Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 13 avril 2021
Antananarivo | 16h47
 

Politique

Gouvernement de transition

Les 22 chefs de Région sont suspendus

mardi 14 avril 2009 | Bill

Le ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation, Andrianaivoarivelo Hajo, et le gouvernement de Transition, ont décidé vendredi 10 avril 2009, de démettre de leurs fonctions tous les 22 chefs de Région de l’île. Les secrétaires généraux des Régions assureront l’intérim à la tête de ces collectivités décentralisées, en se limitant aux règlements des affaires courantes. Les nouveaux chefs de Région seront connus incessamment a précisé le ministre. Ils seront convoqués dans la capitale dès ce mardi 14 avril et prendront leur poste aussitôt leur nomination.

Cette décision du gouvernement de transition intervient après que les partisans du changement aient manifesté leur volonté de faire table rase de tout ce qui a trait au président Ravalomanana. La première tentative de prise des régions a commencé à Ambositra, en pleine crise. Les manifestants ont voulu démettre le chef de Région d’Amoron’i Mania, mais ils n’ont pas pu le faire en raison de la résistance des forces de l’ordre. Le coup de force a échoué et s’est achevé par la mort d’un individu du côté des manifestants. C’était du temps où le président Ravalomanana était encore dans le pays. Le mouvement s’est poursuivi, à Antsirabe, au niveau de la Commune urbaine et au niveau de la Région du Vakinankaratra par la suite après que le pouvoir soit tombé entre les mains des « putschistes ».

Voici quelques jours, le Pr. Zafy Albert avait revendiqué la renaissance des provinces autonomes. Il avait appelé les populations des collectivités décentralisées et des ex-provinces à ce qu’elles désignent elles-mêmes leur dirigeant. Il est vraisemblable que le gouvernement de transition ne souhaite pas être mis devant le fait accompli par les partisans du président du CRN. C’est sans nulle doute la raison de cette décision qui ressemble à de la précipitation.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 14 avril 2009 à 08:00 | ranaivo (#147)

    combien de têtes vont encore tomber ?
    combien de temps va-t-il encore se passer avant que la majorité du peuple malgache arrivera a être écoutée ?
    tous les piliers du commencement de la démocratie (quoi qu on en dise s’en était une)sont abattus ?

  • 14 avril 2009 à 08:23 | Bena (#494)

    Merci pour cette sage décision. Ainsi, on vient d’avoir des chef de file de contestation pour la légalité dans 22 régions.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS