Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 24 septembre 2022
Antananarivo | 19h22
 

Enseignement

Université d’Antananarivo

Le personnel administratif et technique suspend à nouveau ses activités

jeudi 5 mai | Mandimbisoa R.

Grève après grève au sein de l’enseignement supérieur et plus particulièrement au niveau de l’université d’Antananarivo. Les membres de son personnel administratif et technique (PAT) manifeste à nouveau leur mécontentement à cause du retard du paiement de leur salaire pour le mois d’avril. En ce début du mois de mai, ils n’auraient pas encore perçu leurs salaires. Leurs rétributions ne seraient pas encore passées au niveau du contrôle financier. La lourdeur des procédures est principalement pointé du doigt comme cause de ces récurrents retards.

Le personnel administratif et technique de l’Université d’Antananarivo a alors décidé de suspendre les activités administratives au sein de l’établissement depuis hier. Les membres de ce personnel ne comptent pas les reprendre qu’à partir du positionnement de leur salaire et de l’effectivité du paiement.

Des sources concordantes auprès du ministère de l’Enseignement supérieur indiquent que le retard se situe au niveau du Trésor public. Ce dernier doit attendre l’aval de la primature pour permettre l’autorisation d’engagement des dépenses permettant de virer les salaires du personnel administratif et technique de l’université de la capitale. Les employés de l’Université ne perçoivent leur soldes au niveau de la Poste, pour ceux qui sont payés autrefois par bon de caisse et au niveau des banques primaires pour ceux qui ont choisi le virement bancaire.

Cette nouvelle prise de tête du personnel administratif et technique des agents de l’Université d’Antananarivo intervient un mois seulement après une grève durant laquelle ses membres ont exigé entre autres le paiement de leur salaire entre le 28 du mois et le 3 du mois suivant. Mais le ministère avait proposé mieux à savoir l’assurance d’un paiement tous les 20 du mois. Mais visiblement le département ministériel n’a pas pu tenir parole d’où cette pression par le personnel administratif de l’Université. Une pression qui risque de faire tâche d’huile dans la mesure où les employés des autres universités de Madagascar pourraient leur emboiter le pas.

62 commentaires

Vos commentaires

  • 5 mai à 09:32 | kartell (#8302)

    On mesure la susceptibilité, véritable sas d’égos sentencieux, en lisant les diatribes que la propagenda endémique lance vis à vis d’une presse d’expression francophone qu’elle accuse de parti-pris et de dénigrement systématique d’un régime qui excelle dans le déni, le culte de la personnalité et dans celui du copiage grossier et souvent décalé..
    Le problème n’est pas dans la critique, toujours recevable dans une démocratie authentique, mais dans celui d’individus, vivant aux crochets d’une société accueillante qu’ils exècrent, tout simplement, parce qu’elle leurs rappellent à chaque geste du quotidien, le fossé abyssal qui les sépare de celui dans lequel survivent leurs compatriotes qui n’ont pas eu l’opportunité de s’offrir l’exil, en tançant systématiquement cette presse qui recarde les excès et abus quotidiens de la propaganda ..
    Cette forme développée, transmise de génération en génération de croyance à imaginer, sans aucun justificatif, que ceux qui aident et qui béquillent le pays, se complairaient à vouloir que leur cher pays natal respire la misère jusqu’au bout de la nuit est une forfaiture à la hauteur de leurs propres fantasmes idéologiques rustres..
    Ce régime autoritaire peut compter sur ses asservis pour servir de caisse de résonance à l’étranger de son idéologie, si insignifiante, tant, par son contenu, que par sa consistance qu’elle n’a aucune prise, aucun écho favorable dans la presse libre : le fiasco par excellence !…
    Le seul contre tous devient, dès lors, l’unique possibilité offerte à ces serviteurs de soupe officielle poursuivant leur chemin de croix qu’en se conduisant en adeptes sectaires persuadés que « l’élite, incomprise », ce seraient eux !…
    Le copié/collé utilisé jusqu’à l’obsolescence par ce pouvoir n’est plus porteur d’espoirs, mais il est devenu le symbole de l’échec l’obligeant désormais à des alliances contre-nature et une volonté opportuniste à choisir le camp d’une neutralité de façade..
    L’affaiblissement de ce pouvoir n’est pas uniquement opérationnel sur le volet économique, mais, désormais, sur un plan idéologique, croyant abusivement qu’en l’absence de résultats en local, il pourrait masquer ce camouflet par un engagement extérieur qui lui ouvrirait un nouvel horizon, radieux, de nouveaux partenariats qui ne dépassent guère les discours officiels..
    Il lui arrive même de signer même des partenariats dans la clandestinité, comme celui, acté, hier, à Moscou, l’infréquentable, attitude étonnante lorsque l’on connaît la mise en scène qui entoure les moindres faits et gestes d’un pouvoir qui a misé sur le tout com, enfin à partir où cela devient profitable !..
    La conclusion qui s’impose est qu’en dehors de la flatterie, de la flagornerie, il n’y a guère de place pour la moindre critique, considérée par ces courtisans, comme étant une atteinte, voir même une forme de néocolonialisme contre des intérêts d’état qui se nourrissent pourtant dans une permanence de corruption et de dénis ..
    S’enferrer de la sorte dans cette rigidité à concevoir les choses dénote d’une profonde incapacité à pouvoir inverser une spirale où l’espoir de s’en sortir devient non seulement aléatoire mais sans avenir…
    Tailler la zone devient, dès lors, une bonne question à se poser si l’on ne veut pas s’abêtir, soi-même !…

    • 5 mai à 10:30 | Shalom (#2831) répond à kartell

      Toutes les personnes qui ont, même une toute petite graine d’intelligence comprendront aisément ce que kartell a développé dans ce post.
      En revanche, celles qui n’ont ni l’intelligence ni la capacité d’analyse ...
      A bon entendeur salut ! (disaient les gens d’antan).

    • 5 mai à 14:17 | Albatros (#234) répond à kartell

      Bonjour Kartell !.

      Bonne analyse !.
      Je partage.

  • 5 mai à 09:40 | Ibalitakely (#9342)

    Fa tsy efa voalaza ombieny ve fa izay nanomboka ny taona 2019 dia 2009 bis [tAtezamihitatra] ??????? Miverina ny grevy etsy & eroa ; miala any ramataora ho an’izay tsy mitovy hevitra amin’ny fitondrana sy ny mpitsikera ; miraradraraka ny fampanantenana poakaty ny tsy mangarahara sns ...
    * dia hoe mila "stabilité politique" hono [tany USA farany teo nefa ny atao atao ihany, ohatra ny emmoreg mana-body an-dRa8, ny fandefasana olona eny @ cybercriminalité tsy misy antony (efa manomboka reraka & sorena ihany koa ireo zandary & ny tribonaly ...

  • 5 mai à 09:44 | Ibalitakely (#9342)

    ... [tany USA farany] teo nefa ny atao atao ihany, ohatra ny emmoreg manara-body an-dRa8, ny fandefasana matetika olona eny @ cybercriminalité tsy misy antony (efa manomboka reraka & sorena ihany koa ireo zandary & ny tribonaly ... dia rava maina tsy misy tohiny atrany.

  • 5 mai à 09:44 | Isandra (#7070)

    C’est l’autonomie ! Le SECES demande un peu plus loin,...

    C’est une université qui forme des futurs grévistes de demain. C’est genre d’esprit que les étudiants rapporteront dans leur futures entités professionnelles,...C’est la raison pour laquelle les chefs d’entreprise préfèrent les sortant des autres instituts supérieurs,...On ne parle plus la qualité d’enseignement et du nombre effectif d’heures de cours pendant l’année,...

    • 5 mai à 09:50 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      Ny tsy fandoavana karaman’olona ve [sady tsy vao voalohany no ... tsy hifarana ato ho ato raha ny fijery azy] no mahatonga ny Anjerimanontolo ho "mpampiofana mpigrevy". Tena mieritreritra tsara kosa Ikala Isanja izany vao milaza zavatra kale !!

    • 5 mai à 12:02 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      Vao niandoha ny 2019 dia efa hita taratra ny fitantanan’izao volomboasary izao, raha nilaza tany am-boalohany fa ho foanany ny Cénat hanamboarany Universités, fa tsy nofoanana izany ny Cénat fa toa hoe nalefa tany Antsimo namonjena ny kere angaha hono, dia rehefa avy eo anefa notendrena ihany ho filohany i Razafimahefa Heriniaina. ASA, TALOHAN’IZAY TSY MBA NAHAY NIGREVY VE ny mpiasa tao @ Cénat ??

    • 5 mai à 12:49 | citoyendumonde (#4292) répond à Isandra

      Aloavy ny karaman’olona fa eo no mitabataba eo

  • 5 mai à 09:47 | MALIBUC (#9345)

    J’ai bien l’impression que cela ne fait que commencer.
    L’augmentation prévue par ce très cher DJ BAC-7 ne sera effective que quand les 30 000 Ary seront versés et là il y aura du souci à se faire avec les caisses vides et les difficultés de paiement récurrentes.
    Les grèves ont encore de beaux jours devant elles sauf si l’Emmoreg s’en mêle.

    • 5 mai à 10:05 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      MALIBUC,

      La caisse n’est vide que dans l’imagination de MALIBUC, comme d’hab.

      Il est bien mentionné sur cet article que la raison de cet retard est la lourdeur administrative,...!

      Ce sont les fonctionnaires recrutés et formés par les régimes précédents, bien que nous soyons dans l’ère de la High tech.

    • 5 mai à 10:57 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      L"augmentation des salaires , annoncée avec fracas , sans aucun appui budgétaire, et sans aucune ligne dans la loi de Finances , n’est qu’une ...illusion . Déjà que l’Etat n’arrive pas à payer ses fonctionnaires ,et tout autre prestataire , à savoir les opérateurs économiques qui tiennent sous perfusion la Jirama , les Enseignants Fram ou Universitaires , les PAT , et la liste n’est pas exhaustive , en temps normal, comment voulez qu’il puisse honorer d’autres émoluments à la hausse . Ce régime ne cesse de se moquer du peuple depuis...2009, ce peuple qui ne peut plus payer les PPN , et qui tire le diable par la queue chaque jour que Dieu fait. En tout cas , l’opposition qui s’avance en ordre dispersé , finira par trouver une unité, vu que les circonstances seront de plus en plus contraignantes , et que la troisième voie en embuscade sonnera la glas de ce régime moribond .Et même si cette hausse est effective dans l’absolu , elle ne concernera que 6% de la population , et les 94% restants , n’auront que les yeux pour pleurer , vu que l’inflation sera le résultat inévitable de cette "transaction" . Et l’on n’a pas encore appliqué l’augmentation inévitable des prix du carburant , avec tous ses corollaires . Bref , on ne verra aucune lueur d’espoir , et malgré toutes les acrobaties budgétaires , nous sommes devant le fait accompli , à cause de la gabegie des fossoyeurs de La République , qui ruinent le Pays de génération ,en génération . Heureusement que la Diaspora , vilipendée par les caciques du régime , car elle leur fait de l’ombre , veille au grain pour venir au secours de ses Compatriotes. Shame on you . Salut les Copains . .

    • 5 mai à 12:02 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      Lékopé,

      "Déjà que l’Etat n’arrive pas à payer ses fonctionnaires".

      Fake news !

      Ne propage pas la fausse nouvelle ici, les fonctionnaires manquaient en aucun moment leur farany volana,...N’abusez pas votre situation géographique,...

    • 5 mai à 12:17 | Ibalitakely (#9342) répond à MALIBUC

      Fa angaha mpiasa ny orinasa tsy miakina ireo manao grevy rehetra ireo, na ny ao @ sehatry ny fahasalamana na ny@ orinasa ao @ sehatry ny fampianarana sns ... ??

    • 5 mai à 12:46 | arsonist (#10169) répond à MALIBUC

      "les fonctionnaires ne manquaient à aucun moment leur farany volana" , écrit textuellement la foza femelle couillue isandra ! [Admirez l’orthographe des deux derniers mots gasy !]

      Et elle a totalement raison cette lèche q du DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina .

      Les fonctionnaires en poste dans les universités madagougouesques ne savent même pas , mais alors pas du tout , que le versement de leur salaire à la fin du mois n’a jamais , au grand jamais , manqué !

    • 6 mai à 08:03 | dahalo (#8794) répond à MALIBUC

      Isandra,
      Mais quand vous inaugurez LES projets de ceux qui dirigeaient avant vous n’aviez jamais mentionné que ce n’était pas vous l’initiateur au contraire, vous accaparez tout les mérites et gloires de ces projets .
      Par contre dés que ça ne va pas quelque part, on sort tout de suite les excuses toutes faites "c’est pas de notre faute"

  • 5 mai à 09:58 | Isandra (#7070)

    Diplomatie de couloir :

    On remarque, ces dernières années que :
    - Les ONG Français sont très critiques contre ce régime, à l’instar de RSF,...
    - Tandis que les ONG Américains sont plus en plus favorable à leur actions, notamment, MCC, USAID, etc

    La balance de la diplomatie Malagasy se penche t elle vers à l’Amérique,...?
    La concurrence s’installe discrètement.

    Cependant, les français ont tendance à imposer leur point de vue, au lieu de séduire le régime en place, ils utilisent la manière forte, carrément, ils cherchent le moyen pour le faire partir,...en commençant par le dénigrer,...que les médias internationaux appliquent actuellement,...

    • 5 mai à 10:21 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      Arrête un peu tes conneries, tout le monde sait que les caisses sont vides et ne raconte pas des histoire en disant que le vola arrive des USA.
      L’imagination c’est quand Isandra dit que les journalistes à Madagascar ne sont pas oppressés, qu’ils sont libre de faire leurs reportages et qu’en aucun cas le gouvernement actuel ne les mets en prison !
      Ca c’est de l’imaginaire, il faut être sur place pour le voir.
      Et si tu veux me rencontrer, je suis au Colbert et je t’y attends.
      Pfuuuut

    • 5 mai à 10:34 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 5 mai à 10:21 | MALIBUC (#9345)

      Vous êtes maintenant la 3ème personne à lui demander un point RV.
      Nous attendons tous sa réponse.

    • 5 mai à 11:19 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Pour une fois , votre analyse est perspicace .Les "Métros " cherchent tous les moyens pour vous faire partir , et vous devriez vous en méfier , et à préparer vos valises , si ce n’est déjà fait .Car figurez vous , il n’y a que le laitier qui n’a pas été soutenu par "Maman" , et qui a été "éjecté quand même comme un malpropre malgré le soutien des "Amerlocs ". Vous vous tournez maintenant vers l’oncle Sam , mais vous avez la mémoire courte , car vous étiez les premiers , avec votre journaleux de Madagate , à tirer à boulets rouges sur les USA .Eux n’ont pas oublié , et cela m’étonnerait qu’ils viennent vous porter secours au moment le plus opportun . Vos successeurs affûtent leurs armes et sont déjà en lice pour reprendre le fanion . La rue "Monsieur" a parlé , et vous ne faites plus partie de son plan de sauvetage , avec les îles Eparses comme sujet de discorde . Ugh , c’est "langue fourchue" qui a parlé, aurait il raison pour une fois ? L’avenir proche nous le dira . Le mois de Mai est souvent porteur de... messages d’espoir ,mais cela dépend pour qui ? A bon entendeur,
      Salut...Les Copains .

    • 5 mai à 11:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc et Shalom, etc.

      Si vous voulez faire de rendez-vous entre vous, personne ne vous empêche.

      Mais, nous ne faisons le rendez-vous qu’avec la personne que nous jugeons importante,...pas le mpiady an-tsena comme vous,...on ne vous accorde pas ce genre de cadeau, qui pourrait vous rendre célèbre.

      D’autant plus, vue votre notoriété, et votre fébrilité, vous êtes loin d’être danger pour ce régime,...tsy mila andaniana andro.

    • 6 mai à 08:33 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Isandra, on va jouer à attrape-moi si tu peux

  • 5 mai à 10:20 | arsonist (#10169)

    Selon ce que l’on lit dans sa biographie , dans ses jeunes années le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina n’a pas été élevé dans une ambiance favorable à la pratique quotidienne de la rigueur d’esprit !

    Depuis le début de sa vie publique , ce mec a toujours fait montre d’une totale incapacité à gérer le temps selon un ordre normal naturel et logique .

    Ce désordre permanent est le fait d’un esprit incapable d’appréhender correctement les circonstances et les déroulements des évènements , prévisibles ou fortuits , qui jalonnent la vie de l’individu dans celle de la collectivité où il vit .

    Et c’est pareil énergumène de Sarko a choisi pour régler ses comptes perso avec Ra8 !

    • 5 mai à 10:26 | MALIBUC (#9345) répond à arsonist

      Arsonist,
      Je ne suis pas d’accord avec toi.
      Il sait fort bien manier les ciseaux et tenir le ruban d’une main de maître, d’ailleurs depuis 2018 ça en à coûté à l’état :
      120 paires de ciseaux
      1550 Km de ruban
      4500000 Tee Shirt Orange
      Et surtout 1,5 Millions de crève la faim
      Qui fait mieux ?

    • 5 mai à 10:29 | saint-augustin (#9524) répond à arsonist

      Arsonist,
      de la part de quelqu’un comme vous qui a déserté son pays et laissé son avenir et son quotidien géré par le colonialiste que vous combattez à longueur de journée, c’est sidérant !

    • 5 mai à 10:47 | Observateurlucide (#11307) répond à arsonist

      Arsonist,
      Donc le constat en incompétence du Dj est fait depuis longtemps ,enfin j’espère depuis 2009 les grands cerveaux mérina ont-ils évalués la bête ?
      j’ose à penser et à croire que même ces commanditaires qui l’avait mis en place pour sa docilité ont comprit la vacuité du personnage !
      Les vils suprémacistes et colonialistes attardés mérina doivent savoir et bien sentir qu’il faut changer le cheval de devant !
      Par qui de fiable et qui va protéger la bande au pouvoir faut -il le remplacer ?
      arsonist serait-il sur les rangs ,lui qui a une haute droiture intellectuelle supposée ,ou préfère t-il sa planque en France ?
      shalom et ravelo ou Besonmachin et la reine dBekily sont-ils aussi candidat !
      C’est sur cette fois ci ,vous allez nous sortir une vrai bête de course pour qu’enfin vos propos lénifiants correspondent un peu avec la réalité !
      Rien n’est moins sur ,tellement les absurdités ,depuis l’indépendance ,dans la gestion de ce pays ont été nombreuses (innombrables) et l’on peut douter de la sagesse et de la compétence du futur Prm !
      C’est sur moi je commencerais par virer les rouges ,tous les rouges ,une ferme agricole c’est facile a ouvrir dans le sud !
      Comprennes qui pourra !
      Hommage aux pêcheurs de Fort Dauphin et aux autres qui ont fait fermer Toliara sands ,des visionnaires ces gens là, bravo !

    • 5 mai à 11:16 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      # Malibuc
      Bonjour !
      Tenir une paire de ciseaux et couper des rubans sont des gestes à la portée de même un enfant de la maternelle !
      Mais je devine que vous maniez l’ironie , même si vous ne le précisez pas .

      Quant à "saint-augustin" d’Anakao ,
      qui croit bêtement [comme l’ignare d’abruti d’ "anticaste"] que tous les Français sont des colonialistes de nos jours ,
      [bien au contraire , dans leur très grande majorité les Français sont anti colonialistes ! mais oui ! l’Occupation nazie était passée par là !]
      il n’est pas surprenant que ce "saint-augustin" soutient les colonialistes , même les plus vils , car cette région de la baie Saint-Augustin est convoitée par beaucoup-beaucoup d’Etrangers
      en raison à la fois de la beauté du site et des richesses naturelles des alentours !

  • 5 mai à 11:31 | lé kopé (#10607)

    Un Député du Sud de la Grande île , a soutenu les pêcheurs de Fort Dauphin en son temps , en constatant les dégradations écologiques engendrées par "Toliara Sand". Comme par enchantement , on ne le voit plus sur ce site pour haranguer les foules , alors qu’il avait promis de les défendre jusqu’au bout . Pourquoi a-t-il viré sa Cuti ??? Serait il de mèche avec ces prédateurs pour des intérêts occultes , et anéantir son propre peuple . Akory lehe longonay reo ê !!!

  • 5 mai à 11:50 | Isandra (#7070)

    Les TIM sont devenus ridicules.

    Ils comptent déposer une motion de censure et ont osé dire que si les autres députés ne la soutiennent pas, ils ne sont pas patriotes,...Bien sur,...

    Comme d’hab, les TIM pensent qu’ils ont le monopole de tout, l’intelligence, la notion de patriotisme, etc, pourtant, ils sont toujours vaincus face à leur adversaire de toujours à plusieurs reprises. Leur intelligence n’est elle utilisée que pour critiquer et rêver,...!

    • 5 mai à 12:13 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      MOTION DE CENSURE, UN SERPENT DE MER ?

      03 mai 2022- Motion de censure : Le groupe parlementaire Tim prêt pour la motion de censure contre le gouvernement Ntsay, fait appel à d’autres Groupes parlementaires pour signer la censure lors la première session parlementaire avant hier. La demande de destitution du gouvernement est en cours a déclaré le député TIM Todisoa Andriamampandry. Ce serait une manque de patriotisme de la part des députés de refuser cette motion de censure déclare-t-il. Les députés qui ne signeront pas ne sont pas conscients de l’extrême pauvreté que vivent nos compatriotes termine t-il
      D’autre part Christine Razanamahasoa présidente de l’Assemblée nationale plaide pour la stabilité politique dans le pays et appelle à la majorité parlementaire de montrer leur confiance au gouvernement afin de garantir la stabilité du régime. Elle invite les députés d’examiner les effets possibles si cette motion de censure passe. ,

      Au mois de novembre 2021 une tentative motion de censure contre le gouvernement qui se tramait a échoué.

      Au mois de juillet 2015 des députés TIM et MAPAR ont déposé une motion de censure contre le gouvernement de Jean RAVELONARIVO premier PM de Hery Rajaonarimampianina et ont échoué de justesse.

      Un mois avant, une motion de censure contre le président Hery Rajaonarimampianina lui-même a aussi échoué à l’époque.

      L’unique motion d’empêchement qui a réussi c’est celle de Zafy Albert qui l’avait fait destituer le 5 septembre 1996 ,

    • 5 mai à 13:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Justement, pourquoi le TIM veulent ils déposer une motion, dont l’échec est prévisible, évidente ?

      Parce qu’ils veulent perturber, voire détourner cette session qui devrait être consacrée aux études de plusieurs textes de lois, et surtout, la LFR 2022, laquelle caractérise la volonté de ce régime de réaliser les velirano,...

    • 5 mai à 13:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Et après quand il n’y aura plus assez de temps pour étudier profondément les projets de loi, ce sont eux-mêmes, le premier à critiquer, crier au scandale.

      Dans cette démarche, ce n’est que politique politicienne, mauvaise foi politique, rien n’a voir avec le patriotisme.

  • 5 mai à 11:50 | Observateurlucide (#11307)

    Arsonist,
    Les thèses nébuleuses que vous développez deviennent de plus en plus foutrac !
    Je ne saurais pas que la grande majorité des Francais sont anti colonialistes ,ben voyons !
    Sans doute arsonist, ce sot personnage ne sait pas lire mes posts !
    En plus le monsieur vous insulte au passage ,ou sont les censeurs de ce site ?
    Ah le Sud Saint Augustin, le détour par andranovory bétioky ,puis retour sur la cote par l’ancienne ligne de chemin de fer la Sakoa,des dizaines de kilomètres de piste en ligne droite pour aller sur sur Anakao, Itampolo !
    Que de paysage merveilleux !
    Arsonist connait il cela ,j’en doute ,s’il le souhaite, je peux lui faire une visite guidée !
    La on choisit de revenir sur,Ejeda (voir Roindefo) , Ampanihy, très loin de sa splendeur d’antan ,Puis le grand sud en direction de Fort Dauphin pour aller supporter les pécheurs pollués par la mine de QMM !
    Que de souvenirs, les tombeaux Mahafaly et tous ces gens qui aiment bien les vazaha !
    Vazaha ,vazaha crient les enfants excités en voyant passer les véhicules qui espèrent quelques bonbons et autre petits cadeaux !
    Coutumes très contestables initiées par les guides touristiques merina ou le vazaha est un porte monnaie ambulant !
    Les mères poussent ainsi les tous petits a demander l’arzent aux vazaha ,....!
    Arsonist devenu président règlera sans doute tous ces problèmes !

    • 5 mai à 13:09 | saint-augustin (#9524) répond à Observateurlucide

      Bonjour,
      On a tout dans le Sud :
      1/Le soleil:où sont les panneaux solaire dans l’andrey ?
      2/Le racketta:l’huile essentiel du racketta coute Mille euros le litre produit par le MAROC
      3/L’élevage :bovins,Ovins ,les dindons et canard de quoi fabriquer du foie gras
      4/les fruits :vous savez que l’ananas pousse à l’état sauvage dans les régions de Fort Gauche :visiter la petite France à Fort-Dauphin ;les oranges de Bezaha,Belamoty,Tongobory, ect de quoi faire une usine de jus de fruit
      5/l’agriculture:le riz de Bas Mangoky,de l’Onilahy:Belamoty,Bezaha,
      6/Le Sous SOL :saphir, charbon de terre,Mica,du pétrole
      7/le paysage ,les flamants roses,l’ISALO,les lémuriens, les belles plages
      8/et enfin la richesse du Sud ce sont leurs habitants:cette joie de vivre, cette honnêtété :"TSY MAVANDY" et oui c’est ça le Sud n’en déplaise à Arsonist et consorts.

  • 5 mai à 12:55 | citoyendumonde (#4292)

    Ny mpitondra aza moa tsy nahita fianarana koa inona no antenainao aminy. Dia asakasak’izay mety adalainy.

    • 5 mai à 14:41 | vatomena (#8391) répond à citoyendumonde

      qui va disparaitre en premier à cause d’un déficit alimentaire permanent.? la population antandroy ou le peuple de lémurie ?

  • 5 mai à 13:53 | Besorongola (#10635)

    LE SALAIRE MINIMUM D’EMBAUCHE (SME) À 250 000 Ar SANS PRÉCISION SUR LES CATÉGORIES SUPÉRIEURES ...

    L’augmentation de salaire de Rajoelina ne profite pas à tout le monde.

    Classification professionnelle technique et administrative à Madagascar depuis 1956 : M1, M2, OS1, OS2, OS3, OP1A, OP1B, OP2A, OP2B, OP3.

    Classification professionnelle à Madagascar.. M = main d’œuvre, OS = Ouvrier Spécialisé, OP= Chef d’équipe...
    L’arrété n. 690-IGT du 23 mars 1954, modifié par l’arrêté n° 1100-IGT du 16 mai 1956, précise la classification professionnelle des travailleurs à Madagascar.

    Exemple, :
    OP1A – 3B
    Chef d’équipe (contre maître) dirigeant une équipe d’ouvriers, aide-ouvriers et manœuvres de spécialité. Sachant lire le français et capable d’exécuter un ordre écrit.

    Rajoelina fixe le salaire minimum à 250.000 Ar alors qu’un travailleur OP2A-4B avec années d’ancienneté 3 ans ou plus touche 260 000 Ar
    Déjà ’200 000 Ar fixé en 2019 n’a pas été suivi. Voici la réalité dans les entreprises.

    Secteur non-agricole M1-1A années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mai 2018.
    969 Ar 168 019 Ar
    Secteur non-agricole M1-1A années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    995 Ar 172 408 Ar
    Secteur non-agricole M2-1B années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    973 Ar 168 645 Ar
    Secteur non-agricole M2-1B années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 024 Ar 177 422 Ar
    Secteur non-agricole OS1-2A années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    980 Ar 169 900 Ar
    Secteur non-agricole OS1-2A années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 027 Ar 178 050 Ar
    Secteur non-agricole OS2-2B années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 009 Ar 174 914 Ar
    Secteur non-agricole OS2-2B années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 074 Ar 186 200 Ar
    Secteur non-agricole OS3-3A années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 071 Ar 185 572 Ar
    Secteur non-agricole OS3-3A années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 139 Ar 197 485 Ar
    Secteur non-agricole OP1A-3B années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 143 Ar 198 111 Ar
    Secteur non-agricole OP1A-3B années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 248 Ar 216 293 Ar
    Secteur non-agricole OP1B-4A années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 215 Ar 210 650 Ar
    Secteur non-agricole OP1B-4A années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 215 Ar 210 650 Ar
    Secteur non-agricole OP1B-4A années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 324 Ar 229 458 Ar
    Secteur non-agricole OP2A-4B années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 331 Ar 230 713 Ar
    Secteur non-agricole OP2A-4B années d’ancienneté moins de 3 ans
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 331 Ar 230 713 Ar
    Secteur non-agricole OP2A-4B années d’ancienneté 3 ans ou plus
    Salaires minimums à partir du 1 mars 2018.
    1 501 Ar 260 179 Ar
    ...

  • 5 mai à 14:14 | Isandra (#7070)

    CONSEIL DE MINISTRE :

    La réalisation de la velirano n°11 continue :

    SECRETARIAT D’ETAT EN CHARGE DES NOUVELLES VILLES ET DE L’HABITAT AUPRES DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

    Approbation de la prise en charge des dépenses par le MEF des NPE du SENVH relatifs aux constructions de logements de l’année 2021

    Approbation de la demande de prise en charge par le MEF pour les 05 travaux du SENVH.

    Il s’agit des :

    - Travaux de construction de 80 logements à Morondava

    - Travaux de construction de 80 logements à Imerintsiatosika

    - Travaux de construction de 20 logements à Ambovombe

    - Travaux d’adduction d’eau potable du site de logement Imerintsiatosika

    - Travaux de pavage de la voie d’accès et de la voie intérieure du site de logement Imerintsiatosika

    Approbation de la demande de financement du Nouveau Projet Emergent relatif au Nouveau Pôle Urbain Fianarantsoa : construction du Coliseum et terrassement de la zone du projet"

    • 5 mai à 14:33 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      À qui Rajoelina pourrait encore demander de l’argent ? À Poutine ?
      Déjà les milliards d’aides contre le Covid font encore couler beaucoup d’encre car personne ne connaît les détails de l’utilisation de cet argent.
      Rajoelina se targue de pouvoir prendre en charge la part patronale des cotisations sociales alors que les salaires ne sont plus payés un peu partout dans toute l’île !

    • 5 mai à 15:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Berongola,

      On n’a pas besoin d’attendre Poutine, même si le chrétien ne refuse pas les dons, ou les offrandes,...parce que l’argent des occidents coulent à flot, en particulier, les amis Américains,...

      Maman a encore d’autres chats à fouetter,...!

    • 5 mai à 15:27 | Ibalitakely (#9342) répond à Isandra

      Le pirôbilema du chef des volomboasaristes c’est "ny teny tsy atao, dia ny manala azy no sarotra" avec le fameux "na telopolo, na dimampolo, na enimpolo taona raha ireo MPAMATSY VOLA mahazatra ddia tsy ho tafavoaka mihintsy ..." ↣ les différents fonds prononcés ne sont que sur papier, mais leurs déblocages réels & au compte gouttes. Souvenez vous par exemple du cas du Stadium de Mahamasina "orangement" baptisé kianjan’ny Barea [barea et non bareà ni bareah, mot Sakalava pour désigner un zébu non apprivoisé] que ni la CAF ni le gouvernement chinois n’ont rien versé ↣ tao anaty volam-panjakana que sefo volomboasary a puisé.

  • 5 mai à 14:22 | Besorongola (#10635)

    VU LA CAISSE DE L’ETAT VIDÉE, LES COTISANTS DE LA CNAPS SONT LES GRANDS PERDANTS SI RAJOELINA NE PAIE PAS LEURS COTISATIONS.
    Rajoelina a décidé de payer la part patronale habituellement versée par les entreprises à la CNAPS afin de donner aux salariés.

    La CNaPS entre dans le cadre de la politique de l’État pour la couverture sociale des travailleurs et de leurs familles qui ne sont pas dans le secteur public. Elle a plusieurs missions :

    prise en charge des familles en cas de maladie ou accident dans le milieu professionnel,
    allocation de retraite : pension,
    mise en place des règles liées à la protection sociale, etc.
    En ce qui concerne le milieu professionnel et le lieu de travail, la CNaPS prend en main :

    toutes les actions pour la protection contre les maladies et les accidents,
    la mise en place d’un lieu de travail sain,
    la publicité des textes sur la protection sociale des travailleurs.
    Assurance santé et accident de travail
    Tout accident ou problème de santé lié au travail doit être déclaré à la CNaPS par ses membres. Pour cela, il faut suivre plusieurs étapes :

    déclaration de l’accident par l’employeur dans les 2 jours,
    renseignement des personnes qui ont assisté à l’incident,
    règlement à l’amiable agréé par la CNaPS (accident fait par un proche),
    fourniture d’une carte d’accidenté par l’employeur.
    Les accidents de travail pris en charge par la CNaPS
    Les accidents de travail pris en charge par la CNaPS
    Allocations familiales par la CNaPS
    Chaque travailleur membre de la caisse a droit à différentes allocations familiales. Celles-ci recouvrent toute la période de venue au monde de l’enfant : pré-natal, accouchement et maternité.

    Les mères de famille reçoivent la moitié de leur salaire durant le congé de maternité.

    QUI POURRA VÉRIFIER QUE RAJOELINA VERSERA BIEN CETTE PART DE COTISATION ?

    Andry Rajoelina avait indiqué que le fonds souverain, indiqué dans la loi de finances 2020 avec un budget total de 200 milliards d’ariary, sera mis en place dès cette année. Ce fonds servira à réaliser les travaux de construction de 40 000 logements sociaux promis par le chef de l’État lors de sa campagne électorale : les buildings, les « Trano Mora » ou encore les cités ministérielles. Concernant la provenance du fonds, il a proposé de prendre de l’argent auprès de la caisse de la CNaPS qui disposerait d’un fonds de 300 milliards d’ariary ou encore auprès de la Caisse d’Épargne qui en disposerait autant.
    L’astuce ce serait de ne plus puiser l’argent à la CNAPS mais c’est de ne pas verser et garder l’argent pour les Velirano ni vu ni connu. .

  • 5 mai à 14:36 | purgatoire (#11152)

    Toujours pas de vol Reunion/TAmatave ... Une grande escroquerie ...

  • 5 mai à 14:51 | Besorongola (#10635)

    LES DÉLESTAGE NE DISPARAISSENT TOUJOURS PAS !
    MANDEHA VE NY JIRAMA ? C’EST LA QUESTION POSÉE PAR RAJOELINA EN 2018 DEVANT L’ASSISTANCE ACQUISE À SA GLOIRE.
    MAI 2022, LA JIRAMA "NE MARCHE PAS" TOUJOURS
    ENERGIE – La Jirama annonce un gap de 13 MW sur le réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA) à cause de la baisse du niveau des rivières faisant tourner ses centrales hydroélectriques

    Antananarivo, 5 Mai, 10h00 - Les délestages reprennent. La Jirama annonce être à nouveau obligée de procéder à des délestages durant les heures de pointes pour cause d’insuffisance d’approvisionnement en électricité sur le réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA). Selon la page d’actualité de la Jirama, le gap entre la production et les besoins du réseau s’élève à 13 MW ce jeudi.

    ⭕Selon les explications de la société d’Etat, la baisse du niveau des rivières qui font tourner les centrales hydroélectriques, notamment celles de Farahantsana et de Sahanivotry est l’une des causes du manque de production. La centrale de Farahantsana, mise en service récemment, est censée apporter à pleine puissance 28 MW au RIA. Cette production n’est cependant pas atteinte actuellement.

    ⭕La Jirama avait pourtant indiqué la semaine dernière que les délestages tournant allaient cesser suite à la mise en service du groupe G2 d’Andekaleka. La remise sur les rails de ce groupe a permis d’injecter 30 MW de plus sur le RIA. La production d’Andekaleka avait alors atteint 56 MW. Additionné aux autres sources d’électricité qui alimentent le RIA, la production était suffisante pour couvrir les besoins du réseau et devait permettre « d’alléger ou d’éviter de procéder au délestage » avait soutenu Marcel Désiré Randrianarison, directeur général adjoint en charge de l’électricité de la Jirama. Mais c’était sans compter la baisse du niveau des rivières faisant tourner les centrales hydroélectriques.

    ⭕La Jirama annonce ainsi pour ce jeudi des coupures pour presque tout le réseau entre 10 heures à 12 heures. Les coupures iront des 67ha à Ivandry, d’Imerintsiatosika à Soavinandriana, d’Isotry à Isoraka, mais aussi à Ampitatafika, Vontovorona ou encore Ambatomirahavavy.
    www.2424.mg

    • 5 mai à 15:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Ce qui est sur, le délestage sera une histoire ancienne à partir 2023, où toutes les nouvelles centrales seront fonctionnelles,...

    • 5 mai à 15:32 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Isandra,
      Foutaise, la Jirama doit encore des Milliards à ses fournisseurs, sous-traitants et compagnies pétrolières.
      Explique nous pourquoi elle n’utilise toujours pas l’huile lourde pour ses groupes électrogènes.
      Tu vois ça c’est pas de l’imagination.
      Tout comme d’autres se posent la question de ta rencontre avec nous, mais comme tu es en France bien au chaud, ça ne le fait pas. Hihihihi

    • 5 mai à 16:04 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Malibuc,

      Ca arrive souvent à une société d’Etat, surtout, stratégique comme la Jirama, parce que c’est un service publique,...mais, cela ne l’empêche pas de fonctionner normalement et d’améliorer ses prestations,...

      Comme d’ha, comparons à celles de la France :

      Voici, l’Etat de santé des certaines sociétés d’Etat en France :

      - EDF:Ebitda(EBE en français, pour les gens qui maitrisent la gestion comptabilité comme moi) négatif de 2,2 Milliards d’euros, mois de mars 2022.
      - 42 Milliards de dettes.

      https://www.transitionsenergies.com/edf-dette-42-milliards-euros-realite-bien-plus/

      - SNCF : 10 milliards de dettes :
      https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/transports/la-sncf-delestee-de-10-milliards-d-euros-de-dettes_AV-202201040130.html.

    • 5 mai à 17:40 | Stomato (#3476) répond à Besorongola

      Le 5 mai à 16:04 | Isandra (#7070) répond à Malibuc,

      Ca arrive souvent à une société d’Etat, surtout, stratégique comme la Jirama, parce que c’est un service publique,...mais, cela ne l’empêche pas de fonctionner normalement et d’améliorer ses prestations,...

      >>Comme d’ha, comparons à celles de la France :<<
      Juste pour satisfaire votre quota journalier de *onneries

      >>Voici, l’Etat de santé des certaines sociétés d’Etat en France :
      - EDF : 42 Milliards de dettes.<<
      Et cette dette est intégralement couverte par l’état (français au cas ou vous ne le sachiez pas) !
      Et les revenus sont de 69,03 milliards EUR (2020)
      En 1998, au moment où la construction du parc nucléaire se termine, la dette financière d’EDF s’élevait à 22 milliards d’euros. En 2020, elle ressort à plus de 61 milliards d’euros (hors dette locative).18 janv. 2022
      Ou est le danger ? EDF a des clients capables de payer leur consommations y compris les services et sociétés d’état. Et ses revenus sont supérieures à sa dette financière... Cela vous parle ? Assurément non.

      >>- SNCF : 10 milliards de dettes :<<
      Depuis le 1er janvier 2020, la SNCF est une société anonyme dont le capital est détenu par l’État français !
      Le montant de sa dette est peanuts (minime) par rapport à la dette de l’état Français !

      Vous avez une formidable occasion de vous perfectionner dans vos stupides comparaisons entre un vrai pays et....

  • 5 mai à 15:22 | Shalom (#2831)

    Resaka an-joron-trano

    Tena mampalahelo fa tsy lany lainga mihitsy ity fitondrana ity sy ireo mpanohan’azy.
    Mba olona manana rà sy fisainana malagasy ihany ve ka tsy hatahotra ny antsoina hoe "hozona sy tody" ?
    Mampalahelo tokoa.
    Dia sarotsaronana amin’izao resaka ambony vavahady sy fandrebirebena mivelona amin’ny kobak’ambava isak’izay masoandro mihiratra izao.
    Ronono an-tavy tokoa angaha ka mampihesona ny Ambanilanitra hany ka lasa ny saina hoe :
    "fa dia ray sy reny iza loatra re ka niteraka ny olona toa itony e ?".

  • 5 mai à 15:52 | Besorongola (#10635)

    FANTATRAO VE ?

    KARAMA AN’NY PRIVE : Raha ny fahazoana azy dia MONTANT NET ilay 250.000 Ar nambaran’ny PRM, ny fonction Valeur cible am Excel no manome ny montant brut 258.163,27 Ar

    Inona ary ny vokatr’izay, ho an’ny karama rehetra aloan’ny mpampiasa ?

    1. Ny cotisations CNaPS isambolana :

    - aloan’ny mpiasa dia lasa : 1% x 258.163,27 = 2.581,63 Ar
    - aloan’ny mpampiasa dia lasa : 33.561,22 Ar
    𝗧𝗼𝘁𝗮𝗹 𝗖𝗡𝗮𝗣𝗦 𝗺𝗲𝗻𝘀𝘂𝗲𝗹/𝘀𝗮𝗹𝗮𝗿𝗶𝗲́ = 𝟯𝟲.𝟭𝟰𝟮,𝟮𝟲 𝗔𝗿

    NB : io izany ilay montant resahan’ny Fanjakana iny. Kanefa aza adino fa 30.000 Ar ihany ozizy no raisiny an-tanana, dônky ny différence 6.142,26 Ar dia tokony mbola arotsaky ny mpampiasa eny am CNaPS. Attention, vola no resaka eto, les bons comptes font les bon amis.

    Ny CNaPS fotsiny io, fa ny OSIE sy FMFP kosa vakiana eo am sary.

    2. Koa satria miova ny SME, ny plafond aloa amin’ny CNaPS sy OSIE sy FMFP izany dia miova ny base-ny, ka lasa 20.653,06 Ar ho an’ny mpiasa ary ny mpampiasa kosa handoa ny montants mifanraka amin’izay eo am tableau. Ny fitambarany dia :

    - CNaPS = 289.142,86 Ar
    - OSIE = 123.918,37 Ar
    - FMFP = 20.653,06 Ar
    𝗧𝗼𝘁𝗮𝗹 𝗽𝗹𝗮𝗳𝗼𝗻𝗻𝗲́ 𝗮̀ 𝗽𝗮𝘆𝗲𝗿/𝘀𝗮𝗹𝗮𝗿𝗶𝗲́ = 𝟰𝟯𝟯.𝟳𝟭𝟰,𝟮𝟵 𝗔𝗿
    Aloa isan-telovolana io, ka manome = 1.301.142,86 Ar

    Misimisy ihany ny vola aloa amin’ireo organismes sociaux ireo isan-telovolana kah !!!

    Mandroso Radria / Facebook.

    FMFP :Fonds Malgache de Formation Professionnelle.

    L’OSIE ancienne OSTIE ou Organisation Sanitaire (Tananarivienne) Inter-Entreprises met au Service de ses Adhérents et de ses Affiliés neuf (09) Dispensaires répartis sur Antananarivo. Une quarantaine d’Antennes sont érigées pour une Médecine de proximité.

    • 5 mai à 16:47 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      LE SAVEZ-VOUS ? LA RETRAITE DU SECTEUR PRIVÉ MALGACHE N’EST PAYÉE QUE TOUS LES 3 MOIS..

      4 mai 2022- Le Syndicat des Travailleurs:Malgaches demande de payer la retraite des personnes âgées par mois au lieu de tous les trois mois actuellement , parce qu’il ya assez de l’ argent (300 milliards d’Ar) à la CNAPS pour combler l’écart dans les contributions à verser en salaire minimum annoncé par Rajoelina. Les travailleurs qui cotisent à la CNAPS sont Inquiets de la baisse des revenus de CNAPS si l’Etat n’arrive pas à payer selon le président de l’Union syndicale des travailleurs , car il sera difficile d’exiger de l’État de payer les cotisations patronales désormais prises en charge par l’Etat selon la décision de Rajoelina.

    • 5 mai à 17:25 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      Regardez plutôt l’état de santé de la Jirama que celle de l’EDF qui ne vous concerne pas. À moins que vous habitez en France !

      MALGRÉ L’ACQUITTEMENT FORCÉ DE PRÈS DE 600 MILLIONS DE DOLLARS DE SES DETTES À LA BANQUE MONDIALE, LA JIRAMA EST TOUJOURS À LA RUINE.

      Depuis des années, la société publique vend sa production à perte.

      Pour maintenir la tête de la Jirama hors de l’eau, l’État l’a subventionnée à hauteur de 78 millions en 2018… Quand l’ensemble du budget annuel de la Santé n’a pas dépassé les 53 millions.

      Nouveaux fournisseurs
      Afin de sauver la compagnie, le gouvernement de Hery Rajaonarimampianina a commencé par renégocier ses contrats d’achat d’électricité auprès des producteurs indépendants avec comme objectif pour les autorités de l’époque de revoir les prix à la baisse, pendant que les opérateurs se plaignent, eux, des sommes colossales que leur doit toujours la Jirama, donc l’État. Parmi ces fournisseurs créanciers de Jirama et de l’Etat on trouve depuis des années pour Enelec, filiale du groupe Filatex et de Jovena, du groupe Axian. Cette dernière est également le principal fournisseur de combustibles des centrales thermiques du pays, mais pourrait bien devoir laisser un peu de place sur ce marché estimé à plus de 85 millions d’euros par an. La Jirama, soutenue par le gouvernement de Rajaonarimampianina , a en effet annoncé son intention d’utiliser ses propres licences d’importations pour lancer des appels d’offres auprès de nouveaux fournisseurs.

      Coût de production élevé
      Enfin, l’autre front qui reste à ouvrir, cette fois avec l’aval de la Banque mondiale, porte sur l’augmentation des tarifs industriels. Quand les usines profitent de 1 kWh à 5 centimes d’euro, les particuliers paient en moyenne 14 centimes une énergie dont le coût de production revient à plus du double.

      En parallèle à ces négociations, la Jirama diversifie ses sources de production, notamment dans les énergies renouvelables. Réalisés par le régime précédant, deux barrages hydroélectriques sont récemment fonctionnels, l’un à Sahofika, pour une capacité de 192 MW, l’autre à Volobe, pour 120 MW, ce dernier étant notamment porté par le groupe Axian. La compagnie nationale a également signé des contrats de fourniture dans le solaire avec GreenYellow, du groupe Casino sous Rajaonarimampianina et que Rajoelina a profité la retombée avec les panneaux solaires qu’il a inauguré il y a quelques jours à Marondava.

    • 5 mai à 18:25 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Hoan’ireo andafy lavitra sy tsy mahita ny atao aty izao dia mino an’io calcul vinany io, kanefa dia tena diso be.

      Matoa niresaka SME 200.000 niakatra 250.000 dia mazava be anie izany fa brut no resaka eto. Fa ny zatra ny vinavina(supposition) miseho manam-pahaizana moa, tsy maintsy mamorona entina hamonoana lolo an’ireto andafy tsy maharaka ny zava-misy eto ireto.

      Ny part patronale no haloan’ny fanjakana eto,...

      Ilay n°2 moa dia sady tsy misy lohany no tsy misy vodiny.

      Toy izao ve no mba ifampizarana aiza no tsy hovery amin’ny katesizy.

  • 5 mai à 17:37 | Jipo (#4988)

    bonjour
    "La conclusion qui s’impose est qu’en dehors de la flatterie, de la flagornerie, il n’y a guère de place pour la moindre critique, considérée par ces courtisans, comme étant une atteinte, voir même une forme de néocolonialisme contre des intérêts d’état qui se nourrissent pourtant dans une permanence de corruption et de dénis ."
    , cette conclusion serait-elle exclusivement contraire à bijectif, reciproque voir impartiale ?, Le doute est permis . . .
    Rira bien qui rira le dernier :

  • 5 mai à 18:32 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,
    Depuis tout ce temps tu n’as toujours pas compris qu’il est inutile de comparer la France avec Madagascar ?
    La France peut se permettre d’avoir des crédits et des dettes car les Français paient des impôts, versent la TVA et contribuent à équilibrer les finances de l’Etat alors qu’à Mada on cherche les impôts et la TVA.
    Plus de 80% du travail est informel et l’impôt n’est pas reversé.
    Analyse tout ça et on en reparle, mais je cause à un mur non ?

    • 5 mai à 22:39 | Zora (#10982) répond à MALIBUC

      Bonsoir Malibuc
      Elle a un cerveau trop étriqué pour pouvoir comprendre ce que vous dites. Bac-15...

  • 5 mai à 18:37 | Jipo (#4988)

  • 5 mai à 19:03 | Besorongola (#10635)

    Selon Le Monde la République en marche (LRM), qui est le parti fondé par Emmanuel Macron, sera rebaptisée « Renaissance » dans le cadre de la « refondation » qu’appelle de ses vœux son délégué général, Stanislas Guerini.
    Aux dernières nouvelles, Edouard Philippe reste dans son parti Horizons – qu’il dirige –, tout à fait distinct de LRM.
    LRM tout comme Horizons ont vocation à intégrer la confédération des partis de la majorité pour les législatives, baptisée « Ensemble ». D’après ce qu’a dit François Bayrou lors de la conférence de presse, toutes les formations de cette union seront rattachées à une seule et unique association de financement.

  • 5 mai à 20:17 | Besorongola (#10635)

    SMM – Députés : Guerre déclarée

    Publié ce 5 mai 2022 par Midi Madagasikara

    Du jamais vu dans l’histoire de Madagascar !!! Un député qui déclare la guerre à un syndicat

    Le torchon brûle entre le nouveau bureau du Syndicat des Magistrats de Madagascar et les députés. Mbitanarivo Andriantsihorisoa, président du SMM et Naivo Raholdina, président de la Commission Aménagement du territoire et de la Gestion foncière au sein de l’Assemblée nationale s’attaquent ouvertement par presses interposées. Le député de Tana V dénonce un corporatisme malsain des magistrats et conseille le numéro Un du SMM de ne pas défendre « bêtement » les magistrats fautifs. Naivo Raholdina, connu pour ses talents de « mpikabary » n’a pas maché ses mots pour riposter aux propos de Mbitanarivo Andriantsihorisoa qui a lancé une mise en garde contre les critiques portées contre les magistrats et les décisions de justice. Depuis son élection à la tête du Syndicat des Magistrats de Madagascar, ce dernier a multiplié les interventions médiatiques pour dénoncer l’ingérence de certains élus et des autorités étatiques dans les dossiers de justice. Pourtant, lutter pour une justice libre. C’est son principal objectif. Mais il risque de payer au prix fort son combat avec les parlementaires qui menacent de faire un grand déballage sur les magistrats impliqués dans des affaires de corruption. À entendre Naivo Raholdina, les membres de la Commission Aménagement du territoire au sein de la Chambre basse vont présenter incessamment auprès du président Andry Rajoelina, du Premier ministre Christian Ntsay, et du ministre de la Justice, les résultats des enquêtes parlementaires menées par ladite commission.

    Décisions partiales et injustes. L’élu du cinquième arrondissement menace même de sortir les noms des magistrats impliqués dans des dossiers de litiges fonciers. « Nous connaissons notre métier de député. Ce n’est pas le président du SMM qui va nous donner des leçons et nous apprendre notre métier », a-t-il déclaré. Il, c’est Naivo Raholdina qui estime qu’être à la tête d’un syndicat monte à la tête de Mbitanarivo Andriantsihorisoa. À l’entendre, plus de 500 dossiers ont été reçus par la Commission parlementaire pendant la période des deux sessions. « 95% de ces dossiers concernent les litiges fonciers et des décisions de justice partiales et injustes », a-t-il fait savoir. Il a notamment cité comme exemple l’implication de magistrats dans les dossiers Fenoarivo, Antanandrano et l’affaire Raissa Razaivola. Le Pôle Anti-Corruption et le Bureau Indépendant Anti-Corruption auraient formulé une demande d’ordre de poursuite à l’encontre des magistrats. Reste à savoir si la procédure va aboutir. En tout cas, à l’allure où vont les choses, un véritable « ampamoaka » est attendu durant la session ordinaire en cours. Vu son tempérament, le président du SMM ne se laissera certainement pas faire. Le syndicat prendra certainement la défense des juges pointés du doigt. Faut-il rappeler qu’au début de son mandat, Mbitanarivo Andriantsihorisoa a déjà publié un communiqué pour s’attaquer ouvertement au président du Sénat, Herimanana Razafimahefa à propos d’un dossier relatif au placement sous mandat de dépôt de quelques maires dans le Sud du pays. Ce risque de prendre de l’ampleur... À suivre.

    Davis R Midi Madagasikara.

    • 5 mai à 20:31 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      BJR Besorongola,
      rien d’étonnant comme TOUS CES PAYS AFRICAINS DE LA FRANCAFRIQUE ,
      La CORRUPTION est ROI !!!
      Avec des dictatorions ou des autocrates POURRIS à la tête de PAYS TRES RICHES , avec des POPULATIONS réduites A LA TRES GRANDE MISERE !!!!
      Tant que les dirigeants corrompus ne sont pas réduits par la force (seul langage qu’ils comprennent)
      ===> les contre- pouvoirs NORMAUX propres à une démocratie digne de ce nom n4éxistent jamais !!!!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS