Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 23 octobre 2020
Antananarivo | 11h53
 

Santé

Coronavirus

Le Covid-Organics bientôt en Haïti

mercredi 20 mai | Mandimbisoa R.

Andry Rajoelina continue sa diplomatie médicale. Après avoir conquis quelques pays africains à travers les dons de Covid-Organics, remède élaboré par l’IMRA, et présentée comme remède miracle contre le coronavirus, voilà qu’il est en train de séduire les îles des Caraïbes en annonçant sa volonté d’offrir le Covid-Organics à l’Haïti. Hier, le chef de l’État malgache s’était entretenu en visioconférence avec le président haitien Jovenel Moïse.

Parallèlement à Madagascar, les premiers cas de contamination en Haiti ont été déclaré le 19 mars. Depuis, les contagions s’étendent dangereusement en Haïti. Selon le dernier bilan, plus de 500 cas ont été officiellement recensés, dont 170 en deux jours. Un bilan largement sous-estimé selon les experts.

« En Haïti, nous suivons de très près l’évolution de la pandémie en Afrique, dans l’océan Indien », confirme le chef de l’État haïtien. « Nous espérons compter sur la solidarité de Madagascar qui a mis à notre disposition le Covid-Organics. Je proposerai que notre comité scientifique puisse travailler avec le comité scientifique malgache pour une grande mise en valeur de notre plante médicinale en vue de soigner notre population », poursuit-il.

Sur son Twitter, Jovenel Moïse ne manque pas d’éloges envers son homologue malgache et a salué son geste envers quelques pays africains. « Ma conversation avec Andry Rajoelina a été enrichissante. Il m’a présenté les résultats préventifs et curatifs, obtenus par le Covid-Organics. Il a été convenu d’organiser une visioconférence entre nos deux cellules scientifiques sur le protocole de traitement de Madagascar », résume le président haïtien.

Malgré la mise en garde de l’OMS ou la réticence de l’Occident sur le Covid-Organics, la diplomatie sanitaire de Andry Rajoelina semble en tout cas poursuivre son chemin.

151 commentaires

Vos commentaires

  • 20 mai à 09:05 | Shalom (#2831)

    "en annonçant sa volonté d’offrir le Covid-Organics à l’Haïti".
    Dons à rembourser quelques jours après.
    Ce qui est fascinant dans ces dialogues entre chefs d’état sur ce produit, c’est que c’est entre noirs.Ce n’est plus la collaboration entre africains mais entre noirs. Non ?
    Question à 1 ariary : qui sera le prochain chef d’état ?

    • 20 mai à 10:24 | Ibalitakely (#9342) répond à Shalom

      L’ancien dj converti en démarcheur d’un produit de l’IMRA n’ose point parler de ce produit mal compris dans le domaine de la santé [un produit non seulement à 50% de composants confidentiels mais en + pas vanté par ses propres chercheurs, plutôt par des politiciens véreux (prm, ministre de l’éducat°, qqs sénateurs pirouettes, ... )] qu’à ses semblables. Est-ce que l’on s’attend à ce qu’il fasse son nouveau style de publicité en démarchant sur vidéoconférence avec Angela Merckel ou Donald Trump ou le PM d’Espagne ??

    • 20 mai à 10:30 | Ibalitakely (#9342) répond à Shalom

      & c’est seulement à Madagasikara & dans les pays semblables que l’ancien dj converti en démarcheur peut faire avaler, mampihinana amam-bolony ou encore inonareo ny omby maty fa ny hena tsakoina, des couleuvres à d’autres populat° (Sénégalais, Ivoiriens, Haïtiens ...).

    • 20 mai à 10:35 | poiuyt (#584) répond à Shalom

    • 20 mai à 13:15 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Le PIB par habitant à Haîti est de 871 dollars par habitant et , par an , alors que celui de Madagascar est de 471 dollars , presque la moitié . Bien que faisant partie des 20 Pays les plus pauvres du Monde , Haïti se trouve devant nous ,qui sommes classés 5ème rang au niveau Mondial . Tous les Pays pauvres ont été impactés par la Guerre , ou par des catastrophes naturelles (tremblements de terre à Haîti ) mais pas nous .Où vais en venir ? Nos deux Pays présentent des similitudes même si comparaison n’est pas raison . L’ ex Président de Haîti était un artiste célèbre dans son Pays , nous avons le nôtre actuellement au Pouvoir . Haîti vivait sous la terreur des dictateurs ,Papa Doc et Bébé doc avec ses milices ,les tontons macoutes qui terrorisaient toute la population . Nous avions eu le nôtre aussi ,pendant 21 ans ,et le DGID ne se gênait pas pour les représailles et la répression . Nous avons nos quartiers minés par l’insécurité (Isotry) ,eux ils ont le quartier "soleil " ,véritable refuge de tous les criminels du Pays , que la police évite d’y pénétrer, de peur d’ y être maltraité . La dernière comparaison , mais qui n’est pas des moindres (last but not least ) est l’ existence d’une Diaspora reconnue dans le Monde entier (USA ,Canada, France...)et qui ne veut plus retourner chez eux ,à cause de la corruption . Miami ,dont on parle souvent chez nous ,est peuplé de milliers d’Haîtiens et ils ont leurs propres TV , leurs Hôpitaux ,leurs quartiers (litte haîti) leurs propres centres commerciaux ...Bref ,comme les Malgaches , ils arrivent à s’exprimer en dehors de leur Pays .( Cherchez l’erreur ).Aussi ,cette recherche de nouveaux alliés , style dialogue Sud ,Sud , non alignés ou tout
      simplement dans la négritude , cette recherche donc est elle la nouvelle panacée ou la solution idéale ??? Nous devons nous ressaisir rapidement avant de s’engluer dans un tourbillon diplomatique dont nous nous en sortirons pas indemnes .

    • 20 mai à 13:31 | Jacques (#434) répond à Shalom

      20 mai à 10:35 | poiuyt (#584) répond à Shalom

      " Non la fiole est à vendre. Ou ira le bénéfice ? "

      (https://thenigerian.news/madagascar-asks-nigeria-to-pay-n78m-for-covid-19-herbal-remedy/)

      Hé oui le négoce est donc confirmé. J’espère simplement que cette histoire n’aboutisse pas à une escroquerie.

      Merci Poiuyt (#584) pour le lien.

    • 20 mai à 17:23 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      « Contrairement à de nombreuses impressions, Madagascar ne joue pas au Père Noël avec sa boisson aux herbes COVID-Organics ». C’est l’attaque d’un journal du Nigéria, « The Nation », dans son édition du lundi dernier à propos de la livraison du remède miracle Covid-Organics par la Grande Ile..

      Ce journal titre en effet que Madagascar « a demandé au Nigéria de payer 170 000 euros pour le lot livré par le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo ». « Embalo, qui a rendu visite samedi au président Muhammadu Buhari à la State House à Abuja, a apporté les médicaments alloués au Nigéria. Le président Buhari a déclaré que le Nigeria ferait passer le médicament par des tests intensifs pour déterminer sa pertinence. « The Nation a signalé qu’une facture avait été livrée avec le médicament ». Madagascar a demandé au Nigeria de payer plus de 170 000 € (N78, 200 000).Nous avons reçu la facture parce que le pays africain nous a fait comprendre que les médicaments ne sont pas distribués gratuitement », a déclaré The Nation citant une source. Ce journal ne cite pas sa source mais à l’allure des informations livrées dans l’article avec des déclarations de hauts responsables scientifiques du pays, on peut supposer très vite d’où vient l’information. Il faut remarquer que la communauté scientifique du Nigéria et la presse se sont déclarés totalement contre l’importation du Covid-Organics arguant que le Nigéria est scientifiquement doté que Madagascar en infrastructures universitaires et de recherche avec environ 200 universités publiques et privées, autant d’instituts de recherche et de plantes médicinales. Une forte pression s’est pesée sur le président nigérian qui a fini par accepter la vérification par les Nigérians du Covid-Organics avant toute utilisation. L’annonce de « The Nation » selon laquelle la livraison de Covid-Organics était assortie d’une facture de plus de 170 000 euros est-elle un argument de plus pour refuser la tisane promue par le président Andry Rajoelina ?

      Reprise par de nombreux journaux du Nigéria, cette information a été, en tout cas, démentie formellement par la directrice de la Communication de la présidence, Rinah Rakotomanga. Ayant pour principe de « ne pas démentir ce qu’on n’a pas fait », elle a quand même soutenu le contraire parce que nous lui avons « posé la question ». Ce principe respecté à la présidence permet pourtant toute une série de rumeurs et incite l’opinion à croire tout ce qu’on lit sur facebook et tout ce que rapportent les rumeurs.

      Certes, les services de la présidence ne vont pas perdre leur temps à courir les face bookers néanmoins plus le nombre de cas augmente, les fake news ou fausses informations progressent d’une façon exponentielle. D’ailleurs, la logique rend difficile la façon d’expliquer et de comprendre qu’il y a autant de malades et de décès avec le Covid-Organics. Le président Rajoelina et le Pr Vololontiana ont tenu à préciser que les nouveaux malades (et les décès) n’ont pas pris du Covid-Organics. La presse africaine se pose cependant des questions à ce sujet." (...)LGDI
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=43397

    • 21 mai à 15:04 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Shalom

      En plus d’être le pays le plus pauvre, Madagascar va bientôt devenir le plus "mafieux".

  • 20 mai à 09:13 | Shalom (#2831)

    Tao amin’ny Gazety "Tia Tanindrazana" androany miresaka ny fikarohana ataon’i RDC momba ny Artemesia :
    "Milaza fa manao “essai Clinique” ary manana “protocole” mazava izay efa natao tolo-kevitra tamin’ny Vondrona Afrikanina sy ny OMS. Ny an’i Madagasikara dia tsy misy “protocole clinique”, hoy izy. Tisane ny azy ireo izay Artemisia miampy zava-maniry fitsaboana hafa. Ny anay dia “Protocole” ary misy sary (schéma) mazava sy manaraka tsara ny fenitra na ny “norme de la recherche scientifique” fa tsy tahaka ny an’i Madagasikara, hoy io Dokotera Congolais io nanamaivana ny antsika.".

    MANAMAIVANA NY ANTSIKA : Diso ve ireo olona nampitandrina hatramin’ny voalohany fa tsy ilaina rotorotoina ny raharaha toa itony fa tokony manaraka ny fomba fikarohana iraisam-pirenena ?

    • 21 mai à 11:37 | manantena fa niova (#4971) répond à Shalom

      Madagasikara koa efa nifampiresaka tamin’ny DG OMS (visioconférence) momba ny covid-organics sy fanafody hafa izay efa karohan’ireo manampahaizana, dokotera malagasy.

      https://thenigerian.news/covid-19-madagascar-president-who-dg-hold-virtual-meeting/

    • 21 mai à 13:18 | Rakoto (#10929) répond à Shalom

      Un Pr chercheur sur un vaccin a déclaré :
      ’’En science, il n’y a pas de miracles. Il y a juste beaucoup de travail et beaucoup de patience’’

      - Je confirme que beaucoup de pays Africains utilisent des méthodes scientifiques avant d’administrer le covid-organics. Ils n’ont pas confiance à nos savants de l’IMRA.
      C’est trop précieux ce don ? ils n’ont pas le moyen de nous acheter d’autre ?

      - D’’autres pays Africains ont analysé chimiquement le covid-organics à fond pour trouver la composition,... Ils veulent voler notre brevet, fabriquer des contres façons , .... ?

      Ces 2 informations sont diffusés dans des médias Africains avec plus de détail.

      Il faut que l’OMS : Organisation des Malagasy Sitrana publie plus de communiqué pour rassurer tous.

      Bonne santé à tous la Malagasy

      Rakoto de Montpellier

  • 20 mai à 09:20 | mikeee (#10718)

    Bonne chance, vous en aurait besoin...

  • 20 mai à 09:25 | MALIBUC (#9345)

    "Il m’a présenté les résultats préventifs et curatifs....."
    Quels résultats ?
    Il n’y a eu aucun suivi ni contrôle !

    • 20 mai à 09:39 | Shalom (#2831) répond à MALIBUC

      Vous comprenez maintenant pourquoi les "pays noirs" n’avancent jamais ? Et dire que certains parlent de fatalité. Non, voyez le raisonnement de ce monsieur appuyé par celui de DJ le chargé d’affaire COV !
      Ce n’est plus Vive l’Afrique mais Vive la négritude !
      Si mes souvenirs sont bons, il y a quelques jours, DJ nous a parlé d’une collaboration avec une grande entreprise ou un grand laboratoire américain. Pourquoi n’entend-on plus parler ? C’est peut-être une entreprise afro-américaine !

  • 20 mai à 09:42 | Marika (#9389)

    Mbola mitohy hatrany ny fanaovan’i Madagascar tribune Publicité ny CVO.
    Be dia be ireo firenena sady tsy mahatoky no voasoloky amin’ity CVO ity , tsy mba asiany resaka
    mihitsy ; manginy fotsiny ny fikarohana efa manakaiky ny fivoahan’ireo vaksiny vita any US sy ny
    laboratoire SANOFI France ,tsy resahan’ny tribune izany.
    Ilay rano sandoka ihany no averimberina manamamo ny sain’ny marivosalosana eto.

  • 20 mai à 09:53 | olivier2 (#9829)

    Déception dans le clan Français..

    Et dire que "totof" Bouchard est rentré dans chez lui sans même un sachet de Thé magixx endemixx..

    Quel CAMOUFLET diplomatique !

    Et oui Totof...
    Pas de bras...Pas de chocolat !
    Pas d’iles éparses...Pas de thé magixx endemixx !

    ET PAN

    Il fait moins l’malin le totof maintenant hein ?

    • 20 mai à 10:22 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Il ne peut avoir de déception que dès lors où l’on attend beaucoup ....
      Ferme le gaulois déplumé, ce que Macron dit, Dieu le veut mais pas celui qui a disparu dans les rapides du fleuve Congo !....
      On attend la suite, laquelle ?’..
      Il paraîtrait que le saint Kagamé serait tenté par le breuvage, à un prix d’amis entre copains ?...
      Les réseaux d’influence de la présidence prennent de l’épaisseur dans un « qui se ressemble, s’assemble ! » oups !....
      Et le volet économique, silence radio ? En passe de se transformer en volée ?....
      1500 « européens« sur la liste d’attente, un sauve qui peut ou qui pourra ?’...

  • 20 mai à 10:13 | Isandra (#7070)

    Je pense que ces gens qui s’intéressent à cette tisane ne sont pas tous des idiots, ils savent de quoi ils parlent et discutent.

    Selon, le chiffre de l’OMS, 80% des Africains ont encore recours à la médecine traditionnelle, ils ont encore confiance à leur plantes médicinales.

    D’où ces intérêts envers cette tisane.

    • 20 mai à 10:49 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Haïti fait partie de l’Afrique !
      Et croyez-vous que les africains ont recours à la médecine traditionnelle plus que les asiatiques ?

    • 20 mai à 10:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Selon le chiffre de l’OMS, l’Asie 35 à 50% qui a recours à la médecine traditionnelle.

      Plus vous utilisez une chose, plus vous la connaissez, c’est pour ça, cette pratique a connu de l’amélioration ces dernières décennies, ex Homeopharma, IMRA, etc.

    • 20 mai à 13:02 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      50% avec le nombre de population en Asie vs 80% pour l’Afrique.
      Je reviens en primaire pour refaire le calcul

    • 20 mai à 22:19 | el che (#344) répond à Isandra

      Bonsoir Issandra,
      Hier, le tambavy malagasy est arrivé dans les supermarchés de Mahajanga. Beaucoup de sont rués sur les bouteilles, et des français, italiens et autres vazaha ont même emporté des cartons entiers de Covid19. Les avis sur MT sur ce remède sont souvent hors réalité.

    • 21 mai à 05:57 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 20 mai à 22:19 | el che (#344) répond à Isandra ^

      Bonsoir Issandra,
      Hier, le tambavy malagasy est arrivé dans les supermarchés de Mahajanga. Beaucoup de sont rués sur les bouteilles, et des français, italiens et autres vazaha ont même emporté des cartons entiers de Covid19. Les avis sur MT sur ce remède sont souvent hors réalité.


      Bla bla bla bla bla ...
      Je vous dis que c’est vrai et parce que c’est moi qui le dis que vous devez me croire etc ...
      C’est du DJ pure jus ! Vous êtes tous pareils, dommage de vous décrédibiliser de cette façon !
      On va dire que là vous plaisantez. C’est pour nous faire rire !

    • 21 mai à 10:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Cherchez vous quelles autres preuves, il ou elle est une preuve vivante, témoin oculaire, raconte ce qu’il a réellement vu.

      Pareille, pour moi, je vous rapporte ce que j’ai constaté et qu’on m’a raconté par plusieurs personnes et sur les réseaux, et vous pouvez trouver des témoignages qui le confirment.

      Mais, le problème ici, il y a certains forumistes pensent qu’ils ont le monopole de la vérité, tout ce que les autres raconte n’est que de mensonge.

    • 21 mai à 10:58 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra.

      Vous avez payé les Africains pour faire de la Pub pour votre Tisane ? Il y en a un qui a même osé dire que Mr Poutine a passé commande de la dite Tisane, ne jouez pas trop à ce jeu là avec Poutine c’est moi qui vous le dit !

      https://factuel.afp.com/la-russie-commande-la-tisane-malgache-censee-guerir-le-coronavirus-il-nexiste-aucune-trace-dune

    • 21 mai à 11:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Cherchez vous quelles autres preuves, il ou elle est une preuve vivante, témoin oculaire, raconte ce qu’il a réellement vu.

      Pareille, pour moi, je vous rapporte ce que j’ai constaté et qu’on m’a raconté par plusieurs personnes et sur les réseaux, vous pouvez trouver des témoignages qui la confirment.

      Mais, le problème ici, certains forumistes pensent qu’ils ont le monopole de la vérité, tout ce que les autres raconte n’est que de mensonge.

    • 21 mai à 11:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Wait and See, aucun commentaire à faire.

      Cependant, il y a quelque chose très sérieuse qui se prépare, elle ne pourrait pas du tout faire sourire les détracteurs. Les choses évoluent vite :

      Pas plus tard qu’hier, le Président a eu une conversation avec le Directeur de l’OMS, voici en Malagasy le compte rendu du President sur son compte Twitter :

      « Excellent échange avec
      @DrTedros qui salue les efforts de #Madagascar dans sa lutte contre le #Covid19.
      @WHO signera une clause de confidentialité sur la formulation du #CovidOrganics et appuyera le processus d’observations cliniques qui s’étendra sur tout le continent africain. »

      En Malagasy sur sa page Facebook :
      « Nahafapo ny resaka nifanaovana tamin’ny tale jeneralin’ny OMS ny Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus izay mankasitraka ny ezak’i Madagasikara amin’ny ady ataontsika amin’ny coronavirus. ⁣
      Ny OMS dia hanao sonia fifanarahana hitazomana ny tsiambaratelon’ireo singa nanamboarana ny tambavy Covid Organics ary hanohana amin’ny fanaovana ny andrana ity tambavy Malagasy ity izay ho itarina manerana ny kaontinanta Afrikanina. »

  • 20 mai à 10:19 | Rakoto (#10929)

    Annonce AFP Paris ce 19 mai à 21 h :

    Vaccin contre le coronavirus : le laboratoire américain Moderna appelle l’Europe à passer commande rapidement

    Un milliard de dose est en cours de production exclusivement pour les cobayes Américains et Européens. Ouf, pour ma famille à Betroka.

    ‘’Tambavy ihany hoy aho ny anay Malagasy’’ Hiran’i Tompokolahy BOUBOUL

    Bonne santé à tous les Malagasy

    Rakoto de Montpellier

    • 20 mai à 10:34 | betoko (#413) répond à Rakoto

      Selon les infos de France2 ce matin , ce vacci ne serait pas disponible qu’en automne , donc vers le mois d’octobre ou novembre en France

  • 20 mai à 10:39 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    Haiti, le pays de la MAGIE VAUDOU, fait appel à un "remède traditionnel amélioré malgache"..

    Avouez que pour les MARABOUTS et autre SORCIERS...c’est une SACREE CLAQUE !

    Thé Magixx Organixx fait il revenir l’être aimé ?

    https://mediumvoyantmaitreaza.wordpress.com/2020/05/04/faire-revenir-letre-aime-par-la-pensee/

    C’est possible...

     :)

    • 20 mai à 11:26 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Ne mettons pas en concurrence le pays du vaudou avec celui du zébu, « ils sont des nôtres, ils boiront le covid-organics comme les autres !....« 
      Imaginez la satisfaction de voir un produit d’appel devenir la coqueluche de ce que compte le sous-développement en figures emblématiques, serions-nous donc à l’aube d’un nouveau bloc ethnico- communautariste mais financé par leurs propres « têtes de turc ?« ....Oups !..
      La contestation avec les poches pleines contre ceux-là mêmes qui vous aident, vous soutiennent, vous béquillent ?...
      La COVID-19 nous a réservé de belles surprises, plutôt inattendues et contre-nature !...
      Vivement le vaccin que l’on passe aux choses sérieuses.....

  • 20 mai à 10:48 | elena (#3066)

    • 20 mai à 10:53 | Shalom (#2831) répond à elena

      Elena, nanao ahoana aloha ilay fisotroanao io tambavy io ?
      Ny tohiny ankehitrio ?
      Tsy lasa mavitrivitrika be izany ianao izao, te kanao spaoro hiazakazaka foana sa ahoana ?
      Ilazao vaovao izahay, mankasitraka e !

    • 21 mai à 06:28 | elena (#3066) répond à elena

      Hélas, mon cher Shalom, je ne suis pas allée jusqu’au bout de ma bouteille. Car comme l’a dit Isandra, on ne peut pas boire le CVO avec du scepticisme.
      Les 45 nouveaux contaminés n’ont pas eu assez de Foi.
      Le buvezentousceciestmonsang de DocJésus ne marche plus.

    • 21 mai à 11:09 | akam (#7944) répond à elena

      - La mediametrie en Afrique francophone a grimpe...les jours a venir nous le diront si c est une bonne pub pour faire connaitre l homme...mais certainement l efficacite du produit. Car il s agit d une allegation.
      - Un khon ne change pas d avis. L ignorance n est pas le propre du peuple en haillons. le President d une nation…des professeurs de medecine…des pretendus pilotes…des religieux de toutes confessions…croient qu une infection virale peut etre combattue par automedication ? Un Trump qui prend de la chloroquine sans prescription, un conhil qui diffuse une potion qui n a aucune propriete antivirale ne sont-ils pas en train de noyer leur ignorance dans l incompetence ? Ou vice versa ? En tous cas, la verite ne peut pas etre biaisee car l infantilisation du peuple merite la pire des sanctions.

  • 20 mai à 10:52 | betoko (#413)

    Shalom
    L’artemisia en Afrique ne donne que 0,9% de molécule contrairement à celui de Madagascar qui est de 1,5% .ce que ce jounal voulait nous dire " N’achetez pas ce qui est fabriqué à Madagascar mais celui fabriqué en Afrique
    Zany ve noho tia tanindrazana ?

    • 20 mai à 11:22 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko, arahabaina !

      Izay teny rehetra hifampiresahana dia indrisy fa toa tsy misy miditra ao amin’ny tsikalam-pieritretan’i Betoko mihintsy, na atao teny vahiny io na atao amin’ny tenindrazana. Efa betsaka ihany izay niala nenina ny mba hanampy azy fa diso làlana avokoa…moa aretina mitaiza ve sa efa tarazo nolovaina nifandimbiasan’ny taranaka ?

      Efa impiry i Betoko no nolazaina fa ny taha na ny fatra amin’ny singa voatahiry ao anatin’ny zavamaniry ambolena iray dia misy fomba maro azo entina hampitomboina azy, na io amin’ny alalan’ny :

      -  Karazan’ny zavamaniry ambolena izay maro tokoa, raha ny Artemisia dia misy karazany efajato samy hafa, azo atao tsara ny ny mifantina ny karazany ambolena araka izay toetra tsara misy eo aminy, na koa mampivady ny lahimbony sy vavimbony samy hafa karazana mba hahazoana taranaka tsara mifanaraka amin’izay toetra tiana ho azo
      -  Fampiharana ny haitao ara-pambolena nohatsaraina, ka fidiana tsara ny toetany (nofontany, tsirontany) hanaovana ny fambolena, na koa mitondra ireo singa amin’ny alalan’ny zezika na fanafody mba atao sakafon’ny zavamaniry ambolena izay alainy amin’ny fakany, ary izay fatra na taha tianao ho azo no amin’ny singa ilaina no fatra omena amin’ny sakafo

      Fehiny : azo hatsaraina tsara ny karazan’ny zavamaniry hambolena araka izay filàna sy tanjona tianao hotratrarina, noho izany azo atao tsara ny mahazo ny taha 1.5 % na aiza na aiza hanaovanao ny fambolena rehefa feno ny fepetra amin’ny toetrandro ilaina (hafanana, hamandoana, hazavana, rivotra).

      Efa ala nenina izao atao aminao izao ry Betoko noho ny maha zokiolona efa voky andro anao…

    • 20 mai à 13:10 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Betoko,
      Tsy milaza mihitsy ilay gazety hoe mividiana ny vokatra any RDC fa fanontaniana no mipetraka hoe : fa nahoana ny any RDC no mampiasa ireo "protocoles" sy manao " "essais cliniques" fa ny eto amintsika no tsy manao ?
      Midika ve izany hoe mandehana mividy an’itsy f’aza iroa anankiray iroa ?
      Rehefa avy mamaky ny lahatsoratra ianao, dia " ... anao ny safidy, ny tsara sy ny mora vidy, safidio !" (dokam-barotra "Aigle d’Or" faniny nohirain’i Henri Ratsimbazafy)

    • 20 mai à 13:12 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Mino aho ry Betoko fa "Karenjy" ny fiaranao.
      Tsoriko fa ny an’ny fianakaviako dia "Karenjy" vita avy any amin’ny faritr’i Betsileo.

    • 20 mai à 13:29 | lanja (#4980) répond à betoko

      L’artemisia en Afrique ne donne que 0,9% de molécule contrairement à celui de Madagascar qui est de 1,5% ....

      La petite variation de condition du lieu d’implantation change tout pour une plante,....l’ensoleillement, sol ,eau etc...
      quand est ce ANR se débarrasse de ces fanatiques qui avancent n’importe quoi pour le soutenir !

  • 20 mai à 10:58 | rayyol (#110)

  • 20 mai à 11:13 | I MATORIANDRO (#6033)

    Henatra ho an’ny vahoaka sy ny firenena iray manontolo ty ranon’ iem ty !!!

    ze mbola tsy nahita aloh de afka manandrana.

    Hilaza ndray zao r’inandra lohanangidina sy ny forongony fa voan’ny fahombiazany ry mpandravatafaraitsitomponandraikitra.

    • 20 mai à 11:23 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Mantoriandro,

      Izay tsy nahita inona ?

      Izahay nanandrana dia tena nahita, vao maika mazoto homana, mahita tory tsara, ny sery sy ny kohaka mpahazo isan-taona ny tsoaka hoatran’ny tsy teo. Tena miakatra hoa ny hery mpanohitra aotrik’aretina.

      Hoatran’ny nampividy teny ananano teny hono i Dada, cartons maro no niditra tany Faravohitra teny, hanaovana test angamba ? "Tena za matoky tambavy leretsy, mangidy aza asiko eny an-dalana ko, kapoaka io, mila mifampatoky isika, raha tsy izany loza".

    • 20 mai à 13:20 | Shalom (#2831) répond à I MATORIANDRO

      Aiza ny porofon’ireo tompoko ? Misy valim-panarahana ve ?
      Tsy vitan’ny tanisaina eto dia hoe inoana fa marina.
      Tena mpianatr’i DJ marina ianareo itony. Tsy izy moa no milaza dia tsy maintsy inoana fa fanafody miaro sy manasitrana ilay izy ?
      Dia avy teo ovaina miandalana araky ny fikotaban’ny resaka mandeha amin’ny serasera ary lasa tambavy amin’ny farany.
      Dia tokony hino izany izao tontolo izao satria i DJ no miteny.
      Diso ve aho nilaza fa io DJ io izany ilay Mashia andrasan’izao tontolo izao ?
      Hanoratra any Israely aho hilaza io vaovao mahafaly io mba tsy hiandry hafa ry zareo.

  • 20 mai à 11:28 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    A chacun son "bébé Doc" ?

    LOL

    • 20 mai à 20:04 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Olivier 2

      Oui, avec un père surnommé papy Doc, vous y voyez un parallèle ?’..
      Mais, pour ce qui nous concerne dans le rôle du papy un amiral ?....
      Résumer en un mot cette saga Africa, même Yannick serait resté bouche bée !.....

  • 20 mai à 12:10 | Isandra (#7070)

    Ca fait des jaloux ah ! Quand même.

    Ravalo ne réussissaient pas à attirer autant d’attention pour ses yaourts, bien qu’ils étaient en bonne qualité,...

    Je ne sais pas quelle sera la suite de tous ces intérêts, mais, au moins, Rajoelina a su faire parler dans le monde son pays. Personne ne peut prédire quelle sera la retombée de tout cela sur notre économie, le tourisme, etc, en tout cas, ce qui est sur, on ne regarde plus Madagascar comme on le regardait auparavant.

    • 20 mai à 12:40 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Encore une fois vous êtes tombée sur la tète ma pauvre fille !
      C’est sur les haïtiens(plus pauvres que les Malgaches) ,les nigérians et autres africains vont venir faire du tourisme chez vous !
      Pour l’Europe c’est raté d’ailleurs 1500 d’entre eux ont demandés leur rapatriement le plus rapidement possible !
      Et le don au Nigéria ,facturé 170 000 euros (680 millions d’ariary ,quand même) ,vous pensez que l’image de votre est positive ?
      Mais votre présida de merda ,il a pas autre chose à faire que des vidéos conférences commerciales ?

    • 20 mai à 13:12 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      Cette allégation est à vérifier, donc, il ne faut pas le manger avec le poil.

    • 20 mai à 13:46 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Oui,
      yaourt, c’est rien par rapport au buzness de Vidjar et Bionexx ,
      vous pouvez faire la fête ,
      ne faites pas attention aux jaloux,
      seulement, n’oubliez pas, les malgaches savent ce qui se passe,

    • 20 mai à 16:21 | mamabe (#873) répond à Isandra

      Wait and see !!

    • 20 mai à 17:28 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Pour le Sud que se passe t il
      Ou est le medicament existe t il deconfinement certaines ecoles deconfinent d autre pas Aucune nouvelle c est comme si les populations du sud n existait pas On annonce un cas de gueri a Tulear On ne savait meme pas qu il y en avait

  • 20 mai à 12:13 | Vohitra (#7654)

    Pourquoi le groupe des pays non-alignés n’existent plus dans l’échiquier de la géostratégie mondiale actuellement ?

    Bien sûr, l’antagonisme entre l’occident et le bloc des pays communistes durant la guerre froide n’existe plus, et ceux qui en étaient les initiateurs à l’époque (Nehru, Tito, Nasser…) n’avaient pas voulu devenir les pions soit des Soviétiques soit de l’Amérique, mais l’un des facteurs prépondérants dans la disparition de ce groupe est la situation de pauvreté économique qui n’avait cessé de s’aggraver à l’époque pour chacun des pays membres entraînant des instabilités politiques interminables devenues même des foyers dangereux de guerres civiles…

    Et avec cette potion magique, le démarcheur a bien voulu s’appuyer sur le point d’ancrage du panafricanisme pour aller à la conquête du marché africain, mais la ruse affichée par les frères africains a mis un frein à l’élan de départ, les uns avaient mis à profit la réception des donations pour identifier ses composants magiques par voie d’analyse, les autres en profitant des lacunes évidentes en amont de la production de la tisane pour engager des démarches scientifiques dans les règles et en accord avec les procédures mondialement admises…le faux leader d’un mouvement africain défenseur de la médecine traditionnelle est progressivement réduit aux rôles d’un publicitaire misant sur la magie des mots pour convaincre ses interlocuteurs, en s’inspirant des stratégies des sectes évangéliques profitant de la pauvreté de ses proies pour capturer leurs finances et avoirs dans la promesse de miracles avec la potion magique…à la manière d’un Tatandraza Marc…

    • 20 mai à 12:54 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      "Et avec cette potion magique, le démarcheur a bien voulu s’appuyer sur le point d’ancrage du panafricanisme pour aller à la conquête du marché africain, mais la ruse affichée par les frères africains a mis un frein à l’élan de départ, les uns avaient mis à profit la réception des donations pour identifier ses composants magiques par voie d’analyse, les autres en profitant des lacunes évidentes en amont de la production de la tisane pour engager des démarches scientifiques dans les règles et en accord avec les procédures mondialement admises".

      Vous voyez, voilà, votre énième imagination, je commence à croire que vous prenez quelque chose, pour avoir autant d’imagination, mais, il faut le faire quand même avec modération.

      - Déjà, le Président n’a jamais dit qu’il s’agit de potion magique, ne faites pas lui dire ce qu’il n’a pas dit.

      - L’IMRA a bien fait de ne pas divulguer les autres plantes qui composent, avec l’artemisia cette tisane, parce que cela empêcher de se faire doubler par les autres. Je ne pense pas qu’à partir de l’analyse de cette tisane, ils arriveront à savoir quelles sont ces plantes,...

      - La plupart des comités scientifiques ont affirmés qu’ils analysent cette tisane pour qu’ils puissent créer un protocole de sa distribution, pas autres choses.

      Par ailleurs, on voit bien que votre souci n’est plus sur l’efficacité de cette plante, mais, sa réussite pour conquérir le monde. C’est maintenant votre combat, entraver la réussite de cette tisane made in Madagascar.

    • 20 mai à 14:01 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      Vous n’en n’êtes plus à la simple analyse mais à une chirurgie explicative du sujet !....
      Claire et nette, un beau travail de réflexion...
      Bravo ....

    • 20 mai à 14:01 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      En voila une trouvaille et decouverte d une procedure : protocole de distribution...selon l inegalable Isandra...

      Aie aie...

      Une confusion volontaire entre tests cliniques et distribution sur le marche de Namontana et Bekiraro...

      On peut s attendre a tout avec une enivree pareille...

    • 20 mai à 14:15 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Je vous préviens que cela n’existe pas dans le monde imaginaire où vous surfez habituellement, mais, ça existe bel et bien dans certains laboratoires, certaines structures, si vous ne savez pas.

  • 20 mai à 13:50 | olivier2 (#9829)

    @ Isandra

    Dans le cadre de la réconciliation malgacho-malgache héritée de Maputo ( combien déjà ? ), vous pourriez proposer à votre ami Ra8 de produire un YAOURTH MAGIXX ENDEMIXX.

    Ainsi, vous feriez d’une pierre deux coups !

    En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées !

    Merci qui ?

     :)

  • 20 mai à 14:05 | Rakoto (#10929)

    Classement mondial des fabricants de médicament/ vaccin contre le coronavirus :

    N° 1 : MODERNA – Amérique
    N° 2 : SANOFI – France
    N° 3 : IMRA – Madagascar
    N° 4 : DADARABE - Madagascar

    C ’est très encourageant pour moi qui est Malagasy,

    Bonne santé à tous les Malagasy

    Rakoto de Montpellie

    • 20 mai à 14:40 | Besorongola (#10635) répond à Rakoto

      NE PAS SOUSESTIMER LES CHINOIS !

      Covid-19 : un laboratoire chinois pense pouvoir stopper la pandémie "sans vaccin"

      lexpress.fr Il y a 20 heures

      Ce type de traitement à base d’anticorps pourrait en plus s’avérer plus rapide à diffuser dans la population qu’un vaccin.

      © afp.com/JEFF PACHOUD Selon ce laboratoire chinois, le traitement pourrait être disponible avant la fin de l’année. (Illustration)
      Une centaine de laboratoires mondiaux rivalisent pour produire un vaccin contre le nouveau coronavirus, mais en Chine des chercheurs affirment avoir déjà mis au point un traitement à même d’arrêter l’épidémie. Un médicament en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin ("Beida") permettrait non seulement d’accélérer la guérison des malades, mais aussi d’immuniser temporairement contre le Covid-19.
      Un "remède potentiel"
      Lors d’un entretien avec l’AFP, Sunney Xie, directeur du Centre d’innovation avancée en génomique de Beida, explique que le traitement marche chez la souris. Son laboratoire a prélevé des anticorps auprès de 60 patients guéris de la maladie avant de les injecter chez les rongeurs. "Au bout de cinq jours, leur charge virale avait été divisée par 2500", assure-t-il. "Cela signifie que ce médicament potentiel a un effet thérapeutique".
      Une étude sur cette recherche a été publiée dimanche dans la revue spécialisée "Cell". L’étude y voit "un remède" potentiel contre la maladie et note qu’elle permet d’accélérer la guérison. "Nous sommes experts en séquençage de cellule unique, pas des immunologues ni des virologues", souligne le professeur Xie. "Lorsque nous avons constaté que notre approche permettait de trouver un anticorps qui neutralise (le virus), nous avons été transportés de joie".
      Selon lui, le traitement pourrait être disponible avant la fin de l’année, à temps en cas de nouvelle offensive hivernale du Covid-19 qui, surgi en Chine à la fin de l’an dernier, a déjà contaminé 4,5 millions de personnes dans le monde, dont plus de 316 000 mortellement.
      "La préparation des essais cliniques est en cours", ajoute le chercheur, précisant qu’ils se dérouleront en Australie et dans d’autres pays. Avec la décrue de l’épidémie en Chine, le géant asiatique ne dispose pas suffisamment de porteurs du virus pour procéder à des essais sur l’homme. "Ce que nous espérons, c’est que ces anticorps deviennent un médicament spécial qui permettra d’arrêter la pandémie", déclare-t-il.
      Une immunité momentanée
      Si plus d’une centaine de laboratoires mondiaux se sont lancés dans la recherche d’un vaccin, celui-ci pourrait n’être disponible que dans 12 à 18 mois, a averti l’Organisation mondiale de la santé. Un traitement à base d’anticorps pourrait donc s’avérer plus rapide à diffuser dans la population.
      En Chine, plus de 700 patients ont déjà reçu du plasma (un constituant du sang) de malades guéris, une technique qui a produit "de très bons effets", selon les autorités sanitaires. Mais la quantité de plasma disponible "est limitée", relève le professeur Xie. Alors que les 14 anticorps utilisés dans sa recherche pourraient être rapidement reproduits à grande échelle, selon lui.
      Cette approche a déjà été adoptée avec succès pour combattre d’autres virus, comme le VIH, Ebola et le Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Mers). Un traitement contre Ebola, le remdesivir, a donné de bons résultats aux Etats-Unis contre le Covid-19, accélérant la guérison des malades, mais sans réduire significativement le taux de mortalité.
      Selon le professeur Xie, le traitement mis au point à Pékin pourrait lui offrir une immunité momentanée face au virus. L’étude révèle que si l’on injecte des anticorps à une souris avant de lui administrer le virus, elle reste à l’abri de l’infection. Cela permettrait de protéger des soignants pendant quelques semaines, voire quelques mois, espère le spécialiste chinois. "Nous pourrions stopper la pandémie avec un traitement qui marche, même sans vaccin", espère-t-il.

    • 20 mai à 15:19 | lé kopé (#10607) répond à Rakoto

      Pendant que le Calife mise sur le fameux breuvage organix , le peuple s’enlise dans les autres autres maladies endémiques (Palu et Dengue ). De l’autre côté ,Il est évident que le nombre de personnes infectés du Coronavirus monte actuellement , mais c’est parce qu’ils n’ont pas bu le Covid Organics !!! . Si par malheur , le remède traditionnel amélioré n"est pas efficace ,je dis bien par malheur (gare aux mauvaises langues ...)
      Existe -t-il un plan B pour nous sortir du marasme économique dont la population subit les désagréments actuellement ? Ce n’est pas le tsena mora ,le vary mora , tosika fameno qui vont nous sauver de la famine . Si on nous incite à produire de l’Artémésia à la place du riz , comment allons nous faire pour atteindre les rives de l’autosuffisance ? Déjà que des voix s’élèvent contre la discrimination et la corruption qui sévissent dans ce milieu . La réaction du peuple sera à la hauteur des promesses vendues durant la période électorale , mais pour nos dirigeants , ce n’est pas pour demain .

  • 20 mai à 14:54 | olivier2 (#9829)

    @ isandra

    Je viens (enfin) de tester le Thé Magixx endemixx dans sa version bouteille 33 cl..

    Bon bah, je ne sais pas si vous avez oublié les conservateurs, mais en tout cas..

    L’odeur qui s’en dégage ressemble à celle des égouts d’une ville ..c’est un puissant vomitif.

    Je ne sais pas comment les gosses des écoles de Tana vont pouvoir boire cette horreur plusieurs fois par jour ..

    Le peu de STEVYA que vous avez mis dedans couvre tres difficilement une horrible amertume..
    je voulais "tester" afin de reconnaitre ou non certaines plantes..mais c’est impossible, en ce qui concerne cette version liquide..

    En tout cas, il vaut mieux vendre des sachets que ce liquide imbuvable..a l’odeur pestilentielle..
    ( probleme de conservation ?).

    Brrrrr

    • 20 mai à 17:31 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier,

      Si vous la buvez, après avoir fumé des herbes, c’est sur que son gout change, :)

      C’est vraie, il faut la stocker à l’abri de la chaleur, c’est la difficulté de ses transports vers les autres régions chaudes,...!

    • 20 mai à 17:32 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier,

      Si vous la buvez, après avoir fumé des herbes, c’est sur que son gout change, :)

      En effet, il faut la stocker à l’abri de la chaleur, c’est la difficulté de ses transports vers les autres régions chaudes,...!

    • 21 mai à 10:30 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ Olivier 2

      On reconnaît ce fin gastronome qui sommeille en vous, vous prenez des risques assumés ?...
      Vous auriez du faire comme son promoteur ou le schtroumpf des Barea, boire la potion sans décapsuler la bouteille !....
      Le préventif et le curatif se méritent et demandent l’indulgence des heureux bénéficiaires !..
      Avez-vous l’intention d’ouvrir une rubrique culinaire sur le forum ?....
      Une demande de ma part : tester le pangolin avec la communauté chinoise du cru cela devrait être possible ....
      On attend avec une certaine impatience vos commentaires !....

    • 22 mai à 01:01 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à olivier2

      Ah, j’oubliais, Madagascar va construire de grandes autoroutes mais n’a pas de camions réfrigérés.

  • 20 mai à 16:21 | Isandra (#7070)

    POUR QUE VOUS SOYEZ EPARGNE, BUVEZ CVO.

    "L’épidémie liée au Covid-19 se propage de façon inquiétante à Madagascar. Alors que les cas confirmés ont déjà dépassé la barre des 300, un second décès vient d’être annoncé hier. La ville de Toamasina est désormais l’endroit qui enregistre le plus de cas. Dans son discours adressé au peuple malagasy, dimanche dernier, le Président Andry Rajoelina avait déjà révélé que les personnes qui viennent d’être dernièrement testées positives au coronavirus n’ont pas consommé le tambavy Covid- Organics. Des propos qui ont été moqués par certains détracteurs du régime sur les réseaux sociaux mais qui ne sont pourtant pas dépourvus de pertinence dans le contexte actuel.

    Hier, lors de son intervention quotidienne sur la chaîne nationale, le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle a également affirmé que le ressortissant philippin qui avait succombé à la maladie n’avait pas pu bénéficier du protocole de traitement utilisé dans les centres hospitaliers du pays. Etant donné qu’il n’a pas été pris en charge au sein d’une clinique privée, il n’a donc pas reçu de soins à base du remède CVO. Contrairement aux autres pays du monde qui sont dans l’attente d’éventuels vaccins ou médicaments, Madagascar dispose d’un remède destiné à la prévention et le traitement du coronavirus. Les autres pays n’ont donc que les gestes barrières pour se protéger mais nous, nous disposons de cette décoction qui ne comporte ni risque ni effets secondaires. Mieux, grâce à des doses prises avec respect des indications, elle permet se renforcer notre système immunitaire. Outre les quelques contre - indications pour les personnes considérées comme vulnérables (hypertendues, diabétiques, femmes enceintes et allaitantes), le CVO peut être consommé sans le moindre risque.

    Qu’est - ce qu’on attend alors pour en boire ? Puisqu’il y est toujours mieux de prévenir que guérir, la balle est dans le camp des citoyens. En faisant abstraction de toute animosité politique, chacun peut tout simplement choisir de se protéger. Bref : Buvez Covid- Organics ! Au pire, on souffrira d’une légère amertume gustative pendant l’ingestion mais au mieux, nous serons … immunisés." La verte.mg

    Pour les andafys, il faut attendre le vaccin qui est encore any ankibon’ny omby, et l’ouverture de vol, mais, en attendant, aboyez vous comme d’hab, ça vous fait du bien et dégage la frustration et le mal du pays,...

    • 20 mai à 19:01 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Iriko ho voa nareo mianakavy ao de avy n’y olona mandatsa hoe tsy nisotro le ranon’iem ry zareo.

    • 20 mai à 19:58 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Mais apportez les preuves scientifiques au lieu de palabrer.
      Que les "scientifiques" de ce pouvoir sortent des éléments factuels sur un site gouvernemental par exemple avec des données vérifiables et on n’en parle plus !
      Vous avez bien une "scientifique" doyenne de la fac de médecine !
      Ce n’est pas aller sur la lune quand même.
      Ainsi, tous les sensés de ce monde puissent les vérifier.

      Mila voa tsiahy ohatran’ny anti-bavy mandeha hamosavy, tsy tanty ny entin’ny ody saingy tahotry ny ho tra-maraina.

    • 20 mai à 20:03 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      En résumé ,acheter l’orgasme x pour remplir les poches du DJ !
      Si cela ne soigne pas c’est pas grave !
      Cette potion à l’artemesia était prévue pour soigner le paludisme !
      Pourquoi ne pas s’en servir pour cela ,le nombre de cas étant de plus en plus important ,ce serait une bonne idée !
      Peut être que parce que cela ne marche pas aussi contre le palu !

  • 20 mai à 18:18 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Au royaume des aveugles les borgnes sont rois

  • 21 mai à 09:33 | Turping (#1235)

    Selon une étude publiée dans Plos One, il existe un lien extrêmement fort entre la présence de maladies infectieuses dans une population et sa sympathie pour les régimes autoritaires

    Adolf Hitler était obsédé par les virus.

    Après la Grippe espagnole, qui ravagea l’Europe en 1918-1919, l’Allemagne fut en effet touchée par une pandémie de choléra (1923) tandis que la tuberculose et la polio continuaient à se répandre.

    En 1924, le grand romancier allemand Thomas Mann publia “La Montagne magique” (Der Zauberberg). Ce roman, qui est “considéré comme l’une des œuvres les plus plus influentes de la littérature allemande au XXe siècle” [1] relate la vie dans un terrible sanatorium de tuberculeux à Davos, en Suisse.

    Cette histoire traumatisa les Allemands au point qu’une des premières mesures prises par Hitler après son arrivée au pouvoir en 1933 fut un grand programme de lutte contre la tuberculose. Il mobilisa une flotte de camions équipés d’appareils aux rayons X pour dépister la maladie par radiographie des poumons et isoler les malades.

    Vous n’aviez pas le choix de vous faire dépister ou pas. La devise des Nazis, rappelons-le, était “l’intérêt commun devant l’intérêt individuel” (“Gemeinnutz vor Eigennutz”). Elle fut gravée sur les pièces de monnaie de 1 Mark à partir de 1933 :

    Après la tuberculose, Hitler lança un grand programme pour désinfecter les usines et éliminer les poux et les rongeurs, vecteurs d’épidémies.

    Le gaz Zyklon B, utilisé plus tard dans les chambres à gaz, fut utilisé à cet effet.

    Il lança aussi un grand plan pour les espaces verts autour des usines, avec des arbres et des fleurs pour créer un environnement plus “sain”. La jeunesse était embrigadée dans des colonies appelées “Jeunesses Hitlériennes” pour des activités dans les campagnes, les forêts, loins de l’air vicié des grandes villes, pour ainsi “fortifier la race” et contribuer à faire “reverdir” l’Allemagne.

    Mais la lutte contre les “infections” en tout genre ne devait pas s’arrêter là. Les Nazis l’étendirent aux hôpitaux psychiatriques, les handicapés mentaux étant considérés comme des faibles et des indésirables, consommant des ressources nécessaires aux “travailleurs allemands”. Ce fut ensuite le tour des Tziganes, des Juifs, des Slaves, considérés comme inférieurs et porteurs de maladies, et enfin à toutes sortes d’autres groupes sociaux désignés comme inutiles ou nuisibles.

    Le feu, symbole de la purification
    Ce dégoût et cette peur des infections explique aussi pourquoi Hitler adorait le feu. Les Nazis utilisaient le feu comme symbole de leur mouvement.

    Le feu est, par excellence, l’élément purificateur.

    Il permet de détruire toute vie, et donc toute maladie.

    Les Nazis organisaient des marches au flambeau nocturnes dans les rues de Berlin, ainsi que d’immenses cérémonies la nuit où 150 000 hommes étaient alignés en carré parfait, ou en croix gammée, tandis que d’immenses torches illuminaient la scène et de puissants projecteurs balayaient le ciel.

    On sait également l’usage du feu dans les fours crématoires, destinés à faire disparaître toute trace de personnes humaines et donc tout microbe.

    Un lien étroit entre régimes autoritaires et présence de maladies infectieuses
    Selon une grande étude publiée dans Plos One en 2013, il existe un lien direct et très étroit (corrélation de 0,7) entre la prévalence des maladies infectieuses dans une population, et la sympathie de celle-ci pour les régimes autoritaires. [2]

    Autrement dit, plus le risque (réel ou imaginaire) d’infection est élevé, plus la population approuve, voire demande, des mesures autoritaires, restreignant ses libertés.

    Plus il y a de risque de maladies infectieuses, plus une société devient même sexiste, xénophobe, ethnocentriste, ont expliqué Randy Thornhill, Corey L. Fincher et Devaraj Aran en 2008 dans un célèbre article intitulé “Parasites, démocratisation et libéralisation des valeurs parmi les pays contemporains”, publié dans Biological Reviews (Cambridge Philosophical Society), et qui aurait pu leur valoir le prix Nobel. [3]

    Ces auteurs ont identifié un système “d’adaptation de l’homo sapiens pour gérer le problème des maladies infectieuses.” Dès que nous sentons augmenter le risque d’infection, nous acceptons (nous demandons !) aux Autorités de restreindre nos libertés pour nous protéger.

    Or, l’être humain étant le principal vecteur des maladies infectieuses, la meilleure façon de nous protéger est alors d’interdire aux autres êtres humains de nous approcher, en fermant les lieux publics, en interdisant les rassemblements, les fêtes, en fermant les frontières, ou limitant les déplacements sur le territoire, voire en imposant des mesures de distanciation sociale permanentes.

  • 21 mai à 09:36 | Turping (#1235)

    suite,

    La liberté et la promiscuité sexuelles, en particulier, sont ardemment combattues, ainsi qu’on le voit avec les consignes de distanciation actuelles au nom du Covid-19, décrite dans une toute récente étude chinoise comme “maladie sexuellement transmissible” [4] et donc une justification supplémentaire d’éviter les rapports.

    Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous avons considéré comme un phénomène “naturel” la marche des pays vers l’ouverture, la démocratie, la libéralisation des mœurs, le mélange des cultures. Se pourrait-il que ce phénomène ait en fait été largement provoqué par les antibiotiques, les vaccins et le progrès médical ? Et que, privés de cette sécurité nouvellement acquise, nous renoncions à tous les progrès et droits dont nous prétendions être si fiers ?

    Emprisonnements, violences et déportations en cas d’épidémie
    Au Koweit, au Qatar, sortir sans masque est déjà passible de prison ferme. [5] En Chine, les personnes qui présentent de la fièvre sont parfois murées chez elles ou déportées, et la presse chinoise signale par ailleurs que des Chinois présents en Russie sont capturés et déportés également à cause de la crainte du coronavirus. [6]

    Toujours au nom du coronavirus, de nombreux Africains en Chine sont passés à tabac, expulsés de leurs appartements, doivent dormir dans les rues, sont interdits de faire des courses ou d’aller chez le médecin.[7]

    En Afrique du Sud, des malades de coronavirus sont poursuivis par les Autorités pour “tentative de meurtre” pour avoir risqué d’infecter d’autres personnes en se déplaçant. [8]

    En France, la Police a pu déployer pour la première fois des drones pour surveiller les habitants, la Justice ayant rejeté les recours des associations de défense des libertés qui dénonçaient cette pratique. [9]

    Plus d’un million de citoyens ont reçu des contraventions pour avoir manqué aux règles du confinement. Des centaines de milliers d’entreprises sont interdites de fonctionnement, déclenchant des faillites en chaîne et de nombreuses pertes d’emploi (pour ne parler que des grandes chaînes de magasins, la Halle aux chaussures, la Halle aux vêtements, Naf Naf, le chausseur André vieux de plus de cent ans, les meubles Alinéa (2000 salariés) et Prémaman sont en redressement judiciaire). [10]
    Airbus parle de licencier 10 000 personnes. [11]

    Les vacances d’été semblent compromises pour des millions d’Européens, mettant en péril des millions d’emplois dans l’hôtellerie, les restaurants, les gîtes, les campings, l’artisanat, et parmi les guides, moniteurs et accompagnateurs aux quatre coins du pays.

    Où faut-il mettre le curseur ?
    Pour l’être humain, il est extrêmement difficile de savoir où mettre le curseur, concernant l’hygiène et la protection contre les maladies infectieuses.

    Nous avons un instinct de dégoût très fort qui nous incite, voire nous oblige, à nous tenir à distance des vecteurs potentiels de maladies, que ce soient des personnes ou des choses.

    Ce dégoût varie selon les personnes et les peuples.

    Lorsqu’il s’exprime, il nous empêche de manger les choses gluantes, pourries, malodorantes, qui en effet sont les plus susceptibles de nous donner des maladies, en déclenchant un réflexe de régurgitation (recracher) si on nous force à avaler, ou de vomissement.

    Mais nous devons apprendre aussi à surmonter ces instincts car de nombreux aliments, tout en ayant une allure et une odeur a-priori repoussantes, sont en réalité bons pour la santé, ou nécessaires à la survie, comme les aliments fermentés.

  • 21 mai à 09:37 | Turping (#1235)

    fin,

    De même, il existe selon les personnes et les peuples diverses approches vis-à-vis des étrangers, qui sont considérés comme plus ou moins menaçants car potentiellement porteurs de germes dangereux. C’est un réflexe archaïque de protection contre les épidémies. Notre instinct peut aussi nous inciter à nous méfier des personnes qui ont des problèmes de peau ou d’autres signes extérieurs qui évoquent la présence éventuelle de maladies contagieuses. Nous pouvons même nous servir inconsciemment de notre odorat pour être attirés, ou repoussés, par des personnes selon leur flore bactérienne et donc leur système immunitaire.

    Mais nous sommes aussi des créatures sociales qui avons absolument besoin d’échanges et de contacts humains pour nous sentir bien. Nous avons besoin de coopérer, d’échanger des informations, ou même de nous réconforter en nous touchant : poignée de main, main sur l’épaule, voire main sur la nuque, tape sur la joue, baiser, câlin…

    Il est bon également de pratiquer l’exogamie (chercher son conjoint en dehors de son village, de sa tribu) afin de diversifier le pool génétique et éviter les problèmes de consanguinité.

    Notre instinct peut donc nous jouer des tours et nous inciter à être trop méfiants, et fuir des personnes qui, en réalité, ne posent aucun danger pour nous, et ont au contraire quelque chose d’important à apporter à notre communauté.

    Nous avons beaucoup de mal à calculer les statistiques, surtout pour les grands nombres. Ainsi, si l’on vous dit que vous avez un risque sur 500, sur 5000 ou sur 50 000 d’attraper un virus mortel, vous ne savez pas que faire de cette information. Faut-il s’inquiéter ? Changer ses plans, ses comportements ? A partir de quel niveau peut-on se permettre d’ignorer totalement la menace ?

    Nous n’en savons rien mais notre angoisse peut nous pousser à faire de mauvais choix dans la panique.

    Prenons conscience que nous sommes aujourd’hui confrontés collectivement à un tel problème. La présence du coronavirus déstabilise nos repères, et nous pousse à la méfiance, au repli, à l’isolement. C’est sans doute une nécessité, le temps de comprendre ce qui nous arrive, quel est le danger réel pour notre civilisation, quel est le risque effectif de "seconde vague" massive qui emporterait d’autres personnes.

    Pour autant, n’oublions pas que notre santé dépend de bien plus de facteurs qu’un simple virus. Nous avons tout un édifice social, économique, humain, indispensable pour gérer bien d’autres problèmes que le coronavirus, dont notre système de santé qui lutte contre bien d’autres maladies. Cet édifice est fragile. Il est attaqué de toutes parts. Pour exister, il a absolument besoin que l’on puisse continuer à travailler, circuler, entreprendre, se réunir, communiquer, financer. Si, au nom de la lutte contre le coronavirus, nous détruisons tout cela, nous ne savons pas où cela s’arrêtera.

    A votre santé !

    • 21 mai à 10:19 | vatomena (#8391) répond à Turping

      Turpin@ Je dois m’incliner devant une analyse aussi bien fournie .Vous m’excuserez si je la propage .Merci

    • 21 mai à 10:51 | Shalom (#2831) répond à Turping

      Merci pour l’article.

  • 21 mai à 10:40 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    29 Alohotsy-vava Alohotsy ny andro anio, roa andro mialoha ny Alahamadibe, tononandro manandanja sy mandahatra indray ny fiainan’ny zanadrazana navelan’ireo manankasina mitsinjo mieloelo mitaratra ny fahoriana manjo ny tanin’i Zanahary…rahampitso amin’ny 6 ora latsaka fahatelony hariva amin’ny filentehan’ny masoandro eo no hiditra miandalana amin’ny Taombaovao sy ny Asaramanitra ny ankibon’Imerina ary hiroso amin’ny fandroana ny manankasina sy ny taranany…

    Omaly alina, tamin’ny ora mitovitovy amin’ilay nitranga tamin’ny 21 Alohotsy-Vody alakarabo teo, dia mbola nisy indray ny horohorontany heno sy tsapa namakivaky ary nanehoany ny heriny…valinkafatra na ny antsoina hoe « replique »…

    Fa hisy inona tokoa no tsy mitsahatra miseho ny fahefan’i Zanahary ?

    • 21 mai à 11:02 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Colliseum ao an-tokotanin-dRova, Rova nofenoina "béton", fikasana hanototra an’i Betsimitatatra, ny fanapotehana an’i Mahamasina, ny fivarotana ny tany amin’ny vahiny ary indrindra indrindra ny tsy fitsinjovana ny vahoaka valalabemandy avela ho maty noana aanaty fahantrana sy avalapatry ny aretina : manodiava an’izay manao ireo ota-fady rehetra ireo.
      Tsy ho vanona ny taranany arivo mandimby ary ho enjehin’ny malagasy tsy ankiato hatramin’izany ireo miray tsikombakomba amin’ireo.
      Enga ka ho tanteraka izany raha mbola misy ny fitahian’i Zanahary sy ny fijeren’ny Razana.

    • 21 mai à 16:55 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      ZANAHARY VE ALLAH IHANY SA AHOANA ?
      Certains malagasy revendiquent leur origine hébreux et d’autres arabes . Ou est la vérité ?
      Les mots utilisés à consonnance arabe veut-t-il dire que le Nouvel an malagasy était d’origine arabe ?
      SIKIDY= un art divinatoire d’actualité à Madagascar
      Héritage ARABE du 17e siècle, le « sikidy » interpelle les scientifiques… et les politiciens !
      /Origines et mode opératoire/
      Pratiqué par les Malgaches depuis des siècles jusqu’à nos jours, le « sikidy » (prononcer= sikid’) est un art divinatoire consistant à interpréter des combinaisons de figures géométriques, formées à l’aide de grains alignés un par un ou par paire sur une natte, suivant un système binaire.
      Sur l’origine du « sikidy », l’orientaliste Gabriel Ferrand (1886-1935) rapporte que dans certains dialectes arabes, le terme « sikhl » veut dire « figure », « combinaison de figures géométriques », « art divinatoire », à l’origine des mots malgaches « sikily » ou « sikidy ».
      L’ethnologue Hugues Berthier (1869-1958) – gouverneur général de Madagascar de 1929 à 1930 – a laissé une description précise du mode opératoire, resté immuable à travers les siècles, du « mpisikidy » (le maître de cérémonie du « sikidy ») :
      * Le mpisikidy s’assied par terre, le visage tourné vers l’Est ; il déroule devant lui une petite natte carrée réservée à cet usage ; il pose à sa gauche, en tas, les graines de fano (piptadenia chrysostachys) ou de « bois noir » (albizzia lebbeh) qu’il conserve dans un sac de couleur foncée, le plus souvent bleue. Devant lui, il place un fragment de cristal de roche qui possède des vertus magiques indiscutées (les Malgaches en disposent souvent dans leurs demeures, au coin Nord-Est, réservé aux ancêtres et aux prières).
      * Après avoir prononcé l’invocation aux ancêtres, le mpisikidy prend les graines de la main gauche et en fait sur la natte quatre tas, puis il enlève successivement deux par deux les graines de chacun des tas ; à la fin de l’opération, chaque tas comprend une ou deux graines. Avec ces restes, il forme à sa droite, sur la natte, une première colonne verticale.
      * Il recommence la même opération avec quatre autres poignées de graines et obtient une deuxième colonne verticale qu’il dispose à gauche de la précédente puis, par le même procédé, une troisième et enfin une quatrième. […]
      * Il obtient ainsi le « renin-tsikidy » ou matrice de base du « sikidy », composée de 4 colonnes verticales : 1-TALE (« le consultant »), 2-MALY (« la richesse »), 3-FAHATELO (« le troisième » = frère du consultant), 4-BILADY (« le pays »),
      * Puis il déduit par lecture horizontale de droite à gauche – voir l’illustration de l’article – 4 nouvelles colonnes nommées respectivement : 5-FIANAHA (« l’enfant »), 6-ABILY (« la mère »), 7-ALISAY (« l’épouse »), 8-FAHAVALO (« l’ennemi »).
      * Par une série de combinaison binaires entre les 8 colonnes du « renin-tsikidy », il obtient ensuite une seconde matrice dénommée « tera-tsikidy » ou « rejetons du sikidy », composée de 8 colonnes verticales – voir l’illustration de l’article – nommées respectivement : 9-FAHASIVY (« l’esprit des morts »), 10.OMBIASA (« le devin »), 11.HAZA (« la nourriture »), 12-ZANAHARY (« le Créateur »), 13-ASOROTANY (« le roi »), 14-TOVOLAHY (« la foule »), 15-LALANA (« la route »), 16-TRANO (« la maison »).
      NB : pour plus de détails, voir notamment : « Anthropomada : cours de sikidy » http://www.anthropomada.com/cours4.php

    • 21 mai à 16:56 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      /Ethnomathématique/
      Connu d’après la littérature orientaliste du 20e siècle, le mode opératoire du « sikidy » intéresse depuis quelques décennies les mathématiciens modernes, comme Marc Chemillier – mathématicien et chercheur à l’Ircam -Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique – qui étudie l’ethnomathématique, c’est-à-dire les mathématiques utilisées dans les arts des sociétés sans écriture : du point de vue statistique, le nombre de tableaux de « sikidy » possibles est de 2 puissance 16 = 65 536, et les 16 colonnes du « sikidy » peuvent s’agencer de 216 manières différentes qui peuvent être générées en un clin d’œil par l’ordinateur, comme le fait Marc Chemillier.
      A partir de l’observation des cahiers de divination – aides-mémoire du « mpisikidy » contenant divers types de figures et leurs interprétations rituelles – « le mathématicien s’est plongé dans les milliers de cercles alignés. Il n’y a déchiffré aucun sort, mais il a découvert que ces tableaux obéissent à des principes mathématiques formalisés en Occident sous le nom de la « théorie des groupes » au 20e siècle. » *source : http://liberation.fr/week-end/2007/06/16/belles-maths-innees_96023
      /Katibo : maîtres devins Antemoro /
      Le « sikidy » étant pratiqué dans toutes les contrées de Madagascar, un consultant peut toujours trouver un « mpisikidy », « ombiasa » ou « mpimasy » – termes synonymes pour désigner les devins-guérisseurs villageois – dans un rayon de 10 kilomètres à la ronde.
      Mais historiquement les devins les plus réputés depuis l’ère des premiers royaumes à Madagascar sont sans conteste les « Katibo » (prononcer= katib’) , dépositaires des « Sorabe » – textes historiques et sacrés du 17e siècle, rédigés en alphabet d’origine arabe – issus des lignées royales Antemoro du Sud-Est de Madagascar.
      Ainsi le roi Andrianampoinimerina, souverain de l’Imerina sur les Hautes Terres centrales de 1787 à 1810, fit venir des scribes Antemoro pour initier à l’écriture des enfants de la Cour.
      Une anecdote de la tradition orale malagasy rapporte qu’un jour le souverain Andrianampoinimerina demanda à ses conseillers devins de prédire l’avenir politique du pays : « Indro ianareo olon-kendry antemoro,mino aho fa azonareo atao ny milaza ny ho avin’ny fitondram-panjakana, manomboka amin’izao itondrako azy izao, ka mitohy hatrany hatrany ». Traduction : « Comme vous êtes des sages Antemoro, je crois que vous pouvez prédire l’avenir du gouvernement de ce pays, à partir de mon règne actuel et pour les gouvernements qui succèderont. »
      A cette question, ils lui répondirent : « Fa ankoatra izao fitondranao entinao izao ry Mpanjaka dia hisy ny fitondram-behivavy, ary aorian’ny fitondram-behivavy dia hisy ny fitondram-bahiny, ankoatra ny fitondram-bahiny dia hisy ny fitondran’ny mpiavy, ankoatra ny fitondran’ny mpiavy dia hisy ny fitondrana sadasada. ankoatra ny fitondrana sadasada, dia hiverina amin’ny tompony ny taniny.Aorianan’izay dia hoentin’ny tompony ny tany ». Traduction : « O roi, après ton règne, des reines se succèderont au trône. Ensuite viendra l’ère du pouvoir des étrangers. Après le pouvoir des étrangers, viendra le pouvoir des migrants. Après le pouvoir des migrants, viendra un pouvoir sans qualité. Après le pouvoir sans qualité, la terre reviendra à ses ayant-droit et le pouvoir retournera à ses héritiers. »
      D’après les connaisseurs de la tradition, ces devins Antemoro ont vu juste si on se réfère au cours de l’Histoire : qui sait quand la dernière étape annoncée se concrétisera ?

      08 Février 2015 par IMADIKELY

      Les Antaimoro s’installent sur la côte sud-est entre le XIIIe et le XVIe siècle. Ils auraient vécu dans la région des Iharana avant de prendre racine plus au sud.
      Il existe plusieurs clans au sein de l’ethnie Antaimoro ou Antemoro : les Anteony qui sont arrivés les premiers à Matitanana, Vohipeno ; les Antalaotra, arrivés plus tard mais réputés pour leurs écritures (Sorabe) et leurs connaissances de l’art divinatoire et des astres, dont les plus illustres étaient les Anakara venus, selon la tradition, d’Arabie saoudite, obligés de fuir la cour du Sultan d’antan à cause de leurs ascendances juives 14 ; et enfin les Ampanabaka qui représentent la majorité.
      Contrairement aux autres tribus de Madagascar, les Antemoro se sont toujours illustrés pour leur diplomatie. D’ailleurs, un de leurs dignes fils, Andriamahazonoro du clan Anakara, ayant été conseiller spécial du roi Andrianampoinimerina et ensuite de son fils Radama Ier, a fait partie de la première délégation malgache à Londres, à l’époque de la reine Victoria.

    • 21 mai à 19:08 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Besorongola,

      Il y a des liens étroits entre les Royautés Antemoro, Sakalava du Menabe et Merina à travers les siècles, dès le 14ème et 15ème siècle…

      Savez-vous que les idoles royaux Ikelimalaza, Imahavaly et Ifantaka de l’Imerina depuis Andriamasinavalona jusqu’à Ranavalona Ière venaient des sages Andriana Antemoro Anakara, et que les interdits de consommation et d’élevage de viande de porc dans les Vohitra royaux de l’Imerina, une tradition ancestrale ayant cours encore aujourd’hui venaient des Antemoro Anakara ?

      Savez-vous que Andriamahazonoro et son Frère ainé Ratsilikana (Ratsidikambohitra), tous deux Antemoro Anakara, étaient des Andriamasinavalona et enterrés à Ankadivato au beau milieu de la ville d’Antananarivo ?

      Et que Ratsidikambohitra et Ratefinanahary qui avaient négocié avec Sir Robert Farqhar le traité d’octobre 1817, y compris l’abolition de la vente d’esclave, au nom de Radama Ier ?

      Andriamahazonoro était marié avec une noble Andriandranando d’Imerina, Rafaravavy originaire d’Ampomanjaka...

  • 21 mai à 11:06 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    La curiosité était trop forte..même si c’est, parait il, un vilain défaut.

    Cette boisson miraculeuse ne contient donc pas de conservateurs..
    A ce niveau, il faut s’attendre à de gros soucis..car mon témoignage ci dessus est véridique :
    "odeur pestilentielle"...
    L’IMRA n’aurait donc pas découvert l’acide citrique..voire le citron ?
    Nul doute que cette découverte à venir fera l’objet d’un prochain prix NOBEL..

    J’aurais mieux fait de faire comme notre Nicolas Dupuis, représentant de la marque ENDEMIXXX..et bientôt égérie du savon repousse cheveux de l’IMRA ??...laisser le bouchon sur la bouteille !

    Concernant votre demande : je n’ai pas testé le pangolin, mais la communauté chinoise m’a déjà fait tester la chauve souris..
    Mes intestins, ainsi que les toilettes ...s’en souviennent encore !

    No pain no gain..

     :)

    • 21 mai à 11:50 | ANTICASTE (#10704) répond à olivier2

      Olivier ,
      C’est une bonne nouvelle qu’ils n’y ont pas mis de conservateur !
      Faut dire que vidzar fabrique du rhum d’habitude ,pas besoin de conservateur !
      C’est dire le manque de professionnalisme,ne devient pas laboratoire pharmaceutique ,qui veux !
      Donc dis-je leur stocks vont être pourris en quelques semaines !
      Je vous parie un zébu que dans 2 mois on ne parlera plus de cette engeance qui risque bien d’en rendre plus d’ uns malades

    • 21 mai à 12:09 | kartell (#8302) répond à olivier2

      La décoction est-elle pasteurisée ?, si oui, son processus a fait perdre une partie des principes actifs de l’artemisia et si ce n’est pas le cas, la décoction peut subir un processus de dégradations entraînant cette odeur particulière...
      On sent tout de même une impréparation manifeste voir une précipitation excessive qui ont conduit à imposer un produit fini, mal ficelé et d’un aspect plutôt rébarbatif ...
      On comprend mieux la réticence accrue de la population à ingérer ce breuvage trop typé !...
      La précipitation étant la mère de tous les déboires, mêmes consommés avec modération !....

  • 21 mai à 11:40 | Jacques (#434)

    Jour férié ce 21 mai, moins pour les forumistes.

    Depuis son arrivée au pouvoir - je parle du bac-3 bien sûr - il n’est pas un seul instant où ce lascar ne ravive les inimitiés de la plèbe. De ses improbables velirano à cette escroquerie de haut vol qu’est son foutu CVO en passant par des conneries de toutes sortes, cet énergumène ne cesse en effet de contrarier, froisser les consciences du vahoaka. Heureusement - oui, heureusement - pour nous les forumistes ici qu’il n’est, dans cette "aventure", applaudi que par ces menus adorateurs que sont les jomaka et l’enivrée et autres lancaster et notre pilote de ligne national, des flagorneurs qui n’ont jamais osé introduire entre les dents le goulot d’une bouteille de ce CVO.

    Après ce bref exorde je ne vais pas être trop long dans mon baratin du jour d’autant qu’il me faut encore aller au taf malgré ce férié, eh oui à Andafy il y a des secteurs qui bossent aujourd’hui. Ainsi je voudrais soumettre à l’attention des esprits sensés, particulièrement aux Vohitra, Elena, Dadabe, Shalom, Arsonist, Kartell, Tsisdinika et bien d’autres que j’ai zappés involontairement, cette autre "signature" presque méconnue du bac-3, à savoir ceci :

    https://www.latribunedelart.com/le-patrimoine-d-antananarivo-en-da

    Bonne journée de l’Ascension à Tous.

    • 21 mai à 15:25 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Jacques

      Lien corrompu, ça devait être "trop" intéressant, remets nous l’intitulé de l’article, qu’on fasse la recherche nous-même, merci d’avance.

    • 21 mai à 15:42 | Rakoto (#10929) répond à Jacques

      C’est incroyable l’effet du tambavy que j’ai bu. C’est trop trop bien ce tambavy, je suis content.

      Voici peut être un lien que vous cherchez ?

      https://www.latribunedelart.com/le-patrimoine-d-antananarivo-en-danger

      Bonne santé à tous

      Rakoto de Montpellier

    • 21 mai à 17:23 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Jacques,

      Quelle tristesse et amertume après lecture de l’article venant du lien, une profonde meurtrissure dans l’âme, des provocations et insultes à l’histoire de l’Imerina et des Merina en particulier, des actes conscients de désacralisation et volonté manifeste de destruction et profanation de l’histoire d’un peuple et des descendants encore vivants des familles occupantes du lieu autrefois…

      A titre de rappel de l’histoire, je voudrai d’abord rafraîchir la mémoire collective à propos des visiteurs et personnalités célèbres qui avaient foulé autrefois les hauteurs d’Ialamanga Iarivo pour constater de visu les merveilles laissées par le passé :
      -  Georges Duhamel, romancier français en 1948
      -  La Gravière, Conseiller de l’Union Française en 1949
      -  François Mitterrand, Ministre des colonies en 1951
      -  Général De Gaulle et sa femme Yvonne en 1953
      -  Le Roi en exil du Maroc et son Fils en 1954
      -  Gaston Deferre en 1957
      -  Aga Khan en 1958
      -  De Gaulle en 1958
      -  Koffi Annan en 2006
      -  Prince Akishino du Japon en 2007
      -  Karim Aga Khan IV en 2007

      A propos de ce Colisée, c’est un affront et provocation pure et simple par voie de désacralisation car la cour du Palais n’avait jamais été le théâtre de tel évènement durant la royauté, c’était à Imahamasina et à Soanierana que l’intendance avait organisé de telle liesse populaire pour cause d’interdits coutumiers datant de plusieurs siècles mais jamais à l’intérieur du palais royal.

      Ensuite, il n’y avait jamais eu, jamais au grand jamais de « Kianja », colliseum ou stade, au sein d’un palais Royal Merina car, d’une part, d’abord il y avait l’emplacement particulier des Rois et Reines à chaque apparition vis-à-vis de l’intendance et des visiteurs, ensuite, les orientations cardinales ont des significations particulières liées au destin et lieu d’origine de tous les visiteurs et interlocuteurs des Rois et Reines, ensuite, il existe des parties du palais Royal où des rites particuliers devraient être opérés avant d’y réaliser quoi que ce soit…c’est la coutume et l’histoire, et rites ancestraux…

      Ensuite, le nom attribuée à cette infrastructure dédiée au Calife était un nom dédié à un emplacement de la maison royale du premier fondateur de la cité d’Antananarivo en 1610, le Roi Andrianjaka, puis d’une nouvelle case en bois par le Roi Radama I, puis la construction d’un nouveau palais en brique par Ranavalona II, et enfin le palais dont la construction était envisagé par la Reine Ranavalona III en 1893 et dont la fondation avait été achevé le mois d’Avril de la même année avant la guerre franco-Merina de 1895…et la capitulation de la Royauté.

      Il y en a beaucoup à dire plus tard à propos de cette désacralisation et provocation, mais chaque chose en son temps…demain soir aura lieu la célébration de notre nouvel an ainsi que la mémorisation de la pratique du bain royal destiné à raffermir les liens familiaux ainsi que présenter nos respects et déférences vis-à-vis des ainées…

      Le calife et sa dévouée préposée à la destruction ne sont pas des originaires des quatre groupes de cités issus de l’Imerina lors de sa création il y avait 420 années…on en reparlera Jacques… c’est atroce de l’aborder pour le moment…

      Bonne soirée à vous

    • 21 mai à 17:49 | spliff (#5871) répond à Jacques

      Bonjour Vohitra,

      Merci pour ces petites incursions dans l’histoire.
      Auriez-vous des ouvrages d’histoire à recommander qui corroboreraient un héritage oral dont vous seriez éventuellement le dépositaire ?
      Merci
      S.

    • 21 mai à 20:18 | Tsisdinika (#3548) répond à Jacques

      Jacques,

      Merci pour ce lien.

      Les réseaux sociaux aujourd’hui se sont particulièrement enflammés à propos du "Colisée" (Kianja Masoandro) en construction dans l’enceinte du Rova. Certaines radios privées s’y sont également mises.

      Sur une de ces radios, la Rdj, un auditeur, soutien inconditionnel du Tgv, a affirmé que tous les souverains qui se sont suivis ont chacun laissé leurs empreintes par une construction particulière dans l’enceinte royale ?!! Cette boutade, qui au final, n’en est pas une révèle à quel point ce président est considéré par certains, et se considère peut-être lui-même, comme un souverain. En effet, avant lui, aucun président n’avait osé porter des accoutrements à la "Radama" à chaque 26 juin. Au delà du bling-bling, il y a certainement une explication.

      À noter que "Masoandro" (soleil) est le nom de code du président de la république depuis Ratsiraka. C’est également le nom que devait porter le palais inachevé de la dernière reine ayant vécu au Rova. Baptiser de "Kianja Masoandro" ce soi-disant Colisée (alors que c’est en fait un théâtre, pas un amphithéâtre comme le fût le vrai Colisée) est une façon d’entrer dans l’histoire royale du lieu, et pourquoi pas dans la lignée des souverains eux-mêmes ! En tout cas, le choix de l’infrastructure, un lieu de spectacle, ne laisse aucun doute sur l’identité de son initiateur et l’empreinte qu’il veut laisser dans cet endroit historique.

  • 21 mai à 11:54 | Isandra (#7070)

    Le Président a pu discuter avec le Directeur de l’OMS, voici son compte rendu :

    - sur son compte Twitter :

    « Excellent échange avec
    @DrTedros qui salue les efforts de #Madagascar dans sa lutte contre le #Covid19.
    @WHO signera une clause de confidentialité sur la formulation du #CovidOrganics et appuyera le processus d’observations cliniques qui s’étendra sur tout le continent africain. »

    - En Malagasy sur sa page Facebook :

    « Nahafapo ny resaka nifanaovana tamin’ny tale jeneralin’ny OMS ny Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus izay mankasitraka ny ezak’i Madagasikara amin’ny ady ataontsika amin’ny coronavirus. ⁣
    Ny OMS dia hanao sonia fifanarahana hitazomana ny tsiambaratelon’ireo singa nanamboarana ny tambavy Covid Organics ary hanohana amin’ny fanaovana ny andrana ity tambavy Malagasy ity izay ho itarina manerana ny kaontinanta Afrikanina. »

    Les choses vont vite.

    • 21 mai à 11:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Cela nous signifie que les sachants commencent à prendre au sérieux cette découverte.

  • 21 mai à 12:05 | olivier2 (#9829)

    @ Anticaste

    J’ai voulu tester..maintenant je sais..

    Je viens de lire que la fameuse usine qui devait sortir de terre est finalement....OFAFA..

    OFAFA est une ancienne usine Pharma héritée du socialisme écologique, qui périclitait avant d’être vendue à des Chinois en 2007.

    A cette époque, mis à part l’unité d’extraction qui était tout à fait "correcte", elle disposait de lignes de mise en boite de médicaments ..d’un autre âge.

    Il y a comme qui dirait un "certain décalage" entre les annonces et la réalité..

    Affaire à suivre, un paquet de pop corn dans à la main..

     :)

    • 21 mai à 12:20 | ANTICASTE (#10704) répond à olivier2

      Olivier ,
      Je connais bien vidzar ,avec les produits alcoolisés, no problème de conservation,quoique certains pinard avec un degré d’alcool assez bas ,moins de 12° peuvent y passer aussi pendant le transport
      Imaginez les températures à l’intérieur des camions lors des livraisons !
      Sans compter les arrêts en pleine chaleur pendant des heures !
      Leur produit va forcément ,comme vous en témoignez ,tourner au vinaigre rapidement !
      Pour leur "usine" c’est la tactique habituelle,jouer de l’effet d’annonce puis plus rien !
      Ce sont les méthodes à Ratsiraka (le conseiller présidentiel en chef ) !
      Vu l’état ou il a laisser ce pays ,faut avoir de l’optimisme a revendre ,pour faire confiance à ce genre d’empaffé !

    • 21 mai à 13:06 | Besorongola (#10635) répond à olivier2

      NOUS SOMMES EN 2014 !
      Plus de 60% des médicaments génériques consommés à Madagascar proviennent de l’Inde. Ce pays est classé quatrième mondial en termes de volume de production des produits pharmaceutiques.

      Une délégation indienne composée de 19 personnes issues de PHARMEXCIL ou Conseil indien pour la promotion des exportations des produits pharmaceutiques et membres des formulations pharmaceutiques ainsi que des fabricants des médicaments traditionnels est en visite à Madagascar. Une rencontre d’affaires entre les acteurs indiens et malgaches opérant dans ce secteur, y compris les autorités en charge de régulation dans le dessein d’explorer des opportunités en matière d’importation et d’exportation des produits pharmaceutiques, s’est tenue hier à l’hôtel Carlton. A part cela, « nous sommes prêts à créer un partenariat avec les opérateurs malgaches pour installer des industries pharmaceutiques à Madagascar. Par contre, les matières premières utilisées seront importées de l’Inde », a évoqué Bitthal Maheshwari, directeur du Medicamen Biotech Limited.

      Première destination. D’autres opérateurs indiens cherchent un joint-venture avec des opérateurs malgaches pour développer la production des médicaments dans la Grande Ile mais tout cela nécessite un engagement et une autorisation du gouvernement en place, d’après leurs dires. Notons que l’industrie pharmaceutique indienne réalise un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards USD et est classée 4e dans le monde en termes de volume de production. La demande de médicaments indiens dans le monde entier ne cesse d’augmenter. Les Etats-Unis sont la première destination des exportations des produits pharmaceutiques indiens. A Madagascar, plus de 60% des médicaments génériques proviennent de ce pays.

      Concurrence. Force est de remarquer que le marché noir des médicaments périmés et hors normes se développe à Madagascar. « Un comité inter-ministériel doit être mis en place pour éradiquer ce problème », a soulevé Tantely Rakotomalala, le Président de l’Ordre des Pharmaciens de Madagascar. Par contre, il a émis son souhait de tisser un partenariat avec ces opérateurs indiens pour monter une usine de fabrication de médicaments dans le pays, tout en partageant leurs expériences en la matière. En effet, « des industries malgaches existent déjà mais leurs activités tournent au ralenti, voire même en cessation en raison de la forte concurrence des produits pharmaceutiques importés. On peut citer entre autres, l’OFAFA et le FARMAD », a-t-il conclu.
      Recueillis par Navalona R.

      Certes il existe des dysfonctionnements à Madagascar comme dans tous les pays du monde et il est trop facile de se moquer sur tout ce qui ne va pas. Mais visiblement au fond Anticaste et Olivier Kartell etc.. aiment trop ce pays qui leur a beaucoup apporté mais leur déception est aussi comprehensible. Ils auraient aimé être fiers de ce pays mais le résultat n’est pas au rendez vous. Des 2 choses ou l’une, certains préfèrent se déguerpir et ne veulent plus jamais en entedre parler de ce pays. D’autres regardent en arrière de temps en temps et continuent leur route. Mais en général ceux qui participent à ce forum aiment Madagascar mais cachent leur jeu.
      Sans offense !

  • 21 mai à 12:27 | Shalom (#2831)

    Vaovao izay toa be no tsy mahafantatra ; arahin’ny fandinihiko manokana mba hampitandremana ny vahoaka tsy ho voafitaka.

    Tamin’ny taona 2018 no notokanana ny orin’asam-panjakana « Laboratoire CDC » (Control Disease Centre) etsy Androhibe izay natsangana mba hanao fanarahamaso ny aretina mifindra, hita eto Madagasikara (pesta, habokana, vih sns …).

    Toa hita anefa izao fa novaina ny anaran’io « laboratoire » io ka natao hoe : « LA2M » (Laboratoire d’Analyses Médicales Malagasy) – teny anglisy teo aloha no nanjary teny frantsay io farany io.

    Amin’izao fanovana anarana izao dia novana ny andraikiny koa ankoatry ny fanarahamaso voalaza etsy ambony dia handray ny fanaovana « Test PCR » izay tokony ho tao amin’ny Hopitaly HJRA koa io « laboratoire » io. Asa aloha hoe inona marina no tsy namelana azy hisokatra teny amin’ny HJRA fa dia izy io nafindra io.

    Na dia efa notokanana aza ny « Lab CDC », dia hotokanana indray noho io fiovana anarana io, ka lasa ny saina hoe : sao dia io lahy ilay « laboratoire » atsangana alohan’ny 26 jona 2020 ?

    Ny tsy fantatra sy tsy mazava anefa dia ny hoe : ho lasa « laboratoire privé » ve ilay niantomboka ho orin’asam-panjakana sa hijanona ho an’ny fanjakana malagasy ? Raha « privé » kosa dia an’iza ? Iza no ho tompony ary volan’iza no ampiasaina ao ? Ny hita aloha dia novana ny lokon’ny ivelany sy anatin’ilay toerana ka vinavinao hoe inona ny loko nampiasaina ? Bingo ! Volomboasary !

    Efa natomboka volana maro io fanovana ny CDC io ka mipetraka ny ahiahy sy ny fanontaniana hoe : Tsy toa fanahiniana natao ve izany ny nisian’ny disadisa teo amin’i DJ sy ny IPM mba hiampangana an’io « Laboratoire » « frantsay » io ary mba ho mora ny handroahana azy avy teo ?

    Tsy mbola milamina moa io fifanolanana eo amin’ny roa tonta io amin’izao fotoana ; ny ho ren’ny be sy ny maro tsy ho ela angamba dia iry voalaza etsy ambony iry hoe : io fa nahavita namorona « Laboratoire » manarapenitra i DJ (ary tena TGV ny fanagnanan’izany hoy ilay mpisolelaka sy mpilelaka iray eto amin’ity serasera ity) kanefa dia io fantatsika io fa fanodonana ny efa nisy no atao fa tsy fananganana vaovao akory.

    Aza adino ilay nolazain’ny lehiben’ny IPM farany teo hoe : 20$ na 80.000Ar ny saran’ny fitiliana coronavirus iray ; ny IPM anefa dia nanao izany MAIMAIMPOANA.

    Tadidio ihany koa fa natao amboletra ny fanaovana sy fanaparitahana ilay tambavy majika.
    Sao kosa lahy ka tena efa rafitra paik’ady efa novolavolaina izao, efa fantatra fa sadasada ny fahombiazan’io tambavy io ka atao ny bizina etsy Afrika kanefa tsy hanakana ny fivalahan’ity aretina ity izany. Koa dia ho roahina na tsy omena fitiliana intsony ny IPM, dia ny LA2M indray no handray izany.

    Volan’iza hoy aho no hihodina ao, sao kosa ho fanafotsiam-bola sanatrian’izany. « Ny ahiahy tsy ihavanana » tompoko isany.
    NY HENDRY NO MANDINIKA, NY ADALA MIBOSESIKA MISOLELAKA KA MINIA TSY MIJERY NY ZAVA-MISY.

  • 21 mai à 12:52 | olivier2 (#9829)

    @ kartell - Anticaste

    En cette période de "re-malgachisation" ( CF : l’école renommée à Tamatave) et de valorisation de la fierté nationale ( CF : IMRA à proposer pour le Prix Nobel..) :

    1- la pasteurisation est un procédé trop "vieillot" et faisant référence à l’ancien colonisateur..on parle désormais d’Imra-izaçion..

    2- L’institut Pasteur devrait être renommé "Institut Ravatomanga"..ou "Institut Lalatiana"..faudrait lancer un concours..

    Vivement le 26 juin..

     :)

    • 21 mai à 14:22 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ Olivier 2

      Merci d’avoir recardé ces vieilles idées néo-colonialistes qui avaient fait de « nos ancêtres les gaulois » une sorte d’Ave Maria du colon !.....
      Chassons, traquons, terrorisons ces images ....d’Epinal !.
      Eh, oui, il y aura bientôt soixante ans déjà, que le temps passe tandis que les bonnes habitudes restent avec un pouvoir qui se passe de père à fils spirituel !..
      Le 26 juin laissera la place au 14 juillet avec peut-être un confinement obligé pour l’une de ces deux dates ?..
      Non, je plaisantais !.....

  • 21 mai à 13:17 | Besorongola (#10635)

    ALERTE !!! EST-LE DEPART A ZERO ?

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait état, mercredi 20 mai, du plus grand nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le monde en une seule journée depuis le début de la pandémie, disant craindre ses conséquences dans les pays les plus pauvres. "Nous avons encore beaucoup de chemin à faire dans cette pandémie de Covid-19. Au cours des dernières 24 heures, 106 000 cas ont été déclarés à l’OMS – le chiffre le plus élevé pour une seule journée depuis le début de l’épidémie", s’est alarmé le directeur général de l’OMS.
    "Près des deux tiers de ces cas ont été déclarés dans quatre pays", a ajouté Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’OMS, à Genève. Il n’a pas précisé quels étaient ces pays mais, selon le dernier rapport de l’OMS publié sur son site internet, il s’agit des Etats-Unis, de la Russie, du Brésil et de l’Arabie saoudite, suivis de près par l’Inde, le Pérou et le Qatar.

    Plus de 320 000 morts dans le monde
    "Nous sommes très préoccupés par le nombre croissant de cas dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires", où le système de santé est défaillant ou inexistant et les mesures de distanciation physique plus difficiles à mettre en œuvre, a souligné Tedros Adhanom Ghebreyesus. Ces pays sont par ailleurs les plus vulnérables, sur le plan économique, à l’effondrement des échanges commerciaux et des déplacements internationaux qui les prive notamment d’une manne touristique indispensable.
    Le cap des cinq millions de cas dans le monde sera bientôt atteint, a ajouté Michael Ryan, responsable des urgences sanitaires de l’OMS. Partie de Chine il y a cinq mois, la pandémie de nouveau coronavirus a fait le tour du monde, tuant sur son passage 323 370 personnes, selon un décompte de l’AFP.

    • 21 mai à 13:39 | Maestro (#7313) répond à Besorongola

      @ Besorongola

      Vaccination Obligatoire pour tout le Monde. Ce serait une bonne idée non ?

    • 21 mai à 15:02 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Maestro.

      LA VACCINATION DE MASSE "LA MARQUE DE LA BÊTE " ?

      Le principal passage biblique mentionnant la « marque de la Bête » est Apocalypse 13.15-18. Elle est également mentionnée en Apocalypse 14.9, 11, 15.2, 16.2, 19.20 et 20.4. Cette marque est le sceau de ceux qui suivront l’Antéchrist et le faux prophète (son porte-parole). Le faux prophète (la seconde bête) fera en sorte que les hommes reçoivent cette marque. Elle leur sera littéralement apposée sur la main ou sur le front et ne sera pas qu’une simple carte à avoir sur soi.

      Les dernières avancées dans les technologies médicales d’implantation de puces ont accru l’intérêt porté à la marque de la bête dont il est question en Apocalypse 13. Il est possible que la technologie que nous voyons émerger aujourd’hui annonce celle qui sera employée pour la marque de la bête. Il est cependant très important de comprendre que les implants de puces médicales ne sont pas la marque de la bête : celle-ci ni sera donnée qu’à ceux qui adoreront l’Antéchrist.

      Beaucoup de bons exégètes de l’Apocalypse sont en désaccord quant à la nature exacte de la marque de la bête. Outre l’hypothèse de l’implant d’une puce, il y a celle de la carte d’identité, du micro-implant, d’un code-barres tatoué sur la peau ou, tout simplement, d’une marque d’identification des fidèles de l’Antéchrist. Cette dernière théorie semble la plus simple, puisqu’elle n’ajoute rien à ce que dit la Bible. Autrement dit, chacune de ces hypothèses est plausible, mais ce ne sont que des hypothèses. Nous ne devons pas passer trop de temps à spéculer sur ces détails.

      Le sens du chiffre 666 demeure également un mystère. Certains ont pensé qu’il pouvait y avoir un lien avec le 6 juin 2006, le 06 / 06 / 06. Apocalypse 13 nous apprend cependant qu’il s’agit du chiffre d’une personne, non d’une date. Apocalypse 13.18 dit : « Il faut ici de la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence déchiffre le nombre de la bête, car c’est un nombre d’homme. Son nombre est 666. » D’une manière ou d’une autre, le chiffre 666 permettra d’identifier l’Antéchrist. Au fil des siècles, les exégètes ont voulu identifier certaines personnes à ce chiffre 666, mais aucune de ces tentatives ne s’est révélée probante. C’est pour cela qu’Apocalypse 13.8 dit que ce chiffre demande de la sagesse. Quand l’Antéchrist sera révélé (2 Thessaloniciens 2.3-4), on saura parfaitement de qui il s’agit et comment le chiffre 666 l’identifie.

    • 21 mai à 17:17 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Besorongola

      @Besorongola,

      Je pense que la "marque de la bête" ne sera que sur ceux qui ont voulu suivre "l’antéchrist" de leur plein gré sinon ça serait injuste.

      Après, je pense qu’on ne sait pas exactement de quel côté est "cet antéchrist", il est assez malin pour revêtir le déguisement qui peut berner le commun des mortels, donc il peut faire partie de ceux qui accusent, à mon avis ce sont des "infiltrés" et non la totalité d’une organisation, et ils ont la faculté de passer d’un groupe à l’autre adverse.

      Donc, soyons vigilants sur ça et plutôt sur nos gardes, le seul moyen de voir la vérité à mon avis est d’analyser les tenants et aboutissants (quels moyens utilisés et quels résultats), après je ne prétends pas être un des sages sachant déchiffrer le nom de la bête.

    • 21 mai à 18:14 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Besorongola

      @Besorongola,

      Comme on a le droit de développer notre imagination, mais sans affirmer le sérieux de l’exercice (je suis fan de films fiction), on peut supposer que le 6 est le développement le plus bas de l’humanité, une nature proche de la bête, en effet l’ancrage (rond) est au niveau le plus bas, et l’ascension vers le haut est de plus en plus fin. Le 9 est donc supposé être un chiffre qui représente le niveau le plus élevé (ancrage rond en haut) où l’être humain accède à la spiritualité la plus parfaite (le christ ?).

      Rien que pour le plaisir, chacun peut proposer sa version, aucun de nous n’est encore connu pour être le sage qui révélera le mystère...

  • 21 mai à 14:51 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    Je continue de faire don de mon corps à la science..

    J’ai devant mois plusieurs sachets ou "Infusettes" de Thé Magixx Endemixx..Nobelisable.

    je gouterai plus tard..

    Je confirme déjà qu’il à a bien de la STEVYA dans les "38% autres plantes médicinales malagasy"..

    Artemisia + Stevya...on nage en pleine endémicité...mais d’où exactement ?

     :)

    PS : il est écrit sur la boite ENDEMIXX : "boire la tisane dans les 24h"...AH ! voilà enfin un bon conseil !

    • 21 mai à 17:26 | Besorongola (#10635) répond à olivier2

      @Vazagasy Tararasy.
      Donc, soyons vigilants sur ça et plutôt sur nos gardes, le seul moyen de voir la vérité à mon avis est d’analyser les tenants et aboutissants (quels moyens utilisés et quels résultats), après je ne prétends pas être un des sages sachant déchiffrer le nom de la bête.

      Lire et méditer la Bible est le moyen sûr.

    • 21 mai à 18:24 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @olivier 2

      La science pourra-t-elle vous remercier autant que vous allez lui donner dans une sorte de viager sanitaire ?’..
      On sent le spéculateur né, pas de la dernière pluie, à stocker pour plus tard ces infusettes qu’il ne faudra à aucun prix fumer !....
      Vous semblez plus optimiste sur son cours futur que sur celui de l’ariary, vous n’allez pas vous faire que des amis !...
      La posologie pousse visiblement à une consommation expresse, le marketing est top, non ?....
      Nous nageons dans le sublime et cela fait du bien en songeant que peut-être se tapissent de futurs prix Nobel dans cette histoire ....
      L’émergence à côté, cela parait accessoire, non, ou je rêve ?’....

  • 21 mai à 15:12 | Besorongola (#10635)

    DU MALTHUSIANISME CACHE SE PREPARE-T-IL POUR REDUIRE LA POPULATION MONDIALE ?
    QUELLE EST LA VERITE DANS TOUT CA ?

    Injection de nanotechnologie dans les vaccins – David Icke

    Il existe des puces électroniques qui sont si petites, qu’elles pouvaient être introduites aux gens par seringue hypodermique à travers des campagnes de vaccinations et c’est ce qui était planifié ! On a maintenant un nom pour cette technologie, qu’on appelle la nanotechnologie. Le plan est d’utiliser la vaccination pour introduire ces puces électroniques…

    « L’autorité, ou du moins ceux qui contrôle l’autorité dans l’ombre crée un problème. Ce pourrait être un virus, un effondrement économique, une guerre. Et puis, ils montrent au public la version du problème qu’ils veulent présenter. Les médias, à leur tour, divulguent avec beaucoup de bruit la version officielle des faits, comme si c’était la vérité. Ce qu’ils cherchent dans la deuxième phase, c’est la réaction du public : une réaction de peur ou d’indignation, selon la nature du problème. L’indignation en partie c’est parce que celui qui a secrètement créé le problème rejette la faute sur quelqu’un d’autre. Et puis la phase finale arrive avec une réponse au problème à la demande d’un public qui s’écrie : ‘faites quelque chose’.
    C’est alors qu’on nous offre allègrement la solution au problème qu’ils ont eux-mêmes créé. La grande opportunité justifiée par la présence du virus vise à l’imposition d’un contrôle renforcé de l’État sur la population. En fin de compte, toute cette conspiration est un jeu psychologique. Non seulement ils pourront utiliser le virus pour imposer un contrôle de plus en plus draconien, mais une grande partie de la population l’exigera, car elle jugera opportun de tout faire pour se protéger. Si vous voulez savoir quel est le plan pour l’Occident de demain, regardez la Chine d’aujourd’hui. Il y a là-bas une société extrêmement autoritaire, qui constitue le plan d’action pour l’Occident ! Il existe là-bas ce qu’on appelle un système de crédit social. C’est prévu pour l’Occident, n’en doutez pas, à moins de nous réveiller rapidement ! Ils prévoient une crise économique massive, car ils veulent un ordre et un système économique complètement nouveaux, tout particulièrement celui de la mondialisation sans argent liquide. Voyez comme l’OMS utilise le coronavirus pour diaboliser l’argent, en disant : ’n’utilisez pas d’argent liquide car il peut propager le virus’. En ce moment, si nous allons dans un magasin et que l’ordinateur ne permet pas le paiement par carte bancaire, nous pouvons toujours payer en espèces. Mais lorsqu’il n’y aura que de l’argent numérique, si l’ordinateur refuse le payement, comment allons-nous payer ? Il n’y aura aucun moyen de la faire, tout est une question de contrôle. Nous savons à présent la situation sur ce virus et le dénouement final sera : ‘nous avons enfin le vaccin. Tout le monde doit être vacciné. Or, la question est : quel est le contenu du vaccin ? »
    S’il est vrai que l’épidémie du terrible coronavirus continue de progresser dans de nombreux pays, est-il possible que cette pandémie soit une excuse parfaite, pour que les gouvernements du monde entier, puissent remplir leur agenda totalitaire de style orwellien, pour mettre en œuvre un confinement massif de la population, supprimer l’argent liquide, et procéder à une vaccination obligatoire dans de nombreuses régions.
    Il y a tout un tas de dégâts qu’on nous inflige secrètement dans le seul but de nous faire tomber malades, nous robotiser et ainsi anéantir toute l’humanité. Nous avons affaire à des maladies provoquées par la géoingénierie munie de ses drones et de ses avions chargés de substances chimiques, entre autres les nano-robots en aluminium qui envahissent le flux sanguin en développant des affections très graves. Les micro-puces qui en plus de nous rendre malades participent activement à notre robotisation. Tout ceci fait partie d’une intrusion croissante dans nos vies liée à la surveillance et à la modification de tout type de comportement humain.

  • 21 mai à 15:17 | Rakoto (#10929)

    Je pense qu’on doit créer notre OMS : Organisation des Malagasy Sitrana

    Objectifs :
    - publier plus de communication que notre remède est 1567% efficace,
    - aller livrer les dons au monde entier : Haiti, Comores,
    - faire des visio-conférence avec Trump, Macron, …. Youssef Hassan, GriGri Yang, .... (c’est sur qu’ils vont acheter après nos remèdes, ouf les devises vont rentrer, ...)
    - toutes les bonnes initiatives : fanafody mora, tosika, .... et bien autres, ….
    - L’adhésion est ouvert à tous : publicitaire, clown, paysan, … même ministre, …. avec ou sans BEPC,

    Longue vie à tous les Malagasy Sitrana,

    Rakoto de Montpellier

  • 21 mai à 15:29 | Rakoto (#10929)

    Cher amis,

    Quand c’est trop long vos articles très brillants, je m’endors pendant la lecture.

    Est-ce que j’ai trop bu du Dzama ou c’est l’effet secondaire tu Mangidy ?

    En plus je n’ai aucune compétence médicale,.... au moindre mot et nom de personne, je dois chercher l’explication.
    Mais je connais quand même : un vaccin, un médicament curatif, préventif et miraculeux.

    Bonne santé à tous

    Rakoto de Montpellier

  • 21 mai à 16:01 | olivier2 (#9829)

    VERDICT :

    1- gout et odeur :

    Tres grande amertume , couverte partiellement par le pouvoir sucrant de la stevya.( quinine en plus de l’artemisia ?)
    Aucune odeur de Ravinstara, Niaouli ou autre..
    Logique quand on sait que leurs principes actifs reconnus sont des volatils comme l’Eucalyptol..

    2- Effets :

    Une envie incontrôlable de voter "orange"..

    Conclusion : Bigpharma = ZERO ----- THE MAGIXX ENDEMIXX = 1

  • 21 mai à 17:11 | Isandra (#7070)

    Wouah ! SEDUCTION !

    « Une nouvelle qui vient de tomber, Madagascar élu membre du conseil exécutif de l’OMS pour trois ans »

    « Madagascar intègre le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le ministre de la santé publique, le professeur Ahmad Ahmad, a en effet été élu membre du conseil exécutif de l’OMS pour trois ans, de 2020 à 2023. L’élection s’est tenue lors de l’Assemblée mondiale de la santé (AMS), l’organe décisionnel suprême de l’agence onusienne, qui était réunie en visioconférence le 19 mai dernier. »

    https://actu.orange.mg/oms-madagascar-elu-membre-du-conseil-executif-pour-trois-ans/?fbclid=IwAR2EibmylC22_ZNkHyWql3d3weT9_sycGhNq7yaM_mv3Bv1E01NYHVrJyvw

    Déjà, cela démenti l’allégation que certains font circuler sur les réseaux sociaux que Madagascar quitte l’OMS.

    Je répète, on commence à nous prendre au sérieux. Laissons les andafys dans leur délire qui ne finiront jamais, mal du pays oblige. Mais, certains devraient attendre plus longtemps avant de pouvoir y retourner, sinon, c’est le manioc mangotra-tokana qui les attendent.

    • 21 mai à 17:47 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Wouah ! SEDUCTION !
      Sérieusement vous avez quel age ,c’est un post d’une gamine de 12 ans que vous venez d’écrire !
      Pour le reste nous nous doutons bien qu’il y a des magouilles de haut niveau entre l’OMS (organisme pratiquement privé aujourd’hui) et Madagascar !
      Ce qui est sur c’est qu’ils ne vous ont pas donné tout ce pognon sans contrepartie ,qui vivra verra !
      Ah un des principal contributeur de l’oms s’appelle bill gates ! Il est là pour le bisness ,rien d’autres !

    • 21 mai à 17:56 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Isandra on appelle cela rever en couleur Je crois qu il vient de se planter et solidement et de perdre beaucoup de point Le loup demeure le loup Et le mouton finit toujours de la meme facon Il va falloir chercher ailleurs encore 5 ans de perdu L interet vient de descendre d un coup sec et je suis poli

    • 21 mai à 18:08 | elena (#3066) répond à Isandra

      Et voilà, Madagascar est rentré dans les rangs. Le Prezidà ne pourra plus critiquer l’OMS.

  • 21 mai à 17:38 | Isandra (#7070)

    C’est normal si les détracteurs n’ont pas eu ce qu’ils ont espéré, parce qu’ils se sont trompé sur toute la ligne depuis le début.

    - Ils ont cru à tort que Rajoelina a promis de miracle, ils sont déçus, parce qu’ils attendaient le miracle, alors que le miracle ne s’est pas produit, et ne le sera jamais. Mais, ce qu’ils voient ce des travaux qui se préparent et sont en train de se réaliser, il faut bosser dur, le miracle n’existe pas que dans le monde imaginaire..

    Par ex, on ne peut pas faire de miracle pour que tous les vrais propriétaires des rizières d’Ambohitrimanjaka acceptent d’un coup, il faut discuter et négocier avec eux,

    - Ils ont cru entendre que cette tisane est un potion magique, là encore, ils sont déçu, parce que la magie n’est pas au rendez-vous, ce n’est qu’une tisane qui est conçue à boire pour être efficace et agit comme tous les autres remèdes, il n’y a pas de magie

    Et aujourd’hui, ils critiquent sur le fait que le miracle et la magie ne marchent pas, mais, ce qu’ils n’y ont pas compris, on n’a jamais promis ni le miracle, ni la magie.

    • 21 mai à 17:52 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Mais à quoi ça sert alors la "pub " sotie à chaque post du "Buvez du CVO et vous serez sauvés ? ". Rétropédalage en vue de la découverte prochaine de la supercherie ?

    • 21 mai à 17:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vazaha machin,

      Parce que nous ne croyons pas au miracle, il faut travailler pour gagner, il faut combattre pour vaincre, il faut faire la pub pour convaincre,...!

    • 21 mai à 17:59 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Meme pas la peine de repondre peut importe les mots c est st la mauvaise foi qui prime

    • 21 mai à 18:01 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Une enivrée a du mal à comprendre que c’est dans le but évident de faire les tests cliniques qui n’avaient pas été faits avant la mise en bouteille pour la vente, et d’orienter les tests sous l’égide du CDC Afrique, une instance de UA, sous la direction du virologue camerounais et la supervision de l’OMS...

      Elle n’a pas compris vraiment qu’après la maîtrise et compréhension d’une technique, une magie passe par l’empirisme avant d’aboutir à un processus formel à travers la science...

      Elle ne comprend pas encore que le dzama qu’elle ingurgite à tout bout de champ est issu d’un processus industriel formel...

    • 21 mai à 18:12 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra, Roi de l’imagination.

      C’est très difficile pour vous de comprendre qu’on n’exige pas au remède traditionnel l’essai clinique, des observations cliniques suffisent. Si l’on a procédé des essais cliniques suffisants, on l’a appellerait médicament.

    • 21 mai à 18:49 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra,

      Définissez "observation clinique" svp dans votre terminologie ?

      En général, l’observation clinique consiste pour un médecin d’observer les signes précoces d’une maladie. Il s’agit donc pour lui d’identifier à quelle genre de maladie il a affaire. Il n’ administre à ce stade AUCUN médicament.

      S’il s’agissait d’une nouvelle maladie, les méthodes de recherche clinique prennent le relais : observer, consigner, classifier et analyser. C’est à ce moment-là que des tentatives de traitements sont lancées.

      Le Tambavy se situe à quel stade exactement ? S’il n’est qu’au stade "d’observation clinique", ce qui est une aberration comme on l’a vu, c’est-à-dire qu’on est en train de le TESTER sur des malades, le remède ne doit même pas encore être commercialisé !!!

      Tant que vous n’apportez aucune preuve que ce remède guérit par aucun des moyens relevant du simple bon sens, son efficacité ne relève que de votre IMAGINATION.

  • 21 mai à 17:45 | Besorongola (#10635)

    • 21 mai à 18:09 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      21 mai à 17:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      Vazaha machin,
      Parce que nous ne croyons pas au miracle, il faut travailler pour gagner, il faut combattre pour vaincre, il faut faire la pub pour convaincre,...!

      Vu et bien vu , en appelant Vazahagasy Taratasy , Vazaha machin il y a du mépris chez dame Isandra . Visiblement elle a pris la grosse tête, Isandra ne croit plus au miracle alors que quand je regarde ses posts pendant des années pour me mettre dans le contexte elle se disait chrétienne . Rehefa tafakatra ve Rajoelina dia lasa tsy mino ny Fitsanganan’ny tena amin’ny maty intsony ?

    • 21 mai à 18:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Parce que je parle de la politique, mais, non pas de la religion. Ce sont deux mondes différents à mon avis.

      Je commence à être persuadé que vous êtes connu ici avec un autre pseudo, pendant l’ère HVM.

    • 21 mai à 18:28 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Besorongola

      21 mai à 17:45 | Besorongola (#10635)
      @Besorongola
      Ne t’en fais pas, elle peut m’appeler comme elle veut, ça ne me fait ni chaud ni froid, ce qui m’intéresse c’est les messages intelligents.
      Je ne sais plus qui a dit, "ce que l’on dit de vous n’est de la responsabilité que de celui qui le dit, ça ne change rien au fait que vous seul savez qui vous êtes". Je rajouterai, ça montre l’état de déstabilisation de l’esprit de la personne qui a besoin de recourir à une provocation pour se protéger d’une vérité qui fait mal.

    • 21 mai à 18:55 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      @ 21 mai à 18:28 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Besorongola ^

      "... ça montre l’état de déstabilisation de l’esprit de la personne qui a besoin de recourir à une provocation pour se protéger d’une vérité qui fait mal".


      Bien vu ! Et "Aza asiana sira"
      Mais je doute fort que la personne ait l’intelligence de comprendre ce que vous avez écrit tellement ses raisonnements sont du niveau du parquet, à l’image parfaite de celui qu’elle prétend défendre.
      Vous verrez ses écrits que nous attendons impatiemment quand DJ inaugurera prochainement le fameux LA2M ; le 26 juin c’est dans un mois.

  • 21 mai à 17:53 | Isandra (#7070)

    Comment expliquer cette chose ?

    Les détracteurs ne cessent de crier sur tous les toits et les toiles que rien ne marche à Madagascar, alors que la confiance de nos partenaires ne cesse d’augmenter, et ça c’est presque sur tous les domaines.

    Parce que les premiers qui ne se basent que sur leur supposition et leur imagination, tandis que les deuxièmes se basent sur des faits réels et les réalités.

    • 21 mai à 18:02 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Personne ne crie sa ne sert plus a rien Rien de changer sinon pire attendez d entendre l Afrique il va devoir travailler seul et je ménage mes mots

    • 21 mai à 18:13 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Qu’est-ce qui marche en fait ?

      La famine qui avance à grandes enjambées ? ou la malnutrition endémique ? ou le reboisement à la mesure d’un déboisement industriel pour l’exportation illicite autrefois de bois de rose ? ou l’extraction des mines d’or ? ou la plus grande cimenterie de l’OI ? la satisfaction de l’alimentation en eau du grand Sud ? ou le ravage du paludisme avec des morts à la pelle ? ou la persistance des cas de peste ?

      Tout marche pour un pays qui vit de l’aumône, la pauvreté a une justification...fantasia chez les ploucs...

    • 21 mai à 18:22 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Tout.

    • 21 mai à 18:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      La famine n’existe pas à Madagascar, mais, malnutrition qui existait avant l’arrivée de ce régime, comme tous les autres maux, mais, il faut un miracle pour les faire disparaître en une année. Malheureusement, Rajoelina n’est pas Jésus et ne s’est jamais prétendu être.

    • 21 mai à 18:35 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Je rigole ,vous vous plaigniez de BIG PHARMA ,l’OMS c’est BIG PHARMA !!

      https://www.rts.ch/info/economie/8660012-les-genereux-donateurs-de-l-oms-orientent-ils-sa-politique-.html

    • 21 mai à 18:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      Au moins, on sera un caillou dans leur chaussures avec les amis Africains.

    • 21 mai à 19:02 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Qu’est-ce qui marche en fait ?

      La famine qui avance à grandes enjambées ? ou la malnutrition endémique ? ou le reboisement à la mesure d’un déboisement industriel pour l’exportation illicite autrefois de bois de rose ? ou l’extraction des mines d’or ? ou la plus grande cimenterie de l’OI ? la satisfaction de l’alimentation en eau du grand Sud ? ou le ravage du paludisme avec des morts à la pelle ? ou la persistance des cas de peste ?

      Tout marche pour un pays qui vit de l’aumône, la pauvreté a une justification...fantasia chez les ploucs...


      Comparer Madagascar avec ce pays, une ressemblance quelque part ? tout le contraire...

      https://www.youtube.com/watch?v=zfSt_VPXE1o

    • 21 mai à 20:38 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      La famine n’existe pas à Madagascar

      Que Dieu vous punisse au nom de ceux qui ne mangent pas dans le Sud !!!

  • 21 mai à 18:25 | Rakoto (#10929)

    On se calme, c’est un site libre pour échanger des idées, point de vue, .... et c’est tout.

    Si vous sortez du sujet : santé, besoins des pauvres, .... ce sera hors sujet et cela n’intéresse personne. En tout cas quand l’article est trop long, je me fatigue. Je manque de Tambavy.

    une dépêche de l’AFP de ce jour :
    - Le laboratoire britannique AstraZeneca pense être en mesure de fournir un milliard de doses d’un potentiel vaccin contre le Covid-19, cette année et l’année prochaine.

    - Le département américain de la Santé a déclaré de son côté avoir commandé 300 millions de doses de ce vaccin en cours de développement, avec l’espoir de les obtenir à partir d’octobre.

    Regroupons nous dans l’OMS : Organisation des Malagasy Sitrana.
    Détail dans l’article du 21 mai à 15:17 | Rakoto (#10929)

    Bonne santé à tous

    Rakoto de Montpellier

  • 21 mai à 18:53 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Les gentils donateurs de l’OMS ce sont les plus grands capitalistes mondiaux !
    La plupart sont les actionnaires des grands groupes pharmaceutique internationaux !
    On vous donne de l’argent mais faut le dépenser dans les laboratoires qu’ils détiennent !
    C’est aussi pour cela que la petite opération CVO va s’arrêter rapidement !
    Les petits moutons(vous autres ) chez les plus grands et plus féroces loups de la terre !
    Quelle rigolade !

  • 21 mai à 19:01 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    Vous aviez pense a une distribution de covid magixx endemixx par pistolet a eau ?

    Dans la même veine...

    https://fr.news.yahoo.com/coronavirus-medecin-prescrit-schweppes-pour-traiter-covid-19-162146727.html

    Lol

    • 21 mai à 19:06 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à olivier2

      @ olivier2,
      au moins ça a l’avantage d’être agréable et sans effets secondaires😜

  • 21 mai à 19:07 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    "Au moins, on sera un caillou dans leur chaussures avec les amis Africains."

    Gates et ses amis ,notamment le patron d’amazone ,sont plus riches que les états africains représentés a l’oms

    S’ils vous laissent rentrer(vous lisez bien ,ils vous laissent rentrez ) comme membres assistants c’est pour mieux vous endormir,
    L’africain aime bien les honneurs c’est facile de vous flatter !
    Et ça marche à la réaction que vous avez eu !
    Vous croyez quoi ,que ce sont des philanthropes ?
    Si les américains (trump) ne veulent plus contribuer au budget de l’OMS ,c’est justement à cause de la présence de tous ses grands groupes privés !
    L’état américain n’a rien a gagner dans ces affaires (privées) et trump a raison !
    Vous voyez leur stratégie est la même que les chinois ,on vous donne un peu d’argent et puis ce sont eux qui contrôlent les marchés pharmaceutiques de votre pays et mondiaux !
    Sincèrement vous n’êtes absolument pas de taille à affronter ces gens là !

  • 21 mai à 19:10 | Shalom (#2831)

    Voyez-vous comment une Kone de personne exécute sans HONTE des pirouettes pour se défendre et pour ne pas avouer avoir tort ?
    OMS, Big-Pharma à la solde des occidentaux : mais qui véhiculez ces abjections sur ce site depuis un moment ?

    Et Paf ! Vive l’OMS ! Madagascar est patati patata !
    Ça me rappelle DJ osant dire devant Onitia Realy qu’il n’a jamais dit que les "hopitaly manarapenitra" sont gratuits. Tel mentor dépravé, tel élève pervers.

    La personne qui l’a écrit hier sur ce site a raison : "Mitomania ry Fireneko !".

    • 21 mai à 19:36 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Une dépravée dépourvue d’intégrité morale et d’honnêteté...une vraie crapule de la pire espèce en somme...

  • 21 mai à 19:44 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra ,
    Et sans se tromper ,on peut imaginer facilement, que pour le prix de son "ralliement " à l’Oms ,le Grand président de Madagascar Rajoel ,a reçu un important virement sur un de ses comptes offshores !
    Of course comme disent les english !

  • 21 mai à 20:16 | Shalom (#2831)

    OMS : il y en a qui rêve.

    Le conseil exécutif de l’OMS comprend 34 membres dont 7 de l’Afrique.
    Soit au plus 21%. Et encore le Botswana pays dont est originaire la patronne de l’OMS Afrique et le Ghana un pays anglophone.
    21%, est-ce que cela a un poids et il faut voir le règlement intérieur de l’OMS, comment on y vote !

    Enfin comme l’ont fait remarquer certains participants à ce forum : mais qui subventionne l’OMS et qui commande à l’OMS : ceux qui donnent les sous ou ceux qui vivent des dons de cet organisme ?
    Je pense que le cas de Madagasikara est simple : "Tais-toi et manges !’.

    • 21 mai à 20:28 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Vous êtes dans un état d’esprit contre tout.

      Quoiqu’on dise, ce n’est pas pareil être membre exécutif et être simple membre, là au moins, vous pouvez exprimer votre opinion et votre avis, vos doléances sans intermédiaire de qui que ce soit, participez aux prises de certaines décisions, contrairement aux autres.

      Cette nouvelle doit réjouir tous les Malagasy sans distinction, c’est une honneur pour notre pays.

    • 21 mai à 20:31 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Au mieux, vous pouvez y imposer votre opinion, au pire, vous pouvez l’y exprimer.

    • 21 mai à 20:32 | Maestro (#7313) répond à Shalom

      @ Isandra

      Le Banquier N°1 de l’OMS c’est Bill Gates et la Vaccination Obligatoire vous y aller avoir droit.

  • 21 mai à 20:17 | Shalom (#2831)

    Bientôt Madagascar entrera aussi au "Conseil de Sécurité" de l’ONU.
    Les iles Éparses nous reviendront-elles d’office alors ? Question à 1 ariary.

  • 21 mai à 21:53 | Shalom (#2831)

    Imaginez un seul instant quelqu’un qui dit que vivre le KERE c’est vivre dans l’opulence.
    Ils disent qu’il n’y a pas de famine à Madagascar.
    Manodiava ny fianakavianny sy ny taranany ny manjo ny any Atsimo Atsinanana iny.

    • 21 mai à 22:29 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Tranondainga tsy valahara mpamita-bahoaka vesaran ny tody efa voan ny sesitany, mbola sahy mandatsa ihany ireo tojom-pahoriana sy miaritra ny ngidy...

      Eto aho vao tena lasa eritreritra sy sanganehana, ary tena sakodiavatra...

      Nototofan ireto tsy vanona mpanota fady tokoa ve ny toerana nisy an i Mahitsielafanjaka tao an-Drova e ?

      Mbola horesahako ihany io aoriana fa tena tsapa tokoa izao fa hamotika tanteraka an Ialamanga sy ny Firenena ireto mpamosavy ireto...

      Efa voaozona sy iharantody izy ireto fa voatosi-javatra hanimba sy handrava mandrapahatongan ny farany...

      Hitondra loza ratsy tokoa mihintsy...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS