Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 10h35
 

Sport

Football • Réhabilitation de la FMF

Le plus dur reste à venir

vendredi 16 mai 2008 | Manou, Rata

L’effet de la réhabiltation de la fédération nationale par la chambre administrative estompé, les regards se fixent désormais sur le futur. Tout le monde a sans doute retenu les leçons de cette triste période, ses causes et ses conséquences, et d’en prendre acte. L’Etat, la fédération, les ligues régionales, les clubs et le public, doivent être conscients de leur part de responsabilités dans cette affaire qui n’ a fait que ternir l’image de la Grande île aux yeux du monde footballistique. A eux de se donner la main pour que le Sport Roi connaisse enfin le vrai développement tant souhaité et attendu depuis quatre décennies. Tout est finalement rentré dans l’ordre, la page est tournée. Les footeux attendent maintenant la décision de la Fifa quant à la réintégration de Madagascar et sa participation aux éliminatoires du Mondial 2010. En théorie, les Barea sont déja éliminés de cette épreuve dans la mesure où leurs instances dirigeantes, à cause de la dissolution avortée, n’a pas pu respecter les engagements. En effet, l’article 18 des règlements de compétition au Mondial 2010 mentionne que la fédération hôte doit aviser la Fifa, deux mois avant, de l’endroit et de l’heure de la rencontre. Une obligation non honorée qui fait planer le doute. Toutefois, dans ce même article, il est stipulé que la Fifa peut faire une dérogation si elle estime valables et légitimes les raisons avancées. Pour Madagascar, plus d’uns croient dur comme fer que « l’ONU de la balle ronde » va prendre en considération son cas. Par ailleurs, les choses sérieuses concernent la préparation de l’équipe nationale car il ne reste plus à la partie malgache qu’une quinzaine de jours. Une courte période qui risque encore de porter un sérieux coup aux performances des Barea face à leurs adversaires, en l’occurrence les Botswanais, les Ivoiriens et les Mozambicains. Le plus dur reste encore à venir…

========================
- Les supporteurs réagissent

La réhabilitation de la fédération malagasy de football dans ses droits a été une vraie délivrance pour les férus du football partout à Madagascar !
A deux doigts d’être sevrés de leur passion, les membres du Club des Supporteurs de Foootball de Madagascar, par le biais de leur président national Rakotondrahova Honoré, ont témoigné leur reconnaissance à ceux qui ont oeuvré à ce rétablissement de la fédération malagasy signifiant logiquement un retour dans le giron du football mondial, donc au sein de la Fifa.

  • D’une autre sphère...

Rakotondrahova Honoré a alors déclaré que la situation que vient de vivre notre football pourrait découler de divergences de vues à un niveau inaccessible au tout public, mais tout le monde a dû le subir. En clair, il a dit que tel problème, s’il y avait, devrait se régler dans les hautes sphères pour que les acteurs en amont n’en soient pas perturbés en subissant les contrecoups. Le président du Csfm s’est servi à l’occasion du cas de l’expérience malheureuse de l’Ajesaia au tournoi de Saint-Pierre au début du mois pour illustrer ses explications. Sans aller jusqu’à commenter les raisons de la dissolution de la fédération, ce grand passionné de football a tout de même déploré l’initiative des décideurs qui aurait nui aux efforts entrepris dans le sens du développement du sport-roi.

Fidèle à son poste de supporteur, Rakotondrahova Honoré s’est toutefois cantonné dans une très nette objectivité pour ne pas entacher l’image de l’association neutre et apolitique qu’est le Club des Supporteurs de Football de Madagascar qu’il dirige.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS