Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 14 août 2018
Antananarivo | 22h28
 

Politique

Mahazoarivo

Le Premier ministre Christian Ntsay a reçu les 73 députés

jeudi 7 juin | Vavah Rakotoarivonjy

Les 73 députés pour le changement ont été reçus par le Premier ministre de consensus, Christian Ntsay dans la soirée de sa première journée de prise de fonction. En plus d’un signe de reconnaissance envers ceux qui ont initié le mouvement pour le changement l’ayant conduit à son actuel poste, cette rencontre témoigne également la volonté du nouveau chef du gouvernement d’en finir une bonne fois pour toutes avec cette crise.

Cette rencontre s’agit en quelque sorte d’une réponse à la demande des parlementaires de l’opposition qui voudraient qu’il [Christian Ntsay, ndlr] fasse un pacte avec les manifestants de la place du 13 mai. Lors de la cérémonie de passation de service entre les deux Premiers ministres à Mahazoarivo, Christian Ntsay a d’ailleurs annoncé qu’il reste ouvert à toutes les discussions.

Maître Hanitra Razafimanantsoa, députée élue sous la bannière TIM, d’expliquer que la rencontre a permis aux députés de rappeler au nouveau chef du gouvernement la genèse, les principes et objectifs de la manifestation sur la place du 13 mai. Il aurait été question du respect de la Constitution, de la fin de la politique de mallette avec laquelle le régime Rajaonarimampianina excellait, de la clé de répartition des membres du gouvernement selon la Constitution, de la collaboration avec le collectif des députés pour le changement…

Le chef du gouvernement aurait accepté de collaborer avec les 73 députés pour le changement. Mais il reste à savoir comment, car pour l’instant, en attendant la formation du gouvernement de consensus, il devra se concerter avec le président de la République, Hery Rajaonarimampianinana avec qui il va faire part, entre autres, de cette rencontre.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 7 juin à 10:02 | RAMBO (#7290)

    Déchantez-vous, bande de rebelles...quoi qu’on dise, dans République de Madagascar, le pouvoir reste à Iavoloha mais pas ni au 13 mai ni à Mahazoarivo...Sans l’accord du Président de la République rien ne sera promulgué. La volonté de créer un régime parlementaire dans une ancienne colonie de la France est une mission impossible.

    • 7 juin à 14:55 | philippe (#10221) répond à RAMBO

      Et bien si rien n’est promulgué, le PR sera déchu :D

  • 7 juin à 10:12 | vohitsara (#8896)

    Dakao Rajao !

    • 7 juin à 12:46 | Isambilo (#4541) répond à vohitsara

      Dakao Rajako, izaho no diso famaky ?

  • 7 juin à 18:03 | manantena fa niova (#4971)

    Tokony hihaino ny manam-pahaizana ny PM satria fanovàna no tanjona, nefa ny mpanao politika tsy hiray hina mihitsy, ary satria FIFIDIANANA madio no andraikiny ankehitriny.

    Communiqué de presse conjoint de FOTOMANANTENA DINA Jeanne R., MARA Edouard Remanevy, RAHARINARIVONIRINA Alisaona, RAKOTOMARIA Etienne, RAMANOELINA Panja A.R. , RAMBELOSON RAPIERA Jeannine, RANJEVA Raymond, RAVELOMANANA Mamy R.

    Sasinteny
    Am-panetretena no ijoroanay ka itakianay ny hametrahana ny tsirairay sy ny vondron’olona amin’ny toerana sahaza sy mendrika azy.
    Andrandrain’ny maro ny manam-pahaizana (fahaizana sy fahaiza-manao ary famendrehana) ho fanilo ka andrasan’ny rehetra hamerina indray ny hasin’ny firenena malagasy.
    Noho izany sy eo anoloan’ny atambo sy ny loza efa mihatra ka tsy hiloa-bava fa hangina dia tsy ho hay zakaina ny tsiny. Koa tsy miamboho adidy izahay.

    Iza moa izahay izao ?

    Malagasy mendrika, miantoka ny fanabeazana sy ny fampianarana izahay. Malagasy madio na amin’ny lafiny kolikoly sy resa-bola, na amin’ny lafiny pôlitika ka tsy nitsabaka tamin’ny raharaha maizina,
    Satria ny hery tsy mahaleo ny fanahy. Koa andry sy arovonin’ny firenena tsy ho rendrika fa hamelana no ijoroanay.
    Tsy hikatsaka tombotsoan’olom-bitsy fa hitondra hevitra, paika sy tetika hanandratana ny hasina sy ny soa iombonana. Izany no anjara andraikitra iantsorohanay ary irianay ifampizarana amin’ny tsara sitrapo rehetra.
    Fantatray fa sesehena ireo Malagasy mpiray tanindrazana mangetaheta ny hanasitrana ny firenena amin’ny aretina manjo azy.
    Nanorim-paka teto an-tanindrazana izahay mba hikaroka sy handray anjara amin’ny fampivoarana ny firenena. Raisinay ho adidy tsy azo hialana izany ka tsy atao an-tselika na an-tsirambina.

    Izahay manoloana ny fahasahiranana mianjady amin’ny firenena.
    Toy ny vay an-kandriny ny fahoriana mianjady amin’ny firenena ka tsy ilaina tanisaina intsony ary indraindray aza ny fanakianana lavareny dia vao maika manamafy orina ny ratsy izay ezahina hosorohina.
    Raisinay ho adidy koa ny manambara tsy misorona fa firenena tsy mahantra isika fa fitantanana tsy mahomby sy fitsinjarana tsy ara-drariny ny harem-pirenena no tsy nahafahan’ny vahoaka nisitrika ireny.
    Matetika dia nampiasain’ny mpanao pôlitika sy ny mpitondra ireo Oloben’ny Malagasy ho tapi-maso fotsiny. Na izany aza dia tsy mbola niamboho adidy izahay ka niantsoroka andraikitra na efa tsy omby ny loha aza. Sanatria ve ho andrasana fotsiny ny fahasimban’ny firenena sy ny fahapotehany tanteraka izay efa misoritra eo anoloantsika ankehitriny ? Malahelo ny manam-pahaizana Malagasy fa natakalo tolo-bahiny ny volavola-drafitra narosony matetika ka nailika fotsiny.

    Fahaizana sy fahamendrehana, fanoitra pôlitika mahery vaika (Le pouvoir intellectuel est un pouvoir politique)
    Tsy misy fanjakana mahery sy matanjaka ary demôkratika raha tsy miara-mientana ny valala tsy mandady harona sy ny manam-pahaizana (fahaizana, fahaiza-manao, fahamendrehana) izay fanoitra pôlitika mahery vaika eto amin’ny firenena.
    Fanamby goavana no apetraka raha haroso ny fanovana ny fifampitondrana efa nahazatra kanefa hita fa tsy mahomby no sady vao maika nandrendrika foana hatramin’izay.
    Fialonana sy tahotra matetika no ametrahana an-jorom-bala ireo manam-pahaizana izay fanoitra pôlitika andrasan’ny vahoaka.

    Ny takianay
    Isan’ny Olobe eken-teny izahay fa sahy misaina sy mieritreritra lalina no sady sahy miteny tsy misorona ny marina ary sahy manentana hiara-mandroso koa. Fantatra fa manelingelina ireo zatra manao lalan-dririnina izany fihetsika sy fanamby izany.
    Adidinay ihany koa ny mampahatsiahy sy mampirisika ny fanjakana handray sy hampanjary ny tolo-kevitray mpampita fahaizana, fahaiza-manao sy fahamendrehana satria ny fanjakana no mpiantoka ny ahefanay ny adidinay ary misitraka ny vokatry ny asa tanterahanay.
    Izany takianay izany dia endriky ny fahaiza-mitantana sy isan’ny andraikitra ankapoben’ny fanjakana amin’ny fiantohana ny fandriampahalemana sy ny ain’olombelona.
    Tsy azo hihodivirana ho an’ny mpitondra sy mpiandraikitra ny raharaham-pirenena ny mifanolo-tanana miara-miasa akaiky sy miara-miantoka ny sehatra pôlitika amin’ireo mitàna ny fahaizana, fahaiza-manao ary fahamendrehana.

    Ambohitsaina, 6 Jiona 2018
    FOTOMANANTENA DINA Jeanne R., ancient recteur de l’université de Toliara
    MARA Edouard Remanevy, Directeur de l’Institut Halieutique et des Sciences Marines, ancien recteur de l’université de Toliara
    RAHARINARIVONIRINA Alisaona, ancien recteur de l’université de Madagascar
    RAKOTOMARIA Etienne, Ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur
    RAMANOELINA Panja A.R., Président de l’Université d’Antananarivo
    RAMBELOSON RAPIERA Jeannine, Ancien doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, agrégée de Lettres Modernes
    RANJEVA Raymond, Président de l’Académie Malagasy
    RAVELOMANANA Mamy R., Agrégé de Sciences Economiques

    • 7 juin à 18:21 | manantena fa niova (#4971) répond à manantena fa niova

      Ils assurent ne pas quémander de sièges dans ce nouveau gouvernement et n’ont pas envoyé et n’enverront pas leur cv à Mahazoarivo, mais veulent faire comprendre le poids du pouvoir intellectuel sur la politique.
      Ils rappellent que ce sont les étudiants de l’université qui ont commencé les mouvements populaires dans ce pays. Le pouvoir intellectuel donne aux étudiants la capacité de dénoncer les mauvaises pratiques politiques perpétrées par les dirigeants depuis 1972.

  • 7 juin à 18:25 | Mihaino (#1437)

    Ce communiqué de presse émanant de nos éminents Professeurs est très intéressant !!

  • 7 juin à 19:08 | SNUTILE (#1543)

    Les épreuves de recrutement ont commencé. Qui seront les prochains candidats de choix ? Après « Petsay » = « chou chinois » au menu des troubles politiques.

  • 8 juin à 16:23 | Toutoun (#10298)

    C’est un bon caractère de la part du nouveau PM d’avoir ouvert sa porte pour toutes les parties politique, que ce soit opposant ou autre. Le but c’est de changer le pays pour avoir un bon développement pour tous !!!

  • 8 juin à 18:08 | tsirah (#10314)

    C’est un bon début car c’est une geste de leader venant du PM. L’ouverture du portail pour tous les partis politiques va peut être arranger les conflits entre les partis.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 265