Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 octobre 2021
Antananarivo | 02h27
 

Sport

Jeux de la Francophonie

Les basketteuses malgaches qualifiées

jeudi 11 décembre 2008 | Rata
Le basket-ball feminin est assuré de participer à ces jeux.

Le basket ball malgache représentera la région de l’Océan Indien aux Jeux de la Francophonie à Beyrouth (Liban) l’année prochaine. A ce plus grand évènement sportif de 2009, du moins pour les sportifs malgaches, l’équipe nationale féminine de la balle au panier est la première discipline à être assurée d’y participer du 27 septembre au 6 octobre. Un responsable du ministère des Sports de la Grande île vient de confirmer cette bonne nouvelle émanant du Conseil International des Jeux (CIJF).

Quant au sort des 5 autres disciplines auxquelles Madagascar s’est engagé de principe "elles sont encore en attente de leur qualification", rétorque notre interlocuteur. Ces 5 disciplines sont l’athlétisme (hommes et dames), la boxe, le football, le judo (hommes et dames) et le tennis de table (hommes et dames). Selon, Olivier Rason du MJS, il n’y a pas forcément de tournoi de qualification à l’instar des évènements majeurs (Coupe du Monde ou Jeux Olympiques) aux Jeux de la Francophonie. "La modalité d’attribution des places se fait en fonction de la performance des athlètes ou du classement continental de la discipline", relève t-il. Ce dernier a cité en exemple, les minimas pour l’athlétisme et le classement de la FIFA pour le football.
A la lumière de ces critères établies par le Comité d’Organisation des Jeux, force est d’admettre que la chance des Barea de Madagascar de figurer parmi les participants est presque nulle. Largement dévancée par d’autres sélections francophones tant au classement de la CAF qu’à celui de la FIFA, ce ne sera pas certainement à Beyrouth que l’équipe nationale de football effectuera sa troisième participation aux Jeux de la Francophonie, la première au Maroc avec le F.C.Bfv et la seconde à domicile en 1997.

Par contre, si les conditions d’éligibilité sont réunies pour les autres athlètes, on peut s’attendre à une présence massive desMalgaches aux Jeux de Beyrouth qui précédent d’une année le sommet de la Francophonie hébergé par Madagascar. Ce n’est plus un honneur mais presque un devoir pour l’Etat d’y envoyer le maximum de sportifs.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS