Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 30 mai 2020
Antananarivo | 02h02
 

Société

Sécurité alimentaire

Le cactus, une solution à la malnutrition

jeudi 12 décembre 2019 | Mandimbisoa R.

Le cactus pour assurer le développement et lutter contre la malnutrition. Un atelier allant dans ce sens a été organisé hier, au Pavé Antaninarenina, pour mener un combat contre l’insécurité alimentaire dans le pays. Cet événement a été organisée par l’Unicef et le gouvernement malgache, par le biais de l’Office national de nutrition (ONN) et ses partenaires.

La journée a été marquée par des séances de partages d’expérience des différents intervenants pour faire connaître et promouvoir le cactus. « C’est une plante exceptionnellement riche qui pourrait éventuellement devenir une filière porteuse qui va soutenir le développement humain et économique au niveau régional et national », explique Lucie Solofonirina, coordinatrice nationale de l’ONN.

« Les apports du cactus en matière de nutrition sont extraordinaires », ajoute cette responsable de l’ONN. Les fruits et les feuilles sont riches en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants. Mais, il possède aussi des vertus anticholestérols et antiinflammatoires.

« Cette plante peut également contribuer à la diversification alimentaire indispensable pour une nutrition de qualité, mais aussi à entretenir la santé », affirme pour sa part Michel Saint-Lot, représentant résident de l’UNICEF à Madagascar, en parlant au nom des partenaires techniques et financiers appuyant la nutrition dans la Grande île.

Dans plusieurs pays du monde surtout de l’hémisphère sud, la filière se développe déjà très bien. Elle est très prometteuse en matière de revenus, de création d’emplois, et est aussi utilisée comme moyen de lutte contre la désertification et de renforcement des capacités de résilience des populations vulnérables. A Madagascar, quelques opérateurs isolés se sont déjà lancés dans l’exploitation de cette plante.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 12 décembre 2019 à 11:50 | Isandra (#7070)

    En tout cas, comme cette année 2019, la plupart des régions du sud ont eu aussi leur part de pluie, certaines régions ont été même inondées, que les détracteurs ironisaient voilà velirano, le Kere sera moins intense que d’hab. Il va de soit que je ne dis pas le kere n’existe plus...!

  • 12 décembre 2019 à 12:55 | lemama (#5841)

    Pourquoi pas ? Il faudrait penser aussi à l’ampalibe. Il pousse assez facilement dans certaines régions sady tsisy fatsy fa be dity ndreka ê !

    Je me rappelle encore, c’était la nourriture favorite du lambo et du lamboala dans la région de Vatomandry (Vohidiavolana, Antanambao-Mahatsara, Ambalabe, … ).

    Par contre, il est rare donc, un peu cher, dans certaines régions du pays...

  • 12 décembre 2019 à 12:58 | Yakara (#10487)

    Mba asio maso fa mafinaritra ary hevitra azo ampiarina tsara eto Mada
    https://www.youtube.com/watch?v=llFz_8xHuhQ

  • 12 décembre 2019 à 13:33 | Isambilo (#4541)

    Efa ela no fantatra ny momba ny raketa. Sady azo hanaovana toaka koa.

  • 12 décembre 2019 à 14:02 | nez_gros (#10715)

    - Un atelier sur le Cactus pourquoi pas un atelier sur le ranonAmpango, et le Sosoa, tant qu’on y est !

    Sacré UNICEF, on nous endort, on nous endort ! t’as capté ou pas ? gros

    Le ton , les requins, les makamba, les litchis,les langoustes, les gambas l’or, les saphir, le girofle, c’est pour nous !

    Les intellos ici tombe dans le panneau, on les caresses dans le sens du poil, on souffle sur leur fierté... t’as capté ou pas

    Votre orona petaka, c’est de la beauté aussi peut-être ???

    • 12 décembre 2019 à 14:04 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      - Le ton , les requins, les makamba, les litchis,les langoustes, les gambas l’or, les saphir, le girofle, c’est pour les riches !
      - Le cactus et les ranonAmpango, c’est pour les Malgaches, bravos les gars....

    • 13 décembre 2019 à 15:16 | Patience (#10811) répond à nez_gros

      Bonjour
      Pourquoi autant de persiflages à la moindre proposition ou solution ? Les Mexicains adorent le cactus et ont des dizaines de recettes très simples et délicieuses j’en ai déjà goûté. C’est ce refus systématique des nouveautés ou des changements qui font que les Malgaches n’avancent pas. Le riz n’est pas le seul met, il faut diversifier et ne pas rester dans les mêmes plats. Dès que quelqu’un suggère quelque chose, systématiquement, les méchancetés sortent, incapables d’écouter, d’expérimenter, c’est le propre des id... Ce temps que vous passez à persifler, si vous êtes Malgaches, vous pourriez l’utiliser à aider à l’évolution des mentalités du pays. Le sous-développement est soutenu par ces attitudes toujours critiques envers toute situation.
      Soyez plus intelligents.

    • 13 décembre 2019 à 16:10 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      - Les Raketa, on a pas besoin de l’UNICEF et des scientifiques gasy pour s’en nourrir ; d’ailleurs au pays des tandroy et des Mahafaly, on en a fait des confitures, de l’enclos, des médocs, de tout. t’as capté ou pas gros ?

      - C’est nous qui vont apprendre à l’UNICEF comment utiliser les cactus.

      - C’est comme le Maîs, à tulear, le tsako kabaro, tsako maike et kapike, et autre nous en savons faire, et quand on nous demande de manger maintenant du mais laisse moi rire , car les Maïs on n’a pas attendu ces gens là pour nous apprendre commend preparer les TSAKO

      Ce qui est révoltant, c’est de nous écarter de nos propres richesses, de les donner aux autres l’exploitation, et de nous réduire à vivre des cultures

      Les Malgaches de l’est ne mangent plus de litchis, n’exportent plus leurs vanilles, ils mangent que du soanambo

  • 12 décembre 2019 à 14:21 | Vohitra (#7654)

    Rehefa ny aina no havotana dia azo harapaka avokoa izay tsy mahafaty rehetra anie e !

    Izay hamenoana kibo no tanjona sisa.

    Efa nisy tranga vitsivitsy aza efa nisy namoantsampona nahitana ny fihinanana alika.

    Efa nisy koa moa ny tantsambo rendrika antanety nilaza fa tokony hihinana cocombre de mer ny gasy, nampian ny mpivarotra nofy fa tokony atao fototsakafo fanampiny ny katsaka....

    Efa mahantra sy noana dia mandrapaka izay voarain ny tanana e !

  • 12 décembre 2019 à 14:26 | FINENGO (#7901)

    Il est certainement plus facile de changer de régime alimentaire que de planter du RIZ.
    Eh ben oui...!!!
    Le cactus pour assurer le développement et lutter contre la malnutrition.
    Les Razana Malgaches doivent se retourner dans leur tombe sachant que leur descendants se nourrissent désormais de Cactus, mais pas de Riz.

  • 12 décembre 2019 à 15:15 | Turping (#1235)

    Hormis les effets bénéfiques sus cités :
    Les cactus ;Famille des cactacées se distinguent des plantes par leurs coussinets (aréoles), d’où apparaissent fleurs ou épines qui ont remplaçé les feuilles.

    Les plantes grasses ont la faculté de résister dans des environnements inhospitaliers grâce à leur capacité à retenir l’eau dans leurs tissus. La problématique liée au réchauffement climatique permet de résorber l’insuffisance en eau pluviale pour les plantes adaptogènes aux mutations climatiques et génétiques .

  • 12 décembre 2019 à 15:18 | ndriana (#4017)

    Pendant ce temps, les legionnaires francais interdisent les vezo de pecher dans le canal de Mozambique disant qu’une part de cette mer appartient au francais.

    • 12 décembre 2019 à 15:36 | ANTICASTE (#10704) répond à ndriana

      Les pêcheurs vezo cherchent a pêcher dans les eux Françaises, car elles ne sont pas pillées ,ratissées par les flottes de pêches ,étrangères (chinoise,coréenne et autres ) !
      Ces locations faites par l’état Malgaches ne rapportent pas rien aux percheurs et pas plus au fisc !
      En effet les sommes en questions (des millions d’euros)sont directement versées sur des comptes offshores pour être redistribuées à quelques ayant droit triés sur le volet !
      Les pécheurs vezo sont le cadet des soucis pour les dirigeants mrn qui les spolient !
      Osez me dire que ce que j’affirme est faux !

    • 12 décembre 2019 à 16:56 | zana tany06 (#9886) répond à ndriana

       ????? avez vous la preuve de ce que vous avancez.
      a moins que les pécheurs vezo aient pu aller jusqu’au limite maritime des iles éparses ???

  • 13 décembre 2019 à 13:35 | pisokely (#9950)

    bjr..
    du n importe quoi.. on devant d une malnutrition proteino energetique grave... severe surtout dans le Sud et ils parlent de cactus.. fibre.. calcium ??? savent ils au moins de ce qu ils parlent ?? c est quoi la conduite a tenir devant la famine ? la denutrition ?? surement ce sera pas le cactus... meme une personne qui n a pas d etude ni expert saura repondre a la question...

  • 13 décembre 2019 à 13:42 | pisokely (#9950)

    ce que je voulais dire... les fruits ou feuilles de cactus ne pourront etre que des complements alimentaires... ils ne pourront jamais corriger un denutrition.. manque de proteine.. ni manque energetique (glucide et ou lipide).. faire une colloque sur la denutrition avec des affirmations pareilles... c est honteux de la part d un ou des soit disant scientfiques ou expert... le sont ils vraimment ou diplaoma novidiana ???

  • 13 décembre 2019 à 13:42 | pisokely (#9950)

    ce que je voulais dire... les fruits ou feuilles de cactus ne pourront etre que des complements alimentaires... ils ne pourront jamais corriger un denutrition.. manque de proteine.. ni manque energetique (glucide et ou lipide).. faire une colloque sur la denutrition avec des affirmations pareilles... c est honteux de la part d un ou des soit disant scientfiques ou expert... le sont ils vraimment ou diplaoma novidiana ???

  • 13 décembre 2019 à 15:30 | olivier2 (#9829)

    @ Patience

    Un jour ma belle mère m’a fait une salade d’aiguilles de Cactus..

    Franchement, cha fait chuperrr mal à la bouche et cha fait pleurer...et saigner..

    Avec du recul, je me suis demandé si ma belle mère ne voulait pas se débarrasser de moi...

     :)

  • 13 décembre 2019 à 15:45 | FINENGO (#7901)

    @ Patience (#10811)

    Bonjour
    Si les Mexicains adorent le cactus et ont des dizaines de recettes très simples et délicieuses comme vous dites, rien de bien étonnant le Mexique est une Terre de Cactus.
    Ce n’est pas le cas de Madagascar.
    Sous prétexte que le cactus est nourrissant, je ne pense pas que les asiatiques en mangeront à la place du riz.

    Madagascar a toujours été une Terre où la culture du riz prospérait, cause d’une révolution sans nom d’un certain Amiral des Chiottes de son Nom RATSIRAKA et de son prénom Didier, tout a été détruit et ceci jusqu’à la Mentalité d’une très grosse majorité du Peuple.

    Aucun malgache n’a jamais planté du cactus pour se nourrir, malgré que cette plante trouve une terre favorable dans le sud. Les malgaches ont commencé à manger le Cactus en période de famine telle est le cas aujourd’hui.
    Alors au lieu d’inciter les Gens à planter et à se nourrir de Cactus, incite le Peuple à replanter le riz comme leurs ainés l’avaient planté pour que ce même peuple puisse se nourrir convenablement de leur nourriture de base, au lieu des Cactus ou les Brisures de riz infectes que l’Etat importe pour nourrir le peuple.

    A entendre certaines personnes, à croire que ce Pays Madagascar est devenu malgré lui un laboratoire d’essais. Et ceci à cause de toute une panoplie de Pourritures mises en place au Pouvoir.

    Pauvre Pays, Pauvre Peuple.

    • 14 décembre 2019 à 08:57 | Patience (#10811) répond à FINENGO

      Pourquoi toujours pauvre pays, pauvre peuple. Ce sont les citoyens qui élisent ces mauvais politiques. Alors, qui est responsable ? Ces victimes comme vous dites, essayez de les embaucher avec un salaire décent, vous verrez les résultats. Ils vous volent, au bout de trois jours ils veulent s’absenter parce que le beau père est malade, il y a un décès dans son village, le jour d’après il doit encore s’absenter. Pauvre peuple dites-vous.
      Quelqu’un à écrit plus haut que sa belle mère lui a servi des cactus avec des épines. Elle ne sait pas les préparer ou elle veut empoisonner... Ça c’est une autre histoire.
      Vous êtes toujours en train de tout critiquer. Il n’y a pas une autre attitude plus positive à déverser sur les réseaux sociaux ? Entretenir cette haine ambiante fait du mal à l’aura du pays. Si vous avez toutes les solutions en main, faite vous élire et changez les choses dans le bon sens. Combien d’heures passez vous en ligne pour critiquer. C’est votre seule occupation. Quelle honte. Allez dans les campagnes, donnez un coup de main aux gens car eux ils ne peuvent pas lire vos emails.
      Les fainéants qui refont Madagascar sur le clavier, on en a marre et on n’en a pas besoin. Si tout vous révolte faites quelque chose de votre vie pour améliorer la situation. Qu’est-ce ça vous apporte de critiquer tout, la joie de la haine ? Gardez la pour vous pour nourrir vos pauvres vies.
      Je ne m’attarde pas plus, je vais travailler aux champs pour m’occuper de ma vigne, mes légumes, mes arbres exotiques que je collectionne car ils commencent à disparaître dans la région. Il aller très loin pour en trouver car ici dans mon secteur dans le sud, il y a des arbres qui disparaissent. Pourquoi vous n’avez plus de pamplemousses, réponse : c’est trop compliqué à cultiver. La maladie de ce pauvre pays comme vous dites est la PAREESSE. C’est mieux de déblatérer sur les réseaux sociaux.
      J’ai du boulot, continuez sans moi.
      Hasta la Vista.

  • 13 décembre 2019 à 16:12 | nez_gros (#10715)

    @ patience, - Les Raketa, on a pas besoin de l’UNICEF et des scientifiques gasy pour s’en nourrir ; d’ailleurs au pays des tandroy et des Mahafaly, on en a fait des confitures, de l’enclos, des médocs, de tout. t’as capté ou pas gros ?

    - C’est nous qui vont apprendre à l’UNICEF comment utiliser les cactus.

    - C’est comme le Maîs, à tulear, le tsako kabaro, tsako maike et kapike, et autre nous en savons faire, et quand on nous demande de manger maintenant du mais laisse moi rire , car les Maïs on n’a pas attendu ces gens là pour nous apprendre commend preparer les TSAKO

    Ce qui est révoltant, c’est de nous écarter de nos propres richesses, de les donner aux autres l’exploitation, et de nous réduire à vivre des cultures VIVRIERES

    Les Malgaches de l’est ne mangent plus de litchis, n’exportent plus leurs vanilles, ils mangent que du soanambo

    • 13 décembre 2019 à 20:57 | Patience (#10811) répond à nez_gros

      Pas besoin de l’Unicef... Elle a eu le mérite juste de nous rappeler qu’on pourrait peut-être utiliser les cactus, c’est tout. Pourquoi tant de haine ?
      Je vis dans le sud maintenant. Les habitants ne vivent plus que de la vente des fruits provenant des arbres fruitiers plantés par leurs grand pères, etc... Ils vendent les produits à l’état de pousses pour ceux qui veulent bien cultiver, eux ils ne veulent plus cultiver. Ils préfèrent la vie facile, se promener à la campagne ou en ville avec la musique à fond... Etc. C’est une réalité que je vis. Les animaux nuisibles courent vers les maisons car il n’y a rien à manger dans les champs, personne ne cultive.
      Il est vrai que maintenant il y a un soleil de plomb mais j’ai réussi à produire pour mes besoins persos, cultivés dans un sol sablonneux et mélange à de la terre pas terrible, j’ai récolté des pommes de terre, courgettes, concombres, radis, manioc, etc... sur un sol ingrat.
      Alors, le problème se trouve où ? Tout cela en moins d’une année alternant canicules et pluies diluviennes. Alors ? Je ne passe pas mon temps à insulter des gens sur les réseaux sociaux. Beaucoup de jeunes Malgaches aiment la vie facile, voilà tout. Matière à réflexion au lieu de s’échapper sur les réseaux.
      À bon entendeur. Je plante sous le soleil et je récolte... Pas de grands blablas. Je n’achète ni mes bredes ni mes légumes. Il faut juste raser les poils sur les mains des jeunes.
      À bon entendeur.

  • 13 décembre 2019 à 18:37 | Jacques (#434)

    Dans ces contrées désertiques du sud ces plantes poussent naturellement et les gens en consommaient depuis des lustres. Seulement voilà, bien que pourvu d’une qualité nutritive le cactus n’y est qu’une sorte de rustine pour ces pauvres gens, de suffisance il n’y en a pas. Dire aujourd’hui que le cactus pouvait être une solution contre l’insécurité alimentaire c’est offrir au pouvoir l’opportunité de s’exempter de ses responsabilités. Oh oui, ils peuvent se nourrir de cactus ces sans-dents, le pouvoir sera ainsi délesté d’un poids énorme. Ils n’ont pas besoin de riz, ça n’y pousserait pas.

    Au 18ème siècle les Émirats Arabes Unis étaient des petits villages, la ville de Dubaï était encore un pauvre petit bourg. Du désert partout et aussi des cactus que les émiratis avaient volontairement délaissé au profit de la pêche aux perles qui leur a permis de vivre dans un environnement que l’on pensait hostile. Je prends l’exemple de Dubaï que le bac-3 connait très bien puisqu’il y a planqué le fruit de ses larcins, il pourrait très bien s’inspirer du miracle émirati pour transformer ces contrées désertiques du sud de babakotoland en un vaste espace rizicole. Avec le bac-3 rien n’est impossible, du moins en théorie.

  • 14 décembre 2019 à 10:32 | FINENGO (#7901)

    @ Patience (#10811)

    Comme vous l’aviez bien dit, ce n’est pas moi qui aurait élu votre Président, ni vos Ministres, ni vos Sénateurs et encore moins vos Député et vos gouverneurs ainsi que vos Maires et toute la smala qui compose l’ Etat.
    C’est bien vous les malgaches qui avaient le libre arbitre d’élire ceux qui sont au Pouvoir à l’heure actuelle.
    Par ailleurs j’ai toujours dit ici que quelque part les malgaches sont complices de leur Malheur.
    Cela fait plus de 45 ans que vous nagez dans la Merde, et depuis Plus de 45 ans on ne peut même pas dire que le Pays est au même niveau, non. Le Pays régresse.

    Vous même vous critiquez la façon de faire des Malgaches. Je ne sais pas si vous vous êtes aussi Malgache ou un Vazaha very comme on dit là-bas.
    Vous vous posez la question de savoir combien de temps que je passe sur le Forum. Mais en quoi cela vous regarde.

    Primo :
    Je suis à la retraite et je m’estime assez Grand pour définir mon emploie du temps.

    Secundo :
    Je n’habite pas et ne vit pas à Madagascar, tout en le connaissant aussi bien que vous.

    Tertio :
    Quand à votre demande, que j’aille dans les Champs pour filer un coup de main, mais vous êtes culotté. Je n’ai de coup de main à donner aux fainéants, qu’ils se responsabilisent. Leurs Parents et leurs Grands-Parents s’en sont bien sorti sans aide de personne avant eux.
    Alors qu’ils se sortent le doigt du Q.

    Quarto :
    Madagascar a toujours été une Terre agricole. Madagascar a toujours été en auto suffisance alimentaire jusqu’au milieu des années 80, et l’augmentation démographique n’a rien a y voir avec l’insuffisance qui sévit à l’heure actuelle. Ca tient plus d’un système de gouvernance complètement délabré et la paresse d’un Grand nombre du Peuple. Puisque ceux qui se donnent le moyen de planter vivent de leur récoltes.
    Sans compter l’amour à outrance de l’argent facile, qui fait que beaucoup aurait vendu leurs terrains aux Vazaha dans les années 90 avec toutes les arnaques qui s’y affèrent en vendant jusqu’à trois fois le même terrain à trois acheteurs différents avec la complicité d’un fonctionnaire bien placé au service des Domaines.
    Quinto : Quant à vos dires : Que les fainéants refont Madagascar sur le clavier, ceci est valables pour les Malgaches et j’ajoute, qui habitent Madagascar.

    Et pour terminer,je suis né à l’île Sainte Marie à Madagascar, je suis un Métis, je ne vis pas à Madagascar donc, je ne suis pas un binational, je suis Français, je vis dans le Sud de la France, je suis à la retraite depuis 21 ans exactement et bientôt 22.
    Je Parle et j’écris le Malgache de l’ancien temps pas celui qui se parle aujourd’hui depuis la Malgachisation de l’enseignement avec l’introduction du fameux tenim-paritany de L’Amiral des Chiottes et son Boky mena.

    Puisque vous aller travaillez au Champ, bonne journée, marchez à l’ombre et buvez frais.
    Quand à moi je continue sur mon clavier. lol

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS