Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 23h03
 

Sport

Rallye Jovenna

La sécurité au maximum !

vendredi 25 avril 2008 | Rata

« Les trois journées du rallye Jovenna seront sécurisées au maximum ». Telle est la déclaration du Président de la fédération du sport auto, Jimmy Rakotofiringa, à l’endroit des concurrents inquiets de la sécurité, notamment dans les communes inhabituées aux passages des rallyes. Une inquiétude compréhensible, balayée d’un revers de la main par le principal organisateur lors de la remise des numéros tenue jeudi au siège de Jovenna. « 350 éléments des forces de l’ordre seront mobilisés durant les trois jours de compétition, et ce tout au long du parcours, liaisons et épreuves spéciales », rassure les organisateurs. Des gendarmes et des policiers rompus aux compétitions automobiles et prêts à appliquer les règles en vigueur. Ce qui implique que les concurrents doivent respecter à la lettre le code de la route dans les liaisons, au risque d’être pénalisés.

  • Prix symbolique

« C’est dans cette optique que la fédération a établi une vitesse moyenne de 35 km/heure dans les liaisons afin d’éviter tout excès de vitesse », confirme le patron du sport automobile Malagasy. Pour leur part, les spectateurs sont tenus, eux aussi, de respecter les consignes prédéfinies à chaque rallye, surtout pour l’entrée et la circulation dans les épreuves chronométrées. L’entrée dans ces tronçons est formellement interdite après la fermeture des routes, soit une heure avant le passage de la 1ère voiture. Y circuler, en voiture ou à pied, durant l’épreuve est également à bannir. La fin d’un rallye est marquée par le passage de la voiture-balai, matérialisée par un drapeau à damier blanc et noir. Des règles connues par les amateurs du rallye mais qui sont dès fois ignorées par les spectateurs. La compétition de rallye demeure l’un des rares spectacles gratuits dans le domaine du sport, le respect des consignes s’avère ainsi la moindre des participations de tout un chacun. C’est le prix symbolique à payer pour rendre meilleure la qualité du spectacle. Et sauver des vies.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

décembre 2021 :

Rien pour ce mois

novembre 2021 | janvier 2022