Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 janvier 2023
Antananarivo | 23h14
 

Commerce

Consommation

Le stock en riz est « suffisant », mais le prix en hausse

samedi 7 janvier | Mandimbisoa R.

Le stock en riz est suffisant, a révélé hier le ministère de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation qui, par le biais de ses directeurs généraux et directeurs, ont effectué des opérations de contrôles sur les marchés de gros de la capitale. Le problème en matière de consommation réside pourtant dans les prix qui ne cessent d’augmenter et auxquels les consommateurs commencent à hausser le ton, sans faire pour autant de bruits.

Le ministère confirme d’ailleurs qu’il y a un écart entre les prix du riz importés et ceux produits localement. Le kilo du riz importé varie entre 2 180 ariary et 2 400 ariary, au niveau des grossistes, alors que le kilo du riz local s’élève à 3 000 ariary. Au niveau des détaillants, il est majoré d’environ 200 ariary par kilo au minimum. Ainsi, le ministère envisage-t-il d’intensifier les efforts déployés dans le cadre de la distribution du riz importé, et bien entendu, de miser sur l’importation.

Le ministère estime qu’il y a des spéculations dans la commercialisation du riz dans le pays. Cela doit être la raison pour laquelle le directeur général du Commerce et de la Consommation, Isidore Razanakoto, a rappelé que « La transgression de la loi ou encore la spéculation sont punies par loi. Mais il y a également des sanctions qui seront infligées aux auteurs en tant que commerçant ». Ainsi, le département ministériel entend monter la pression pour résoudre le problème.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 7 janvier à 10:43 | arsonist (#10169)

    "Le stock est suffisant" ?

    Hum ! Vraiment ?
    Pour pour nos compatriotes habitants le Grand Sud aussi ?

    Et je ne parle même pas des déjà victimes et des potentielles victimes de la dénutrition qui habitent la ville et la campagne sur tout le territoire national !

    J’ai dit dénutrition !
    Je n’ai pas dit mal nutrition !
    Les nombreux gros et gras politiciens foza n’ont qu’à continuer à s’empiffrer de nourritures grasses et boissons fortes et de boissons sucrées.
    Ça finira bien par nous débarrasser d’eux !

  • 7 janvier à 11:16 | Turping (#1235)

    L’incongruence : Comment peut-on expliquer que le stock de riz est suffisant alors que paradoxalement le prix du kilo augmente ? C’est qu’il n’y en a pas assez pour tout le monde alors ? —Insuffisance de productivités ou présence des spéculateurs (mpandraharaha ,ireo mpamatsy vary karana ) peu scrupuleux alors ? Les deux à la fois .
    - Privilégier l’importation nous démontre l’absence du patriotisme .La problématique de base se repose sûrement sur deux aspérité : le porte monnaie et la qualité de la prestation.
    - Primo : les malagasy à part les wa ,wa ,wa ,qui reflèt leurs inactions par les gesticulations stériles nous démontrent qu’ils ont les dirigeants qu’ils méritent s’ils ne bougent réellement pour mener des actions contre le pouvoir en place .Malheureusement la vraie force de l’opposition n’existe pas .
    - Secundo ; Quand on parle de riz "mora" , moins cher que le produit local , la question qu’on doit se poser : au niveau de la qualité ,y a t’il vraiment de comparaison à faire ?
    - La réponse : OUI
    - Le riz importé ,de basse qualité est souvent mélangé même à des dérivés pétroliers " à des plastiques très finement broyés ". et qui se collent sur les gencives après la cuisson ....Beurk ,on l’a vu ....même les cochons vont tomber malades.
    Résumé ; Dommage ,je le réitère pour la (n+1)ème fois ,que Madagascar était autrefois un des pays grand producteur de riz au monde avec ses variétés et qualité inégalable( le vary lava ,etc...° .Actuellement ,on importe les déchets ! Quelle honte .

    • 7 janvier à 11:19 | Turping (#1235) répond à Turping

      Erratum : deux aspérité(s) ..... qui réflètent.

    • 7 janvier à 14:37 | vatolahy (#11348) répond à Turping

      le paysan d’autrefois,celui qui était exploité par le colon,celui qui avait été exproprié par le colon,celui qui était astreint au Smotig produisait quand meme assez de bon riz pour nourrir toute la population. ce temps du riz en abondance quand reviendra t il , ?

  • 7 janvier à 12:45 | MALIBUC (#9345)

    Les prix affichés ci-dessus sont ceux de Tana.
    Mais qu’en est-il des prix à la campagne ?
    Le VaryGasy (riz malgache) est à 180 000 Ariary le sac de 50Kg, soit 3600Ary le KG.
    Le Varymora est à 2900Ary le KG mais ce n’est qu’un riz de mauvaise qualité composé de brisures et de "riz plastique" et même les cochons n’en veulent pas.
    Alors qu’on vienne pas me dire que le riz est en suffisance.
    Des mensonges encore des mensonges, mais le temps des ces mensonges est bientôt fini et la Dame ISANDRA ferait bien de faire ses valises.

    • 8 janvier à 12:05 | Stomato (#3476) répond à MALIBUC

      >>Des mensonges encore des mensonges, mais le temps des ces mensonges est bientôt fini et la Dame ISANDRA ferait bien de faire ses valises.<<

      Ah non, vous la gardez, et votre roitelet aussi.

  • 7 janvier à 15:20 | lé kopé (#10607)

    Un Pays digne de ce nom , et avec des Dirigeants responsables se préoccupent du secteur Primaire , en l’occurence l’Agriculture et l’Elevage pour une autosuffisance alimentaire . Si auparavant , notre Patrie exportait du riz que les Etudiants Malagasy en France ne pouvaient pas acheter (trop cher) , maintenant on importe cette denrée alimentaire avec des brisures , mélangées à des produits pétroliers , et du plastique finement broyé . A qui profite le crime ?
    Aux agriculteurs Etrangers et aux importateurs qui prennent une marge conséquente

    • 7 janvier à 17:05 | Jipo (#4988) répond à lé kopé

      Du riz avec de la brisure plastique finement broyée ??? je reve !!!
      En le lavant ça ne part pas ? c ‘est tout simplement criminel !

  • 7 janvier à 16:35 | rakotobe (#7825)

    Le GAG du jour.
    Une bonne nouvelle cache toujours une mauvaise
    Il ne fallait pas mettre PRIX EN HAUSSE.
    Quoi qu’il fasse on se fait toujours enfumer 🤣🤣🤣

    • 8 janvier à 12:03 | Stomato (#3476) répond à rakotobe

      Autre gag :
      >>La transgression de la loi ou encore la spéculation sont punies par loi.<<

      Existe-t-il des lois transgressées qui ne soit pas punies ?
      Chez les fozas certainement, non ?

  • 8 janvier à 12:44 | kartell (#8302)

    « Le stock est suffisant, mais les prix sont en hausse » !..
    Phrase qui mériterait une précision importante : stock suffisant pour ceux qui peuvent acheter !..
    Quand à faire une comparaison entre prix du riz importé et local, un autre commentaire qui est le suivant :
    les techniques agricoles dans les pays exportateurs sont celles d’une mécanisation et d’une utilisation redoutable des produits phytosanitaires et d’engrais chimiques qui permettent de produire un riz low-cost destiné aux pays à faible pouvoir d’achat !..
    Il est évident qu’ici, la qualité du produit n’est pas d’actualité, mais, il est au centre de ce débat des prix ..
    Le mettre en évidence, c’est aussi dire que remplir les ventres, coûte que coûte, est louable et impératif, mais chercher, ensuite, la petite bête, en pointant du doigt les affreux spéculateurs locaux, c’est détourner le débat de son essentiel : pourquoi l’auto-suffisance est-elle inaccessible, et la stratégie agricole du régime, un fiasco, aujourd’hui ?..

  • 9 janvier à 01:09 | Albatros (#234)

    Classement des pays producteur de riz en 2020 :

    - 19 ème Tanzanie 945 087 km2
    - 20 ème Madagascar 587 041 km2

    mais !,

    - 15 ème Népal 147 516 km2 !.

    Cherchez l’erreur !.

    • 9 janvier à 02:04 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Dans MA ville , Paris intra muros , il existe quelques ares de vignoble . Et cela se situe à Montmartre !

      Dans Vienne , la capitale autrichienne , il existe plus de 70 hectares de vignoble !

      Dans Antananarivo-ville , il y avait autrefois des dizaines d’hectares de rizières ! Eh ! Oui ! Et j’avais encore vu des rizières le long du canal au-dessus duquel sont les deux ponts , l’un au passage à niveau d’Anosibe et l’autre à Bekiraro . Justement sur la rive gauche de ce canal entre ces deux ponts , j’avais encore vu des rizières il y a des dizaines d’années de ça ! Mais "ils" ont remblayé ces rizières et y ont construit des immeubles !

      Mais ce n’est pas tout !
      Ceux qui connaissent l’ Histoire savent qu’une des raisons principales qui avaient fait en sorte que nos ancêtres avaient choisi ces lieux pour s’établir et vivre c’est justement le fait que l’on peut y pratiquer la riziculture. Les noms de certains lieux-dits dans Antananarivo intra-muros nous rappellent les rizières qui y étaient autrefois : Antanimbarinandriana , Ampefiloha , Antohomadinika , Andranomanalina ...

      Et cette déplorable manie de remblayer nos rizières pour y bâtir des maisons est héritée par Brosse-Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto. Souvenez-vous de ce que les foza voulaient faire il y a 2-3 ans les rizières d’Ambohitrimanjaka !
      Le pouvoir foza dirigé par Brosse-Le DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto parle de produire du riz . Mais parler d’une chose est différent de faire les actes pour matérialiser la chose !

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS