Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 14 décembre 2019
Antananarivo | 08h30
 

Société

Sécurité

Le port de carte d’identité obligatoire

mercredi 14 janvier 2009 | Franck Raj

Gare à ceux qui ne portent pas de carte d’identité. Le violon les attend à coup sûr. Mais avant d’en parler, il y a pire. Il se trouve que les personnes qui n’ont pas de CIN seraient d’abord conduites à Tsiafahy afin que les locataires puissent les identifier s’il est l’un des leurs ou non. D’ailleurs, cette mesure coïncide avec ces multiples évasions de détenus qui ont marqué le début de l’année. Les autorités sont sur le qui-vive.

Selon les circonstances

Si un individu est donc pris en non possession de la CIN, il sera mis en détention dans les locaux de la police la plus proche jusqu’à ce que sa famille ramène sa pièce d’identité. La durée de la détention dépend donc de la rapidité des proches pour apporter la carte pour vérification. Puis, c’est la liberté. Un second cas mérite une mention particulière car il concerne des suspects. A cause de l’affaire de Tsiafahy, des personnes suspectes qui n’ont pas de pièces d’identité seront mises en examen. Elles subiront une enquête. Mais, le violon est toujours de rigueur. Enfin, la police précise qu’à défaut d’une véritable carte d’identité nationale, les autorités tolèreraient à la rigueur le passeport ou le permis de conduire. Elle insiste sur le fait que les citoyens doivent considérer leur carte comme leur conjoint afin d’éviter d’un éventuel oubli.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS