Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h59
 

Politique

Disparition des armes au Sénat

Le bureau permanent apporte des précisions

samedi 7 mars | Mandimbisoa R.

Un rapport des forces de l’ordre à la suite de l’opération de contrôle systématique et/ou inopiné des armements du Sénat a indiqué la disparition de cinq (05) armes à feu. Le rapporteur général du Sénat, Bruno Betiana, a expliqué dans un communiqué que ces informations ne sont pas fausses mais sent la manipulation. « Pour que l’opinion ne soit pas induite en erreur », il juge utile d’en apporter des précisions au nom du bureau permanent de cette institution de la République.

« En effet, cinq (05) pistolets automatiques (PA) ont été déclarés disparus suivant des dates précises, et ce, selon le rapport du directeur de sécurité du Sénat à savoir 2 PA le 20 mars 2006 et le 22 avril 2006, 1 PA le 25 décembre 2007 et un autre PA le 23 avril 2009 et enfin un PA le 3 octobre 2011 ». En effet, le bureau permanent du Sénat « confirme et réitère que depuis le début de son mandat à ce jour, aucun armement ni munition n’a fait l’objet d’une perte ».

Bruno Betina précise que toutes ces disparitions ont été mentionnées dans les différents procès-verbaux de passation, précisant les nomenclatures ainsi que le nombre d’armes. Ces précisions figurent dans les PV de passation du mercredi 4 mars 2020 entre le directeur de sécurité du sénat et le chef de corps du 1er RTS. En outre, le PV de passation de juin 2018 entre le directeur de sécurité sortant et le directeur de sécurité entrant relate également ces faits.

Le Sénat dénonce en effet les « articles tendancieux parus dans la presse » qui ont suscité des questionnements aussi bien au sein de l’opinion publique qu’au sein des responsables militaires concernant notamment la disparition de ces armes à feu.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 7 mars à 08:07 | elena (#3066)

    Bref, il ne faut pas chercher bien loin, on démilitarise le dernier bastion du HVM. Dans le même ordre d’idée Madagasikara Airways est sur la sellette.
    Air Madagascar et la TOA aussi pour faire bonne mesure. Qu’on ne reproche pas au régime de vouloir se débarrasser définitivement que des HVMistes.
    Mais attention au retour de bâtons !!
    Enfin pas tout de suite, quand même. On verra aux prochaines élections.
    Comme dirait notre ami Matoriandro :
    ALEFA, ALEFA...

    • 7 mars à 13:28 | Isambilo (#4541) répond à elena

      Les financeurs de Rajoelina règlent leurs comptes avec Rajaonarimampianina et Ravalomanana. Plus il y a de victimes entre les 3 plus le pays se portera mieux.
      Ce que je trouve cocasse : Rajoelina voulait piquer le fric de la Cnaps pour financer les opérations immobilières de ses patrons, mais le directeur du Cnaps s’est servi en premier. Il doit rester quelques miettes quand même.

  • 7 mars à 15:54 | saint-augustin (#9524)

    Bonjour ISAMBILO,
    J’ai une question que je vous demande la réponse avec honnêteté et sincérité.
    Messieurs Ravalomamana et Rajaonarimampianina ont utilisé leur fonction pour sucer MCar et les malgaches ?Est-ce qu’ils ont utilisé leurs fonctions pour s’enrichir encore plus ?
    J’attends avec patience votre réponse.
    Merci beaucoup.

  • 9 mars à 09:58 | Ibalitakely (#9342)

    Ny tena mampanontany tena dia hoe rehefa any @ Andrimpanjakana hafa ohatra ny prezidansa na ny primature na ny HCC sns ve dia asaina manao abondant de poste ny miaramila & ny pôlisy fa hisy fanisana fitaovam-piadiana fiarovana ireo Andrimpanjakana ireo. Dia ho zandary [tsy voalaza koa hoe ny zandary ve dia sady eo ambany fiadidian’ny cemgam (tafika) ka ny fitaovana ampiasainy dia ny tafika ihany koa no manisa izany] iray sisa tavela mampiakatra/mampidina "barrière" eny Mavoloha-Ambohitsirohitra-Mahazoarivo-Ambohidahy ... ?? Rehefa manao "inventaire matériel" ve dia tsy maintsy izany ny "procédure" arahina, & indrindra ka raha efa ela be no tao anatin’ireo "passat°" isan-karazany [nanomboka 2006 ??] izany fitaovanana very izany, dia inona avy no fepetra efa noraisin’ny tompon’andraikitra nifandimby nandritry izany fotoana izany ??
    * MISY ZAVATRA KONOKONONINA AO, ohatra rehefa tratry ny "empêchement" amin’izao resaka hala-bato [hosoka isan-karazany] tamin’ny fifidianana izao i André Rajoël dia araka ny llalàmpanorenana ny Filohan’ny SENAT no misolo azy, ohatra ihany izany.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS