Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 02h12
 

Politique

Assemblée nationale

Le gouvernement réduit les avantages et mission du chef de l’opposition

mercredi 14 août | Arena R.

Le gouvernement resserre davantage l’étau autour de l’opposition. A la suite d’une missive adressée par la présidente de l’Assemblée nationale au gouvernement pour faire part à ce dernier les tenants et aboutissants de la proposition de loi sur l’opposition, le Premier ministre et son staff ont apporté davantage de remarques et observations. Comme prévu, elles sont loin d’être intéressantes pour l’opposition, plus précisément pour le futur chef de l’opposition dont le champ d’action sera déjà limité au niveau de l’Assemblée nationale.

Sept modifications et observations ont en effet été faites sur la proposition déposée par le député Jean Brunel Razafitsiandraofa, vice-président de l’Assemblée nationale. Les plus importantes d’entre elles concernent les articles 16 et 17. En effet, le droit d’avoir un rang protocolaire équivalent à celui de vice-président de l’Assemblée nationale proposé par le député élu dans le district de l’Ikongo est supprimé. Il en est de même pour les « avantages matériels et protocolaires se rapportant à sa fonction, tels qu’une sécurité rapprochée, un véhicule de service et un passeport diplomatique ».

Des modifications ont également été apportées sur l’article 19 qui propose que l’opposition a le droit à un poste de vice-président au sein de l’Assemblée nationale qui jouit des droits conférés par la loi sur les partis politiques. En effet, le changement apporté par le gouvernement indique la « suppression » de cette jouissance. Le chef de l’opposition ne pourra non plus « rendre compte de ses activités auprès des groupes parlementaires et des députés de l’opposition, des partis politiques de l’opposition et auprès des citoyens », comme l’article 20 l’avait proposé parce que le gouvernement a supprimé ce tiret.

74 commentaires

Vos commentaires

  • 14 août à 09:17 | Liberty (#3679)

    Et ça s’appelle Démocratie....
    Foutaises

    Répondre

    • 14 août à 11:56 | lysnorine (#9752) répond à Liberty

      Re : « Foutaises »

      Na « tay tsy raha », izay tsy mahagaga fa efa fandre isan’andro lava, hatrizay hatrizay, mahavantana ny mpitondra fanjakana mbany ny olom-boafidy sy mpilalao pôlitika, ary ny karazany rehetra, eto amin’ny « Babakoto State » (of Madagascar).

      Fa ny tena zava-dehibe iankinan’ny ain’ny firenena sy ny hoaviny kosa, hafa dia hafa mihitsy noho ireo fikaonan-dohan’ny depiote sy ny mpitondra ireo [« avantages matériels et protocolaires se rapportant à sa fonction, tels qu’une sécurité rapprochée, un véhicule de service et un passeport diplomatique... »., dia ny « any ivelany » ihany foana no mamolavola sy misahana azy, no mandidy sy manapaka ary manoritra ny làlana tsy maintsy homban’izy ireo.

      MAHATSIKAIKY ihany sady MAHAMENATRA - satria hamotsian’ny « any ivelany » tay nify ireto mpitondra ny « Babakoto State » (of Madagascar)ireto - ny hoe NANEFY LALÀNA MANOKANA NAMOROPORONANA izany hoe Filohan’ny mpanohitra izany ka mikendry ny hanampenam-bava ny olom-pirenena na fikambanana hafa , ny tsy hamelana azy haneho malalaka amin’ny vahoaka ny heviny mikasika ny fitondram-panjakana sy ny pôlitikany.

      Marihina fa TSY NILAINA KOA ny nanaovana lalàna manokana momba ny « antoko pôlitika ». Ny lalàna mifehy ny FIKAMBANANA REHETRA tahaka ilay lalàna frantsay nantsoina hoe Loi Waldeck Rousseau tamin’ny 1 Jolay 1901 izay EFA nampiharin’ny fanjakana mpanjanan-tany teto Madagasikara taorianan’ny Ady Lehibe faharoa, angamba dia EFA AMPY DIA AMPY raha nanamboarina sy/na nahitsy kely hifanaraka amin’izay tena ilaina azy eto amintsika. [Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association].

    • 14 août à 14:59 | Ibalitakely (#9342) répond à Liberty

      Raha ny tena nandrasana t@ R.Arena koa anie dia ny fampisehoana ohatra hoe firenena aiza & aiza avy no manana izany statut d’opposit° [na anatiny na ivelan’ny Anterimiera] izany, & tahaka ny ahoana avy ny fisiany & ny vokatra azo tsapain-tànana na koa ny tsy faombiazany nanterak’izany. Fa ny fantatra eto aloha dia io lalàla momba ny mpanohitra narafitra niaraka t@ lalàmpanorenana 2010 io dia malaza tsy nihinanana toa (vilihin-tsahoana) ... vilihim-poza.
      & marina ny teny nataon-dRakotovao Rivo hoe mety ho mpitondra ianao androany & mety ho mpanohitra indray rahampitso, dia ho ovaovaina ohatra izay foana ve ny lalàna arakaraky ny toerana misy anao ??
      Mba mahaiza hoy aho mifidy ry vahôk Malagasy.

  • 14 août à 09:27 | kartell (#8302)

    Visiblement, le pouvoir vient de museler son opposition en réduisant ses prérogatives en la cantonnant dans un rôle figuratif qui, de toute évidence, ne devait pas lui échapper !...
    Dans un système politique où l’on mesure l’importance des postes aux privilèges accordés, on constate qu’avec une voilure aussi réduite, l’opposition, déjà faiblarde au départ, sera contrainte à un rôle de second plan, voir d’assistante-greffière !....
    Le pouvoir vient de trancher dans le vif, forcé par la constitution et la communauté internationale de supporter ses opposants, d’autant que son image de démocratie éclairée étant en jeu, il a choisi de l’affaiblir institutionnellement tout en sachant par avance qu’elle ne représente pas un danger majeur au vu de sa disparité et de son inexpérience...
    En mettant ainsi les points sur les i, le pouvoir tente de se prémunir pour son avenir d’autant qu’il est encore très loin de pouvoir remplir son contrat avec ses électeurs ....
    L’inquiétant dans cette histoire, c’est de constater la minutie du pouvoir à se donner le maximum d’atouts pour imposer sans trop de risques, ses mesures et projets dans un contexte où l’opposition sera dans l’impossibilité de pouvoir contester quoique ce soit, voir de les modifier...
    Après à peine, une année de pouvoir gentillé, il semblerait que nous passions à la vitesse supérieure en découvrant petit à petit, une gouvernance injonctive qui prend des allures de transition, revue et corrigée par un chef d’orchestre plus, affûté et tranchant, encore !....

    Répondre

    • 14 août à 10:18 | FINENGO (#7901) répond à kartell

      @ kartell (#8302)
      Bonjour Kartell
      Malheureusement ce qui se trime à jour d’aujourd’hui au sein du Pouvoir, n’est pas nouveau.
      De tout temps et ceci depuis l’époque de l’Amiral des égouts, la manière de faire reste invariablement la même, jusqu’à l’élimination physique des gênants.

      La manipulation des lois, au grès du Pouvoir et les décisions inconstitutionnelles qui deviennent systématiquement constitutionnelles par la volonté d’un seul Homme et de son entourage.

      Que pourra t-on espérer d’un Etat Babakoto, d’un Etat suce BOULE qui se plie aux exigences extérieures qui les tiennent par les coucougnettes. ????

      Rien d’autre que la continuité du désastre.
      Bonne journée !!

    • 14 août à 12:15 | kartell (#8302) répond à kartell

      Bonjour FINENGO

      Effectivement, il n’y a rien à espérer d’un pouvoir qui n’avait qu’une transition comme seule formation professionnelle et comme vision démocratique de la politique...
      L’apprentissage dans le cambouis n’est pas la meilleure école pour accéder à une lointaine forme de démocratie participative ....
      Pourtant de nombreux signaux précurseurs auraient dû mettre sur la défensive mais visiblement, cette autorité affichée du karcher semble plaire, mais jusqu’où ?.
      Car, ceux qui applaudissent aujourd’hui risquent d’en faire les frais le moment venu...
      Nous assistons, ici et là-bas à des prises de pouvoir par des hommes gentillets au départ mais qui se révèlent être d’une intransigeance remarquable lorsqu’ils détiennent le pouvoir..
      Ils ont aussi cette faculté d’avoir dynamité leur opposition fragmentée leur donnant ainsi le champ libre pour asseoir une gouvernance sans entrave....
      Cette tendance planétaire de l’homme fort fait l’admiration et l’envie de ceux qui n’y avaient pas encore goûté, aujourd’hui, il sera au menu pour cinq ans, minimum et avec en supplément le fameux poulet-maïs !....
      Restez vigilant !.

  • 14 août à 09:31 | Vohitra (#7654)

    Fa mbola mihevitra ny hisabaka sy hifampiraharaha ary ve ireto depiote TIM ireto ?

    Fa inona no tsy hivoahana avy hatrany ny fotoam-pivoriana ?

    Avelao ao izy Mapar/Ird sy ny tsy miankina mpiray petsapetsa aminy hanao izay sitrapony ao e !

    Ny mpanohitra ivelan ny andrimpanjakana hatao izay hampatanjaka azy, inona no ho vitan ireto depiote 16 manoloana ireo maroanisa napetraky ny HCC ireo e ?

    Répondre

  • 14 août à 10:05 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hi3 !!!

    Nataoko ihany ny tsy ihomehy fa tena tapaka ihany ny tsinaiko mamaky sy mandinika ny fanapahan-kevitra ataon’reto olon’ny hcc reto.

    Mbola averiko ihany ny fanontaniako omaly hoe :
    - "HIJANONA EO @ FITONDRANA MANDRAKIZAY VE IZY IREO ???!!!
    - maninona raha izany tsy faritan’ny gvnmt koa ny karaman’reo soslom-bavam-bahoaka am-perinasa reo ???!!!

    Hafatra ho an’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA sy ireo solombavambahoaka lany @ anaran’ny TIM - K25

    Efa nolazaiko teto fa tsy azo iaraha-monina @ fomba madio sy milamina ireto olona napetraky ny hcc reto. Ny azy dia efa mazava fa ny " FANKAHALANA NO LEHIBE INDRINDRA".

    Tsy maintsy avy @io fomba ratsy itaizany ny vahoaka io ihany no tsy maintsy atao raha te- hanohitra azy ireo.

    Mbola averiko ihany fa tsy mahamenatra ny miala tsy ho solombavambahoaka raha otran’zao ny fomba fiasan’iretsy ankilany sy ny forongony.

    Am-bava homana, am-po mieritreritra.

    Hoy ny hiran’ny Tarika Mahaleo : "NY FANJAKANA LOHAM-BOTO TSY METY HO ELA VELONA"

    tsy lasa lavitra ny kitoatoa volena @ asa fitondrana vahoaka.

    Samia velonaina.

    Répondre

  • 14 août à 11:06 | betoko (#413)

    Le dernier mot appartient à la HCC .A ceux qui disent que cette HCC est pro-Rajoelina se trompe car il y a quelques mois de cela cette HCC avait censuré une ordonnance dictée par l’exécutif , et les anti Rajoelina ont applaudit

    Répondre

    • 14 août à 11:10 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Nnnndddrrryyy !!!

      Fozaorana tsisy saina.

      Milonà ao anaty maloto ao ihany.

    • 14 août à 11:34 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)
      Tu ne vas pas nous faire ici tes prêches à 1 Ariary le Jomaka d’Ambatomanga.
      Ca ne pèse pas lourd dans la balance.

      Tous ici nous savons que la Manipulation est le Point fort de Chaque Chef d’Etat et Gouvernement qui se sont succédés et ceci depuis 1975.
      Depuis son existence la HCC s’est toujours pliée au bon vouloir du Pouvoir en Place 9 fois sur 10.

      Alors le Jomaka va raconter tes salades à la Concierge et aux P.U.T.E.S .
      Tu en as l’habitude.
      Tu l’avais bien dit hier dans ton Post.
      Non ..????
      Minaaaaaaaable. !!!!!

    • 14 août à 12:13 | lanja (#4980) répond à betoko

      Votre réflexion est réduite à votre haine contre Ravalo.... vous vous rendez même pas compte que ce régime fait tout pour replonger ce pays dans une logique de crise, de crise cyclique, crise qui nous a fait le pays le pauvre de la planète, et ce, à très grande vitesse.... Autre sujet, je vous suggère de poser question à Isandra, pourquoi Tana Masoandro a été inséré dans le projet Tatom ?

  • 14 août à 12:03 | Hery Rak (#10294)

    De inona zao no mahagaga ny sasany amin’izany. Ny fanoherana akory tsy hoe manaova izay danin’ny kibo. Ary tena tsara ilay tolo-dalàna hoe ao amin’ny antenimiera no tokony hisy ny fanoherana. Efa tsinjo tsinjo mantsy fa raha ny TIM no eo amin’ny toeran’io filohan’ny mpanohitra io dia tsy hieritreritra "critiques constructives" zany mihintsy izy fa dia ny fanonganana no ao antsainy voaloha satria fantany mazava tsara fa raha mbola fifidianana izany dia tsy ho tafaverina eo amin’ny fitondrana intsony izy.

    Répondre

    • 14 août à 12:19 | lanja (#4980) répond à Hery Rak

      An ny vahoaka ny fifidianana, sa ve hoe satria fehezinareo ny intérieur dia tonga dia sahy miogaoga fa tsy ho tafaverina eo @ fitondrana intsony ny TIM, tsy maintsy ianareo no lany ? tsy tsara fototra noho ny fitondrana ny mandatehezana ianareo fa moramora ihany

  • 14 août à 12:27 | titynana (#10701)

    Mino aho fa vaovao sandoka izany.

    Répondre

  • 14 août à 13:27 | FINENGO (#7901)

    @ kartell (#8302
    Vous l’avez si bien dit mon cher Kartell.
    Effectivement tué le poussin dans l’œuf est devenu un mode de Gouvernance sans faille.

    Chez nous, il y en a un qui à bien réussit son coup, en procédant à la destruction de tous les Partis existants à l’exception de l’extrême droite qui est devenu son seul adversaire sur le ring politique.

    Encore heureux que l’opinion publique, arrive tant bien que mal à les rappeler à l’ordre, et que malgré tout, les lois servent de garde fou, ce qui n’est pas le cas au Pays des Babakoto malheureusement.

    Répondre

    • 14 août à 15:20 | kartell (#8302) répond à FINENGO

      Il existe une certaine analogie toute relative bien sûr en ces deux républiques...
      Les présidents actuels ont tous deux accédé au pouvoir après des quinquennats précédents, aux encéphalogrammes plats, où les électeurs avaient faim de présidence typée....
      Le marketing politique a fait le reste en donnant à l’âne sa ration convoitée de carottes, aujourd’hui, repu, il croit pouvoir renouveler sa demande, sauf que pour être à nouveau gavé, il va devoir se débrouiller seul, car le généreux donneur de la première heure ayant pris du galon préfère jouer, désormais, dans la cour des grands plutôt que de s’occuper à nouveau de cet âne qui brait, furieux d’avoir été trompé de la sorte en devant attendre cinq ans !...
      La politique de la grosse ficelle a pris un coup de vieux, aujourd’hui, désormais, elle se gère comme une campagne publicitaire avec un produit d’appel gagnant imposé pendant une mandature, le sens unique prend ici des allures de bonneteau...
      Mais, il faudra faire avec comme un bien pour un mal sauf que ce petit tourné manège semble s’imposer un peu partout sur la planète mais avec cela comme différence significative, c’est qu’ici, il n’existe aucun contre-pouvoir et que les lois d’exceptions n’ont pas besoin d’être votées pour être imposées à tous, enfin à presque tous !....

  • 14 août à 13:34 | betoko (#413)

    Lanka
    La gasette de la grande île est de même avis que moi , pourquoi Ra8 est toujours en liberté ?
    Allez vous nous dire que Ra8 n’avait rien fait de répréhensible ?
    Concernant Tana Masoandro et Tatom ,je ne suis pas dans le secret de Dieu

    Répondre

    • 14 août à 20:05 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      pourquoi Ra8 est toujours en liberté ?
      Ça te fait mal au trou n’est ce pas ? A ta femme aussi je présume ! Je vais en rester là car ça ne va pas te plaire ce que je voulais écrire à la suite mais sache le je suis sans limite dans mes pensées et je ne suis pas Bornée de manière abrutie comme toi.
      Tu n’as pas autre chose à C.H.I.E.R que Ra8 par ci Ra8 par là ? Contacte celui que tu vénère et demande lui de l’arrêter et Basta. Maintenant fais quelque chose pour les 70% de pauvres que tu Snobes à Mcar.

    • 15 août à 07:31 | lanja (#4980) répond à betoko

      L’avis de la gazette de la GI ne m’intéresse pas.
      C’est tellement simple M Betoko, lors du procès monté contre Ra8 , les juges de ANR n’avaient pas trouvé de charges , ils étaient restés stupidement sur l’affaires AV7, des pauvres gens poussés à violer une zone rouge.
      Mais si maintenant, grâce à votre révolution , l’accès à Ambohitsirohitra (ou à Iavoloha) est ouvert à n’importe qui, je vous dis bravo .....
      Moi, je ne pose pas de question sur une personne jugée, plus tard, c’est à vous de prouver que ANR n’a rien fait de répréhensible...
      Mais pour tanà masoandro, il n’y a pas de secret, les bailleurs de l’IEM se sont rétractés, et pire, les bailleurs tradi posent de conditions , ANR se trouve obligé d’assainir son entourage, et ce sera pas facile, il y a risque d’ampamoka prématuré.

  • 14 août à 13:37 | betoko (#413)

    Erratum
    Lanja mais pas Lanka ,mille excuses

    Répondre

  • 14 août à 14:01 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    Ce matin j’ai acheté une boule de cristal à Isotry..

    A mon avis c’est du VRAI ( LOL)...étant donné que le vendeur me l’a attesté ! ( MDR)
    un brave type..
    Il m’aurait menti ?
    Nannnn...IMPOSSIBLE !

    Quel est l’avenir de son Excellence Président Fondateur Andry ?

    1- s’il réussit ( ce dont tout le monde doute...mais pas pour les mêmes raisons !!!!) : des clans "jaloux"...mais détenteurs d’un diplôme reconnu en fihavanana vont tout faire pour le dézinguer...
    On appelle ça des "patriotes"...ou des "zintelectouels"......bref appelez les comme vous voulez...
    Ils sont "très tres forts"...savent tout mieux que tout le monde, et ont une mémoire voire une éthique à géométrie variable...mécépaleurfôte...
    N’être responsable de rien aide à vivre...apparemment..c’est un fond de commerce !

    2- s’il échoue ( avouons ici que rendre 26 millions de Malgaches heureux et d’accord entre eux parait chose impossible, si je me réfère à l’Histoire...qui elle même est contestée par les "patriotes"...qui ont une toute autre"version" de ladite histoire...ouie ouie ouie !)....alors putsch il y aura..

    Dur dur d’être prézida fondateur en très très démocratique république...peuplée d’incroyables Génies aux qualités injustement sous estimées ...

    La clé de la réussite ...c’est une remise en question des mentalités....

    Mais apparemment, cela n’a jamais été à l’ordre du jour..

    Bah vi...vu que tout est de la faute des autres...Les "génies" ont de beaux jours devant eux !

    ALEFA

    PS : heureusement que science po, Sorbonne ( etc) fournissent des accès internet gratuit pour les "influenceurs" de la bande à St Jo..
    MDR

    Répondre

    • 14 août à 20:40 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Vous vous en remettez aux vieilles méthodes que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, générationnelle, sans doute ?....
      Mais toutes les hypothèses sont à prendre en considération surtout dans ce marigot où la rumeur donne de l’énergie, soude ou dépareille les clans...
      Difficile de croire que ses accoutrements tout de rouge vêtu ont vraiment plu aux puristes et aux gardiens du temple, parfois l’excès s’avère être la goutte qui fait déborder le vase de l’orthodoxie ..
      On peut aussi accueillir le libérateur auto-proclamé dans l’enthousiasme sauf que quand cela dure trop, ça finit par lasser voir exaspérer certains...
      Revenir par la porte après être parti en sautant par la fenêtre n’est peut-être pas aussi payant qu’il n’y paraît....
      Mais notre homme est un artiste de music-hall prévoyant en chouchoutant une armée comblée mais l’essentiel est sans doute ailleurs ....
      Nous sommes dans le mou de ce quinquennat, la pause s’impose en attendant le vola d’andafy et ce petit moment de faiblesse laisse libre cours à la rumeur mais eh !eh !Zorro va arriver ! ...
      Ou plutôt avec tout le respect que je lui dois, le pape avec sa papamobile va donner une bouffée d’oxygène salutaire que certains mettront plus à profit que d’autres ...
      La clé de la réussite  ?, je vous trouve bien optimiste ce soir !...

  • 14 août à 15:08 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les élus et les dirigeants malgaches sont irréfléchis, politiquement bêtes !

    Est-ce une surprise, pas trop !

    Ce sont ces mêmes élus et dirigeants, à retenir, qui se sont succédés au pays depuis 2002, qui vous font croire sans même pas avoir fait une seule étude économique sérieuse de marché, comme on dit, qu’ils ont un pays en état de prendre le chemin de l’émergence « économique ».

    Ce sont ces personnes qui sont d’une incompétence politique assez surprenante scandent la démocratie pendant les campagnes électorales et surtout quand ils ne sont pas au pouvoir, et osent même prendre le luxe de parler de « droit », des lois, de la Constitution, crient injuste quand ils ne sont aux affaires, qui cherchent à dépouiller le statut de l’opposition !

    Les élus et dirigeants malgaches sont une blagues, je dirais Rajoelina et Ntsay sont des plaisanteries.

    On sait comment va finir tout cela.

    Répondre

    • 14 août à 15:34 | rebey (#9809) répond à diego

      Faux Diego, et 3 fois faux, ils sont pas bêtes, ils sont très défavorablement et diablement intelligents, comme tous dirigeants africains qui se respectent.

      C’est vous qui êtes irreflechis, alors que Andry, Hery, Mahafaly , Ntsay, Ratsiraka, Maharanty, etc... sont tous milliardaires, et continuer à beneficier les fruits de leurs rapines, après avoir sucé le sang des Malgaches.

      Par contre là où tu as raison, ce qu’on sait comment va finir tout cela : regardez Hery, ça finit dans un compte suisse numéroté, dans des immobiliers en occidents, la dolce vita sur une plage d’ile caïman, avec femme et Enfant.

      continuons à radoter, pendant que l’or sorte par 50-ntaines de tonnes par an

    • 14 août à 15:40 | rebey (#9809) répond à diego

      ils savent ce qu’ils font, ils le font par exprès et pour eux, mais pas pour vous.
      Ils se sont érigé en voleurs de nations, car ils savent que vous aller les considérer de bonne foi, mais simplement incompétents .

      Incompétents mais pas voleurs, avec ce genre d’assertion, les voleurs comme eux ont de boulevard devant eux

  • 14 août à 15:30 | Jipo (#4988)

    Bonjour, .Une fois encore notre eunuque mention minable verrouille tout ce qui pourrait le gêner, et se dégage une " piste " pour ne pas dire un autoroute pour une dictature de plusieurs années si ce n’ est décennies ?
    L’ opposition réduite au statut de décors voir de mobilier .

    Répondre

  • 14 août à 16:44 | betoko (#413)

    Matoriandro
    Mba mifoaza aminizay . Fa anga tsy mandalo any amin’ny HCC izay lalana vao fidin’ny solomabavambahaoka ? Ny HCC noho hilaza ra toa ka aradalana ilay lalana na tsia
    Mba misy saina ê
    JIPO , rien n’est verrouillé car l’opposition a la possibilité de s’exprimer aussi bien au sein de l’assemblée nationale que dans tous les médias aussi bien nationaux( TVM, RTM) que privés .Depuis des années les opposants n’avaient jamais eu droit à la parole dans tous les médias . Le pouvoir actuel ne va pas expulser un journaliste qui n’est pas de son bord ou va fermer une station de radio ou de télévision privées comme jadis .
    Bien sûr la majorité à l’assemblée nationale n’acceptera jamais des amendements ou faire voter des projets de loi venant de l’opposition , cette majorité trouvera toujours des astuces pour la contrer , ce qui est dommage , mais je reste optimiste

    Répondre

  • 14 août à 17:07 | FINENGO (#7901)

    @ betoko (#413)
    14 août à 13:34 | betoko (#413)
    Lanka
    La gasette de la grande île est de même avis que moi , pourquoi Ra8 est toujours en liberté ?
    Allez vous nous dire que Ra8 n’avait rien fait de répréhensible ?
    Concernant Tana Masoandro et Tatom ,je ne suis pas dans le secret de Dieu
    .....................................................................................................

    Voici ce qu’il en est le Jomaka.

    Première hypothèse de réponse le Jomaka :
    C’est que cette Gazette est un féru anti-Ravalomanana.

    Deuxième hypothèse de réponse, et qui serait la bonne réponse :
    C’est que ton Bac-7 n’est pas si propre que ça, et traîne autant de casseroles derrière lui.
    La Tuerie du 7 février 2009 lui colle à la peau à ton Bac-7, qu’autant qu’à Ravalomanana.

    Ton Bac-7 malgré les condamnations de tous bords, a mis en place un régime de Transition qui devrait durer 24 mois ( 2 ans ) afin de pouvoir organiser une élection.
    Il n’en est rien des 2 ans promis.
    Il est resté à la tête du Pays pour presque 5 ans, avant qu’une élection ne voie le jour.
    Durant presque 5 ans ton Bac-7 avait sucé le Pays jusqu’à l’os.
    Des kilos d’or vers Dubaï, des centaines de conteneurs de Bois de rose vers la Chine.
    Et tu pousses le culot de te poser la question pourquoi ton Bac-7 ne tente pas de foutre le Ravalomanana en Taule. KONO va !!!

    Il a toujours été dit : Les loups ne se mangent pas entre eux.
    Et pour mieux te dire ce qui se passe entre Ravalomanana et ton Bac-7, c’est qu’ils se tiennent par les coucougnettes et que ni l’un, ni l’autre ne peut lâcher.
    Et pour cause !!!!!

    Hier j’ai fait un post qui t’a été adressé, ainsi qu’à Isandra.
    Je vous ai posé quelques questions, à savoir :
    A quand la réplique des Plages de Miami à Tamatave ???????
    A quand la fameuse cité du soleil ( Tana-Masoandro ) et la pose de la première Pierre ??????
    A quand la Continuité du vrai Vary Mora, mais pas ces brisures de riz, que le Pays exportateur, lui s’en sert pour nourrir les bêtes de la ferme, mais pas pour nourrir son peuple.??????
    A quand la continuité de la pose des Puces Géolocalisables sur les Zébus ??????
    A quand donc ton Bac-7 décidera de remplacer les rizières en Champs de Maïs et l’élevage de Zébus en élevage de Poulets à Chair, pour que les Malgaches changent leurs habitudes alimentaires ??????

    En réalité à toutes les questions que je viens de te poser, tu n’as aucune réponse, au même titre que ton Charlatan de Bac-7 ne serait foutu d’y répondre.

    Alors une fois de plus le Jomaka d’Ambatomanga, je me répète.
    Vas jouer ton rôle de suce BOULES ailleurs, mais pas ici.
    Tu empestes l’environnement de ta puanteur le Betoko d’Ambatomanga.
    Du vent, du vent, du vent !!!!!!!
    Minable que tu es !!!!!!

    https://www.facebook.com/watch/?v=2134575736765953
    https://www.facebook.com/watch/?v=2107364522820408

    Répondre

    • 14 août à 17:49 | rayyol (#110) répond à FINENGO

      Au rythme ou le bois de rose sort du pays Il devrait avoir assez d argent pour financer sont Tana quelque chose Et le port de Tulear risque de surpasser celui de Tamatave en valeur exportée Voila son secret pour le financement vider l ile de ses valeurs Bois précieux or pierres précieuses etc De toute facon c est tout c qu il sait faire

    • 14 août à 21:44 | Jacques (#434) répond à FINENGO

      Bonsoir Finengo,

      Merci pour les liens, on y apprend encore des détails qui nous ont échappé mais que le jomaka va bien sûr nier.

  • 14 août à 17:28 | diego (#531)

    Bonjour,

    Rebey, je veux bien vous lire, mais ce n’est pas à moi que vous devez vous adresser. Ce que vous me racontez ne me concerne pas, à mes yeux, politiquement, économiquement et juridiquement insignifiant, je ne sais pas quoi faire de vos sentiments !

    Maintenant, j’ignore si la politique vous intéresse ou si vous avez une bonne connaissance des fondamentaux, État, Institutions, droit, économique, en tout cas, vous n’en faites pas usage.

    Faire le procès des élites, des hommes politiques, des dirigeants et de l’histoire est une nouveauté, assez dangereuse pour tout pays, popularisée par Internet, devenue la mode, dans l’air du temps.

    Mais les gens vont très vite comprendre, c’est déjà un peu le cas, surtout dans les pays développés et dans les pays où il y a eu récemment des révoltes populaires, ce qu’on appelle « printemps Arabe », que pour faire évoluer la société, moderniser, développer, réformer leurs pays :

    - tout doit absolument passer par la « Politique ».

    Autrement dit, un État, des Institutions et une Société Civile forts qui respectent le « droit », les lois et la Constitution du pays.

    Les politiciens et les dirigeants qui conduisent leur pays vers la pauvreté et l’instabilité politique et constitutionnelle :

    - sont bêtes, étourdis ou encore idiots, c’est comme on veut les appeler.

    Il faut être idiots pour faire perdre à son pays une souveraineté, son indépendance, c’est à dire, sa liberté de choisir son propre chemin, après 50 ans d’indépendance :

    - dont l ‘origine est tout bêtement la crise de 2002.

    Ce qui brûle les lèvres des politiciens et dirigeants et gouvernements successifs dans le pays depuis 2002.

    Amusons à compter les gouvernements successifs depuis 2002 :

    - la Politique à besoin de temps et de cohérence, avec une dizaine des gouvernements depuis 16 ans, c’est tout simplement impossible.

    S’il y a délestages dans pays aujourd’hui et le pays est un des plus pauvres au monde, ce que l’Etat Malgache n’a tout simplement pas fait un seul grand investissement étatique dans ce sens, depuis quelque temps :

    - ne soyons pas surpris d’apprendre un jour qu’il aurait une crise l’eau ou des épidémies dans la Capitale malgache.....là, on va chercher, à qui la faute ve ?

    Les Maires successifs de la Capitale ???? Je ne fais pas cette analyse.....

    Répondre

    • 14 août à 18:59 | FINENGO (#7901) répond à diego

      @ diego (#531)
      Bonsoir
      Vos leçons Politiques, économiques, constitutionnelles répétitives et j’en passe, dites-vous bien qu’ici sur ce forum une Grande Majorité d’intervenant en ait quelque peu la maîtrise, aussi bien que les Politicards malgaches véreux soient-ils.

      Mais à priori ce que vous, vous ignorez ou ne voulez comprendre, c’est que les dirigeants malgaches s’en foutent éperdument de ce qui est le Politiquement correct, de l’économie et de la constitution.
      Ils s’en battent les C.O.U.I.L.L.E.S pour être poli.

      Dites-vous bien une chose cher Diego.
      Ce qui intéresse ces voyous de la République, n’est autre que de s’enrichire à titre personnel jusqu’à ne plus avoir soif.
      Le Peuple, ces voyous de la République n’en ont rien à foutre, pour parler poliment.
      Vous pourriez rabâcher ici vos leçons Politiques, économiques, constitutionnelles durant des siècles, je me répète, ils n’en ont rien à foutre.

      Par contre à lire vos Post aux contenus répétitifs devient lassant.
      Bonne soirée.

  • 14 août à 17:54 | FINENGO (#7901)

    A lire et à visionner, pour savoir comment les POURRITURES se sont enrichis sur le dos de la Nation avec le Bois de rose à Madagascar.
    https://mcmparis.wordpress.com/2014/05/07/les-noms-des-millionaires-bois-de-rose/

    Répondre

    • 15 août à 15:33 | el che (#344) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo
      Merci pour ces précieux liens. Le bianco nouvelle mouture ne devrait pas trop se creuser les méninges : tout le dossier lui est apporté sur un plateau d’argent.
      Des mauvaises langues affirment que tous ces trafiquants de bois de rose très médiatiques finiront sous les verrous

  • 14 août à 18:08 | Vohitra (#7654)

    Le fait est la, ils n arrivent pas a convaincre le marche financier, ils n arrivent pas a denicher du pognon pour realiser leurs promesses, ils sont en train de quemander aupres des partenaires financiers traditionnels, alors que ces derniers etaient deja engages volontairement dans la vision 2030 copiee par l expert aupres du UNDP.

    C est ainsi que le Tanamasoandro avait ete integre dans le TATOM, c est afin de trouver des eventuels bailleurs, et ils avaient estimes tres bas le cout de sa mise en oeuvre, a environ USD 299 millions.

    Quelle supercherie !

    Répondre

  • 14 août à 18:14 | Vohitra (#7654)

    A ce rythme, ils vont brader les actifs de l Etat, societes et foncier et autres actifs financiers, afin de parvenir a leur fin.

    C est trop facile de promettre monts et merveilles, mais un un peu trop difficile avec un hypothalamus atrophie...

    Répondre

  • 14 août à 18:22 | Vohitra (#7654)

    Ca fait trois semaines que la capitale et ses environs manquent d eau courrante, mais a cote, la rehabilitation des rues continue...

    Ou ils veulent en venir ?

    Répondre

    • 14 août à 20:11 | Isambilo (#4541) répond à Vohitra

      Faire marcher l’eau par les rues pardi !

    • 15 août à 10:16 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Vohitra bjr,
      Le continent le plus pauvre de la planète dispose d’importantes ressources en eau dont Madagascar en fait partie. En revanche, il manque les infrastructures de distribution et d’assainissement qui permettraient aux populations d’accéder à l’eau potable.Ce problème auquel s’ajoutent les détournements des deniers publics( un préjudice s’élevant à 620 millions d’ariary ) au sein de la Jirama ne faisant qu’aggraver encore la situation déjà chaotique .La peste fait encore son retour comme tous les ans .Dans l’état actuel des choses ,le pays se trouve encore dans " l’ immergence " car même le minimum vital qu’est "l’eau potable devient une denrée rare bientôt pour l’ensemble des populations mais non pas seulement dans le Sud.
      - A côté ;la réhabilitation des rues ; espérons que ce ne soit pas le "rafistofage " continue à la manarapenitra .
      Résumé : En trente ans ,le nombre des populations a triplé ,notamment dans les zones urbaines alors que paradoxalement les infrastructures datent encore au temps d’Andrianjaka ,Andrianampoinimerina et l’époque coloniale ,.....Dommage !

    • 15 août à 10:57 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonjour Turping,

      De prime abord, le montant de 620 millions d Ariary detourne aupres de la JIRAMA est localise au sein de deux succursales, celle de Bealanana et celle de Mananara Nord, et vous savez qu il existe 119 districts dans le pays, aussi, si un audit serait mene dans l ensemble du pays, les sommes detournees pourraient etre astronomiques et inimaginables !

      Quant au surpeuplement de la population en ville, pour ne parler que du cas d Antananarivo, c est du au fait que les activites economiques et le developpement des services sont concentres dans cette ville, car tous les crapules de la Republique y ont implante leur bastion et centre de prise de decision, les autres Regions sont uniquement considerees comme espaces de predation et de domaines disposant d actif de l Etat a ceder pour satisfaire la cupidite des crapules.

      Mais on peut aussi attribuer comme cause de ce surpeuplement l urbanisation sauvage menee du temps de la revolution socialiste lorsque la ville d Antananarivo etait dirigee sous la coupe du parti AKFM/KDRSM du pasteur Andriamanjato Richard Mahitsison, oncle de Hajo Andrianainarivelo et pere de Ny Hasina. Aucune regle d urbanisme ni d hygiene ni d ordre n a ete respectee, on laisse tout le monde faire ce qu il veut du moment que l obeissance a la revolution soit de mise...

      Quant au probleme de l eau, ce sera l enjeu planetaire de ce 21 eme siecle, et nous a Madagasikara, on dispose de ressources suffisantes qu il faudra preserver et gerer et investir dans la protection des bassins versants, et de veiller a ce que les nappes phreatiques et poches aquiferes ne soient pas polluees par des activites economiques irreflechies...surtout l exploitation des mines.

      Andrianjaka, Ny Ombalahibemaso, ils n etaient ni hydrauliciens ni hydrogeologue ni agroclimatologues...ils etaient tout juste des hommes sain d esprit voulant combattre la famine le celebre mavovava

    • 15 août à 11:31 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Vohitra,
      La Cop23 a été décevante et peu d’accords ont été signés à Bonn alors qu’il y a urgence. Parmi les urgences, l’accès à l’eau. Le continent africain dispose de plus de 5 000 milliards de mètres cubes d’eau dans ses nappes phréatiques, mais 320 millions d’habitants ne bénéficient toujours pas d’eau potable.

      L’eau, bien vital, sans aucun doute le plus précieux de notre planète. Et celui aussi qui engendre les plus criantes inégalités. Ainsi, pas moins de 663 millions de personnes n’ont pas d’accès à l’eau potable. Soit un Terrien sur 10.

      Le continent le moins bien loti reste l’Afrique, dont 320 millions d’habitants ne bénéficient pas d’eau potable.
      Vos dires :
      Quant au probleme de l eau, ce sera l enjeu planetaire de ce 21 eme siecle, et nous a Madagasikara, on dispose de ressources suffisantes qu il faudra preserver et gerer et investir dans la protection des bassins versants, et de veiller a ce que les nappes phreatiques et poches aquiferes ne soient pas polluees par des activites economiques irreflechies...surtout l exploitation des mines.
      - Malheureusement ,tel est le cas dans les exploitations minières car aucune mesure n’a été prise pour protéger l’écosystème et l’environnemental .....et cela je pense sur l’ensemble du territoire national.
      Je vous renvoie le lien sur les effets impacts , néfastes quant au manquement de l’état face à ce problème en tuant à petit feu les populations .Ambatovy en est un exemple concernant la région de l’Est .Les mpijirika ne font que leur business sans être soucieux !
      http://spips.free.fr/spip.php?article13

    • 15 août à 12:02 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Le problème des eaux usées
      La problématique des eaux usées est elle aussi primordiale. Déjà, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, en mars dernier, l’Onu avait décidé de mettre en lumière « le thème des eaux usées et les moyens de les réduire et les réutiliser ».

      « 80 % des eaux usées provenant des lieux d’habitation, des villes, de l’industrie et de l’agriculture sont rejetées dans la nature, polluant l’environnement et appauvrissant les sols, rappelle l’Onu. Nous devons améliorer la collecte, le traitement et la réutilisation des eaux usées. Dans le même temps, nous devons réduire la quantité d’eaux usées que nous produisons afin de protéger l’environnement et nos ressources en eau ».

    • 15 août à 12:22 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Turping,

      Ce projet d extraction de cobalt et nickel a ete initie au depart dans les annees 80, a l epoque denomme Phelps dodge si je ne me trompe, et le regime Ratsiraka avait longtemps hesite a autoriser le demarrage de son exploitation, justement pour cause de risques divers lies a l environnement humain et du mode de vie lie a la nature de la population riveraine.

      Le probleme de fond dans la preservation des agro-ecosystemes du pays, c est que les structures, etatique ou non, chargees de l elaboration et suivi des cahiers de charge environnemental sont tributaires d allication de financement etranger, et qu en plus, les reformes economiques dans le cadre des cooperations avec les intitutions de Bretton Woods ne font que favoriser l implantation de ces multinationales du secteur mine et hydricarbure, et parallelement l intervetion de ces bureaux d etudes venant d ailleurs qui ne sont pour la plupart rien d autre que des offices truffes de lobbyistes favorables a ces multinationales.

      Vous avez raison Turping, l utilisation systematique de ces pyrethrinoides de synthese de troisieme generation sont tres dangeureuses pour la vie humaine, deja leur usage dans le domaine agricole est conseille a faible dose ULV et non systematique et de preference des produits systemiques

    • 15 août à 13:37 | Turping (#1235) répond à Vohitra

      Re Vohitra ,
      Sans cautionner le régime Ratsirakiste ,ce dernier a su préserver plutôt les ressources minières malgaches .Les multinationales ont pullulé à Madagascar depuis l’arrivée de Ravalomanana au pouvoir notamment pour se bousculer sur le projet d’ exploitations minières ne respectant les réglementations.
      Merci.

    • 15 août à 13:53 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Turping,

      Le regime Ratsiraka avait plutot favorise l exploitation artisanale de l or par les familles paysannes et comme acheteurs privilegies en situation de monopole pour l achat des produits sa famille et ses amis indo-pakistanais

  • 14 août à 19:47 | Rabarivony (#10708)

    Bonjour !

    Entierement de l’avis de Kartell et Finengo ! Je ne ferai pas meilleur commentaire.
    J’ajouterai, si vous le voulez bien,
    De nombreux nouveaux milliardaire (militaires - ministres - et autres divers responsables...." politiques"
    ne vont pas arranger les problemes de la Corruption, et donc, ne vont pas aider l’OPPOSITION vouée par avance à la phrase de JIPO :" L’ opposition réduite au statut de décors voir de mobilier "
    autrement dit muselée.

    Répondre

  • 14 août à 21:26 | diego (#531)

    Bonjour FINENGO,

    Vous êtes comique. Quand on espère rien, on ne dit rien, à mon sens.

    Vous parlez d’un pays, indépendant depuis 1960, donc, Souverain, dans lequel il y a bien les trois pouvoirs, Exécutif, Législatif et Judiciaire, exactement comme dans tous les pays modernes, riches et démocratiques, et de plus, il y a régulièrement des élections et c’est à travers ces élections que les électeurs malgaches choisissent leurs dirigeants.

    Autrement dit, Madagascar a tous les outils nécessaire, un, pour retrouver une stabilité politique et constitutionnelle, deux, pour sortir de la pauvreté et trois, pour assurer un développement à moins et sur le long terme.

    Il ne faut pas, à mon sens, prendre de haut les Malgaches, les élus,
    l’Etat et les Institutions d’un pays indépendant :

    - tout n’est pas pourri à Madagascar.

    Et on peut parfaitement bien gouverner ce pays. Il faut mettre de l’ordre à la tête de l’Etat et des Institutions et encourager la Société Civile à prendre un peu plus des initiatives, reprendre en mains les calendriers électoraux et les financements des élections.

    Avec tous les outils à la disposition du pays, après seulement 50 ans et plus d’indépendance, il ne faut pas mille ans pour développer raisonnablement Madagascar.

    Je ne me reconnais pas dans ce que vous racontez. Il est important de critiquer, mais il faut être capable aussi et surtout, proposer quelque chose.

    je ne suis pas Juge pour tenter de faire un quelconque procès aux élus et dirigeants malgaches, mais en tant qu’hommes publics et donc responsables des affaires de l’Etat, il faut à mon sens les prendre entièrement responsables de ce qui se arrive au pays et à sa population :

    - cela ne veut absolument pas dire, comme beaucoup pensent, qu’ils sont tous pourris.

    Aujourd’hui, la CI et les pays étrangers détiennent presque la totalité des pouvoirs à Madagascar :

    - taper sur les élus et les dirigeants malgaches, matin midi soir, ne changera rien.

    Ce qui veut dire, le changement commence par respecter le droit malgache, avant tout, c’est de la responsabilité de l’assemble des Institutions Judiciaires, de facto, des femmes et des hommes des lois, de faire respecter les lois :

    - la HCC peut bien être la solution, sans faire de la politique, donc tenter de faire un coup d’Etat Constitutionnelle à la moindre crise politique.

    Répondre

    • 14 août à 21:44 | FINENGO (#7901) répond à diego

      @ diego (#531)
      Ils ne sont pas tous pourris dites-vous cher Diego.
      Citez en quelques noms, ne serait ce que un nom, ça pourrait éventuellement m’éclairer.

      A lire votre réponse, et désolé de ma franchise, elle s’apparente plus à une divagation.
      Pour ainsi dire vous parlez pour ne rien dire.

      Ne le prenez pas mal.
      Ce n’est que mon point de vue, et qui n’engage que moi.

    • 14 août à 23:15 | Maestro (#7313) répond à diego

      @ Diego

      Exécutif, Législatif et Judiciaire, exactement comme dans tous les pays modernes
      Comme dans tous les Pays Modernes ? Alors qu’est ce qui cloche à Macar pour que le Pays soit dans cette situation ? Je ne comprends pas là ! Il y a un problème Malgache ? Je veux dire le Malgache en tant qu’Humain a des " araignées " dans la tête qui ne lui permet pas de réussir ?

  • 15 août à 05:55 | FINENGO (#7901)

    @ Jacques (#434)
    Bonjour Jacques
    Pris d’insomnie me voilà devant le PC à 04 heures du Matin...Mdr
    En ce qui concerne le Jomaka d’Ambatomaga, le suce BOULES du Bac-7, c’est une puanteur sur pieds, qui n’est sur le forum que pour polluer.

    Il se donne le culot de s’interroger sur le pourquoi sa Pourriture de Mentor n’ose pas entamer des poursuites pour mettre en taule le Ravalomanana à qui je n’ai aucun estime d’ailleurs, mais ça c’est une autre histoire.

    Le Jomaka, le rebut d’Ambatomanga se croit au-dessus de tout, et veut blanchir à tout prix, son Roi, son Maître le Bac-7 qui n’est autre qu’un ASSASSIN, un Voleur de haut vol durant les 4 ans et quelques mois de Transition.
    Des médias malgaches et étrangers en ont parlé de ses dérives à ce jeune voyou de 34 ans à l’époque, en commençant par le coup d’Etat de 2009, suivi de la tuerie de 2009 et malgré des condamnations de toute part, et sa Binationalité, il s’est érigé comme chef de la Transition qui au départ prévu pour 24 mois, s’est tout de même prolongée presque pour le temps d’un quinquennat.
    Mais quelle enflure !!!

    Le revoilà en 2019, élu Président de la République, après avoir bien manipulé tout un Peuple déjà soumis, par des promesses pharaoniques qui ne pourront d’ailleurs être réalisables.

    A deux reprises j’ai posé la question à l’abruti de Jomaka d’Ambatomanga, pour qu’il me dise à quand verront le jour ces farfelus projets.
    Comme d’habitude le Jomaka d’Ambatomanga ne sachant quoi répondre boucle son Clapet.
    En réalité le Jomaka d’Ambatomanga n’est autre qu’un petit KONO de quartier qui serait à l’image de la grenouille qui voudrait défier le boeuf.
    Qu’à cela ne tienne, il finira par exploser.

    Bonne journée à vous !!!

    Répondre

  • 15 août à 06:10 | Antony (#9838)

    Pour moi c’est simple, ce n’est pas aux dirigeants actuels de définir la typologie de leurs adversaires.
    C’est malhonnête ! C’est trop bas !

    Répondre

  • 15 août à 08:13 | LAZALAZAO (#7189)

    Bienvenu au fozaland.

    Répondre

  • 15 août à 09:41 | kartell (#8302)

    Être là au bon endroit au bon moment suffirait-il à justifier certaines accessions à la fonction suprême ?....
    Par quelles circonstances, la vocation de la politique naît ?...
    Pourquoi aussi l’appétit du pouvoir vient en l’exerçant ?....
    A toutes ces questions chacun de nous à sa réponse d’autant que le parcours de Rajoelina restera un cas d’école sans diplôme !.....
    Il est clair que son passé influencera son futur parcours politique et c’est en cela que les craintes de certains sont fondées d’autant qu’il s’est entouré d’un staff émergeant du milieu de l’événementiel prêt à mettre en scène un simple battement de cil présidentiel !...
    Faire de son action politique un show permanent est une version revisitée du pouvoir en considérant que le renouveau restera en définitive cantonné dans ce seul volet de sa communication jugeant que les réformes en profondeur ne trouveront d’issues car trop énergivores pour une société sclérosée....
    Faire diversion restera le fil conducteur de ce quinquennat comme sublimer l’honneur de la nation lorsque l’occasion se présentera à nouveau en restant une constante et une échappatoire à un bilan bien moins exaltant et flatteur...
    Le doute semble s’installer dans les milieux influents de la capitale sur sa capacité à mener les affaires de l’état dans la direction du redressement annoncé ...
    En voyant s’ouvrir de la sorte une brèche de la contestation silencieuse en interne , le pouvoir se voit fragiliser un peu plus en donnant vers l’extérieur de bonnes raisons de prudence pour lui faire confiance .....
    Nous assistons à un premier épisode d’un tangage d’un pouvoir qui a cru trop vite que seule la personnalité présidentielle allait tout résoudre dans un prétentieux because I’m worth it  alors que Rajoelina se voit confronter aux mêmes embûches que ses prédécesseurs qu’il croyait pourvoir éviter, lui !....
    Un retour à la normale dégonfle un soufflé visiblement monté trop haut et trop vite ....

    Répondre

    • 15 août à 11:21 | FINENGO (#7901) répond à kartell

      Bonjour Kartell
      Hier j’ai essayé de trouver un semblant de similitude aux deux Pouvoirs.
      En effet, faisant un rétrospectif sur les deux, le nôtre et celui de Madagascar il y a un parfum du déjà vu.

      L’enthousiasme d’une grande majorité de la Populace, croyant ferme que le bon choix a été fait et que tout ira pour le mieux monde.
      Les mois passèrent, l’année s’écoule et plus le temps passait, plus des grondements se font entendre jusqu’au jour du 17 novembre 2018 une explosion sociale née d’un ras le bol voit le jour et rappelle à l’ordre le Pouvoir.
      Jusqu’à pousser le Chef d’Etat à reconsidérer ses lignes Politiques, en renouant des relations avec les Maires en vers lesquels le Roi du Palais n’avait aucune considération, pour ne citer que celui ci.
      Et depuis le Roi du Palais ne fait que tricoter, à l’exemple des conditions d’accès à la retraite, avec le système de décote à 62 ans et de majoration à 64 ans, pour éviter de toucher à l’age légal de départ, tout en obligeant les intéressés à faire un choix qui n’est pas si anodin que ça.
      Une manière de faire avaler la pilule autrement.

      Cette même situation on pourrait la calquer sur Madagascar.
      Mais à savoir si les Malgaches auront le même cran que les nôtres, pour fléchir l’Arriviste du pouvoir et voir de remettre en cause sa légitimité.

      En 2009 il avait bien contesté la légitimité du Pouvoir en place, qui pourrait nous dire au jour d’aujourd’hui que ça ne lui arrivera pas lui ????
      C’est le plus grand mal que je lui souhaite, n’en déplaise à Betoko le Jomaka d’Ambatomanga pour ne citer que lui.

      Bonne Journée de 15 août à vous, par ici il pleut depuis cette nuit !!!!!

    • 15 août à 15:24 | kartell (#8302) répond à kartell

      Bonjour FINENGO

      Après l’effet de surprise qui touche chaque nouvelle élection lorsqu’elle n’invite pas l’ancien locataire à prolonger son bail, l’événementiel est entré par la grande porte à l’Elysée avec urgence un copinage du couple présidentiel avec une directrice de journal people, désormais mise à l’écart, ainsi qu’un certain ponte de la macronie en couple, aujourd’hui démissionnaire avec cette presse de caniveaux qui le vaut bien !...
      Macron a usé et abusé de cette peopolisation en faisant de chaque occasion qui lui était offerte une napoleonisation de sa fonction présidentielle avec le petit bijou constitué par les honneurs nationaux rendus au rockeur exilé et défiscalisé !
      Aujourd’hui, il poursuit sur cette voie médiatique mais en ayant adopté une certaine sobriété que les excès du départ lui ont désormais imposé à modifier...
      Aujourd’hui, nous assistons à un rapiéçage de ses emportements passés par des tentatives plus ou moins réussies d’ouverture à un dialogue mais il est difficile de croire que lorsque la confiance a été piétinée, elle puisse revenir par un simple claquement de doigt présidentiel...
      La carotte d’un libéralisme bonneteau gagnant/ gagnant et le bâton du risque d’une extrême droite conquérante ne semblent pas suffisant pour faire de sa politique, un combat de gladiateur avec une stature d’éphèbe....
      L’inexpérience politique de sa majorité recrutée à la va-vite parmi un flot d’opportunistes qui avaient flairé l’occase de leur vie ne donne pas non plus une épaisseur suffisante à sa majorité hétéroclite aux pieds d’argile ...
      Il est indéniable que ce pays traverse une impasse politique parce qu’en explosant les partis traditionnels, Macron s’est engouffré dans une sortie de secours qui donne sur nulle part sauf sur celle de plonger son pays dans un rejet total de la démocratie à l’ancienne en donnant aux mécontents la possibilité aventureuse de donner des galons convoitée par une droite bien blanche qui fait déjà des émules dans toute la veille Europe ...
      A cela s’ajoute les multiples scandales qui ont émaillé un quinquennat loin d’être exemplaire en donnant au tous pourris une nouvelle vigueur et une confirmation indéniable...
      Même si comparer n’est pas raison, des similitudes peuvent se glisser entre ces deux gouvernances avec un copié / collé à sens unique dans le comportement présidentiel de Rajoelina pour le reste, les écarts sont trop conséquents pour échafauder quoique ce soit...
      Difficile dès lors de croire que les choses s’arrangeront d’elles-mêmes tant le contexte social reste tendu mais il est certain qu’en partant de très bas, la conjoncture ici reste préoccupante et imprévisible ..
      D’autant que si des oppositions naissantes de l’intérieur prennent une certaine ampleur, elles finiront par affaiblir une présidence qui, elle ne semble pas prête à la moindre concession surtout lorsqu’on a su garder un pouvoir, après s’être invité soi-même à le conserver sans mandat électif !..
      Bonne journée.

  • 15 août à 09:42 | Vohitra (#7654)

    Indro fa manomboka mitsidika sy hanjaka eto Madagasikara ny fijery tokana handidy sy hanapaka ary handrafitra fisainana voatefy ka hanery ny vahoaka sy ny mponina hankato tsy misy fepetra ary hanao tokim-panompoana ny mpitondra sy mpanapaka politika.

    Ireo toky sy fampanantenana zavontany tsy tamby isaina, ary nofy ho amin ny fiovana sy fivoarana higagana, maro no manomboka mahatsikaritra ankehitriny fa betsaka no tsy ho tanteraka ary izay vitsy mety ho tontosa aza dia tsy hifanaraka mihintsy amin izay heverina fa lafatra sy ara-drafitra manarapenitra.

    Ny manahirana ny mpitondra ankehitriny dia ny hifehezana sy hanoherana ny tsikera ary hisarika ny fisainan ny mpandinika tsy haneho afatsy hevitra FANOMPOANA ny mpitondra.

    Izay ilay antony mahatonga ny mpitondra mizotra miandalana ho any amin ny rafitra manome vahana ny fampitomboana ny fahefan ny Filoha.

    Tsy ho ela fa efa io an-dalana io, arahi-maso sy gejaina ny serasera amam-baovao, arahi-maso ny fifanakalozana sy fifamoivoizana, harafitra ny kolontsaina vaovao miompana any amin ny kanto sy alavoly handrobohana ny tanora, ary hapetraka ny fahazarana ara-piarahamonina hiankohoka amin ny mpitondra.

    Tandindomindoza ny Firenena, roso eo ambavan ny hantsana mangitsoka, efa miatrika sy amperinasa ireo mpivarotra ny tanindrazana, efa eny ambavan izy ireo ny vidin ny fitaka nampandriana adrisa ny Malagasy, ireo mponina mitoetra amorontsiraka sy amorondriaka efa renoka voatefy hihoby fanjakana matanjaka natao hotompoina.

    Na dia sahirana aza ny fitondrana, na dia mbola mandinika aza ireo tompon ny petrabola, na dia mbola mailo aza ireo mpampindram-bola, aleon ny fanjakana aloha tsinjovina haingana ny fanamboarana ny araben Antananarivo satria ao no mitoby ireo kinga sy fetsy, mpanera ny harempirenena, tompomenakely vaovao amin ny taonjato faha-21.

    Répondre

    • 15 août à 17:04 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra

      Re vohitra 15 août 2019 à 09:42 :

      « Indro fa manomboka mitsidika sy hanjaka eto Madagasikara ny fijery tokana handidy sy hanapaka ary handrafitra fisainana voatefy ka hanery ny vahoaka sy ny mponina HANKATO TSY MISY FEPETRA ary HANAO TOKIM-PANOMPOANA ny mpitondra sy mpanapaka politika...
      « harafitra ny kolontsaina vaovao miompana any amin ny kanto sy alavoly handrobohana ny tanora, ary HAPETRAKA NY FAHAZARANA ara-piarahamonina HIANKOHOKA AMIN’NY MPITONDRA .

      TSY ZAVA-BAOVAO akory izany pôlitika izany, izay NOLOVANA tamin’ny faha-FANJANAHAN-TANY ary velomin’ny zaza-navelany eto amin’ny « Babakoto State of Madagascar » ankehitriny.
      Toy izao no namelabelaran’ny lahatsoratra iray izany tan-gazety tamin’ny...91 (iraika amby sivifolo) taona lasa !

      « L’ancienne dictature malgache et le décret du 15 Septembre 1927 »

      L’Opinion de Diégo-Suarez , Deuxième Année, Nº21 du 27 Mai 1928
      Gaston Razanakolona

      Io décret tamin’ny 15 septambra 1927 io ilay nantsoina hoe « DÉCRET SCÉLÉRAT » na didy mandoza, nanova ny fampiharina teto Madagasikara ny lalàna momba ny fahalalahana eo amin’ny fanaovan-gazety (Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse) natao hamaizana izay manozongozona ny fitandrovana ny HAJAN’NY FAHEFANA FRANTSAY eto Madagasikara na « ATTEINTE AU RESPECT DE L’AUTORITÉ FRANÇAISE À MADAGASCAR ». Malalaka dia malalaka, tsy tambo isaina, ny zavatra azo notombohana hoy izany hamelezana ny mpanao gazety.

      « L’orateur malgache discourant en présence d’un Chef suprême est tout à la fois dictateur et hypocrite. Tous les assistants doivent dire absolument la même chose que l’orateur. Cette dictature et cette hypocrisie survivent encore jusqu’à nos jours.

      « Cela se voit dans tous les discours préparés d’avance par la censure pour contenter le Chef. Ces discours sont toujours lus, soit par des fonctionnaires, soit par des notables. En terminant la lecture du discours dont il n’est nullement l’auteur, le harangueur indigène se tourne vers l’auditoire et pose cette question : « FA TSY IZAY VA NY ANTSIKA REHETRA RY MALAGASY ? » (N’est-ce pas cela la parole de nous tous, Malgaches). Et d’un SEUL ÉLAN, TOUTE L’ASSISTANCE RÉPOND : « ZAY . » (C’est bien cela)

      « Ceci est un terme d’approbation générale et unanime qui est destiné à faire plaisir au Chef suprême…Un RAPPORT DE POLICE appuyé par la sûreté générale suffirait pour que les RÉCALCITRANTS soient l’objet de MESURES DISCIPLINAIRES TRÈS SÉVÈRES .

      « Et nul n’ignore qu’à Madagascar le désir d’un Chef est un ordre. Or, pour satisfaire à ce désir, tout le monde se voit dans l’obligation de répondre : ’’C’est bien cela’’. Mais il faut bien que le Chef à qui s’adresse la flagornerie soit bien NAÏF pour croire à la sincérité de cette réponse forcée et spontanée. Je plains amèrement le... qui y ajoute foi. Mais combien ai-je vu de Chefs joyeux et contents d’en être l’objet.

      « Ce petit exposé m’amène à conclure qu’HABITUÉES aux FLAGORNERIES et aux VEULERIES DE LEURS ADMINISTRÉS, LES AUTORITÉS N’AIMENT PAS LA FRANCHISE.

      « Et si les autorités y sont habituées et hostiles à toute nouvelle instauration, elles n’en sont pas cause, puisque l’on dit bien en français que « l’habitude est une seconde nature et qu’il faut prendre le monde comme il est »...

      « L’autorité française à Madagascar pourrait donc être habituée aux FLAGORNERIES et VEULERIES des INDIGÈNES sans qu’elle en soit répréhensible parce que les indigènes sont flagorneurs et veules.

      « Le décret du 15 Septembre a été calqué de la dictature malgache pour forcer tout le monde à dire : « C’EST BIEN CELA ».
      [...]
      « Le droit de critique a été tué à Madagascar par le décret du 15 septembre 1927.

      « M. Victor Basch, président de la Ligue de Droits de l’Homme, crie avec raison :

      ‘’L’heure est trouble et confuse de toutes parts dans le monde, l’idéal que nous nous sommes donnés pour mission de défendre, est battu en brèche, non pas seulement par des théoriciens mais par des hommes doués d‘assez de criminelle audace ou d’assez de ruse pour avoir réussi à incorporer à la réalité l’avilissante dictatoriale’’.

      « Mais les persécutions ne doivent pas décourager ceux qui luttent pour la justice et pour le droit... »

  • 15 août à 12:49 | betoko (#413)

    Lanja
    Lors du procès concernant les militaires qui ont tiré sur une foule désarmée le 7 février 2009 , un des militaires déclarait à la barre qu’il lui est impossible de refuser un ordre venant de Ra8
    La gazette de la grande île de t’intéresse pas c’est tout à fait ton droit , mais l’ambassadeur des États Unis disait en substance pour quoi il y a toujours de l’impunité à Madagascar ?
    Si Andry Rajoelina est un voleur et un assassin pourquoi ses ennemis intimes à savoir Ra8 et Hery Rajao n’ont pas porté plainte contre lui avant qu’il devienne président de la république surtout u’Andry Rajoelina le derange et l’avait empeche redevenir predident de la republique Pourquoi parce qu’ils ne possèdent aucuns preuves En matière de droit c’est au plaignent d’apporter ses preuves contre l’accusé ,j’ai jamais connu ou avoir vu une personne qui a porté plainte contre sa personne
    Pourquoi personne jusqu’à maintenant n’a jamais osé porter plainte contre Andry Rajoelina , car il n’y a aucune preuve qui pourrait l’inculpé .même les journaux pro HVM et le Tia Tanindrazana ont beau cherché mais n’ont rien trouvé

    Répondre

    • 15 août à 13:07 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      La seule et unique raison pour que rien ne bouge dans ce Pays, c’est que tous ils se tiennent par les C.O.U.I.L.L.L.E.S le Jomaka ait au moins la décence de reconnaître cette réalité, au lieu de jouer au puceau hypocrite. Gros KON !!!!

      Et pour quelqu’un qui se dit Français.
      Il va falloir que tu surveilles ton orthographe et ta manière de t’exprimer.
      Pour être franc, tu es comme toujours un NUL à CHIER !!!!! Le Jomaka.

      A quand tu vas répondre à mes questions KONNARD !!!!
      Deux fois que je te les pose.

      NB :
      Dis à ton Bac-7 et son équipe de faire des recherches sur ma personne, pour m’éliminer, comme tu avais insinué, il y a quelque temps.
      Minable !!!!!

    • 15 août à 13:23 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Et pourquoi les Hery Velona Rasalama diriges a l epoque par Albert Zafy et Richard Andriamanjato n avaient pas traduit en justice Didier Ratsiraka pour la tuerie et massacre du 10 aout 1991 alors qu ils avaient detenu le regne du pouvoir politique de 1992 a 1996 ?

      La reponse est claire : la revolte populaire avait trimbale dans son sillage les crapules de la Republique, ces dernieres avaient pu manouevrer a leur guise au sein des Institutions, aboutissant ainsi a l empechement du Professeur et l irruption du celebre Tsimahafotsy dans l arene politique...

    • 16 août à 16:59 | lanja (#4980) répond à betoko

      La foule n’a rien à foutre dans un endroit qui abrite un palais d’état et une caserne militaire M Betoko, vous avez choisi de défendre le contraire, vous pouvez rester éternellement dans votre frustration .
      Vous perdez votre temps avec la question de preuve , c’est une notion valable pour une justice indépendante , non corrompue, chez nous , espérer de véritable procès sur le trafic de BDR et sur les divers pillages de ces dernières années est trop naïf, et il ne faut pas rêver, il n’y aura même pas de transparence pour des affaire simple comme la vente de la villa Elisabeth , logiquement, celui qui est arrêté pour cette affaire pourrait même retrouver sa liberté bientôt .
      Parler de procès est actuellement ridicule , les malgaches attendent la réalisation ( à grande vitesse ) des velirano, l’émergence dans moins de 5 ans .
      Et si l’emprisonnement de Ra8 constitue une solution, ne soyez pas lâches, il est déjà condamné .

  • 15 août à 13:56 | betoko (#413)

    Finengo
    Personne ne cherche à d’éliminer mais à censurer tes propos insultants , en fait c’est au responsable de M.T de le faire ,,
    Dire qu’ils se tiennent par les cou...les c’est faux , car lors de leur face à face sur TVM et RNM pendant la campagne électorale pour l’élection présidentielle Ra8 et Andry Rajoelina ne se sont pas fait des cadeaux ,Ra8 parlait des trafics de bois de rose pendant la transition et Andry Rajoelina répondit c’est pendant votre régime qu’il y avait le plus de trafic et n’avait pas trouvé chez vous à Sambaina des stocks de bois de rose ? Et l’affaire des azalambo et des 3 frères l’aviez vous oublié ? Du coup Ra8 n’avait rien à répondre
    Connaissant Ra8 s’il possédait des preuves , il aurait ameuté toute la presse

    Répondre

    • 15 août à 14:34 | rayyol (#110) répond à betoko

      Le bois de rse sa peut aller Le traffic existe toujours et ne fait pas de vague donc bien proteger a preuve la semaine derniere Mais ou les coui-les sont tes sensibles c est quand on parle des morts que les 2 aurait causer sa vous ne les verrez jamai8s en parler Vos arguments ne valent rien

    • 15 août à 14:35 | rayyol (#110) répond à betoko

      Je crois que la surprise va etre pour vous

    • 15 août à 14:40 | rayyol (#110) répond à betoko

      Et les containeurs de bois de rose qui continuent a passer coup d eclat la semaine derniere et ne dite pas que je ne sait pas il y a des policiers dans ma famille C est a Tulear qu ils embarquent ici tout le monde est au fait des petites gueguerre interne mais bien vite abrité

    • 15 août à 14:52 | rayyol (#110) répond à betoko

      Pourquoi Hery ,Maharente, Olivier les autres ministres Camil Monja etc ne sont t ils pas inquiéter comment expliquer leur bonne fortune car eux aussi savent beaucoup de choses tres dérangeantes Pourquoi des accusations de meurtres contre certain particulier ont aussitôt été abandonner car ces particuliers sont au fait de certaines choses Bekoto je ne sait pas ce que vous faite ou avez fait avant Mais etes dans l ignorance totale Je connait certaines choses n ait aucune preuve formelle et n en cherche surtout pas mais j ai des yeux et des oreilles et jils servent

  • 15 août à 14:04 | betoko (#413)

    Attendons que les membres de la HCJ soit constituée et nous verrons la suite
    Les insultes sont les armes des faibles et pourquoi tu n’avais pas osé affronter Andry Rajoelina quand il était à Paris ? La réponse est simple car tu es un lâche et t’as rien dans ton pantalon

    Répondre

    • 15 août à 17:39 | Jacques (#434) répond à betoko

      Réflexion du jomaka :

      " Attendons que les membres de la HCJ soit constituée et nous verrons la suite Les insultes sont les armes des faibles et pourquoi tu n’avais pas osé affronter Andry Rajoelina quand il était à Paris ? La réponse est simple car tu es un lâche et t’as rien dans ton pantalon "

      Ainsi le jomaka d’Ambatomanga ignore que la HCJ a été mise en place dans son pays, pauvre cancre ! Toujours prompt à aller dénicher des rumeurs aux quatre coins d’Antananarivo mais pour ce qui est de l’essentiel il est complètement à la ramasse. Le betoko (#413) jomaka d’Ambatomanga veut que cette HCJ s’intéresse au cas Ra8 qu’il exècre pour cause d’une quelconque jalousie sans doute, l’ancien président devenu milliardaire étant lui aussi issu de la même campagne que lui. Si le souhait du jomaka devait se réaliser, cette HCJ qu’il aura appelé de ses vœux sera-t-elle impartiale vis-à-vis de Ra8 ? Pas si sûr, au sein de cette institution siège en effet un magistrat véreux (il se reconnaîtra) et à l’avènement de Ra8 en 2002 il a pris ses jambes à son cou, direction le Havre (France). Il est rentré à Babakotoland sous la Transition, avec la bénédiction du bac-3. Le betoko pourrait donc avoir cette occasion d’exhiber ses 32 dents si Ra8 venait à s’expliquer devant la HCJ et reconnu coupable des faits de crimes ou délits qui lui seraient reprochés. Mais il faut aussi que le jomaka sache que rares sont les politicards gasy qui passeraient entre les mailles du filet si cette HCJ est une institution neutre, juste et loyale : l’amiral des bouches d’égout, Ra8, le bac-3, Rajao et bien d’autres ministre et anciens ministres, TOUS, devront subir un châtiment qu’ils méritent.

      Le jomaka ajoute aussi, je cite "les insultes sont les armes du faible". Mal placé le jomaka sur ce point, il n’en est pas en reste, lui aussi. Qu’il la ferme, donc.

      Ensuite : "...pourquoi tu n’avais osé affronter Andry Rajoelina quand il était à Paris ? La réponse est simple car tu es un lâche et que tu n’as rien dans ton pantalon "

      Ohé le jomaka, le bac-3 n’avait pas demandé de contradicteurs avant de venir à Paris, il ne pouvait se le permettre d’ailleurs car les cicatrices de Sciences Po lui pèsent encore énormément. Et puis betoko le jomaka, c’est vous qui auriez dû venir à Paris pour flagorner le bac-3.

      Lecture pour le jomaka :

      https://www.aa.com.tr/fr/afrique/madagascar-a-enfin-sa-haute-cour-de-justice-/1163561
      http://www.rfi.fr/afrique/20181016-madagascar-haute-cour-justice-saisie-collectif-associations

      Rappel du lien mis par Finengo, hier :

      https://www.facebook.com/24hMada/videos/2434503803452040/

      Hors-sujet du 15 août.

  • 15 août à 14:11 | Vohitra (#7654)

    Un hors sujet.

    Tout pres de nous, Cyril Ramaphosa, actuel President de l Afrique du Sud, sera contrainte de livrer a la Cour Supreme la liste des donations que sa campagne electorale de 2017 avait utilisee, et cela apres qu il a ete decouvert qu il avait recu 29.000 Euro de la part de la societe Bosasa.

    Les indiscretions avaient aussi mentionne qu il avait eu comme donateurs lors de sa campagne electorale le richissime Oppenheimer et la banque Goldman Sachs...

    Et chez nous, quand est-ce que le public aura des informations sur les sources et origines du financement de campagne des candidats lors de la derniere election presidentielle ?

    Est-ce top secret ? Est-ce couvert par un secret d Etat ? Est-ce une information dangeureuse car susceptible de porter atteinte a la securite nationale ?

    Répondre

  • 15 août à 15:15 | rayyol (#110)

    Ce gouvernement a certaines marges de manoeuvre mais ne peut pas faire grand chose contre l impunité car il est aussi implique ou a été implique dans tout ces trafics donc n attendez pas trop de choses vous allez être déçu Du moins s il peut empêcher les choses de se reproduire et épurer la facon de faire du business ainsi que la fonction publique augmenter la securite etc alors un grand pas sera fait
    J ai toujours dit que sa prend de l argent pour gouverner
    Donc tout ces gens peuvent a un certain point être excuser Il y a ceux qui s arrêtent et ceux qui ne peuvent s arrêter Hery s est constituer un trésor de guerre Andry et Ravalo Mais Ravalo il n en a jamais assez c est mental pour lui
    Beaucoup de Malgache pourrait tres bien gouverner ce pays mais ne pourront jamais par manque de moyen
    Il y a ceux qui osent et ceux qui ne font rien ainsi va la vie
    Si vous decider de vous lancer en politique et que vous voulez réussir Il faut être prêt a prendre d enorme risques et une fois lancer n pouvez pas revenir en arrière

    Répondre

  • 15 août à 15:37 | diego (#531)

    Bonjour,

    FINENGO, ce que vous racontez est insignifiant, pour Madagascar, je vous explique pourquoi. Si on était deux adversaires politiques, personne ne connaît votre proposition en fait....

    Vous parlez des gouvernements et des responsables politiques malgaches depuis 16 ans je pense, ils délirent.

    Depuis 16 ans, il n’y a pas un seul grand Investissement étatique à Madagascar. C’est à dire, Ravalomanana, R. Hery et Rajoelina ont été incapables de concevoir un seul grand investissement au court de leurs mandats respectifs, Rajoelina a encore une chance de corriger cette lacune. Pour les gens qui contestent ce que j’affirme, qu’ils énumèrent, ne serait ce que ces trois hommes ont pu réaliser dans la Capitale, les grands investissements sont connus, datés, Ravalomanana aurait pu commencé, ses successeurs auraient pu finir, par exemple....impossible à réaliser quand le pays connaît, au moins 10 gouvernements pendant cette période.

    Désolé mais dire tous pourris, politiquement ou économiquement, n’a aucune signification. Vous étalez tout simplement vos sentiments. Les sentiments n’ont pas leurs places en politique.

    Et encore, si vous prenez le temps d’expliquer comment sortir de la situation « tous pourris », les malgaches comprendraient !

    En disant tous pourris, vous méprisez vos compatriotes, vous n’avez tout simplement aucun estime pour les élites malgaches et les Institutions politiques malgaches.

    Politique n’est pas la perfection, le droit n’est pas la vérité, et c’est ce qui fait défaut à Madagascar, et il n’est pas le seul. Il n’y a pas un seul jeune pays en Afrique, qui a été colonisé qui connaît aujourd’hui une stabilité politique durable, épargné par une crise Constitutionnelle, et une crise économique sur deux fronts, conjoncturelle et structurelle.

    Il faut comprendre que les origines des crises politiques, constitutionnelles, et le sous-développement des pays africains et Malgaches s’expliquent sur trois fronts :

    - un, l’héritage colonial,

    - deux, faiblesse de l’Etat et des Institutions ;

    - et enfin, trois, l’absence des investissements étatiques.

    En maîtrisant ces trois fronts, on comprendrait bien mieux pourquoi c’est si difficile de développer l’Afrique et Madagascar, mais aussi, les solutions possibles pour en sortir, autrement dit, les classiques solutions dont il est encore très difficile à mettre en place tant que les Institutions politiques ne sont pas solides à Madagascar et en Afrique :

    - l’alternance au pouvoir n’est possible que si les pays ont des partis politiques solides, et fiables, un peu différent de tous pourris, voyez-vous !

    Le droit ne sera pas respecté tant que les pays sont incapables d’élire légitimement leurs représentants :

    - c’est le droit qui conditionne tout dans un pays indépendant, le droit privé et le droit public !!!!

    Répondre

  • 15 août à 17:45 | diego (#531)

    Bonjour Maestro,

    Vous vous demandez pourquoi Madagascar est dans la situation politique et économique misérable et en crise politique et constitutionnelle permanente ?

    Autrement dit, un pays ingouvernable alors qu’il a exactement tous les pouvoirs que les pays démocratiques, modernes et économiquement et militairement puissants possèdent.

    À mon sens, ces pouvoirs ne sont pas encore tout à fait opérationnels. Parce que ceux qui sont à leurs têtes n’en ont pas tout fait, pas encore, la compétence, de facto, la souveraineté du pays n’est pas tout à fait acquise.

    Nous avons des élections mais ces élections ne renforcent pas la légitimité ces pouvoirs, bien au contraire, elles sont un des sources des crises, car l’organisation, les processus, le calendrier et les financements échappent complètement à l’Etat et aux Institutions Malgaches.

    Il n’y a qu’a travers les élections que les élus et les responsables des Institutions obtiendront leurs légitimités, et la légitimité des élus qui va aider à protéger le droit, et à renforcer les pouvoirs des Institutions régaliennes à lutter contre les abus.

    On oublie souvent que l’autorités des élus sont des autorités Constitutionnelles en fait. Autrement dit, des prérogatives que les lois malgaches leurs accordent :

    - sont les dirigeants, élites et les élus Malgaches qui ont pensé et ont mis en place le droit, la Constitution et les lois malgaches, qui ressemblent fortement au droit français, mais tout monde semble prêt à respecter.

    La volonté collective pour faire respecter et protéger le droit n’est pas encore tout à fait présente dans la classe politique, elle n’y voit absolument pas un danger. Cette classe politique a plutôt peur des gros yeux de la CI, que la famine dans le Sud, ou des épidémies qui risquent de décimer un jour des milliers des malgaches.

    Répondre

  • 15 août à 18:57 | kartell (#8302)

    Cité en exemple à suivre par Rajoelina, l’ami Kagamé semble avoir bidouillé son bilan ....
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/08/15/le-financial-times-met-en-cause-les-donnees-sur-la-pauvrete-au-rwanda_5499706_3212.html

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS