Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 juin 2022
Antananarivo | 00h08
 

Politique

Sortie de crise

Le FFKM de nouveau au CCI ce 2 mai 2013

mardi 30 avril 2013 | Valis

Le FFKM a donc terminé sa tournée dans la trentaine de diocèses et comme prévu après la présentation des résultats des réunions préliminaires du 18 avril dernier, il va de nouveau réunir les parties prenantes pour faire la synthèse des collectes de propositions. Les travaux se dérouleront au CCI Ivato les 2, 3, et 4 mai prochains. Des recommandations seront élaborées et présentées au public et croit-on savoir aux autorités compétentes et à la communauté internationale.

Pour l’instant, il est sans doute utile de rappeler les résultats des réunions préliminaires du 18 avril 2013 et sur la base desquelles les consultations ont été conduites dans les diocèses FFKM. Le FFKM a tenu à préciser que ces « résolutions » ne sont que des propositions et qu’elles ne viennent pas du FFKM mais des participants à ces réunions préliminaires, donc des partis politiques et des diverses associations de sociétés civiles et individus.

Ci-après ces « propositions » :

FFKM : REFONDATION DE L’ÉTAT, NOUVELLE TRANSITION, NOUVELLE CONSTITUTION

Les 173 entités (autorités traditionnelles, partis politiques et groupement socio-économique) qui se sont réunis, sous l’égide du FFKM, au Centre de Conférence Internationale d’Ivato, ce jeudi 18 Avril 2013, ont constaté :

- la corruption presque généralisée et l’incompétence des dirigeants successifs et partis politiques au pouvoir, sans exception (1960-2013),
- la falsification de résultats de tous référendums et élections à Madagascar (1958-2010).

Ainsi, dans la plus grande majorité, ils ont approuvé, la nécessité de :

- la refondation de l’État.
- une nouvelle transition neutre (sans les quatre mouvances),
- un nouveau gouvernement de technocrates et neutre,
- une nouvelle constitution respectant les valeurs culturelles malagasy (soataovina sy kolotsaina malagasy),
- l’impunité zéro pour les délits de droits communs et les détournement de fonds publics,
- la libération de tous prisonniers politiques (civils et militaires),
- la réouverture des médias fermés (80 radios et télévisions privées fermées),
- la réouverture des médias publics (RNM et TVM) fermés aux opposants politiques,
- l’annulation de la feuille de route de la SADC (qui ne résout pas la crise cyclique politique, économique, sociale et morale dans le pays),
- le dialogue malgacho-malgache pour la sortie de crise (sans l’ingérence de la SADC, de l’OIF et de la France).

138 commentaires

Vos commentaires

  • 30 avril 2013 à 09:40 | jansi (#6474)

    Il me semble que c’est le copier-coller de tout ce que j’ai écrit depuis 3 ans. Sans fausse modestie.
    A vot bon coeur msié :

    refondation de l’État.
    une nouvelle transition neutre (sans les quatre mouvances),
    un nouveau gouvernement de technocrates et neutre,
    une nouvelle constitution respectant les valeurs culturelles malagasy (soataovina sy kolotsaina malagasy),
    l’impunité zéro pour les délits de droits communs et les détournement de fonds publics,
    la libération de tous prisonniers politiques (civils et militaires),
    la réouverture des médias fermés (80 radios et télévisions privées fermées),
    la réouverture des médias publics (RNM et TVM) fermés aux opposants politiques,
    l’annulation de la feuille de route de la SADC (qui ne résout pas la crise cyclique politique, économique, sociale et morale dans le pays),
    le dialogue malgacho-malgache pour la sortie de crise (sans l’ingérence de la SADC, de l’OIF et de la France).

    • 30 avril 2013 à 09:52 | Isandra (#7070) répond à jansi

      Ils ont oublié de mentionner le nom du premier ministre : RANJEVA, là la copie/coller est parfaite,...

      J’ai peur qu’ils ratent le train,...

      Pendant que les autres se consacrent leur temps aux préparatifs de la campagne présidentielle,...

      Allez aux urnes.

    • 30 avril 2013 à 10:20 | che taranaka (#99) répond à jansi

      AKORY LAHALY,

      JANSI,

      qui peut dire encore que les observations,les constats,les diagnostics..de JANSI sont des ELUCUBRATIONS......!!!!

      COMMENT RATSIRAKA DIDIER..RAVALOMANANA..RAJOELINA et leurs hommes ou femmes de paille OSENT encore nous berner...et soi-disant nous apporter le CHANGEMNT....

      ce CHANGEMNT RADICAL..LA REFONDATION de la NATION..

      la VOIE DE LA DEMOCTRATIE et son respect...

      le choix d’une REPUBLIQUE et non d’un chef de clan ou d’empire d’entreprise...
      qui s’empresse plus à s’inquièter du devenir de leur patrimoine mal acquis...(eh oui...!) que de la misère des Gasy dont ils sont responsables....!
      l’argent roi..de l’argent sale...beaucoup de ces gens qui se présentent ont eu un problème avec le fisc....spéculation..népotisme..détournement..!..etc..ce pays n’est pas devenu pauvre par hasard...et ceux ne sont pas devenus DICTATEURS-RICHISSIMES ..par hasard..!!

      c’est dommage que ce sont des EGLISES qui sont compromises aussi(il faut le dire)....qu’on écoute....ce qu’ils n’ont pas fait hier avant hier..feront-ils demain...?

      pourquoi RRANJEVA n’est pas écouté...????....quel passif il a eu .....pour ce" peuple faty entin’alina" n’a plus le moindre esprit critique pour dénoncer,haïr..bannir... les bandits voyous ????...

      qui d’entre nous est capable de REDRESSER ce PAYS moralement sinon des gens comme lui.....!!!

      je choisis aussi ZAFY....car son cursus politique est un symbole..il ne doit pas fléchir et doit se comporter en homme d’état...!..... et se mettre du côté du peuple....il n’y a pas que TGV...

    • 30 avril 2013 à 10:33 | che taranaka (#99) répond à che taranaka

      ISANDRA,

      ELECTIONS POUR RIEN...LES PROBLEMES NE SONT PAS RESOLUS....!

    • 30 avril 2013 à 10:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi n’a pas écouté l’Amiral Didier RATSIRAKA,ce jour :"PAS DE CHANGEMENT quoi qu’il dise "POUR" ou "CONTRE" ;
      A+
      Rendez-vous le 24 juillet 2013 pour une consultation nationale au suffrage universel direct.
      Que les deux meilleurs "scores" gagnent le premier tour de cette élection présidentielle de 2013 !!
      - "Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 30 avril 2013 à 10:50 | jansi (#6474) répond à che taranaka

      CHE, le bonjour matinal,
      Je vous remercie pour votre post amical. Il faut dire que vous aviez eu également cette remarquable persévérance dans vos observations/analyses/constats en nous avertissant des mefaits d’élections mal préparées politiquement et techniquement.
      Cela m’a valu en ce qui me concerne toutes les moqueries (dont je n’en ai rien à cirer) mais il faut reconnaitre que notre persévérance dans les idées n’est pas vaine.
      Je salue amicalement les autres forumistes qui se reconnaitront, pour avoir eu la meme lucidité. Nous ne sommes pas encore au bout de nos peines, mais l’essentiel est Madagascar et les Malagasy. Il est urgemment temps qu’ils s’acheminent vers la sortie de crise.
      A bientot
      Jansi

    • 30 avril 2013 à 10:56 | manambato (#7002) répond à jansi

      Quand on veut un dialogue malgacho malgache il faut refuser toutes les aides financières extérieures.

    • 30 avril 2013 à 10:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      - "Accepter/affronter" une consultation nationale au suffrage universel direct,"APRES",.....vous pourriez prétendre :"PARLEZ AU NOM DU PEUPLE MALGACHE".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 11:00 | elena (#3066) répond à Isandra

      Moi, je n’y vois que de bonnes intentions,et je ne peux qu’approuver MAIS j’ai toujours des doutes sur la réalisation.
      Et le paradis est aussi pavé de mauvaises intentions.
      Que cache la réapparition du vieux crocodile, voay ,mamba (comme vous voulez) ?
      Quand on voit comment il se rétablit dans sa conférence de presse !!!Nos apprentis- Prezida devraient en prendre de la graine !"Comment embobiner les gens".
      Si je résume, les délibérations vont continuer, sans Ravalo, des décisions vot être prises sans Ravalo, effectivement ça m’a tout l’air d’une réconciliation sans Ravalo,sur le dos de Ravalo.
      Bon,si c’était la revanche de 2002,il fallait le dire tout de suite.
      Tout ça, pour ça !(d’autres l’ont dit avant moi !)
      Tout le monde il a gagné !
      Et un 3ème tour,un,pour le marin !

      et une dernière tournée,une, pour moi !(hips)

    • 30 avril 2013 à 11:14 | jansi (#6474) répond à manambato

      Parmi les propositions de la FFKM, il est bien mentionné "dialogue malgacho malgache sans l’ingérence de la FRance, OIF et SADC."

      Mais venons à une autre observation.
      ,
      Elections dites vous tous ????
      Il faudrait de grandes salles à chaque fois pour un bureau de vote. En effet, avec deux délégués par candidat, il y aura au moins 70 délégués sans compter les autres agents de bureaux de vote du CENIT et bien sur les observateurs. Ajouter à cela la longue file des électeurs. Et dites moi ensuite de quelles élections parle t on ? Y aura t il les conditions logistiques adequates dans les bureaux de campagne ou meme des villes. A moins que le FFKM prete ses temples et églises . lol

    • 30 avril 2013 à 11:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Ces temples et ces églises devraient déjà ouverts depuis fort longtemps aux "SANS-ABRIS"., aux défavorisés.. ;
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 11:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à jansi

      Salama,

      Tonga indray ny mpijery lohasaha mangina ka manadino an’Andriamanitra ao antampon’ny loha.

      On n’a pas besoin 70délégués en permanence dans un bureau de vote car ils vont se relayer 2 à 2 ( la plupart d’entre eux sont des croyants/olona matahotra an’Andriamanitra).
      De toute façon le bulletin unique va y contribuer positivement.
      Trouvez autre chose pour empêcher la tenue des élections car votre allégation ci-dessus ne tient pas la route.

    • 30 avril 2013 à 11:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      même le pape des pauvres ne pourra pas sauver votre "INTENTION TRANSITION bis".
      Didier RATSIRAKA a déjà répondu,il n’y aurait pas de "CHANGEMENT" quoi qu’il dise :"POUR" ou "CONTRE"
      Revenons,sur terre !
      Jansi/Che
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 12:10 | hrrys (#5836) répond à elena

      Bien dit mme ! pour l’heure je tiens à remarquer que nos politiciens ( sans exception ) sont prés à affronter les élections . R8 est représenté par son épouse Lalao , Ratsiraka bien qu’ il ne soit pas signataire de la FR sera qualifié à la course ( dans le cas contraire la CES fera deux poids deux mesure) même si son argument à propos de la notion de " résidence " est un peu controversé , qu’est ce qu’ on entend par la résidence exactement ?
      présence physique dans un territoire donné pendant x ou x temps ? paiement des loyers ? ...Seule la mouvance Zafy qui nous menace de boycotter les élections sauf si nos politiciens arrivent enfin à s’entendre sur une élection référendaire .Pour conclure , la FFKM n’ a qu’ à continuer sa fonction habituelle :prêcher la bible

    • 30 avril 2013 à 12:56 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais fermez la . / !

    • 30 avril 2013 à 12:58 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Didier RATSIRAKA a déjà répondu,il n’y aurait pas de « CHANGEMENT »

      Mais que fout-il donc là en ce cas ???

    • 30 avril 2013 à 13:04 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " RATSIRAKA,ce jour :« PAS DE CHANGEMENT ".
      Mais que fout-il donc là : psittacus !

    • 30 avril 2013 à 13:10 | Mihaino (#1437) répond à jansi

      Bonjour Jansi,
      Je vous ai répondu ce matin dans l’édito de Ndimby A intitulé La folie des glandeurs !
      En résumé , j’ai dit :
      - Elections présidentielles du 24/07/2013, préparatifs en marche ....
      - Conditions logistiques : pourquoi pas les salles d’oeuvres cathos et/ou trano vadim-piangonana protestanta s’il le faut !
      - Bulletin unique de 1m20 de longueur (record mondial aussi) si les 48 candidatures sont validées cf à la une de l’Express de Mcar de ce jour !
      - Le Directeur adjoint de la CENIT a précisé qu’il n’est pas question de carnet ni de cahier pour remplacer le bulletin unique.
      - Dès la sortie de la liste officielle des candidats émanant de la CES, la CENIT invite tous les candidats officiels ou leurs représentants le 04/05 mai 2013 pour effectuer le tirage au sort pour leur classement.
      - La CENIT travaillera de concert avec des Associations bien choisies pour expliquer le fonctionnement du bulletin unique dans nos villes & campagnes !

      Enfin, tout est en marche et VIVEMENT LES ELECTIONS DE 2013 !
      Wait and see ....

    • 30 avril 2013 à 13:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      - "Contentons-nous" :
      - "Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale".
      Pour ceux qui doutent encore de l’élection présidentielles du 24 juillet 2013,l’Amiral rouge Didier RATSIRAKA a déjà donné la "BONNE REPONSE" :
      - Quoi qu’il dise "POUR" ou "CONTRE",il n’y aura pas de changement.
      Le dépôt de sa candidature à cette consultation nationale au suffrage universel direct est une preuve tangible/matérielle que le "PROCESSUS ELECTORAL MALGACHE POUR LE 24 JUILLET 2013 " suive son cours normal.Point barre !
      QUE LES DEUX MEILLEURS SCORES GAGNENT !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 13:21 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale ».

      " GRAND KON = Amnésie Générale ", vous cessez de protéger les racailles & prendre les Malgaches pour ce que vous êtes quand !

      Le FFKM, derrière qui chacun se réfugie (lui compris : tous acteurs mais comme tous spectateurs irresponsables ...), a dit NIET à l’ impunité et vous MOIMOI-ZEUZEU ( droit dans ses bottes ) seul envers & contre tous est pour l’ impunité , mais vous avez koi dans la chetron ! quand on se permet de déchirer la CI Malgache de sa fille , il est ou votre grand pardon de mes 1+1 ???
      Vous etes 1 Fo-Q mais 1 vrai kon . /

    • 30 avril 2013 à 13:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      C’est un HOMME d’ETAT.Il a servi son Pays et il a encore des "CHOSES A DIRE"aux Malgaches ".
      VIVE Didier RATSIRAKA et longue vie,Cher AMI...
      basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 13:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Mihaino,
      Bonjour,
      Il me semble que l’invitation de la "PERSONNE" pour le tirage au sort est déjà envoyée,sans attendre le résultat final de CES.(- les récalés/ées se désistent systématiquement-).
      Le tirage au sort aura lieu le 05 avril 2013.
      basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 13:37 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est à dire 15 millions de Malgaches mr le devin de banlieue, indésirable même dans 1 paquet bonux .
      Que les religieux s’ occupent de brebis perdues , avec services & personnels spécialisés pour les cas de votre espèce, & la bénédiction du " bon " Dieu, à qui il ne reste que la largeur d’ épaules que l’ on veut bien lui attribuer pour supporter toutes vos konneries, à commencer par les vôtres et ceux que vous soutenez , faut-il vous prier ou prier pour vous ... ?

    • 30 avril 2013 à 14:00 | dedou1 (#3831) répond à jansi

      Quelle subversion !!

      - transition neutre : quelles sont les personnes "neutres" à nommer dans cette transition ? est-ce que les hommes de FFKM sont neutres ? qui peut garantir que ces personnes feront mieux que l’actuelle transition ?

      - abolir la feuille de route, faire du malgacho-malgache : Si la C.I s’en est mêlée c’est parce que les malgaches étaient incapables de résoudre en interne le problème. On n’était même pas capable de régler le différend entre deux personnes Ra-8 et Rajoelina, et ce pendant 4 ans !!! Si la feuille de route était acceptée c’est parce que les locaux considéraient justement la C.I comme "plus neutre" que toute autre instance locale. Donc il ne faut plus reculer

      - Allons aux élections de juillet. Que chaque candidat présente son programme et son ambition pour Mada, le peuple choisira.

    • 30 avril 2013 à 14:00 | jansi (#6474) répond à hrrys

      C’est ce que vous pensez de la FFKM, et vous etes libre de votre opinion. La FFKM voit les choses autrement. Elle continue e travail qu’elle a initié. On verra bien la suite le 4 mai prochain.

    • 30 avril 2013 à 14:14 | jansi (#6474) répond à Mihaino

      On tape sur la FFKM qu’on traite de tous les noms. Mais on n’hesite pas non plus de demander leurs locaux pour en faire des BV !!
      Je suis sur que la FFKM acceptera de preter ses locaux pour en faire des BV, le jour où les élections se tiendront, c’est a dire après une transition vraie et neutre qui va travailler pour l’apaisement politique.

    • 30 avril 2013 à 15:02 | hrrys (#5836) répond à jansi

      Jansi , la FFKM est arrivée au moment inopportun dit-on , la FFKM devrait continuer à agir dés le début de cette crise. L’on sait vous et moi sa défaite depuis le Hintsy d’Ambohimanambola . L’initiative de la FFKM est dictée non pas par son propre gré mais par les principaux acteurs ( directs ou indirects ) de cette crise . En sciences politiques , on étudie le rapport de force , les groupes de pressions , les individus influents tel que Ratsiraka et je crois bien que vous en connaissiez plus que moi qui ne suis qu’un simple spectateur.
      Je souhaite sincèrement que cette réunion aboutisse , mais je crains également que la FFKM soit enfin utilisée à des fins purement politiques et non celles de la promotion du fihavanana

    • 30 avril 2013 à 15:14 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ratsiraka a dit hier qu’ il ne remettra pas en cause le calendrier électoral mais il a reconnu également qu on puisse amender ou ajouter quelques choses dans la constitution ce qui fait qu’ il est également pour l’élection constitutionnelle

    • 30 avril 2013 à 15:47 | Rivohanitra (#142) répond à dedou1

      Totalement d’accord avec DEDOU1.

      Il est temps que le peuple élise ses représentants.
      La transition coûte une immense fortune au peuple malgache déjà très pauvre.
      Encore une autre magouille entre mafieux qui va s’appeler TRANSITION bis, au détriment de la démocratie, pour anéantir totalement l’économie de ce pays, non....non et NON !

      Transition = transiter vers quel vide encore ???

    • 30 avril 2013 à 16:37 | Isandra (#7070) répond à elena

      Comme il a déjà fait savoir, Andry R n’acceptera pas une nouvelle transition,
      du coup, si le FFKM insistera de mettre ces propositions dans les résoultions, la convention n’aura ni la signature de Andry R, ni celle de Ravalo,...

      Vous savez la suite,...!?

      Aux urnes,

    • 30 avril 2013 à 17:29 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Mais on en a " rien à cirer " de la signature de ce has been , chaque jour qui passe l’ éloigne de l’ action et le rapproche de spectateur , qu’ il aille planter des baobabs ou inaugurer de nouvelles latrines au parcage de mahabibo , il y sera à sa place au lieu de trainer son postérieur / tapis rouge et s’ obstiner à vouloir etre calife à la place du calife .
      4 années édifiantes d’ incompétence ne vous suffisent pas , demandez donc l’ avis des Malgaches , à qui vous avez confisqué le droit de s’ exprimer et choisir .

    • 30 avril 2013 à 18:03 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous simulez confondre entre : servir et piller , voir se servir , vous continuez dans votre obstination à soutenir cette ordure , qui se ressemble s’ assemble il vous a payé combien ?
      Il est venu l’ année dernière faire des soit disantes propositions ( ça fait cher la pompe ) contre 1 million de $$, ou sont passées les 2 !!!
      S’ il avait quelquechose à dire cela se saurait , en ce cas qu’ il le dise et se casse . /
      Vous cessez quand de prendre les vessies pour des lanternes : pour soutenir la médiocratie , la dictature et les racailles ???
      ratsy comme son nom l’ indique et MAUVAIS & ne se " voit " + pisser , quant à " voir" l’ avenir de Madagascar ...
      Relisez le lien de TURPING de samedi dans la rubrique de Tonton pour rafraichir votre équidé d’ EGO mr le beni oui oui expert du déni de réalité qui en + vous aveugle ( décidément c’est contagieux ) ...
      Vous etes une honte , un fayot & Fo-Q , en aucun cas un Malgache autant de souche qu’ avatar dégénéré. /

    • 30 avril 2013 à 18:13 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Mais, il faut faire face à la réalité Jipo, ces deux-là, seraient incontournables si l’on voulait faire une vraie réconciliation, et qu’une convention sans leurs adhésions, serait inefficace, voire vaine, étant donné qu’ils sont les principaux acteurs dans cette crise.

    • 30 avril 2013 à 19:27 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Justement quand on a un cancer , il faut enlever la tumeur, dans le cas présent , il faut éliminer au moins l’ usurpateur , en l’ occurrence le vizir qui voulait etre calife et qui en 4 ans n’ a fait qu’ aggraver la situation, éliminer dans le meilleur des cas , cela va de soi .
      Comme la majorité je suis contre l’ impunité, porte ouverte au laxisme ambiant qui n’ en a pas besoin , loin de là qui + est à titre d’ exemple pour les futurs prétendants .

    • 1er mai 2013 à 02:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      J’ai déjà passé deux ou trois messages à "TURPING".

    • 1er mai 2013 à 02:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification
      05 mai 2013 et non 05 avril

    • 1er mai 2013 à 10:09 | jansi (#6474) répond à jansi

      INTERESSANT !!!!
      Les élections se dérouleront bien quand toutes les conditions techniques et politiques seront mises en place.
      Le(a) nouveau(lle) président(e) élu(e) osera t il (ou elle) s’attaquer à toutes ces magouilles de cet état sauvAGE ?

      Des déballages en préparation‏
      Source : http://www.lanation.mg/article.php?id=3506

      CITATIONS
      Des déballages en préparation

      Des affaires louches concernant quelques proches collaborateurs du président de la Transition, ou ce qu’il lui reste encore de collaborateurs, seraient en passe d’être rendus public. Ce qui risque d’isoler complètement le chef de la Transition, notamment à l’occasion des élections. Car de nombreux anciens soutiens sont déjà partis un à un. Les derniers à prendre le départ ont été les principaux dirigeants du Leader Fanilo. Ils soutiennent Camille Vital. Après le limogeage de Mamy Ratovomalala de la présidence et la mésentente entre lui et l’homme d’affaires Mamy Ravatomanga, il ne reste plus qu’une poignée de collaborateurs autour de Rajoelina. D’autres, malgré tout, pourraient prendre le large, dès cette semaine également, car c’est la dernière ligne droite pour le dépôt des dossiers de candidature à l’élection présidentielle au niveau de la Cour Electorale spéciale.

      Selon des sources indépendantes toutefois, le peu de collaborateurs qui restent autour de Rajoelina pourraient faire l’objet très prochainement d’une véritable campagne d’information sur des comptes tenus à l’étranger et sur d’autres affaires louches. Ses anciens soutiens ne pardonnent pas à Andry Rajoelina son choix sur le candidat du parti TGV pour la prochaine présidentielle, et ce sont ces mêmes anciens collaborateurs qui vont s’attaquer à ceux qui prétendent rester fidèles au chef de la Transition. Une guerre interne qui risque ainsi d’aller très loin.
      Ainsi, les prochaines semaines pourraient être riches en termes de révélation sur d’autres affaires louches qui impliquent des barons du régime de Transition. Ce genre d’événement ne pourra que contribuer davantage à l’isolement de l’actuel président de la Transition. La période électorale s’annonce difficile pour lui. Mais pour le moment, il veut continuer à se battre. Lors du week-end, il s’est opposé au projet de nouvelle Transition qui a fait grand bruit au cours des derniers temps. L’homme veut en finir avec les tracasseries en allant directement aux urnes, quoi qu’il advienne.

    • 1er mai 2013 à 10:40 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ,n’essayez pas ne noyer le poisson dans l’eau !
      Mon message ,le lien que j’ai envoyé Samedi ,reste valable comme témoignage .
      Ce ne sont pas des médisances ni des intox contre Ratsiraka qui ont été dits mais la vérité.
      Même sans ce témoignage ,mes constatations personnelles ,c’est la destruction de ce pays à l’ère Ratsiraka ,et cela s’est fortement aggravé depuis 4ans !

    • 1er mai 2013 à 12:02 | jansi (#6474) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      jE NE SUIS PAS LE SERVITEUR DE L’AMIRAL COMME VOUS L’ETES.

    • 1er mai 2013 à 17:39 | zanadralambo (#7305) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Aberrant, affligeant, désespérant...Vous vous dévoilez chaque jour davantage, vous prétendez être neutre. En fait, vous êtes un Ratsy-iste. Cet homme est responsable de tous les maux que le pays connait aujourd’hui. Le nier, c’est au mieux être aveugle, au pire complice (au moins dans l’esprit) de ses basses œuvres.

    • 1er mai 2013 à 17:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Turping,
      - Dîtes-vous enseignant,en FRANCE,vous faîtes partie de ceux qui critiquent le Régime RATSIRAKA,tout en profitant de la "libéralité" de son Régime.
      - Je suis en France,depuis 1964,et je connais les milieux Malgaches.En 1972,juillet-septembre,j’étais, temporairement,à Madagascar.J’étais dans le rouage de la Province d’Antananarivo et j’ai l’occasion de balancer à des élites Malgaches de 1968,en France,revenus au Pays pour faire un changement,paraît-il :"VOUS ETES LES PREMIERS A ENVOYER VOS REJETONS,à l’étranger,si la malgachisation échoue".
      TURPING,si je dévoile mon nom sur le forum MT.com parce que je n’ai rien à me reprocher et je suis prêt à affronter qui que ce soit pour s’expliquer.
      Un jeune Malgache,à qui j’ai confié un paquet parce qu’il était le dernier appelé pour l’embaquement da ns l’avion Air Madagascar avait subtilisé ce paquet,il ne l’a jamais donné,à ma petite soeur dans l’Avion et maintenant,il se dit Homme d’affaire en Suisse pour l’exportation des 4x4 d’occasions pour Madagascar.A chaque qu’il me voit,il se permet de me lancer :-"Mbola mikarakara ihany ve".
      Effectivement,je me suis toujours occupé des GP,en rade à ORLY,à l’époque.
      J’ai des neveux et des nièces prétendant du régime RATSIRAKA qui les a autorisés de quitter le territoire pour continuer leurs études à l’étranger alors qu’ils ferment leur gue..ule.Point barre !
      TURPING,je respecte votre profession mais je ne partage pas votre haine sur Didier RATSIRAKA ni la pripagation de vos médisances ou rumeurs mal fondées.
      Excusez-moi de cette franchise.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2013 à 17:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - rectification :
      prétendant victime du régime RATSIRAKA

    • 1er mai 2013 à 18:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      - il a accepté le Ni..Ni...la honte et l’humiliation de la NATION MALGACHE.
      Maintenant ,il serait préférable pour LUI,Andry Nirina RAJOELINA d’observer une certaine neutralité ou "ACCEPTER LE RETOUR IMMEDIAT" de Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA,avant les élections de 2013.
      Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale.
      Avec le retour de l’Amiral rouge Didier RATSIRAKA,l’affaire malgache serait focalisée AREMA/TIKO,retour en 2002.
      Dommage,TGV,tiendra la bougie !
      Il peut sauver la face,en envoyant des députés capables d’être des vrais représentants du Peuple ,à l’Assemblée Nationale, pour préparer la prochaine élection présidentielle ;
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2013 à 22:31 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      O.k de respecter les visions des autres.
      Par contre ,je n’ai pas profité du régime Ratsiraka pour aller étudier à l’étranger.
      J’étais parti de mon propre gré,du soutien familial selon mes souhaits.
      En tant qu’étudiant ,on galérait un peu comme tout le monde ,ce qui est normal.
      Mais bon ,chaque était à son temps.
      Vie d’étudiant ,et vie ’adulte ,ce n’est pas pareil.
      A l’origine justement ,je ne voulais pas quitter Madagascar pour faire les études.
      Mais dans les années 80 ,compte tenu des conjonctures économiques et politiques à l’ère Ratsiraka ,il fallait se débrouiller autrement.

    • 1er mai 2013 à 23:57 | Cacatoès (#7049) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est un HOMME d’ETAT. Il s’est servi pour ruiner le pays !! Zany no tena marina. Tsy mahay mipetraka @fahanterana fa mbola mitonatonana hilatsaka prezida ihany nefa ny tena aza efa mangozohozo.
      Manalabaraka mintsy ny hataon’ireo panao politika gasy ireo !! Zany ve no milaza tsy afrikana, sa tsy izany ry ramose Basila, nefa mbola tena latsaka amban’ny afrikana ny toetra !!
      Ny mombany Dago klo dia tsy hisy zava-banona eo raha tsy olona tsy mifanosona @ireo fako ireo no tonga eo @ fitondrana e !!

    • 3 mai 2013 à 07:45 | lanja (#4980) répond à jansi

      L’ensemble de ces dispositions n’est pas mauvais , seulement ,c’est incohérent avec l’objectif et non réaliste , déjà , dire "sans les 4 mouvances" est une exclusion qui ne fait qu’entretenir une crise ,la révolte des exclus , c’est une des origines des crises cycliques, théoriquement , personne ne s’oppose à ces principes, sauf qu’ en politiques , il y a trop de facteurs qui entre en jeu , et véritables techniciens pour gérer un pays, ceci reste un rêve, politique, notamment pour pays pauvres = argents faciles , il n’y a pas de bonne solution pour nous actuellement ,juste pour laisser le peuple quelques années tranquilles, il faut un peu stabilité,le plus durable possible, ceci signifie que le pouvoir doit tout simplement être dans la main des plus puissants, seulement, la puissance du CAPSAT est insuffisante vis à vis de l’influence internationale de ra8, c’est une autre forme de puissance mal évalué par tgv

  • 30 avril 2013 à 10:34 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et Bonne journée à tous.

    Est-ce que le FFKM a le pouvoir d’appliquer les résolutions qui vont sortir de cette conférence au niveau national puis international ?
    Le ministre des affaires étrangères de la Namibie en tant que porte parole de l’Union Africaine, si je ne me suis pas trompé, a annoncé la semaine passée que cette entité n’accepterait plus en son sein/va bannir les pays qui ont fait des alternances non démocratiques.
    En conclusion avec le FFKM on va de la crise politique à la crise de confiance car le FFKM ne dispose des moyens de sa politique.

    • 30 avril 2013 à 10:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Allez visionner le discours en français de l’Amiral Didier RATSIRAKA,sur MADAGATE.
      Vous avez déjà la réponse de ces réunions de FFKM.
      Rendez-vous le 24 juillet 2013,pour une consultation nationale au suffrage universel direct.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 10:54 | che taranaka (#99) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      BASILE,

      les séniles s’écoutent entr’eux....d’où les problèmes...

      rendez vous après les élections....!

      et ne direz pas que je vous ai pas prévenu.....!

    • 30 avril 2013 à 11:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      Che,
      Alors...vous accptez les élections de 2013.
      Un peu de courage et d’honnêteté intellectuelle.
      Merci.
      MADAGASCAR AUX MALGACHES.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 11:42 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le FFKM ne fait que des propositions ange

      Il n’a jamais dit qu’il va appliquer ses résolutions

      Ange aime bien déformer et désinformer

    • 30 avril 2013 à 11:44 | che taranaka (#99) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      BASILE,

      atanareo kilalao ny fiainampirenena.......!

      ce RATSIRAKA qui a déclaré que tout celà n’est qu’un TREND....!!!!

      OUI....vous allez voter entre les requins et les voyous....

      en votre votre âme et conscience ...pensez vous vraiment....que les élections avec des gens comme Deba...Tgv....Ravalo...un assassin...un putschiste...un dictateur....SORTIRONT VRAIMENT CE PAYS DE LA CRISE...????!!!!

      RENDEZ-VOUS après ces parodies d’élections au forceps...samia ho velon’aina

    • 30 avril 2013 à 11:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      Vous attendez votre "GUERRE CIVILE",pour Madagascar.
      Che..., attendez que les poules auraient des dents pour une guerre civile à Madagascar.
      MADAGASCAR AUX MALGACHES.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 30 avril 2013 à 12:10 | che taranaka (#99) répond à Rakotoasitera Fidy

      RAKOTOASITERA,

      dans ce pays les déformations,les désinformations,les bluffs,les foutages de gueules....c’est au quotidien...pire encore en période électorale.....

      vous voyez la FFKM s’exprime et je constate quand même que tout n’est pas faux....!......

      COMMENT SE FAIT-IL QUE DEBA ose s’embarquer et ose croire qu’il peut s’embarquer avec des gens qui critiquent ouvertement son passé et son passif.....il n’a pas froid aux yeux quand il s’agit de POUVOIR.....il en a soif ....

      RAKOTOASITERA,

      c’est grave ce qui se passe au pays actuellement...encore une fois ...comme en 1975...en 1991..en 2002....un rendez vous manqué pour le salut de ce peuple efa tena mandohalika...à cause d’eux....!

    • 30 avril 2013 à 12:17 | tononkira (#3592) répond à Rakotoasitera Fidy

      Le suffrage universel oui.
      Mais le Président élu choisit le premier Ministre avec le FFKM.
      et même les Ministres.

    • 30 avril 2013 à 13:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      - Avez-vous remarqué/vu les embrassades au CCl d’IVATO.
      Par courtoisie et par galanterie ,FFKM aurait du "INVITER" Madama Lalao RAVALOMANANA-RAKOTONIRAINY.
      Libre à ELLE de répondre OUI ou NON à cette invitation "galante".
      - Une Réconciliation Nationale,sans commentaire.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 14:54 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Une grosse mascarade . /

    • 30 avril 2013 à 18:25 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Rakotoasitera Fidy

      Bonjour,

      A quoi bon perdre du temps et de l’argent en conférence si on ne va pas l’appliquer. C’est nécessaire de prendre des résolutions pour rejeter la faute sur autrui.

    • 1er mai 2013 à 02:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à tononkira

      Quel rêve !
      Le Président élu choisira le leader politique emportant la majorité "relative" ou "absolue" à l’élection législative.
      Là,nous avons "UN REGIME SEMI-PRESIDENTIEL".

    • 1er mai 2013 à 17:43 | zanadralambo (#7305) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pour ceux qui ont du temps à perdre !!!!!
      Rien que de voir ce mec, ça me fait gerber ! S’il faut encore lire ses âneries...merci.

    • 1er mai 2013 à 18:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à zanadralambo

      - Dommage pour vous,Didier RATSIRAKA est un HOMME D’ETAT reconnu mondialement.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2013 à 21:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à zanadralambo

      zanadralamo,
      - votre pseudo en dit long.

    • 2 mai 2013 à 01:28 | Cacatoès (#7049) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ianao io angambany ry Bazila voakarama andrangotra ny olona eto @ty sehatra ty o !! Dia mahereza fa ianareo efa masoanadro mody, ohatran’io olona solela-anao io. Hararaoty ny andro sisa fa efa tonga ilay fotaona dia angina @zay nareo. Ra za klo no efa olona lehibe efa nahavita fiainana zany, tsy aleko ve mitsotsotra fa tsy mihidy kizo ohatrany sasany.
      Sa zany ilay hatao hoe tsy misy hatao ka ny fitombenana no hatan’ny hafo !!
      Dia hataovy @zay ilaivanareo azy io firenena io fa tsaraovy fa ny farany dia angirifiry raha mbola tsy tonga saina.
      Andriamanitra antampon’ny loha io ange ka tsy mikipy e !!

  • 30 avril 2013 à 12:06 | tiagasy (#6521)

    C’EST HONTEUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le droit de « candidat » à 250 millions fmg :

    - Plus de 12 mois (avec 13ème mois) de SMIC en France,
    - Plus de 41 ans de SMIC Malagasy.

    C’EST HONTEUX. L’état a perçu 12 milliards fmg (250 millions x 48) :

    - 20 siècles de SMIC malagasy.

    Il n’y a plus de moral dans la classe politique.

    Combien gagne-t-ils les présidents, les premiers ministres et les ministres à M/car ?
    Combien sont-ils « chiffrés » les CA des opérateurs économiques à M/car ?

    Les BANQUES qui ont délivré un CHÈQUE BANCAIRE CERTIFIE sont complices de la corruption qui gangrène notre pays.

    Mesdames, Messieurs garantissez-vous l’honnêteté de vos avoirs bancaires ?
    Si oui osez les déclarer :

    DECLARATION DE PATRIMOINE

    1-
    IDENTITE

    Nom :
    Prénom :
    Date et lieu de naissance :
    Situation familiale :
    Ville de résidence :
    Profession :
    Fonction actuelle :

    2-

    PATRIMOINES (En ariary)

    1.Immobiliers : ….......................................................

    2.Terrains :.....................................................................

    3.Véhicules :...................................................................

    4.Aéronef : …...............................................................

    5.Commerces (Chiffre d’Affaires) : …......................
    6.Placements(Lieux) :….............................................

    7.Épargne(Lieux) :.................................................

    8.Usufruits( CA annuel) : ….....................................

    9.Autres :......................................................................

    3-
    CURRICULUM VITAE

    4-
    PROGRAMMES

    5-
    PROPOSITON D’UNE CONSTITUTION

    6-
    EVALUATION DE LA PROPAGANDE
    ( En ARIARY)

    7-
    ANNEXES

    - Proposition de Pourcentage de l’Impôt sur la fortune :

    Mesdames et Messieurs les Prétendants, vous scandalisez encore plus les classes rurales et ouvrières. BRAVO.

    • 30 avril 2013 à 12:48 | Mihaino (#1437) répond à tiagasy

      MERCI , mille fois TIAGASY ! Nous sommes très nombreux à soutenir vos propositions ( déclaration du Patrimoin) ! J’ajouterai juste que les sources de financement de chaque candidat doivent être connues et publiées dans les médias car TRANSPARENCE OBLIGE !
      Cordialement,

    • 30 avril 2013 à 13:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Un pojet de loi est en "GESTATION",paraît-il ??

    • 30 avril 2013 à 13:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Mihaino,
      j’ai suivi//vécu la "VIE POLITIQUE",en France,depuis 1967,avec le Professeur Léo HAMON-Professeur de Droit-candidat législatif dans la lV e circonscription de l’Essonne (-Faculté d’ORSAY comprise-)-Gaulliste de Gauche contre un communiste,Maire de Palaiseau.
      je rigole ,en 2013.,.pour toutes ces histoires de déclarations de fortune des F/H en politique,en FRANCE..
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2013 à 13:55 | Jipo (#4988) répond à tiagasy

    • 30 avril 2013 à 15:09 | Inglewood (#6780) répond à tiagasy

      Déclaration des comptes bancaires domiciliés à l’étranger.

    • 30 avril 2013 à 15:44 | hrrys (#5836) répond à tiagasy

      tiagasy , vous oubliez d’émettre ceci : je déclare sur l’honneur la véracité des informations données .
      Oui c’est une bonne étape , un bon commencement , mais il faudra également renouveler les membres de la Bianco sinon les résultats resteront les mêmes

    • 30 avril 2013 à 15:53 | Rivohanitra (#142) répond à Inglewood

      INGLEWOOD !

      Voilà pour quoi notre TANTELY ratsy tarehy est aux abonnés absents !!
      Son compte en Suisse....déborde....

      Rivohanitra

    • 30 avril 2013 à 17:14 | Mihaino (#1437) répond à Jipo

      Merci pour ce lien JIPO !
      Toute la Diaspora malgache doit visionner et écouter attentivement ce grand économiste ( intéressant à mon avis et d’actualité même si la mise en ligne datait de 2010 ).
      Lors d’un débat économique télévisé et en direct pendant la propagande électorale , les journalistes, les intellos et/ou lycéens électeurs pourront bien poser à nos candidats ce grave problème de banques de dépôts devenues banques d’affaires où transitent des sommes faramineuses, monumentales,colossales appartenant à .......(à chacun de nous de continuer la phrase) !!Nos 48 postulants seront jugés selon leur connaissance et leur prestation ! Wait and see ....
      Amicalement,

    • 1er mai 2013 à 02:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Bla-Bla d’Eric Laurent..

    • 1er mai 2013 à 10:56 | Mihaino (#1437) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonne fête du travail Basile !
      "Bla-bla , d’ Eric Laurent", dites-vous ? Eh bien ,chacun est libre d’en juger !
      A mon avis, Mr Eric Laurent a bien analysé et expliqué tout le système de transfert d’argent des gros caïmans du monde .....HALTE au secret bancaire en 2013 selon mes propres convictions !

    • 1er mai 2013 à 18:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Mihaino,tout est déréglé depuis l’abadon de l’or étalon.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2013 à 21:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      depuis l’abandon de l’étalon or

    • 2 mai 2013 à 09:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      - "Mihaino",
      je vous invite à lire un article dans le journal Malgache :-La Nation du 30/04/2013,N° 266
      Madagascar a besoin d’une politique pérenne.
      Modestement,il finit par cette phrase :
      - "Juste pour une réflexion pour les prochains dirigeants".
      Dommage c’est signé:Racl.R.
      Je ne manquerais pas de le reproduire sur MT.com.
      Après autorisation,si j’arrive à prendre contact avec l’Administration du journal La NATION.
      A+
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 30 avril 2013 à 14:18 | jansi (#6474)

    MALAGASY TIA TANINDRAZANA MITAKY FIFIDIANANA MARINA

    Eo anoloan’ny fanasana ho amin’ny dinika faha telo izay hampandraisan’ny FFKM andraikitra ny Malagasy rehetra, izay natao anjorombala hatrizay, dia velom-panotaniana izahay raha mahita […] ny lesoka sy kitoatoa[…]mibaribary sy azo tsapaina tanana eo amin’ny fikarakarana sy fampitaovana ny fifidianana ho filoha […]amin’ny 24 jolay 2013
    Tsaroana fa fifidianana ny ho filohan’i Madagasikara no hatao , izany hoe fifantenana izay ho lahimatoa na vavimatoan’ ny firenena.
    Ireo izay mahatsapa fa sangany araka izany no milatsaka, nefa moa [..] mifanaraka amin’izany tokoa ve […] ny zava misy ?
    Ny hamaroan’ny mpilatsaka ho fidiana dia mampanotany tena fa sao sanatria ireo mpifaninana tsy afaka nandrandrana ny singambolo ho taovolo hatolotra, hisafidianan’ ny Malagasy […] izay lalana hivoahana amin’ny krizy […].
    Toa rebirebena amin’ny adin’akoho lahy mifantoka amin’ny fisafidianana tsangan’olona, fa tsy fiatrehana adin’ombalahy miompana amin’ny tolona fanafahana amin’ny geja sy tsindry hazo lena samihafa[…] ny Mpiray firenena .Tsy afaka mamaritra ny anjara masoandrony sy ny andraikiny ny Malagasy mba tsy hiverimberenan’ny krizy intsony.
    Mampahatsiaro ny fianakaviambe iraisampirenena izahay fa tsy fifidianana fe-fifidianana akory no tanjona, ka ho alasafay fotsiny hilazana hoe mandatsa-bato ny mponina.
    Miaraka manaiky aminareo izahay fa ny fifidianana ihany no ahafahana mamerina amin’ny lamina fehezin’ny lala-panorenana mitondra any amin’ny fiadanana sy fandrosoana […]. Izany no maha ambetin-dresaka […]hoe tsy ampy velively ny fahalavorariana ara pitaovana sy ara tekinika hahazoana manatanteraka fifidianana mangarahara, madio sy marina ho eken’ny Malagasy na ny resy na ny mandresy. […]
    Mba hahatomombana izany rehetra izany no hanohananay an-kitsim-po ny ezakin’ ny FFKM. Ny Papa Ray Masina aza dia[…] nanambara […] tamin’ ny 26 Aprily 2013 fa manana ny hasiny ny fifampidinihan’ny Malagasy.
    Noho izany dia mitaky […] fifidianana tena marina izahay ; kanefa tsy tomombana mihitsy ny fepetra misy ankehitriny raha hatao amin’ny 24 jolay 2013.
    Ka manainga ny Malagasy tsy vaky volo hanohana ny ezaka aroson’ny FFKM ary hanao fitia tsy mba hetra hampanjariana izany asa masina izany.

    • 30 avril 2013 à 16:46 | Isandra (#7070) répond à jansi

      Tsy ampy kely,....

      Mangata koa izahay, mba hasiana tetezamita, izay tarihan’ny RANJEVA....,

      Dia mba miangavy ny fanohananareo,...satria io no tsy ampy.

  • 30 avril 2013 à 15:28 | kakilay (#2022)

    L’arbre qui dé-couvre la forêt
    ou
    " Il n’y a pas plus aveugle
    que celui qui ferme les yeux
    pour ne pas voir. "

    Proverbe tibétain,...
    à ce qu’il paraît.

    A lire la rubrique "Politique" de l’Express ce matin,
    on ne peut conclure au mot d’ordre
    des tenants "des élections à tout prix" :
    tout est en ordre !

    A prendre le temps d’analyser ces textes,
    on ne peut cacher les problèmes
    qui couvent dans le ventre
    des belles mariées :
    nos chères élections.

    A ne pas vouloir convertir les convertis...
    qui ne veulent pas voir,
    nous ne parlerons pas
    de la signification profonde
    de ces candidatures.

    Nous ne parlerons pas
    non plus de toutes ces institutions
    noyautées et déséquilibrées :
    enfants de la justice des vainqueurs.
    Car elles plaident,
    pour une fois,
    qu’on pourrait avoir
    "La paix sans la justice".

    Et pour plagier Churchill :
    "Vous avez voulu l’injustice
    pour avoir la paix.
    Vous aurez l’injustice,
    et vous n’aurez pas la paix.

    Des institutions
    "enrobées au miel et chocolat",
    mais ne convainquent
    que ceux qui ne veulent voir...
    la forêt.

    Va-t-on ouvrir les batailles juridiques ?
    Car la suspicion reste et demeure
    quant à l’impartialité de ces institutions.
    La bataille est encore au niveau :
    quel crédit donner à ces institutions
    quant à leurs décisions ?

    On aurait pu s’en sortir,
    pour peu que la dite feuille de route
    ait été respectée,
    dans la lettre comme dans son esprit.

    Mais voilà,
    des personnes ont jugé,
    que le dernier mot leur appartenaient
    quant à la réalisation de cette dernière.

    Ils n’ont pas compris que la crise
    est fille de leur illégitimité,
    et que la recherche
    de cette virgin legitimity perdue
    passe par un nouveau contrat entre tous.

    Si on pouvait en faire l’économie,
    grand dieu,
    pourquoi s’être empêtré
    dans cette feuille de route ?
    Vita ny ro-tsakamalao
    ve amonoana vatotrakoho ?

    On en est là en ce jour :
    nul n’est tenu de respecter la feuille de route.
    Ce n’est point la faute à la feuille de route...
    mais aux hommes.

    Comment a-t-on pu
    et comment peut-on encore
    faire confiance
    à une feuille de route
    qui a été viciée
    par intention
    par certains ?

    S’ils ont pu vicier
    par intention une loi écrite,
    au nom de quoi
    allons nous nous fier
    à leur présupposé
    fitiavatanindrazana ?

    Au tout commencement était le Verbe,
    mais que cette Verbe soit incarnée.

    Et par cynisme,
    on nous sortira la prétendue
    intelligence supérieure
    de l’intelligence politique :
    ceux qui y ont cru
    n’ont qu’à s’en prendre à eux mêmes...

    La seule question
    qui importe
    à la veille de cette réconciliation nationale est :
    qui sera le garant de l’impartialité
    dans les élections à venir ?

    Et ne nous répondez pas :
    les politiques...

    On a déjà donné !

    • 30 avril 2013 à 18:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à kakilay

      Bonjour,

      La sagesse de grand-père a déjà répondu à vos questions :"Préparez-vous au prévisible (99%) et laisse une chance à l’imprévisible (1%)".En faisant le contraire (FFKM) on crée des nouvelles crises sans résoudre la précédente.

    • 30 avril 2013 à 18:47 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Votre explication,
      et/ou (?)
      argumentation,
      et/ou (?)
      démonstration
      et/ou (?)
      me comble...

  • 30 avril 2013 à 15:40 | lefona ihany (#6757)

    Avec du recul en rapport aux 4 années passants, en tant que simple citoyen, j’ai l’impression de ceci :

    Le problème ne tient plus (ne dépend plus) des FOZAS ni des ZANAK’iDADA !! Le contexte a évolué et évoluera toujours.

    Aujourd’hui, il est essentiel pour tous de saisir la nouvelle donne !

    OUi, ce dernier (contexte) est nouveau. Saisissons-le !

    49 postulants, c’est une réalité. Personnellement, si je devais chagriner et m’attarder sur la candidature stupide de deba, mme le8 et 2 ou 3 clowns, je me perdrais en restant confiné dans mes positions sans pour autant être capable d’avancer. L’essentiel, c’est qu’il est question d’un choix qui est offert !

    ON A TOUS 49 CHOIX !

    Donc allons choisir !! Le reste n’est qu’état d’âme !

    Arrêtons de surfer entre ce que Basile et CHE T nous rabâchent à longueur de posts !!

    - Basile qui pense que les tous les ex ont droit de citer
    - Che T qui pense que tout est pourri et perdu d’avance !

    Ces 2 là font parti du passé : nostalgique ou pessimiste !!

    Madagascar n’a pas besoin d’eux et n’a jamais eu besoin d’eux !

    Que chacun vote !! Est-ce trop demander ? Si c’est le cas alors remettez-vous en question, car même sans vous, les élections vont BIEN avoir lieu !!

    • 30 avril 2013 à 17:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à lefona ihany

      Même faisant partie de "vieux snock",j’ai toujours défendu la consultartion nationale au suffrage universel direct,bref..les "ELECTIONS".
      Le jeune Président Andry Nirina RAJOELINA a toujours proposé des élections,j’étais toujours derrière LUI.
      Après une élection au suffrage universel direct ,on pourrait "PRETENDRE PARLER AU NOM DU PEUPLE MALGACHE".Point barre !
      Personne ne peut accuser Andry Nirina RAJOELINA de "VOULOIR" faire le "CONTRAIRE".Il a toujours proposé une consultation nationale :
      - la Constitution,
      - le Référendum
      - et d’autres élections dans la foulée..etc..
      Le processus électoral pour la sortie de crise est engagé,il faut y aller "ENSEMBLE",vieux snocks ou jeunes.
      Madagascar a besoin de toutes/tous ses enfants.
      MADAGASCAR AUX MALGACHES.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 30 avril 2013 à 17:48 | diego (#531)

    Bonjour,

    Tout le monde a dégainé ! On verra qui ont bien tiré.

    Et ne nous faisons pas l’andouille, on a bien supporté quatre années de vacance à la tête de l’État, TAITA TAPOKA TEO AHO.....l’homme est un acteur......Ratsiraka et ses 24 années de pouvoir et 11 ans années d’exil ne sont pas les problèmes....

    Un petit rappel s’impose :

    - Madagascar n’a plus d’élus depuis quatre ans et voilà le problème que tout le monde essaie d’occulter depuis quatre ans....raté....

    Tout le monde s’est bien installé et à ma connaissance, a toléré la présence d’un NON ÉLU à la tête de la NATION GASY :

    - le peuple GASY a-t-il élu Rajoelina ?

    Tout le monde se cache depuis quatre années derrière une feuille de route que personne ne se presse de mettre en route. Le pays avait une chance de sortir définitivement de cette crise avec MAPUTO où les protagonistes de la crise de 2002 et celle de 2009 y occupent des places de choix à faire pâlir les élus de la Ve RÉPUBLIQUE française. C’était trop beau. Pour une seule et bonne raison, les putschistes veulent diriger et seul le pays :

    - tout le monde s’est laissé piègé par l’appât de gain et aussi incompréhensible que cela, Mr Ravalomanana a accepté que sa mouvance participe dans une Transition dirigée par de monde qui ne rêve que de voir sa disparition de la scène politique malgache.

    Dans le même temps, on n’a pas réussi à piéger ce vieux lion de Ratsiraka. En vieux renard de la politique, il ne s’est jamais laissé surprendre, il a proposé, il a toujours devancé la classe politique malgache :

    - il aurait trouvé normal que Zafy ou Ranjeva préside la Transition. Il a été derrière Maputo. Il a proposé une réunion à quatre à Madagascar. Bref, que des bonnes idées qui pouvaient nous sortir de cette crise.

    Et maintenant, on veut aller aux élections, on a mi même un mois de salaire sur nos têtes.....alleulouia.

    En moins d’une semaine, Ratsiraka a mis les partis politiques et les politiciens malgaches devant leurs responsabilités. L’homme a réussi en moins de quelques jours ce que la Transition et les jeunes politiciens du pays n’ont pas réussi en quatre années, faire réfléchir la SADC et la Communauté internationale et pointée de bout de doigt :

    - la vacance à la tête de l’État malgache.

    C’est idi-ot d’aller aux élections alors même que tout le monde et presque tout le monde ne reconnaissent absolument pas l’autorité de la Transition qui organise ces élections, ainsi que les Institutions qu’elle a sous sa direction.

    Si on va tout de même aux élections, Ratsiraka aurait déjà trouvé un slogan qui fera mal à tous les candidats :

    - il n’a jamais reconnu l’autorité de la Transition présidée par Rajoelina, de facto, 2009 a été bel et bien un coup d’État à ses yeux. Ravalomanana a reconnu l’autorité de ses tombeurs, quel contraste.

    - sans dire qu’en une conférence de presse, il a bien montré, à ses détracteurs, qu’il reste le meilleur, il est incontournable, il ridiculise ses futurs adversaires. Il choisit bien ses mots, le ton. Bref, si j’étais l’un des fidèles conseillers, le peu qui lui est resté fidèle, je serais au chômage depuis quatre ans.

    Mais, est-ce que les Malgaches vont encore lui faire confiance, si sa candidature allait jusqu’au bout ? Cela reste à prouver. Les jours à venir vont nous le dire.

    J’ai écrit ici il y a quelques jours ce que Mme Anne Sainclair disait de Mr Giscard, un champagne. Un homme qui corrige encore et toujours les jeunes politiciens, inexpérimentés, français...il l’a encore fait hier à l’endroit des hommes politiques de la gauche sur la politique allemande de la France....la gauche est paumée en ce moment. Ratsiraka est un vieux champagne ! J’écoutais quelque phrases ici et là des 47 candidats, ils n’ont pas l’air de comprendre leurs propres phrases....à l’exception de deux personnes, Fetison et Ratsiraka.....je ne parle que pour moi.....

    En attendant, les propositions de Mr Ratsiraka sont sur la table !

    Mais il est aussi prêt à aller aux élections, de facto, reconnaitre l’autorité de Rajoelina et son gouvernement, ses Institutions ainsi que la SADC qui sont donc tenus responsables de bon déroulement des élections.

    J’appelle cela faire de la politique :

    - alleulouia......un mois de salaire....elle est où, elle est où, elle est où......

    Ratsiraka a perdu la tête, n’est pas intelligent ? Ceux qui le pensent et le disent m’expliquent si c’était intelligent que cela de vider le pays de ses élus et vivre dans un foutoir institutionnel pareil durant quatre années. C’est intelligent ?

    • 30 avril 2013 à 18:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à diego

      Bonjour,

      NY HENDRY MODY VOKY FA NY ADALA MANESIKA IHANY.

  • 30 avril 2013 à 19:15 | niry (#210)

    TOUTE CETTE MASCARADE FFKMienne EST VIDE DE SENS. Il reste le point le plus important : retour des exilés politiques et suppresions des notams politiques absurdes à la co.n.!
    Si le FFKM n’arrive pas à denouer ce noeud, ils ne font que brasser du vent (comme d’hab depuis le Hintsy)

    • 30 avril 2013 à 21:53 | che taranaka (#99) répond à niry

      NIRY,

      mais Ravalomanana Marc est déjà au pays...celà ne se voit pas ..mais TGV Rajoelina LE SENT BIEN...!!!!

      et c’est déjà catastrophique pour lui...il essaie de faire des katas....et se bat contre un"OMBRE".....!!!!....il est désespéré....mais n’a pas encore dit son dernier mot....

  • 30 avril 2013 à 19:48 | Jipo (#4988)

    • 30 avril 2013 à 20:47 | Mihaino (#1437) répond à Jipo

      Comme j’ai dit plus haut, je conseille vivement aussi à tout le monde (diaspora,intellos,lycéens électeurs,journalistes ) de visionner et même d’enregistrer cette interview d’un éminent économiste !
      Nos futurs candidats doivent répondre à cette question relative à leurs avoirs à l’étranger lors d’un débat contradictoire en direct sur TVM/RNM/MaTV/VIVA/ RTA /TV+ et sur tous les médias audiovisuels couvrant les élections de 2013 ....
      Je parie que parmi les 48 prétendants à la magistrature suprême , très peu maîtrisent ce fameux fonctionnement de banques de dépôts devenues banques d’affaires bien expliquées par ce grand homme .
      Personnellement, j’attends avec impatience les menus proposés avant de passer la commande dans l’isoloir ?!
      Pour le bulletin unique de 1m20 de longueur , la CENIT doit prévoir dès maintenant bcp d’ URNES GEANTES et les moyens de transports adéquats pour les acheminer jusqu’au siège de la CES (HCC) à Antananarivo ...?!!!

      Bon courage et bonne continuation à tous !!
      Amicalement,

    • 30 avril 2013 à 21:44 | che taranaka (#99) répond à Mihaino

      Akory lahaly,

      LEFONA :

      " Basile qui pense que les tous les ex ont droit de citer (é)
      Che T qui pense que tout est pourri et perdu d’avance !"

      Ces 2 là font parti(e) du passé : nostalgique ou pessimiste !!

      Madagascar n’a pas besoin d’eux et n’a jamais eu besoin d’eux !"

      peut-être que Mr Lefona n’a pas besoin de CHE(quoique on a toujours besoin d’un plus petit que soi...)...

      mais je ne demanderai pas l’avis de Lefona si ma patrie a besoin de CHE...

      personne n’est irremplaçable sur cette terre mais ce pays est à moi comme à tous les gasy...et je suis Gasy.....

      Bref..restons zen ...

      FFKM :

      - REFONDATION DE L’ÉTAT,
      - NOUVELLE TRANSITION,
      - NOUVELLE CONSTITUTION

      la FFKM n’aurait pas demandé la "REFONDATION DE L’ÉTAT" si elle ne pense pas "que tout est pourri"..... et perdu d’avance !...Mr Lefona....!!
      c’est un point de vue....ils sont aussi des observateurs de la vie politique et sociale malagasy..comme un peu tout le monde ici..

      Ainsi vous serez plus objectif si vous admettez que je ne suis pas le seul à le demander..et le dire...!!..

      ...vous affirmations gratuites ,comme quoi je considère le peuple malagasy comme une RACE incapable d’organiser des ELECTIONS....me désolent..la race est humaine...et est composée de plusieurs pays...

      ..vous écrivez très bien le français ,signe de votre haute culture... que vous devez faire la nuance entre le pays et la race....merci...

      DIEGO

      ainsi donc la candidature de DEBA est un alibi...il n’y a pas de complicité entre lui et la FFKM qui manipule un REPORT..une VRAIE TRANSITION...

      Laissez moi rire...

      je suis convaincu que ces ELECTIONS sont la volonté de la CI...qui n’ a pas pu RECONCILIER les MAFIEUX....et pour cause... ce sont des mafieux..

      même le PAPE n’y arrive...

      longue vie à nous tous...la période post électorale sera plus explosive que celle de 2002....et est inéluctable hélas...dans cette condition-ci...!

      ZAFY-RRANJEVA serait encore possible proposé par la FFKM...

    • 30 avril 2013 à 22:00 | che taranaka (#99) répond à che taranaka

    • 30 avril 2013 à 22:16 | diego (#531) répond à che taranaka

      Che taranaka,

      Ratsiraka et l’FFKM ne sont pas les problèmes, et ils n’ont jamais été les problèmes.

      Madagascar n’a plus d’élus depuis quatre ans, voilà le problème.

    • 1er mai 2013 à 01:14 | che taranaka (#99) répond à diego

      DIEGO,

      la FFKM pose des bonnes questions...je dis OUI

      la FFKM fait des bons diagnostics...je dis OUI..(je fais les même constats..)

      la FFKM propose des bonnes résolutions..je dis OUI..

      la FFKM ne doit pas se laisser manipulée par les "VOMIS"........de tout bord..le TGV est allé jusqu’au Vatican...le PAPE a dit NON....

      j’ai l’habitude de vous dire DEMOCRATIE et REPUBLIQUE...

      Les élections 2013 avec ce PAYSAGE dans ces conditions seront un coup pour rien...le CHANGEMENT..c’est EXCLURE les voyous.. ..l’IMPUNITE est une culture à bannir...ils reviennent tous en disant :

      NON je ne regrette rien...il se pâssait rien...je suis vierge...je suis innoncent..je suis votre sauveur...une honte....

    • 1er mai 2013 à 02:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      - "Les commanditaires devraient passer aux armes et on donne une "BONNE LECON" aux kidnappeurs,des balles perdues.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2013 à 02:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      - Alors,il faut soutenir le processus électoral établi pour nous sortir de "SANS ELU".

    • 1er mai 2013 à 13:11 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais allez donc vous coucher après avoir regardé le lien ci dessus de 19h 48 qui marche pour votre + grand plaisir et donc le nez dans , vous vous abstenez de tous commentaires !
      Oui les RATS que vous soutenez se comportent comme des truands et fricotent avec des racailles & trafiquants en tous genres . /
      ça ne vous gêne pas à l’ encolure ?

  • 1er mai 2013 à 04:59 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Hallucinant !
    Incroyable !

    Maintenant le FFKM fait 4 "boulots" :
    - "boulot" du C.T.,
    - "boulot" du C.S.T.,
    - "boulot" de la H.C.C.,
    - leurs propres "boulots" de pasteurs, d’ecclésiastes, de bâptiseurs, de prédicateurs, ...

    J’ai jamais su que le FFKM maîtrise bien aussi le droit constitutionnel, les droits publics et civils, les procédures diverses ... et La Bible.

    "Qui trop embrasse, mal étreint ! ", dit-on !

    J’ai vu et je comprends maintenant pourquoi Ravalomanana Marc, Didier Ratsiraka (qui a oublié son "livre rouge") et Rajoelina (qui a rencontré le Pape) s’intérèssent à fond au FFKM ...
    Pour les voix ... évidemment ! Mais pas forcément la voix du Seigneur !!!

    M Maihliol et certains vous attendent à la sortie de la messe ...

    AVE MARIA !

  • 1er mai 2013 à 05:09 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Espérons que le FFKM et autres rédigent bien leur rapport du 2,3 et 4 Mai 2013 ...

    Ce du 18 Avril 2013, c’est trop flou et vraiment imprécis ... Sujets à interprétations.

    Qu’on ne retombe pas comme avec la feuille de route !!!
    Sinon ... la mouvance Ratsiraka ne va pas encore signer ...

    C’est grave !

    • 1er mai 2013 à 09:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Début de la prochaine rencontre FFKM le 03 Mai 2013 au 05 Mai 2013

  • 1er mai 2013 à 09:49 | jansi (#6474)

    EXCUSEZ LA LONGUEUR DE CE TEXTE DE MONSIEUR HYACINTE TODIMANANA BEFENO MAIS CELA VAUT LE COUP DE LE LIRE.

    CITATIONS

    "Dialoguer, se pardonner et voter pour la Paix

    Le 18 avril 2013 a été organisée par le FFKM une réunion préliminaire devant amener à la mise en place d’un Dialogue malgacho-malgache. Depuis, l’initiative divise et chaque jour qui passe voit passer dans la presse son lot de réfractaires à un tel dialogue, de peur que celui-ci ne débouche sur le report des élections ou un reformatage des autorités de la Transition.

    D’où partons-nous
    Tous les observateurs politiques s’accordent à dire que la crise politique qui a eu lieu en 2009 a été d’une violence sans égale dans l’histoire contemporaine de notre pays remettant en cause même jusqu’à l’idée de pacte social entre les citoyens d’une part, entre les citoyens et la classe politique d’autre part, et enfin entre factions rivales politiques dont l’inimité a atteint des sommets. Le transfert de pouvoir qui a eu lieu en 2009 entre un président qui a failli et un nouveau pouvoir qui s’est auto proclamé a consacré la mauvaise habitude des prises de pouvoir extra, voire anti constitutionnelles (et son lot de victimes directes et indirectes) qui ont fait l’histoire politique de ce pays et qui à chaque fois nous enfonce toujours plus bas dans les méandres de la pauvreté. Et cela dure depuis 40 ans. Cette crise n’est que le dernier avatar d’une série de coups d’état juridiques et politiques depuis 1972 sans qu’une seule fois, les élites politiques aient pris la peine de s’asseoir, sans calculs politiques, autour d’une table pour effacer une fois pour toute les germes de ces crises répétitives. Devant des problèmes structurels, nos dirigeants se sont arrangés entre eux de façon superficielle en se disant toujours que les choses iraient mieux par la force des choses. C’est comme si sur un crâne fracturé, on décidait d’y apposer un bout de sparadrap pour espérer guérir la plaie béante. À chaque changement de régime, les nouveaux venus promettent que les crises ne reviendront plus. Et à chaque fois, nous retombons dans les mêmes travers, la désillusion collective amplifiée par une classe politique revancharde, nous plongeant immanquablement dans une crise plus violente que la précédente. Celle de 2009 n’a pas fait exception. Et il faut que cet état de fait cesse une bonne fois pour toute.

    Que voulons-nous
    Tout simplement la Paix durable, préalable à un vrai développement sur le long terme.
    Depuis 2009, de nombreuses tentatives de médiation ont été tentées pour mettre autour d’une table les nombreux belligérants. Le but était prioritairement de parvenir à une Paix durable devant permettre la tenue d’élections crédibles et transparentes dont les résultats seraient acceptés par tous. Aux discussions entre les trois anciens chefs d’État et le président de la Transition qui ont débouché sur les accords de Maputo – reniés et donc jamais appliqués – s’est substituée une médiation internationale qui au fil du temps a réussi à faire signer une Feuille de route de sortie de crise, en septembre 2011, par des groupes politiques dont la représentativité républicaine et démocratique est plus que sujette à caution pour certains. Cette Feuille de route, pourtant intégrée dans l’ordonnancement juridique du pays, n’a pourtant jamais été débattue au sein de la communauté nationale.
    Comme tout accord politique, celui-ci ne prend sens que s’il est appliqué dans son intégralité. Un accord politique qui n’est appliqué que partiellement ou au bon vouloir des parties est rendu de facto inopérant par ceux qui l’ont signé. Dans le cas de la Feuille de route, il est malheureux de constater qu’il n’a été appliqué que très partiellement et ce n’est que logiquement que le résultat attendu de son application (l‘apaisement et aller de façon sereine vers des élections justes, crédibles et acceptées par tous) n’est pas au rendez-vous après 18 mois.
    Personne ne peut contester que les articles de cette Feuille de route qui justement devaient garantir une compétition électorale équitable et amener l’apaisement n’ont jamais été appliqués (les articles 15, 16,17, 19, 20 notamment consacrés aux mesures de réconciliation nationale et d’apaisement). Seuls les articles mettant en place les institutions de la Transition ont été intégralement appliqués, sans que les membres de ces institutions n’aient mis en place des mesures fortes en faveur de la Paix durable. Un ancien président est encore en exil et empêché de rentrer dans son pays, faisant ainsi le lit de la frustration et la colère d’une partie non négligeable d’électeurs. La liberté de presse pour tous, et notamment celle de l’opposition et de la presse, en général, n’a jamais été respectée en quatre ans et encore moins depuis la signature de la Feuille de route (on ne compte plus les déclarations du premier responsable justifiant à sa façon les restrictions à la liberté d’expression de l’opposition dans les médias publics). L’institution judiciaire est discréditée, laissant la voie à une justice populaire, violente et parfois sanglante. Et on ne parle pas de l’insécurité publique qui, aujourd’hui, n’a pas baissé d’un iota dans le vécu des citoyens, que ce soit en zone (semi) rurale ou (semi) urbaine. Tous ces éléments sont à la fois des facteurs et des conséquences du délitement de la paix sociale et de l’imbrication structurelle de la violence et de la censure dans le quotidien des citoyens.
    Disons-le net et fort : les élections dans ce climat de défiance totale et de rancœur ne pourront que nous amener à une crise post-électorale que nous devrons gérer dans un contexte social et économique désastreux qui nous coûtera en prix humain, social et à terme économique sans aucune mesure avec ce que nous vivons déjà avec beaucoup de difficultés. Et ce n’est pas la communauté internationale qui le gèrera à notre place, mais sans aucun doute elle commentera avec virulence notre incapacité à nous entendre et à agir en hommes et femmes politiques responsables. Le propos n’est pas de repousser à tout prix les élections et de faire de ce report un dogme (tout comme dire que des élections à tout prix mettront fin à la crise ne peuvent constituer un dogme – voir les cas du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la Centrafrique), mais si l’apaisement et la sérénité ne sont pas au rendez-vous d’ici les dates d’élection prévues par le calendrier électoral émis par la CENI de la Transition, alors il faut avoir le courage – et la sagesse- de les repousser et mettre en place les outils pour y parvenir dans des conditions acceptées par tous.
    D’un autre côté, comment ne pas comprendre la position de la communauté internationale qui a tant investi en temps, en ressources humaines (et en argent) pour arriver à mettre l’ensemble du pays sur la voie des élections qu’elle a toujours souhaitées libres, équitables, justes et transparentes Mais la communauté internationale doit aussi s’interroger sur le sens même de sa mission, a-t-elle seulement pour objectif d’aider à mettre fin à une situation extra constitutionnelle depuis 2009, ou alors d’aider le peuple malgache à mettre fin à des crises répétitives qui, au final, ruinent à chaque fois les efforts déployés par le Peuple, aidés par nos partenaires multilatéraux et bilatéraux Le verbe « aider » prend tout sa latitude ici, dans la mesure où quelle que soit l’opinion qu’on puisse se faire sur l’état de la démocratie à Madagascar, il n’appartient pas à la communauté internationale et/ou ses représentants de décider à la place du Peuple malgache, mais il est de son rôle d’aider ce peuple à faire librement entendre sa voix et ses aspirations pour que celles-ci soient fidèlement représentées à toutes les strates du gouvernement.
    Mais nous pouvons également nous interroger sur la position des hommes et femmes politiques qui condamnent la démarche initiée par le FFKM. 
    Comment des personnalités politiques peuvent-elles à la fois reconnaître que les objectifs d’apaisement et de sérénité nécessaires à l’organisation d’élections reconnues par tous (et les citoyens malgaches en priorité) n’ont pas été atteints (et c’est peu dire), en reconnaître les risques en période post électorale et clamer haut et fort que néanmoins il faut aller aux élections dans ces conditions
    L’incompréhension est forte, sachant que ces mêmes personnes se sont évertuées, la main sur le cœur, à prôner le changement à tout prix, depuis 2009. Mais de quel changement parlons-nous si nous allons vers des élections, alors que le terreau sur lequel se nourrissent les crises cycliques et répétitives est toujours là (les rancœurs, la non-équité devant le processus électoral, l’esprit de vengeance, la justice des vainqueurs) Il est, par ailleurs, symptomatique de constater qu’aucun candidat, aujourd’hui déclaré officiellement, n’a évoqué le processus de réconciliation nationale et de pardon dans ses objectifs, tous se focalisant (à perte ) sur des politiques de développement économique et social sans prendre ne serait-ce qu’une fois le facteur politique en compte. Soyons sérieux ! Où veut on conduire ce pays : vers un éternel bis repetita de la faillite
    La communauté internationale ne peut proposer ni offrir de garantie qu’il n’y aura pas de crise post-électorale dans le contexte actuel et il en est de même des acteurs politiques et civils nationaux. Nous pourrions demander – pour apaiser nos craintes d’une crise post électorale- que les personnalités politiques candidates aux élections dans le contexte politique actuel s’engagent à signer publiquement une déclaration sur l’honneur qu’aucune d’elles ne contestera le résultat des élections quel qu’il soit, et qu’en cas de contestation le vainqueur présumé accepte un recomptage des voix par une entité neutre et indépendante avant de se déclarer élu. Mais laquelle osera le faire
    Maintenant que faire et en quoi la démarche du FFKM reste la solution de dernier recours pour parvenir à une nation apaisée, préalable à un vote utile pour l’intérêt commun

    Comment faire
    La Paix durable nécessite des sacrifices qu’aucun clan politique aujourd’hui en lice pour les élections n’a pris durant ces quatre dernières années. Depuis quatre ans, les tentatives nationales de dialogue ont échoué pour la simple et bonne raison qu’elles ont toutes été organisées par des entités politiques dont l’autorité morale ne faisait pas l’unanimité. Pourtant, tous les acteurs de la vie politique et sociale - et la Feuille de route la première dans son 1er article ainsi que le document PACEM – appellent à la nécessité d’un Dialogue malgacho-malgache réel comme partie prenante d’une stratégie de communication globale pour sortir définitivement de la culture des crises et aller aux élections de façon équitable pour tous et sereine.
    Le FFKM représente, à travers ses quatre églises membres, au bas mot 60% de la population malgache. Ses dirigeants – à l’exception de l’Église catholique et ses 5 millions de membres- ont été élus par leurs ouailles. Historiquement, depuis les années 1980, le FFKM a toujours été le dernier recours, la figure morale unanimement reconnue comme telle vers laquelle les dirigeants de tout horizon se sont tournés pour apaiser la Nation et ouvrir un espace de Dialogue pour que les politiques puissent régler pacifiquement leurs différends.
    Depuis quatre ans, le FFKM tente de créer les conditions d’un Dialogue où la majorité silencieuse aurait son mot à dire sur la direction qui doit être prise et les priorités qu’elle veut voir mises en avant par les gouvernants. Depuis quatre ans, le FFKM en appelle aux valeurs de sa foi pour appeler au grand Pardon et à la réconciliation nationale. En cela, le FFKM est fidèle à sa vocation religieuse, mais il répond aussi aux sollicitations de toutes les chapelles, de tous les représentants de la vie sociale, politique, économique et des simples citoyens qui appellent, non plus à la simple résolution de cette dernière crise, mais à la mise en place d’une Paix Durable pour qu’on mette définitivement un terme à ces crises cycliques. Certes, le chemin pris par le FFKM a été semé d’embûches, pris dans ses propres rivalités internes - dus à la responsabilité de certains de ses membres dans la situation actuelle - et sous la pression de nombreux intérêts particuliers, mais enfin uni en cette année 2013, le FFKM a contre toute attente réussi le 18 avril 2013, ce que ni la communauté internationale, ni les partis politiques, ni la société civile n’avait réussi à faire en quatre ans : mettre autour de la même table, à Madagascar et devant le Peuple Malgache les belligérants d’hier pour qu’ils demandent pardon au Peuple Malgache et se pardonnent mutuellement.
    Certes, la réconciliation nationale est un travail de longue haleine, qui ne prendra pas fin au bout de quelques mois, mais prendra certainement des années. Mais il ne peut y avoir de début de réconciliation sans amorce de dialogue entre les ennemis d’hier, sans reconnaissance des fautes des uns et des autres devant les victimes (avant tout le Peuple Malgache entier), sans l’humilité de la repentance, sans des paroles de vérité, aussi douloureuses puissent-elles être. C’est arpenter cette voie – difficile- que nous propose le FFKM, afin de rendre cette Paix possible.
    Et il faut pour cela que le FFKM pèse de tout son poids moral dans la société malgache pour arriver à mettre en place ce Dialogue, sans que le processus ne soit en chemin dénaturé ni dans la forme ni dans le fonds. Et pour commencer, il faut que le FFKM arrive à réunir à Madagascar les trois anciens chefs d’État et le président de la Transition dans un dialogue de haut niveau devant toute la communauté nationale, qui sera à la fois témoin et force exécutoire des résolutions qui seront prises.
    Il faut par ailleurs reconnaître que le FFKM n’a jamais imposé aux décideurs d’agenda politique, il leur demande seulement de se parler pour se réconcilier et pour que cette réconciliation entre les politiques ne se fasse pas au rabais mais fasse tâche d’huile dans toute la société malgache. C’est le sens de la démarche du FFKM d’aller consulter les citoyens malgaches dans ses 35 régions aux quatre coins de l’Île (contre 22 régions administratives) pour recueillir leurs souhaits et pour que ces voix, venant des hameaux et villages les plus reculés soient entendus. Par ailleurs, ce n’est pas au FFKM de décider des moyens pour parvenir à cette Paix tant recherchée – et il n’a jamais prétendu le faire- mais il est de son ministère de créer les conditions d’un Dialogue où les voix des citoyens pèsent auprès des décideurs et que les résolutions qui seront prises aillent dans le sens de l’intérêt général et non des intérêts particuliers.
    Et au stade de notre jeune démocratie, l’intérêt général est de mettre définitivement fin à ces crise répétitives, afin que nous rebâtissions tous ensemble le tissu social, moral et culturel qui a fait la renommée de notre pays, une Terre des ancêtres, une terre de Paix où la bataille du développement serait gagnée ensemble par le Peuple et ses dirigeants qu’il aura choisis librement.
    Au final, c’est être à la hauteur de l’Histoire que de permettre qu’un tel Dialogue puisse enfin se faire. Et ce ne sera pas pour faire plaisir à la communauté internationale, ni au FFKM que nous devons nous impliquer dans ce Dialogue, mais pour l’avenir de nos enfants. Ce n’est pas non plus pour faire plaisir à une certaine classe politique que nous devons nous engager sur ce chemin mais pour le seul bénéfice de notre pays en tant que Nation, une et indivisible.
    Alors dialoguons, parlons-nous et apprenons de nos erreurs......

    FIN DE CITATIONS

    MERCI DE VOTRE ATTENTION

    • 1er mai 2013 à 11:08 | Turping (#1235) répond à jansi

      Je lis votre post en diagonal cette fois -ci ,vu sa longueur et en connaissant à l’avance.
      Son contenu sauf pour les nantis risque de ne pas être compris.
      La logique :
      1°)C’est par la force dominante que les projets consensuels puissent s’effectuer.
      2)Cette force est composée par les Nations -unie de Fatma Samoura ;la CENI-T ; le CPS et l’organisation africaine pour faute de dialogue malgacho -malgache,d’entente.
      3°)Le fait qu’une organisation ,des préparatifs sont nécessaires pour assainir le paysage et climats politiques avant les vraies élections ,c’est l’idéal.
      4°)Mais compte tenu de la réalité ,les élections semblent une étape incontournable dans les mois qui suivent .
      5°)Vous dîtes souvent qu’il n’y aura pas d"élections cette année ni en 2015 ,à force vous allez ressembler à Basile ,de ne plus être crédible sur ce que vous avancez car vous essayer de nier les choses ,la réalité.
      6°)Honnêtement ,et intellectuellement si vous prétendez l’avoir .
      Alors les dépôts de candidatures ,les cautions qui ont étés déposées ,etc....
      Pensez-vous que les prétendants sont en train de se ridiculiser ,de s’amuser ???
      7)Je mets les défis contre ce que vous avez dit :
      Les élections vont avoir lieu cette année .
      Si je me trompe ,je ne participe plus sur ce forum !
      8°)Par contre ,ce ne sera pas des élections parfaites ,qui vont résoudre tous les problèmes ,avec d’éventuelles crises post électorales.
      9°)Il faudrait agir sur le terrain si RRanjeva ne s’est pas porté candidat ou rester dans l’opposition .
      La voix des opposants sera toujours écoutée dans un pays démocratique.
      Sinon espérons qu’à l’issue de ces élections ,les choses s’amélioreront petit à petit.

    • 1er mai 2013 à 11:12 | Turping (#1235) répond à Turping

      ...Vous essayez...

    • 1er mai 2013 à 12:11 | jansi (#6474) répond à Turping

      Monsieur Turping,
      Prenez la peine de lire le texte de Todimanana Befeno que j’ai copié plus haut. Vous devriez en avoir l’habitude, vu la longueur de tous vos posts depuis que je vous connais sur ce site.

      Quand vous dites
      "7)Je mets les défis contre ce que vous avez dit :
      Les élections vont avoir lieu cette année .
      Si je me trompe ,je ne participe plus sur ce forum !
      8°)Par contre ,ce ne sera pas des élections parfaites ,qui vont résoudre tous les problèmes ,avec d’éventuelles crises post électorales."

      Vous ne faites que répéter ce que j’ai depuis tout ce temps : J’ai dit "qu’il n’y aura pas d’élections cette année 2013, car les élections au forceps engendreront des troubles post électoraux". Faut savoir ce que vous voulez.....

    • 1er mai 2013 à 16:19 | Turping (#1235) répond à Turping

      Jansi,
      Les crises post électorales ,y en a toujours eu auparavant ,l’ami.
      Même si c’est 3 ou ’ 4 ou 6ans ou voir 23ans cumulés le règne de Ratsiraka.
      C’est la raison pour laquelle j’ai parlé de"crises post éléctorales".
      Le problème de Madagascar,on le connait depuis l’indépendance.
      Car sur le fond rien de concret n’a jamais été fait.
      Sur le principe ,personne ne veut avancer que sur des propositions faites par les organismes étrangers.

      Les élections sont nécessaires quelques soient leurs formes à défaut de consensus et de solutions qui ressortent des dialogues" malgacho-malgache ".
      Sinon on n’est pas arrivé à cette situation là.Regardez même le cas de Ratsiraka qui n’ a pas traîné avec la proposition du FFKM où il était censé d’être représentatif de la partie de sa mouvance pour dialoguer.
      Il a tourné sa veste pour aller se précipiter vers l’élection .

      Sur le fond ,ce que le FFKM a proposé ,et ce que vous êtes en train de s’appuyer ,ce n’est pas mauvais.Personne ne veut de très mauvaises élections.
      Mais en réalité,les propositions du FFKM sont décalées par rapport au temps .Ces propositions restent inapplicables dans l’état actuelles des choses.
      Mon pari ,je ne pense pas qu’il va y avoir des marches arrières.
      La transition de Rajoelina a duré trop longtemps .
      Les propositions du FFKM devaient monter à 2 ou 3 ans en arrière pour remplacer la transition issue du coup d’état en 2009 pour que celle-ci soit reconduite par une autre transition en 2011 ou 2012 avant même que la SADC,la CENIT ,Fatma Samoura ,....CI interviennent.
      Fautes d’organisations ,même avec des élections médiocres ,on sera obligé de passer par-là pour avancer !

    • 1er mai 2013 à 16:22 | Turping (#1235) répond à Turping

      Je rectifie : dans l’état actuel des choses....

    • 1er mai 2013 à 19:14 | jansi (#6474) répond à Turping

      Je viens de lire en totalité (et non en diagonale) votre long post comme d’habitude.
      Je vous réponds simplement quand vous dites les crises post électorales ont toujours existé.
      Eh bien l’ami, il faudrait faire de telle sorte qu’il n’y ait plus de crises post électorales. C’est la raison de la refondation, tache principale de la vraie transition neutre et technique. Car je ne considère pas le régime HAT comme une transition. C’etait un état sauvage de règlements de comptes.

      Quand vous dites qu’il est trop tard pour cette vraie transitionj neutre et technique, qu’on aurait du y penser depuis le début, je réponds encore tout aussi simplement.
      Cela fait 3 ans, depuis mon apparition sur ce forum en 2010 que je prone sans relache cette vraie transition neutre là. Sauf que beaucoup sont ceux qui étaient déjà contre cette solution de sortie de crise, soit par fanatisme partisan, soit en raison d’erreur d’analyse.
      Ce n’est pas ma faute si beaucoup de forumistes ont mis autant de temps pour comprendre cette vraie transition neutre et technique.

      Maintenant, mieux vaut tard que jamais. Il faut éliminer définitivement les causes, les raisons des crises cycliques post électorales. Cela necessite un travail objectif qu’un président élu ne pourra pas réaliser car il mettra la Constitution à sa pointure par exemple dans le but de durer au pouvoir.

      Vous etes enseignat du secondaire si je ne me trompe pas. Vous connaissez les manières pédagogiques pour augmenter le taux de reussite des élèves aux examens. Considerez les politiciens et certains forumistes comme de simples élèves car depuis 50 ans ils n’ont rien compris.

    • 1er mai 2013 à 22:53 | Turping (#1235) répond à jansi

      Jansi,
      Exactement car au départ ,j’étais pour le Ni...ni très élargi.
      C’est normal que pour repartir sur de nouvelles bases ,il fallait tout éradiquer pour refonder ,reformer ,....
      Ce ne fut pas le cas.
      Même le pouvoir HAT-iste avait fait le sourd.
      On est dans une situation où tout semble aller dans le contraire.
      Elections au forceps comme vous dîtes.
      Le choix pour opter vers une nouvelle transition bis pour assainir les climats politiques et les propositions prônées par RRanjeva semblait être mises de côté.
      Telles sont mes constations.
      La tendance actuelle semble persister vers les élections après 4ans de transition qui n’avait aucune vision que d’accepter sous pressions les élections .
      Le fait que Ra-8 soit écarté même si Rajoelina ne va pas se représenter arrange les choses .
      Ce sont les différents organismes qui ont organisé les élections pour faute de médiation "malgacho-malgache".
      Sur le fond ,même si les élections sembles inéluctables et qui ne satisfassent pas les issues réelles de la crise.
      C’est un petit pas vers l’avant que de voir encore la transition actuelle qui continue à conduire ce pays ,sans élus.
      Les propositions du FFKM vers une transition bis ne semblent plus crédibles.

      Vaudrait mieux des mauvaises élections que de voir la transition HAT-iste perduré.
      C’est aux malgaches et les têtus de tirer les conclusions et les leçons plus tard.
      Vaut mieux prévenir que guérir !

    • 1er mai 2013 à 23:11 | Turping (#1235) répond à Turping

      .....mes constatations...

  • 1er mai 2013 à 10:11 | betoko (#413)

    Proposition du FFKM
    Refondation de l’état, ? qui doit s’en occuper , faudrait attendre les élections
    Nouvelle transition neutre : C’est trop tard
    un nouveau gouvernement de technocrates et neutre, ok avec les technocrates , mais neutre , faut pas rêver
    Une nouvelle constitution , que Madagascar reste un état laïc et sans le FFKM , d’accord
    Impunité Zéro entièrement d’accord
    La libération de tous les prisonniers politiques, cela reste à définir , et c’est devant les tribunaux que cela doit se régler
    Réouvertures de médias fermés . C’est discutable, Comment on doit faire confiance à ceux qui ont proféré des menaces gratuites et qui utilisent leur station de radio pour véhiculer la haine et donner des conseils comment on fabrique une bombe façon artisanale
    La réouverture des médias publics à tous les opposants, entièrement
    d’accord
    Annulation de la feuille de route, c’est trop tard
    Dialogue malgacho -malgache sans la SADC , ni OIF , ni La France,ils ont oublié l’Union Européenne ,l’Union Africain, l’ONU et les Etats Unis , Dans ce cas que Madagascar ne fasse plus partie des concerts des nations et si par malheur la guerre civile nous guette , n’aller pas chercher de l’aide venant de l’extérieur , mais pourquoi parler tout le temps de la France , pourquoi pas des autres pays, comme les Etats Unis spécialistes des coups tordus ?

  • 1er mai 2013 à 10:49 | DanBe (#2256)

    A part Jansi, qui prêche dans le désert et milite pour sa nouvelle transition depuis bien longtemps, et Che Taranaka qui suit en pronostiquant le pire, qui croit vraiment que c’est possible ?

    Je le redit et n’ai jamais eu de réponse de Jansi à ce sujet.

    Même si on considère que c’est LA bonne solution, qui va se charger de la mettre en place ?

    Qui va virer tous les CT, CST, Ministres et autre Pdt de la Transition ? Qui ?
    Qui, après avoir viré tous ces gens, qui détiennent le pouvoir, va mettre en place Ranjeva et son gouvernement de techniciens ?

    Qui le composera ? Validé par qui ?

    48 candidats se sont jeté dans la bataille présidentielle, et non des moindres, qui va leur faire accepter qu’on arrête tout et qu’on repart à zéro ?

    La CI, qui dans son ensemble patauge depuis quatre ans pour arriver à faire avancer les choses, qui voit enfin une petite solution de sortie… Qui va faire accepter à la CI un nouveau report des élections et une nouvelle transition ? Qui ? Comment ?

    Jansi, soyons sérieux. Une fois de plus, même si dans l’absolu c’est une bonne idée, même si on considère que c’est LA solution, techniquement, comment on l’applique ?

    Irréalisable, tout simplement.

    • 1er mai 2013 à 11:37 | Mihaino (#1437) répond à DanBe

      BONNE FETE DU TRAVAIL à TOUS et à TOUTES !
      Dans le prolongement de vos pertinentes interrogations DanBe , j’estime sincèrement que les réactions de Jansi & consorts pour le report des élections et la mise en place d’ une nouvelle transition arrivent effectivement TROP TARD ! A qui la faute ?? Que sais-je ?

      Ny mahagaga sy mahatalanjona dia ny filaza hoe : TOKONY nanao an’izao , TOKONY tsy nanaiky an’izao sy ity ,TOKONY nanova haingana an’izao sy izao ...sns, sns,
      Manaiky raha ny tenako manokana fa misy marina daholo izany fa ny tena olana ange dia :"Ny TOKONY sy ny TSY MISY !" dia mitovy ihany hoy ny fiteny ankehitriny ?!

      Enfin, j’ai la nette impression que la CI, la SADC,l’UE, l’UA,la COI etc, etc...ET SURTOUT les grandes Puissances et les gros Caïmans asiatiques(chinois, indo-pakistanais),occidentaux(français, italiens,allemands ...),arabes, israëliens, canadiens, américains, sud africains,mauriciens etc,... suivent de très près nos élections de cette année 2013 afin de conserver et d’agrandir leur part de gâteau MALGACHE ! Croyez-moi qu’ils attendent tous et espèrent à court et long terme les RETOURS DE LEURS INVESTISSEMENTS ?!!..... A qui la faute ?? Que sais-je ?
      Wait and see ....

    • 1er mai 2013 à 12:17 | jansi (#6474) répond à DanBe

      Bien sur que la nouvelle et vraie transition est réalisable, mais convenez avec moi que ce forum avec tout le peuple qui le fréquente n’est pas le lieu idéal pour donner la recette de sa mise en oeuvre.
      J’ai déjà suffisamment dévoilé plein de choses qui sont devenues le projet de résolution de la FFKM que vous avez lu dans l’article.
      Avec ce genre de question sur le modus operandi que vous posez aussi naîvement, je devine à peu pres dans quelle catégorie d’intellectuel vous vous situez.
      Chacun sa place !

    • 1er mai 2013 à 21:58 | jansi (#6474) répond à DanBe

      Eh non ! Je ne preche pas dans le desert l’illustre forumiste.
      Ce que je dis , je le dis ailleurs aussi. Ne croyez surtout pas que ce forum de 15 personnes est suffisant pour faire passer des idées. Heureusement qu’il existe d’autres sehatra pour discuter autrement qu’avec quelques forumistes obtus comme vous qui mettent 3 ans avant de comprendre qu’il faut une vraie transition neutre, et qui finissent par dire en 2013 que c’est une bonne idée sauf que c’est trop tard. C’est pitoyable.

  • 1er mai 2013 à 11:03 | DanBe (#2256)

    Il y a une situation dont beaucoup ne sont pas conscient.

    Notre pays est composé d’un peut plus de 20 millions d’habitants.

    Combien votent (env 9millions) ? On va voir bientôt, la liste, qui n’est encore pas close et qui va sortir du chapeau.
    Sur ces votants, combien sont en milieu rural ? Combien en milieu urbain ?
    Combien ont accès à l’information (Télé, journaux, net, …) ?

    Les médias, presque exclusivement installé à Tana ou dans les grandes villes, ont-ils conscience de ce qui se passe en brousse, de comment raisonnent au moins 60% de la population (voire 70%) qui vit en brousse et n’a pas accès à l’info ?

    Savez vous que les ruraux (brousse) sont plus motivés pour voter que les urbains (voir les dernières élections) ?

    Attention, chacun regarde son nombril…

    Si vous tenez compte de tout cela, vous pourriez avoir des surprises sur le résultat de ce vote…

    • 1er mai 2013 à 13:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à DanBe

      Celle ou celui qui offre le plus de cadeaux durant la campagne ou la manipalution des votants/des votes pourrait remporter la cagnote.
      DONC IL FAUT LA PARTICIPACIPATION ACTVE DES ACTEURS.

    • 1er mai 2013 à 13:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - rectification :
      - participation active

  • 1er mai 2013 à 16:49 | diego (#531)

    Bonjour,

    Ratsiraka a réussi un bon coup en moins de 24h, on ne parle que de lui dans le pays. Et ceux qui n’aiment pas Ratsiraka n’ont jamais cherché à cacher leurs visages, cela crée une atmosphère afin saint je dirais :

    - mais le problème est qu’ils cherchent à tout pris à marginaliser les autres qui ne pensent pas comme eux. Je n’aime pas Ratsiraka et mes voisins doivent en faire autant, on est en démocratie non ?

    Depuis deux jours, on assiste à une multitude information sur l’ancien président,il n’y a que les informateurs qui croient encore que leurs petits vagues se transformeront en tsunami d’information. Qu’est-ce qu’ils peuvent bien apprendre encore au peuple malgache que ce peuple ne le sait déjà ? L’homme dont on essaie de décrire ici a été au pouvoir durant 24 ans !

    Après 11 ans d’absence sur la scène politique malgache, à 76 ans, il est presque aveugle, il pense vite et il est capable de résumer en trois phrases la situation politique qui prévaut dans le pays. Il a sa tête bien en ordre, et ses pensées sont mille fois ordonnée que celles des ces jeunes politiciens qui n’ont rien de jeune que leurs âges, et qui ont visiblement du mal à mettre en ordre et aligner trois phrases, mais ils pensent, bien sûr, pouvoir mettre en ordre un pays en désordre institutionnel depuis quatre années.

    Dénoncer le 24 années de pouvoir de Ratsiraka et énumérer ici ses défauts, ses abus, c’est bien, mais dans le même temps, il faut aussi être capable, déjà, d’être au présent et de penser, un peu aussi, aux Malgaches, au 70% des GASY qui ne demande que vivre en paix.

    Se rappeler que Ratsiraka a été au pouvoir pendant 24 ans, c’est bien, mais il faut surtout ne pas oublier que Madagascar n’a plus d’Élus depuis :

    - quatre années, 2009-2013, plus d’Élus de peuple, plus d’assemblé nationale, plus de Sénat, bref que sont devenus nos Institutions ?

    Et ce n’est pas Ratsiraka qui a été et est au pouvoir durant ces quatre années. Ratsiraka n’est plus au pouvoir depuis 2002 :

    - et si on parle un peu justement de ces années-là, 2002- 2009 !

    Je veux bien si c’était le sujet qu’on parle des nos ex-présidents et pas un seul, mais tous. Je veux bien qu’on discute de tous, je veux bien qu’on dénonce tous les abus de pouvoir, les vols, les tricheries des politiciens, mais alors de tous les politiciens d’où qu’ils sont originaires :

    - et je veux surtout qu’on m’explique comment ce fait-il que notre pays soit privé de ses Élus durant quatre années.

    - Comment est-ce possible en 2013, d’autant surprenant que ceux qui dénoncent ici le 24 années dictatorial de Ratsiraka ferment superbement bien et en bonne et de la forme les clapets sur 2009-2013. À ma connaissance, le régime Ratsiraka a été reconnu par la Communauté internationale durant 24 ans.

    Personne ne trouve des explications qui tiennent debout et n’ont aucune explication valable, mais on nous parle sans arrêt les années Ratsiraka par exemple, c’est plus facile et plus confortable et en plus cela aurait sans doute plus d’échos après des citoyens, pense-t-on. Comment est-ce possible en 2013 ? Et je veux que ceux qui ont leurs des phrases toutes faites sur les années Ratsiraka, Zafy ou Ravalomanana me trouvent des explications qui justifieraient une vacance de quatre années à la tête de nos Institituons.

    Qu’on me les donne ces explications ! Après, on discute, délecterait à critiquer les années Ratsiraka.

    Un petit rappel tout de même pour mettre de baume au coeur de certains, Ratsiraka n’est pas encore président. Et personne ne peut dire qu’il serait élu. Même Madame soleil ne le sait pas encore. Sans dire que les élections n’auront peut-être pas lieu, encore, cette année. Je suis sûr que ceux qui le détestent veulent encore aller aux élections au mois de juillet et pour voir en direct l’acte de suicide de leurs candidats, c’est dire que quand on est habité par la haine, on est incapable de voir loin.

    J’ai répondu à Che taranaka hier que les problèmes n’ont jamais été l’FFKM et encore moins Ratsiraka...si pour les esprits paresseux....oui ils les sont !!

    Les politiciens malgaches cherchent absolument à manger dans la main de l’ancien président mozambicain et tout le monde trouve cela normal. On parie et met......un mois de salaire sur nos têtes...en parlant de notre pays et de notre avenir politique...alleulloua.....mais tout le monde pense plutot que c’est l’FFKAM qui cherche à manipuler quelque chose...

    Bonne fête de travail tout de même.

    • 1er mai 2013 à 19:11 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Salut et Bonne fête du travail Diego,
      Vous avez toujours posé la question : "Comment se fait-il que notre Pays n’ait plus d’élus depuis 4 ans ?? Nos Institutions ( Sénat, Assemblée nationale, Gouvernement, Présidence ...)sont bafouées et personne ne réagit et tout le monde accepte cette situation appelée CRISE, terme connu et reconnu par la Communauté internationale et par notre Pays évidemment !
      Je ne prétends pas avoir la réponse précise mais j’ai une petite idée sur votre question : Depuis le coup d’état de 2009 ( cf tank forçant le portail du Palais , tuerie devant le Palais , incendies et vols des biens publics et privés bien orchestrés ( RNM, TVM, Entreprise TIKO dans toute l’île) ,MADAGASCAR est resté ingouvernable ?! Qui a fait quoi ? POURQUOI ? COMMENT ? POUR QUI ?? les réponses à toutes ces questions ont rempli les colonnes des médias ( MT,Madagate,Express de Mcar,Midi, Gazette de la GI ,Sobika, les web orange,yahoo etc, etc...) DEPUIS 4 ANS !
      Des conflits entre malgaches pour/ contre la HAT , création de plusieurs associations nationales et internationales, partisanes et presque fanatiques , dissension forte au sein d’une même famille, discorde entre amis etc , etc....REGNENT DEPUIS 4 ANS ?! La HAT A BCP DE MAL POUR AVOIR LA RECONNAISANCE INTERNATIONALE .?! Nos politiciens ne veulent pas se parler, négocier,dialoguer ...,nous en sommes conscients tous !

      Actuellement , l’occasion se présente afin de sortir de cette crise . Les élections restent nécessaires et pas suffisantes , j’en conviens,mais comme la CENIT, la CI et tous les responsables et les candidats concernés semblent être prêts , je rejoins toutes les personnes qui souhaitent VOTER...Concernant ,les palabres autour de Ratsiraka Didier, Zafy Albert , Ravalomanana Marc et son épouse, Andry Rajoelina , je n’y attache pas trop d’importance car c’est un véritable MARKETING POLITIQUE ...
      " Personne n’est irremplaçable, tout le monde est indispensable !", disait-on.
      Amitiés,

  • 1er mai 2013 à 18:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Si le Président Marc RAVALOMANANA débarque,à Madagascar,le 03 Mai 2013,pour assister à la seconde session du FFKM.
    Quelle bonne surprise !
    Ce n’est qu’un rêve d’un vieux snock !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2013 à 19:25 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      J’ai déjà passé deux ou trois messages à « TURPING ».

      Mais on en a rien à cirer . / !

      Il est question de lire le lien & d’ y répondre ,( pas passer 2 ou 3 diversions de majorette) mais cela est au dessus de vos limitées possibilités, pas de montrer comment vous aimez lui brouter le Q , en reconnaissance des largeurs dont vous avez bénéficiées , c ’est un dictateur sanguinaire , un criminel,& grand malade ( comme vous ) qui a mis Madagascar à genoux pour 3 générations à minima et au râtelier duquel vous vous êtes gavé et continuez à le faire , au détriment de vos compatriotes et du Pays et vous appelez cela de l’ " amour " ?
      Du pognon oui !
      En plus de prétendre représenter ceux que vous avez affamés : BRAVO , la mentalité gasy dans sa splendeur , celle pour laquelle on vient à Madagascar rien que pour s’ en imprégner entre 2 paires , qu’ attendez-vous pour le rejoindre et PRECHER vos inepties , les Malgaches que vous prétendez représenter, n’ attendent que vous : pour vous offrir le même sort qu’ à vos géniteurs .

    • 1er mai 2013 à 20:50 | Maestro (#7313) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mort De Rire ! Vous voulez vraiment le Grand Pardon ? Alors allez conseiller vos Veaux vaches Cochons responsables de ce qui se passe à Madagascar aujourd’hui d’aller présenter des excuses Publiques en Sud Af. Cela veut dire reconnaitre ses torts, et c’est là que ça va coincer car quand on tire en direction de quelqu’un et cette personne meurt, toutes les excuses du monde ne suffira pas pour lui rendre la Vie. En d’autres termes ça va finir Mal, très Mal et celui qui pense le contraire devra très vite choisir ce que Sam veut.

    • 1er mai 2013 à 21:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Maestro

      Les Malgaches seraient capables du "GRAND PARDON" s’ils le veulent.Point barre !
      Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale.

  • 1er mai 2013 à 18:25 | Radepy (#7163)

    Il est clair que la candidature de DR a changé la donne ... une panique générale s’est emparée des autres candidats ... des sociétés civiles et des politiciens ... hi hi hi ... Les "vieux ..." vont se rassembler sur tout le territoire, dans chaque fokontany pour prendre leur revanche contre les insultes et ... qu’ils ont subi pendant ces quatre années de transition ... Seulement 30 à 40 voix des shnoks par Fokontany suffiront à faire basculer ... hi hi hi ... Et DR se retrouvera, fatalement, au 2ème tour ...
    Croyez-moi, Monsieur Soleil ne se trompe jamais de ...

    Face à cette fatalité, il est important de donner un crédit aux propositions du FFKM, à celles de Ratsiraka et Zafy ...

    • 1er mai 2013 à 18:28 | Radepy (#7163) répond à Radepy

      Correction : 30 à 40 voix par bureau de vote au lieu de Fokontany.

  • 1er mai 2013 à 22:21 | jansi (#6474)

    La position de la CI qui est finallement arrivée à douter elle meme de la sincerité et de la faisabilité technique et politique des élections qu’elle a toujours souhaitées justes et transparentes, se justifie par son hesitation à decaisser les 70 millions de dollars qu’elle a elle meme annoncés. Cette meme CI s’interroge t elle vraiment sur le sens même de sa mission ? A-t-elle seulement pour objectif d’aider à mettre fin à une situation extra constitutionnelle depuis 2009, ou alors d’aider le peuple malgache à mettre fin à des crises répétitives ? Il n’appartient pas à la communauté internationale ou à Fatma Samoura sa représentante de décider à la place du Peuple malgache. Si le dialogue malgacho-malgache décide qu’il faut créer les conditions politiques et techniques avant d’aller aux élections, alors la CI devrait nous aider à atteindre ce but.

    Par aileurs, il faut aussi nous interroger sur la position d’une partie de l’echiquier politique qui refuse la démarche initiée par le FFKM. 
    Comment des personnalités politiques peuvent-elles à la fois reconnaître que les objectifs d’apaisement et de sérénité nécessaires à l’organisation d’élections reconnues par tous n’ont pas été atteints, en reconnaître les risques en période post électorale et clamer haut et fort que néanmoins il faut aller aux élections dans ces conditions ? Ce n’est pas qu’on croit qu’il fallait le faire 3 ans plus tot qu’il faille ne pas le faire du tout.

    L’incompréhension est forte, sachant que ces mêmes personnes se sont évertuées, la main sur le cœur, à prôner le changement à tout prix, depuis 2009. Mais de quel changement parlons-nous si nous allons vers des élections, alors que le terreau sur lequel se nourrissent les crises cycliques et répétitives est toujours là (les rancœurs, la non-équité devant le processus électoral, l’esprit de vengeance, la justice des vainqueurs).
    Où veut on conduire ce pays : vers un éternel bis repetita de la faillite ?

    Il faut donner la chance à cette démarche de la FFKM pour qu’elle devienne la solution de dernier recours pour parvenir à une nation apaisée, préalable à un vote utile pour l’intérêt commun.

    • 2 mai 2013 à 12:42 | kakilay (#2022) répond à jansi

      "Le temps ne respecte pas ce qu’on a fait sans lui".

      Le temps que le FFKM a pris pour avancer sa réconciliation nationale devrait plaider pour le sérieux, et la maturité de la démarche.
      Pourquoi ce n’est pas le cas ?
      Pourquoi cela est-il pris pour délire de part de ce dernier ?

      Comment se fait-il que la signature de la feuille de route, que bien des personnes signataires avouent ne pas avoir lu, fut-elle plus pris au sérieux que cette démarche ?
      L’habitude du petatoko,
      des signatures-mora
      l’emporte-telle sous la pression pour manque de consensualité entre les malagasy ?
      La consensualité molle obtenue autour de la feuille de route a été obtenue aux forceps.
      Il fallait faire confiance alors à la sagesse des politiques,
      pour arrondir les angles.

      Et c’est cette sageesse qui n’était pas au rendez-vous, sans la volonté de sortir de la crise.
      Toutes les manipulations et mauvaise foi au niveau de la mise en place des institutions est flagrantes :
      que va-t-on faire de la candidature de ratsiraka quand il n’a pas été amnistié ?
      La sortie du colonel-général rakotonandrasana de prison récemment doit être perçu comment ?
      puisqu’il n’est qu’en liberté provisoire ?
      A quelle(s) condition(s), il retournera en prison ?
      Qu’en est-il des autres prisonniers politiques ?
      C’est discutable ?
      Alors pourquoi les discussions n’ont pas été enclenchées et faites ?

      Bien des personnes pensent que le FFKM a pris cette initiative par caprice d’’enfants manipulés : il a pris son temps, il a fait des entrevues, il a consulté l’armée, la CI : il a pris ses conclusions.

      Et faut-il le répéter :
      le FFKM organise, ne régne pas et ne gouverne pas.
      C’est lui qui a la crédibilité de faire rencontrer des personnes qui ne se seraient pas parlés ou tout simplement déplacés.
      Des consultations nationales, on en a vu des vertes et des pas mûres :
      On a vu ce que cela a donné : déjà au niveau de l’organisation.
      Comment peut-on construire un pays, quand les leçons de l’histoire récente ne sont plus dans les têtes ?
      Comme si la constitution du CT et CST ne sont plus dans les têtes, et ne parlons pas de la constitution de ce gouvernement.
      Gouvernement d’union nationale par son nom
      mais c’est le consensus qui fait défaut et tout le monde sait qui règne et qui gouverne.

      Ne nous racontons pas des histoires !

      Le FFKM, au départ, y est allé en traînant les pieds. C’est par l’insistance de ceux qui voyaient que cette application de la feuille de route tourne à la mascarade que des instances, y compris des instances de la CI, pas toutes, ont demandé la relève au FFKM.
      L’expression disait à peu près ceci :
      on va nous taxer d’ingérence si nous exprimons notre désaccord. Si vous, partie malagasy trouvez cela normal, on va s’éxécuter.
      Mais qu’est-ce que vous voulez vraiment ?
      D’où la consultation nationale.

      La question est donc de savoir si on va avaliser l’injustifiable ?
      Primauté du ventre, encore, contre le tribunal de la raison ?

      Mais nous n’avons fait que cela !
      et on fait semblant de l’oublier.
      Menaka mora, vary mora, tsena mora :
      et on veut remettre cela sur le tapis.

      Qu’on va nous mettre dans une réserve en bien mangeant en contrepartie, que tout le monde trouverait cela le salut.
      Derrière ces 48 candidats : chercher l’erreur ?
      Entre les mains de qui se trouve l’argent ou les argents qui vont être déversés lors de ces campagnes électorales ?
      Personne ne veut y penser ou réfléchir.
      Ce sera une grande foire aux dons...
      sans contre dons ?

      Et c’est nous que l’on va traiter d’idéalistes...

      Qu’est-ce que nous allons perdre, et qu’est-ce que nous voulons gagner ? : telle est peut-être la vraie problématique sur quoi il faut réfléchir.
      N’allons pas encore nous lamenter plus tard sur le déséquilibre des échanges Nord-Sud :
      si le ventre plein vous suffit,
      on va vous donner le ventre plein.
      Mais nous savons tous qu’une fois le ventre plein,
      nous ne crierons plus famine,
      mais justice.
      Et rebelote.

      Et le discours de la prostitution est pareil :
      si je me prostitue c’est pour le manger.

      Madagascar : un grand bordel !

      La question à quoi nous devons répondre aussi :
      comment nous allons gérer nos richesses ?
      Doit-on les laisser à la sagesse et au fitiavantanindrazana des gouvernants ?
      La démocratie, disais-je, c’est des procédure et des organismes de contrôle.
      Mais jusqu’à ce jour, bien que revendiqués par tous, la Haute Cour de Justice n’a jamais vu le jour.
      Les trafiquants de bois de rose, d’or, de pierres précieuses : nos gouvernants innocents et sages ?
      A qui profitera nos réserves de pétrole ?
      Se reposer sur la sagesse,
      et l’innocence de nos dirigeants,
      fussent-ils élus démocratiquement ?
      Mais une grande partie de nos futurs dirigeants sont déjà parmis ces 48 postulants...

      Un seul commanditaire pour ces 48 :
      l’amour de Madagascar et les Malagasy... ?

      Héritiers de mars 1947 :
      réveillez vous !

    • 2 mai 2013 à 20:04 | Radepy (#7163) répond à kakilay

      Merci encore et toujours.
      Le seul bémol c’est que certains forumistes s’abstiennent de vous lire de peur qu’ils s’en accomodent à vos idées, à votre idéologie ... C’est bien dommage !

  • 1er mai 2013 à 22:27 | diego (#531)

    Bonsoir Mr RAMAHEFARISOA,

    Je vous réponds ici.

    Attendons à ce que la SADC et ses alliés GASY le pouvoir de Transition actuelle, appuyer par derrière par la mouvance Ravalomanana, le futur grande perdante si élection a lieu au mois de juillet, acceptent enfin l’idée de reculer les élections :

    - ils tremblent tous devant l’Amiral....lol......il est aveugle mais son régard fait peur encore....

    C’est-à-dire la mise en place d’une transition de courte durée dont l’autorité sera acceptée par tout le monde.

    Je peux me tromper, mais une chose est sûre, Mr Ratsiraka a mis le doigt là où cela fait mal à la classe politique, qu’elle ne vaille pas grand-chose après 50 ans d’indépendance.

    Un mois de salaire....alleulouaaaa....dirait cette Dame....

    • 2 mai 2013 à 01:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diègo,
      Il n’y aura pas de report de dates d’élections mais l’Amiral rouge aura toute la latitude de développer son plan pour Madagascar durant la campagne élrctorale
      - "Bref,c’est le règlement de compte de 2002".
      Pour l’équité,il faut que Marc RAVALOMANANA soit présent,sur place.
      Le FFKM aurait dû mettre comme condition,pour cette réunion,la présence des trois anciens Chefs d’Etat Malgache.
      Espếrons une petite surprise pour le 03 Mai 2013,l’arrivée de Marc RAVALOMANANA,à Madagascar,avec le médiateur de la SADC.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 2 mai 2013 à 03:26 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à diego

      Avec ses retraites et sa mutuelle, Ratsiraka peut bien se payer une ou 2 paires de lunettes noires ... prise en charge par la Sécu. et sa mutuelle que les Malagasy ne disposent pas.

      Le regard de Ratsiraka ne fait pas peur du tout, vu (...) qu’il ne voit pratiquement rien. Ce sont les yeux de quelqu’un qui imaginent, réfléchissent beaucoup et fuient les regards des autres ... Et Didier Ratsiraka regrette toujours de ne pas être sorti 1° de sa promotion (Ecole navale de Brest et non Saint-Cyr ...) !

      Ratsiraka ne fixe personne ... Ses idées et pensées sont ailleurs. Ancien marin,il ne peut plus fixer l’horizon ... Les levers et couchers du soleil, sous toutes latitudes, il en a vus ... et en a fait voir autrement à d’autres : du socialisme rouge au capitalisme bleu pur et au libéralisme "sauvage"...

      Merci !

      (Ratsiraka veut surtout foutre la trouille à ... Pierrot Rajaonarivelo et autres ... rentrant dans la stratégie politique de clan Rajoelina ... "Plus il y a de candidats, plus l’élimination se fait mécaniquement, naturellement ... Pas la peine de se salir !!!").

    • 2 mai 2013 à 13:37 | diego (#531) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Bonjour,

      Au lieu de vous fatiguer à m’expliquer ce que je n’ai pas envie de savoir et entendre :

      - fatiguez-vous à expliquer à vos compatriotes la raison ou les raisons d’une vacance de plus de quatre années à la tête de votre pauvre pays.

      Quatre ans de vacance à la tête de l’État, Constitution disparue et des Institutions bafouées, prenez le temps de nous expliquer les causes, les effets, les Malgaches les subissent depuis quatre ans.

      En tout cas, Ratsiraka vous fait tourner en bourrique.....il vous fait perdre le Nord....il vous manipule, la preuve, vous n’avez que son nom en tête depuis 72h.....

      Et dites-moi donc ce qui arrive maintenant que je n’ai pas essayé de vous avertir ici depuis quatre ans.....

  • 2 mai 2013 à 00:59 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Le FFKM tel qu’il est commence toujours ses séances et réunions par une prière ...
    C’est tout à fait normal.

    Mais faute d’écoute, personne ne les entend.
    Et plus il se réunit sur la chose publique, plus il se décrédibilise.

    En tant qu’autorité morale et spirituelle, UN SEUL MOT de leur part suffit largement à faire réfléchir plus d’un ...

    Mais comme il se mêle de ce qui ne le regarde pas, politisé, le FFKM a du mal à s’en sortir et à marquer son indépendance et surtout sa neutralité.

    Tout le monde, acteur ou spectateur, ne sait plus à quel saint (ou sein, selon ...) se vouer ... Saint Marc ou Saint Ignace ou Saint Joël ou ... ?

    A M/car, on peut s’attendre à tout !!!

  • 2 mai 2013 à 09:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Invitation à lire un article dans le le JOURNAL "La Nation" du 30/04/2013
    N° 266.
    - "MADAGASCAR A BESOIN D’UNE POLITIQUE PERENNE"
    Pondu par Racl.R.
    Dernière phrse :
    - "Juste pour pour réflexion pour les prochains dirigeants".
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 2 mai 2013 à 18:48 | diego (#531)

    NY OMALY NO MIVERINA

    Au lieu de vous fatiguer à m’expliquer ce que je n’ai pas envie de savoir et entendre :

    - fatiguez-vous à expliquer à vos compatriotes la raison ou les raisons d’une vacance de plus de quatre années à la tête de votre pauvre pays.

    Quatre ans de vacance à la tête de l’État, Constitution disparue et des Institutions bafouées, prenez le temps de nous expliquer les causes, les effets, les Malgaches les subissent depuis quatre ans.

    En tout cas, Ratsiraka vous fait tourner en bourrique.....il vous fait perdre le Nord....il vous manipule, la preuve, vous n’avez que son nom en tête depuis 72h.....

    Et dites-moi donc ce qui arrive maintenant que je n’ai pas essayé de vous avertir ici depuis quatre ans.....

    Mihaino,

    Je vous ai bien lu compatriote et avec plaisir comme d’habitude. Je pose toujours et toujours la même question parce que les Malgaches et surtout les compatriotes qui savent tout sur tout le monde.....ces gens qui veulent traduire tous les politiciens GASY devant un Tribunal, dont eux seuls, ont le secret et les savoir-faire pour la mettre sur pieds et la rendre légitime aux yeux des Malgaches et de la Commuanuté internationale ce genre de tribunal, ont peur de nous dire pouquoi une vancace aussi longue à la tête de notre pays !

    Les Malgaches veulent savoir avant tout autre chose, les raisons :

    - d’une vacance de quatre années à la tête de l’État malgache.

    Tout le monde sait, mais on ne veut pas le dire, du moins pas à haute voix. 24 années de Ratsiraka, facile à dénoncer, c’est confortable, mais ceux qui s’y aventurent se sont montré qu’ils sont en fait les problèmes du pays, les gens comme eux sont les problèmes de Madagascar :

    - ce n’est pas le 24 années de Ratsiraka qui a plongé Madagascar dans une crise aussi stupide de 2009 et depuis quatre ans, mais l’incapacité et l’incompétence de ceux qui ont tenté de remplir le vide institutionnel que l’équipe Ravalomanana a laissé après la chute de ce dernier.

    DE TAITRA TAMPOKA TEO AHO, dirait l’autre. On vit dans un foutoir institutionnel, dans un état bordélique, mais beaucoup de citoyens pensent avoir compris, tout compris, mais pas ce qui arrive au pays et à son peuple depuis quatre ans, et ils pensent, preuve d’une frivolité d’esprit, esprit MAKOREL, que ce l’FFKM et Ratsiraka représentent des dangers pour le pays.

    On envoie le jeune homme chez le Papa pendant que l’Église du pays cherche à réconcilier les politiciens du pays. dès qui se moque-t-on ? ....les petits Mecs de la Transition pensent encore que pour sortir leur pays de la crise :

    - c’est avec les politiciens étrangers, Rome, le Mur de lamentation et le Nation uni qu’il faut qu’ils se réconcilient.

    - l’ex DJ et ses alliés ont recu beaucoup de monde en quatre ans, venant de la SADC de la France et d’autres pays encore, mais ils n’ont jamais jugé bon de recevoir leurs collègues, les ex-président, les ex- leaders de nos grands partis politiques, pas assez bien pour eux ? Ou pas assez intelligent, pas assez un beau monde ? A ma connaissance, ce n’est pas l’Afrique, ou la France ou encore l’Europe que l’ex DJ et ses alliés ont à diriger, mais Madagascar et son peuple et ses politiciens.

    Les conséquences de cette crises sont plus que visibles :

    - Madagascar n’a plus deux ou trois grands leaders politiques parmi les jeunes et des partis politiques solides derrière eux pour gouverner le pays, le lendemain des élections si on décide quand même d’y aller en juillet par exemple.

    Depuis quatre ans, on fait tourner la vie de notre Nation autour des MECS de la Transition dont la Communauté internationale a toujours superbement bien refusé de reconnaitre. Des petits MECS, parce qu’il faut être vraiment petit pour ne pas comprendre qu’on ne pourra jamais diriger un pays avec des hommes NON ÉLUS.

    Il faut vraiment que les hommes de cette Transition soient PETITS, des PETITS MECS, pour penser bâtir une IVe RÉPUBLIQUE à travers un référendum organisé par de NON ÉLUS.

    Les PETITS pensent PETIT :

    - Ratsiraka nous est arrivé en nous mettant plein la vue que lui, il est grand. Après voir vu et vécu dans un foutoir aussi sale et aussi puant depuis quatre ans, bien sûr que les Malgaches vont demander à ce qu’on leur dégage ces jeunes politiciens, DES PETITS MECS sans poils......Et Ratsiraka aurait raison de dire qu’il est GRAND.

    Attendons à ce que les dates des élections vont changer, Ratsiraka a déjà mi le pied dans le plat. La SADC et ses alliés GASY sont mis en index, et personne ne veut, surtout pas la SADC, prendre la responsabilité de ce que Madagascar deviendrait dans le cas ou les élections tourneraient au vinaigre. Parce que s’il y a guerre civile demain, on prendra l’ex-président mozambicain, et la Dame - un mois de salaire - et les petits MECS de la Transition comme responsables, c’est eux qui ont poussé le pays à aller aux élections alors que le pays n’a jamais été prêt.

    • 3 mai 2013 à 00:54 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à diego

      Dans ce cas, pour ne pas vous énerver, rien de plus FACILE comme solution :
      - ne pas lire mes propos.

      Et, soyez-en sûr, loin de mes intentions de "fatiguer" qui que ce soit.

      Avec tous mes respects.

      Veloma !

    • 3 mai 2013 à 03:12 | diego (#531) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Bonsoir,

      Je suis sans doute beaucoup plus serein que vous en ce moment et depuis toujours à propos de la crise malgache compatriote. Je n’ai jamais eu besoin de parler de la mutuelle et de la Sécu de Ratsiraka, vous oui, cela vous reste à travers de la gorge......et dans le même temps, vous avez un pays sans élus depuis quatre ans et qu’est-ce vous me parlez, 24 ans, Sécu, mutuelle de Ratsiraka......

      Et je vous ai envoyé un joli message :

      - que je ne suis pas à convaincre, je suis assez grand !

      Je lis tout le monde et d’autant plus quand on s’adresse à moi et surtout pour dire des âneries sur les anciens chefs d’État et leurs 24 ans au pouvoir par exemple, pendant que son pays n’a plus d’Élus.

      Je ne vous demande pas particulièrement de me lire.....vous vous adressez à moi, je vous ai répondu, point.... et ce serait toujours comme cela.....

  • 3 mai 2013 à 09:16 | jansi (#6474)

    CERTAINS D4ENTRE NOUS N’AIMENT PAS QUE JE LANCE DES SCOOPS. Il est vrai que le dernier concernant les candidatures n’a pas été totalement vérifiée car seul Didier Ratsiraka s’est positionné. Zafy a préféré donner une conférence de presse sur sa position : « constitution d’abord ! »

    Ce matin, avant que les nouvelles officielles ne tombent demain samedi ou lundi, je vous livre déjà ce qui m’a été rapporté : parmi les candidatures rejetées, il y aura LR8, DR et Vital.

    J’ai bien peur pour la sérénité du processus électoral. D’autant plus que la CENIT n’est pas prete du tout techniquement et logistiquement. Toutes les informations et renseignements à ce propos sont vérifiables.

    J’apprécie le coté CONCRET ET OBJECTIF de ce post de tiagasy que je reproduis partiellement ici ;
    Citations : "Oui avec un simple calcul le prix d’une élection fait froid au dos
    Une urne avec compteur peut contenir 1200 bulletins « normaux » (un bulletin= une enveloppe) et coute environ 300€.
    Combien y a-t-il de bureaux de vote à Madagascar ? (20.000 BV environ selon moi).
    Sur les 20 millions de malgaches, il y aura 9 millions de votant environ.
    Donc si on effectue le calcul, pour le 24 juillet, la CENI (T), devait avoir : 9 millions/1200 = 7500 urnes environ. Soit 7500 x 300€ = 2 250 000 € ( 32 625 000 000 fmg).
    32,625 milliards fmg équivalent à 32 625 ( Population d’ une ville moyenne à Madagascar) SMIC malgaches.

    Avec un bulletin unique à ...20 candidats retenus, Madagascar va dépenser :

    32,625 milliards x 20 = 652,5 milliards fmg = 652500 SMIC malgache ( Population de 3 grandes villes de province). ( 45 millions d’euros)

    Je laisse les épicuriens de calculer les prix des bulletins de vote et les enveloppes et les indemnités des personnes administrant les bureaux de vote.

    Ma question est très simple : la CENI (T) doit jouer la transparence sur le financement de la logistique. Le peuple veut savoir les factures de logistique, de fonctionnement et de la masse salariale.

    Je ne crois guère que l’UA, l’UE, l’ONU et les pays donateurs financeront la totalité de la logistique.

    Un opérateur économique malgache « agréé » par la Transition a-t-il eu le marché de financer « les élections » du 24/07/2013 ?

    NB : Les prix des urnes peuvent être vérifier sur internet." fin de citation.

    PENSEZ VOUS TOUJOURS QUE LES ELECTIONS AURONT LIEU ?? JE DIS QUE NON§ ATTENDONS LES RESOLUTION DE LA FFKM QUE J’AURAI DES DIMANCHE GRACE AUX AMIS, et que MT publiera lundi 6 matin probablement.

    La réalité d’une nouvelle et vraie transition conduite par des techniciens expérimentés et compétents, (sans aucun homme politique) , sans parti prix, sans ambitions électorales pourrait etre rapidement effective.
    Je maintiens mon analyse proposant RRanjeva à la tete de cette vraie transition qui conduira le pays vers des élections apaisées sans dorénavant le risque de crise post électorale cyclique. C’est possible et c’est souhaitable.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS