Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 janvier 2022
Antananarivo | 13h44
 

Transport

Air Madagascar

Le « B777-200ER » atterrit ce 3 septembre 2011 à Ivato

samedi 3 septembre 2011

C’est lors d’un point de presse tenu ce vendredi 2 septembre que la compagnie aérienne nationale, Air Madagascar annonce officiellement l’arrivée du Boeing 777-200ER pour étoffer la flotte aérienne nationale malgache en remplacement du Boeing d’Air Italy dont le contrat a expiré. Le B 777-200ER atterrira ce samedi 3 août à Ivato à 5h 45 avec six (6) membres d’équipage PNC (personnel navigant commercial) d’Air Madagascar à bord. La location de cet appareil est motivée par le souci d’Air Mad d’observer rigoureusement ses engagements envers ses clients et ses passagers qui empruntent la ligne Paris Ivato et Paris Nosy Be.

En tout cas, lorsque le nouveau Conseil d’Administration a été mis en place, il s’était engagé à trouver en priorité une solution rapide et fiable au problème d’avion d’Air Madagascar sur la liaison vers l’Europe. Et dans cette entreprise, Air Mad a bénéficié de l’appui de l’État qui a d’ores et déjà débloqué des fonds importants pour aider la compagnie aérienne à faire face à ses engagements.

Sécurité et confort des passagers, confiance et crédibilité de la part des clients et des partenaires sont consolidés avec l’acquisition de cet avion de la compagnie EuroAtlantic Airways qu’Air Mad loue pour une année. Cet avion 777 représente une véritable bouffée d’oxygène pour la compagnie, a-t-on souligné ce vendredi 2 septembre, car il permet d’une part, de stabiliser son programme entre l’Europe et Madagascar et d’autre part, de pouvoir penser à des projets de développement à moyen terme.

Air Madagascar est un acteur majeur du développement du pays. Le secteur touristique par exemple, bénéficie directement de l’arrivée de cet avion qui offre un plus grand nombre de sièges.

Le cas Nosy-Be

Les techniciens des deux compagnies Air Madagascar et Euroatlantic ainsi que ceux de l’ADEMA mettront en œuvre les mesures nécessaires pour considérer la possibilité d’opérer le B777-200ER sur cette île phare de la destination touristique de l’Océan Indien. Dès que les conditions techniques nécessaires (notamment au niveau des infrastructures) seront remplies, cela sera mis en oeuvre.

Toutefois, la destination Nosy Be reste desservie et des solutions ont été mis en place pour les passagers de et à destination de l’extérieur vers Nosy Be.

L’ensemble du personnel d’Air Madagascar reste solidaire et concentre ses efforts en vue de redevenir la compagnie phare de l’Océan Indien. Air Madagascar est confiant quant à son avenir, l’appui des médias est un support incontournable pour ce faire, a souligné Air Madagascar lors de ce point de presse. Dans son édition du 31 août, un média étranger semblait insinuer que cet avion de EuroAtlantic n’était pas recommandé par les instances européennes pour raison de sécurité, pour une exploitation en Europe. Ce qui est totalement faux, déclare un responsable au sein d’Air Mad. Pour preuve, cet avion venait d’être loué au mois d’Août par Air France.

Recueilli par Valis

3 commentaires

Vos commentaires

  • 3 septembre 2011 à 10:07 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    "J’ai assisté à la naissance d’Air Madagascar" et maintenant au rôle de locataire d’avion.

    Une location d’avion est une affaire juteuse de part et d’autre.

    - La location d’avion à une compagnie aérienne-

    Les compagnies aériennes maîtrisent la logistique nécessaire pour exploiter des avions.

    Lorsqu’elles louent un avion d’une autre compagnie,elles vont prendre en charge une partie ou la totalité des services à l’exploitation de l’avion.

    Il existe quatre (04) niveaux de location pour des compagnies en fonction de cette prise en charge des services annexes.

    1-ACMI -Aircraft Crew Maintenance and Insurance-

    Le bailleur fournit l’avion,un ou plusieurs équipages y compris le personnel technique dont il prend en charge

    - la rémunération,

    - sa maintenance,

    - et l’assurance qui couvre le fuselage et la responsabilité civile.

    La location se fait par heure block qui se calcule à partir du contact de l’appareil à l’arrivée et de la perte de contact au départ du parking .

    Le locataire prend en charges les frais

    - des carburants,

    - d’attérissage,

    - de décollage,

    - de parking,

    - de l’équipage (hotel,panier repas,déplacement,visa),

    - d’enregistrement des passagers.

    Il doit fournir un numéro de vol car l’avion ne vole pas au nom du bailleur mais pour la compagnie locataire.

    2-Wet lease

    Il s’agit d’une location sous forme d’un ACMI mais pour une période plus longue pouvant aller d’un (01) mois à deux (02) ans.

    En dessous de cette durée,on ne parle plus d’ACMI.

    Pour louer en Wat base,le locataire devra garantir un minimum d’heures d’utilisation au bailleur en fonction du type d’avion.

    3-Damp Lease

    Proche de l’ACMI et du Wet lease.

    Le Damp Lease est une location sans le personnel navigant commercial.Il est néanmoins soumis à des impératifs au niveau de la formation du personnel qui concernent les règles de sécurité et les procédures d’urgence propre à l’avion loué.

    4-Dry Lease.

    Il s’agit de la location de base d’un avion.

    Le loueur doit enregistrer l’avion et l’inscrire sur son certificat de transport aérien.

    Ce type de location est généralement offert par des sociétés financières.

    "SOUHAITONS-NOUS SAVOIR,QUEL TYPE DE LOCATION QU’AIR MADAGASCAR AURAIT-IL CHOISI" ???

    QUE VOUS CHANGEZ DE CONSEIL D’ADMINISTRATION,"les affaires sont toujours des affaires",avec leurs mauvaises habitudes..

    copier/coller

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 4 septembre 2011 à 07:53 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Selon l’explication du Ministre des Transports,les frais de location du Boeing 777-200 ER sont "plus abordables" par rapport à ceux qu’Air Madagascar a honoré auprès de la Compagnie italienne.

      Les frais de location de ce nouvel avion sont de moins de 6 000 euros/heure de vol (environ 16 992 000 ariary/heure de vol)

  • 3 septembre 2011 à 13:03 | Turping (#1235)

    Chers compatriotes,
    C’est bien que la compagnie aérienne AIR MADAGASCAR ait trouvée une solution provisoire pour fonctionner.
    Espérons que Madagascar trouvera les moyens d’en acheter d’autres pour remplacer les vieux appareils.
    Boeing c’est un avion fiable.
    Le remplacement tombe sur une bonne période de vacances.
    Beaucoup d’étrangers et des vazaha ,comme des malgaches vivants en France voyagent en cette période estivale où le soleil ,la chaleur sera de retour à partir du mois d’Octobre.
    Je serai ravi ,de retourner à Mscar en cette période pour une période de 1mois comme l’année dernière.
    Sans parler de politique tout le temps, le fait de débattre en tant que citoyen malgache sur le forum même en ayant obtenu d’autre nationalité ,permet de voir les choses sur le terrain ,d’y apporter des aides et sensibiliser les compatriotes à aller vers l’avant.
    Misaotra Tompoko !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS