Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 septembre 2019
Antananarivo | 07h11
 

Evènement

70ème anniversaire du débarquement de Provence - France (15 Août 2014)

Le président de la République parmi les invités

samedi 16 août 2014

La République française a commémoré le 70ème anniversaire du débarquement de Provence ce 15 août 2014. Le président de la République Hery Rajaonarimampianina a été convié officiellement aux festivités aux côtés du président de la République française et de 27 autres chefs d’État et délégations étrangères.

Lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en rade du port de Toulon, à bord du porte avion Charles de Gaulle le vendredi 15 août 2014, le président Hery Rajaonarimampianina était accompagné de son épouse, Voahangy Rajaonarimampianina, ainsi que du général Didier Paza, secrétaire d’État à la Gendarmerie nationale, du ministre du Commerce Narson Rafidimanana, de la chargée d’affaires à l’Ambassade de Madagascar à Paris Véronique Resaka.

Selon le Président français : « en ce 15 Août 2014, la France s’honore de recevoir à nouveau en Provence ceux qui l’ont aidée à sortir de plus de 1.800 jours de guerre : des membres des Forces françaises libres et des soldats de l’Armée de l’Afrique dont certains s’étaient battus en Italie. Au côté de tant de pays amis, ce sont aussi les Français eux-mêmes, et en particulier les résistants, qui ont contribué à la victoire par la libération de leur sol. Hommage leur soit rendu ».

D’après le communiqué de la Présidence de la République malgache, cette cérémonie rend hommage à nos "Bekotro maro holatra" (anciens combattants) et leurs compagnons, particulièrement ceux qui sont morts au combat.

Un soldat malgache, rescapé, encore vivant figure parmi les invités. Mobilisé en 1940, le brigadier Rakotozafy âgé de 96 ans fait partie des soldats qui ont lutté contre le nazisme et libéré la France lors de la Seconde Guerre Mondiale. Il a été invité à assister en France aux cérémonies de commémoration les 14 et 15 août à l’occasion du 70ème anniversaire du Débarquement de Provence. M. Rakotozafy est titulaire de la Croix du combattant, de la médaille de la reconnaissance de la Nation, de la médaille commémorative française de la guerre 1939-1945 (avec agrafes France, Afrique, Italie Libération) et de la médaille commémorative de la Campagne d’Italie.

Recueilli par Valis

59 commentaires

Vos commentaires

  • 16 août 2014 à 09:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA/SEM François HOLLANDE
    - "Même combat/Même objectif
    ++"PAIX" et "RECONCILIATION"++
    - "Développement économique avec le Peuple dans leur "PAYS" respectif."-

    - "Mahefa Ary Soa"

    "Co-Gestion pour les Îles Eparses".

    VIVE L’AMITIE FRANCE-MADAGASCAR.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 11:58 | John Steed (#8470) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour,
      Je ne suis pas un écri-en-vain habituel de ce forum mais j’en suis un fidèle lecteur. Ce qui est difficile, à vous lire, c’est de comprendre d’où vous parlez.
      Au passage je note que cette Tribune et son forum sont bien plus libres que bon nombre de médias que je connais et j ‘en apprécie souvent, mais pas toujours, le niveau d’échange.
      D’où vous parlez disais-je, pas seulement géographiquement mais socialement, professionnellement, culturellement etc… C’est d’ailleurs une question récurrente à chaque fois qu’ »un expert » prend la parole pour nous expliquer tel ou tel point d’actualité.
      Sur ce forum c’est un peu la même chose. Ce que vous écrivez, vos prises de position, sont forcément issues de ce que vous êtes. L’anonymat est bien pratique et protège mais décrédibilise les propos et les idées. Mais le lecteur que je suis est bien obligé de faire avec.
      En ce qui me concerne je suis français, près de la retraite, plutôt de gauche en France, je n’ai pas voté Hollande ni au premier ni au second tour parce que justement je suis de gauche. Niveau de vie au-dessus du salaire médian français soit plus de 1600 Euro par mois.
      Evidemment ce n’est pas me connaître de savoir ça mais ça peut éclairer la suite de cette intervention.
      Je lis donc ces articles et ce forum presque tous les jours et je suis frappé de cette impatience dont vous faites preuve régulièrement pour certains. De plus vous avez pas mal de trous de mémoire.
      Certes vous avez vécu un coup d’état en 2009. Ce n’est jamais normal et si ça ne s’excuse pas, ça s’explique. Vous avez, peut être oublié que votre président élu était un voyou. Disons le comme ça, nous avons fait de même en France. Un voyou au pouvoir, on a connu !
      Un voyou, disais je, qui s’appropriait, par décret, des secteurs entier de l’économie. Et offrait vos terres aux puissances économiques étrangères et bien d’autres choses encore.
      Certes « la transition » fut trop longue et le pouvoir, alors en place, a tardé pour organiser des élections. Il l’a fait sous la pression de la CI, que vous critiquez volontiers, et heureusement sous son contrôle comme dans de nombreux pays qui tentent de sortir de l’ombre. Ceci afin de garantir un minimum de démocratie. La pluralité politique a été respectée et même si les brigands n’ont pu être personnellement présents, ils ont pu être représentés. Au regard des conditions et de l’état civil, le déroulement des élections est acceptable malgré quelques tentatives habituelles de corruption et de chantage diverses et variées qui surgissent dans ce type de situation.
      Cela fait six mois !!! Je comprends votre impatience mais cela fait seulement six mois !!! Quel pays, quel homme d’état, quel gouvernement peut prétendre faire progresser son économie, sa vie sociale en six mois ? A part les charlatans et les usurpateurs je ne vois pas !!!
      Les quelques forumistes qui honnissent les voyages présidentiels peuvent certainement nous expliquer comment un pays qui souhaite émerger, peut exister au regard des puissants sans les rencontrer ? D’accord sur la transparence des délégations. De qui est elle composée et qui règle les additions. C’est légitime d’avoir ces informations. Mais le président doit sillonner le monde pour expliquer et créer des partenariats.
      Pour l’économie il va falloir attendre encore quelques mois avant d’en juger. Les infrastructures et les services sociétaux malgaches sont à revoir. Les routes, les ports, les aérodromes ou ports, la distribution d’eau potable, d’électricité, la collecte et le traitement des déchets, l’instruction, la formation professionnelle, l’assurance maladie, la médecine, les hôpitaux, l’accès aux médicaments, la culture, la fiscalité….
      Tout est du ressort de l’aménagement du territoire et rien ne se fera en six mois. Ce qui est juste dans certains propos c’est l’absence de volonté politique clairement exprimée. On libéralise, on nationalise ou on mixe ??? Après on est d’accord ou pas mais au moins on sait avec quoi et donc avec qui !!
      La JIRAMA n’explique pas les pertes de gasoil ? On règle le problème, on ne bousille pas la JIRAMA ! On ne jette pas le bébé avec l’eau du bain !
      Je termine bien qu’il y aurait plein de choses à dire. Je lis déjà les commentaires des nationalistes intégristes de ce forum ! Pour qui se prend ce p…. de français pour nous donner des leçons ??? Pour rien mon gars !! Pour rien du tout.
      Merci à ceux qui sont allé au bout de ce commentaire et je n’en ferais pas d’autres !
      Ah oui une petite précision ! je bosse pour une petite ONG sans 4x4.de luxe. (pour les langues de serpents).

    • 17 août 2014 à 13:06 | leclercq (#4410) répond à John Steed

      Bonjour
      D’abord je tiens à vous remercier de votre brève intervention ,cela prouve que vous n’êtes pas indifférent à ce qui se déroule dans notre pays ,il est vrai que nos échanges sur TL " entre Malgaches "sont parfois très virulents voire excessifs souvent venant de la part de certains qui ne se fient qu’à des faits écrits qui ne correspondent pas franchement à la réalité , en tant que Malgache , je dois reconnaitre que j’ai la chance de vivre en France mais j’ai l’occasion de retourner souvent au pays avec mon compagnon Français rendre visite à ma famille mais aussi pour nous occuper d’une association que nous avons mise en place bref sans prétention aucune je pense du moins je crois (on n’est jamais vraiment sûr de rien ) avoir un idée un peu plus objective de la dure vie de mes compatriotes . Mais je voudrais juste dire surtout que cela nous fait pas de mal à nous les Malgaches vivant à l’étranger de lire sur ce forum les commentaires de quelqu’un de neutre ,ça nous aide à être moins borné .
      Merci à vous et bon dimanche

      Mme Leclercq

    • 18 août 2014 à 02:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à John Steed

      Je viens de lire votre intervention...
      Simple mot :"Merci".
      Cordialement
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 août 2014 à 16:09 | Bena (#2721) répond à leclercq

      on dit que la belle voahangy était bien de retour, ouf. il y avait un risque avec un président françois de prénom, et socialiste d’obédience. l’autre doit quand même faire faire un test car le charles de gaule est immense et plein de dédales. on peut y circuler même en scooter.

  • 16 août 2014 à 09:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Aurait-il une surprise au retour de SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA,du sommet des Chefs d’Etat Africains et Malgache,de cette semaine" ?
    L’application de l’article 20 de la feuille de route ou feuille de choux.
    =="Surprise"==
    Le Président Marc RAVALOMANANA,dans l’avion de la délégation Malgache,à IVATO.

    Du rêve ! mais aussi ==un souhait==

    Plus question de "PASSEPORT".

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail

    • 16 août 2014 à 11:19 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il y en aura toujours qui prennent leurs rêves pour réalité, ( la fuyant au passage), cela se soigne roséfarisou, çapelle mythomanie . /

    • 16 août 2014 à 14:24 | Maestro (#7313) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous savez quoi Monsieur Rosefarisou !!!! Monsieur Ravalomanana rentrera le jour ou j’écrirai ici qu’il fait ses Valises. Pour l’instant ses Millions devra profiter à d’autres Pays ou d’autres " Hommes " plus méritants car tant que des Gens comme vous existe à Madagascar votre Pays court à sa Perte. Je veux dire par là que les " Rêves ", " Promesses " et autres " Souhaits " à deux centimes n’ont jamais fait avancer le Schmilblick. Par contre, on s’en aperçoit aujourd’hui là où les armes parlent, l’Action génère du RÉSULTAT parce que on ose aller sur le Terrain.

    • 16 août 2014 à 14:25 | Maestro (#7313) répond à Maestro

      devront !!!! Sorry

    • 17 août 2014 à 07:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Maestro

      - "Si Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA a de l’argent planqué/dissimulé,à l’étranger,il serait préférable qu"il le dise==ouvertement==,il serait "PARDONNE".
      - ’Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale"-
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 11:04 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Par ki il "serait pardonné " ???
      Par vous, qui n’ êtes : RIEN !!!

  • 16 août 2014 à 10:28 | Maserda (#7461)

    Oui, le Président HR a été invité, ce qui signifie que ses frais sur place se sont normalement limités à ses "faux-frais" car la France, quand elle invite, elle invite (elle tient ses promesses, elle !).
    Ceci pour répondre à certains qui n’ont pas compris et de ce fait ont globalisé le déplacement.
    Par contre :
    - la France n’a pas payé les billets d’avion, je ne pense pas
    - a t’elle assumé aussi les frais de la délégation ou que le couple présidentiel ?
    Quand on veut la transparence, il faut donner l’exemple. Le peuple devrait savoir ce que coûtent ces voyages à chaque fois, non ? sans parler qu’il est en droit de le savoir. Mais aussi, il devrait être porté à la connaissance du public les raisons de la participation de chaque personne de la délégation, justifiant ainsi la dépense faite pour elle.
    Dans l’état des finances du pays, ce serait un "bon geste".

    • 16 août 2014 à 11:15 | Jipo (#4988) répond à Maserda

      Bonjour , vous avez entièrement raison, cependant on peut en dire autant de la France, quand vous apprenez que le général des Armées en personne a du engager sa responsabilité pour le bon déroulement de cette cérémonie, (ne me demandez pas laquelle), sachant toute fois que le budget de l’ armé a été réduit drastiquement pour cause de la fôte à bon dos : la crise , que nous sommes en déflation, que l’ on ne vous l’ annoncera qu’ à la rentrée , juste histoire de ne pas gâcher ce qui vous reste de vacances, de profiter de cette parade de façade pour mettre en garde la Russie, alors que les finances de la Frances sont assurément dans un état pire que celles de Dago, il y a vraiment pas de quoi parader, et ces milliers de badauds , ébloui par autant frime, de cocorico, emblème caractéristique du seul animal à chanter les pieds dans la me-de .
      Un dernier baroud d’ honneur avant la descente aux enfers, pour tous ces moutons kontribuables & fiers de l’ etre .
      Un triste spectacle à en pleurer devant autant de bêtise, de fanfaronnade , tout autant déplacé que provocant, ou l’ art de vivre sur la gloire passée faute de la maintenir , l’ hidalgo dans sa splendeur : " MOI LOUIS XIV norrmaal " du socialisme koi ...

    • 16 août 2014 à 11:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Maserda

      Relations politiques FRANCE-MADAGASCAR.

      Depuis l’indépendance jusqu’en 2001,les relations "France-Madagascar" ont été ==INCONSTANTES==,marquées par trois périodes :
      - une forte présence française durant ==le mandat==du Président Philibert TSIRANANA (-1959-1972-) ;
      - une dégradation durant la période "PROGRESSISTE",avec notamment :
      - la fermeture des bases militaires et la sortie de la zone "FRANC" en 1972 ;
      - la malgachisation et les nationalisations en 1975-1978 ;
      - un renouvellement ,après ==le revirement==de la politique extérieure malgache,à la fin des années 1980.
      Le différend sur les nationalisations et les spoliations ==des particuliers==a été soldé entre 1980-2001.

      VISITES.
      20 et 24 mars 2014,
      Entretien ,à Paris,entre :
      - SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
      Président de la République Malgache,
      Chef d’Etat de Madagascar
      - SEM Laurent FABIUS
      Ministre des Affaires Etrangères de France ;
      et
      - SEM Madame Nicole BRICQ
      Ministre du Commerce Extérieur Français.

      14 Août 2014
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA ,invité à la Commémoration du 70 ième anniversaire du Débarquement,en Provence ; est accompagné, jusqu’à PARIS,par le Ministre du Commerce de Madagascar.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 août 2014 à 11:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      SEM François HOLLANDE gagnera la "BATAILLE".
      C’est chiraquien "hors paire".
      _"UN SOCIAL-DEMOCRATE" du XXl ième siècle !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 16 août 2014 à 12:33 | Foxtrot (#6003) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Eh l’ancêtre ! T’es complètement bargeot avec tes délires qui ressemblent à rien ! Il faut te faire interner mon gars ! Tu n’apportes rien de constructif sur tes commentaires ! Imagine par exemple de mettre en place un modèle de santé public à Madagascar avec toutes les catégories sociaux qui existent là-bas ?? Tu sais faire ça ?? Une réforme judiciaire à mettre en place ? Ne fais fais pas comme ton président qui se promène partout dans le monde sans mettre en route des choses concrets pour les 22 millions de malgache soit disant sa principale préoccupation ! Monsieur point barre !

    • 16 août 2014 à 13:08 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous mélangez torchon et serpillère roséfarisou, hollande un chiraquien ???
      Et moi je suis un jupitérien de Mars : RPF - RPR - UMP - & PS à temps perdu quand ce n’ est pas IDI ou UPF ...
      Quant à Marine elles est front de gauche quand ce n’ est pas greenpeace entre deux sionistes ( laïcs & religieux ) ...
      Un zozial démokrate , il est en train de la tuer la démokracie, vous êtes à la masse ou vous faites exprès ?
      Zirama oh secours ! bazil disjoncte, il fait masse !

    • 16 août 2014 à 13:31 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      J’ai attendu impatiemment que Hollande dans son discours va reconnaître que la plupart de ces soldats de pays anciennes colonies ont été forcé de participer à cette libération de la France,...mais en vain, malgré cela il a eu l’applaudissement chaleureux des ses invités, dont la plupart sont des présidents et chefs d’état africains,...

    • 16 août 2014 à 15:58 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Non mais sans blague !!! Hollande gagnera la bataille , mais laquelle pauvre idiot ??? à moins qu’il soit comme son emblème , il criera victoire les pieds dans la m.e.r.d.e et avec la France au bord du gouffre ,eh Basile revenez sur terre ou disparaissez à jamais mais arrêtez de nous encombrer avec vos fantasmes .

    • 16 août 2014 à 16:07 | Jipo (#4988) répond à leclercq

      Maintenant que l’ on sait que hollande est chiraquien, on comprend mieux sa fuite dans les copiés/collés, la seule manière de ne pas raconter trop de konneries , bien que ...
      Et moi je suis barakoaramien de la région autonome, Nord Ukrainienne : la Poutinisterie ☺ .

    • 16 août 2014 à 23:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isandra

      Isandra..
      Si vous avez suivi un peu la démarche de SEM François Hollande,depuis son arrivée au "POUVOIR",il essaye de réparer certains "oublis" de la "GUERRE".
      A propos des africains et Malgaches il y a plusieurs versions :
      - l’Etat Français Vichyste ?
      - l’Etat -"France libre"- de DE GAULLE ?
      Je n’ai pas de commentaires à faire.
      J’admire les gestes de SEM François HOLLANDE de réviser un peu l’HISTOIRE DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE="Les oubliés de l’Histoire"=.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 08:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Foxtrot

      Foxtrot/
      - "L’ancêtre vous répond que la signature de convention de "JUMELAGE" entre la Cour de Cassation Française et la Cour Suprême de Madagascar est un acte symbolique dans l’histoire des relations entre la France et Madagascar.Il a instauré entre les deux juridictions des relations fondées sur le "PARTENARIAT".
      L’histoire nous a donné des organisations judiciaires très proches dans leur conception et leurs structures.Elle nous a transmis des systèmes de DROIT fondés sur les mêmes bases et même,en certaines matières des codes==pratiquement==identiques.
      Entre autres,
      - le code de Commerce,
      - les loi sur les sociétés,
      - le Code de Procédure Civil.
      La COUR DE CASSATION française est le "Parent Générateur" (-génération parentale-) de la Cour Suprême Malgache sans qu’un test d’ADN soit nécessaire.
      Pour quoi pas le système de la Sécurité sociale française à ==copier/coller== pour la République Malgache ?
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 08:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      Bonsoir Madame razana..dra..soa

    • 17 août 2014 à 08:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A propos de la deuxième guerre mondiale,les Malgaches doivent lire un peu :
      - "LE DEBARQUEMENT DES ANGLAIS,à DIEGO-SUAREZ,en 1942"-
      Pas né,à cette date,mais la lecture de cette "HISTOIRE DE DEBARQUEMENT-1942-" m’intéresse énormément.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 09:33 | androy (#1704) répond à Jipo

      Vous osez comparer le budget de la France à celui de notre pays ? un scoop made in malagasy missié jipo : bravo !
      missié missié, quel est le montant de ce buget que vous dénoncez ? merci missié jipo

    • 17 août 2014 à 11:07 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et oui à part de pomper sur le voisin vous n’ êtes capable de pas grand chose copié/collé ...

    • 17 août 2014 à 11:11 | Jipo (#4988) répond à androy

      Misisé zipo vous salue bien , mais vous demande de lire correctement ce qu’ il écrit , afin d’ en comprendre le sens, avant de crier au "scoop " ...

    • 18 août 2014 à 16:20 | Bena (#2721) répond à Jipo

      faut pas trop rêver, c’est pas demain la veille que sa très haute majesté va devoir décliner à ses sujets ses dépenses de voyage. ses sujets, pour ne pas dire ses esclaves n’ont le droit que de crever au travail en himo (à 3.000 ar/jour), que demandent-ils de plus ? des concerts gratuits ?

  • 16 août 2014 à 13:38 | olivier (#7062)

    Mon grand regret...
    Ma grande honte

    Que tous ces anciens combattants africains n’ai pas bénéficié des mêmes avantages que leurs homologues métropolitains !

    Honte à la France sur ce point !
    C’est inadmissible !

    Respect pour ces hommes courageux

    RESPECT

    OR

    • 16 août 2014 à 14:47 | tsimahafotsy (#6734) répond à olivier

      La Cour des Comptes a déjà EXIGE la revalorisation et le paiement des anciens combattants des ex-colonies.
      Mais tous les gouvernements, de droite ou gauche sans distinction, ont toujours repoussé les échéances.
      Le pouvoir français attend que tous ces mecs qui ont libéré la France, soient tous morts pour faire un geste aux quelques dizaines de famille qui resteront !
      Ce n’est pas un sujet à gros risque politique en France ! les électeurs s’en foutent ! c’est de l’histoire ancienne !

    • 16 août 2014 à 17:43 | Stomato (#3476) répond à tsimahafotsy

      Avant de dire de grosses bêtises, utilisez donc avec la maestria qui vous caractérise les ressources d’internet.
      Allez par exemple sur http://www.toutsurlaretraite.com/la-revalorisation-des-retraites-des-anciens-combattants-des-ex-colonies-etendue.html

      Vous y trouverez un certain nombre de réponses à vos questions..

      >>La Cour des Comptes a déjà EXIGE la revalorisation et le paiement des anciens combattants des ex-colonies.<<

      C’est fait, voir sur le site cité plus haut.

      >>Mais tous les gouvernements, de droite ou gauche sans distinction, ont toujours repoussé les échéances.<<

      Pour que la France puisse payer ce genre de retraite il faut pouvoir compter sur les structure des pays où vivent les anciens combattants !
      Ces retraites ont cessé d’être versées à des AC Malagasy quand il s’est avéré que les autorités Malagasy les détournaient à son profit.
      Ensuite l’état-civil Malagasy est en tellement mauvais état qu’il est impossible de tout savoir sur l’identité réelle d’un récipiendaire potentiel. Même le certificat de vie est sujet à cautions.
      Et vous avez raison les gouvernements de droite et de gauche ont repoussé le paiement de ces retraites dans de nombreuses anciennes colonies !

      >>Le pouvoir français attend que tous ces mecs qui ont libéré la France, soient tous morts pour faire un geste aux quelques dizaines de famille qui resteront !<<

      Ce type de retraite n’est pas réversible, c’est à dire payable aux descendants des bénéficiaires.
      Les indépendances sont arrivées trop vite, et les dirigeants des nouveaux états avaient d’autres soucis (personnels) que celui des anciens combattants. Et ces soucis personnels ont duré plus longtemps que les anciens combattants...

      Encore une fois, les torts ne sont-ils pas bien partagés ?

    • 16 août 2014 à 19:02 | tsimahafotsy (#6734) répond à Stomato

      Je constate tout simplement que 70 ans après la fin de la guerre, la France fait preuve de mauvaise volonté pour régler définitivement le problème. Le temps joue en faveur de la France, mais pas à son honneur !

    • 16 août 2014 à 19:30 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      " Le soleil du retraités Maghrebin : Il était grand temps que ce sujet vienne dans l’actualité

      Rolande RUELLAN
      Il est plus facile de prendre l’argent sur la retraite des Français que d’aller récupérer 1.000.0000.000 EUR (Oui ! Un milliard d’euros) en Algérie …
      La cour des comptes s’intéresse enfin aux "retraités" algériens ...... C’est l’intéressante découverte ( !) faite par la Cour des Comptes qui, en épluchant les comptes de la CNAV (caisse nationale d’assurances vieillesse), l’organisme qui paye les retraites a constaté que :
      le nombre de retraités centenaires algériens (plus de 50.000) était particulièrement important.
      Ce nombre est même très supérieur au total des centenaires recensés par l’état-civil en Algérie.

      Rolande Ruellan, présidente de la 6e chambre de la Cour des Comptes qui a présenté le 9 juillet dernier un rapport sur la fraude sociale devant une commission parlementaire reconnaît le problème (document que chacun peut consulter pour vérifier cette info) :
      Il y a des retraités qui ne meurent plus dans les pays étrangers
      dit-elle, insistant, en particulier, sur le nombre de retraités centenaires algériens.

      Pourquoi ? Comment ? C’est ce qu’a tenté de savoir la commission. Il suffit de ne pas déclarer à la caisse de retraite le décès de l’ayant droit précise la magistrate. Mais il n’y a pas de contrôle ? s’étonne un membre de la commission. En Algérie nous n’en avons pas les moyens. Il faudrait mettre des contrôleurs itinérants dans tous les pays. Ce n’est pas évident ! souligne-t-elle. En résumé :
      Les algériens binationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite

      Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants, qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès. Et il ne faut évidemment pas compter sur les autorités algériennes pour faire la chasse aux fraudeurs.

      On peut s’étonner, tout de même, qu’un organisme comme la CNAV qui verse chaque année 4 milliards d’euros de retraite à l’étranger, dont
      plus d’1 milliard d’euros pour l’Algérie,
      ne soit pas en mesure d’effectuer un minimum de vérifications : Soit en demandant, tous les deux ans par exemple, aux bénéficiaires de donner une preuve de leur existence, soit en les invitant à se présenter dans les consulats de France pour percevoir leurs pensions. Alors que le dossier des retraites est au cœur des préoccupations des Français, il est impensable que nos gouvernants ne se penchent pas sur cette question connue d’eux depuis longtemps. Sinon, ce « racisme antifrançais », finira par contrarier très fortement le plus borné des retraités mais aussi tous ceux qui cotisent pour une lointaine retraite hypothétique. ☺

    • 16 août 2014 à 21:46 | olivier (#7062) répond à tsimahafotsy

      C’est une question d’honneur...

      le pays des droits de l’hommes...qui se fait salir à longueur de journée sur les forums..ici et ailleurs...

      N’en demeure pas moins une référence...n’en déplaise aux frustrés...

      Les harkis furent traités comme des chiens...abandonnés...et cela je ne puis le tolérer..
      D’autres exemples existent..
      Cela est révoltant...
      Ces hommes venus d’ailleurs, venus mourir pour notre liberté : RESPECT

      Car la conception de la REPUBLIQUE que nous avons, ne peut s’en accommoder...

      OR

      PS

      Aient...et non ai...

    • 16 août 2014 à 23:02 | Stomato (#3476) répond à tsimahafotsy

      Vous avez une tendance naturelle à faire les choses "simplement" et à juger de même....

      Pour régler un problème, outre de la bonne foi, il faut être deux.
      Et dans cette affaire il n’y a guère que la France qui soit disposée à résoudre ce problème.

      Et bien entendu la France est critiquée, et Madagascar et tous ses gouvernements successifs ont honorablement cherché à résoudre le problème des retraites des anciens qui ont risqué leur vie pour la libération de la métropole...
      Mais c’est dans la logique exclusivement malgache que de rendre responsable les autres de leur incurie.

    • 16 août 2014 à 23:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à olivier

      Vous voulez faire comme les "AFRICAINS" ;
      - "Réclamez des dommages et intérêts aux USA".
      Même avec un Président noir,ils n’auront rien sauf les "bling-bling".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 12:06 | tsimahafotsy (#6734) répond à olivier

      Je n’ai aucune envie de polémiquer sur le sujet avec Stomato et Jipo.
      La lutte des anciens combattants des ex-colonies pour avoir un peu de reconnaissance et l’égalité des droits avec leurs frères d’arme de la métropole ne date pas d’aujourd’hui. Des milliers d’études ont été publiées sur le sujet et démontrent la mauvaise volonté de la France.
      Maintenant si des personnes se sentent visées ou touchées parce que je critique "l’amère patrie", cela m’importe peu ! Sans la liberté de blâmer, il n’y a pas d’éloge flatteur !

    • 17 août 2014 à 13:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy..
      La dette publique de la FRANCE est de :
      - 4 640 euros par seconde.
      Près de :
      - 174 Milliards d’euros par an.
      déjà elle vient sauver l’Afrique de leur "GUERRE CIVILE" et vous voulez réclamer encore :"QUOI" ? exactement !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 14:53 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ce qui reste de la France, va droit dans le mur , avec la bénédiction d’ allah ./

    • 17 août 2014 à 15:27 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      La France n’ a plus d’ argent, elle vit à crédit et s’ endette chaque minute qui passe, avec quoi voulez-vous payer ces retraites, qui , d’ accord avec vous auraient du etre payées, mais voyez-vous les abus qui se passent en Algérie ?, et ce n’ est que la partie de l’ iceberg, sans polémiquer aucunement , ni futilement, entre ce que la cour des comptes met à jour et les politiques il y a un canal au moins aussi large que le Mozambique , ou de gros capitaux peuvent s’ échapper sans etre inquiétés .
      Le problème de Mayotte en est un autre volet, bien que différent, comportant des fuites et similitudes fraternelles .
      Quant aux retraites des Français de souches, elle se réduit proportionnellement au déficit et endettement quotidien de la france, comme vous n’ avez pas manqué de savoir ( cf Fillon état en faillite), si vous sentir moins seul peut vous consoler, bien venu au club ...

    • 17 août 2014 à 18:57 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Sauf les "bling-bling " je suppose que vous faites allusion à tous pays Africains surtout Madagascar (Océan Indien oblige ) comparaison bien ciblée de votre part , dans tous les cas le vôtre ( président ) lui malgré son déplacement en personne SVP et son sourire black and white n’a rien obtenu non plus du Président noir , juste"RIDICULISE" point barre .

    • 18 août 2014 à 02:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      - "C’est un sujet verrouillé...
      Le texte ==copier/coller== de "JIPO" est de Rolandin.
      Ruellan Rolande est de la Cour de Comptes
      89 rue Cambon
      Paris.

    • 18 août 2014 à 02:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Notre po vr C..om de JIPO est retraité de quel PAYS ?
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 août 2014 à 00:01 | diego (#531)

    Bonjour,

    Le pays vient de vivre cinq années de transition illégale. Madagascar a été dirigé, gouverné par des non-élus durant cinq longues années. C’est cela qui est bizarre. Bizarre pour plusieurs raisons, mais une bizarrerie qui trouve ses sources essentiellement dans :

    - L’instabilité politique dans le pays.

    Une instabilité politique qui trouve ses origines, d’une manière générale, dans l’incompétence des gouvernements successifs depuis l’indépendance du pays. Comme dans la majorité des pays ex-colonies. Jusque-là, tout peut expliquer. Mais le cas Malgache est non seulement bizarre, il est absurde, teinté d’une folie et un suicide politique collectif manifeste des politiciens locaux.

    Parmi les femmes et les hommes qui trouvent que le pays n’est pas bien gouverné aujourd’hui :

    - Combien ont exprimé de réserves pour le refus de Mr Ravalomanana d’aller honorer les 2es tours de l’élection présidentielle en 2002 ?

    - Combien ont manifesté leurs mécontentements à la chute de régime Ravalomanana en 2009 ?

    - Combien sont-ils à se méfier, à protester la présence des fonctionnaires de la CI dans le processus électoral de leur pays ?

    - Combien d’entre eux prennent le temps de bien réfléchir aujourd’hui pourquoi, leur pays est ingouvernable ? Pourquoi la pauvreté ne recule-t-elle toujours pas ?

    - Et enfin, combien se demandent, seulement se demander, pourquoi la corruption empoisonne la vie politique et économique du pays ?

    Gouvernance bizarre ? Cela ne date pas d’aujourd’hui. Cette bizarrerie ne se limite pas uniquement dans quelques domaines, mais elle a gagné tous les appareils de l’État malgache. C’est peu de dire aujourd’hui que le pays est bizarre, notre pays est en désordre. Il est en désordre institutionnel et cela, c’est plus grave.

    Pour mettre de l’ordre à la tête de l’État, il faut de patience, mais il nous faut surtout des femmes et des hommes de bonne volonté. Une bonne volonté est nécessaire, mais insuffisante, il nous faut des partis politiques forts, solides, avec des programmes sociétaux visibles compréhensibles de facto prêts à gouverner le pays.

    Tenez, le président légitime, légitimé par la CI, Mr R. Hery, a effectué deux voyages importants en moins d’un mois. Mais ces voyages, aussi importants soient-ils n’apportera pas de changement politique et une orientation positive dans la vie économique à Madagascar.

    Rencontrer Mr Obama !!! C’était important. Mais qu’est-ce qu’elle a apporté au président et son peuple ?

    Rencontre Mr Hollande !!! C’est important. Là aussi, cette rencontre permettrait-elle de nous sortir la tête la tête haute et de mettre derrière nous la crise institutionnelle ?

    Ces deux rencontres permettraient-ils seulement à réconcilier ce monde politique qui trouve tous prétextes imaginables d’entretenir instabilité politique dans le pays, à travers ce président légitimé par la CI ? Le temps nous le dirait !!

    Une chose est certaine :

    - Six mois après son élection, Mr R. Hery a perdu toute crédibilité aux yeux du pays, pour imposer une réconciliation de la classe politique malgache.

    Ou pire, il peut ignorer avec ses conséquences inimaginables, la grande blessure que les crises successives ont laissée ouverte au sein de toutes les institutions malgaches. Une blessure nationale qui ne cesse de s’élargir de facto s’aggrave un peu plus tout le jour. Mais pour combien de temps ?

    Mr Obama n’est plus populaire en Amérique. Il est considéré l’un de pire président que l’Amérique n’ait jamais connu. Si on regarde les rôles que l’Amérique a joués, tentent de jouer dans le monde ces jours sous la présidence de Mr Obama, on ne peut que comprendre son impopularité. Il ne pourra pas sauver Mr R. Hery, il ne pourra pas imposer la stabilité à Madagascar, ce n’est pas le rôle de président Américain ou d’autrers présidents.

    Mr Hollande n’est pas un président populaire en France. Les gens qui ont voté pour lui s’en mordent les doigts aujourd’hui. Politiquement, l’influence de la France dans le monde ne cesse de diminuer. Économiquement, la France connait ou va connaitre une croissance économique de 0% pour les mois à venir. Comment pourrait-il sauver la tête de Mr R. Hery si Madagascar basculait dans la violence ? Nous faire venir l’Armée Française ?

    La crise de confiance que ces deux présidents souffrent n’est pas uniquement les conséquences de la crise politique et économique qui secoue le monde depuis plus de cinq années maintenant. La crise de confiance dont souffrent ces deux présidents de deux grands pays est avant tout une crise de Leadership :

    - Les Américains et les Français ont élu deux hommes qui n’ont visiblement pas beaucoup d’expériences de monde dans lequel nous vivons.

    Plus encore, ces deux hommes n’ont surtout pas su rassurer deux peuples qui sont inquiets. Une inquiétude économique avant tout, mais aussi une inquiétude politique. L’Amérique de Mr Obama est une Amérique qui doute de sa puissance, de ses influences, doute de son avenir. La France de Mr Hollande est une France qui doute d’elle même. C’est une France tremblotante parce qu’elle est économiquement fragile. Sans son Armée, la voix de la France ne serait pas audible, même plus dans ses ex-colonies aujourd’hui.

    Et Madagascar ?

    La CI nous a imposé une élection présidentielle. En aucun moment, depuis cinq années, Madagascar n’a été capable d’organiser une élection présidentielle fiable qui permettrait à un élu de nous ramener la stabilité politique. Regardons, AMINY SAINA TSY MIANGATRA nos élus. Ils sont issus des plusieurs partis politiques, comment gouverner un pays dans cette condition ? Regardons cet homme que 2 millions de Malgaches ont élu. Il n’a pas un parti politique, il n’a donc pas d’élus. Comment pourrait-il diriger un pays, qui est déjà, l’un des plus pauvres de la planète ces jours ?

    Faut-il mentionner ici encore que les caisses de l’État Malgache sont vides, vides, vides !!!!

    Regardons la Constitution et les Institutions de notre pays. Dans quel état sont-elles ? Vous avez dit bizarre ? Nous y sommes et cela dure depuis six années TOMPOKO.

    Posons plutôt la question, comment allons-nous faire pour nous sortir de cette bizarrerie au sein de notre État.

    Il nous faut des partis politiques qui sauraient MAMOLAVOLA des politiciens dignes de ce nom. Il faut que les gens qui ont l’ambition de nous diriger et ceux qui nous dirigent se réconcilient. Madagascar appartient à toutes et à tous les Malgaches, pas uniquement à certaines classes politiques ou une classe sociale qui voit le jour à chaque apparition d’une crise politique.

    Il nous faut surtout que ce président, s’il veut casser les cycles infernaux que le pays vivent depuis son indépendance, nous reformer, nous restructurer les partis politiques du pays. S’il manquait à le faire, le temps lui réserverait des surprises et va finir par lui régler son sort politique à ses manières.

  • 17 août 2014 à 04:26 | diego (#531)

    Bonjour,

    Vous allez voir que le président et ses proches, à leur retour de ce voyage en France, vont fièrement exhiber dans toute l’Ile leurs poitrines SY HAMPIDERA SANDRY aux politiciens qu’ils ont déjà catégorisés ennemies avant même l’élection de Mr R. Hery. C’est à dire, les politiciens qui ont contesté la tenu des élections et ceux qui trouvent contestable que ce fût des putschistes non élus que la CI ont confié de superviser une élection qu’on a annoncée avant même sa tenu, une élection de tous les espoirs. Je vous donne déjà rendez-vous !!!

    Comment dissocier le président de ce que la presse annonce presque chaque semaine des dossiers sales de la Transition ? Il était ministre de finance de la transition qui fait couler beaucoup d’encre encore ces jours et dans les jours à venir.

    Pour combien de temps, Mr R. Hery peut-il recevoir de tonne de pluie sans se faire mouillé, d’attraper froid au risque se faire choper par la grippe et tomberait malade ?

    Pour combien de temps, ce président sans parti politique, sans avoir une majorité pour gouverner à l’Assemblée nationale, peut-il diriger un pays qui n’a pratiquement plus une seule institution qui pourrait le soutenir, le protégé et de plus, un des plus pauvres de la planète. Combien de temps, ce président peut-il diriger et tenir en équilibre un pays si fragile si divisé politiquement que Madagascar ?

    Comment faire croire aux Malgaches que le président est MADIO SY MANGARANGARANA une fois qu’il a été élu en contentant les problèmes que rencontrent Air Mad, la Secren, bois de rose. Des problèmes qui se sont aggravés s’ils existaient avant la Transition illégale et des problèmes qui ont trouvé leurs racines dans la Transition bidon. Comment renflouer les caisses vides sans brader les avoirs de pays, les richesses qui nous appartiennent, mais aussi aux générations à venir ?

    Qui va pouvoir contrôler ce pouvoir, qui va contrôler le gouvernement ? Le pays n’a plus des partis politiques solides, plus d’opposants, les institutions sont corrompues !

    EEE, vous allez voir, aussi, que ce pouvoir va vous dire que la classe politique de pays n’a pas besoin d’être réconciliée, les Malgaches oui. C’est le discours favori du président. Il va réconcilier les Malgaches avec les routes, avec les aides de l’Amérique, de l’Europe et de la France. Il suffit de rencontrer Obama et Hollande et la classe politique est réconcilié, de toute façon elle doit faire comme si.

    Et si jamais le gouvernement tombe, le président peut avoir confiance à la frivolité de la classe politique GASY. Elle couche toujours avec celui que Paris fait momentanement confiance. Et si jamais le pouvoir tombait, Paris aurait déjà trouvé des hommes fiables, maniables qui sauraient proteger les intérêts de la France parmi les putschistes de 2009...DJ EFA TEO, NY HAFA INDRAY....pauvre pays !!!!

    Pauvre petit pays, pauvre élites GASY. Pauvre intellectuel GASY. Pauve politiciens GASY. TSY NY KIBO INTSONY NO ANDIHIZANY OLONA FA HATRAMINY NY LOHA DIA EFA IPETRAN-DOZA. FANTRAREO ANGAMBA NY HOY LOHA IPETRAHAN-DONZA E ??? MIVARON-TENA !!!

    • 17 août 2014 à 13:00 | Isandra (#7070) répond à diego

      Quelques petites phrases valent mieux qu’un long discours,...de surcroit, il ne rapporte que des âneries,...

      Soyez logique,...la France n’a rien a voir avec les mauvaises pratiques de Ra8, lesquelles ont pousse le peuple a se révolter,..,puis la démission de celui-la,...Quelle que soit la manigance de la France a l’encontre de lui, s’il était si bon comme ses partisans le prétendent,...elle aurait été vouée a l’échec,...car le peuple se serait battu qu’il reste au pouvoir,...

    • 17 août 2014 à 13:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isandra

      Isandra,
      Mon AMI "JACK" avait représenté aux discussions présidées par le FFKM et consort.
      Dès que j’ai pris connaissance de l’abandon de "JACK" à la discussion,j’ai pensé que les "CAROTTES SONT CUITES".
      Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA avait perdu la "PARTIE".
      La suite était une surprise pour MOI,surtout son départ pour l’Afrique du Sud.
      Cette dernière avait des attitudes contestables ou une vision dominatrice sur Madagascar,en 1942, durant la seconde guerre mondiale==avec la complicité des anglais==de churchil.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 août 2014 à 13:23 | Jipo (#4988) répond à diego

      Diego bonjour, si ce n’ était vous , on pourrait presque croire à un coup de gueule de Le Clésio , j’ adhère à votre amertume, et ne peux que compatir.
      En effet il faut quelqu’ un de déterminé, qui soit capable de dire me-de à ces sponsors particulièrement la France .
      Ratsyhiraka avait bien commencé, avec son " pas trop de littérature vazaha pour le petit Malgache ", au point que la langue s’ est quasi complètement perdue, il n’ y a plus un jeune qui parle correctement le Français, à part une minorité toujours la même privilégiée, celle qui revendique sa souveraineté au près de son bailleur, et court se réfugier dans ses jupes dès que le vent tourne .
      Vous n’ en demeurez pas moins un pays Francophone .
      Ceci étant dit , la situation est plus délicate qu’ il n’ y parait et la France le sait parfaitement.
      Quand la partie adverse vous tient par les 1+1, vous etes bien obligé de collaborer, si vous voulez qu’ elle cesse de serrer...
      Mais à présent ça commence à bien faire .
      Oui Ravalomanana avait commencé à taper du poing sur la table, et cette petite frappe de rat zoel, assurément soutenu / la France, ( qui n’ expulse pas ses ressortissant ), faute de les protéger ...
      Est manifestement derrière ce fiasco général, pour ne pas dire ce me-dier, qui dure depuis le putsch .
      Le fait que le principal intéressé ne soit toujours pas rentré, n’ est pas anodin , moins encore du au hasard , je soupçonne toujours la France d’ etre derrière , et ce n’ est pas avec ce loukoum de façade, cette marionnette d’ embrayage, que cela risque de changer , particulièrement avec l’ état de nos caisses, qui sont les seuls point communs que nous ayons , avec la mauvaise gouvernance .
      Le problème est comment s’ en sortir quand on n’ a pas le volo, en pratique, cela n’ est pas possible, il y a des gens qui pour travailler doivent s’ endetter, en 1 mot : payer !
      et etre dans la situation de pouvoir etre un béni oui-oui , ne pouvant pas mordre la main de celui qui vous nourrit, ou vous aide à .
      Pour cela reste encore à choisir le bailleur, et comme dit le vieil adage, on sait qui l’ on a mais on ne sait pas / qui l’ on tombe, dans l’ expectative, tous s’ abstiennent, à part encore une fois le seul qui ai dit basta, et qui a été invité à prendre des vacances prolongées.
      Le problème est là Mr Diego , comment concilier et surtout ménager la chèvre & le choux, l’ agneau & le loup .
      Est-ce que seul un régime totalitaire ou royaliste comme le souhaite Turping serait la solution ?
      En éliminant pour ne pas dire faire table rase de ce que l’ on essaye depuis 50 ans, ce sont manifestement, les seules solutions qui restent, , voir un roi dictateur, puisque pour le dictateur , vous avez également donné .
      Mais qui pour apporter les aides nécessaires, et qu’ enfin elles soient utilisées dans l’ intéret de la Nation , celle de tous et non pas toujours les memes racailles , qui n’ ont comme politique qu’ àpres-moi le déluge , se foutant " royalement " de l’ avenir de la Nation moins encore du Pays.
      Vous avez à faire à des immatures et cela depuis 50 ans, depuis que ces sales kolons ne sont plus là pour faire tourner la boutik, et faute de s’ en prendre à eux, il reste les karanas, qui ont au moins la particularité d’ etre solidaires et travailleurs, ce que, ceux qui ne le sont pas : sont les premiers à montrer du doigt, à critiquer et de continuer à se morfondre dans leur laxisme et délation .
      Devant ce triste tableau ; pour ne pas dire constat, il y a en effet de quoi etre en + de triste, révolté !
      En effet avec les bras cassés qu’ impose cette ex métropole,( pour mieux les diriger ) on n’ est pas sorti de la " carlingue ".
      Aller " bon vol & vent" ✈ .

    • 17 août 2014 à 13:41 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Erratum : qui pour représenter les Mernes, les tandroy, les Vezo, le sakalava, les betsmisaraka, les tsimihety, les antesaka , les zafimaniry , et ceux que j’ oublie, quel ROI pour tous ???
      Ne reste hélas qu’ un Dictateur, c ’est pour cela que j’ avais déjà préconisé un régime à la Mao, qui naturellement ne fait pas l’ unanimité, mais alors , que ceux qui disent non , comme depuis 50 ans : commencent par se taire devant leur résultat et dérives à moitié séculaire, qu’ ils la plantent !
      Leur tour de " jouer " est terminé , car ils méritent tous tsihafahy . /
      Ne reste donc qu’ un dictateur, du moins ce qu’ on entend de nos jours .
      Quand on voit ce qui se passe dans les Pays ou ils ont été éliminés , la lybie en est l’ exemple le plus édifiant, suivi de l’ Irak , liste non exhaustive ...

    • 17 août 2014 à 14:43 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Donc,...vous êtes d’accord avec moi que rien n’avait été prémédite,...c’est l’orgueil, l’arrogance,...qui a cause sa perte et l’enlisement de cette crise,...et ça continue jusqu’aujourd’hui,...vu son comportement de ce dernier temps,...

    • 17 août 2014 à 14:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Je parle de Ra8,...

    • 17 août 2014 à 14:59 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Apres les vazaha, les karana, c ’est à présent au tour de Ravalomanana d’ etre responsable de votre incurie !
      Vous allez grandir un jour et sortir de votre cour de récréation pour pré-adolescent ???
      Quand vous voulez !

    • 17 août 2014 à 16:39 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Comme nous Malgaches,...ils sont en grande partie co-responsables de notre échec,...c’est fiasco generalise,...

      La France par son ingérence,...les Karanas par leur combines,...et Ra8 par ses mauvaises pratiques,...

    • 18 août 2014 à 00:26 | diego (#531) répond à Isandra

      Isandra,

      Il faut peut-être apprendre les origines de sous développement ??

      Les dirigeants des pays ex-colonies ne sont pas à l’origines de l’appauvrissement de leurs pays respectifs. Ils étaient des facteurs aggravant .

    • 18 août 2014 à 08:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isandra

      Oui..Isandra,il "était ,en partie ,"RESPONSABLE"de l’échec de la négociation.

  • 17 août 2014 à 16:08 | diego (#531)

    Jipo,

    Je ne suis pas amère parce que Madagascar est un pays jeune. Les enfants de ma génération vont revenir, voudront revenir sur la terre de leurs ancêtres, et cette génération à l’image de mon fils et ses cousines et cousins est une génération éduquée.

    Je ne suis pas amère, Madagascar a le temps comme allié.

    Je souhaite ardemment, OUI OUI OUI, que mon pays se relève vite d’une crise institutionnelle que Ravalomanana et ses alliés politique ont provoqué. Une crise institutionnelle que Mr Ravalomanana n’a jamais pu résoudre jusqu’à sa
    chute. Une crise institutionnelle qui s’est aggravée sous la transition illégale.

    Une crise institutionnelle, après six mois de l’élection d’un homme que la CI reconnaît, fait encore partie du paysage politique et continue de polluer la la classe et la vie politique du pays.

    Lisez bien Jipo, je suis plutôt optimiste, très optimiste quant à l’avenir, à Long terme de mon pays.

    Je suis comme les Français, les Américains..... On a hâte de voir le départ d’Obama et de Hollande......pour Madagacar ? Mr R. Hery est à la tête d’une transition reconnue..... Je suis plutôt OPTIMISTE Jipo, j’ai du mal à dissimuler mon impatience, ce n’est pas un défaut !!!!

    Sans prétention, aucune, bon nombre des Malgaches n’ont aucune idée de se qui arrive à leur pays depuis 12 année. Ils voient la crise qui frappe leur pays à travers les yeux de Ratsiraka, Ravalomanana, Zafy, Rajoelina, récemment à travers Mr R. Hery :

    - Alors que l’avenir politique de leur pays se décide à Paris, Brussels et New York.

    D’où la nécessité pour Madagascar d’avoir des partis politique solides pour gouverner et réformer le paysage politique du pays. Doubles objectifs à atteindre à court et surtout à Long terme :

    - Un, donner au pays des institutions fiables et solides dans le temps. Deux, il serait plus facile d’imposer un code électorale et difficile de le manipuler. Les institutions seraient là pour nous en préserver.

    Si la France n’a pas des institutions solides, les français auraient déjà fait partir Mr Hollande.

    Madagascar a besoin des institutions solides dans le temps !!! La solidité des institution d’un pays qui garantit la stabilité et par conséquent favoriserait son développement à court et à Long terme. Capital, Travail et Confiance ne seront réuni qu’à une seule condition :

    - Une stabilité politique !!!!!

    • 17 août 2014 à 20:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      Quels que soient les "REGIMES" ou "PRESIDENTS" respectifs à Madagascar et en France,ces deux Pays sont condamnés ==de VIVRE ENSEMBLE"==
      Le Président Marc RAVALOMANANA était reçu à la Fondation Charles De Gaulle par Yves GUENA.
      Le reste de savoir se doser et de se surveiller.
      - "Co-Gestion des Îles Eparses" et "PAIX"
      - "Mahefa Ary Soa"-
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 août 2014 à 09:40 | Stomato (#3476)

    17 août 12:06, tsimahafotsy (#6734) répond à olivier (#7062)

    >>Je n’ai aucune envie de polémiquer sur le sujet avec Stomato et Jipo.<<

    C’est assurément plus facile de lancer des affirmations sans preuves et sans analyse...

    >>La lutte des anciens combattants des ex-colonies pour avoir un peu de reconnaissance et l’égalité des droits avec leurs frères d’arme de la métropole ne date pas d’aujourd’hui. Des milliers d’études ont été publiées sur le sujet et démontrent la mauvaise volonté de la France.<<

    Ainsi que l’aveuglement de politiques plus empressés à se servir, que de servir les intérêts de leurs administrés, fussent-ils des anciens combattants au "profit" de la France.

    >>Maintenant si des personnes se sentent visées ou touchées parce que je critique « l’amère patrie », cela m’importe peu ! <<

    Oh que je sois touché n’a aucune importance, ce qui me navre c’est votre incapacité à raisonner et vous renseigner en toute objectivité.

    >>Sans la liberté de blâmer, il n’y a pas d’éloge flatteur !<<

    Vous semblez être incapable de faire l’un ou l’autre !
    Cette phrase est la seule que vous avez dû lire en première page d’un journal français, preuve que vous devez être un de ces malgaches émigré en France parce que c’est plus cool que de rester au pays !
    Si c’est la cas alors on comprend mieux vos "blâmes" dûs d’avantage à vos frustrations qu’à des capacités de raisonnement.
    Mais continuez donc vos critiques, la bave de l’escargot n’atteint pas la blanche colombe.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS