Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 21h13
 

Diplomatie

Îles Eparses

« La volonté de l’Etat malgache reste intacte », selon le MAE

mardi 25 février | Mandimbisoa R.

La visite du ministre français en charge de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Antananarivo, la semaine dernière a suscité beaucoup de commentaires. D’autant plus qu’il a signé avec les autorités malgaches un financement de 240 millions pour ainsi devenir le « premier partenaire du plan d’émergence de Madagascar ». Le ministère des Affaires étrangères (MAE) malgache tente ainsi d’éclaircir l’opinion concernant notamment la question des Iles Eparses.

« Afin de dissiper tout malentendu, le ministère des Affaires étrangères tient à souligner que ce soutien n’entrave nullement et n’influe pas le processus de discussion en cours avec la France au sujet des Iles malgaches de l’océan Indien. La visite du ministre français en charge de l’Europe et des Affaires étrangères a été, bien au contraire, l’opportunité de réaffirmer la position de Madagascar sur cette question », communique le chef de la diplomatie malgache.

Le MAE indique que « la volonté de l’Etat malgache de revendiquer sa souveraineté pleine et entière sur ces Iles, par le dialogue et en vertu du droit international, reste intacte, conformément au communiqué conjoint publié à l’issue de la première réunion de la Commission mixte le 18 novembre 2019, la restitution de la souveraineté de Madagascar sur ces îles reste une question fondamentale dans la négociation et constitue une question devant être abordée préalablement à l’examen et à l’adoption d’une solution commune de développement. »

Les discussions sont en cours avec la partie française en vue de la poursuite des négociations dans le cadre de la Commission mixte, poursuit le MAE. Pour rappel, Emmanuel Macron et Andry Rajoelina ont convenu de trouver une solution commune sur les îles Éparses avant le 26 juin 2020, date du 60e anniversaire du retour à l’indépendance de la Grande île.

71 commentaires

Vos commentaires

  • 25 février à 08:01 | Maxim (#5960)

    Tonga @ lay fiteny hoe : lasa ny alika vao manangombato.
    Mihevitra ve ianareo fa mbola ela zany 26 juin zany ? Aza sahirana mamorona lainga isanandro vaky zao, efa zatra ny kobaka ambava sy lainga tsara lahatra ataonareo ny vahoaka. Raha ny resaka zeparsa tsy ampiditra vary iray sotro ao ambavany izany na azonareo na tsy azonareo, ny kely ananany eto @ tany be aza ty atahorana ka inona no iasany loha @ zay tany tsy hitany masony any.

    • 25 février à 11:46 | Rabe (#3378) répond à Maxim

      Tena marina ny anao ry Maxim.
      Tena TRANONDAINGA tokoa ilay karilahy iny.

      Ny nahatongavan’ilay vazaha teto iny dia ny hanamafy izay nolazain’i Macron amin’ny fomba mivantana sy mihaja.
      Dia inona moa fa tsy felaka madrivorivo no nahazo an’i TRANONDAINGA kkkk… Efa mamelona azy ao ry nandra ka asa raha ho tafatsangana ilay TRANONDAINGA na tsia

      Tsy ny famerenana ny nosy eparsa akory no ratsy fa ny fomba entina miady sy mamerina azy e !

      O ry Pera Pedro a ! Mba mikofesy moa ilay kary iny ? … hihihi

      Tsy adala akory ny Manankasy !

    • 26 février à 11:12 | Ibalitakely (#9342) répond à Maxim

      Ny any Makrô & ny Frantsay anie diaefa ataony mazava tokoa e, izany dia amin’ny alàlan’ny teniny hoe "ici c’est la France" & ny hoe "izahay hanao izao & izao". Tsy niandry izay dinika katsaka tsaramaso voanjobory ry zareo fa "mivorivoriatahaka ny ... ka ny tsangan-kevitra tsy misy fa ny horokoro-body no ataovy betsaka". Dia lasa anelanelan’ny laona & ny fanoto i André Rajoël/Ntsay Christian ka mody tsy mikaozy mihintsiny fa ny hafa no asainy mba miseho manazava kely zavatra tsy voafehiny akory.

  • 25 février à 08:05 | DanBe (#2256)

    Bonjour le forum
    Encore les îles éparses... Et il va encore y avoir beaucoup de post...
    Les îles éparses font toujours recette ici, elle battent des records de publications.
    On va sortir du placard une résolution de l’ONU, un professeur agrégé qui seul et contre tous a raison, le nationalisme Malgache, le droit international, etc etc
    Mais si tout cela existait, beaucoup d’îles et de petits territoires changeraient de propriétaire, aussi bien en Amérique, qu’en Russie, en Chine, au Japon, etc...
    Les litiges sur les territoire sont très nombreux dans le monde, depuis longtemps, et immuablement, ce sont toujours les plus forts qui l’emportent.
    Alors quel arrogance de pensez qu’à Madagascar on peut réussir cela, contre une puissance telle que la France...
    Surtout pour des cailloux même pas habités, à part quelques militaires ou scientifiques, que l’on serait incapable d’exploiter, d’entretenir et de préserver.
    Tout ceci est de plus en plus risible.

    • 25 février à 08:32 | vatomena (#8391) répond à DanBe

      Quand on reçoit 240 millions ,en général ,on dit : Merci. Quel remerciement le ministre Lebrian a-t-il pu recevoir ? !

    • 25 février à 09:59 | rayyol (#110) répond à DanBe

      Et toujours la meme gang A croire qu il n y a rien d’autre a discourir Tout est dit il reste a voir Seul l avenir le dira Placotage inutile Je ne sait pas qui decide des sujets a débattre Digne représentant Malgache pas beaucoup d imagination La loi du moindre effort Pourtant ce ne sont pas les sujets qui manquent

    • 25 février à 12:05 | RASOLOBE (#9411) répond à DanBe

      Encore îles éparses comme vous dites ! En faite si on fait le bilan annuel du pouvoir en place , il y a pas grande chose ! La marge de manœuvre est très réduite après une promesse de campagne délirante.Faire une diversion c’est une manière de faire la politique quand on a rien à proposer. Diversion marinée avec une communication bien huilée ça fait rêver beaucoup de monde :Visite papale ,Alefa Barea, Iles Éparses, Défilé en grande pompe , Stades Manarapenitra etc etc ...Mais on oublie l’essentiel : La pauperisation généralisée ,déléstage , coupure d"eau ,l"insécurité... Mr Rajoelina se fait rappeler à l’ordre par sa mauvaise gestion et son sens de priorité.

    • 25 février à 13:23 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à DanBe

      Perso je critique moi même cette revendication ...vu que concrètement on a pas les moyens d’intimider le camp d’en face afin de les inciter à nous rétrocéder ses territoires (oui je vois d’ici le déferlante de blabla sur ma vision binaire des choses ,etc ... ,confortez vous dans votre masturbation intellectuelle sans fond si ça vous amuse ,toute négcociation est d’abord une question de rapport de force).
      Mais permettez moi de vous dire que vous êtes un crétin ...(Vu le style sûrement un crétin bien planqué quelque part hors du pays qui vient déverser son fiel ...sur des forums pour cacher son incapacité humaine et pratique à faire quoi que ce soit de réel pour son pays)
      Cette revendication elle est formulée depuis 1973 ...pourquoi ? au delà des discours sur les reserves infinies de gaz et de pétrole (auxquels je ne crois pas...) ou sur le "Nationalisme et la souverraineté" (Je ris !!!!) ...le vraie raison est que cette revendication est nécéssaire et le bon Radeba (Ratsiraka) s’en est rendu compte (féru de droit maritime qu’il est) juste en traçant sur une carte, l’étendue des ZEE françaises dans l’océan Indien .Donc si vous étiez un minimum pragmatique au lieu de dénigrer vous auriez tapé sur google "ZEE française Océan Indien" et ça vous aurait sauté au yeux que toutes les routes maritimes donnant accès aux côtes Est et Ouest de Madagascar sont contôlées ...par l’Etat français ...Ce qui veut dire que notre politique commerciale future et notre accès à l’axe indo pacifique dépend entièrement de l’Etat Français !!!! Que vous critiquiez la manière je suis d’accord ,on le fait comme des fiottes sans conviction ...mais n’allez pas dire que ça ne sert à rien !

    • 25 février à 14:09 | betoko (#413) répond à DanBe

      Vous me décevez beaucoup Dany Bé , Kery say , défaitiste , par ce que c’est La France et nous devrions nous rabaisser ? Et pourquoi l’île Maurice revendique toujours l’île Tromlin ?
      Je rétiaire ce que disait feu Chirac , il était pour une co-gestion , Pour nous cela voulait dire beaucoup de chose inavouable et Monsieur André Oraison avait raison avant l’heure , pourquoi le ministre des affaires étrangères de Madagascar ne l’invite pas à Tana pour une conférence débat , il pourrait encore nous donner quelques conseils si nous en avions encore besoin ?

    • 26 février à 08:10 | DanBe (#2256) répond à DanBe

      Mon dieu !
      Je déçois Bétaku (Vous écorchez mon pseudo, j’écorche le votre...)
      Je n’en ai pas dormi de la nuit...
      Vous confirmez effectivement que vous êtes risible...

    • 26 février à 08:16 | DanBe (#2256) répond à DanBe

      Plus sérieusement…
      Défaitiste non, réaliste oui.
      Ce n’est pas parce que c’est la France (votre Pays ?), c’est parce que nous n’avons absolument pas les moyens de peser sur une négociation. Et il ne s’agit pas de se rabaisser, mais plutôt d’éviter de se ridiculiser au final.
      L’île Maurice peut toujours revendiquer, mais qu’a-t-elle obtenu ?
      Vous êtes risible avec votre professeur, à part déclarer, écrire, argumenter dans le vide, que peut il faire de plus ? Et vous ? Et notre chétif état ?
      Soyons un minimum sérieux…

  • 25 février à 08:22 | rayyol (#110)

    Voila c est confirme par le president lui meme le manque d eau dans le sud
    On a voler les panneaux solaires On a voler les fonds servant a la construction ainsi que l équipement Il n a pas encore comprit que dans le sud tout ceux qui ont une quelconque responsabilité sont tous des voleurs Les maires les adjoints les grades de police de l armee tous sans exception
    Tu ne peux pas confier aucune responsabilité a quelqu un qui détient un poste Procureur directeur tous sans exception sont corrompus La est le malheur du sud Meme chose au niveau des familles a quelque exception prêt Donc commencer par dégager ces gens la ou sinon n envoyez aucun argent aucun materiel sans policier mais aucun du sud Ils sont tous pareils

    • 25 février à 09:21 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Mais, quand le Président est arrivé, la plui est tombée aussi. Et les gens le surnomment Porteur de pluie
      « Fale ahay Prezida alino aby fahoria ay fa avy atoy agnao nihente ahay "... Agnao avao navy atoy miaraky oragnandro mamonje ahay, mivatsy Fiavota ty sakafo ty, rano malio mangatsakatsake, misaotsy Prezida sy delegasiona aby aby reo »

    • 25 février à 09:53 | rayyol (#110) répond à rayyol

      C est de bon augure c est justement ce que je me suis dit a Tulear quand nous avons recu cette pluie surtout que je ne me rappelle pas avoir vu 3 jour de pluie de suite ici meme aujourd hui c est nuageux Mais il va falloir qu il comprenne vite qu il ne peut faire confiance en aucun dirigeant du sud Le tout doit être sous supervision extérieure Je dit bien tous Car je connait

    • 25 février à 10:52 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Rayyol,

      On croit pas superstition, mais, ce Président a de quelque chose d’exceptionnelle, on a déjà remarqué ça pendant les propagandes. Plus d’une fois, la pluie tombait avant son arrivée, une fois il débarquait, la pluie s’arrêtait, les nuages disparaissaient,...

      On peut raconter autre chose, mais, on arrête là

    • 26 février à 09:49 | vatomena (#8391) répond à rayyol

      madame isandra ,vos tombez dans le fétichisme .à votre age !. voilà razoel qui apres avoir été Dj devient ’’rain maker ’..et demain ,il sera guérisseur ,n’ est ce pas ?

  • 25 février à 09:13 | Isandra (#7070)

    Là, le ministre a répliqué les détracteurs jaloux qui ont répandu qu’on a acheté notre silence.
    Ce n’est pas le 240 Millions qui fait changer notre objectif.

    • 25 février à 10:00 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Le prix d’une scolarité du CP au bac en France coûte environ 100 000 euros !
      Si des Malgaches arrivent en France avec le niveau bac(niveau moyen) et qu’il resterons ensuite y vivre ,leur scolarité ne coûtera donc rien !
      Donc faisons le calcul ! Il y a environ 1000 Malgaches par an qui poursuivent des études supérieures en France ,combien vont rester selon les études faites,donc environ 60% restent ensuite pour faire carrière !
      Donc la France à donc économisé pour leurs formations du cp au bac 600 X100 000 = 60 000 000 d’euros (soixante millions )
      Gracieusement la France vous rend donc la moitié de cette somme pour service rendu !
      Pour les malagasy c’est un don ,pour les Français c’est un remboursement avantageux

    • 25 février à 10:17 | sariaka rakoto (#10677) répond à Isandra

      Isandra,
      Le pipeline de 220 km aurait dû être construit depuis avril 2019.......heureusement les écrits restent.
      http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2019/01/30/andry-rajoelina-un-pipeline-deau-potable-de-225-km-dans-landroy/

    • 25 février à 10:25 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      ""Paroles ,paroles ’’ Chantait Dalida----- Musique ,musique,c’est du Rajoelina

    • 25 février à 10:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      01/07/2019

      "Vingt trois ans après la mise en place par la JICA du pipeline d’Ampotaka, le gouvernement malgache, ainsi que ses partenaires tels que l’Unicef et le gouvernement Japonais, viennent d’opérationnaliser le projet de renforcement et d’extension du pipeline de transport d’eau potable dans la région Androy."

    • 25 février à 11:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      Tant qu’à faire, pourquoi pas, les remboursements de toutes nos richesses exportées(pour ne pas dire pillées) pendant 70 ans ?

      Alors là, grand merci Maman, on vous serait très reconnaissants.

    • 25 février à 17:25 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Quand je parle de remboursement c’est sur le sujet dont je parle dans mon post !
      Pour le rester vous pouvez toujours attendre ,l’espoir fait vivre !
      Pour les éparses ,répetez après moi ,adieu veaux ,vaches ,cochons ,beurre,argent du beurre ,etc,etc.....
      Plus grave pour vous les comorres ont découvert du pétrole sur leur territoire maritime !
      D’après les estimations 7 M de tep
      La reunion et mayotte ,c’est la France pas de souci ,les Comorres vont devenir riches et le Mozambique et la Tanzanie aussi ! Ne parlons pas des Seychelles et de Maurice ou tout va bien
      Dans la region c’est qui les plus pauvres ?
      Faudrait changer vos logiciels de développement ou votre mentalité

    • 25 février à 18:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      Ce qui le plus pauvre ? En tout cas, ce n’est pas nous.

      Dans le classement où la France se trouve au 6 ème rang, Madagascar est au 138 ème et Comore loins dernier nous au 196 sur 211 pays.

    • 25 février à 18:51 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra ,
      Les comorres ont trouvé du pétrole sur leur territoire !
      7 M de tep !
      Si vous ne savez pas ce que cela veux dire, renseignez vous et arrêter de raconter n’importe quoi !

  • 25 février à 10:41 | FINENGO (#7901)

    Une chose est tout de même surprenante dans cette histoire.
    On a toujours dit : Le Chien aboie, la caravane passe.
    Mais ce coup ci, la Caravane a quitté les lieux depuis des lustres, et seulement là que le Chien aboie.

    Alors on pourrait avoir deux explications.

    Primo :
    Le jour du passe de la Caravane le Chien n’était pas sur les lieux, et n’aboie que sur les Traces de la dite Caravane le lendemain de son Passage.
    Alors serait-il vraiment utile d’aboyer ????
    Pourquoi ??? Pour qui ??? Et en quel honneur ???

    Secundo :
    Le Chien est tellement Mauvais et Peureux, que même le lendemain du Passage de la Caravane, il continue d’aboyer de Peur, pour se protéger, pour ne pas dire se justifier.

    Je pense que les deux M A E, Malgache et Français se sont bien rencontrés, et qu’il aurait fallu faire une conférence de presse à l’issue de leur rencontre. C’était le minimum à faire.
    Pourquoi ce minimum n’a pas eu lieu ????
    Seul le Ministre des affaires étrangères Malgache et le Bac-7 qui auraient la réponse à la Question.

    • 25 février à 13:41 | MALIBUC (#9345) répond à FINENGO

      N’oublions pas que le DJ Bac-7 lors de son entretien avec Macron à mis en avant "La gestion" des Iles.
      A mon humble avis, Macron à déjà conclu un accord avec Razoel citoyen , résident pendant 5 ans et propriétaire Français.
      Ce dernier se plie donc aux engeances de son Prezida Macron durant son exile en terres de Gaulois !

  • 25 février à 10:42 | vatomena (#8391)

    Anticaste -Donc 60% de ces grands étudiants resteraient en France.Perte séche d’intelligence et de capacités pour le pays. Il y a 30 ou 40 ans il avait été décidé que les étudiants boursiers à la fin de leurs études retourneraient obligatoirement au pays. Cette obligation resta lettre morte. Vu que ’les andafiens ’ envoient chaque année des dizaines de millions d’euros à leur famille,cela est il avantageux ou pas pour l’économie du pays.?

    • 25 février à 10:55 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      Qui les retient là-bas ? En même temps, la France se réjouit de leur prestations, et les exploite max.

    • 25 février à 12:04 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      Il faudrait qu’on revoit tout cela, pour que ça change. L’Etat a dépensé beaucoup d’argent pour avoir des techniciens et experts, pour servir le pays et participer à son développement, c’est argent aurait pu construire des écoles, des CSB, des bornes fontaines, ect, alors qu’eux, les étudiants après leur études, ils choisissent de servir un autre pays(mandray efa), laissent leur pays dans un Etat lamentable. Ce n’est pas normal ça,...!

    • 25 février à 12:18 | FINENGO (#7901) répond à vatomena

      @ 25 février à 10:55 | Isandra (#7070) répond à vatomena ^
      Vatomena,
      Qui les retient là-bas ? En même temps, la France se réjouit de leur prestations, et les exploite max.
      ....................................................................................................................................................

      Eh ben !!!!
      Comme dans tes habitudes la Vendrana Betsileo, tu parles pour ne rien dire.
      La France se réjouit de leurs Prestations certainement, mais en les exploitant à max, serait bien surprenant.
      Ils sont Payés à leur juste valeur.

      Mais toi la Vendrana Betsileo, vu ton niveau d’étude tu ne pourras pas en dire autant.
      La Seule et Unique chose dont t’en es Capable c’est d’être une Suce-Boules.
      Comme dans tes habitudes tu jalouses ceux d’Andafy, qui apparemment auraient mieux réussit leur vie que toi tu aurais réussit la tienne la Misérable Pestiférée Betsileo.

  • 25 février à 11:08 | ANTICASTE (#10704)

    Ben oui cette réaction de défiance envers le pouvoir des Malgaches dans cette affaire des 24O millions était recherché par les Français !
    Tous le monde sait que quand tu viens avec de l’argent ,les magouilles et la corruption sont là aussi !
    Macron s’est servit de cela pour contrer Rajoel et ça marche plutôt bien !
    La preuve ce communiqué pour apaiser les troupes !
    Ce qui reste trouble c’est pourquoi Rajoel n’a pas donné les motifs de la visite de le Drian !
    Quand un ministre des affaires étrangères étranger est annoncé dans un pays ,avant cela ,il y a communications voir négociations sur les sujets qui seront abordés pendant cette visite !
    Rajoel était donc informé qu’il n’y aurait pas de communications sur le sujet des éparses !
    Les 220 millions étaient sans doute là pour acheter son silence !
    Son statut de binational le ligote t- il dans son action ,peut être aussi !
    Voila sans doute une manifestation du piège qu’est cette binationalité pour un homme politique de haut niveau !
    On a vu sur les photos ,lors de la signature de l’accord sur l’aide a l’éducation octroyé par la France ,un PRM distant les yeux dans le vague ,un peu hébété !
    De plus si le souhait de Macron était de ne pas aborder le sujet des éparses lors de cette visite ,cela n’empêchait pas Rajoel de communiquer sur ce sujet avant la visite (alors qu’il savait déja que le sujet ne serait pas abordé) ou juste après le départ de la Drian !
    S’il n’a rien dit et rien fait, c’est que les arguments développés par la France en coulisses étaient puissants et non discutables !
    Bien sur cela peut être en lien direct avec le conflit sur les éparses ,mais cela peut être aussi en lien avec son statut de binational ou tout autre magouille dans laquelle le PRM pourrait être impliqué !
    N’oublions pas que la France possède en ce pays un puissant réseau d’amis qui informent Paris pratiquement en temps réels !
    La France est pratiquement toujours au centre des intrigues en ce pays ,tout le monde le sait !
    Certains clans ,coutumiers de la collaboration avec paris depuis des siècles ,se servent même de cela pour maintenir leurs pouvoirs sur ce pays !
    Y a t-il ainsi désaccord entre les commanditaires du putsch de 2009 et le président actuel ,c’est possible !

    • 25 février à 12:10 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      Isandra —Réfléchissez avant d’écrire .Ces "cadres" malgaches sont tellement exploités par les féroces racistes français que chaque année ils peuvent verser à Madagascar presque l’équivalent de toute l"aide internationale .Ledrian nous apporte 240 millions ,on applaudit ,on s’émerveille.Mais pour les millions et millions venant de la diaspora ,silence ou mépris de madame Isandra

    • 25 février à 13:24 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      Hervé Bourges vient de mourir en France .Un "grand homme ’’ pour les journaleux.Il est vrai qu’il fut un grand homme de radio et de télévision. Mais ,ce singulier personnage fut aussi un membre actif du FLN algérien en France. Des la déclaration d’indépendance de l’Algérie ,ce grand homme se précipita à Alger pour devenir le directeur de radio-Alger. Et il prit aussitot ,en 1962 ,la nationalité algérienne. . Il fut un des "pieds rouges " les plus remarquables..Il n’empéche ,des que Boumedienne prit le pouvoir ,il fut chassé et renvoyé en France avec d’autres "pieds rouges ’ . Boumedienne ne leur faisait pas confiance .Il pensait avec justesse que si ces ’pieds rouges’ avaient déjà trahi leur pays ’la France ’ ils pourraient demain trahir aussi la patrie algérienne .Boumedienne était d’un naturel méfiant . Il était aussi visionnaire . C’est lui qui avait prédit : nous vous vaincrons par le ventre de nos femmes. En effet,en 40 ans d’Indépendance ,la population algérienne est passée de 9 millions d’habitants à plus de 40 millions.Aujourd’hui la génération algérienne est celle des’ harraga ’ ,celle qui prend tous les risques d’un naufrage pour s’introduire en France. Bien qu’il fut ’citoyen algérien’ Boumdienne n’hésita pas à chasser le ’double national" hervé Bourges. C’est un courage politique qui manque au gouvernement français..Le bi national qui démérite ,qui trahit restera français— pas de déchéance.- comme il conviendrait pourtant

    • 25 février à 13:31 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Vatomena,

      On ne veut pas que des millions, mais, des milliards.

      S’ils travaillaient et étaient bien utilisés ici à Mada, ils auraient pu créer des richesses des milliards d’Euros.

      Notre PIB n’est que 12 Milliards, maintenant, alors que leur savoir faire auraient pu aider à le ramener à 50 Milliards ou plus.

    • 25 février à 13:54 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      Mais Isandra ! Tout le monde veut des milliards Mais vous savez bien qu’on ne prete qu"aux riches.Heureux encore que l"on s’apitoie sur notre sort et que l’on trouve quelques donateurs sur notre chemin de misère

  • 25 février à 11:57 | Vohitra (#7654)

    Le Drian était venu pour parler de coopération bilatérale, et son homologue persiste à affirmer la volonté étatique de la poursuite des revendications de la souveraineté nationale dans la restitution des îles éparses…c’est de la contradiction pure et simple…

    « Afin de dissiper tout malentendu… » alors que la diplomatie Malagasy en elle-même ne fait qu’entretenir volontairement une incompréhension totale et une défaillance en terme de langage diplomatique…

    Le chef de la diplomatie Malagasy ne fait plus que tenter de recoller les pots cassés causés par une imprudence étalée en public à l’issue d’un saut d’humeur non contenu dans un palais d’Etat hôte au mois de mai 2019, une incapacité notoire à ne pas percevoir et s’apercevoir de la position stratégique d’une grande puissance agissant au nom de sa souveraineté nationale et compte tenu de l’évolution de la géopolitique mondiale…

    Effectivement, comment un calife tropical aurait pu appréhender cette géopolitique axée sur la question des sanctions continentales à l’issue de l’occupation de fait de la Crimée et des positionnements stratégiques d’un autre empire asiatique dans sa volonté affichée inéluctable d’occupation de nombreux îlots dans la partie orientale de la mer de Chine…deux membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU ayant des droits de véto reconnus dans la charte de ladite organisation mondiale…alors qu’il ne dispose même pas de diplomates de carrière dans son entourage pour le briefer de la situation…et que le flair de sa préoccupation majeure reste accroché au guidon de la quête du financement de son initiative pour des rêves sous les tropiques…

    Il faut tôt ou tard annoncer la vérité au peuple Malagasy au lieu de tenter encore des séries de diversion à la manière d’ Isandra et de Betoko, il faudra se rendre à l’évidence, l’exercice et respect du droit international sont et resteront garantis par l’approbation et la vision des grandes puissances militaires et économiques de ce monde…et il n’y a plus de bloc des pays du tiers monde depuis la chute des pays communistes et socialistes…

    Évitons que cette interminable négociation sans issue n’aboutisse pas à une molestation sur le plan diplomatique...au point d’éloigner même l’espoir d’une hypothétique cogestion...

    • 25 février à 13:51 | MALIBUC (#9345) répond à Vohitra

      Isandra la gazelle buveuse de betsabetsa,
      Si les Andafy auraient ramené des milliards au pays comme tu dis, il y à longtemps qu’ils auraient été volés et distribués entre vous les chacals ;
      Non ils n’auraient pas servi à créer des bornes fontaines et autres mais à remplir les poches de ton DJ Bac -7 et de MR qui veut se rembourser des frais de campagne et de propagande sur le Tanamasoandro, ce qu’il ne sait pas c’est que les proprios l’attendent de pied ferme.
      Voilà la vérité suceuse de ce que tu veux

  • 25 février à 11:58 | Stomato (#3476)

    25 février à 11:02 | Isandra (#7070) répondait à Anticaste,

    >>Tant qu’à faire, pourquoi pas, les remboursements de toutes nos richesses exportées(pour ne pas dire pillées) pendant 70 ans ?<<

    Des remboursements pourquoi pas ?
    Pourriez vous calculer le montant des "richesses exportées" pendant la colonisation, afin que l’on puisse envisager un tel remboursement ?

    Mais pour que la situation soit équitable (connaissez vous la signification de ce mot ?) il faudrait également calculer le prix de tout ce que le colon a laissé en état de marche en partant, additionné de tous les dons et intérêts de prêts (intérêts non payés !)

    Si la balance de ces deux sommes est à l’avantage de Madagascar, un remboursement sera possiblement envisagé.

    Dans le cas contraire devinez ce qui se passera...

    • 25 février à 13:08 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Stomato,

      La France n’a pas cherché à développer Madagascar. Son principal objectif c’est de s’enrichir :

      En appliquant l’économie de traité : C’est une politique des colonisateurs qui consiste à acheter les matières premières à bas prix et à revendre les produits finis à prix élevés
      Expropriation des terres des Malgaches.
      Déséquilibres régionaux : seules les régions riches sont développées.

      a- L’impôt

      est une somme d’argent que l’on doit payer aux autorités. Pendant la colonisation l’impôt était une source d’argent pour l’administration coloniale. L’impôt permet le contrôle de la population.

      Les différents types d’impôt sont :

      la capitation,
      l’impôt sur les biens,
      l’impôt ou taxe sur les marchés.
      b- Les prestations ce sont des mesures qui obligent les indigènes à faire des travaux gratuits pour l’administration coloniale dans le but de :

      b- Prestation

      Tout homme malgache de 16 à 60 ans doit faire des travaux obligatoires de 10, 30 et 50 jours dans l’année. Durant cette période les hommes malgaches ont construit des routes, des chemins de fer, des tunnels, des ponts, des écoles, des hôpitaux...

      C’était les Malagasy eux-même qui ont construit et financé les infrastructures.

      Rien qu’en 1924 : 302.000T des produits locaux sont exportés, sous-évalués à 388 millions de Francs. Pour donner un ordre d’idée de l’équivalent de cette somme en 2020, un kilo d’or en 1930 était 47.608 fr, aujourd’hui, à l’alentour de 32.000 Euros, 210000 Fr(arrondi), il résulte un équivalent de 1, 7 Milliard, valeur réactualisée, sans compter la sous-évaluation. Faites la multiplication par 70, vous saurez combien, ça se totalise.

    • 25 février à 17:29 | kartell (#8302) répond à Stomato

      @ Isandra

      « C’était les Malagasy eux-même qui ont construit et financé les infrastructures.« 

      Un mystère tout de même comment se fera-t-il que pendant cette colonisation » à la coréenne du Nord » , les Malagasy auraient été en possibilité du « do it yourself » et que depuis l’indépendance , tout est parti en sucette ?’...
      Notre démonstration ne tient pas la route enfin de ce qu’il en reste aujourd’hui en vous donnant le bâton pour vous faire battre !...
      Un brin maso, non ? .....

    • 26 février à 09:59 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      Quant on exporte de la vanille à 1000 dollars le kilo ,à qui cela profite t il ? Au colon créole qui a implanté chez nous cette culture de rente ou au paysan et collecteur malgache ?

  • 25 février à 12:00 | Jipo (#4988)

    Bonjour , a quand la même volonté pour développer le Pays ???
    Cesser de se servir ???
    Quand on voit comment est ruiné ce Pays depuis 50 ans par toujours les mêmes, et cette revendication également par les mêmes, une seule envie :☠️ .

    • 25 février à 13:48 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Isandra —Inutile de le cacher -Tout le monde sait que les colonies ont ruiné la France et ont pris toute son énergie . Les allemands ont eu cette chance de ne pas avoir un fardeau colonial sur le dos ;Cela explique leur rapide victoire sur la France en Juin 1940.La leçon n’a pas instruit les français .Pire ,ils participent au budget des anciennes colonies tout en accueillant par millions tous ces africains en fuite et qui refusent de vivre sous indépendance .
      Il est bon que vous nous rappeliez que sous la férule coloniale les malgaches construisaient un pays (routes tunnels ,ponts ,écoles ,hopitaux ) et qu’aujourd’hui ils ne font plus rien - au contraire ils brulent ,ils détruisent,ils mendient ,ils importent leur riz Autre temps ,autres moeurs. Nous sommes maintenant au temps des dahalo et des ’4 mis

  • 25 février à 12:13 | Stomato (#3476)

    # 25 février à 10:55 | Isandra (#7070) répond à vatomena :

    >>Qui les retient là-bas ? En même temps, la France se réjouit de leur prestations, et les exploite max.<<

    Nous parlons bien des ex-étudiants malgaches qui restent en France après leurs études (en continuant à faire comme à Dago : ne pas respecter les lois et règlements...) !
    Si ces malgaches restent en France en étant exploités un max comme vous dites, c’est qu’ils ont un niveau intellectuel beaucoup plus bas que le votre. Et donc ils ne sont absolument pas utiles à Madagascar.
    S’ils et elles restent en France (ou en Europe) c’est que Madagascar ne leur offre pas de possibilités réelles d’exercer leur métier et d’assurer un avenir pour eux et leur famille que la France finit par accueillir au titre du regroupement familial.

    Il est des malgaches formés hors de Madagascar qui rentrent au pays. Mais force est de constater c’est presque toujours pour faire de la politique, et pas pour travailler pour le pays.

    Mais tremblez fortement, des malgaches ne sont pas seuls a venir se faire "exploiter" en France, et mis à part des fous d’Allah, aucun autre étranger ne vient pour des activités terroristes, et ils sont contents et reconnaissants de pouvoir rester et travailler en France.

    Enlevez vos œillères et vos lunettes noires pour regarder en face certaines vérités.
    Si vous ne le faites pas, la terre continuera de tourner et le monde d’avancer, sans Madagascar qui semble vouloir rester dans la médiocrité que vous portez avec tant de convictions.

    • 25 février à 17:57 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      Qui les retient là bas ? Il n’y a pas de mystère.Ils trouvent là bas une vie bien meilleure que celle de leurs grands pères sous la Colonisation. Ils ne sont pas sourds . Ils ont entendu les récits du grand père ’’Là ,autrefois il y avait du goudron ;Ici il y avait un centre hospitalier aux soins gratuits et ,là une fontaine intarissable, là encore un train qui s’arretait en gare chaque jour. On avait pas peur du gendarme ; Il était là pour nous protéger . Ce n’était pas comme aujourd’hui où le petit galonné taxe pour son compte tout ce que nous entreprenons . Le délinquant était vite jugé et il ne mourait pas en prison .Sous la Colonisation on entreprenait ,on batissait ,on nettoyait et la vie était meilleure. Aujourd’hui plus rien.On vit dans la vermine .Alors le futur cadre reste en France ,il ne reviendra pas.

  • 25 février à 12:33 | kartell (#8302)

    Ce contentieux des Éparses tourne à une histoire cornecul ( définition du dico : affaire abracadabrantesque ) tant chacun campe sur ses positions comme la moule sur son rocher ...
    Il faut reconnaître que la faute essentielle en revient au « petit prince des éparses « qui a cru bon de faire de la surenchère à Tom Crise ( sobriquet dont la paternité revient à un internaute qui œuvre sur un forum voisin )...
    Mais ce n’est pas une première pour ce banquier multiplie les provocations verbales avant de rétropédaler en finalisant l’eau tiède ...
    Sauf que dans cette affaire, le pouvoir pensait que les choses étaient entendues et que demain, Rajoelina allait enfin fouler le sable fin de ces confettis !..
    Mais, le final de ce contentieux semble prendre une autre tournure, celle du camouflet où la main tendue d’hier n’est plus qu’un chèque qui visiblement reste entre la gorge des prétentions déçues d’autant que d’autres ont été plus généreux que cela ...
    Il est vrai aussi que ce différent se présente au meilleur moment d’une émergence qui fuite de partout, et ainsi, resserrer à peu de frais les rangs d’une unité nationale distendue est une opportunité qui ne se manque pas mais qui doit être exploitée jusqu’à sa dernière goutte ..
    Aujourd’hui, le bras de fer est devenu une réalité qui n’offre plus de marches de manœuvres considérables : « où ça passe ou ça casse ! » étant entendu que Paris mettra tout en œuvre pour raccommoder ce qui pourrait encore l’être...
    En fait, la clé de cette affaire est entre les mains de Rajoelina qui doit peser le pour et le contre d’une attitude intransigeante sachant qu’il aurait beaucoup à perdre d’une détérioration des relations bilatérales surtout à l’avant-veille d’une prochaine campagne pour sa réélection ...
    Elle démontrera aussi l’ascendance qu’il détient sur ses troupes parmi lesquelles certains sont prêts à croiser le fer en profitant de l’ultime différent hérité de la colonisation...
    Reste qu’en cas de non-restitution prévisible désormais, on ne manquera pas de faire remarquer à Rajoelina son double discours emprunté à sa double nationalité pour réclamer et ceci à des fins de politique intérieure mais en privilégiant celle de ses intérêts très personnels et privés...
    Mais, ici, jouer sur les deux tableaux est mission impossible, il va falloir mouiller son maillot, aïe !....

  • 25 février à 13:37 | ANTICASTE (#10704)

    Madagascar aurait beaucoup à gagner d’une véritable relation basée sur la réal politique avec la France et celle-ci également
    En effet cela serait vrai sur les éparses mais plus généralement sur les secteurs économiques, mais aussi culturels et géostratégiques !
    Pour cela certaines mauvaises habitudes devraient etre abandonnées dans les cercles dirigeants des deux camps !
    On ne parle pas de mariage d’amour, mais de raison !
    La réalpolitique c’est se servir des atouts de son pays au service de son développement en général !
    Et là nous sommes loin du compte pour ce pays !
    Beaucoup de gaspillage de la part de la classe dirigeante dans le seul but de l’enrichissement personnel !
    Ainsi l’affaire des éparses a été plus que mal gérée par l’exécutif et donc Rajoel ,notamment en allant sortir de la naphtaline un vieux dictateur corrompu qui à faire rejaillir le passé qu’il faut pourtant oublier !
    J’imagine la stupéfaction des cercles dirigeants Français quand ils ont vu le sénile rouge au premier rang de cette histoire ,c’était pratiquement une offense gratuite quand on a une relation du faible au fort de la part de mada !
    Dés ce moment là la porte du raisonnable était fermée, mais quelle autres possibilités de négociation y a t-il encore aujourd’hui ?
    Macron a verrouiller avec cette histoire de réserve de biodiversité et en annonçant la fin des explorations et des exploitations dans le secteurs des hydrocarbures sur les territoires Français ! Ce faisant il n’a pas enclenché la machine à scandales qui aurait été d’exploité ce gaz au nez et à la barbe d’un pays les plus pauvres de la planète ! Il n’est même pas obligé de dévoiler le résultat des étude géophysiques qui révéleraient le véritable potentiel de richesses sous les éparses !
    Sur ce sujet d’ailleurs, les champs gaziers des éparses sont peut être contigus a ceux découvert dans les eux mozambicaines et pourraient être exploités depuis le Mozambique grâce a des forages obliques et en toute discrétion !
    Quels moyens ,sans marine moderne et sans aucune connaissance de l’exploitation en eaux profondes ,Madagascar pourrait vérifier ces hypothèses ?

  • 25 février à 14:00 | Twinkie (#9611)

    Est-ce que le souci des plus de 90% de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté serait de récupérer les îles Eparses ?
    Avec quels moyens Madagascar pourra t elle asseoir sa souveraineté sur ces îles ?
    Regardez déjà l’océan et les razzias effectués par les bateaux de pêche chinois.
    Quant bien même on dirait que c’est illégal, avec quels moyens concrets contrer les chinois dans les eaux territoriales du pays ?

    Donc à partir de là, sachant que sur les îles Eparses, il y a des bases de recherches scientifiques qui a comme vocation la protection de l’environnement et le tout encadré par des militaires ; la France a certainement plus les moyens de protéger ces territoires que Madagascar.

    A un moment, il faut être pragmatique ! Il faut aussi savoir que la pression de la population et d’organisation a eu raison du gouvernement et autres groupes pétroliers. Il est en effet maintenant interdit de rechercher du pétrole aux alentours dans le but justement de la préservation des lieux.

  • 25 février à 17:56 | olivier2 (#9829)

    @ kartell

    Pour répondre a votre question d hier concernant la caviar..

    1- il ne fait aucun doute que cette societe « neocolonisatrice » qui ose exploiter des poissons malagasy dans des eaux malagasy et aux mépris des droits fondamentaux malagasy sera rapidement « contrôlée fiscalement »...et sanctionnée !

    2- il le me parait évident que de braves plongeurs malagasy ont deja entrepris de « voler » les’poissons..les oeufs...et les groupes electrogenes..

    3- il me parait egalement evident que de nouveaux inventeurs malgaches ne vont pas tarder a faire la même chose...tout en faisant jouer leurs relations pour tuer leur maudit concurrent...qui leur aura pourtant tout appris...mais cela releve finalement d un transfert de techologie nord sud tellement evident, que RAKOTO ORAISON saura trouver les mots qui flattent les oreilles des GENIES TROPICAUX...

    Toute ressemblance avec...serait...totalement fortuite..

    😂

    • 25 février à 18:27 | rayyol (#110) répond à olivier2

      et les malgaches d ifaty volent les concombres de mer cultive a Surgean pres de st Augustin Ils y vont par la mer avec embarcation des bouteilles et équipement de plongée qu ils empruntent ou louent car ils n ont pas les moyen de s en acheter et cela a la barbe des exploitants qui ne devinent rien

    • 25 février à 19:32 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Reçu 5/5 d’autant que c’était la réponse que j’attendais de vous...
      Cette façon d’entreprendre est aux mépris d’un passé qui n’a, semble-t-il, pas servi de leçon à ces nouveaux conquistadors du luxe tout en constituant un pied de nez à une économie locale qui, elle, peine à atteindre le basique ....
      D’autant que cet investissement de 11 millions d’€ laisse pantois quand au retour sur investissement en posant aussi celui de l’origine des fonds et des prêteurs..
      Notons que le savoir-faire Malagasy ( dixit Jeune Afrique ) rappelle davantage celui d’avant 60.
      Souhaitons que ce caviar du Rova ne parte pas lui aussi, en fumée !....

  • 25 février à 18:23 | FINENGO (#7901)

    Quelques Questions pour Isandra et Betoko le Vazaha Taratasy.

    * 1/ Combien de Député (s) aurait (eint) été des riches avant d’être Député à Babakotoland.
    * 2/ Combien de ces 151 Députés auraient un minimum de savoir Politique à Babakotoland.
    * 3/ Sur ces 151 Députés combien se sont enrichis pas des Moyens illégaux.
    * 4/ Sur ces 151 Députés combien peuvent se targuer d’une honnêteté .

    Là je ne pose que des questions sur les Députés.
    Mais si ces 4 Questions seraient posées pour les Sénateurs, les Ministres et les Hauts Fonctionnaires, et même pour le Président de la République, toutes les Prisons de Babakotoland ne pourront contenir les condamnés, il faudrait vrai semblablement instaurer la peine Capitale pour une Grosse Majorité d’indésirables condamnés.

  • 25 février à 18:33 | rayyol (#110)

    Dur la business a mada Preferable de passer son tour pour le moment En plus de pêcher quand c est defendu le Crabe la langouste Capturer les coraux interdits vendus aux chinois a Anakoe Vendre les tortues de mer pour consommation etc tout cela se fait presque ouvertement La population le sait sauf les intéressés En plus des tortues terrestres Isandra que fait t on pour cela

  • 25 février à 18:35 | olivier2 (#9829)

    @ rayol

    L exploitant en question, le sait...

    Pour votre info..

    Sous les encouragements des victimes de....

    MDR

  • 25 février à 18:44 | diego (#531)

    Bonjour,

    Pour le pouvoir, parler des Îles Éparses n’est absolument pas une politique gagnante. Cette politique revient à comparer l’Etat malgache à l’Etat français.

    Un détail très important, aujourd’hui et pour l’avenir, la majorité des élites et des politiciens malgaches sont éperdument amoureux de la France. C’est en France que ces personnes souhaitent envoyer leurs progénitures....c’est en Europe, dans le monde occidental, que les jeunes africains rêvent de s’installer, de réussir, sans renier, oublier leurs pays d’origine, encore moins leurs familles.

    Je ne crois pas que si la France militariserait les Îles Éparses, cela poserait la moindre problème d’insécurité pour le pouvoir et le peuple malgache. Et quels pays se croient avoir leurs mots à dire sur cette situation ? Certainement pas les USA, ils sont à Diego Garcia, et la Chine et la Russie n’ont rien à dire, ils n’ont pas la moindre parcelle de terre, maritime, d’espace aérien à défendre dans l’Ocean Indien.

    Les pays occidentaux ont beaucoup des défauts, mais une chose est certaine, les pays pauvres peuvent s’engager et discuter politiques, économiques, les yeux dans les yeux avec les dirigeants occidentaux, et obtenir des coopérations qui honoreraient les deux camps.

    La clef du succès serait d’inviter les entreprises occidentales d’investir massivement chez nous. Bien évidemment en leur garantissant deux chose, un, une stabilité politique et deux, une réforme juridique, surtout fiscale.

    Je pense qu’on ne doit pas parler à tout bout de champ d’une émergence économique à Madagascar. Ce n’est absolument pas adapté à la situation.

    Le pouvoir doit plutôt parler d’une création importante des emplois. C’est exactement ce qu’ils font en invitant des entreprises étrangères à venir s’installer dans le pays.

    Madagascar est un pays qu’on peut classer qui a beaucoup des ressources humaines, mais ces ressources sont encore peu qualifiées. Voir des entreprises étrangères s’installer au pays va obliger le pays de former sa population active, qui, à moyen et à long terme, va faire baisser graduellement le chômage.

    L’Etat vit des impôts. Je suis sans doute trop optimiste mais avec une politique économique très bien ciblée, plusieurs citoyens malgaches sortiraient du chômage. Cela va certainement avoir que des effets positifs sur l’économie :

    - forcément, les citoyens consomment quand ils ont du travail assez stable.

    La population qui constitue la première force économique du pays. Avant tout, la consommation domestique qui stimule l’économie. Peut-être qu’il faut se rappeler que la croissance économique chinoise par exemple dépend à plus de 60%, de la consommation des ménages. En un mot, l’effondrement de la confiance des ménages présente un gros risque de récession.

  • 25 février à 19:03 | olivier2 (#9829)

    @ anticaste

    Les comoriens ont trouve du petrole la ou les gasy ont trouve de l huile lourde dont ils nous promettaient de la mettre dans des groupes électrogènes sensés les rendre indépendants des importations scelerates de carburant..aux mains d intérêts etrangers...

    Qu en est il aujourd hui ?

    😂

  • 25 février à 19:06 | Stomato (#3476)

    # 25 février à 13:08 | Isandra (#7070) répond à Stomato ^

    >>La France n’a pas cherché à développer Madagascar. Son principal objectif c’est de s’enrichir :<<
    En contrepartie elle a laissé un système de santé tenant la route, et un système d’assurance santé gratuite au moins jusqu’en 1970.

    >>En appliquant l’économie de traité : C’est une politique des colonisateurs qui consiste à acheter les matières premières à bas prix et à revendre les produits finis à prix élevés
    Expropriation des terres des Malgaches.
    Déséquilibres régionaux : seules les régions riches sont développées.<<

    L’expropriation de terres non exploitées... parfois loin en brousse, totalement ignorées par les malgaches. Maintenant c’est mieux, Madagascar vend ses terres aux étrangers...

    Juste le dernier point : ce genre de développement des régions est resté le même, tout pour les hauts plateaux !

    >>a- L’impôt<<

    Merci je sais ce qu’est l’impot !

    >>la capitation,
    l’impôt sur les biens,
    l’impôt ou taxe sur les marchés.<<

    J’ai eu le plaisir de payer la capitation !
    Vous semblez ignorer qu’un état a besoin d’argent, et c’est argent est celui des contribuables.
    Sans impôts un pays n’existe pas. Quelle est la situation de l’impôt à Madagascar ?
    Qui peut être content de payer un impôt JUSTE et équitable à Madagascar ?

    >>Tout homme malgache de 16 à 60 ans doit faire des travaux obligatoires de 10, 30 et 50 jours dans l’année. Durant cette période les hommes malgaches ont construit des routes, des chemins de fer, des tunnels, des ponts, des écoles, des hôpitaux...<<

    Depuis l’indépendance tout homme malgache de 16 à 60 ans s’est contenter de tendre la main et de’attendre les provendes venant des vazaha !
    Et tout ce qui a été construit les hommes et le femmes malgaches en ont profité gratuitement en récompense de leur travail, non ?

    >>C’était les Malagasy eux-même qui ont construit et financé les infrastructures.<<

    Et ils en ont hérité après l’indépendance, et ce n’était que justice.
    Et avec la grande bienveillance de vos dirigeants, élus par le peuple malgache, il n’en reste plus rien...

    >>Rien qu’en 1924 : 302.000T des produits locaux sont exportés, sous-évalués à 388 millions de Francs. Pour donner un ordre d’idée de l’équivalent de cette somme en 2020, un kilo d’or en 1930 était 47.608 fr, aujourd’hui, à l’alentour de 32.000 Euros, 210000 Fr(arrondi), il résulte un équivalent de 1, 7 Milliard, valeur réactualisée, sans compter la sous-évaluation. Faites la multiplication par 70, vous saurez combien, ça se totalise.<<

    Ah, vous avez tenté de répondre à la question de la quantification de ce qu’à coûté la "spoliation" de la colonisation.
    Dommage vous ne citez aucune source.
    Ou avez-vous pêché le volume des exportations de produits malgaches vers une destination que vous ne donnez pas...
    De quel francs parlez vous ? de francs français, de francs malgaches, de FMG ?
    Vous parlez de sous évaluation en oubliant les dévaluations successives depuis 1972...

  • 25 février à 19:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Malaza tsy hinanana ohatra ny vilian-tsahona io nosy malagasy.

  • 25 février à 19:16 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    25 février à 18:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    Anticaste,
    Ce qui le plus pauvre ? En tout cas, ce n’est pas nous.
    Dans le classement où la France se trouve au 6 ème rang, Madagascar est au 138 ème et Comore loins dernier nous au 196 sur 211 pays.
    ........................................................................................................................................

    Depuis quand les Comores serait derrière Babakotoland dans un classement quelconque.
    Réfléchis un peu à ce que tu avances comme argument la Vendrana Betsileo.
    En 2020 Babakotoland est le 5ème Pays le plus Pauvre au Monde.
    En 2020 les Comorores se Classent 19ème Pays le plus Pauvre au Monde.
    Même Haïti en 2020 vous bat de très loin, car il se classe à la 20ème place.

    Il va falloir que tu te résignes à reconnaître que ton Pays a été toujours le dernier de la classe et en toutes circonstances.
    Et ceci durera encore pour quelques années la Vendrana Betsileo.

  • 25 février à 19:34 | olivier2 (#9829)

    la FRANCE est le paillasson des biens pensants gasy a honnêteté toute relative...

    Comment parler sérieusement d honnêteté quand on parle d un citoyen Malgache ?

    Autant parler de choses serieuses avec des gens malhonnetes, si on a envie de rire jusqu au bout de la nuit !!!

    Il est bon de rire ...

  • 25 février à 19:47 | betoko (#413)

    Pour certains si La France avait colonisé Madagascar entre autres c’est pour le bien de ces pays .Dois je en rire ou en pleurer ! Isandra vous avait démontré ce qu’était l’indigénat c’était une forme d’esclavagisme et combien d’Africains et de malgaches ont perdu la vie en 14-18 et en 39-45 sans parler de la guerre d’Indochine et d’Algérie et la France Afrique qui était le plus bénéficiaire ?

    • 26 février à 10:21 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Betoko connait ll la tragédie vécue par Ralaimongo .Dans sa petite enfance il assiste à la mort de son grand père ,à la dispersion de sa famille mise en esclavage .Lui meme vivra comme enfant esclave jusqu’à 10 ou 11 ans . C’est grace à Galliéni qu’il sera libéré .Il sera aussitot pris en charge par les monpera qui feront de lui un Instituteur.En 1917 ,il sera un des premiers malgaches à s’engager pour aller combattre en France et pour la France. Il s’expliquera en disant : je dois tout à la France.Je devais remercier

    • 26 février à 11:12 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      Eh ben Oui, le Jomaka Vazaha Taratasy !!!
      Pour Plus de 80% de ceux qui se disent binationaux, les sont uniquement par commodité, de pouvoir jongler sur les multiples avantages que cette France Généreuse puisse leur offrir à eux et à leurs Progénitures.
      Et ceci est bel et bien ton cas le Jomaka Vazaha Taratasy.

      Quand on est capable comme toi, de déverser des litanies d’insultes envers la France et ses Dirigeants, rien que pour l’histoire des îles éparses par exemple, et que tu as le culot de dire Haut et Fort ici, que si il y aura Grabuges à Babakotoland, qui n’est autre que ta vraie Patrie, le Vazaha Taratasy petak’orona, que tu te présenteras à l’Ambassade de France pour te faire rapatrier sur un Territoire Français puisque tu as la nationalité Française.
      Tu fais bien parti des 80% de Pourritures le Jomaka d’Ambatomanga.

      La loi sur la binationalité peut évoluer très vite et qui sait que d’ici là, la France peut considérer qu’un Binational quand il est dans son Pays d’Origine, par exemple à Madagascar ne pourra faire valoir que sa nationalité Malgache.

      Seulement 10 à 15% des Binationaux vouent un Amour indéfectible pour leur deuxième Patrie, et au fil des Générations, ils la considèrent comme leur Seule et Unique Patrie.

  • 25 février à 19:56 | olivier2 (#9829)

    @ betoko

    Vous seriez désagréablement surpris d apprendre que nombre de descendants des braves malagasy morts pour la France Durant les deux guerres...sont aujourd hui de farouches défenseurs de votre deuxième patrie...que vous foulez aux pieds..

    Alors qu eux rêvent d en faire leur première patrie...

    Telle est ma connaissance ...a mon petit niveau..

    Mais rassurez vous, je ne pense pas que vous allez changer d avis..

    Ceci expliquant bcp de choses..

    😂

  • 25 février à 21:31 | Isambilo (#4541)

    Les "îles éparses" ne sont qu’un jouet de la petite bourgeoisie malgache ; ça lui donne l’impression d’avoir un intérêt pour le pays. En réalité tout le monde se fout de ces îles, sauf les scientifiques qui sont à pied d’oeuvre depuis des années, au bénéfice de tout le monde.
    Sur le plan militaire la France a déjà Mayotte, Pemba, La Réunion, même si elle a perdu Djibouti.
    Sur le plan économique le Canal de Mozambique n’intéresse plus personne depuis le 17e siècle, sauf les riverains qui n’ont rien à vendre : le Mozambique a emprunté plus que de raison en comptant sur l’exploitation hypothétique de son pétrole off shore. Le Kenya développe son tourisme par l’avion.
    Que ce sujet puisse réveiller les vieilles rancoeurs des descendants de colons, ça me fait légèrement rire.
    La France aurait-elle colonisé Dago pour faire plaisir aux Malgaches ??? Le ridicule ne tue pas, sinon ce forum serait moins fréquenté.

    • 26 février à 11:46 | vatomena (#8391) répond à Isambilo

      Les descendants de colons ont échappé au pire .Cotoyer cette misère malgache ,cette anarchie malgache,cette criminalité malgache,cette insalubrité malgache ,les premier colons ,les pionniers,pouvaient s’en accommoder mais pas leurs enfants. Ils se sont sauvés .Ils sont sauvés...

  • 26 février à 13:23 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Rajoel a quand même fait une énorme faute politique en amenant dans le conflit des éparses l’amiral rouge sénile !
    Comment croire qu’avec son parcours avec la France ,qui s’est terminé avec une presque expulsion en 2011 vers Madagscar(cause sa participation au putsch de 2009) ,que cette homme pouvait être d’une quelconque utilité dans une négociation saine avec maman !
    Cette affaire avec du savoir faire et de l’intelligence aurait pu être conduite complètement différemment et avec surement beaucoup plus de résultat !
    Quand on s’attaque a un fort ,on cherche ses points faibles ou ce dont il aurait besoin et que vous avez !
    Madagascar posséde plein de choses dont la France pourrait être intéressée et qui aurait pu constitué une monnaie d’échange pour une négociation plus équilibrée !
    La méthode choisie avec ce rassemblement nationaliste à Ivato aux relents populistes et guerriers avec le vieux rouge décati ,qui traîne d’énormes casseroles avec Paris ,n’a pas été bien vu de la part de la classe dirigeante Française !
    Cela a été ressenti plutôt comme une provocation et Macron en partie a changé d’avis en cours de route à cause de cela !
    Ensuite les dirigeants Français n’ont eu plus qu’une idée fixe ,neutraliser votre demande pourtant légitime !
    Aujourd’hui ,malgré vos velléités ,la messe est dite et aucun accommodement sur ce dossier ne vous sera présenté !
    Rajoel a perdu beaucoup de crédit auprès des cercles dirigeant français ,son amateurisme,son manque de connaissance des rapports difficiles Franco-Malagasy n’ont même pas permis le début d’une véritable négociation ,c’est dire l’échec du demandant !
    Perte de crédibilité au niveau international pour le DJ ,car d’autres pays ont aussi observés de très près cette affaire ,mais aussi dégâts internes, car les nationalistes de la classe dirigeante(toujours prompt à bouffer du french ) ne sont surement pas satisfait de la tournure des événements et risque de lui faire payé dans l’avenir cette déconfiture !

  • 26 février à 15:18 | kartell (#8302)

    Chacun a sa « version éparses » mais le scénario final restera à la seule discrétion du possesseur des lieux qui visiblement entend rester maître de ses décisions..
    D’autant que ce n’est pas une commission mixte en donnant l’impression d’une concertation libre qui devrait changer les choses, elle ne fera qu’entériner un statuquo immuable ...
    Cette forme d’agissement n’est pas une exception qui serait appliquée à ce contentieux, mais il est « la marque de fabrication « du pouvoir macronien en interne ...
    Donc, ici, il ne s’agit pas d’une dérogation comme certains voudraient le dire mais sa façon d’exercer le pouvoir où le dernier mot est toujours présidentiel...
    Ici, les espoirs donnés par Macron au cours des premiers contacts avec Rajoelina ont vite été revus à la baisse et ont démontré la connaissance approximative de Macron au sujet de ce très vieux contentieux..
    Il fallait dès lors organiser un rétropédalage en créant cette commission bilatérale chargée de rappeler qu’on ne modifie pas un chapitre de sa constitution pour un anniversaire, fusse-t-il, le soixantième !...
    D’autant qu’ici, ce contentieux, c’est celui d’une frange étroite de la classe politique qui agite le chiffon rouge de ce qu’il reste encore de scories d’une colonisation qui a conduit à un quotidien qui chavire...
    Regarder le fossé creusé depuis devient une source inépuisable de rancœurs qui impose de solder tout ce qui pourrait encore subsister de commun ou ce qui pourrait apparaître comme étant un grain de sable dérobé à la république ...
    Le fait que ce soit « le fossoyeur » qui ait été à l’initiative de la demande dénote d’une forme de nihilisme politique d’effacer toute forme de présence étrangère aux portes d’une république qui se refermait à cette époque comme une huître pour mieux être saignée de l’intérieur....
    Aujourd’hui, la démarche est différente car elle se veut patriotique en agitant un volet économique qui resterait à confirmer, tout de même mais en faisant ainsi miroiter « des richesses au profit de tous « , démarche grossière pour tenter de rallier une majorité qui tarde à mordre à l’hameçonnage du pouvoir ...
    D’autant que par le passé, d’autres causes avaient été agitées avec le même argumentaire sans que cela n’améliore en quoique ce soit la condition des plus humbles ...
    Notons aussi la maladroite initiative de Paris effectuée par Le Drian de faire prétexte d’une future sécurisation de l’espace maritime indien pour apporter une aide financière jugée comme un maigre et piètre lot de consolation...
    Pour résumer, on peut dire que ce contentieux a été mal géré dès son origine par des paroles prématurées d’un Macron prosélyte qui, hier, a envoyé sa garde rapprochée pour déminage d’un terrain, devenu le réceptacle d’un mécontentement orchestré d’une classe politique Malagasy en quête de reconnaissance internationale...
    Il est clair que demain ce contentieux n’entamera pas son dernier chapitre parce que le statuquo conservera toute sa vigueur entre deux nations dont la relation bilatérale est de plus en plus monnayée, ambiguë et à sens unique ...

    • 27 février à 08:49 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Apres Ratsiraka ,c’est à Rajoelina de sonner de la trompette !!!

  • 27 février à 06:02 | lancaster (#10636)

    Le President dispose t il de l’équipe qu’il faut pour concrétiser ses ambitions ??

    Une équipe on sent tout de suite si elle est dynamique, si elle a cet enthousiasme pour insuffler l’élan et l’entrain sur chaque projet, bref, ce vent nécessaire pour mener à terme chaque mission.

    Chaque projet ça s’exécute avec méthode sans confondre vitesse et précipitation.

    Le président et le gouvernement doivent disposer de tableaux de bords adaptés à leurs niveaux de responsabilités, à consulter 3 fois par jour.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS