Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 mars 2019
Antananarivo | 14h32
 

Société

Gendarmerie Toamasina

Le camp de l’Etat-major baptisé « Général Randrianazary »

vendredi 28 décembre 2018 | Arena R.

Le camp de l’État-major de la circonscription de la gendarmerie nationale de Toamasina est baptisé au nom du général Randrianazary, ancien ministre de la Défense nationale. La cérémonie s’est tenue ce jour sous l’égide du Premier ministre, Chef du gouvernement, Christian Ntsay.

Lors de son allocution, le Premier ministre a manifesté la reconnaissance de l’État, envers toute la population de Toamasina, et spécialement à la famille du Général Randrianazary, à qui le nom du camp a été donné pour son mérite et ses loyaux services rendus à la nation. Toujours sur ce sujet, il s’est également tourné vers l’État-major Malagasy et la gendarmerie nationale, pour la grande responsabilité qui leur échoit, au bénéfice et à la fierté des compatriotes.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Défense nationale, du Secrétaire d’État en charge de la gendarmerie, du Commandant de la gendarmerie nationale, du Commandant de la circonscription de la gendarmerie nationale de Toamasina, et d’autres personnalités civiles et militaires.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 28 décembre 2018 à 11:36 | punchline (#9673)

    - Si on avait LE FEDERALISME, ce soi-disant victoire de TGV, n’aurait pas semé de trouble et colere pareil.
    la lâcheté et l’hypocrisie des membres de la CENI : lu dans le texte à la une : "mais la CENI réitère qu’elle ne dispose ni le droit ni le pouvoir d’apporter des changements aux résultats provisoires vis-à-vis de la loi en vigueur sur le sol malgache".

    pourquoi alors declarer un résultat de cette envergure ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS