Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 23h45
 

Education

Enseignement public

Le budget des caisses-écoles tarde à venir

vendredi 20 novembre | Fano Rasolo

La rentrée des établissements scolaires publics a eu lieu depuis bientôt un mois mais jusqu’à présent les caisses école de plusieurs d’entre eux n’auraient pas encore été alimentées, qu’ils soient dans les régions ou même dans la capitale.

Le budget des caisses des écoles permet de financer les différents achats courants pour le fonctionnement de l’école (matériels pédagogiques, craies etc..). En l’absence de la participation des parents d’élèves, suite à la gratuité totale annoncée par le gouvernement, la situation déjà difficile en temps normal à cause d’un budget restreint devient problématique pour les directeurs d’établissement.

« L’école pâtit de ce retard. Notre stock de craies ne suffira que pour deux semaines. Si nous ne recevons rien d’ici là, nous serons obligés de demander aux élèves d’apporter des craies », lance un responsable auprès d’un Collège d’enseignement général (CEG) d’Atsimondrano.

D’autres établissements plus chanceux peuvent heureusement compter sur d’autres sources de financement.
« Jusqu’à maintenant nous n’avons pas perçu notre budget de fonctionnement mais des partenaires nous aident en nous fournissant des craies par exemple » », confie un directeur d’une EPP de la capitale.

A Antananarivo, certaines écoles disposent de sources parallèles de revenus. La cour de l’école est souvent utilisée comme parking des riverains en dehors des heures de cours. Cela leur permet de faire face à certaines dépenses et de remédier au retard du versement de la caisse-école de la part de l’Etat.

Les enseignants FRAM, non fonctionnaires, et non subventionnés risquent également de ne pas percevoir de salaire ce mois-ci. Auparavant, ils étaient payés via la cotisation des parents d’élèves mais celle ci a également été supprimée.

« Nous avons déjà reçu une partie du budget mais il manque celui réservé au paiement des salaires des enseignants non fonctionnaires », affirme un proviseur d’un lycée d’une commune rurale de la région Vakinankaratra.

Une source auprès du ministère de l’Education nationale (MEN) affirme de son côté, que la distribution est en cours et se poursuit. Seulement, leur arrivée tardive pénalise les écoles déjà confrontées à d’autres problèmes comme la sureffectif dans les classes ou la vétusté des infrastructures, des réalités loin de favoriser les apprentissages et l’enseignement.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 20 novembre à 10:04 | rakoto-neutre (#8588)

    Tsy mora ny manova ny fomba efa nahazatra ary tsy mora ho an"ny mpitondra koa ny manavao ka dia atreho aloha ny andraikitra fa raha izy ireo no andrasana dia be ny sekoly hikatona.
    Nohon"ny tsy fifampitokisana dia betsaka ny pitsopitsony (protocole) vao mivoaka ny vola. Ny vacataire sy suppléant ary ny ECD aza 15 volana tsy nandray karama, raha mba ry zareo mpitondra ireo re no tsy omena karama 3 volana fotsiny dia ahoana no ataony, mba tsinjovy ihany izahay madinika fa aza dia TIA TENA LOATRA

    Répondre

  • 20 novembre à 11:33 | arsonist (#10169)

    "Caisses-écoles" ?
    Bof ! Ce n’est pas une priorité pour Bokassa-gasy ça !
    Le colisée, les miami, les stades, imitation de Rakotondradama et le dihy fitombenana ...
    Ceux-là , oui ! Priorités absolues de Bokassa-gasy.

    Répondre

    • 20 novembre à 15:39 | rakoto-neutre (#8588) répond à arsonist

      Ce sont les luxes et conforts pour eux (les dirigeants et les riches) qui les préoccupent autant et en dernier le bien commun du peuple. Il vante le Miami avec son jardin d’amour d’une plage de Toamasina alots que le kere sévit au sud en rapportant aux affamés des maniocs secs.

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS