatrany...

    • 2 août à 13:47 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Rebey,

      Hoy Ingahibe Filoha fahiny Didier Ratsiraka raha nanontanian ny mpanao gazety tao amin ny fahitalavitra tsy miankina iray mikasika ny fahalovana sy ny fahosan ny rafitra miaramila, hoy izy namaly :

      " tsy ny politika no nanimba ny miaramila, fa ny fampidirana ny vola teo amin ireo miaramila ".

      Misy marina ny nambaranao sy ny voalazan ity zokibe manamboninahitra ambony ity, fa ny vokany dia io : nahita tsirony sy tombotsoa manokana hafa ivelan ny andraikiny izy ireto, lasa rafitra mamoa-doza ho an ny Firenena, lasa nitaiza zana-baratra ny vahoaka.

      Mbola manampy trotraka ny tarazo navelan ny 2002 sy 2009  !

      Soloina ihany no fanafodiny azo atao amin ireo sisa e !

  • 2 août à 14:26 | kartell (#8302)

    Les consignes du pouvoir sont appliquées à la lettre : faire de la belle com !...
    Et les forces de l’ordre réunies pour la bonne cause entonnent en cœur la même rengaine : au service de la population à tout prix !...
    Les gens apprécieront à leur juste valeur ce cri d’estime poussé à leurs égards ...
    Mais, si la guéguerre contre les dalaho semble porter quelques fruits, à moins que ce ne soit les commanditaires attitrés qui aient mis leur commerce en stand-by momentanément ?..
    Mais, pour ce qui concerne l’insécurité quotidienne, les homicides et autres incivilités pratiquées par une délinquance hétéroclite, tout cela semble avoir pris sa vitesse de croisière sans qu’on puisse observer une quelconque amélioration notoire....
    L’autre volet concerne la sécurisation de l’espace maritime où l’on avance à l’aveugle ne disposant d’aucun matériel pour assurer le minimum avec une arrière- pensée évidente vers une co-gestion future lorgnée !.....
    Un gros doute s’installe en imaginant qu’avec les mêmes effectifs qu’hier, on puisse devenir vertueux et changer les mauvaises habitudes contre un quotidien à la St Martin !....
    Beaucoup trop de généralités dans ces annonces tonitruantes pour imaginer que le changement serait principalement lié à une question d’achats de matériels et de virement de cuti de ses membres, d’autant que le naturel guette et saura reprendre ses habitudes, c’est une question de temps et de patience....

  • 2 août à 14:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Nos forces de l’ordre sont vivantes et elles travaillent pour la sécurité des biens et des personnes d’où vos critiques car on critique seulement ceux qui travaillent mais pas autrement.
    Tsy misy gasy hiady amam-paty izany.

  • 2 août à 14:55 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est vraiment étonnant, les questions sont mal posées et d’une manière générale, les diagnostics ne sont pas bons.

    Mal posées et très regrettable, de la part des hauts responsables de l’Armée, l’Armée ne fait pas de politique. Deux grandes Institutions malgaches font de la politique à Madagascar :

    - la HCC et l’Armée.

    Les diagnostics ne sont pas bons. L’insécurité est un problème purement politique, comme la pauvreté.

    Les réponses aux problèmes sont politiques. La HCC et l’Armée ne sont pas armées politiquement et économiquement pour répondre aux problèmes du pays et de sa population.

    Comment sortir Madagascar de la pauvreté ? C’est la question à laquelle les responsables politiques, les élus, les leaders politiques, les hauts fonctionnaires et d’une manière générale les élites malgaches doivent apporter des répondes.

    Pour sortir un pays de la pauvreté, malheureusement, les réponses sont les mêmes, les pays occidentaux, l’Europe et les USA et le Canada, autrement dit, les pays démocratiques l’ont fait et continuent à démontrer que les réponses sont bonnes :

    - renforcer l’Etat, les Institutions et protéger jalousement la Souveraineté du pays, à travers les processus électoraux et financement des élections par le pays.

    Comment Madagascar pourrait s’y prendre ?

    Il faut être capable de mettre fin à ce cycle infernal de crise politique et une nouvelle crise que Madagascar a connu seulement depuis 2002, une crise Constitutionnelle :

    - le fait est là, la HCC et l’Armée font la politique alors même qu’elles n’ont aucune prérogatives Constitutionnelles pour le faire, elles ne sont absolument pas outiller pour le faire.

    Les élections sont des compétences nationales, autrement dit, sous les autorités des pouvoirs malgaches :

    - l’Exécutif, le Législatif et Judiciaire.

    En maîtrisant et s’appropriant les processus électoraux les élus et responsables politiques malgaches assurent leurs indépendances et de facto, la souveraineté de leur pays.

    Et c’est la politique qui trace les objectifs économiques, politiques et les réformes qui s’imposent, entre autres, renforcer l’Etat et les Institutions et éventuellement, décider :

    - des orientations et des grands investissements à faire dans le pays.

    Décider les rôles de l’Armée, et aussi des étrangers.....etc....

    • 2 août à 15:49 | rebey (#9809) répond à diego

      cher diego :
      au temps de la république (Rome antique) :
      - les gens étaient pauvres, les désordres et l’insécurité règne
      au temps de la dictature de Cesar, et de l’impérialisme d’ octave auguste,
      - l’empire prospère, et l’ordre règne.

      Si vous n’êtes pas d’accord plongez-vous dans le livre d’histoire.
      donc processus electoral et institutions démocratiques ne veulent rien dire,ne signifie rien, la taiwan , n’a pas sa souveraineté, mais cela ne l’empêche pas d’être prospère économiquement

      la solution :

      il faut que le peuple ait le bon tempérament, et les elites aient toujours le bon réflexe

      il faut trouver une solution à la Malgache.

      et surtout diego, arretez de pousser à faire le copié-collé de ce qui se passe en Occident, c’est du tsianjeiy maimbo

  • 2 août à 15:29 | lé kopé (#10607)

    Bonjour ,dés qu’il y a un événement quelconque qui se déroule dans une commune éloignée de nos contrées , certains militaires, je dis bien certains, profitent de leurs prérogatives pour terroriser la population , les racketter ou violer les jeunes filles .J’ai eu une expérience personnelle , au moment d’un "famadihana" au caveau familial.(retournement des morts ) .Ces jeunes soldats sont même rentrés dans la maison familiale, pour soutirer des sous aux pauvres paysans sous n’importe quel prétexte . Manque de pot pour eux, car il y avait du répondant sur place ,mais je ne suis pas sûr que des sanctions ont été prises. Combien de fois ,des victimes de vol de Zébus sont mis sous les verrous ,alors que les voleurs continuent leurs méfaits sans être inquiétés.

  • 2 août à 16:57 | MANDROSO (#10444)

    de tsy haiko aloha fa raha mijery ny aty tamatave fotsiny de nihabetsaka ny quartier zone rouge.
    Ary ny mahagaga de ireo toerana izay tokony ho fitaratra ohatra hoe akaikin’ny camp gendarme de zone rouge amin ny fanendahana. Tsy ambanin’izany ireo quartiers izay efa nalaza ratsy hatramin izay izay vao mainka miharatsy hatrany....
    Nisy namana avy amin’iny faritra Alaotra iny koa rehefa niresaka mikasika ny dahalo de mampivarahontsana satria dia manjaka ny insecurite, tsy hain’ny vahoaka intsony izay hatao....

  • 2 août à 17:13 | ratiarison (#10248)

    Jereo moa itony fi-gestiavan’i generaly richard ravalomanana fa mievitra aiza no misy an’i Lery stesson no hisehona himasom-bahoaka ny SOAVALY sisa no tsy teo voa marina ny sainy ilay vendrana général de pacotille VONGANY maivan-DOHA Sahala @ny ihany lehibehany saina tena de général d’opérette samy tsara

    • 4 août à 00:03 | mandinika (#4014) répond à ratiarison

      Tsy mahagaga intsony izany e ! efa be bokotra anakiroa no atao minisitry ny fiarovana sy sekreteram-panjakana fa mbola dondrona ihany. Asa angaha taiza no nianatra ka nahazahoany ireny bokotra atao haingon-tratra sy soroka ary tampin-kandrina ireny. Raha asiana jeneraly isam-pokotany hampandry tany ve tsy efa ho ampy ny isany amin’izao. Isan-taona mantsy tsy maintsy misy omena bokotra.
      Tsy mahagaga koa raha mijaly ny vahoaka satria vao mahazo toerana ny be bokotra dia tsy mibaiko intsony fa baikona, hany ka tsy tompon’ny tenany intsony fa manara-drenirano.
      Rehefa tsy hisy jeneraly lasa minisitra intsony angamba vao hiova i Madagasikara.

  • 2 août à 19:29 | diego (#531)

    Bonjour rebey,

    Rien de personnel, mais que vous n’offrez aucune solution. Je crois que vous racontez des blagues, en tout cas, c’est ce que je pense.

    Les solutions politiques, économiques et juridiques sont nombreuses, c’est assez surprenant, comme les politiciens et dirigeants malgaches, vous n’offrez même pas une seule.....même pas une copie collée.....

    Bon tempérament du peuple et quoi encore, le bon réflexe des élites ? C’est la solution que vous cherchez à vendre auprès des Banques, Bailleurs des Fonds et des vos compatriotes malgaches ?

    Vous ne suggérez même pas un seul grand Investissement.

    Ce ne sont pas des solutions. Je me permets de vous expliquer, pour proposer des solutions, un, il faut connaître le pays, deux, il faut connaître ses systèmes politiques, son droit, et trois, il faut connaître sa situation politique et économique. Surtout surtout, il faut connaître et prendre conscience, en ce qui concerne les politiciens, que Ma Madagascar est un pays rural, autrement à mutation lente.....mais aussi très commerçant, c’est une Île, c’est à dire, l’évolution pourrait être relativement rapide dans plusieurs secteurs économiques.

    Vous parlez de Rome antique, Cesar, Taïwan, je ne vois pas le rapport avec Madagascar

    Vous avez du mal à définir ce que la Souveraineté d’une Nation indépendante, et cela vous pose problème, me semble-t-il.

    Et enfin, Il ne faut pas oublier qu’on a à faire avec un des pays les plus pauvres de la planète, occupe la 4e ou 5e dernière place, dans lequel, le « droit » est aussi fragile que les politiciens, les élus, l’Etat et les Institutions.

    En fait, comme la majorité des politiciens et dirigeants malgaches, vous avez du mal à mettre les mains sur les problèmes auxquels votre pays doit faire face. C’est inquiétant car il me semble que les problèmes vous préoccupent.

    Ce n’est pas une question d’intelligence, mais d’une connaissances de son pays, par exemple, et des bonnes connaissances du structure politique, économique et juridique du monde dans lequel tout pays évolue, une bonne connaissance de la mondialisation par exemple et des conventions que le pays a signé.

    C’est utile pour les échanges entre les citoyens d’un pays que les citoyens comprennent en fait un peu mieux comment l’économie, la politique et le droit s’articulent autour de la souveraineté d’une Nation Indépendante.

    Enfin, à noter, je critique le système malgache et les élus malgaches, les gens qui font, votent des lois, autrement dit, les parlementaires.

    Je vous réponds par politesse.

  • 2 août à 20:45 | poiuyt (#584)

    Tsy misy ilana ireo miaramila ireo eto Mada. Inutiles : parasites.
    Inona no mahatonga ny halatra sy vonoan’olona ? ny fahantrana vokatr’i andré, miaraka à ny mpangalatra mpanefoefo sy misehoseho. Iza no tsy haka ny anjarany ?
    Tokony ho structure de transition izy ireo no sisa, alefa manao fampianarana, fambolena, fiompiana, no tanjona. Tsy asiana recrutement intsony. Raha tsy mbola izany, dia mbola matahotra ny vahoaka foana i andré satria manao ratsy.
    Patriote ? Tsia.
    Vatany, tsy misaina ? eny : Manabe kibo sisa fa efa parvenus.

    Tapi-maso ? : itony

  • 4 août à 08:06 | zandede (#10615)

    zandede
    Le ratio 1 général pour 100 soldats est simplement une idiotie . Il semblerait que Madagascar compte
    plus de généraux que certains pays développés . Il est plus pertinent de mettre l’accent sur les
    équipements que sur les effectifs

  • 5 août à 13:44 | Rabarivony (#10708)

    Bonjour
    =>ZANDEDE

    Le fait qu’il y ait autant de generaux ne m’etonne point, sachant que l’avancement en Grade se fait comme suit :
    - Nombre d’années dans l’armée
    - Connaissances ou relations...avec certains responsables politiques
    .......mais jamais selon la qualité ou le sens de responsabilité en tant en tant qu’officier

  • 5 août à 17:19 | zandede (#10615)

    Bonjour Rabarivony,
    A mon avis il faudrait redéfinir le rôle de l’armée dans notre pays. Un plan pluriannuel est requis . les
    forces du développement seront favorisées parce qu’elles seront appelées à sécuriser le monde rural
    et en même temps elles pourront exercer des activités socio économiques
    En deuxième lieu j’ai toujours rêvé que nous disposons d’une patrouille prête à intervenir en cas de violation de nos frontières maritimes. Malheureusement tel n’est pas encore le cas.
    Concernant la nomination des généraux , l’ancienneté à laquelle s’ajoute le copinage ne sont que des
    primes à,la médiocrité. Je crois savoir que sauf exception il faut avoir fréquenté une école de guerre pour être admis à ce grade...
    Je respecte cette institution mais il y a du boulot mon général et sachez que vous êtes redevables envers nous pauvres contribuables et surtout évitez se faire de la politique ce n’est pas votre tasse de thé...

  • 5 août à 23:03 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Monsieur le Général Richard Rakotonirina : Rendez nous nos 4 X 4 , de la discipline SVP — merci

    • 5 août à 23:07 | kunto (#7668) répond à kunto

      Kunto ny Patriote Gasy d’Antananarivo :

      - N’oubliez pas les 80 voitures 4 X 4 de Monsieur Camille Vital en 2013 .... disparu dans la nature .

      - Que DIEU change notre mentalité ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS