Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 15 novembre 2018
Antananarivo | 15h25
 

Société

Administration publique

Le ministre Pierre Holder veut réformer l’ENAM

vendredi 24 août | Arena R.

Le ministre de la Fonction Publique et de la réforme de l’administration, Pierre Holder, veut réformer l’Ecole Nationale de l’Administration Malgache (ENAM). En rendant une visite auprès de cette école, à Androhibe, jeudi, il a émis le souhait que le dernier concours de recrutement des hauts fonctionnaires de l’Etat soit une référence en matière de transparence et de crédibilité.

Des responsables au sein de l’ENAM confient en effet que la correction des copies lors du dernier concours est déjà en cours et que toutes les mesures ont été prises pour que transparence soit effective dans le cadre de ces concours.

Durant les épreuves, des caméras de surveillance ont été installés dans plusieurs salles notamment dans la salle d’examen, la salle informatique ou la salle de transcription de notes pour éviter les fraudes. L’ENAM a également signé un partenariat avec le Bianco afin de lutter contre la corruption.

Du 31 juillet au 4 septembre dernier, 2830 candidats ont participé à ce concours d’entrée alors qu’on compte seulement 195 postes à pourvoir dont 35 administrateurs civils, 20 agents diplomatiques et consulaires, 20 inspecteurs d’Administration Pénitentiaire, 15 inspecteurs des Domaines et de la Propriété Foncière, 50 inspecteurs du Travail et des Lois Sociales, 30 ingénieurs des services topographiques et 25 commissaires du commerce et de la concurrence.

L’engouement pour les emplois dans la fonction publique ne cesse d’augmenter au fil des ans. La motivation des candidats concerne surtout la stabilité de l’emploi dans le secteur public.

L’initiative de réformer est certes louable, mais du chemin reste encore à faire.
Nombreux sont les fonctionnaires qui ne disposent ni de niveau, ni de diplôme, ni de la capacité, ni du profil, ni de la compétence requis pour occuper un poste. A Madagascar, moins de 25% des fonctionnaires passent un concours pour entrer dans la fonction publique. Ce qui fait que 75% sont recrutés directement. Le recrutement des fonctionnaires s’effectue selon deux modes ; le recrutement par excellence, c’est-à-dire que le concours est l’unique moyen d’être fonctionnaire et le recrutement direct qui est en rapport avec le pourvoi de postes budgétaires au sein de chaque ministère. Et c’est surtout dans ce recrutement direct que sévit la corruption, le copinage et les pots de vin.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 24 août à 10:00 | Fidy Andriamihaja (#10287)

    J’ai vu son interview, hier, à la TV-plus.
    Pas très convaincant. Le poste de ministre lui fait gonfler un peu.
    Il est encore dans les nuages...

    • 24 août à 11:19 | Eloim (#8244) répond à Fidy Andriamihaja

      La réforme que doit apporter à l’ENAM ainsi que bien d’autres (ENMGM, ...) c’est de faire CESSER le PAYEMENT D’ECOLAGE (pour ne pas dire corruption) chaque fois qu’il y a concours d’admission à telle ou telle école dite de prestige comme celle-là. A part ça, tout va à merveille !

    • 27 août à 15:49 | tsirah (#10314) répond à Fidy Andriamihaja

      hialana amin’io kolikoly io mihintsy no mahatonga ny minisitra Pierre Holder hametraka io fanovana goavana io fa ianao angamba zatra ilay fiainana anaty kolikoly ka tsy mahapoha anao izay atao ho soa sy fampivoarana ny asa sy ny fampiofanana.

  • 24 août à 12:13 | olivier2 (#9829)

    Tout le monde sait très bien..mais personne ne veut le reconnaitre publiquement.. que la SEULE manière de crédibiliser l’ENAM...et toutes les autres écoles..c’est de confier la GESTION des examens à des étrangers...
    Ainsi :
    - plus de fuites de sujets ( que peuvent les caméras contre ça ?)
    - plus de corruption ( désolé pour le manque à gagner !)
    - plus de droit de cuissage des examinateurs sur les jeunes filles..sport très répandue à Ankatso (et ailleurs) depuis les année 80 jusqu’à nos jours !!!!

    Le revers de la médaille..c’est que le % de réussite aux examens risque de mettre en exergue le vrai niveau général..abyssalement BAS.

    Ca risque de faire TRES MAL à la fierté tout ça..

    Mais faut savoir ce que l’on veut..

  • 24 août à 13:44 | SNUTILE (#1543)

    Déjà les fonctionnaires se cachent tous derrière le Président de la République quand leur collègue étranger de même niveau et métier, viennent avec foi leur rendre visite pour une échange de savoir faire.

  • 24 août à 14:55 | olivier2 (#9829)

    Salut Saricine.

    Rambo est impayable..il vient de faire la démonstration éclatante que les fuites de sujets sont légions en France..LOL

    Tout comme d’autres, il « considère » que la corruption à Madagascar n’est pas pire qu’ailleurs..

    Point de vue totalement UBUESQUE mais malheureusement partagé par de nombreux forumistes qui se cachent derrière leur petit doigt pour préserver leur fierté..très très mal placée..

    La vérité CRUE, c’est que le niveau global de l’enseignement à Madagascar est devenu extrêmement PAUVRE, que la plupart des élèves qui sortent de l’Université et de la foultitudes d’écoles qui pullulent ne connaissent même pas la règle de 3..quand ils savent parler et écrire le français..

    La raison à cela ? La CORRUPTION GENERALISEE et le LAISSER FAIRE.

    Un lien qui va faire plaisir à RAMBO.

    tire de l’article : « Madagascar : Ecole de la Magistrature : L’Ecole du Rire et des Clowns »

    je n’aurais personnellement pas trouvé meilleur titre !!! LOL

    http://justice-madagascar.org/madagascar-ecole-de-la-magistrature-lecole-du-rire-et-des-clowns-la-gazette-de-la-grande-ile-du-13-mars-2018/

    Si je propose de confier la « gestion » des examen à des étrangers, c’est pour garantir la CREDIBILITE des examens..

    Sur la base d’un programme connu, il n’est pas difficile de concevoir un contrôle des connaissances..

    Mais le véritable sujet n’est pas là..

    Ce qui manque, c’est une FAROUCHE VOLONTE DE CHANGER LES CHOSES , donc de (re) devenir crédibles..

    Comment (re) devenir crédibles ?

    En imposant des règles, en les faisant respecter, en montrant l’exemple..en n’ayant pas peur de sanctionner..

    Bref, rien de ce qui ne se passe à Mada..

     :)

    2 étoiles !!

  • 24 août à 22:02 | diego (#531)

    Bonjour,

    Que ce ministre comprenne que ce n’est pas le moment de parler de réforme, même en rêve.

    Il ne sera probablement plus ministre dans quelques mois. Et de plus, où trouverait-il de l’argent pour sa réforme ?

    Que les ministres apprennent les réformes sont conduites uniquement par une majorité au Parlement :

    - les élus sont en fin de mandat, autrement dit, le pays est en campagne électorale.

    Le gouvernement doit traiter les affaires courantes et non imaginer des réformes.

  • 27 août à 19:40 | Toutoun (#10298)

    Anisan’ny be kolikoly indrindra ny ENAM ka tokony atao vaindohan-draharaha koa ny fijerena izany akaiky ! Fanovàna no atao ka antenaina ny hanovana ireo olona zatra mpanao izany !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 438