Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 janvier 2021
Antananarivo | 16h23
 

Environnement

Trafic de tortues

Le verdict des tribunaux trop léger, selon l’Alliance Voahary Gasy

samedi 19 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

L’Alliance Voahary Gasy, une organisation de la société civile qui milite pour la préservation de l’environnement et des richesses naturelles malgaches, monte au créneau quant à l’affaire de trafic de tortues à Mahajanga et à Fianarantsoa. Elle juge que la peine prononcée par les tribunaux sur ces deux affaires est trop légère. Le verdict ne correspondrait pas à la peine prescrite pour ces genres d’infractions punies par les lois en vigueur sur le sol malgache.

Le 8 juin dernier, 27 tortues radiata ont été découvertes dans le domicile d’un ressortissant étranger à Amborovy, à Mahajanga, et au mois de novembre dernier un camion de la BNGRC a transporté 19 tortues radiata sur la RN7. Les deux inculpés de la première affaire ont respectivement écopé de 4 mois et d’un mois de prison ferme ainsi que du paiement de dommages et intérêts de 4 millions d’ariary. Pour la deuxième affaire, les 4 personnes à bord du véhicule dont des fonctionnaires ont été condamnés à 6 mois de prison ferme et de 4 millions d’ariary de dommages et intérêts.

« Ces jugements laissent la plateforme des organisations de la société civile perplexe, car selon les lois applicables, la peine minimum dans ce genre de délit s’élève à six mois », déclare l’Alliance Voahary Gasy. Elle ajoute que la loi en vigueur précise qu’une amende de 10 millions à 50 millions d’ariary devrait être prononcée à l’encontre des auteurs de ces trafics.

D’autant plus que la ministre de l’Environnement et du Développement durable, Vahinala Baomiavotse Raharinirina, a toujours martelé ces derniers temps la « tolérance zéro envers les infractions environnementales : trafic de bois et d’animaux, feux de brousse, défrichement, pollution de l’eau et exploitations illicites ».

Nul n’est censé ignorer la loi, et en tant que fonctionnaires, les personnes impliquées dans le trafic de tortues dans la deuxième affaire « devaient être en mesure de bien la connaître. C’est pourquoi dans cette affaire, les circonstances aggravantes devraient s’imposer ».

En tant que société civile, l’Alliance Voahary Gasy « condamne toutes sortes d’actions conduisant à la recrudescence de trafics d’animaux, de commerce illégal de la faune et de la flore sauvage ainsi que toute tentative de corruption. À cause de ces pratiques, nos ressources naturelles subissent des pressions et ceux-là constituent une menace pour la biodiversité de la Grande-Île, voire son économie. »

5 commentaires

Vos commentaires

  • 19 décembre 2020 à 11:04 | nez_gros (#10715)

    Le peuple Africains et Malgache respecte la nature, le tany fady et le hazo fady, c’est une manière d’être en communion et de respecter la nature...

    Je ne parle pas de la religion, je parle du respect de la nature ...

    C’est l’ecole de Jules Ferry qui nous a dit que
    - l’homme est le maître de la Nature..

    - L’ecole Africaine et Malgache , c’est l’Homme fait partie de la nature

    Voilà la différence... vous avez capté ou pas ?

    • 19 décembre 2020 à 12:15 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Il est vrai Nez Gros — Pour ceux qui sont de l’engeance de Jules Ferry l’homme est maitre de la Nature.Il peut provoquer une pluie artificielle , construire un barrage ,irriguer un désert. Les autres sont soumis aux lois de la nature. S’il ne pleut pas cette année on attendra les pluies de l’année prochaine . En attendant on vivra dans le kéré.La terre est sacrée:On ne l’amende pas avec des engrais.Si elle donne seulement 2 ou 3 tonnes de riz à l’hectare,tant pis ! mais on respectera la terre...

    • 19 décembre 2020 à 14:17 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @vatomena,Sachez que le progrès est à la fois d’origine européenne, asiatique, Africaine, Amérindienne

      - Arrêtez de voir que l’irrigation, les barrages, les pluie, et tout ce qui est progrès, les autres n’y étaient pour rien... mais tout vient de l’Europe.... t’as capté ou pas ?

      - L’europe a toujours cette habitude de faire sienne totue civilisation :
      Le rock c’est Elvis, le Rap c’est Eminem, etc...

      https://en.wikipedia.org/wiki/Robert_William_Felkin#/media/File:Uganda_cesarean_section.gif

      le Us national of Medecine library rapporte ceci, -peandant qu’en Europe en 1890 et aux USA, on doit choisir entre le bébé ou la mère, quand on pratique le cesarienne-

      https://www.nlm.nih.gov/exhibition/cesarean/part2.html

      en resumée : « Notes on Labour in Central Africa » publié dans le Edinburgh Medical Journal, volume 20, avril 1884, pages 922-930.

      Césarienne réussie réalisée par des guérisseurs indigènes à Kahura, Ouganda. Tel que observé par R. W. Felkin en 1879 à partir de son article

      Ils ont utilisé une incision médiane et appliqué une cautérisation pour minimiser les hémorragies. Ils ont massé l’utérus pour le contracter mais ne l’a pas suturé ; la plaie abdominale était épinglée avec des aiguilles de fer et habillée d’une pâte préparée à partir de racines. Le patient s’est bien rétabli et Felkin a conclu que cette technique était bien développée et qu’elle était clairement employée depuis longtemps. Des rapports similaires proviennent du Rwanda, où des préparations botaniques ont également été utilisées pour anesthésier le patient et favoriser la cicatrisation des plaies.

      on utilise des materiaux gros , on ne parle pas dans le vide ... t’as capté ou pas ???
      mais tout cela a été detruit par Jules FERRY ...

  • 21 décembre 2020 à 11:44 | izaho91 (#3427)

    Comme d’habitude on assiste à beaucoup d’approximations dans les compte rendus journalistiques. Il semble en effet que le qualificatif de ‘trafic’ n’ait pas été retenu dans l’enquête concernant la première affaire. Et les juges en ont, logiquement, tiré les conséquences et nous devons tous respecter la chose jugée. Donc les références aux peines minimales pour le délit de trafic sont hors sujet.
    La motivation de ce genre d’article mal fagoté n’est elle pas de vouloir montrer à tout prix ‘qu’on fait quelque chose’ pour que ce maudit trafic cesse ? Nous sommes tous d’accord, je crois, sur ce point, il faut sauver absolument ces espèces endémiques, mais encore faudrait-il ne pas se tromper de cible.

    • 21 décembre 2020 à 14:49 | bekily (#9403) répond à izaho91

      on s’en fout des tortues et des lémuriens :
      LUTTONS CONTRE LA FAMINE , LA MISERE d’abord...
      Donner au peuple les moyens de subvenir à ses besoins élémentaires : nourriciers et éducatifs !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS