Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 21h06
 

Société

Insécurité dans les zones reculées

Les agents de santé tirent la sonnette d’alarme

vendredi 14 août | Fano Rasolo

Après le meurtre du chef du centre de santé de base niveau I (CSB I) de Beteva Ampanihy, dans le district de Miandrivazo, les agents de santé tirent la sonnette d’alarme. Ils ont décidé d’organiser une journée nationale de deuil et observer une arrêt de travail momentané pour rendre hommage à leur collègue décédé.

« Il était à la fois chef CSB I de Beteva Ampanihy et maire de la commune rurale de Beteva. Il a été abattu par balles mercredi dernier à 19 heures sur son lieu de travail à Ampanihy pour une raison encore inconnue, il était pourtant en bons terme avec tout le monde, selon les habitants de sa localité », a expliqué le président du syndicat des infirmiers et sages-femmes (SISFM), Jerisoa Ralibera, hier.

« Nous avons besoin de sécurité et de tranquillité dans l’exercice de notre métier. Or, nous constatons que la protection des agents de santé est de plus en plus négligée, notamment pour ceux qui pratiquent dans les endroits reculées. Nous avons maintes fois réclamé l’envoi d’éléments des forces de l’ordre dans les zones enclavées pour prévenir ce genre de situation  », lâche le président du SISFM. 

Chaque année, une dizaine d’agents de santé exerçant dans les zones reculées seraient agressés et un à deux décès seraient enregistrés par an. Durant les sept derniers mois, 6 attaques de centres de santé ont été dénombrées ; une sage-femme a été agressée à Miandrivazo en janvier ; deux chefs CSB l’ont été de même dans le district d’Amboasary Sud. À Ambahikily, une sage-femme a été grièvement blessée suite à une agression et aurait péri faute de soins appropriés, rapporte Jerisoa Ralibera.

En 2017, plusieurs agents de santé dans les zones reculées ont menacé d’abandonner leurs postes suite à des problèmes d’insécurité dans les régions où ils ont été affectés.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives