Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 14 novembre 2019
Antananarivo | 17h46
 

Politique

Gouvernement

Le ministre de l’énergie Fienena Richard délesté

jeudi 23 octobre 2014 | Léa Ratsiazo

Le délestage continue ses ravages. Dernière victime en date : le ministre de l’énergie Fienena Richard qui vient d’être limogé en conseil des ministres du 22 octobre 2014. L’actuel ministre de l’économie, le général Herilanto Raveloarison, assure l’intérim à la tête du ministère de l’énergie jusqu’à nouvel ordre.

Rappelons que Fienena Richard était le seul ministre du parti politique MMM qui ait siégé dans le gouvernement Kolo Roger. Mais ni lui-même ni son groupe politique le MMM n’ont été prévenus de cette décision, déclare Fienena Richard.

Néanmoins, avec la persistance du délestage à travers le pays, cette décision était anticipée par beaucoup du monde. Délestage qui nuit gravement à l’économie du pays et que Fienena Richard n’a pas pu résoudre malgré de nombreuses promesses. Le Président de la République, Hery Rajaonarimapianina, lors de son arrivée de son dernier voyage à New York avait ordonné un audit au sein de la Jirama en raison notamment des rapports contradictoires qu’il recevait concernant la quantité de carburants nécessaires au fonctionnement des turbines de la Jirama. Il y a un soupçon de détournement de carburants d’au moins 3000 litres/mois associé aux autres facteurs que les dirigeants n’arrivent pas à maîtriser et qui expliquent le délestage incessant.

Certains membres du parti politique MMM s’insurgent contre ce limogeage et expliquent que Fienena Richard n’est qu’un fusible car c’est le régime tout entier qui est défaillant. Selon eux, ce membre du MMM limogé n’est qu’un bouc émissaire pour couvrir la faiblesse du régime Cette histoire est une occasion pour se débarrasser d’un adversaire politique qu’est le MMM, poursuivent-ils. Pendant la Transition, le délestage n’était pas aussi catastrophique que maintenant du fait que le ministre des finances de l’époque Hery Rajaonarimampianina, qui assure la tutelle financière de la Jirama, payait régulièrement les dettes et carburants nécessaires au fonctionnement de la Jirama. Certes, le ministère de l’Énergie assure la tutelle technique de la Jirama mais c’est le ministère des Finances, dirigé par Jean Razafindranovona, un proche du Président de la République, qui détient les cordons de la bourse de cette société d’État. Or, tous ces problèmes de la Jirama sont une question de finances essentiellement, selon les membres du MMM. 

Maintenant que Fienena Richard n’est plus à la tête du ministère de l’Énergie, est ce que le problème de délestage sera réglé ? Le ministère des Finances va ouvrir le robinet pour que cela marche pour réhabiliter le régime tout entier, préviennent les membres du MMM. 

Et sur le plan politique, est-ce que le MMM va-t-il continuer à soutenir le Président de la République au sein de l’Assemblée nationale ? Dans la mesure où ce parti politique, qui dispose de 16 députés élus sous sa bannière, constitue la troisième force politique au niveau de l’Assemblée après le Mapar et le Tim, la question ne manque pas d’intérêt. Rien n’est encore décidé.

101 commentaires

Vos commentaires

  • 23 octobre 2014 à 08:31 | Eloim (#8244)

    A l’allure où vont les choses actuellement, un train peut en cacher un autre. Ce limogeage du Ministre de l’Energie entre bien dans la logique de la pratique de jeu politique à l’heure actuelle. Pourtant, cette histoire de délestage n’est pas un motif très convaincant pour limoger une haute personnalité du gouvernement car c’est la Jirama, elle-même qui se trouve dans une situation tellement précaire que lamentable depuis des années. Avec le prix du carburant et la vétusté des appareils et matériels utilisés par cette société - quoi qu’on remplace tout le temps les responsables aussi du Ministère de tutelle que de la société elle-même, le problème en matière énergétique ne se résout pas d’ici le lendemain. Pour pallier à ce manque manifeste d’approvisionnement en électricité, l’Etat devra coût que coûte tourner vers les énergies renouvelables : solaire, éolienne, bio ... tout en observant une période transitoire peu coûteuse pour la Jirama. Quoi qu’il en soit, tout dépend de la réalisation de la politique énergétique à Madagascar qui nous semble être freinée par la lenteur et/ou l’incapacité manifeste de mettre en oeuvre la PGE en général, faute du retard de déblocage des financements alloués aux différents projets de développement du pays.

    • 23 octobre 2014 à 09:42 | manga (#6995) répond à Eloim

      Encore une erreur monumentale d’avoir limogé un élément dont la génération a participé dans n’importe quel gouvernement que ce soit depuis l’ère TSIRANANA jusqu’a ce jour. Hormis les diplomes acquis, FIENENA Richard n’est pas issu d’un parti politique comme certains laissent entendre. C’est un homme de terrain qui a su bien répondre aux attentes. Il n’est pas à écarter que son franc-parler est à l’origine de cette regrettable décision comme je l’avais évoqué précédemment, mais n’est-il pas un motif d’en faire répondant à la doléance de ceux qui prône pour un remaniement gouvernemental tant souhaité ? Ce regime ne cesse de considérer ses administrés pour des unBsil mais ne l’étant plus, les secrets feront prochainement ravage chez Onitiana qui est la première a se plaindre sur les ondes. Wait and see.

    • 23 octobre 2014 à 09:49 | Eloim (#8244) répond à manga

      Vous avez vu juste car après avoir suivi l’émission de Onitiana avec ce Ministre, il était assez pertinent et convaincant que le délabrement de la société Jirama nous laisse parler tout seul que n’importe quel régime s’investisse davantage autant d’argent pour ne rien donner à la consommation qui est lamentable. Est ce qu’il va jouer le magicien de cette équipe dont à la tête du gouvernement l’on voit un incapable expatrié.

    • 23 octobre 2014 à 10:39 | elena (#3066) répond à Eloim

      Voilà le 1er fusible qui saute ! Il faut dire aussi à force de délestage, les appareils ménagers et ordinateurs ne tiennent plus, alors un ministre !!!!

    • 23 octobre 2014 à 10:44 | elena (#3066) répond à elena

      Seule solution : privatiser !!!!!!!

    • 23 octobre 2014 à 11:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à elena

      ="Privatiser NON"= !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 octobre 2014 à 11:46 | revysaditra (#8500) répond à elena

      PRIVATISATION DÉGUISÉE... ihany no ady eo é...
      — -
      Refrain :
      Au bal masqué, ohé, ohé !
      — -
      Aujourd’hui
      J’embrasse qui je veux, je veux
      Devinez, devinez, devinez qui je suis...
      ...
      Je fais ce qui me plaît, me plaît
      Aujourd’hui, (aujourd’hui) tout est permis (tout est permis)
      Aujourd’hui, (aujourd’hui) tout est permis (tout est permis)
      — -
      http://youtu.be/Pd4EwTwPIEU
      — -
      PRIVATISATION DÉGUISÉE... DÉGUISÉE

    • 23 octobre 2014 à 11:47 | Stomato (#3476) répond à elena

      Privatiser ???

      Qui va avoir assez d’argent à perdre pour une entreprise moribonde qui livre principalement des grands clients qui ne payent pas, et des particuliers qui ne peuvent plus payer ?

      Et, litchi sur le gâteau, qui va pouvoir avoir confiance dans l’état qui doit assurer un investisseur les conditions d’une exploitation normale ?

    • 23 octobre 2014 à 12:04 | manga (#6995) répond à Eloim

      Dès sa descente d’avion de New-York HR s’est permis de faire une déclaration aussi futile que celle de son ombre à propos de la Jirama. Il m’était venu de suite de conclure que :
      - FIENENA Richard n’avait pas eu son accord durant l’émission,
      - En utilisant ce fameux terme : " Amin’ny andro androany..." ce ministre voulait non seulement prôner sur la ponctualité mais les réponses apportées aux questions de dame-GC-tout l’avait fait comprendre que le problème ne peut lui être imputé.
      - Le raisonnement de son chef hiérarchique démontre a quel point il ne cesse de mentir et ce qui est grave :
      - "Nous avons acheté plusieurs groupes à la Chine". Par quel moyen comme la vanne est toute fermée comme les bornes fontaines du quartier. Qu’il nous signifie l’autorisation de la chambre basse pour pouvoir négocier du bdr avec ces machines.
      - Si ce pays avait commencé par menacer les étudiants, sans oublier les autocars tant promis, c’est que la transition n’a pas pu honorer ses engagements du moins tardivement.
      - Si la Jirama n’a jamais manqué de régler ses dus auprès des fournisseurs et que les abonnés sont sensés à faire autant, à qui on doit s’y retourner.
      - Le regretté démissionnaire avait siégé dans bon nombre de ministères. Qui de ses collègues se permet d’avoir exercé un poste comme lui.
      Le président vient de se faire encore un autre ennemi.

    • 23 octobre 2014 à 12:06 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ratshiraka a nationalisé, vous avez le résultat sous les yeux et vous vomissez encore : " privatiser non " !!!
      Dur dur de ne plus l’ etre ...
      Dago peut-il se permettre de donner de la confiture à des cochons ???
      alors votre réponse est recevable .

    • 23 octobre 2014 à 12:40 | manga (#6995) répond à elena

      C’est la seule entreprise laquelle un régime peut et sans impunité faire main basse dans la caisse. Ratsiraka en était L’Éclaireur et les successeurs ne font qu’heriter. Si certains de ces pauvres demeurés osent dire le contraire, qu’ils le fassent et ce ne sera plus le Fram qui brandira ses crocs mais c’est toute l’administration publique qui leur rappelerait que ce n’est pas du tout un mandat impératif.

    • 23 octobre 2014 à 12:41 | elena (#3066) répond à Stomato

      C’est un élément vital et straégique de notre économie, ça m’étonnerait qu’il n’y ait personne qui ne soit intéressé. Que la Jirama ouvre son capital à d’autres actionnaires que l’Etat, je pense qu’il y a du monde à faire la queue, y compris les investisseurs étrangers, bien sûr !
      Par contre, fini notre indépendance, mais l’avons nous eu un jour vraiment ?

    • 23 octobre 2014 à 13:13 | Jacques (#434) répond à elena

      Encore faut-il qu’il y ait de repreneur intéressé. Avec l’état de "loque" dans lequel elle se trouve je doute fort que cette société puisse stimuler des envies. Comme l’a préconisé l’ami Eloim ci-dessus l’Etat ferait mieux de réfléchir sur les EnR (Panneaux solaires, aérogénérateurs etc...), le climat et le relief du pays s’y prêtant déjà.

    • 23 octobre 2014 à 14:07 | Eloim (#8244) répond à elena

      Pourquoi ne pas accepter la privatisation ?
      - Ceci peut entraîner un surcroît du nombre de chômeurs,
      - le coût à la consommation devra étre augmentée, à ce moment là, nos industrie se livrera au suicide et applique la compression du nombre de personnels, ...
      - et le problème de la concurrence qui s’avère être encore loin d’être bien élucidée ? ...
      ...
      Tout un tas de questions vont être posées tout en pesant le pour et le contre de cette privatisation au détriment de la population et/ou l’Etat.

    • 23 octobre 2014 à 14:23 | Bena (#2721) répond à Jipo

      la méthode ingrate hvm est en marche et continue :
      * se mettre à dos tous les amis (mapar, mouvance r8, députés hvm et maintenant mmm),
      * demain, ce sera au tour de roland (na hisolelaka mafy eo aza tsy maintsy voadaka).

      mais la solution de la jirama ne se profile pas à l’horizon. les problèmes sont énormes : vache à lait de l’Etat, détournement, gros avantages au personnel, personnel pléthorique et les clients administratifs ne paient jamais. aucune solution ne résout ce genre de problème (privatisation, audit, délestage de ministres, subvention à gros budget, même le budget entier du fmi/bm peut y passer mais le problème restera.

    • 23 octobre 2014 à 14:57 | Stomato (#3476) répond à elena

      OUI, c’est un élément important de l’économie du pays !
      OUI, c’est un élément stratégique... Mais la stratégie est toujours ce qui précède une action. Il y a eu des stratégies en grand nombre à Madagascar, mais aucune action n’a suivi.
      Si la JIRAMA était aussi intéressante que vous le pensez il y aurait déjà un investisseur en place. Tant que les crises majeures se produiront tous les 5 ans, personne ne bougera le petit doigt pour Madagascar.

      Se poser la question de l’indépendance de Madagascar revient à se défausser de toutes responsabilités sur d’autres.
      Comme c’est une attitude généralisée et permanente, oui Madagascar n’a jamais été indépendant car dans la tête des Malagasy ils sont toujours colonisés par leurs croyances.

    • 23 octobre 2014 à 15:18 | Isandra (#7070) répond à Bena

      Ce régime a déjà pu réaliser en 9 seulement ce que Ra8 avait dû attendre 6ans, je parle de la ingratitude,...!

      Si Hery continue comme ça,...il va droit au but de sa perte,...

    • 23 octobre 2014 à 15:44 | Jipo (#4988) répond à Bena

      Hélas oui , on change les têtes en conservant les méthodes et de se demander :
      1 s’ ils attendent des résultats différents ?
      2 s’ ils : " réfléchissent" ou se foutent des citoyens ...

    • 23 octobre 2014 à 16:40 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Je vois déjà l’EDF se bouscule,...!

      C’est une entreprise stratégie avec laquelle une entité pourrait faire vaciller un régime,...Comme ici à Mada, on mélange tout, la politique, les affaires,... je pense que sa privatisation ne sera pas une bonne idée pour le moment,...néanmoins, on pourrait étudier l’ouverture de capital, dans ce cas, cette société aurait un statut mixte, avec une gestion autonome,...

    • 23 octobre 2014 à 16:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Entreprise stratégique,...

  • 23 octobre 2014 à 08:34 | Rakotomenatra (#6912)

    Ce ministre est presque le seul qui a vraiment bougé et voulait faire qc. En plus il avait une vision d’orienter la JIRAMA vers les Energies Renouvelables.

    Si on le vire, c’est parce qu’il dérange les cercles des profiteurs qui s’enrichissent à travers la JIRAMA depuis des années ! Est-ce sa faute si on a misé sur le gasoil depuis belle lurette - et maintenant on n’arrive plus à payer l’alimentation de tout ce matériel vétuste ?

    Depuis des années on entend des gouvernants que Madagascar a un grand potentiel pour les Energies Renouvelables - du soleil, du vent, de l’eau...Mais c’est comme tout ici - le potentiel ne suffit pas, il faut aussi savoir l’utiliser.

    C’est le PM qui a promis d’en finir avec les délestages d’ici 3 mois (depuis son élection). Que tout le monde en tire ses conclusions...

    Si le Ministre de l’Economie dont la solution pour la "relance de l’économie" sont des harcèlement fiscaux et qui prendre la relève au Ministère de l’Energie, applique maintenant le même genre de solution au problèmes de délestages et au manque d’eau, on peut se demander où cela mènera...

    • 23 octobre 2014 à 15:28 | Rakoto (#8602) répond à Rakotomenatra

      Je cherche quelqu’un qui veut travailler avec moi pour un projet "panneau solaire photovoltaïque" . C’est un projet sérieux , si ça vous intéresse , envoyez moi un mail à rakoto93@outlook.fr

      Réponse assurée

      Afaka atao @ teny gasy ny fifandraisana

  • 23 octobre 2014 à 08:36 | Beandroy (#3943)

    Camarade Christine Razanamahasoa !

    Quitte a sortir du present sujet, je me permets de profiter de cet espace pour mettre en exergue et reiterer mon humble conseil a votre attention concernant la reconciliation nationale.

    On ne se connaIt pas mais si par hasard, vous me lisez, je vous demande de bien vouloir reconsiderer votre position vis-a-vis de ce processus de reconciliation nationale.

    Je comprends vos argumentaires qui, sur le fond, sont justifies, par consequent judicieux mais malheureusement sur la forme, ils sont dommageables pour votre groupement politique en general et a zandrilahy hajaina en particulier.

    Dommageables car au vu de la recommandation de la Communaute internationale et de la position commune des autres mouvances et de
    plusieurs associations qui sont favorables a cet esprit de reconciliation, vous risquez tous d’emprunter la voie de l’isolement a l’issue incertaine.

    Il n’y a que les imbeciles qui ne changent pas d’avis. Engagez-vous avec determination dans la mise en oeuvre de cette reconciliation et n’exigez aucun prealable pour ce faire, essayez d’imposer vos griefs dans le cadre du processus. Vous aurez tout a gagner.

    Chaude poignee de main a notre depute camarade Jean-Michel !

    Répondre à ce commentaire

    • 23 octobre 2014 à 20:02 | lanja (#4980) répond à Beandroy

      Marina ny hevitrao , saingy tsy vonona @ ilay reconciliation mihitsy ireo mpifandrina politika , resabe daholo no misy, ny forumiste eto aza milaza ny reconciliation ho ilaina kanefa mivoy fankahalana ihany, na ny andaniny na ny ankilany, mampiseho izany tsy fahavononana izay ohatra teny nataon’ dRAVALOMANANA teo faravohitra teo ireny, dia mifanaraka ve ny resaka reconciliation sy ny fitadiavana fitadiavana seza alohan ny 2018 ???...dia mitovy @ izany koa ny hevitry RAZANAMAHASOA, ity farany te hametraka fepetra hiverenany eo amin ny seza ao tsimbazaza , izay no hitany fa mifanandrify @ lalampanorenana, vokany , variana isika , dia ho vidian ilay karana nividy ny BNI io jirama io , atao akory fa izay no tiantsika angamba

    • 24 octobre 2014 à 09:22 | Beandroy (#3943) répond à lanja

      Salama Ralanja !

      Vos remarques sont saisissantes. Je trouve que vous avez de l’humour : j’aime bien votre conclusion concernant "ilay karana nividy an’ny BNI...JIRAMA.bonne journee !

  • 23 octobre 2014 à 10:01 | Isambilo (#4541)

    MMM ou pas Fienena cumule les conflits d’intérêts ainsi que de sa fonction d’homme de paille des propriétaires de Jovena et Telma.
    Lors de son passage chez Realy on avait l’impression qu’il n’avait aucun pouvoir, aucune décision à prendre.
    Il a bien profité de la période de privatisation. Il est temps qu’il prenne sa retraite ailleurs.
    Si la Jirama fonctionne mal c’est que ses dirigeants son incompétents et il faut commencer par les remplacer. Fienena ne l’a pas fait parce qu’il n’en a pas le pouvoir ou parce qu’il y trouve un intérêt (pour lui ou pour ces employeurs)

  • 23 octobre 2014 à 10:06 | revysaditra (#8500)

    de toute façon... Fienena Richard est déja le bras droits de Futur Roi de Madagascar...Hassnein Hiridjee !
    — -
    Il est déja Consul général du sultanat d’Oman à Madagascar, il pourrait devenir...Roi de Madagascar !!!
    — -
    La JIRAMA... depuis toujours... VACHE À LAIT des dirigeants malgaches.
    Les animaux de la vitrine de madagascar... angaha !!!
    ...tsy hisy intsony ny delesitazy...
    — -
    Privatisation déguisée ihany no ady eo é...
    — -
    Hassnein Hiridjee détient une part importante du capital de Jovenna Madagascar, Télécom Malagasy (Telma)... il a racheté BNI récemment et les mauvaises langues avancent que le ce sera le secteur de l’énergie prochainement... what’s next Tonton Hiridjee ...JIRAMA ve ???
    — -

    « Trano bongo misy ronono ka sarotra atao malahelo. »

    • 23 octobre 2014 à 11:48 | Razaka (#7817) répond à revysaditra

      Hello ;

      Merci pour cette remarque oh combien pertinente.
      Là vous avez touché le point clé de la Réflexion.

      L’Energie est un Secteur d’activité très Sensible, surtout dans le cas de Madagascar où aucune de nos Institutions (surtout y afférent) ne sont fortes pour encadrer sa gouvernance Technique et Financière.
      Par conséquent, l’Etat devrait prendre toute sa responsabilité, pour piloter sa Stratégie et surtout ses futures Orientations dont elle a vraiment besoin.
      L’Etat doit donc faire tout aussi, pour assainir les Affaires et trouver un Partenariat efficace au niveau financement.
      **** A vrai dire, la Privatisation de la JIRAMA est pour moi une Très Mauvaise Stratégie... ****

      Au niveau Telecom Reseaux, qu’il y ait des Provider étrangers qui opèrent à Madagascar n’est pas le problème. Mais l’Infrastructure technique des Télécommunications et sa Gouvernance juridique sont aussi Ultra-Sensibles. Ces parties doivent donc être obligatoirement administrées par une Institution de l’Etat.

      Le Président a vraiment de quoi à s’occuper en perspective, même ses Futurs successeurs dans les décennies qui viendront.

    • 23 octobre 2014 à 17:09 | Isandra (#7070) répond à Razaka

      Le problème, ce Président est arrivé au pouvoir nu,...sans programme, ni projet de société, ni une équipe capable,...de ce fait, ce gouvernement est dépourvu

      - De la politique d’énergie,
      - De la politique d’industrie,
      - Des projets d’infrastructures,...

      Et ne nous étonnons pas si ce problème de délestage s’enlise,...et jusqu’à ce jour, les solutions ne sont pas encore prêtes à se dessiner,...

    • 24 octobre 2014 à 06:57 | revysaditra (#8500) répond à Razaka

      « lasan’ny Vahiny », « vidian’ny Vazaha », « bodoin’ny KARANA », etsetra... etsetra...
      — -
      Tout le monde peut profiter de nos richesses Economique, les français, les KARANA...
      ...., les chinois, et vous même si vous voulez...
      — -
      ...qu’attendez-vous allez y...
      — -
      AIZA Ô ?
      — -
      , Madagascar n’appartient pas aux malgaches mais à vous...
      — -
      C’est la mondialisation, que chacun soit responsable de son sort.
      — -
      Travaillons au lieu de chercher toujours à blâmer les autres.
      — -
      Eux, ils ont travaillé dur avant de réussir quelques choses.
      — -
      Nous on ne fait que critiquer et chercher les petites bêtes ! Travaillons !!!!
      — -
      ...de tatezana zoma...
      ...mankasitra Tompokolahy ! mankantelina Tompokovavy ô !
      — -
      Dikan’ny teny : karana... ao anatin’ny RAKIBOLANA Malagasy...
      1 p. t. : Kinga, fetsy ratsy, fatsaka.
      — -

      Business and friendship go together for Hassanein Hiridjee
      — -
      http://www.africaintelligence.com/insiders/ION/MADAGASCAR/2014/03/27/business-and-friendship-go-together-for-hassanein-hiridjee/108010304-BE1?did=108005043&eid=198165

  • 23 octobre 2014 à 10:13 | ramaso (#7441)

    Personnellement je trouve ce ministre competent,seulement il m´a etonne pendant l´invite du zoma de O.REALY,a aucun moment il n´a evoque que le delestage est dü au trafic que pratique les gens de la JIRAMA en vendant aux TAXIS BE le carburant et reduire par la suite le fonctionement du groupe generateur qui provoque le delestage,je pense que ce ministre FIENENA RICHARD est bien au courant de tous ces trafics,il n´y a pas de quoi s´etonner sur ce limogeage,il a tjrs sa place a L´AN un depute de plus qui va sucer le budget de l´etat.

    • 23 octobre 2014 à 10:56 | Isambilo (#4541) répond à ramaso

      Compétent ? En quoi ? Chez Realy il a démontré son inutilité en tant que ministre. C’est un employé qu’Hirijee, il signe à la place de ce dernier moyennant quelques miettes (appréciables quand même pour un homme de paille).
      Si les faiblesses de la Jirama se limitaient au quelques centaines de litre de trafic entre les employés de la Jirama et les taxi brousse, on n’en serait pas là.

    • 23 octobre 2014 à 11:41 | ramaso (#7441) répond à Isambilo

      Mr ISAMBILO je ne savais pas qu´il a des affaires sombres comme ca,je pensais qu´il etait convaicant a l´INVITE DU ZOMA,donc un ministre en cache un autre !pauvre de nous MALGACHES nous ne sommes pas au bout de nos peines,le poisson pourrit depuis la tete.

  • 23 octobre 2014 à 10:27 | I MATORIANDRO (#6033)

    de tena tsy mahita atao mihitsy ve i t(h)erivaimanta @zao toe-javatra izao afa-tsy ny fanesorana an’ty ministra hafahafa ty ? Ianareo mianakavy reo mihitsy no tokony miala !
    - Maninona i rasidy no tsy esorina kanefa izy no tena tompon’andraikitra mivantana @ tsy fahombiazan’ny jirama ?
    - Maninona i roland ratsiraka no tsy esorina nefa io no mankarary ny mason’ny mpamatsy vola tsy hanomezany famatsiam-bola @ fanamboarana ny foto-drafitr’asa eto ?
    - Maninona no tsy esorina i ravorontsiloza nefa tsy misy zava-bitany ary na miteny mandresy lahatra olona aza tsy hainy akory ?

    Ho ela volona anie ny fanjakan’i hery sy voangy mivady

    Samia velon’aina !

    • 23 octobre 2014 à 14:46 | meloky (#637) répond à I MATORIANDRO

      Zah Tankina amin’ny reaction ingah MAtoariandro !

      Fialonana sa halahelon-kanina !!!!!

  • 23 octobre 2014 à 10:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Pas de commentaire personnel.
    Quand on parle de "PETROLES",il y a toujours du "SANG"derrière.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 octobre 2014 à 13:22 | manga (#6995) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      On n’a même pas pu adapter l’huile lourde avec toutes les machines de la Jirama et voilà 7 appels d’offre se profilent. N’est-ce pas la charrue avant les bœufs si j’ose prétendre ? Et le sang dont vous parlez necessite-t-il de couler pour si peu ?

    • 23 octobre 2014 à 14:41 | Eloim (#8244) répond à manga

      Votre remarque est tellement limpide et appréciable. Comme si tout le monde du gouvernement pense à travers sa culotte ; pourquoi ? le Ministre des ressources stratégiques Valérien a dit qu’une telle quantité d’huile lourde sera destinée pour faire tourner normalement la Jirama alors que les techniciens de la dite société réfutent pour de bon ces propos car aucunes machines en sa possession ne peuvent fonctionner avec cette huile toute seule sans xyz en rajout dont le coût de tels produits complémentaires puissent nous engouffrer des dépenses suppl. Comme ça, on tourne en rond avec ces bandes d’incapables.

    • 23 octobre 2014 à 20:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à manga

      ="sang"=
      synonyme de
      ="MAGOUILLES"=
      Mandela a armé les africains avec les pétroles de "X" pays=="ANGOLA"==

  • 23 octobre 2014 à 11:14 | Jipo (#4988)

    Heureusement qu’ il y a des fusibles, car si non c ’est le compteur hery qui saute ...
    " Rapports contradictoires qu’il recevait concernant la quantité de carburants nécessaires au fonctionnement des turbines de la Jirama. "
    En ce cas que dire de la consommation des dépités pour leur fonctionnement dont la zirama n’ a pas à rougir !
    Quand il était au budget et qu’ il signait les chèques pour son fonctionnement, il a manifestement déjà oublié les sommes et quantités nécessaires à son fonctionnement, quant aux bilans, ne serait-ce que pour comparatif ???
    Quelle gestion & transparence !

    • 23 octobre 2014 à 15:56 | manga (#6995) répond à Jipo

      Cher Eloim,
      Vous pouvez estimer entre 50 et 200 le nombre de boursiers ayant décroché un certificat en pétrochimie parmi nos aînés, notre promotion ainsi que ceux d’après. Ils remplissent actuellement nos universités sans le vouloir. Est-ce à dire qu’on manque d’agents qualifiés ou c’est l’État qui est soumis à des principes plus douteux voire mafieux dans ce domaine ? Quand je pense qu’on devrait regarder de travers en haute sphère, pourquoi ne pas tout simplement démissionner.

    • 23 octobre 2014 à 16:20 | Eloim (#8244) répond à manga

      Pour illustrer cher ami, j’ai rencontré Roseline Emma qui a eu son PhD en géophysique et Pétrochimie au Texas (USA) quand j’ai suivi des congrès aux USA et nous avons discuté sur la qualité des formations dispensées aux malgaches au pays, tout en se référant à nous même malgré nos ... conditions d’études, qu’on s’est convenu que nous avons toutes les potentialités en matière de ressources humaines mais c’est nos Dirigeants qui n’en ont pas confiance aux techniciens malgaches.
      Tout récemment, j’ai entendu parler par le Ministre Roland Ratsiraka que nos ingénieurs ne sont pas à la hauteur et moins compétents par rapport à ceux qui sont formés à l’étranger. J’ai été choqué et je me demande parce que lui, il a fait ses études là-bas, qu’il ose nous insulter de cette manière ? J’en passe.

    • 23 octobre 2014 à 18:37 | manga (#6995) répond à Eloim

      Il y a d’une part le déni de la peur, mais le fait d’etre surpris en flagrant délit par son subordonné aussi ne lui fera jamais bonne impression. Quant à tout ressortissant, je ne vois même pas un seul refusant tendre la main à ses. Compatriotes mais comme on nous laisse entendre qu’ils sont condamnés à subir perpétuellement le même sort, même le fait d’y projeter un tour devient systematiquement inimaginable. Et voilà ce qui reste de notre chère patrie avec ces bougres d’andouille et de devergondes.

  • 23 octobre 2014 à 11:19 | androy (#1704)

    - La privatisation est aujourd’hui une tendance irréfutable ; en effet, partout dans le monde, les gouvernements s’efforcent de maintenir leur position économique, dans un climat de concurrence internationale croissante et d’opérations commerciales et financières de plus en plus mondialisées.

    En outre, la privatisation vigoureusement poursuivie par les pays industrialisés ces dernières années a placé la plupart des pays en voie de développement et des pays à économie planifiée devant l’alternative suivante : ou bien suivre le même chemin, ou bien risquer de prendre un retard irréparable sur le plan de la croissance économique et de la compétitivité commerciale.

    Il faudrait malgré tout que l’état malagasy fasse partie des acteurs, à quelle hauteur ? car la Jirama comme Air mad sont des sociétés essentielles pour notre pays.Nous avons un exemple à éviter sur l’attribution et privatisation totale des autoroutes françaises même si elles sont limitées dans le temps:20 ans

    • 23 octobre 2014 à 11:25 | Jipo (#4988) répond à androy

      Pour la bonne gouvernance et privatisation demandez à ratsy-hiraka, il en est l ’ initiateur & père fondateur ...

    • 23 octobre 2014 à 11:43 | androy (#1704) répond à Jipo

      - Ratsiraka fut plutôt le chantre, le spécialiste du collectivisme, celui qui a une idée géniale de faire du troc entre nos produits de base et des avions Mig.lol ! Ce fut la descente en enfer économiquement de notre pays, je ne souhaite pas que ce collectivisme soit adopté par nos gouvernants.

    • 23 octobre 2014 à 12:17 | Jipo (#4988) répond à androy

      C ’est bien pour ça que je me permet de rappeler que le nationalisme tous azimuts , comme l’ a fait ce sinistre illuminé n’ est pas la solution et qu’ en face ne reste que la privatisation contre laquelle, pas mal semblent s’ opposer et pourtant, en ce cas que proposent - ils, autre que leur refus : comme solution , à part continuer à engraisser ces sangsues, alors que la bête agonise .
      A partir du moment ou le-s gouvernement-s, successifs ont montré leur totale incompétence à gérer quoi que ce soit, quel qualificatif donner à ceux qui s’ entêtent à continuer ?
      Et si c ’est un étranger qui lui est capable de le faire et bien tampis pour le narcissisme déplacé et irrecevable de certains pseudo nationalistes .

  • 23 octobre 2014 à 11:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Avec l’ingratitude comme mode de gouvernance, on se demande toujours qui sera/seront le/les prochain(s) à remercier ?

    Dans ce genre de situation toutefois, plusieurs possibilités peuvent être la cause :
    - Soit, il gène avec son franc parler dans une gouvernance basée sur le mensonge et on l’a limogé.
    - Comme la voie du seigneur est impénétrable soit il sera appelé à d’autres fonctions plus importantes dans le futur proche.
    - Rien n’est définitif en politique et il en a l’habitude (C’est son deuxième ou 3ème remerciement et il rebondit toujours)
    - Chassez le naturel, il revient au galop, espérons pour lui un retour gagnant en politique.

    Pour réussir dans ce gouvernement il faut :
    -  faire allégeance à l’HVM et renier ses origines politiques
    -  endosser la responsabilité des échecs
    -  donner le palme de la réussite au PRM
    -  caresser le régime dans le sens de ses poils

    Le fusible a été enlevé donc on attend la suite :
    -  Est-ce que le disjoncteur va sauter ?
    -  Est-ce que la maison va bruler ?

    Qui vivra verra.

    • 23 octobre 2014 à 13:16 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Si la maison brule , cela apportera la lumière qui fait si cruellement défaut à cette entreprise gérée par des incapables.
      Quant à ceux qui s’ imaginent que les créanciers ou investisseurs vont se précipiter pour apporter le vola manquant qu’ ils se détrompent , qui voudrait investir dans un panier percé, avec des gestionnaire pareils ???
      Tant que l’ état se servira à sa guise dans la caisse, personne n’ investira .
      En effet ne reste plus que la privatisation , la nationalisation ayant montré ses limites pour ne pas dire son incompétence, et racket .
      Et une fois de plus, si c ’est comme l’ économie, je ne dirais pas à cause de qui, mais grâce à qui, même si ces incapables sont les premiers à les pointer du doigt !

  • 23 octobre 2014 à 11:33 | Isambilo (#4541)

    Question privatisation l’Union Européenne en connait un bon bout. Les propriétaires privés ont déménagé toute l’industrie ailleurs et voilà les pauvres gouvernements qui se plaignent de désindustrialisation, de réindustrialisation.
    Appelez Mittal, c’est un des grands leaders du secteur privé. Hiridjee à côté n’est qu’un petit boutiquier.

  • 23 octobre 2014 à 11:49 | kakilay (#2022)

    Le Syndrome Fienena.

    Pour peu que l’on demande des comptes à un responsable de l’Etat, la réponse est toujours la même : du plus haut de l’échelle au plus bas : je ne suis pas responsable.

    Quand Onitiana pose la question de la mauvaise gestion de la jirama, fienena répond par : c’est la vétusté des matériels qui est en cause et non la gestion.

    Mais la politique de renouvellement des matériels ne fait-il pas partie de la gestion ? C’est compris dans le compte de résultats non ?

    Quand Onitiana pose la question des tenants du pouvoir qui puisent dans la caisse du jirama pour, par exemple, se rendre à l’étranger avec boniche de madame et ses enfants, fienena élude la question.

    Que l’on se pose la question : qu’est-ce qu’un ministre homme politique. Là où je ne rejoins pas ceux qui sont pour la technocratie. Un technicien dit ce qui est, ce qui pourrait se faire. Il faut du courage, et du courage politique pour appliquer la bonne décision. Comme toute décision porte en soi ces bons et mauvais côtés, y compris politique, au sens noble du terme, il faut que le décideur ait le sens du politique. La privatisation de la jirama revêt cette dimension politique. On sait que biens de groupe voudrait y mettre la main. Banques, produits pétroliers, électricité et eau : de quoi mettre à genoux tout gouvernement.

    Nous nous battons pour quoi ?

    On parle d’électrification de Madagascar, une taxe de solidarité a été même mise en vigueur du temps de Ratsiraka : que ceux qui ont de l’électricité, contribue à l’électrification de ceux qui n’en ont pas. Et on a payé.
    Aujourd’hui, on nous dit qu’il y a trop d’abonnés qu’il n’y a pas assez d’énergie pour tout le monde. Et on veut nous faire croire que ce n’est pas de la mauvaise gestion.

    Et remise en question de la culture politique,
    et donc citoyenne,
    de tous les aspirants au poste de responsabilité.

    A chaque fois qu’on lève la main dans une réunion, il se trouve toujours quelques uns, à la commande, à l a fin de la réunion, pour vous faire remarquer que vous n’avez pas compris le système. Que critiquer c’est se mettre hors système, pour ne dire hors-la-loi du milieu. "The right attitude" est de la fermer.

    Et c’est ce qu’à fait fienena. Adolescent, on se moquait entre nous par ce mot d’ordre : saromy fa maneno. Au programme du candidat hr la résolution du délestage en 3 mois : qu’as tu fait de tes neufs mois ? Il avait sûrement les solutions (?), fienena ne les a pas appliquées. hr est innocent, fienena annonce que le plus dur est à venir, annonçant par là qu’"il" ( pronom indéfini, ou "il" le ministre ?) n’y a rien à faire.

    Gouverner c’est prévoir : et pour toute prévision ou prévention : le mois de novembre sera plus dur en délestage. Et on ajoute "économique". Cela fait nouveau ET savant. La responsable c’est l’économie. On appelle cela : botter en touche. Et celui qui le fait en général au rugby a la frousse ou à court d’imagination.

    Où un ministre ne peut être que politique, car il doit avoir une vision politique, compétence intellectuelle de voir au-de-là du court terme, le "là" dirait heidegger, et une courage politique de la mener à son terme. Et c’est pour cela qu’"il" a besoin du soutien d’un parti politique fort derrière lui.

    Et de la qualité humaine où prend racine le courage politique. Ce que peut un homme et ce que lui permet la collectivité de réaliser. Malraux : un homme ne vaut rien, mais rien ne vaut un homme. De la responsabilité individuelle, comme de la responsabilité collective. Homme, qu’as -tu fait de ta jeunesse ? Et c’est pour cela que tout homme, dans son épanouissement personnel, est appelé a être un citoyen. La servitude volontaire face au pouvoir n’est pas son destin. Car tout pouvoir tend à abuser de son pouvoir : la séparation des pouvoirs est son corollaire.

    Faire de l’obéissance la vertu cardinale de tout homme politique, c’est faire l’apologie du statu quo et la promotion d’un pouvoir dont le souci premier est, comme dirait Machiavel, "comment garder le pouvoir ?".

    On n’a pas voté pour cela,
    et il nous appartient de faire en sorte,
    qu’il n’en soit pas ainsi.

    Et la fonction critique est notre arme.

    • 23 octobre 2014 à 12:52 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Bonjour,

      Primo :
      Comment voulez-vous qu’ils soient responsable de quoi que ce soit (sans moyen, sans avis et sans parole) quand on suit la manière de procéder du PRM :
      - Tout et rien nécessitent son aval (nomination des cabinets, entretien avec les médias, etc...)
      - Du temps de la 2ème république, la censure était l’œuvre du régime alors qu’actuellement elle est la chasse gardée du président.

      Secundo :
      La structure/l’organisation du gouvernement ne répond à aucun critère objectif de fond comme :
      - l’efficacité
      - l’expérience
      - une bonne coordination

      C’est juste pour la forme et pour donner aux zélateurs/amis des grands festins (havana raha misy patsa) des titres sonnants et trébuchants.
      D’autant plus que dernièrement, les vautours/parasites politiques ont repris du service au sommet de l’état.

      C’est la précipitation et la recherche d’un bouc-émissaire qui ont pris le dessus sur une décision bien réfléchie : C’est le clash entre les hommes du PRM et ceux du PM donc on peut compter en jour le délai de survie du présent régime (Ho rava an-toerana ny fanjakana miady an-trano).

    • 23 octobre 2014 à 13:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      L’histoire des dirigeants du pays est un éternellement recommencement : Ce fut également la situation entre RA8 et feu Jacques Sylla avant l’éviction de la primature de ce dernier qui avait tout fait pour rédorer le blason du régime auprès des diplomates en service au pays après la bourde du PRM. A l’image de feu Jacques Sylla, le PM KOLO Roger fait tout son possible pour arrondir les angles avec les politiciens de tout bord tandis que le PRM et ses hommes font le contraire avec leurs attitudes hautaines.

    • 23 octobre 2014 à 14:06 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je crois avoir répondu
      à vos questions,
      et j’explicite :

      Primo : dans tout cv figurent et les compétences et les qualités personnelles.
      Sans moyen, sans avis, sans parole... : mais pourquoi accepter le poste ? Le degré zéro de la liberté serait de pouvoir dire non. Dans le contrat à signer je peux dire non. Là débute ma responsabilité. Vous déployez maintenant une stratégie personnelle pour l’accepter : cela n’engage que vous. Et vous en êtes responsable. Ne demandons pas à quelqu’un d’autre d’être responsable de nos choix. On vous propose quelque chose : par vos compétences vous avez jugé que... personne ne juge à votre place. De vos sacrifices comme vos renoncements comme vos compromissions, ils vous appartiennent : je l’ai accepté, parce que... et ce sont vos raisons personnelles qui l’emportent. Au tout commencement étaient vos raisons personnelles : en quoi vous n’en serez pas responsables ? Dés le départ vous saviez que vous serez un pantin : on peut toujours se réfugier derrière l’ignorance : qu’as tu fait de ta jeunesse ? Et être responsable, c’est accepter d’assumer cette part d’ignorance : elle n’est pas égale pour tous. Et elle est mienne. L’homme en situation : et quelque part, on est toujours victime de ses ignorances. Être homme c’est être responsable, disait St Exupéry. Dans les affaires publiques, a contrario, pouvons nous critiquer quelqu’un d’incompétent ? Oui, car il engage la vie des autres. Et dans tout poste, il y a un seuil de connaissance minimum demandé : compétences requises, dirions nous. Et des qualités personnelles y afférentes. Tout un chacun est appelé à travailler pour les autres, et pas seulement pour soi-même, et les deux ne sont pas forcément incompatibles, au contraire dirait l’Autre :

      au tout commencement,
      quelle était ta stratégie ?
      Sois responsable de ton choix...

      Connais-toi toi même...
      et apprends les secrets du monde.
      Et ton innocence
      sera à la mesure
      de ta sincérité,
      envers
      toi-même
      d’abord,
      envers
      les autres
      ensuite...

      Et le secundo
      et dans le primo...

    • 23 octobre 2014 à 15:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      A ma connaissance, il n’y avait pas d’appel à candidature lors de la désignation des ministres, c’est juste sur proposition.
      L’appel à candidature permet non seulement de mettre en évidence les références du poste mais également les profils des candidats recherchés.
      Si vous vous souvenez de la situation rocambolesque de leurs nominations faites dans la précipitation (certains ministres n’ont même pas déposés leur CV à l’image des Roland Ratsiraka, Dadafara, etc..) avec des ministres sans CV publié.

    • 23 octobre 2014 à 16:57 | manga (#6995) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Là mon cher frère, je me vois dans l’obligation de ne pas partager votre avis. Ne serait-ce que sur ce site, certains prétendants se sont postulés, mais aussi le Président ainsi que son premier ministre n’ont pas manqué de faire part aux soi-disant intéressés. Quant à l’appartenance à un quelconque groupement politique, j’opte plutôt, et pour ce qui est du ministre concerné, à une contrainte que de conviction.

  • 23 octobre 2014 à 12:16 | iarivo (#5822)

    Fienena Richard remercié ???

    Raison supplémentaire pour que la "Winning coalition" se ressoude autour du MAPAR !!!

    Mettons de côté nos ambitions personnelles, éventuellement nos égos respectifs ou nos rancoeurs et reconstituons-nous en un FRONT COMMUN et UNI face aux ennemis de l’Etat de droit !!!

    Uni de nouveau nous formerons à nous seuls la majorité ABSOLUE à l’Assemblée nationale !!!

    Et cela nous permettra d’être plus actif, plus présent, plus productif au sein de la Chambre basse !!!

    Il est hors de question de destituer le Président Hery Rajaonarimampianina, il nous suffira simplement de le recadrer dans le droit chemin !!!

    • 23 octobre 2014 à 12:25 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      Donc vous reconnaissez qu’ il ne l’ est pas !
      Et : s ’il n’ y avait que ça ...

    • 23 octobre 2014 à 12:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à iarivo

      Que peut-on faire avec un PRM dont les raisonnements sont renversants ?

    • 23 octobre 2014 à 13:52 | Jacques (#434) répond à iarivo

      " Raison supplémentaire pour que la « Winning coalition » se ressoude autour du MAPAR !!! "
      Vœu qui ne sera pas exaucé, HR s’en est débarassé à son avènement au faîte de l’Etat.

      " Mettons de côté nos ambitions personnelles, éventuellement nos égos respectifs ou nos rancoeurs et reconstituons-nous en un FRONT COMMUN et UNI face aux ennemis de l’Etat de droit !!! "
      Réconciliation, donc ?

    • 23 octobre 2014 à 17:28 | manga (#6995) répond à iarivo

      Commencez par vous changer de mentalité car avant votre post de ce jour, vous laissez à désirer de votre comportement aussi enfantin qu’irreflechi. Pour vous protéger, le monde qui vous entoure n’est que votre ennemi, et quand la situation commence a ne plus être en votre faveur, vous pensez nous faire paître avec vos sales manies ! Reconnaissez que vous êtes la pire espèce jamais rencontrée sur ce site et ce ne sera jamais avec vous qu’on peut compter. Cherchez d’autres énergumènes de votre lignée pour satisfaire à vos fantasmes.

    • 23 octobre 2014 à 18:25 | Isambilo (#4541) répond à manga

      Erreur !!! Vous oubliez ce cher et spirituel Boris

    • 24 octobre 2014 à 01:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      ="MAPAR" ?
      C’est quoi ?
      - "EXACTEMENT" ?

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 23 octobre 2014 à 12:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Le plan National de Développement" (-PND-) sera validé le vendredi 24 octobre 2014.
    pour le déblocage des :
    - 450 Millions d’euros ;
    Cette aide sera débloqué,une fois,le PND présenté et débloqué.
    Maintenant,il faut laisser le Président de la République et son Gouvernement travailler pour le bien-être du Peuple Malgache.
    Pour atteindre les objectifs immédiats,l’Etat repose sa stratégie sur une "DECENTRALISATION" et pour quoi pas :
    - "JUSQU’A LA DISSOLUTION DE L’ASSEMBLEE NATIONALE".
    Et le contrôle== strict==des statuts des ONGs installées à Madagascar.

    Le PADESM et ses héritiers.

    MADAGASCAR AUX MALGACHES,une et indivisible.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 octobre 2014 à 12:31 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      450 millions , rien que ça, et on salive déjà...
      Vous qui etes au faîte de tout, pouvez-vous nous dire ou vont se volatiliser : ces 450 briques !!!
      " Pour le Peuple" ??? laissez-moi rire ce serait une première à moitié séculaire .
      Le père noel, roséfarisaoul, c ’est jusqu à l’ âge du primaire...

    • 23 octobre 2014 à 15:21 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Réconciliation nationale = Délestage ou mieux règlement de compte !!!

    • 23 octobre 2014 à 15:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      Il faut supprimer toutes les voitures particulières.Point barre !
      Malheureusement :
      - "QUI OSERAIT-IL L’APPLIQUER" ?
      Le PADESM et ses hérités.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 octobre 2014 à 15:58 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      EXCELLENT !!!
      On pourrait les remplacer par des pousse-pousse sol/air moins gourmands en énergie, et plus éco-logik !
      Vous mettriez-vous à penser ???
      Et pour la zirama, mettre tous ces coureurs à pédaler la nuit pour recharger les batteries via des dynamos, alimenter les ministères & éclairer tous ces nuisibles à continuer à parasiter le Pays ...
      Bazil vous vous surpassez !

    • 23 octobre 2014 à 20:25 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme d’habitude , vous êtes à côté de la plaque " HORS SUJET "

    • 24 octobre 2014 à 01:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      - "VOUS ME PLAISEZ BEAUCOUP AVEC VOTRE HISTOIRE D’ENERGIE" !
      Et maintenant ..four solaire et quoi après ?

    • 24 octobre 2014 à 11:51 | PISO BE (#6505) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur Basile
      - Connaissez vous la formule algébrique suivante ? :
      Fatapera + charbon de bois + cuisine = déforestation
      - Avez vous entendu parler du four solaire à effet de serre et si oui vous êtes vous donné la peine de comprendre son fonctionnement ?
      - Savez vous qu’avec un tel four quand les conditions de son fonctionnement sont réunies, on peut faire cuire avec la seule énergie solaire, du riz, des légumes (à l’eau ou sans eau), de la viande, et bien d’autres choses ?
      - Que le jour où l’on pourra se procurer un four solaire à bas prix aussi facilement qu’aujourd’hui un fourneau à charbon de bois et faire la cuisine avec et de plus sans causer de troubles pneumologiques à la cuisinière, des centaines voire des milliers d’hectares de forêt naturelle seront sauvés ?
      - que si la déforestation continue au rythme actuel, la fertilité des terres arables à Madagascar sera à moyen terme égale à celle de la brique avec des conséquences faciles à imaginer ?
      - En matière de four solaire à effet de serre permettez moi de vous dire que je parle en connaissance de cause.

      NB : Si cela peut vous consoler, vous n’êtes pas le seul dans votre cas d’ignorance, à en juger par la tenue des commentaires de ce forum sur le sujet de l’énergie

      Cordialement

  • 23 octobre 2014 à 12:20 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Question essentielle

    Mais pourquoi donc ont t’ils limogé ce monsieur ??

    Cet homme dont le parcours dénote qu’il doit ’posséder’ des ’choses politico-techniques’ assez conséquentes

    A moins que , pour satisfaire le QUOTA , il ne fut que , et passez moi l’expression , le COTIER de service

    Et enfin , quelles sont les compensations positives (pléonasme voulue) qui ont amené à cette décision ???

    En effet quand on lit son parcours on ne peut qu’ètre émerveillé de cette ’polytechnisation’ (si ce mot existe) !!

    Il est passé du poste de conseiller d’un président de l’assemblée nationale à pratiquement tous les sièges éjectables des ministères ou on ’planque’ ces fameux cotiers de service

    Seulement voilà :

    Personnellement je ne pense pas que Fienena soit uniquement un bouche trou , derrière ce limogeage se profile toujours cette lutte sans merci pour
    asseoir une ligne ’dictatoriale’ qui consiste à couper les tètes des adversaires
    potentiels

    Souvenez vous ce qui a été écrit ici lors de la mise en place de ce fameux conseil d’administration : les clans et les ambitions vont se former ...
    ce n’est que le début

    • 23 octobre 2014 à 12:40 | Turping (#1235) répond à Rakotoasitera Fidy

      - Le delestage est un phénomène récurrent de non avancement du bien être et aussi l’économie publique .
      - Comme la corruption ,le détournement d’au moins 3000l /mois de carburant voire 10 fois plus ,détournement du compte public ,etc....sont les causes majeures du non avancement.
      - Fienena Richard comme les autres incompétants dans ce gouvernement devaient se poser la question pour éradiquer les fléaux ,les racines du mal comme l’arrivée inopinée des invasions acridiennes ,voire même le retour de l’ex-président MR dans le pays sans que de vrais responsables hiérachiques soient capables de gérer une affaire d’état .
      - Chacun fait ce qui lui semble bon pour s’en sortir sans de vraie règle respectée .
      - En remplaçant Fienena Richard par un autre Ministre ,est-ce que la problématique de base sera résolue ?
      - Se poser plutôt la question quant à l’inefficaité de cette équipe gouvernementale désunie ,des opportunistes où le travail d’une equipe solidaire fait défaut pour faire tomber les têtes corrompues ,de la base jusqu’au sommet dans chaque equipe gouvernementale . Tous les moyens sont bons pour se l’approprier ,devenir riche subitement par le biais de la politique ou le poste d’opportunité pour s’enrichir illicitement (le bien public n’a pas d’importance car il n’y a pas de règle bien appliquée à part les logorrhées qui n’ont pas fait sortir ce pays du sous -dévéloppement).

    • 23 octobre 2014 à 13:17 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rectif :....incompétents.. même Ravatomanga Roland issu de la mouvance Ravalomanana est devenu incompétent ,une fois assis sur le fauteuil ejéctable depuis la transition en suivant la règle du jeu.

    • 23 octobre 2014 à 14:13 | rayyol (#110) répond à Turping

      de toute facon une personne honnete et competente ne s embarquera jamais dans cette galere Car sure de perdre sa reputation Donc qui s essai l seulement les aventuriers qui nont rien a perdre et tout a gagner Voila le vrai probleme de Madagascar Un gouvernement chambranlant sans argent sans politique definie sans pouvoir reel ne peut attirer que de individus douteux Les compétents le sachant tres bien se tiennent loin

    • 23 octobre 2014 à 14:37 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Quand il n y a plus rien de solide que fait t on.On fait totalement le contraire de ce qu a fait ce Herry par incompetence politique .
      On essaie de ramasser le plus de bois sec possible de facon a faire une base on fait des alliances on implique les adversaires et surtout ceux qui sont nos amis
      Lon discute et determine des prioritees et l on s y tient contre vents et maree le but est d instaurer la confiance
      On ne joue surtout pas au pompier qui essai d eteindre tout les feux en meme temps
      On etablit une base vacillante au debut mais une base on determine un programme realiste qui tient compte des realitees du millieu
      Le but est d instaurer un sentiment de confiance .A mesure que la confiance grandit on agrandit le champs d action .
      On recrute des competence Mais l on s assure qu ils ont les moyens pour les taches qu on leur assigne Tres contre productif que d envoyer des gens compétents a l abattoir sans rien pour se defendre
      Et si sa marche pas de doute sa marche Qui en retire le benifice L instigateur soit le chef le president et voila
      Cela parait simple Faux cela implique beaucoup de travail de parsuasion de renoncement
      Cela implique un vrai leader qui ne travaille pas pour lui mais pour le peuple Cela implique de la conviction

  • 23 octobre 2014 à 13:20 | Rakotomenatra (#6912)

    http://www.lagazette-dgi.com/

    et voilà :

    Lobby « karana » : A l’origine du limogeage du ministre Fienena

    • 23 octobre 2014 à 14:14 | Turping (#1235) répond à Rakotomenatra

      Rakotomenatra,
      - Le lobbying Karana ,leur implication comme dans le renversement de l’ancien regime de l’ex-président Ravalomanana n’est pas une hypothèse à écarter .La famille Ramarosaona ,la politique de la françafrique qui a déjà ouvert depuis longtemps la boîte de pandore n’est pas étonnant.Une sorte de melting pot ,cocktail molotov ,où les intérêts financiers ,la puissance géopolitique ,etc....qui gèrent un pays pauvre en achetant les dirigeants favoriser aussi la corruption dans l’ingérence des affaires internes .
      - Ce qui prouve que Madagascar ,les Hommes du pouvoir ,on peut les acheter d’autant plus que la désunion au sein même de l’equipe gouvernementale depuis la transition surtout n’a fait qu’empirer la situation.
      - Les Karanas possèdent la moitié de Madagascar ,le groupe Telma ,Rajabali ,Akarbaly,etc.... ils sont très solidaires entre eux contrairement aux malgaches .En jetant des miettes à chaque membre du gouvernement qui accepte le deal ,on ferme les yeux .
      - Supposons que si Fienena Richard a cavalé tout seul en defendant la JIRAMA ,il n’a rien pu faire par l’incompétence ,son poids devant une equipe gouvernementale désunie à faire évoluer la situation .Le "fric" parle ,le business où chacun trouve son compte .Bien evidemment ,les businessmans karanas qui tirent les ficelles surtout du fait qu’ils seront exonérés d’impôts .Du côté recette fiscale ,l’état malgache avec les investisseurs karanas ne renfloueront jamais les caisses de l’état vides .
      - Ce pays demande un réveil national ,d’où l’intérêt du vrai processus de l"a réconciliation nationale" avant qu’il ne soit tropp tard afin de discuter les intérêts nationaux mais non pas personnels .Ils ne sont pas fous les Karanas ,ils se font confiance entre eux .Les malgaches n’ont pas confiance entre les malgaches même pour les emprunts bancaires ,etc,....car la mentalité de confiance ,de perséverance ,de rigueur n’est pas encore au rendez-vous . La devise "diviser pour mieux régner " n’est pas encore dépassée ,loin de là.

    • 23 octobre 2014 à 15:29 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Rakotomenatra

      Rakotomenatra

      Il ne reste aux karana pour asseoir définitivement leur pouvoir , que le transport et l’energie

      Maintenant il ne faut pas venir pleurer

      Ravalomanana etait le seul rempart contre ces assauts

    • 23 octobre 2014 à 18:36 | Isambilo (#4541) répond à Rakotoasitera Fidy

      Rakotomenatra fait dans l’humour (je n’ose pas dire noir, parce qu’il faut un peu de finesse pour ça) ou il était absent de Madagascar depuis le début du 20e siècle. Fienena est au conseil d’administration de Jovenna. Et c’est Jovenna qui aurait demandé sa tête ? Sous prétexte qu’il parle d’énergie renouvelable, il aurait mis en péril les fournisseurs de gasoil ?

  • 23 octobre 2014 à 13:54 | Razaka (#7817)

    Hello ;

    # # L’Energie est un Secteur d’activité très Sensible, surtout dans le cas de Madagascar où aucune de nos Institutions (surtout y afférent) ne sont fortes pour encadrer sa gouvernance Technique et Financière.
    Par conséquent, l’Etat devrait prendre toute sa responsabilité, pour piloter sa Stratégie et surtout ses futures Orientations dont elle a vraiment besoin.
    L’Etat doit donc faire tout aussi, pour assainir les Affaires et trouver un Partenariat efficace au niveau financement.
    **** A vrai dire, la Privatisation de la JIRAMA est pour moi une Très Mauvaise Stratégie... ****

    Au niveau Telecom Reseaux, qu’il y ait des Provider étrangers qui opèrent à Madagascar n’est pas le problème. Mais l’Infrastructure technique des Télécommunications et sa Gouvernance juridique sont aussi Ultra-Sensibles. Ces parties doivent donc être obligatoirement administrées par une Institution de l’Etat.

    # # Le Président a donc vraiment de quoi à faire, car la JIRAMA n’est qu’une partie des problèmes malgaches, mais c’est déjà primordial pour Tous.
    Le Président a essayé de jongler par manque de Courage et par incapacité, il n’y arrive pas.
    Je pense donc que le Président doit changer le Gouvernement tout entier, pour que tout le monde soit à la même enseigne et surtout *** pour contrer ces Lobbyist devenus très dangereux car ils sont des Déstabilisateurs STRUCTURELS ***. Le Limogeage de ce Ministre en dira long comme l’Instabilité Politique récursive et ses conséquences
    == Il faudrait un Gouvernement Technocratique de Transition presque apolitique et composé de Cadres Universitaires, de Chercheurs et pourquoi pas certains Diplômés de l’Armée sur certains domaines ?
    Je sais bien aussi que nous avons à Madagascar une très Bonne Filière Universitaire dans le Domaine de l’Economie car les Thèses y sont de réputation Mondiale et conviennent à la Situation actuelle.
    Il y en a bien des Honnêtes Femmes et Hommes parmi ceux-là tout de même.
    == Qu’ils refondent toutes les Institutions
    == Qu’ils négocient et mettent en place les Partenariats pour les Investisseurs
    == Qu’ils préparent le terrain pour organiser la Vraie Réconciliation
    == Que de nouvelles Institutions soient ensuite prêtes pour préparer et organiser les nouvelles Elections, une des Bases Fondamentales de la Démocratie.
    == Côté Partis Politiques, qu’émergent enfin de vrais Programmes ambitieux pour l’Avenir.

    • 23 octobre 2014 à 15:41 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Razaka

      L’etat doit prendre toute sa responsabilité ..

      Concernant l’energie , ne revez pas Razaka

      Rajao n’est qu’un pantin , il est là uniquement que pour éxécuter les ordres de
      Rabary lequel reçoit ses directives venant de Ratsiraka

      Et les karana sont d’excellents poissons , maitre-nageur , surtout dans un tel marigot

      Un autre domaine qui risque de tout faire exploser

      L’éducation nationale

      Juste un tout petit rappel

      90°/° des malagasy de moins de quinze ans sont ANALPHABETES

    • 23 octobre 2014 à 16:56 | Razaka (#7817) répond à Rakotoasitera Fidy

      merci pour les Infos,

      Mais je pense bien que vous aviez raison, après reflexion.
      Ce qui est décevant alors, c’est qu’on ne s’en sortira jamais.

    • 23 octobre 2014 à 18:46 | Isambilo (#4541) répond à Rakotoasitera Fidy

      Rabary qui ?
      Paul serait un agent de Ratsiraka ? Et Njaka avec sa tête de noeud ?
      Arrêtez de désespérer les gens. 90% d’analphabètes mais...au rythme où ça va, nous atteindrons rapidement les 100%

    • 23 octobre 2014 à 19:49 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Isambilo

      C’est Njaka Isambilo a !

    • 23 octobre 2014 à 20:15 | Isambilo (#4541) répond à Rakotoasitera Fidy

      On se calme e !
      Donc Njaka travaille pour Ratsiraka et a défendu Andrianainarivelo (et a perdu devant le TGI de Paris) qui est du même parti que Fienena qui est lui-même un employé de Jovenna.
      Donc c’est Ratsiraka qui a eu la tête de l’homme de paille d’Hiridjee....Vous me suivez ?
      Alors quel lien avec Ravalomanana qui joue au ping pong au Clun Med de Ramena (votre copain zorey y est GO paraît-il) ?

  • 23 octobre 2014 à 15:00 | meloky (#637)

    L’Etat doit se mefier au tournure de la situation politico-economique de la grande ile" Il ne faut pas faire de jeu ou fomenter un clan qui ne resoudre pas les problemes quotidiens des Gasy !

    Si tel va continuer, la conjocture va s’enfoncer et s’enliser davantage : "Nofon-kena Ome-mahery..." !!!!!

  • 23 octobre 2014 à 15:20 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Qui a peur de Virginia Woolf ??

    Salut Jeannot

    En te titillant un peu hier , je voulais attirer l’attention sur la pertinence
    de ton article intitulé Madagascar : une histoire divinement ...

    En appuyant fortement sur le : tout ça parcequ’ils ont peur de Ravalomanana

    Il suffit de ’voir’ ce fameux PND qui était annoncé gagnant avec un ’plan’ digne
    d’un prix nobel et qu’on nous sort ’magiquement’ d’une boite rajaonesque

    Faire taire les égos dit t’on plus haut , oui mais comment ???

    D’autant plus qu’il est recommandé de simplement cadré rajao ...on comprend mieux maintenant pourquoi Iarivo n’a jamais réussi quoi que ce soit

    Mais je reviens vers toi Jeannot

    Crois tu vraiment que ce rajao finira son quinquennat ???

  • 23 octobre 2014 à 16:10 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il me semble que vous avez élu un expert comptable ? Vous avez un gouvernement ? Vous avez des élus à l’Asseblée Nationnale ? C’est déja oublié VE !!!

    Voilà à quoi resseble les institutions de pays, et elles sont légitimes. Mais alors le délestage ? Comment ne pas aborder les problémes de la Jirama, de l’énergie en général, et de l’économie en particulier :

    - Il serait temps que le président prenne conscience que ces problémes sont le siens....il serait temps !

    L’élections piégé à C...! Qui dit mieux ? Je mets au défi le monde economique ou politique, et pourquoi pas le beau monde intellectuel GASY de donner d’autres définitions des elections de 2013-2014. Le monde politique qui n’avait plus qu’un tout petit slip, un cache sex a accepté de poser nu et pense qu’il est beau.....et que ces elections seraient les solutions aux problèmes institutioonnelles de pays.

    Les caisses du pays sont vides, mais le président pense avoir le temps. Le délestage n’est donc pas son probléme. Il vire le ministre de l’énergie aujourd’hui....mais il garde bien le ministre de l’intérieur et de transport qui n’ont pas été capables d’intercepter l’entrée au pays de l’ancien président, c’est que ce pouvoir appelle pourtant un retour non accepté. Les ministres concernés gardent leurs places, mais l’ancien président est gardé à vu !

    On va parler encore de la Jirama, de la Secren et de l’Air Mad dans les mois et les années à venir. Ces dossiers vont avoir des beaux jours dans le bureau du président. Ce sont des entreprises qui représentent les intérêts vitaux de pays :

    - Autrement dit, c’est de la responsabilité de l’état dont il s’agit ici. L’Etat doit être donc le 1er actionnaire.

    Il est tout de même assez élémentaire de constater aujourd’hui qui doit être donc responsable direct de la la Jirama. D’autant plus que si tout allait bien cette personne ferait savoir dans toute l’Ile que les choses vont bien grâce à elle.

    Comment faire pour ne pas entraîner le pays sur les financements parallèles ? Et les dangers que cela représente pour le pays. Tous représentent des dangers pour Madagascar parce que ce pays n’a plus une seule institution solide, fiable pour défendre ses intérêts.

    Prenons l’Armée. Elle est réduite à mater les partisans de Ratsiraka ou de Zafy hier, et ceux de Ravalomanana aujourd’hui.

    La privatisation ? Elle n’est pas la solution magique, en tout cas, ce serait une solution à court terme tant que le pays ne retrouve pas une stabilité politique.

    Il n’y a que les investisseurs véreux qui prendraient les risques d’investir dans un pays instable.

    Tant que le pouvoir, comme certains politiciens refusent d’admettre que pour sortir de cette crise, il faut mettre de l’ordre à l’intérieur de la classe politique du pays. Le pays n’arrivera meme plus à gérer la moindre petite chose......délestage....53 ans apres l’indépendance nous voilà sommes condamnés à gérer le délestage......vous me dites que le pouvoir veut lutter contre la pauvreté ? Des qui se moque-t-on encore ????

  • 23 octobre 2014 à 17:45 | Rakotomenatra (#6912)

    Turping, Fidy, Diego - vous avez tellement raison !

    On pense toujours qu’on a déjà atteint le fond du gouffre, mais chaque fois on se détrompe - et le pays tombe encore plus bas !

    A mon avis le plus grand problème de ce pays est la cupidité d’une part et le manque de solidarité d’autre part. Et vous avez raison encore : Les Karanas sont solidaires. Et ils se font confiance. Et ils ne paient pas des impôts (au moins pas dans les caisses de l’Etat..).

    C’est pour cette raison que cela fonctionne à merveille pour les concernés : Les Karanas graissent la patte des cupides et - par la suite - peuvent tout se permettre et se servir des richesses du pays.

    Malheureusement il ne semble pas exister des Malagasy si patriotes qu’ils ne seraient pas prêts à vendre et trahir leur tanindrazana tant qu’on remplit leurs poches.

    Comment changer cela ?

    Il n’y a qu’une seule solution : Il faut trouver une quantité critique et suffisante de patriotes qui sont si solidaires et courageux qu’ils osent s’y opposer. Parfois j’ai l’impression qu’une certaine opposition s’éveille et ose dénoncer la corruption galopante et demander un grand "ampamaoka" = Tribunal sous surveillance internationale (car les Malagasy entre eux n’osent pas se dénoncer, il y a trop d’interconnexions familiales et politiques, cad des magouilles et interdépendances de toutes sortes, et ils ont peur de la revanche). Surtout le Lieutenant Charles devrait être entendu (il a tout publié, mais curieusement personne n’a réagi et je demande pourquoi...).

    Après cette purification fondamentale où vraiment tous qui ont failli sont condamnés et punis, on pourrait entamer 2 générations d’éducation civique. Et c’est seulement ci-après qu’on pourrait espérer une nouvelle ère...

    • 23 octobre 2014 à 18:17 | Jipo (#4988) répond à Rakotomenatra

      Votre proposition est noble et lucide, mais hélas , je pense que les gros poissons vous auront croqués, avant que vous ne commenciez à réagir.

  • 23 octobre 2014 à 18:45 | DanBe (#2256)

    Fienena Richard est indiscutablement un homme brillant, qui avait les compétences pour le ministère ou il était.

    Comme sous tous les régimes, on a vu passer des hommes brillants, sous Ratsiraka, Sous Ravalomanana et même sous la transition (n’hurlez pas…).

    Ce ne sont pas toujours les hommes qui posent problème, mais un système.

    Quand un système est trop tordu, trop retord, il éjecte vite les hommes, même et surtout brillants…

    C’est cela qui depuis deux décennies écarte les hommes capables et brillant de la politique et du pouvoir.

    Je continue à ne pas comprendre les décisions du Président depuis le début…

    Quant à la privatisation de la Jirama, elle est plus que souhaitable. A condition que cela se fasse dans un cadre légal qui donne un droit de regard à l’Etat sur les tarifs appliqués. C’est tout à fait possible et déjà largement appliqué dans de nombreux pays.

    • 23 octobre 2014 à 19:18 | Jipo (#4988) répond à DanBe

      Bonsoir ,
      " droit de regard " soit mais pour faire quoi ?
      étant incapable de gérer, il est impératif qu’ il passe la main, à des gens compétents , intègres, et surtout ouvrir à la concurrence, pour justement limiter les abus polymorphes.
      Il me semble que rien ne bouge parce que ceux qui se sucrent , se gavent à moindre frais voudraient placer les copains, corruptibles, pour continuer leur bizness.
      Tout ça pour vous dire, que le "droit de regard "que vous préconisez est à double tranchant, et de là à l’ utiliser du mauvais coté, j’ ai bien peur que la balance penche pour .

    • 23 octobre 2014 à 21:15 | ramaso (#7441) répond à DanBe

      J´ai ecrit la meme appreciation dans mon post ci-dessus MrDanBE,que le ministre FIENENA RICHARD etait competent,il maitrisait bien son ministere,mais le delestage l´a emporte,LE PRM HERY a trouve en lui le bon bouc emmissaire,je rejoins parfaitement votre vision,on degage tjrs les meilleurs et on garde les leche-bottes !

    • 23 octobre 2014 à 21:23 | DanBe (#2256) répond à Jipo

      Le droit de regard sur les prix est appliqué dans une bonne dizaine de pays africains, qui constatant l’incapacité de leurs états à gérer l’eau et l’électricité l’on privatisé.

      C’est à dire qu’ils sont confié à des privés, l’embauche, l’investissement, l’entretien... Bref, la gestion de la production et la livraison d’eau et d’électricité.

      Par la loi, lors de la privatisation, il est fait obligation au privé ayant obtenu la délégation de service public, de négocier toute augmentation des tarifs avec l’état. Il lui est fait aussi obligation de fournir l’eau et l’électricité dans le cadre d’un cahier des charges.

      Et cela fonctionne plutôt pas mal.

      Je crois, à vérifier, que de grands pays européens fonctionnent aussi comme cela. Si je ne me trompe pas, EDF en France ne peut pas augmenter ses prix sans l’accord de l’état par exemple.

      Le droit de regard est uniquement sur les prix et l’obligation de résultat. Mais la gestion est totalement privée et indépendante, ce qui évite les valses de CA ou dirigeants à chaque caprice politique.

  • 23 octobre 2014 à 20:08 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Aucuns investissement dans des nouvelles centrales électrique depuis 50 ans c’est la faute de Mr Richard Fienena ????? et la pauvreté qui persiste depuis 50 ans qui limogé ? qui limogé ? qui limogé ? facilité - facilité - facilité ...
    QUE DIEU CHANGE NOTRE MENTALITE DE DIVISEUR

  • 23 octobre 2014 à 20:21 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Tous les problèmes de Madagascar pauvreté - délestage ... etc ... c’est de notre faute à tous , on ne cherche pas à régler les problèmes du pays mais à neutraliser X ou Y , oublions les querelles du passé et au boulot .
    L’INDEPENDANCE ??? et après ???
    QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 27 octobre 2014 à 21:25 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      Quel Ministre a fais correctement son travail ?
      Dans quels secteurs il y a une amélioration notable ?
      Madagascar un chapeau trop GRAND pour nos politiciens .
      QUE DIEU NOUS GUIDE

  • 23 octobre 2014 à 20:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Si un ministre mène une "POLITIQUE" à sa manière,pas celle du "GOUVERNEMENT",par ricochet,==la POLITIQUE== de SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA,la meilleure récompense,c’est la sortie de l’équipe.Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 24 octobre 2014 à 02:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    L’énergie et le bling-bling...
    L’équipe de la première dame ==inaugurera==,ce samedi 25 octobre 2014,le centre de de recherche et de loisir (- ???-) de Mandritsara (-quelle région-).
    Un centre de recherche qui sera équipé d’une bibliothèque disposant environ :
    - de 15 000 livres,
    - un téléviseur,
    - un lecteur de CD,
    - un ordinateur complet
    - ainsi que des jeux de société.

    La première dame de "TRANSITION" a créé des centres (- ??-) d’internet.
    Que deviennent-ils,en ce moment !

    ATTENTION LE BLING-BLING n’est pas la priorité pour le "PEUPLE MALGACHE".

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 27 octobre 2014 à 21:21 | kunto (#7668) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      Mandritsara fais parti de Madagascar et a droit au développement , les diviseurs - les racistes - doivent la mettre en veilleuse pour le bien de Madagascar .
      QUE DIEU NOUS UNIS

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS