Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 juin 2019
Antananarivo | 06h18
 

Télécommunication

Le 3.75G arrive à Madagascar

samedi 21 juillet 2012

Airtel Madagascar a présenté sa plateforme mobile 3.75G à Madagascar, qui est annoncée par l’opérateur comme un élément du réseau « 3.75G » le plus vaste en Afrique. Derrière l’appellation marketing, il s’agit en fait de la mise en oeuvre d’un réseau HSPA+, qui est actuellement déployé sur les villes d’Antananarivo et Toamasina. Cette technologie promet de changer la façon dont les abonnés utilisent Internet sur leurs téléphones dotés de cette fonction. Cette technologie améliorée renforcera la fonctionnalité multimédia, accélèrera le haut débit mobile et l’accès à internet. Les utilisateurs pourront ainsi effectuer des appels vidéo, regarder la télévision en direct, envoyer et recevoir des e-mails, et télécharger de la musique grâce à leurs portables.

« La 3.75G permettra à nos clients d’utiliser la technologie cellulaire autrement  », a déclaré Heiko Schlittke, directeur général d’Airtel Madagascar. « C’est la raison pour laquelle Airtel ne considère pas la 3.75G comme un produit mais plutôt comme une plateforme qui permet aux abonnés d’avoir un meilleur accès aux données et à internet ».

Selon les statistiques de McKinsey & Co, il y a actuellement près de 400 millions d’abonnés mobiles en Afrique dont 2,5 millions chez Airtel à Madagascar. Le secteur des télécommunications, plus particulièrement le marché de la téléphonie mobile qui comprend désormais l’accès à internet, les services bancaires sur portables et le commerce mobile, connaît l’expansion la plus rapide.

Airtel met un point d’honneur à l’élargissement de la couverture de son réseau pour que les populations rurales puissent également bénéficier de la révolution des télécommunications à Madagascar. Cette initiative ira de pair avec le renforcement de l’accès à internet via la disponibilité de la 3.75G.

« Tout le monde reconnait que l’accès aux télécommunications de base est essentiel au développement. Toutefois, ces outils ne sont pas encore accessibles à tous à Madagascar. La communication doit être un droit fondamental, pas un privilège. L’accès aux télécommunications pour les populations non encore connectées améliorera la participation sociale, culturelle et commerciale. Notre plateforme permettra aux abonnés de tirer pleinement parti du potentiel d’internet mais aussi des avantages du téléphone portable » a indiqué Heiko Schlittke.

Airtel se donne ainsi comme objectif de bâtir le réseau 3.75G le plus vaste du continent.

Recueilli par Vonjy

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS