Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 15 juin 2021
Antananarivo | 15h44
 

Divers

Ambodiatafana (Toamasina)

La résidence privée de Didier Ratsiraka, victime d’un incendie

mardi 29 juin 2010

Etrangement ce lundi 28 juin 2010 vers 15h 30, selon les pompiers qui ont accouru de Toamasina, situé à environ 28 km de la résidence privée de l’ancien président de la République, Didier Ratsiraka a pris feu. « Pas trop de dégâts » si on devait croire les propos des pompiers rapportés par les reporters de différentes stations radio et télévision. Deux véhicules de grande capacité des sapeurs pompiers du Port de Toamasina et du projet Ambatovy ont été mobilisés et en quelque treize (13) minutes, les feux ont été maîtrisés.

Selon des explications rapportés par les médias, les militaires qui étaient en charge de la garde de cette résidence auraient été en train de cuire leur repas et auraient déclenché involontairement l’incendie. Une autre version évoque un court-circuit au niveau d’un climatiseur qui serait situé au plafond d’une pièce. Or il semble, selon les versions qu’il n’y ait pas d’électricité dans cette maison depuis fort longtemps.

En tout cas, à suivre les reportages des médias sur place à Toamasina, seule une pièce de l’ensemble de la résidence de l’amiral Didier Ratsiraka a été touchée par l’incendie. On n’y déplorerait que quelques dommages. La construction de cette résidence a commencé en 1997 et elle n’a été achevée qu’en 2001. Depuis l’exil de l’ancien chef d’Etat en 2002, elle est en principe inhabitée.

Vers 18h, le Secrétariat d’État à la Gendarmerie a diffusé un communiqué dans lequel il explique que la Circonscription inter-régionale de la Gendarmerie nationale (CIRGN) de Toamasina lui a fait le compte rendu ci-après. Les deux militaires de faction à la résidence ont remarqué vers 14h 30 ce lundi 28 juin, de la fumée qui sortait du toit de la résidence d’Ambodiatafana. Ils sont montés au plafond de la maison et ont, avec des branchages et des balais, étouffé le feu. L’incendie qui débutait a été vite maîtrisé. Selon toujours le communiqué, les sapeurs pompiers en provenance de Toamasina sont rentrés bredouilles car les feux étaient déjà éteints à leur arrivée. L’enquête à ce propos est en cours, lit-on dans le communiqué.

Recueilli par Valis

1 commentaire

Vos commentaires

  • 29 juin 2010 à 09:44 | kotondrasoa (#3872)

    Une incendie provoquée par un climatiseur dans une résidence où l’électricité ne marchait plus depuis longtemps.

    Donc, les militaires qui gardent cette résidence utilisent des bougies et je ne pense pas que l’Armée paiera ces bougies.

    De déduction en déduction, si j’étais la JIRAMA, j’enverrai des agents enquêter sur place car il y a anguille sous roche.

    Cette résidence étant privée aurait dû revenir depuis longtemps à Ratsiraka et il l’aurait fait garder par ses proches ou l’Etat va-t-il se charger de la réhabilitation ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS