Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 12 décembre 2018
Antananarivo | 15h22
 

Société

Revendications syndicales, mouvement de contestation au sein des ministères

Le Premier ministre, Christian Ntsay, tente de sauver les meubles

mercredi 18 juillet | Arena R.

Le Premier ministre, Christian Ntsay, s’est enfin prononcé sur « certaines situations de blocage qui persistent actuellement » dans le pays. C’est le cas notamment des revendications syndicales au sein du ministère de l’Education nationale, le refus des transporteurs de déménager à Ambohimanambola, les mouvements de contestation aux ministères des Postes et des télécommunications ainsi qu’au niveau de l’Agriculture et de l’élevage. Tout en se disant « conscient » de ces situations, il a indiqué que « la résolution de ces problèmes, essentiellement par la voie de dialogue, est une priorité absolue ».

Concernant les revendications des enseignants au niveau du ministère de l’Education nationale, il a rappelé la mise en place d’un comité technique composé, entre autres, de représentants des syndicats, de techniciens du ministère de tutelle, de ceux des ministères de la Fonction publique et des Finances. Les travaux de ce comité ont permis d’établir sept propositions soumises au sein du gouvernement et acceptées par ce dernier.

Ces propositions portent sur la régularisation des arriérés d’avancement qui sera poursuivie et accélérée. Concernant l’indemnité, à partir du mois d’octobre 2018, tous les fonctionnaires du ministère de l’Education Nationale bénéficieront d’une indemnité spéciale au taux unitaire de 25.000 ariary en 2019, de nouvelles allocations constituées d’indemnités de craie et d’éloignement de 25.000 ariary leur seront également allouées et à partir de 2020, les diverses indemnités, de fonction, d’enseignement, de résidence seront valorisées de 50.000 ariary.

Les propositions font également état du reclassement en catégorie 3 et 4, à compter de janvier 2019, des enseignants sortants des centres régions de l’institut national de formation pédagogique (INPF), la bonification d’avancement en fonction de l’ancienneté des enseignants FRAM recrutés, et enfin le recrutement d’enseignants FRAM en tant que fonctionnaires qui sera porté à 8 000 pour 2019 et pour 2020.

Les impacts budgétaires de ces indemnités accordées aux enseignants de la fonction publique sont de l’ordre de 155 milliards d’ariary, a rappelé le Chef du gouvernement. « Des efforts considérables, aussi bien dans l’intérêt des enseignants que dans ceux des élèves et de leurs parents », a-t-il ajouté avant de manifester sa détermination à mettre en œuvre ces engagements par la signature d’une convention formulée entre le gouvernement et les syndicats.

Concernant le refus des transporteurs de déménager à Ambohimanambola, le Chef du gouvernement a reconnu que « Ces appréhensions s’expliquent notamment par l’inexistence des lignes de transports communs qui devraient desservir cet axe, et le manque de possibilité de restauration à la portée de la bourse de la majorité. Des solutions dans ce sens sont en cours d’études et seront mises en place pour plus de commodités tant pour les usagers que pour les professionnels du transport » a souligné le premier ministre.

Quant aux mouvements de contestation de la nomination de Maharante Jean de Dieu au sein du ministère des Postes, le Premier Ministre regrette qu’« il n’y ait pas assez d’efforts de rapprochement et de dialogue de part et d’autre, et exhorte toutes les parties, les responsables concernés comme les syndicalistes à tout faire pour rendre possible l’amorce d’un dialogue que la Primature soutiendra totalement ».

Pour y remédier, il a organisé une première rencontre entre le ministre Jean de Dieu Maharante et les représentants des employés dudit ministère. A l’issue de cette rencontre, il a été décidé qu’un cadre de dialogue sera mis en place pour trouver des solutions aux revendications des employés de ce ministère. Un dialogue qui risque d’être difficile car la revendication des employés se portent sur le départ de Maharante.

Malgré ses initiatives de résoudre les problèmes relatifs aux revendications syndicales, Christian Ntsay a tenu à prévenir les syndicalistes contre la velléité de certains agents d’orienter le mouvement vers des conflits de factions qui pourraient nuire à des revendications légitimes et sincères.

78 commentaires

Vos commentaires

  • 18 juillet à 09:03 | punchline (#9673)

    Ce gouvernement HVMAPARTIM, est responsable de l’aggravation de la misère depuis 2 mois déjà.
    entre le confort salariale et le courage de démissionner , les Ministres ont choisi le premier.
    si HERY coule, Les HVM-MAPAR-TIM doivent couler avec lui.

    peuple de Madagascar : vous ne savez pas encore qui voter, mais au moins vous voilà avisés quels sont les bulletins à ignorer et donc ceux à dégager

    maintenant, je dois y aller car la personne à mille tête (christinna, jao, komi, tsix,...), avec Isandra, Rambo, et tous les groupies adulateurs de leurs gourous respectifs vont sevir

    refondons Madagascar mr le 1er Ministre, prenez le leadership de la contestation, vous en sortira grandi

    • 18 juillet à 10:43 | punchline (#9673) répond à punchline

      les Meubles bois de rose , ils les ont déjà, sauvés, car transférés dans leurs résidences et villas privée, ces derniers même construites par de l’argent détournés

    • 18 juillet à 14:10 | jayo (#10317) répond à punchline

      ekena fa misy ny tsy fahalavorariana @ireo antoko politika telo ireo HVM MAPAR TIM, fa aoka izay hovoasafidim-bahoaka no itantana ny firenena

    • 18 juillet à 14:20 | tojo (#10300) répond à punchline

      Tsy marina kosa izany ee, ny gouvernemanta dia anisany nanome ny vahaolana tsara ho an’ny firenena. Ra nisy ny fanavakavahana ataony tsy natafavoka zavatra otran’izao tsika.

    • 18 juillet à 14:26 | Christianna (#10313) répond à punchline

      #punchline retire un peu ta parole parce que t’as dit le contraire , le gouvernement a apaiser la misère !

    • 18 juillet à 14:51 | Ibalitakely (#9342) répond à punchline

      Dia mba eritrereto na dia kely fotsiny aza hoe ireny teny nataon’ny sindika ny mpiasan’ny JIRAMA ireny momba ilay DG ao ankehitriny, na koa ireny fandavan’ny mpiasan’ny paositra an’i Maharanty nolazaina fa olona efa nalohan’ny sasany [FOP] ve dia alefa hiara-miasa aminay, mba manaohana ny tso-drivotra & ny asa vita amin’ny mifampiandriandry kendritohana lava ?? Aise ry Malagasy e !!

    • 18 juillet à 15:13 | Nomena (#10351) répond à punchline

      Ekena fa misy ny tsy fitovian-kevitra ary misy koa ny halako bika tsy tiako tarehy, fa na dia izany aza ilaina ny finiavan-tsika hampandroso ny firenena ao anatin’ny filaminana, fifampiresahana ary fifanajana.

    • 18 juillet à 15:28 | sasa (#10303) répond à punchline

      Ny tsara ho fantatsika dia izao ,raha nanao valifaty hoan’ireo minisitra sasany ireo ny gouvernemanta dia angamba tsy voatendry ho minisitra ireo député nanao fitokonana teo Analakely, araka izany ny raharaham-pirenena no tena notsijovon’ny gouvernemanta matoa izy manao izao

    • 18 juillet à 15:50 | Toutoun (#10298) répond à punchline

      T’as raison, tout le monde est responsable de ce qui est arrivée à Madagascar, mais il faut bien distinguer ce qui nous a mener en premier sur cette misère et crise macabre, c’était la manifestation et la contestation sa raison valable mais juste pour déstabiliser le pays entier.

  • 18 juillet à 09:28 | arsonist (#10169)

    Here, on this MT.com forum,
    there are at least two racist French people anti Malagasy.

    One of those worst racist French said all the Malagasy people
    are less intelligent than chimpanzees

    On July 17th 2018,
    at the centennial celebration of the birthday of Nelson Mandela at South-Africa,
    Barack Obama told about French footballers who just won the World Cup :
    « Those guys don’t them all look like Gauls. But they all are French. They are French » , said Obama.

    If you understand English language and if you are patient enough, you can watch the following video.

    https://www.timeslive.co.za/news/south-africa/2018-07-17-watch-live--barack-obama-delivers-2018-nelson-mandela-lecture/

    [If you want to listen to Barack Obama speech, please ! click on the right place of the page after having put in the above address ]

    • 18 juillet à 10:20 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Complex when you hold us ?

      Why do you write in English what you’ve already written in French ? Because, you think the French on this forum do not understand English.

    • 18 juillet à 10:47 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      On this MT.com,
      once a jounalist has used malagasism ("tristesse alimentaire", for example)
      and today, an Isandra foza uses gallicism.

      Every language has its own specific style.
      Translation by the net isn’t a good way to say what you think.

    • 18 juillet à 11:25 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      What is certain is that you’ve understood it.

    • 18 juillet à 11:32 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      After having translated it in French .
      But what about people who speak English but ignore French specific idioms ?

    • 18 juillet à 13:03 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Telling lies ! Having regard to your fast reponse time, which is almost instantaneous.

  • 18 juillet à 10:02 | Isandra (#7070)

    S’il y a encore à sauver, après la crise et 4 ans de HVM.

    C’est l’importance de cette élection, pour changer complètement les meubles, pas la maison, afin qu’on puisse donner une nouvelle image de notre République. Pour ce faire, il nous faut un jeune dynamique ayant de vision, porteur d’espoir.

    • 18 juillet à 10:39 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      C’est classique, le fruit de la croissance économique dynamique et soutenue à 5% provoque toutes ces revendications … chacun veut sa part de gâteau !

      Hery Rajaonarimampianina a vraiment fait un bond en avant depuis Décembre 2017...

      N’oublions pas que Madagascar a la présidence du Comesa mais rare sont ceux qui en parlent...le COMESA c’est le Marché Commun des Pays de l’Afrique du SUD/EST.

      Voici le récit avec de belles photos :
      20ème Sommet du COMESA : Le Président Hery Rajaonarimampianina, à Lusaka

      Le Président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, également Président en exercice du COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe), est arrivé ce 17 juillet 2018, en fin d’après-midi, à Lusaka, capitale de la Zambie. Il va participer au 20ème sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement qui se tiendra ce mercredi 18 et le jeudi 19 juillet. Il a été accueilli au Kenneth Kaunda International Airport par la Ministre des formations supérieures de la Zambie, Nkandu Luo, et le Secrétaire Général du COMESA, Sindiso Ndema Ngwenya.

      Le thème du 20ème sommet est « COMESA, vers l’intégration économique du numérique ». Il est conçu pour rallier les États membres à la pleine adoption des technologies numériques. L’accent est mis sur la mise en place d’un processus homogène pour toute la région du COMESA, afin de faciliter la conduite des affaires et du commerce, et renforcer l’intégration régionale en utilisant les NTIC comme outil.
      Les travaux ont commencé dès le 9 juillet 2018 par la 38ème Réunion du Comité intergouvernemental, suivie de celle des Ministres des affaires étrangères s’est tenue les 15 et 16 juillet. Le Sommet des chefs d’État et de Gouvernement qui débutera demain est l’assemblée annuelle de l’organisation, appelée également Autorité du COMESA. Il est responsable de la direction générale de la politique et du contrôle de l’exécution des fonctions exécutives du COMESA, et présidé actuellement par Madagascar. Le sommet de Lusaka est une des rares occasions qui réunit les dirigeants des pays membres.
      http://www.presidence.gov.mg/20eme-sommet-du-comesa-le-president-hery-rajaonarimampianina-a-lusaka/

    • 18 juillet à 11:29 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      Durant la transition, vous nous aviez reproche le TIM (même si l’effectif ne représentait pas le dixième de la formation) de n’avoir rien fait.
      Au jour d’aujourd’hui, les revendications du SSM n’ont sollicité de réponse de la part du gouvernement dont représente majoritairement le parti que vous soutenez sans aucun doute dans l’inconftionnel ;
      mais surtout un premier ministre soi-disant issu de ce même rang.
      Puisqu’ils ne servent à grand chose, pourquoi avoir accepté le poste ?
      NTSAY, homme de terrain comme le commun le perçoit(bon vent Mr le PM) propose un deal de 25%,et ce, applicable à la fin du premier trimestre de la prochaine année scolaire.
      En bref, les écoles continuent de fermer les portes jusqu’a cette date me semble-t-il...
      Nous sommes actuellement dans le même scénario lequel nous devons nous attendre est celui du parvis ou certains ont préféré déserter prématurément quel qu’en soit la cause, et qu’importe.
      Mais dites moi, le-jeune-de-mes-kouilles dont vous faites allusion sur ce forum finira t-il par compenser ces 165 Milliards/annuel avec tout ce qu’il a dilapidé depuis ou bien continuera-t-il de rendre ce pays la ou la forêt n’a plus son vrai sens dans le dico national ?
      Vous n’etes tous que des emmerdeurs de première à vous enrichir sur le dos des pauvres : une incivilité hors-pair de toute l’histoire de ce pays émanant d’un forcené qui se croit au-dessus de tout jusqu’a épater les hommes d’eglise représentant même son éminence le Pape François.
      Si vous voulez en faire partie, c’est votre droit le plus absolu ; mais n’incitez pas les éveillés dans vos délires.

    • 18 juillet à 11:30 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      Durant la transition, vous nous aviez reproche le TIM (même si l’effectif ne représentait pas le dixième de la formation) de n’avoir rien fait.
      Au jour d’aujourd’hui, les revendications du SSM n’ont sollicité de réponse de la part du gouvernement dont représente majoritairement le parti que vous soutenez sans aucun doute dans l’inconftionnel ;
      mais surtout un premier ministre soi-disant issu de ce même rang.
      Puisqu’ils ne servent à grand chose, pourquoi avoir accepté le poste ?
      NTSAY, homme de terrain comme le commun le perçoit(bon vent Mr le PM) propose un deal de 25%,et ce, applicable à la fin du premier trimestre de la prochaine année scolaire.
      En bref, les écoles continuent de fermer les portes jusqu’a cette date me semble-t-il...
      Nous sommes actuellement dans le même scénario lequel nous devons nous attendre est celui du parvis ou certains ont préféré déserter prématurément quel qu’en soit la cause, et qu’importe.
      Mais dites moi, le-jeune-de-mes-kouilles dont vous faites allusion sur ce forum finira t-il par compenser ces 165 Milliards/annuel avec tout ce qu’il a dilapidé depuis ou bien continuera-t-il de rendre ce pays la ou la forêt n’a plus son vrai sens dans le dico national ?
      Vous n’etes tous que des emmerdeurs de première à vous enrichir sur le dos des pauvres : une incivilité hors-pair de toute l’histoire de ce pays émanant d’un forcené qui se croit au-dessus de tout jusqu’a épater les hommes d’eglise représentant même son éminence le Pape François.
      Si vous voulez en faire partie, c’est votre droit le plus absolu ; mais n’incitez pas les éveillés dans vos délires.

    • 18 juillet à 12:00 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ manga

      Tant que ce petit monde d’idolâtres continuera à chanter des louanges à leur champion, respectif, car, nous ne sortirons pas du tunnel, creusé depuis 74, par le mineur, sous-marinier, sinistrement connu !….
      Cette attitude déplorable, de la tête dans le guidon, ne conduira qu’à des remakes, dont on connait l’ampleur des dégâts, très certainement, irréversible !….
      Ne pas voir dans son champion, le cambouis qui ruisselle de ses poches, c’est refuser le changement, mais, c’est, aussi, escompté faire partie du clan nourricier, en espérant pouvoir en profiter, d’une façon ou d’une autre !…
      La mauvaise foi et la croyance, dérivées de la religion, sont les deux vecteurs d’un aveuglement, abêtissant des consciences, et, ce n’est pas un hasard, si, nos têtes de gondoles se précipitent pour quelques gouttes d’eau bénites, cardinales !….
      Il faut vivre avec, c’est cela qui est terrible !….

    • 18 juillet à 12:19 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Si nous ne connaissions pas votre djeuns ,aprés deux coup d’état et cinq années d’immobilisme stérile ,nous pourrions éventuellement vous croire !
      Mais voila un Français résident en France qui veux devenir PRM ,c’est plutot grotesque !

    • 18 juillet à 12:34 | manga (#6995) répond à Isandra

      Rambo,
      Est-il besoin de vous rappeler que notre cher et bien-aime, son altesse serenissime le prince Hery-votabilou est entièrement responsable depuis sa nomination à la tête du ministère dont il s’est chargé depuis et jusqu’à cet instant précis. Donc presque le dixième d’un siècle si je ne m’amuse à faire du calcul.
      Et voilà, vous osez mettre en exergue l’année ou il devrait penser à se faire réélire pour cause de totale médiocrité.
      Mais sincèrement, 2017 c’etait quoi au juste si ce n’est que pour citer en une seule phrase une cloche, un PM, et inversement : un argentier qui est contraint de déposer sa demission au nom du respect de ce qu’est l’ethique et la déontologie de la profession que tant bien d’autres qui ont laissé des séquelles, et même sur le plan international.
      La Comesa dont vous essayez de nous sensibiliser, auriez-vous l’amabilite de nous déterminer le rang qu’occupe mon pays en terme de taux de croissance par rapport aux états membres de cette communauté, et par la suite (causes à effets) de ce que ces derniers en pensent de notre sérieux en matière de gouvernance ?
      Le 04 Juillet courant, ma patrie à été. Victime d’humiliation publique de la part des hôtes representant le consulat honoraire que de l’ambassadrice plénipotentiaire d’un pays.
      Pas plus tard que la veille, cette même représentation s’est même donné la peine de sommer le kankre d’indemniser qui de droits afin que les travaux débutent ; et qu’est ce qu’il avait répondu le représentant de l’état ?
      Rambo, on aimerait très bien caresser dans le sens du poil mais surtout sous certaines conditions mais pas surtout entre les deux jambes ou le strict minimum d’hygiène n’a jamais été du moins respecté.
      Vous n’êtes que la risée de tous et vous le serez perpétuellement.

    • 18 juillet à 14:01 | Tsix (#10296) répond à Isandra

      Oui, mais un jeune qui n’a pas beaucoup d’expérience c’est un peut compliquer. Il nous faut une personne indépendant et capable de gérer les affaires économique et surtout politique de Mada.

    • 18 juillet à 14:04 | jayo (#10317) répond à Isandra

      mahalala ny ataony ny PM Ntsay fa na dia izany ary dia tokana ihany no antony, dia ny mba handaminana sy hapandrosoana an’i Madagascar

    • 18 juillet à 14:27 | tojo (#10300) répond à Isandra

      Tous ce qu’il nous faut c’est une bonne sélection par rapport à l’expérience, mais pas par connaissance. Il faut former l’Etat pas des personnes expérimentés mais pas par des amis ou membre de la famille.

    • 18 juillet à 14:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rambo,

      L’intégration de Madagascar au sein du COMESA n’est pas l’oeuvre de Rajao.

      Rappel : "Rajao aura été élu par le seul de ses pairs présents au Centre de conférence international d’Ivato en 2016, en l’occurrence le Président du Zimbabwe, Robert Mugabe, sur la dizaine de chefs d’Etat membres de l’organisation régionale.". Est que c’est honorable ? L’important il est élu.

      Comme la plupart des domaines, sous présidence de Rajao, Madagascar n’a pas politique étrangère claire et bien définie, laquelle est indispensable pour faire face à cette mondialisation. On suit juste la direction du vent, manaraka ny onjany.

    • 18 juillet à 15:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rambo,

      "C’est classique, le fruit de la croissance économique dynamique et soutenue à 5% provoque toutes ces revendications … chacun veut sa part de gâteau !"

      Faux, ce sont le bling bling de ce régime qui laissent penser que la caisse de l’Etat est pleine, bien que soient conscient que le pays est en difficulté.

    • 18 juillet à 15:41 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Jeune dyunamique Mais entoure de qui Debtoute la rapace residuelle de Madagascar Tel Christine et compagnie Pourquoi pas Maharente C est avec cela que vous voulez developper Madagascar Quels sont les noms proposes Quelle equipe

    • 18 juillet à 15:43 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Le dynamisme c est bien Mais il faut aussi l intellect Cela y en t il suffisamment J en doute

    • 18 juillet à 15:51 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rayol,

      Quelle équipe, ce qui est sure, Andry a déjà tout préparé aussi bien au niveau du programme qu’au niveau de l’équipe qui le mettra en place.

      Je vous invite à consulter sur ce site les experts Gasy presque dans tous les domaines qui ont conçu avec lui et les experts internationaux le programme pour mettre notre pays sur le rail de l’émergence :

      http://iem-madagascar.com/ressources-naturelles/

    • 19 juillet à 14:18 | Toutoun (#10298) répond à Isandra

      Tu parle pour ton propre intérêt !!! La vraie pauvreté a été augmenté depuis 2009 jusqu’en 2013.

  • 18 juillet à 10:51 | vatomena (#8391)

    Est ce donc aupres du COMESA que le sauveur Hery obtiendra les 900 millions de dollars réclamés par dame Isandra pour le sauvetage du pays ou bien Hery devra -t-il s’adresser aux habituels donateurs .?

    • 18 juillet à 14:15 | jayo (#10317) répond à vatomena

      na inona zavatra miseho eo @firenena na inona dia aoka mba izay tena safidimbahoaka ihany no hitarika @izay mba hafampo ny vahoaka amin’ny fitondrana

    • 18 juillet à 14:30 | tojo (#10300) répond à vatomena

      Izay no tena marina satria misy antony matoa isika androso aminy fifidianana. Aleo izay safidim-bahoaka no hitondra ny firenena. Ra i Hery no lany eo dia aleo izy itondra ampilaminana fa matoa izy bol lany dia izy izany no tian-ny vahoaka.

    • 18 juillet à 14:39 | RAMBO (#7290) répond à vatomena

      Manga
      Votre ambassadrice s’entend bien avec Hery Rajaonarimampianina
      La preuve en image :
      http://www.presidence.gov.mg/construction-de-la-rocade-est-et-nord-est-et-de-la-penetrante-au-nord-d-antananarivo/

    • 18 juillet à 14:55 | Christianna (#10313) répond à vatomena

      #vatomena Hery Rajaonarimampianina n’est pas élu Président pour n’importe quelle raison , c’est parce que la majorité de la population Malgache ont voté pour lui pour diriger le pays ! Personne ne peut le nier

  • 18 juillet à 10:59 | Jipo (#4988)

    On en déduit que l’ on tourne autour du pot sans vraiment prendre le taureau par les cornes .
    Mise en place d’ un comité technique, la belle affaire, et il pense que c ’est avec cette entourloupe qu’ il va débloquer la situation ?
    Quant aux allocations allouées, à partir d’ octobre , ben voyons , et comme si ça ne suffisait pas : 2019 & 2020, , meme pas honte !
    Ils hypothèquent comme l’ avenir de leurs enfants, le quinquennat du prochain président qui n’ aura qu’ à dire , vola tsy misy et de toute façons, : "ça c’ était avant" et les promesses de gascon d’ hery sont caduques ./
    Comment accepter de porter les dérives et incompétences du prédécesseur, comme si etre candidat à la magistrature suprême incluait accepter d"’ endosser les bavures du précédent ???
    En restant politiquement correcte, on ne peut qu’ inviter l’ honoris causa de cesser la veuve poignée et inviter sa moitié à déposer sa robe ananas et se mettre au boulot ...

    • 18 juillet à 11:11 | RAMBO (#7290) répond à Jipo

      A Madagascar on a l’habitude de dire Miova Andriana miova sata :" Quand on change de seigneur, on change aussi de règles du jeu"

      Une rafale de nominations de hauts fonctionnaires a été effectué hier au conseil des Ministres dirigé par le Président de la République Hery Rajaonarimampianina.

      Voici le compte rendu de ce conseil des Ministres d’hier Mardi :
      http://www.presidence.gov.mg/mardi-17-juillet-2018-a-11-heures-au-palais-detat-diavoloha/

    • 18 juillet à 14:18 | jayo (#10317) répond à Jipo

      marina ihany izany teninao izany fa na dia izany ara misy koa ilay hoe fomba fitantanana sy ny tanjona , ary iny matetika no mampihavaka ireo izay eo @toerana

    • 18 juillet à 14:37 | tojo (#10300) répond à Jipo

      Ny traikefa mihitsy no tsy mitovy ee, antsika vahoaka no mijery oe iza no itokisana sy nahafantarana ny fivoarana taminy fitondrany.

  • 18 juillet à 11:11 | kartell (#8302)

    Nous assistons à un scénario classique, d’avant élections :
    1. le gouvernement en place démissionne ou est démissionné.
    2. un premier ministre, rustine et urgentiste, est nommé pour apaiser la horde qui gronde avant l’ouverture prochaine, de la curée, électorale.
    D’ordinaire, cela marche relativement bien, mais, aujourd’hui, c’est le flop total, résultant des conséquences impliquant, le pouvoir actuel, qui s’est, toujours, contenté de gérer ses affaires privées, au détriment, de celles d’une nation, au bord de la crise de nerf !….
    Le côté, magique, du, tout nouveau, tout beau n’aura eu aucun effet positif, bien, au contraire, cette nomination, déguisée, d’un pouvoir, plus filou que malin, n’a fait qu’attiser des rancoeurs, accumulées, et, qui voient, ici, prendre, de la consistance et du volume !…
    On ne bricole pas une fin de mandat à la hâte afin de sauver un semblant de démocratie, maquillée, et surtout pour rassurer les observateurs extérieurs, quémandeurs, d’une pareille pantalonnade !….
    Aujourd’hui, le soufflé est retombé et on fait quoi, maintenant ?…..
    Nous retombons dans nos affres, passées où l’indécision, l’approximation, l’opacité sont en train de reprendre le dessus, sur toutes autres considérations, soit-disantes, républicaines !….
    La métamorphose promise, du taulier, s’est transformée en pétaudière programmée, une réussite de plus pour le prédicateur, myope et autiste ! …...

    • 18 juillet à 21:39 | Marika (#9389) répond à kartell

      Bonjour les rajao’s virus. Les 10 Milles

  • 18 juillet à 11:30 | Jipo (#4988)

    @ Stalone.
    Vous croyez que c ’est en changeant d"’ outils que le travail sera mieux fait ? à quelques mois de l’ échéance ???
    Comme quoi tous les anciens nommés ont été d’ une incompétence notoire, mais bien grassement payés cependant, une manière de donner quelques miettes aux amis avant son éjection , cela ressemble à des ronds de jambes de majorettes qui bien que très distrayants, ne satisferont que les benêts spectateurs qui s’ en délectent laissant sur leur faim les réels acteurs " responsables impuissants " devant un spectacle d’ aussi piètre qualité !
    De se demander si les participants à ce conseil, comprennent réellement les enjeux et leurs conséquences, quant à la responsabilité à endosser et assumer ...
    Vous continuez à être dans l’ improvisation totale et en plus du résultat que vous refusez de voir, mieux osez avouer, la Rue vous le fait savoir, et ce n’ est pas en jouant aux 3 petits komba, que la situation va se débloquer, votre politique de l’ autruche, comme les bonnes choses a une fin et la votre commence à sonner le glas !

    • 18 juillet à 14:26 | jayo (#10317) répond à Jipo

      izany ilay atao hoe politika e, samy manana ny fomba fiadiny na dia misy ara ny olana sy ny toedraharaha miseo eo @firenena

    • 18 juillet à 14:42 | tojo (#10300) répond à Jipo

      N’inoninona atao dia ny asa vita iany no hifampitsrana. Izy no mitantana ka izy no maita izay mety tokony atao mba anatsarana ny fitondrany. Ra efa hita kosa ve oe tsy mamely tsy ho soloina ?

  • 18 juillet à 12:29 | KARIBO (#7602)

    Bonjour a tous .
    Cette photo de notre PM Christian Niais parle d’ elle même, que voulez-vous je ne peux rien faire .
    Autre que de parler , encore parler et toujours parler, Ah le dialogue , il n’ y a que ça de vrai, , mais Monsieur le Premier Ministre, ce sont des actes que nous attendons !

    • 18 juillet à 14:07 | Tsix (#10296) répond à KARIBO

      Ny PM kosa anie efa nilaza tamin’ny famindrana fahefana, ary tao anaty laha-teniny mihintsy ny hoe : ny teny dia havadika asa manomboka izao. Miandradra vokany isika mantsy izao.

    • 18 juillet à 14:33 | jayo (#10317) répond à KARIBO

      na dia miezaka sy manao izay andrindrana ny toedraharaha misy aza izy dia misy fetrany ihany ny zavatra vitany ary tsy dia hoe anomezana tsiny azy loatra izany

    • 18 juillet à 14:46 | tojo (#10300) répond à KARIBO

      Dia mbola sahy miteny kosa ve tsika oe tsy nanao ny PM antsika ? anisany nampilamina ny firenena anie ny fitsanganan-ny gouvernemanta ee, niezaka mihitsy izy tsy nifidifidy antoko fa natsoiny daoly hifandrimbona aminy asa izay tokony ho atao ka nahitantsika vokany maro izany

    • 18 juillet à 15:20 | Nomena (#10351) répond à KARIBO

      Karibo/
      Ny tiako tenenina kosa aloha dia hoe raha amin’ny fijery tsy miangatra dia, tsy hisy firenena hahavita asa vanona raha mbola ao anaty korontana, fa ilaina kosa aloha ny fifampiresahana avy eo tonga ny filaminana manaraka fotsiny ny asa.

  • 18 juillet à 14:05 | Toutoun (#10298)

    Amin’izao dia mihamafy ny fitakiana maro isan-karazany, ilaina ny hijeren’ny mpitondra sy ny gouvernemanta akaiky ireo fihetsiketsehina maro ireo mba ahafahan’ny vahoaka malagasy miaina am-pilaminana.

    • 18 juillet à 14:35 | jayo (#10317) répond à Toutoun

      tena izany mintsy, izay hanasoa ny vahoaka sy hampandrosoana ny fandehanandraharaha eto @firenena no tanjona

    • 18 juillet à 14:48 | Christianna (#10313) répond à Toutoun

      #toutoun tokony mitady vahaolana hampilamina sy hanatsaharana ny krizy lava reny aingana dia aingana ny fanjakana satria io fitokonana io no mahatonga ny ny olana saro-bahana hany ka vao may mitombo izany.

    • 18 juillet à 14:49 | tojo (#10300) répond à Toutoun

      Marina izany, tokony ho valiana aloha ny fitakian’ireo mba ilaminan’ny firenena, fa na izany ary tokony hitsahatra sy hiato ireo fitokonana satria bol tsy mora ny zavatra miandry ny fanjakana ankehitriny fa mila matoky azy anefa isika.

    • 18 juillet à 21:41 | Marika (#9389) répond à Toutoun

      Ireo indray ny Boloky rehetra.

  • 18 juillet à 14:11 | malagasy (#10352)

    ny fifampiresahana matotra ihany no hahafana mamaha ny olana misy eto amintsika

    • 18 juillet à 14:37 | jayo (#10317) répond à malagasy

      sady vahaolana izany no sady ahafahana mitondra ny firenena any anaty filaminana sy mivoatra

    • 18 juillet à 14:43 | Christianna (#10313) répond à malagasy

      #malagasy ilaina tokoa ny fifampiresahana satria sarotra dia sarotra ny mamaha olana ao anaty korontambe tsy hifandrenesana toy ireny !

    • 18 juillet à 15:37 | komi (#10299) répond à malagasy

      tsisy ny tonga lafatra eto amin’ity tany ity saingy kosa mba efa nisy ny hezaka vitan’ny fanjakana manoloana ity olana ity. Mbola vonona hifampiresaka hatrany izy ireo ary izany koa ny antony nametrahana azy eo mba hiano ny hetaheta ny tsirairay

  • 18 juillet à 14:39 | Christianna (#10313)

    Adidy lehibe ny miandry ny Praiminisitra, satria tsy mbola nahafapo ny valin’ny fangatahana na dia efa niezaka nanao izay nety ary ny fanjakana, nefa kosa tokony apetraka ihany le fifanajana izany hoe tsy @ alalan’ny korontana be toy ireny no hanaovana ny fitakoana fa atao am-pilaminana.

  • 18 juillet à 14:40 | jayo (#10317)

    ny hampisy fihavanana sy hampilamina ny firenena no tokony himasoan’ ny mpitondra mba hahatonga ny firenena ho any @ fandrosoana

  • 18 juillet à 15:05 | Nomena (#10351)

    Aminy maha ray aman-dreny azy dia tsy maintsy ny mandamina foana no ambetin-teniny, ka rariny sy hitsiny raha ny fandaminana no lohalaharana napetran’ny Praiministra.

  • 18 juillet à 15:38 | benantsa (#10178)

    Au-delà des difficultés inhérentes à la situation malgache, difficultés amplifiées à souhait par l’incompétence notoire et le manque de vision du PRM ainsi que par les basses manœuvres des pourris cupides qui l’entourent, le PM est torpillé de l’intérieur...
    Il ne faut pas être grand politologue pour s’en rendre compte !

  • 18 juillet à 15:43 | Isandra (#7070)

    Manga,

    "Au jour d’aujourd’hui, les revendications du SSM n’ont sollicité de réponse de la part du gouvernement dont représente majoritairement le parti que vous soutenez sans aucun doute dans l’inconftionnel ;
    mais surtout un premier ministre soi-disant issu de ce même rang."

    Vous vous trompez sur toutes les lignes. Un la majorité dans ce gouvernement de consensus n’est pas Mapar, deux, leur mission principale, c’est de préparer une élection libre, transparente, inclusive, crédible. Leur exiger ce que les gouvernements précédents n’ont pas pu ou voulu faire est pour moi une exagération totale, d’autant plus, ce PM a déjà proposé quelques choses.

    Il ne satisfait pas ces revendications, ce n’est pas parce qu’il ne veut pas, mais, il ne peut pas, vue la limite du budget.

    • 18 juillet à 21:45 | Marika (#9389) répond à Isandra

      Aleoko manoratra mialoha hatrany fa ny virus’s Rajao tsy eran’ny aina .
      Olona iray ihany no manoratra ho an’olona folo.

  • 18 juillet à 21:42 | RAMBO (#7290)

    Allocution de Son Excellence Hery Martial Rajaonarimampianina, Président de la République de Madagascar et Président de la Conférence du COMESA au vingtième Sommet du COMESA le 18 juillet 2018, LUSAKA, ZAMBIE

    Télécharger le discours
    EXCELLENCE M. EDGAR CHAGWA LUNGU, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE ZAMBIE ET NOTRE AUGUSTE HÔTE,
    EXCELLENCE, M. ABIY AHMED PREMIER MINISTRE DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE DÉMOCRATIQUE D’ÉTHIOPIE ET RAPPORTEUR DE LA CONFERENCE DU COMESA,
    EXCELLENCES, CHEFS D’ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT,
    EXCELLENCES, CHEF DE DÉLÉGATIONS,
    EXCELLENCE, M.MOUSSA FAKRI MAHAMAT, PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L’UNION AFRICAINE ,
    EXCELLENCE, MME. VERA SONGWE, SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES ET SECRETAIRE EXECUTIF DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L’AFRIQUE
    Honorables Ministres,
    Monsieur le Secrétaire Général du COMESA,
    Distingués chefs d’organisations internationales et régionales,
    Excellences, ambassadeurs et Hauts Commissaires,
    Mesdames et Messieurs,
    J’ai l’honneur de vous accueillir dans cette belle ville de Lusaka, capitale de la Zambie et siège de notre organisation. Permettez-moi d’exprimer, en votre nom et en mon propre, toute notre gratitude à son excellence Mr. Edgar Chagwa Lungu, président de la république de Zambie et ​​au peuple zambien dans son ensemble, pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé depuis notre arrivée.
    C’est au nom de nous tous que je voudrais remercier le gouvernement et le peuple zambiens d’avoir offert un environnement convivial au travail de notre secrétariat du COMESA depuis l’époque de la « zone de commerce préférentiels des états de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique Australe » en 1981. Nous remercions également le gouvernement de la République de Zambie pour avoir octroyé le bâtiment qui abrite le siège actuel ainsi qu’un terrain de quatre hectares de premier choix, situé en proximité de l’aéroport international David Kaunda. La parcelle servira pour la construction du nouveau siège.
    Excellences Chefs d’Etat et de gouvernement,
    Honorable délégués,
    Distingués invités,
    Mesdames et Messieurs,
    Depuis notre dernier sommet que j’ai eu l’honneur d’accueillir à Madagascar en 2016, d’importants développements géopolitiques sont survenus dans la région et le reste du monde. Ces évolutions affecteront nos économies positivement et négativement.
    Excellences,
    Dans notre région du COMESA, nous assistons à des développements positifs majeurs qui se déroulent à un rythme rapide. Ce qui est de bonne augure pour notre prospérité individuelle et collective, comme COMESA en particulier, et le continent africain en général.
    La nouvelle aube de paix et de stabilité est attribuée aux décisions que nos frères et sœurs ont prises pour résoudre certains différends anciens qui ont entravé notre volonté collective de réaliser la vision de nos pères fondateurs, à savoir un COMESA économiquement intégré, prospère et en paix avec lui-même.
    Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
    Je voudrais saisir cette occasion pour exprimer notre profonde gratitude à nos frères, les Chefs d’Etat et de gouvernement de la République Fédérale démocratique d’Ethiopie et de ​​l’Etat d’Erythrée pour la décision historique de mettre fin aux hostilités qui durent depuis quinze ans.
    La région du COMESA, l’Afrique et le monde entier ont été émerveillés par le spectacle de son excellence, le Premier Ministre Abiy Ahmed, recevant la délégation Erythréenne à Addis Abeba ainsi que par l’image des drapeaux des deux nations sœurs flottant côte à côte. Nous assistons en effet à la réalisation du slogan mobilisateur de l’agenda 2063 « l’Afrique que nous voulons » ainsi que notre éternel leitmotiv « des solutions africaines aux problèmes africains ».
    Excellences,
    Le deuxième événement capital dont nous devons nous féliciter a été la rencontre entre les protagonistes de la crise au soudan du sud qui a abouti au cessez-le-feu qui est en train d’être mis en œuvre. Cela a été rendu possible grâce au leadership de l’autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) ainsi qu’aux médiateurs du processus de paix pour le Soudan du Sud.
    Au nom du COMESA et en mon nom propre, je voudrais féliciter son excellence Salva Kirr, Président de la République du Soudan du Sud et Mr. Riek Machar pour les mesures audacieuses qu’ils ont prises pour apporter paix et la sécurité aux citoyens du Soudan du Sud.
    Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
    Nous devons tout faire pour appuyer les efforts qui visent à résoudre les incompréhensions qui aboutissent à des conflits. En effet, sans paix ni stabilité, notre rêve d’un COMESA prospère et d’une Afrique gagnante restera un mirage.

    • 18 juillet à 21:43 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      ….Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Délégués distingués,
      Les développements dans les types de coopérations internationales ont eu des impacts dans notre région.
      La résurgence du nationalisme préférant la confrontation à la coopération, constitue une grave menace pour la paix et la sécurité du monde.
      Ce nationalisme menace également la stabilité des chaînes de valeurs mondiales, allant de la production a l’approvisionnement, alors même que c’est cette mondialisation des chaines de valeurs qui a permis de sortir de la pauvreté des millions de personnes dans le monde en développement ainsi que la naissance des économies émergentes.
      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Les leçons que nous devons tirer des tentatives d’abandonner le multilatéralisme et embrasser le nationalisme étroit, est que nous devons renforcer notre coopération en matière de commerce, d’investissement, d’infrastructure et de développement énergétique. En constatant les réalisations que nous avons accomplies jusqu’ici, nous devons rester conscients que le commerce entre nous-mêmes n’est qu’une petite fraction de nos échanges internationaux. Actuellement, notre commerce intra-COMESA s’élève à neuf milliards de dollars américains. En pourcentage, cela revient à environ dix pour cent du total de nos échanges avec le reste du monde.

    • 18 juillet à 21:44 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Pour que nos économies soient plus intégrées, tant horizontalement que verticalement, nous devons exploiter nos atouts et nos ressources existants.
      Nous pouvons nous enorgueillir d’avoir mise en place des institutions financières de classe mondiale, comme la banque de commerce et de développement ainsi que l’agence d’assurance du commerce en Afrique. Ces institutions – en fournissant des financements et des garanties à nos industries – permettent de les moderniser et ainsi favoriser la création d’emplois et d’augmenter nos échanges.
      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Honorables délégués,
      Distingués invités,
      Je voudrais maintenant vous faire part de ma vision sur le thème du sommet de cette année qui est « le COMESA à l’heure de l’intégration numérique ». Le thème nous rappelle que le vingt-et-unième siècle sera défini par trois caractéristiques : la gestion des connaissances, l’apprentissage continu, l’adaptation et l’innovation. Ces trois éléments sont facilités par des technologies de l’information et de la communication modernes.
      Il est encourageant de constater que les états membres du COMESA sont les premiers dans l’utilisation des différentes applications TIC, notamment les paiements mobiles et le commerce électronique pour ne citer que ces outils. Nous devons saluer, entre autres, l’introduction de l’application mobile COMESA pour les petits commerçants transfrontaliers, ce qui réduira le coût du commerce. Nous pouvons citer aussi le certificat d’origine électronique numérique du COMESA qui est en train d’être généralisé.

    • 18 juillet à 21:48 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Une autre première que le COMESA a accomplie dans le déploiement de technologies et d’applications innovantes est l’utilisation de la technologie « block chain » par nos compagnies d’assurance. Elles ont commencé l’émission de la carte jaune COMESA numérique. Ce dispositif permettra aux automobilistes d’acheter la carte jaune en ligne et de vérifier les règlements des sinistres.
      Ces petites, et pourtant importantes mesures, qui ont été entreprises par la COMESA posent les fondations pour que nos pays participent à la nouvelle économie mondiale caractérisée par les chaînes d’approvisionnement globales et l’externalisation. En ce qui concerne le secteur industriel, nous devons féliciter l’institut africain du cuir, ancien institut du cuir du COMESA, pour avoir mis en place des studios nationaux et régionaux de design. Grâce à l’impression en 3d, il permettra aux clusters de cuir de fabriquer des chaussures personnalisées pouvant être vendues en ligne, au moyen de l’impression en 3d dans la région et le reste du monde.

    • 18 juillet à 21:48 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Excellences,
      Avec ces avancées et grâce à notre secteur privé, nos pays ont pris l’initiative pour poser les bases de notre participation à la quatrième révolution industrielle, menée entre autres par l’impression en 3d et l’intelligence artificielle. La nouvelle économie pour l’avenir exige que nous réexaminions et révisions nos programmes d’enseignement pour pouvoir offrir une éducation et des compétences nouvelles au moment où un nombre croissant de personnes travaillent désormais de façon autonome dans les services.
      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Délégués distingués,
      Le 10 juin 2015, à Charm El-Sheikh, en Egypte, lors de la signature et du lancement de la zone de libre-échange tripartite COMESA- EAC-SADC, réunissant vingt-six pays, avec une population combinée de 720 millions et un produit intérieur brut de 1500 milliards de dollars américains, nous avons convenu que la zone de libre-échange tripartite serait opérationnelle dans un délai de douze mois. Ceci n’a pas été possible du fait que seul l’Egypte, le Kenya et l’Ouganda ont ratifie l’accord. Il est nécessaire que 14 pays membres de la tripartite ratifient l’accord pour que l’instrument entre en vigueur.
      Ce sommet nous offre une occasion de partager des idées et des expériences sur la façon d’accélérer la mise en œuvre de la ZLE tripartite. La ZLE tripartite constituera la base de la zone de libre-échange continentale africaine qui a été lancée à Kigali en mars 2018.
      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Mesdames et Messieurs,
      Je suis heureux de noter que depuis notre dernier sommet, nos pays ont accomplis des progrès individuels et collectifs dans la mise en œuvre de projets et de programmes qui renforcent l’intégration de nos économies. Nous pouvons citer notamment les projets d’infrastructure et d’énergie qui vont soutenir notre ambition d’industrialisation et de production d’énergie pour nos populations. L’Ethiopie, Djibouti et le Kenya devraient être salués pour la mise en œuvre de leurs chemins de fer modernes qui leur permettent de transporter les marchandises et les passagers plus rapidement à un moindre coût. Nous attendons aussi l’achèvement des projets de chemins de fer modernes sur le corridor nord et le corridor central qui relie le port de Dar Es Salam en Tanzanie avec le Burundi, le Rwanda et l’Ouganda.
      Dans le secteur de l’énergie, en plus de la mise en service des nouvelles centrales hydroélectriques et des centrales d’énergies renouvelables, la région accomplit des progrès réels dans la mise en œuvre de l’interconnexion électrique : Ethiopie-Kenya d’une part et de l’interconnexion électrique de la Zambie, de la Tanzanie et ​​du Kenya d’autre part. Ces initiatives permettront le commerce d’électricité entre le pool énergétique de l’Afrique de l’Est et le pool énergétique de l’Afrique Australe.
      Je voudrais à cette occasion remercier nos partenaires pour leur soutien à ces projets régionaux si importants. Nos remerciements vont en particulier à la Banque Africaine de Développement, à l’Union Européenne et à la République Populaire de Chine.
      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Délégués distingués,
      En plus des faits nouveaux que j’ai relevés, je suis heureux de constater que la République Populaire de Chine a apporte deux initiatives complémentaires pour le développement des infrastructures et le développement économique. La mise en place de la société chinoise de développement et d’investissement en infrastructure d’outre-mer (COIDIC), avec un financement de 550 millions de dollars américains pour l’élaboration de projets banquables, permettra de relever les défis que pose le montage de projets bankables. La seconde initiative mondiale et qui bénéficiera a nos pays est l’initiative « une ceinture, une route » (ONE BELT, ONE ROAD) (OBOR). Certains états membres du COMESA, y compris mon pays Madagascar, ont signé cette initiative.
      L’importance de l’initiative « une ceinture, une route » est l’approche de développement holistique qui envisage les technologies de l’infrastructure, de l’énergie et de l’information comme moteurs de la transformation sociale et économique. C’est ma conviction que nous devons concevoir et mettre en œuvre l’initiative « une ceinture, une route » au niveau régional si nous voulons en tirer le maximum de bénéfices.
      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Excellence Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine,
      Honorables Ministres,
      Mesdames et Messieurs,
      Notre sommet est historique par l’accueil de la République de Tunisie et la République Fédérale de Somalie comme membres de la famille du COMESA. Je souhaite les inviter à contribuer positivement au développement du COMESA et à la zone de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC et à la zone de libre-échange continentale africaine sous les auspices de l’Union Africaine.
      Nos remerciements collectifs s’appliquent aussi à l’équipe ministérielle du COMESA soutenue par le secrétariat qui a facilité les négociations d’adhésion des deux états membres.
      Excellences, Chefs d’Etat et de gouvernement,
      Pour conclure, je voudrais vous dire combien je suis très attaché au soutien que vous m’avez accordé ainsi qu’aux membres du bureau de l’autorité pendant notre mandat en tant que bureau et je voudrais assurer le nouveau bureau de notre indéfectible soutien.
      Je vous remercie de votre aimable attention.

  • 19 juillet à 08:52 | lysnorine (#9752)

    @RAMBO 18 juillet à 21:43
    18 juillet à 21:42 | RAMBO (#7290)
    « Allocution de Son Excellence Hery Martial Rajaonarimampianina, Président de la République de Madagascar et Président de la Conférence du COMESA au vingtième Sommet du COMESA le 18 juillet 2018, LUSAKA, ZAMBIE

    « La résurgence du NATIONALISME préférant la confrontation à la coopération, constitue une grave menace pour la paix et la sécurité du monde [non du monde mais des intérêts « globalistes » des sociétés multinationales ].

    « Ce nationalisme MENACE également la STABILITÉ des chaînes de valeurs mondiales [c’est-à-dire, des nouvelles formes d’exploitation colonialo-impérialiste] allant de la production a [à] l’approvisionnement, alors même que c’est cette MONDIALISATION [ou GLOBALISATION] des chaines de valeurs qui a permis [non seulement]de [NE PAS] sortir de la pauvreté des millions de personnes [dont les Malgaches !] dans le monde en développement [MAIS encore de soutenir durablement leur paupérisation] ainsi que la naissance [difficile] des économies [véritablement] émergentes [ uniquement dans le seul groupe du BRICS et pas en dehors !.]

    cf sur ce sujet : Samir AMIN, « Des projets souverains pour l’Afrique »http://samiramin1931.blogspot.ca/2016/03/s-amin-des-projets-souverains-pour.html &
    « Egypte, Turquie, Iran : L’émergence avortée »,
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2592

    Précisons bien que les vocables « MONDIALISATION » ou « GLOBALISATION » sont tout simplement la nouvelle appellation à la fin du xxe siècle de l’ « l’IMPÉRIALISME » , que LÉNINE, au début dudit siècle, avait magistralement révélé comme le « stade suprême du (développement du) capitalisme où s’est affirmée la domination des monopoles et du capital financier, où l’exportation des capitaux a acquis une importance de premier plan, où le partage du monde a commencé entre les trusts internationaux et où s’est achevé le partage de tout le territoire du globe entre les plus grands pays capitalistes ».

    Le concept de nationalisme que le président malgache dénonce avec véhémence est emprunté à un cliché éculé, mais trahit, en tout état de cause, une certaine INCOMPRÉHENSION de la géopolitique et de la géoéconomie qui régentent le monde actuel, avec tous leurs EFFETS NOCIFS sur les pays incapables de promouvoir un développement autocentré ; sa condamnation implique de toute évidence le REJET par le président malgache des POLITIQUES visant la poursuite des « SOUVERAINETÉS » économique, monétaire, alimentaire, etc., condition sine qua non de « l’émergence » d’un RECUL de la paupérisation de la masse du peuple dans les économies qui n’arrivent même pas à la NOURRIR correctement, comme celle de Madagascar.

    « Les leçons que nous devons tirer des tentatives d’abandonner le multilatéralisme et embrasser le NATIONALISME ÉTROIT, est que nous devons renforcer notre COOPÉRATION en matière de commerce, d’investissement, d’infrastructure et de développement énergétique. »

    La prétendue « COOPÉRATION » entre pays riches, dominants, et pays pauvres, dominés, quel que soit son objet, ça n’existe pas et n’a d’ailleurs jamais existé, et, bien plus, l’affubler du qualificatif « win-win », surtout en matière économique, témoigne de la naïveté ou de l’ineptie des dirigeants et politiciens [africains et malgaches !] qui, pourtant, ne cessent pas d’en faire pieusement leur credo. Ses résultats peu perceptibles, voire négatifs, depuis les indépendances des années soixante, et, en particulier, à partir des décennies 70,.sont éloquents et auraient dû les désaveugler.

    Sans aucun doute, le « nationalisme » mis en œuvre par Donald Trump, actuel président des États-Unis, a échappé complètement au président de Madagascar, vu son discours.

    (à suivre)

    • 19 juillet à 09:01 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @RAMBO 18 juillet à 21:43

      « La résurgence du NATIONALISME préférant la confrontation à la coopération »
      (suite et fin)

      Quelque références sur ce « nationalisme » dénigré comme « étroit », pratiqué cependant par le président de la....première puissance mondiale !

      1) WHITE HOUSE PREPARES FOR TRADE WAR, WARNS US "WILL NOT BE BOUND BY WTO DECISIONS"
      http://www.blacklistednews.com/White_House_Prepares_For_Trade_War%2C_Warns_US_"Will_Not_Be_Bound_By_WTO_Decisions"/57088/0/38/38/Y/M.html
      Published : March 1, 2017
      « According to a document obtained by Bloomberg News and titled “2017 Trade Policy Agenda”, the US plans to DEFEND its “NATIONAL SOVEREIGNTY over trade policy,” the Office of the U.S. Trade Representative said in an annual document laying out the president’s trade agenda. [...] “It reflects their belief that the GLOBAL SYSTEM ISN’T SERVING U.S. INTERESTS and they’re going to do all they can to REWRITE IN FAVOR of U.S. INTERESTS,” said Adam Taylor, a former senior Canadian trade official based in Ottawa.[...]
      “Every action we take with respect to trade will be designed to increase OUR economic growth, promote job creation in the United States, promote reciprocity with our trading partners, STRENGTHEN our manufacturing base and OUR ABILITY TO DEFEND OURSELVES , and expand our agricultural and services industry exports,” it said.

      2) http://time.com/5099544/donald-trump-tweets-first-year/
      — Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

      December 22, 2016
      General Motors is sending Mexican made model of Chevy Cruze to U.S. car dealers-tax free across border. MAKE IN USA OR PAY BIG BORDER TAX !

      January 3, 2017
      Toyota Motor said will build a new plant in Baja, Mexico, to build Corolla cars for U.S. NO WAY ! BUILD PLANT IN U.S. OR PAY BIG BORDER TAX

      3) Donald J. Trump
      ‏Verified account @realDonaldTrump
      https://twitter.com/realdonaldtrump

      Jun 10 (2018)
      Sorry, WE CANNOT LET our friends, or enemies, TAKE ADVANTAGE OF US on Trade anymore. We must put the AMERICAN WORKER FIRST !

      Jul 5 (2018)
      Thanks to REPUBLICAN LEADERSHIP, America is WINNING AGAIN - and America is being RESPECTED again all over the world. Because we are finally putting AMERICA FIRST !

      Jun 28 (2018)
      Today, we broke ground on a plant that will provide jobs for up to 15,000 Wisconsin Workers ! As Foxconn has discovered, there is NO BETTER PLACE to build, hire and grow THAN RIGHT HERE IN THE UNITED STATES !

      Jun 26 (2018)
      ....We are getting other countries to REDUCE and ELIMINATE TARIFFS and TRADE BARRIERS that have been unfairly used for years AGAINST OUR FARMERS, WORKERS, and COMPANIES . We are opening up closed markets and expanding our footprint. They must play fair or THEY WILL PAY TARIFFS !

      Jun 22 (2018)
      Based on the Tariffs and Trade Barriers long placed on the U.S. & its great companies and workers by the European Union, if these Tariffs and Barriers are not soon broken down and removed, we will be placing a 20% Tariff on all of their cars coming into the U.S. Build them here !

      Jun 10 (2018)
      Why should I, as President of the United States, ALLOW COUNTRIES TO CONTINUE TO MAKE MASSIVE TRADE SURPLUSES , as they have for decades, while our Farmers, Workers & Taxpayers have such a big and unfair price to pay ? Not fair to the PEOPLE of America ! $800 Billion Trade Deficit...

      Jun 9 (2018)
      The United States will not allow other countries to impose massive Tariffs and Trade Barriers on its farmers, workers and companies. While sending their product into our country tax free. We have put up with Trade Abuse for many decades — and THAT IS LONG ENOUGH.

      Jun 7 (2018)
      Why isn’t the EUROPEAN UNION and CANADA informing the public that for years they have used MASSIVE TRADE TARIFFS and NON-MONETARY TRADE BARRIERS against the U.S. Totally UNFAIR TO OUR FARMERS, WORKERS, & COMPANIES . Take down your tariffs & barriers or we will more than match you !

      Jun 2 (2018)
      The United States must, at long last, be treated fairly on Trade. If we charge a country ZERO to sell their goods, and they charge us 25, 50 or even 100 percent to sell ours, it is UNFAIR and can no longer be tolerated. That is not Free or Fair Trade, it is STUPID TRADE !


      Jun 22 (2018)
      Our FIRST DUTY, and our HIGHEST LOYALTY, is to the CITIZENS OF THE UNITED STATES . We will not rest until our border is secure, our citizens are safe, and we finally END THE IMMIGRATION crisis once and for all.

      Jun 30 (2018)
      When people come into our Country illegally, we must IMMEDIATELY escort them back out without going through years of legal maneuvering.

      Jun 21 (2018)
      We have to MAINTAIN STRONG BORDERS OR WE WILL NO LONGER HAVE A COUNTRY that we can be proud of – and if we show any weakness, millions of people will journey into our country.

      Jun 19 (2018)
      If you don’t have Borders, you don’t have a Country !

  • 19 juillet à 09:23 | vatomena (#8391)

    No borders no country
    No house no Family
    It’s true

  • 19 juillet à 12:15 | zean-ba (#10000)

    @lysnorine,
    Qui vous a dit que les frontières n’existent plus, c’est pas perce qu’il y a mondialisation, qui a tjrs existé , qu’on peut écrire n’importe quoi.
    Alors la reference a Lenigny... loza be.

    Pour couronner le tout citation de sa majesté le president le plus dangereux du monde, hallucinant, ce mec n’est pas du tout la reference.

    Des psy américains ont regardé son cas, irrecup.

    • 19 juillet à 18:51 | lysnorine (#9752) répond à zean-ba

      Extraits d’articles au sujet de la « mondialisation » et du slogan la politique extérieure de Trump « AMERICA FIRST »

      1) Mondialisation : « Quand il s’agit de Davos, il s’agit d’inégalité, IDIOT ! »
      Par Pepe Escobar
      Mondialisation.ca, 26 janvier 2018
      Asia Times 24 janvier 2018
      https://www.mondialisation.ca/quand-il-sagit-de-davos-il-sagit-dinegalite-idiot/5622642

      « Davos est essentiellement une terre à double niveau. D’un côté, nous avons les ’’mauvais’’ du monde du travail, avec des millions de personnes en Occident plongées dans l’enfer du chômage ou souffrant d’un gel des salaires. De l’autre côté, nous avons les ’’Bons’’ du capital, avec des sociétés regorgeant de liquidités. [...]

      « depuis les années 1990, le sommet a toujours porté sur la MONDIALISATION SAUVAGE et sa principale conséquence, à savoir la MARCHANDISATION ABSOLUE DE TOUT CE QUI SE PASSE DANS LA VIE . Pour aller au fond des choses, les PDG, les banquiers et les techno-bureaucrates devraient s’engager dans une discussion approfondie sur le NÉOLIBÉRALISME PUR ET DUR.

      « Pour ce faire, il faudrait qu’ils fassent appel à David Harvey*, éminent professeur d’anthropologie et de géographie au Graduate Center de la City University de New York, où il enseigne depuis plus de 40 ans le « Capital : Critique of Political Economy » de Karl Marx.

      « Ils devraient DEMANDER DES COMPTES AUX BANQUES MONDIALES . Ils devraient aussi reléguer l’austérité à la poubelle de l’histoire et uniformiser les règles du jeu entre capital et travail. Bien sûr, cela n’arrivera pas.[...]

      * cf : ’’Navigating Marx in the Age of Trump : An Interview With David Harvey’’
      By Davis Richardson • 11/20/17
      http://observer.com/2017/11/navigating-marx-in-the-age-of-trump-an-interview-with-david-harvey/template

      (à suivre)

    • 19 juillet à 19:04 | lysnorine (#9752) répond à zean-ba

      2) « le president le plus dangereux du monde »...pour l’ÉTAT PROFOND et sa POLITIQUE IMPÉRIALE ! Le slogan de la politique extérieure de Trump, ’’America first’’.
      (suite et fin)

      « ’’America first’’ , la rencontre d’Helsinki et la menace existentielle de Trump contre l’Empire »
      Par David STOCKMAN
      Mondialisation.ca, 16 juillet 2018
      Ron Paul Institute 3 juillet 2018

      « [...] ’’America First’’ devait devenir la nouvelle manière d’assurer la sécurité et le bien être du pays.
      « Ce programme éminemment sensé touchait de plein fouet la raison d’être de l’ÉTAT PROFOND.

      « [...] sans une politique étrangère IMPÉRIALE qui est implicitement conçue pour INTIMIDER ou ÉLIMINER les gouvernements récalcitrants de MOINDRE IMPORTANCE N’IMPORTE OÙ SUR LA PLANÈTE , qu’ils aient ou non l’intention ou la capacité de nuire à la patrie américaine, il n’y aurait AUCUN BESOIN de 11 groupes aéronavals, d’une capacité massive de transport aérien et maritime et d’une vaste chaîne de bases militaires réparties sur plus de 100 pays autour de la planète.

      « [...] nous vous proposons donc de creuser plus en profondeur pour découvrir toutes les possibilités d’une politique étrangère dans un cadre America first....

      En premier lieu, il faut observer que le slogan America First de Donald n’est pas éloigné du fantôme du sénateur Robert TAFT et de sa politique de NON INTERVENTION .

      « Dans les années 1950, ce grand homme d’État de l’Ohio comprenait parfaitement que la PROSPÉRITÉ de la libre entreprise, un gouvernement minimal et une liberté personnelle maximale étaient INCOMPATIBLES avec ce Leviathan d’ÉTAT DE GUERRE PERMANENT , fiscalement débilitant, et conçu pour fonctionner comme l’hégémon militaire du monde.

      « Par conséquent, Taft s’est fortement OPPOSÉ à une grande marine en temps de paix, à une grande armée permanente avec un stationnement avancé et des capacités de déploiement rapide à l’échelle mondiale et à la PROLIFÉRATION DE TRAITÉS AVEC L’ÉTRANGER avec l’étranger et d’ENGAGEMENTS en matière d’AIDE.

      « Au contraire, il estimait qu’à l’ère nucléaire, une force de bombardiers et de missiles basée aux Etats-Unis, dotée d’une capacité de frappe incontestée, protégerait plus qu’adéquatement la patrie d’une agression militaire étrangère ; et qu’elle pourrait le faire pour une fraction de ce que coûtent les légions impériales permanentes chargées de patrouiller la plus grande partie de la planète.

      « Aujourd’hui, la vision de Taft pour la défense de la patrie serait plus pertinente que jamais. Cela constituerait un garant encore moins cher et plus efficace de sûreté et de sécurité pour le peuple américain qu’à son époque. Car il n’y a plus de superpuissances rivales possédant même une fraction de la puissance militaire et économique de l’ex-Union soviétique.

      « De plus, la technologie balistique est devenue si avancée qu’une poignée de sous-marins et de sites de lancement peut dissuader toute menace étrangère concevable, qui serait intrinsèquement une menace nucléaire, pour la sécurité du territoire américain.
      « C’est-à-dire qu’à notre époque, IL N’Y A ABSOLUMENT AUCUNE MENACE MILITAIRE CONVENTIONNELLE pour la SÉCURITÉ et la LIBERTÉ des CITOYENS d’Omaha NE, de Spokane WA ou de Springfield MA. Car il n’existe aucun pays sur terre qui puisse monter une armada navale et aérienne géante suffisante pour envahir la patrie américaine. Ou, s’il était assez FOU pour essayer, pourrait-il survivre à l’attaque de missiles guidés qui enverrait ses forces par le fond bien avant qu’elles n’aient achevées leur traversée des eaux bleues qui entourent le continent nord-américain.

      « Autrement dit, la DISSUASION NUCLÉAIRE, les grands fossés océaniques et une défense militaire territoriale sont TOUT CE QU’IL FAUT pour assurer la SÉCURITÉ de l’Amérique dans le monde d’aujourd’hui.

      « [...] Quoi qu’il en soit, aussi grossière et pétulante qu’elle puisse paraître, la mise en place de la PROPOSITION AMERICA FIRST équivaut à une ATTAQUE FRONTALE contre la superstructure intellectuelle qui maintient la Cinquième Flotte dans le Golfe Persique, 35 000 hommes en Allemagne, 29.000 en plein danger sur la péninsule coréenne, 11 armada navale ratissant les océans, une force expéditionnaire permanente de 100 000 soldats, du personnel de soutien au Japon et des opérations d’aide militaires et économiques dans plus de 100 autres pays de la planète.

      Sous ce VASTE EMPIRE , bien sûr, SE CACHE l’IDÉE complètement BIDON que l’Amérique est la NATION indispensable et que le leadership de Washington est toujours et partout INDISPENSABLE à la STABILITÉ, l’ORDRE et la PAIX sur la planète.

      Il n’y a pas besoin de Pax Americana, même si celle-ci pouvait réussir, ce qui n’est manifestement pas le cas ; et même si nous pouvions nous le permettre, ce qui n’est manifestement plus le cas non plus.

      « Par la nature très odieuse de sa personnalité et de son modus operandi, cependant, le Donald a beaucoup fait pour ternir l’idée du leadership étasunien ; et c’est en soi un PAS CONSIDÉRABLE VERS LA PAIX MONDIALE [...] »

  • 19 juillet à 14:56 | sasa (#10303)

    mbola misy mahasaha milaza kosa ve fa tsy nahivita ny adidiny ny PM ?mba jereo kosa ireo zavatra nvitany nandritran’ny naha PM azy ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS