Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 22 juillet 2024
Antananarivo | 20h01
 

Politique

Politique

Les Nations Unies appellent au respect de l’indépendance du pouvoir judiciaire et des droits à la liberté d’expression

samedi 22 juin |  1119 visites 

Après les différentes plaintes émanant des candidats de l’opposition et l’interpellation de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) par la société civile, c’est au tour des Nations Unies de réagir à quelques jours de la publication officielle des résultats du scrutin des législatives. Dans un communiqué, elles exhortent au respect de l’indépendance du pouvoir judiciaire et des droits à la liberté d’expression.

Le porte-parole du Bureau des Nations Unies aux droits de l’homme, Thameen Al-Kheetan, a fait part de leur préoccupations concernant les intimidations, les menaces et les représailles rapportés par plusieurs membres de l’opposition et candidats indépendants ayant contesté le déroulement des dernières élections législatives.

« Certains membres et dirigeants de l’opposition ont rapporté avoir reçu des appels menaçants et intimidants avant et après le scrutin. Deux candidats indépendants, qui avaient déposé des plaintes concernant des irrégularités pendant le scrutin, ont été accusés d’incendie volontaire et d’« atteinte à la sureté de l’État. Ils ont été assignés à domicile pendant 17 jours avant d’être inculpés. Leurs droits à une procédure régulière et à un procès équitable doivent être pleinement respectés », souligne le communiqué.

« Alors que la Haute cour constitutionnelle continue d’examiner les plaintes liées aux élections du 29 mai, nous demandons instamment le respect de l’indépendance du pouvoir judiciaire. Nous appelons également les autorités à garantir le respect des droits à la liberté d’expression et à la réunion pacifique. L’arrestation et la détention dans le but de punir l’exercice légitime de ces droits sont arbitraires. Cela crée un climat de peur et décourage les citoyens d’exercer librement l’ensemble de leurs droits civiques et politiques. » poursuit le communiqué,

-----

2 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin à 12:42 | lé kopé (#10607)

    Le calme avant la tempête , car la messe est dite .
    Ce n’est pas faute d’avoir interpellé le régime , pour toutes les dérives dont il est l’auteur , notamment les violations répétées de La Constitution , mais en faisant la sourde oreille , nous nous acheminons indéniablement vers une voix sans issue , dont nous éviterons d’énumérer les conséquences .
    Car à part la société civile , comme l’ONG Sahofika , les membres de l’Opposition , mais aussi avec surprise , les affidés au pouvoir , tout le monde s’accorde que cette Election a été la plus mauvaise élection , en matière de fraude depuis ...60 années .
    Les yeux des observateurs sont tournés vers la Haute Cour Constitutionnelle , et nous espérons que la montagne n’accouche d’une souris .
    Attention le danger nous guette , et un homme averti en vaut deux .

  • 22 juin à 16:12 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    Encore et toujours des tergiversations de majorettes, cause toujours ce sera une fin de non recevoir, affaire classée « circulez ya rien à voir » comme disait l’ autre .
    Demander de l’ impartialité à la HCC, c’ est comme demander à un pédophile de devenir végétarien 🥴, voir un homo de devenir hetero , ou demander au renard de garder les poules ...
    Ces memes NU qui vont inviter en grande pompe le 6e dan des coups fourrés, pour l’ écouter déblatérer ses inepties
    Un jeu de dupes entre « malins » !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS