Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 19h57
 

Société

Toamasina

Les expatriés d’Ambatovy plient bagages

jeudi 28 mai | Mandimbisoa R.

Les expatriés de la compagnie minière d’Ambatovy quittent le pays. En cessation d’activité d’extraction depuis le mois d’avril et victime de l’épidémie du coronavirus, elle semble être dans l’impasse. Après le décès de l’un de ses employés, un expatrié philippin, la semaine dernière, environ 70 employés de ses effectifs étrangers sont rentrés mercredi, confirme Christian Rakotovao, commissaire de police de Toamasina qui a assuré l’escorte policière de ces employés depuis le site de Tanandava à l’aéroport d’Ambalamanasy.

Ambatovy compte environ 800 employés étrangers de différentes nationalités (canadiens, coréens, africains…). Entre 120 et 150 d’entre eux auraient demandé à rentrer chez eux. Hier, deux avions de la compagnie aérienne malgache, Tsaradia, ont été affrétés pour les transporter de la ville du Grand Port à la capitale, Antananarivo où ils vont prendre d’autres vols en France pour rejoindre leur destination finale. Le premier vol a eu lieu dans la matinée, vers 8h, et le deuxième vers 11h.

Ce n’était pourtant que la première vague d’un grand départ, selon Christian Rakotovao. Une deuxième vague aura probablement lieu la semaine prochaine. « Ils seront un peu moins que cette fois-ci », révèle le haut fonctionnaire de la police nationale de Toamasina, sans vouloir préciser leur nombre exact. Ils devraient toujours être escortés par les forces de l’ordre, et dans cette mission particulière, la gendarmerie nationale est également mobilisée.

Les deux sites d’Ambatovy (Moramanga et Toamasina) dans cette partie orientale de Madagascar sont considérés ces derniers temps comme les principaux foyers du coronavirus dans le pays. De nombreuses personnes testées positives au Covid-19 enregistrées dans la capitale ces dernières semaines seraient en provenance des sites d’Ambatovy, malgré la mise en quarantaine imposée par le Chef de l’État dès le mois d’avril. Il y aurait donc des fuites sur les sites d’où la prolifération des cas confirmés du coronavirus ces dernières semaines (plus de 250 cas ces dernières 24h).

La compagnie minière est lourdement impactée dans cette crise, d’autant plus que le marché international des produits miniers dont le nickel est à son niveau le plus bas suite à cette crise sanitaire mondiale. Des questions se posent alors et les inquiétudes s’intensifient en matière économique : est-ce un départ définitif qui est sur le point de se concrétiser ou Sumitomo Corporation, l’un des principaux actionnaires d’Ambatovy, envisage encore de revenir pour ne pas laisser à l’abandon les mines malgaches ? Ambatovy emploie actuellement environ 8 000 personnes dont 90% d’employés de nationalité malgache, c’est l’un des plus grands employeurs du secteur privé à Madagascar.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 28 mai à 08:38 | Einstein (#3390)

    C’est pas bon pour notre pays et une mauvaise pub pour le CVO.
    Il va falloir trouver autre chose

    Ou rappeler Johanna en urgence...

    • 28 mai à 08:50 | betoko (#413) répond à Einstein

      Mais ils reviendront plus tard et si ils restaient qui seront responsables au cas où .Cela se passe partout dans tous les pays

    • 28 mai à 09:04 | Sabrina (#4247) répond à Einstein

      Moi à leur place je rappelle Johanna.
      On sait jamais...

    • 28 mai à 19:35 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Einstein

      Et puis, ils mettent le prix fort pour le CVO en Afrique, profitant du reste de temps avant que sonne le glas final. Il paraît 53€ à Mayotte, j’imagine que c’est le traitement en 7 jours et pas la bouteille, ils n’oseraient pas..., 8€ la bouteille, le prix d’une bouteille de vin de qualité plus que moyenne quand-même !

  • 28 mai à 10:13 | olivier2 (#9829)

    Jardin d’Eden – 28 mai 2020

    Pendant que la pandémie continue de plus belle, et que la tisane endemixx magnifixx n’en finit pas de guérir des millions de gasy…et en attendant le prix Nobel de médecine.

    L’état socialisto-écologiste continue de se moquer allègrement des quelques entreprises formelles qui, avec leurs impôts, alimentent partiellement le tonneaux des danaïdes endémixxx..soit disant destiné à une population composée de 92% d’ultra pauvres..

    Même si pas mal de nationalixxx à la petite semaine se réjouissent de la faillite de l’hôtellerie ( « aux mains des italiens et qui ne créé que des emplois subalternes ») voire d’Ambatovy ( « dont les emplois occupés par les expatriés sont malgachisables »), force est de constater que le ras de marée socio-économique est en marche, et qu’il va faire très mal..

    Ainsi donc l’état révolutionnaire se moque éperdument des entreprises, tout en chouchoutant les fonctionnaires.

    Ces chers fonctionnaires qui restent paisiblement chez eux, ralentissant et gênant ENCORE plus le travail du peu d’entreprises que l’état fait semblant d’encourager à maintenir une activité…tout en continuant de les harceler fiscalement..
    Une vache, cela se trait..

    Sauf que « tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se brise »…

    Mais inutile de perdre notre temps en explications et complaintes..
    Les GENIES sont à l’œuvre, et rien ne les arrêtera !

    Le riz et l’argent vont jaillir de terre...une brésilienne l’a prédit..


    PS : et pour le budget rectificatif 2020, faudrait intégrer la chute vertigineuse des prix de la vanille..mais bon elle pourra être remplacée par l’artemisia, no problem.

    • 28 mai à 11:07 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Au final, vous plantez le décor de l’émergence promise !...
      Avec une potion 100% Malagasy et des structures touristiques en passe, comme dirait la luciole, de retrouver un entre soi qui rappelle celui instauré par un amiral naufrageur, quatre étoiles ...de mer !..
      Le sauve qui peut d’Ambatovy donne aussi des signes avant-coureurs d’un arrêt plus que prolongé dans un célèbre « ça eût payé, Fernand ! »...
      La pandémie, elle, par contre se porte bien puisqu’heureusement 100% des malades auraient été guéris et les essais, formule un, sont lancés sans que nous puissions en savoir davantage, top secret !...
      Le climat général se tend de toutes parts avec ce sentiment que le pouvoir ne mesure pas la gravité de la situation dans son futur...
      Prendre du retard devient, dans ces conditions endémiques, une bombe à retardement qui risque de faire de gros dégâts, ajoutés à ceux d’aujourd’hui...
      Croire qu’un 26 juin pourrait gommer momentanément la situation est illusoire d’autant que les choses promises pour cette occasion mémorable ne seront pas dans l’escarcelle présidentielle !...
      Qui sera l’invité d’honneur du maître de cérémonie, on peut s’attendre à une petite surprise, non ?...

    • 28 mai à 11:14 | Stomato (#3476) répond à olivier2

      >>PS : et pour le budget rectificatif 2020, faudrait intégrer la chute vertigineuse des prix de la vanille..mais bon elle pourra être remplacée par l’artemisia, no problem.<<

      En parlant de vache et de vanille...
      Il suffit de chauffer à 200°C pendant quelques heures des bouses de vaches, pour obtenir de la vanilline chimiquement identique à de la vanilline naturelle.
      Il est donc très facile de se passer de vanille de Madagascar.
      Et il y a plusieurs autres méthodes d’élaboration de vanilline synthétique.

      Et pendant ce temps de très nombreux produits sont fabriqués avec de la vanille de Madagascar.
      Qui y croit encore ?
      Cette appellation n’est même pas protégée, n’importe qui peut l’utiliser sans crainte.

    • 28 mai à 14:04 | Bijourmonzami (#10967) répond à olivier2

      @Olivier

      De toute façon, on va pas se tirer les cartes entre gitans : pour les impôts, la règle d’or c’est "quand y en a plus, y en a encore !"

      Ce qui me rappelle cette parabole de sagesse ancestrale :

      "On demande au bourreau : — Mais c’est quoi l’idée d’exercer un tel métier ?
      Lui de répondre : — Ben quoi, faut bien que tout le monde vive ! "

  • 28 mai à 12:41 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    La comédie tropicale continue.. :

    "Questionnée sur le nom des deux médicaments utilisés : « Là je ne peux pas encore vous le dire. Puisque le protocole n’a pas encore démarré et puisque ça rentre dans le cadre d’un essai clinique, il appartiendra à l’équipe de recherche, au comité scientifique, de révéler les noms des 2 médicaments injectables. Mais il n’y a pas d’artemisia. Il n’y a pas d’artemisia. »

    Une affirmation à l’opposée de celle du président de la République"

    https://fr.news.yahoo.com/contradictions-au-sujet-essais-cliniques-235252321.html

    A croire que l’usine OFAFA va OFermerFermer...

    • 28 mai à 13:17 | Vohitra (#7654) répond à olivier2

      Ainsi donc, les essais cliniques en cours sont faits a partir de produits injectables venant outre atlantique apparemment...

      Mais comme d hab, le calife n est pas au courant des moindres details de la nature des essais, pour lui l essentiel c est donner des ordres.

      Mais la dame qui avait donne de la precision est une magistrate de l ordre administratif officiant au palais...

      Ca sent le sous a plein nez...

    • 28 mai à 14:00 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ Olivier 2

      Une intuition me covide l’esprit en imaginant que crocodile Dandy soit derrière certains de ces essais clinique où tout du moins en a inspiré le protocole, la célébrité mérite bien certains passe-droits et tours de passe-passe, même exotiques !..
      Tout cela dans la discrétion quoiqu’avec un pareil égo, notre druide médiatique sait à qui parler .....

    • 28 mai à 14:43 | NTMO (#10005) répond à olivier2

      Il se dit un peu partout que les injectables sont l’artésunate et la vitamine C.
      La directrice des études juridiques de la Présidence semble ignorer que l’Artesunate contient de l’artemisinine...

  • 28 mai à 14:37 | ANTICASTE (#10704)

    En quatre coups de cuillère à pots et en bon opportuniste sa majesté DJ 1er a récupéré la pandémie de covid 19, afin de l’intégrer à son plan de culture de la personnalité qu’il était en train de monter pour s’auto-promouvoir !
    Rappelons que c’est sur une idée du génie de la grande île ,Didier Deba pour les intimes, néanmoins fossoyeur de l’idée Malagasy ,que cette affaire a été montée,comme celle particulièrement pourrie de la récupération des îles éparses !
    Tant de calcul à la petite semaine ,la conception et la fabrication d’un remède complètement inopérant(cvo) ,voir dangereux ,la récupération de l’ex OFAFA (pour faire quoi), la guéguerre avec l’institut pasteur ,les atermoiements avec l’OMS !
    Tout cela ne démontre pas la sérénité et la bonne gestion !
    Ce PRM est un opportuniste profiteur qui essaie de manger à tous les râteliers !
    Tous ces montages pressés vont s’effondrer comme un château de carte,pas la peine d’être devin pour le savoir !
    Les gens sérieux de ce pays ,pourrait pour une fois, prendre la mesure du personnage et le stopper avant que les choses ne s’aggravent !
    Mais y a t-il un pilote dans l’avion ?

    • 28 mai à 23:40 | Gérard (#7761) répond à ANTICASTE

      vos propos ont ils pour objet de démontrer que la liberté de parole, si ce n’est la liberté de la presse, ne se portent pas si mal dans notre pays d’adoption ?

  • 2 juin à 08:38 | goba001 (#1662)

    au rythme ou vont les choses à Mada et à la vue de cette courbe montante, j’ai l’impression que Johanna a béni l’ile Maurice ou la Réunion plutot .... ;) Non ????

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS