Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 21 octobre 2019
Antananarivo | 10h16
 

Société

Bianco

La plateforme de dénonciation de la corruption en ligne est lancée 

samedi 8 juin | Arena R.

La nouvelle plateforme de lutte contre la corruption « i-toroka » a été lancée officiellement hier. Il s’agit d’une plateforme de dénonciation de la corruption anonyme en ligne. C’est un site (doleances.bianco-mg.org) associé au site web du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) qui permet aux citoyens de dénoncer des faits de corruption et d’échanger avec les investigateurs de ce bureau à travers un mécanisme informatique reconnu au niveau international qui garantit l’anonymat absolu pour le lanceur d’alerte.

La cérémonie de lancement de ce projet en partenariat avec le gouvernement allemand, a vu la présence du directeur-pays du projet Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), de certains membres du gouvernement dont le Premier ministre et de l’équipe technique du Bianco conduite par son directeur général, Jean Louis Andriamifidy.

Lors de son allocution, le chef du gouvernement a indiqué que « la corruption est comme une maladie qui gangrène notre pays à tous les échelons ». De ce fait, la lutte contre ce fléau figure parmi les priorités de l’Etat malgache et s’avère être un combat permanent. Ainsi, la mise en place de cette plateforme numérique de dénonciation anonyme témoigne de la ferme volonté du gouvernement de se dresser contre l’appauvrissement de la population et du pays.

Christian Ntsay a ainsi sollicité tous les compatriotes à utiliser sans aucune crainte cet outil à bon escient pour que les efforts se joignent davantage dans ce combat, et ce quelles que soient les conséquences. Toujours dans cette optique, un bureau de doléances est déjà opérationnel auprès de la présidence de la République. Ce qui valide le fait que la préservation et la promotion des biens communs sont un principe républicain qui se doit de soutenir la Politique générale de l’Etat dans toutes ses composantes et dans sa mise en œuvre.

« Le meilleur moyen pour combattre ce fléau est la restauration de la justice qui fera valoir la transparence, l’équité, l’intégrité, la préservation de l’intérêt public, et le respect du droit des plus vulnérables, le tout dans le cadre d’une gouvernance responsable, au profit du pays et de la population toute entière. En effet, il s’agit d’une justice qui refuse et combat le népotisme dans le recrutement des agents de l’Etat, le favoritisme et la rétro-omission dans les marchés publics, la délivrance non autorisée de licences diverses, les manœuvres frauduleuses dans le traitement de certains papiers administratifs, l’exploitation illicite des ressources naturelles, l’enrichissement illicite, les divers rackets se passant sur les routes nationales et les voies publiques, et les pratiques honteuses de pot-de-vin dans les services publics à tous les niveaux. »

En confirmation de cette volonté sans faille de l’Etat d’éradiquer la corruption, le texte relatif au recouvrement des avoirs illicites sera bientôt adopté, a révélé le Premier ministre. 

80 commentaires

Vos commentaires

  • 8 juin à 09:51 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Les prémices d’ une dictature démocratique se met en place doucement, sournoisement mais surement .
    On se croirait presque aux temps du Stalinisme, ou la délation est érigée en art de vivre, au nom de la sacro/sainte lutte anti corruption !
    Elle a bon dos , et dire que c’ est le pyromane qui se pose en pompier, finalement quoi de mieux qu’ un pédophile pour lutter contre, une pratique que même les services de renseignements connaissent bien ...
    Le Bianco qui déjà brillait par son manque de résultat, se trouve sollicité pour plus de résultat, sa transparence, pour ne pas dire invisibilité totale, en serait-elle à son crépuscule ?
    Le doute est cependant , si vous le permettez : permis, & le wait & see plus que jamais d’ actualité 🙃.

    • 8 juin à 12:12 | betoko (#413) répond à Jipo

      Dictature démocratique ,c’est quoi ça ?, les deux appellations ne peuvent pas aller ensemble
      Staline était un dictateur et n’était jamais un démocrate
      Pourquoi jusqu’à ce jour personne n’est capable d’apporter la moindre preuve sur les soit disant bien mal acquis d’Andry Rajoelina et paraît il qu’il avait détourné de l’argent public aussi Vous avez dit bizarre,comme c’est bizarre

    • 8 juin à 17:02 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Bonjour,

      Aux fins de quelques critiques et avant d’embrayer sur le thème du jour, je reviens sur celui qui a fait le buzz ces jours derniers, à savoir les Iles Éparses. J’ai ré-écouté l’éphémère discours désémantisé du bac-3 et à travers lequel il rappelle l’importance de ces cailloux pour le peuple malagasy, ce peuple qui, en réalité, n’en a jamais entendu parler, lesdits cailloux de quelques 50km² n’ayant jamais été inscrits dans les manuels scolaires gasy. Extraordinaire, ce bac-3 ! Il y a du amiral d’eau d’égout dans son style, cette faculté à flatter (Miami, tanamasoandro, etc...) les babakoto. Le v’là donc qui exhume l’histoire des Iles Éparses, espérant que le Macron aille tenir ses promesses dans le cadre d’une commission mixte qu’aucun président français avant lui n’eut évoqué. Le bac-3 n’est pas en reste dans cette com de grande facture, sa ministre de la culture et porte-parole du gouvernement est encore allée au-delà des chimères de son patron en affirmant cet autre fantasme dont elle est la seule à le savoir, ci-après l’allégation : https://www.koolsaina.com/question-juridique-iles-eparses-france-madagascar/.

      Quant au sujet du jour, chapeau. L’endémisme babakoto dans sa splendeur, la délation comme outil de lutte contre la corruption, qui dit mieux ! Comment fonctionne cette machine ? Le p’ti paysan qui s’est fait kouillonner et qui ne dispose pas d’ordi, comment devra-t-il procéder ? Et si l’on voudrait dénoncer ces grands crapules qui ont fait parler d’eux, tel celui-ci par exemple : https://fr.mongabay.com/2010/11/le-president-de-madagascar-lie-au-trafic-illegal-de-bois-rose-video/, est-ce que le Bianco aura-t-il le cran pour bousculer les habitudes ? Et que dire du cas d’un certain appartement sis Bd Saint-Germain à Paris ?

      Lutter contre la corruption, quoi de plus normal, on ne peut que saluer l’initiative, mais pas avec une méthode d’un autre temps.

    • 9 juin à 11:20 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Bonjour Jacques,
      je vois que qu’ il reste quelques gens lucides , qui contrairement à d’ autres souhaitent rester dupes, voir continuer cette politique de l’ autruche , inutile de les citer ...
      D’ ou ma description du pompier pyromane .
      De toutes façons maintenant qu’ il n’ y a plus de bois et que la majorité a été exploitée en toute impunité, jouer à l’ enfant de coeur ne mange pas de pain, ces gens sont devenus des spécialistes dans l’ art d éprendre leurs interlocuteurs pour des kons !
      Bonne journée quand même, en attendant de vendre les éparses aux chinoix 🥴 et les nationaliser ensuite ...

    • 10 juin à 08:23 | lysnorine (#9752) répond à Jipo

      Re : Jipo 8 juin 2019 à 09:51 – cf. Collaboration en France (1940-1944)

      « On se croirait presque aux temps du STALINISME , ou la délation est érigée en art de vivre, au nom de la sacro/sainte lutte anti corruption ! »

      Ou à l’époque de la COLLABORATION de la France sous l’occupation allemande (1940-1944) pendant la 2e guerre mondiale :

      1) « La Délation dans la France des années noires » (Sous la direction de Laurent Joly)
      https://clio-cr.clionautes.org/la-delation-dans-la-france-des-annees-noires.html

      « Introduction, Laurent Joly.
      « ‘’Bien qu’honnie par la majorité de la population, considérée à la Libération comme l’un des pires crimes de la collaboration, la pratique de la dénonciation a constitué une RÉALITÉ MARQUANTE dans la France des années noires (…) De nombreuses personnes ont franchi le pas de la dénonciation, pour assouvir une vengeance, réparer une “injustice” ou témoigner de leur ZÈLE POLITIQUE’’. Les Allemands aiment à insister sur l’AMPLEUR du phénomène de la délation, illustration de l’ABAISSEMENT MORAL de la France. En réalité ils INCITENT à la dénonciation, au prix de RÉCOMPENSES souvent très importantes. Les autorités françaises collaboratrices relaient ces appels, en présentant la dénonciation comme un ACTE PATRIOTIQUE . La loi du 25 octobre 1941, adoptée après l’affaire des otages de Nantes, fait de la dénonciation une “OBLIGATION LÉGALE”. D’autre part les services de police allemands recourent à des indicateurs payés ; tandis que la FASCISATION et la COLLABORATION À OUTRANCE incitent les ADHÉRENTS des PARTIS COLLABORATIONNISTES à accroître leurs activités délatrices. En zone Sud, la LÉGION FRANÇAISE des combattants a joué ce rôle dès 1940…

      « C’est même souvent sous le signe de la collaboration que s’inscrit la pratique de la dénonciation. Il n’est pas rare que les dénonciateurs DOUBLENT LEURS DÉNONCIATIONS en mettant en concurrence les services français les services allemands… »

      2) « Dénoncer, dans la France occupée (1940-1944) », https://lesechosdhier.blogspot.com/2012/03/denoncer-dans-la-france-occupee-1940.html

      « Les Français ont MASSIVEMENT dénoncé sous l’Occupation. Des centaines de milliers de lettres, le plus souvent anonymes, sont parvenues aux services répressifs allemands et français. »

      3) Un exemple d’une lettre de délation dans « Le vol noir des corbeaux sur nos plaines », recension d’un ouvage publié sous la direction de Laurent Joly : En Envor, revue d’histoire contemporaine en Bretagne n°1 – Hiver 2013
      http://enenvor.fr/eeo_revue/numero_1/CR/delation/Le%20vol%20noir%20des%20corbeaux%20sur%20nos%20plaines.pdf

    • 10 juin à 10:49 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Jipo ,
      Sous l’occupation allemande ,le régime de Vichy par le maréchal Pétain avec l’Allemagne nazie nous a démontré comme ce fut le cas avec le régime "stalinisme " un effet génocidaire ,dévastateur comme tant parmi d’autres .La liste n’est pas exhaustive !
      - Le vous saviez que le régime de Vichy choisit la voie de de la "collaboration" avec le Troisième Reich ?
      - Cette collaboration prit plusieurs formes ;économique ,policière et culturelle .
      Le mot principal concernant le sujet principal c’est :la délation synonyme :dénonciation .
      Et c’est sur ce sujet que j’essaie d’attirer un peu votre attention .Lysnorine avec ses liens a des choses à dire également.
      - Sous l’occupation allemande ,la pratique de la shoah (l’antisémitisme ) était de vigueur dans le but d’exterminer tous les juifs de l’Europe ,confisquer leur bien ,l’envoi dans les camps de concentration ,Auschwitch en est l’exemple bien connu de ces camps .....
      - Donc ,la délation antisémite sous l’occupation était une réalité irréfutable pratiquée par les collaborateurs de Vichy avec le Troisième Reich afin de dénoncer les juifs .
      - L’appel du 18 Juin 1940 proncé par le Général de Gaulle à la radio BBC de Londre forme une grande forme de résistance ,le combat contre le Troisième Reich . Paradoxalement ,cette forme de résistance créa aussi une sorte de délation à l’encontre des collaborateurs français avec le Reich .Beaucoup d’entre eux ont été jugés ,exécutés après la défaite allemande et la libération de la France en 1944.
      Conclusion :même actuellement en France sous le régime macronien ,la délation est pratiquée afin de lutter contre l’évasion fiscale non déclarée à l’étranger , notamment dans les paradis fiscaux (Suisse ,Luxembourg,....).Grâce à cela ,l’Etat français a récupéré quelques milliards d’euros.

    • 10 juin à 10:57 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Erratum :lire prononcé au lieu de proncé (aucun sens ) comme élucubations au lieu d"élucubrations .
      L’adage malgache :Mihinam-bary aza indraindray misy latsaka kely tsy nahy .
      Même en mangeant dès fois ,il y a des petites miettes qui tombent sans faire exprès .

    • 10 juin à 11:17 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Ce sont les vainqueurs qui ont jugé de la collaboration franco allemande . Des collaborateurs ,il y en eut certes .Il y eut ceux qui étaient sincères : depuis longtemps ils se faisaient les admirateurs du régime nazi qui en quelques années avait sorti le pays du’ne pauvreté insondable et de l’anarchie . Ils se sentaient plus proches de l’Allemagne ,autre pays continental ,que de l’Angleterre, pays du grand large. Ils s’étaient déjà montrés hostiles à la déclaration de guerre de la France au voisin allemand . Cette sincérité pouvait aller jusqu’au sacrifice :s’engager dans l’armée allemande et courir les risques de la guerre . Et ,il y eut les autres / Ceux là n’avaient aucune affinité avec le régime allemand .Ils entendaient seulement tirer parti de la situation pour s’enrichir ,s’installer aux meilleurs postes.,gouverner sous la condition allemande . Les deux collaborations ont été lourdement chatiées : la fusillade ou la prison

    • 10 juin à 11:30 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Il est fait grand cas de la persécution des Juifs ;La Shoah hante toutes les mémoires . Ce qui est moins publié ,ce qui est plus ignoré ce sont les raisons allemandes de cette persécution sauvage ,inhumaine .La lecture de Mein Kampf du leader Nazi Hitler étant interdite on ignore les raisons de cette fureur qui va toucher toute l’Europe et surtout Allemands et Polonais .

    • 10 juin à 11:33 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      En France ,aujourd’hui la dénonciation est sanctifiée : le délateur est devenu ’un lanceur d’alerte ’ . C’est un effet de la novlangue

    • 10 juin à 12:52 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Vatomena ,
      A la lecture du Mein Kampf ,on peut pas ignorer la raison pour laquelle qui avait amené le fuhrer à la conquête territoriale ,de faire main basse sur les richesses ,.Vous ,qui est pas favorable à la colonisation ,l’effet contraste ne se repose uniquement sur la civilisation des gens sauvages ,l’acculturation mais plutôt sur la mégalomanie....
      Ici ,c’est un échange ouvert ,essayons d’éclaircir un peu les faits.
      ’La rédaction de Mein Kampf répond à plusieurs critères pendant l’emprisonnement d’Hitler du 11/11/23 au 20/12/24 bien avant la deuxième guerre mondiale à la prison de Landsberg suite à un PUTSCH avorté .Hitler se sent trahi ,gouverné par la haine ,l’émotion et la colère surtout de la mégalomanie démesurée .Ayant participé à la première guerre mondiale sous le grade de caporal ,l"esprit rationnel lui manquait CAR il avait quitté le banc de l’école trop tôt.Ce dernier cherchait à s’imposer politiquement après ,en créant la NSDPA avec succès.
      - Ce manque de rationalisme à l’égard de ses généraux dont beaucoup ont été exécutés ,ceux qui n’ont pas obéi à ses ordres machiavéliques était fatal .
      En résumé :L’échec d’Hitler ,ne se situe à la conquête de l’Europe occidentale dont la France en faisait partie à l’exception de l’Angleterre ,selon la cartographie de l’Europe issue du traité de Versailles jugé par le fuhrer inacceptable mais plutôt dans l’Est : Empire Soviétique (constituant beaucoup d’Homme ,appuyé et soutenu par les USA en armes ,etc.....).L’opération "Barbarossa" menée par l’armée d’Hitler avait échoué à Stalingrad . La suite ,tout le monde le connait car même les forces alliées sont scindées après leur victoire ,la guerre froide (capitalisme contre le communisme ,....).

    • 10 juin à 13:00 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Vatomena ,
      Ce que beaucoup ignorent c’est que la défaite de l’Allemagne remonte en Décembre1941 mais non pas en Juin 1944 lors du débarquement des alliés en Normandie à Omaha Beach en Juin 1944.Malgré l’entêtement d’Hitler ,cette guerre a perduré faisant beaucoup de morts et de dégâts ,.....

    • 10 juin à 14:00 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Vatomena ,
      Lire :Vous ,qui êtes favorable à la colonisation....

    • 10 juin à 16:34 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Turpin \ C’est aujourd’hui ,60 ans apres la décolonisation , que l’on peut juger des bienfaits ou de la malfaisance de l’état colonial sur la population malgache

    • 10 juin à 19:36 | lysnorine (#9752) répond à Jipo

      Re Turping 10 juin (2019) à 10:49 répond à Jipo :

      « Cette collaboration prit PLUSIEURS FORMES ; économique, policière et culturelle ….
      « la délation antisémite sous l’occupation était une réalité irréfutable pratiquée par les collaborateurs de Vichy avec le Troisième Reich »

      La délation n’était pas exclusivement ANTISÉMITE . Il y avait une délation ANTICOMMUNISTE, ANTIGAULLISTE, ANTI-RÉSISTANTS !

      1) « Délations ORDINAIRES dans la France occupée, Marc Bergère.
      https://clio-cr.clionautes.org/la-delation-dans-la-france-des-annees-noires.html

      « “La délation est souvent présentée comme ayant été MASSIVE sous l’Occupation. On a même parfois parlé d’ÂGE D’OR de sa pratique, sans jamais vraiment en évaluer l’ampleur réelle, ni faire la part des choses entre fantasmes et vérité (…) L’historien est d’emblée frappé par ce hiatus apparent entre une délation considérée comme a priori massive et un volume de sources disponibles à son sujet beaucoup plus faible, du moins dans les fonds de l’Occupation ”. L’auteur se propose d’étudier la délation sous l’Occupation à partir de sa répression dans les procès de la Libération. Son champ d’étude porte sur le district judiciaire d’ANGERS : un corpus de plus de 200 individus jugés en Maine-et-Loire pour délation. Son objectif est d’esquisser une TYPOLOGIE DES MOTIFS et conditions de la délation sous l’Occupation.

      « 54 % des personnes condamnées ont dénoncé un comportement ou un engagement POLITIQUE (PROPOS ANTIALLEMANDS, ACTIVITÉS RÉSISTANTES, etc.). Un peu plus de 3 % des délations revêtaient un CARACTÈRE ANTISÉMITE et 43 % portaient sur des faits souvent inhérents à une VENGEANCE. Ces dénonciations sont d’abord le fruit d’un conflit préexistant que le contexte de l’Occupation permet de « vider ». La PLACE RÉDUITE DE L’ANTISÉMITISME peut tout à fait s’expliquer par l’absence de plaignants : le taux élevé de déportation des Juifs angevins est dû surtout aux zèle particulièrement efficace des exécutants locaux allemands, bien secondés par l’administration et les forces de l’ordre françaises.

      « Lorsque le service destinataire de la dénonciation est connu, l’auteur constate qu’il est presque toujours allemand : la Feldgendarmerie ou les différentes antennes des Kommandanturen. Dans près de 40 % des cas la délation n’a pas été un acte solitaire, mais une ACTION COORDONNÉE ou CONCERTÉE entre plusieurs individus. Lorsque les suites données à la délation sont connues, il apparaît que, très majoritairement, l’acte de délation a eu des conséquences assez lourdes pour les intéressés : 40 % des victimes (surtout des hommes) ont été déportées. Il ne semble pas y avoir de profil type du délateur ordinaire, même s’il faut noter qu’ils est très souvent CITADIN au sein d’un département rural. »

      2) « France 1940-1944 : “Dénoncer sous l’occupation” »
      PAR PHILIPPE POISSON • PUBLIÉ 30 AOÛT 2016
      https://criminocorpus.hypotheses.org/19934

      « En France, les années noires de l’Occupation ont vu se développer une bien sinistre pratique : la délation. Par simple bêtise ou par CALCUL INTÉRESSÉ, par mesquinerie ou par CONVICTION POLITIQUE, par ANTISÉMITISME FORCENÉ ou par ANTICOMMUNISME ENRAGÉ, des Français ont fait parvenir des lettres DÉNONÇANT LEURS COMPATRIOTES aux autorités de Vichy ou à l’occupant allemand. Une froide et implacable machine administrative utilisait souvent cette considérable quantité d’informations, vraies ou fausses, afin de POURCHASSER impitoyablement JUIFS, COMMUNISTES, FRANCS-MAÇONS, RÉSISTANTS, et de les envoyer, dans la plupart des cas, à la MORT. A l’heure où certains TENTENT DE RÉHABILITER LE PASSÉ VICHYSTE [comme le colonialisme également ! ] , André Halimi analyse et dénonce cet abominable procédé. Il rappelle la sombre réalité de l’Occupation au quotidien et dresse un RÉQUISITOIRE CONTRE LES LÂCHES. A l’aide des documents retrouvés dans les bureaux de la Gestapo ou de la police, des articles de la presse de l’époque, des témoignages des victimes et des observateurs survivants, il réalise là un indispensable travail de mémoire sur une triste page de l’histoire de France, exerçant ainsi le droit de critique historique. »

  • 8 juin à 10:21 | Isandra (#7070)

    Ce qui est déjà bien la volonté et la détermination de ce nouveau régime dans cette lutte, quelle que soit l’efficacité de cette méthode.

    Le meilleur moyen, pour réduire efficacement ce fléau, c’est de la mise en place d’un système qui limite le contact direct entre les usagers et les agents de l’Etat dans le service public.

    • 8 juin à 12:51 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Le meilleur moyen, pour réduire efficacement ce fléau, c’est de la mise en place d’un système qui limite le contact direct entre les usagers et les agents de l’Etat dans le service public.

      c’est peut être le meilleur moyen orange, c’est peut être efficace à Isandra,
      mais pour le cas général , la lutte contre ce fléau n’est pas si simple, cependant , pour pas mal de secteur, la transparence et la simplification des procédures peuvent contribuer à limiter les manoeuvres , Betoko cite par exemple le cas du PRM et de ses biens, mais qui sait la liste de ses biens ? le moyen d’acquisition ? etc.... la déclaration de patrimoine consultable en ligne, ce n’est pas prévu dans l ’iEM.... il y a beaucoup de service qui joue sur le manque de transparence.... quelques exemples, pour l’achat de terrain, dans les bureaux des enregistrements, les négociations sur les frais à payer sont courantes, il n’’ y a pas un bureau qui affiche le montant à payer , ne serait ce qu’indicatif par zone,... le service passeport est incapable de fournir une liste exhaustives des pièces à fournir, à la fin de la liste, il y a " sy taratasy hafa izay mety ho takiana", certes il y toujours des cas particuliers, mais ce service ne date pas d’hier quand même....au tribunal, même les grands dossiers ne sont même pas encore informatisés, des destruction de preuve (par incendie par ex) semble être très facile

    • 8 juin à 18:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lanja,

      Plus le contact est limité, plus la possibilité de la corruption est amoindries. Cela est valable aussi bien en Isandra que les restes de Mada.

      Ce sytème que j’ai proposé, favorise aussi la transformation des procédures administratives actuelles en simplifiées et oblige les agents public de les communiquer aux usagers. Ça c’est en aval.

      Et en amont, on peut enquêter sur les trains de vie exorbitants de certains responsables publics.

  • 8 juin à 10:46 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    L enrichissement illicite ou sans cause reste la consequence visible de l existence perenne et l ancrage solide de la corruption generalisee pratiquee par les agents de l administration etatique ainsi que les personnalites politiques influentes.

    Je doute fort que ces actions puissent porter des effets tangibles tendant vers cette eradication tant pronee tant que la declaration de patrimoine des detenteurs des autorites publiques et politiques n est pas rendue public et accessible a tous.

    Et pourquoi le public n est pas mis au courant des declarations de compte de campagne deposees apres la derniere election presidentielle alors ?

  • 8 juin à 11:09 | Behantra (#9165)

    J’ai beau chercher mais je n’ai vu nulle part que GIZ serait un instrument qui ’gère’ des dénonciations

    Alors est ce que cette ’doléance.bianco...’ ne serait en définitive qu’un instrument pour ficher des malagasy , pratique développée par l’ancienne Allemagne de l’Est ?

    Sinon , suggestion : que la SEFAFI soit associée à la Bianco pour ce faire

    • 8 juin à 11:25 | ratiarison (#10248) répond à Behantra

      Mety ho izany an ???? dia hitsovoka eo ra-Christi*******ary Isandra sy ny Forongony ???? ny TIC...TAC.. ny COMM...tsy mijanona miandry izay ho laazin’ny porte parole ny : Governemanta ...!! samy tsara

    • 8 juin à 12:23 | betoko (#413) répond à Behantra

      Cette méthode est déjà appliqué en Corée du Sud En tout cas ce que j’ai constaté c’est que nombreux sont ceux qui n’osent plus propose leur service dans les administrations telles que le tribunal ou la douane

  • 8 juin à 11:22 | Maxim (#5960)

    Effet de COM en plus, une dénonciation en ligne donnera quoi , avec quelle preuve. Même ceux qui sont pris en flagrant délit sont restés impunis.

    • 8 juin à 12:34 | betoko (#413) répond à Maxim

      Faux archi faux ,la gazette de la grande ile avait publié une dizaine de noms qui gravitent au tour de Mbola Rajaona dont certains dorment deja en prison et Voahangy et Hery Rajaonarimampianine quant est ce qu’on va les arrêter ,et j’ajoute aussi à quand le tour de Ra8 ?

    • 8 juin à 16:26 | Maxim (#5960) répond à Maxim

      Betoko,
      N’essayez pas de dire qu’il n’y a que Mbola Rajonah ou encore Ra8 le seul gros poisson dont je parle.
      L’ancien Pm a écrit une longue liste de personnes soupçonnée ou impliqué dans des affaires de trafic de bois de rose.

      Est-ce que cette liste est recevable ou non selon vous ? Si oui est-ce que le Bianco a commencé à faire ses enquêtes ?
      Si non, ça sert à quoi une dénonciation en ligne poster par un anonymat même si une lettre faite par un homme d’État n’est pas prise en compte ?

    • 10 juin à 08:22 | lanja (#4980) répond à Maxim

      La dénonciation en ligne, la HCJ ,PAC et que sais je, toutes ces entités installées par la révolution orange sont efficaces pour rendre légal les ’" petits" règlements de compte politique. l’instrumentalisation de la justice ,de l’administration, de l’armée, est caractéristiques des apprentis dictateurs, c’est toujours efficace au début, et puis pour quelques années ,mais l’histoire nous a prouvé que çà ne peut pas durer..... faut il préciser que la crise cyclique ne vient pas du ciel.
      Le chef et les partisans de la révolution orange se croient être blanc comme neige, ce sont des saints qui ne veulent pas tirer de leçon de l’histoire, d’ailleurs, leurs propagandes de la haine les empêchent de faire autrement.Il suffit de lire les commentaires des quelques partisans de ce régime sur ce site pour faire le constat, les petits coup de com de type "non à l’impunité" entretiennent les soifs permanents de poursuite, et les réclamations qui n’ont comme charges que les propagandes de la rue se transforment de plus en plus à des délires stupides,

  • 8 juin à 11:36 | Ibalitakely (#9342)

    & y aurait-il effet rétroactive de dénonciat° comme par exemple concernant celles déposées par feu ZAFY Albert ou encore par Cel ANDRIANASOAVINA Charles ou le tangalamena TIANDRAZA Alain ou BERIZIKY Omer etc ??

    • 8 juin à 11:58 | Maxim (#5960) répond à Ibalitakely

      Jusqu’à présent, on ne prend que les petits poissons, le filet n’est pas adapté aux gros.

    • 8 juin à 12:44 | betoko (#413) répond à Ibalitakely

      De quels gros poissons il s’agit car nombreux sont déjà en prison d’autres en fuite à l’étranger avec l’ex première dame
      Pourquoi le colonel Charles n’ose pas répondre aux invitations des radios privées pour qu’il puisse confirmer ses accusations ?

    • 8 juin à 13:36 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Vous y compris moyen poisson peut-être, & puisqu’on parle ANDRIANASOAVINA Charles personnellement je ne sais de quelle stat°privée parlez-vous & pourquoi pas aussi TVM-RNM [1]*, mais sachez que les paroles s’envolent & les écrits restent comme ce qu’à fait justement ANDRIANASOAVINA Charles.
      [1]* pourquoi lors des débats en direct sur TVM-RNM on avait tellement peur de ANDRIANASOAVINA Charles qui soutenait Ra8, & pourquoi aussi vous ne dites pas non plus que les partisants de feu ZAFY ou encore l’ancien PM BERZIKY Omer ont refusé les invitat° de vos stat° privées ??

  • 8 juin à 12:59 | Turping (#1235)

    Maxim,
    Les gros poissons passent toujours à travers les mailles du filet car elles ne sont pas bien serrées alors que cela devrait être le cas avec les petits poissons .
    La métaphore allant dans ce sens processus pour éradiquer la corruption.n’est qu’un processus allant dans le bon sens à condition qu’il y ait de résultats palpables avec des rapports signifiant le travail effectué .
    Quoi qu’on fasse , c’est toujours les résultats qui comptent.Sinon une rhétorique sans pratique n’a que de sens d’élucubations.

  • 8 juin à 13:22 | Vohitra (#7654)

    Des terrains militaires faisant partie du domaine prive de l Etat sont accapares par des hauts grades de la hierarchie au vu et au su de tous, et aucune mesure administrative n a ete prise.

    Alors, a quoi pourrait servir une denonciation en ligne pour ces cas ?

    A moins que la mutation en titre prive de ces domaines ne fait pas partie de ce qu on entend par corruption mais consideree comme attribution privilegiee pour cause de service rendu ?

    • 8 juin à 13:52 | Ibalitakely (#9342) répond à Vohitra

      #7654,
      c’est tellement incompréhensible que ces terrains militaires ne le sont plus comme il y a bien longtemps les lieux à Ivato Ambohidratrimo, où se trouvent actuellement le Fkt d’Ivato, le temple FLM, les bâtiments de la commune, ce marché nouvellement reconstruit & autres infrastructures, lorsque j’étais tout petit [Ibalitakely kely] je m’en souviens que c’était d’abord clôturés (avec des fils barbelés même) & avec des écriteaux "TERRAINS MILITAIRES ACCÈS INTERDITS". Puis maintenant le centre ionosphérique militaire de Mandrosoa route d’Ivato ainsi que les devants des cités militaires près d’Horizon Ivato sont pleins de bâtisses privés. En ce moment à Madagasikara on ne sait plus qui est responsable de quoi.

  • 8 juin à 13:39 | FINENGO (#7901)

    Une plate-forme de dénonciation de la corruption en ligne, pourquoi pas !
    Mais a t’on mesuré la dangerosité d’une telle mesure ???
    N’importe qui pourrait éventuellement dénoncer n’importe qui, à titre de règlement de compte voir de vengeance.

    A t’on pris toutes les mesures pour des dénonciations calomnieuses ???
    Car ce type de dénonciation aura bien lieu et avec certitude.

    Ou ne serait-elle pas une façon comme une autre d’éliminer des adversaires gênants, de les mettre à l’ombre de façon que plus rien ne puisse sortir de leurs bouches pour un bon moment.

    Cette méthode me parait bien suspicieuse.

    • 8 juin à 15:07 | betoko (#413) répond à FINENGO

      Est ce que cela t’arrive de voir plus loin que le bout de ton nez ?Hier sans attendre la fin de sa garde à vue tu a avais déjà condamné Hamad .Idem ici tout le monde bénéficie d’une présomption d’innocence ,si on dénonce une personne à la police et que les magistrats font leur enquête et si des preuves existent OK on les arrêter
      Tu le sais ça ? Code de procedure pénale cela s’appelle
      Ah j’avais oublié que tu es inculte
      Tu me détestés car j’ai la double nationalité et que je depense ma retraite à Madagascar ,je te signale que je ne suis pas,le seul et que penses tu de ceux qui touchent le minimum vieillesse sans avoir jamais travailler en France ,et ils ont aussi la double rationalité ?

    • 10 juin à 20:40 | Houpert Claude (#10595) répond à FINENGO

      De Claude Houpert :
      Je pense indispensable cette méthode de dénonciation sans tomber dans l’inquisition !
      Dans mon cas personnel , je n’ai pas d’autre moyen que d’utiliser cette possibilité parce que , par deux fois , j’ai voulu bénéficier de la possibilité en tant que retraité de venir m’installer à Madagascar .
      Dans une première demande je me suis adressé directement au Ministère de l’ Intérieur ; on m’a demandé 4 millions pour avoir une carte de résident de 4 ans ; mon dossier a été déposé , la personne a disparue et mon argent envolé !
      L’ année suivante je suis chez une personne de confiance qui me propose l’intervention d’un " ex général " qui va régler mon affaire rapidement ; coût , 3 millions . Prétextant les événements de la Place de l’ Indépendance , en 2018 , je n’ai obtenu qu’un récépissé de dépôt de dossier de trois mois avec une prolongation de deux mois de plus ! La date de fin de validité de mon séjour approchant et faute d’avoir récupéré mon passeport et ma carte de résident , j’ai du déclarer la perte de mon passeport pour obtenir un " Laissez - Passer " du consulat de France pour pouvoir
      retourner en France .Je vous fait grâce des autres formalités de police sur place .... Donc je suis un investisseur de mes pensions de retraité mais avec une impossibilité de pouvoir m’établir régulièrement et surtout d’ avoir des interlocuteurs fiables ! Trop compliqué les formalités alors que les retraités sont des pourvoyeurs de devises dont Madagascar a besoin et, en plus , on est pas demandeur d’emploi !
      Donc je pense qu’au niveau du Ministère on saura remédier et simplifier les possibilités de séjours des retraités qui désirent s’installer à Madagascar ! Ou supprimer cette possibilité !
      Si vous avez des conseils à me donner .... Je suis preneur .. Merci

    • 10 juin à 20:42 | Houpert Claude (#10595) répond à FINENGO

      De Claude Houpert :
      Je pense indispensable cette méthode de dénonciation sans tomber dans l’inquisition !
      Dans mon cas personnel , je n’ai pas d’autre moyen que d’utiliser cette possibilité parce que , par deux fois , j’ai voulu bénéficier de la possibilité en tant que retraité de venir m’installer à Madagascar .
      Dans une première demande je me suis adressé directement au Ministère de l’ Intérieur ; on m’a demandé 4 millions pour avoir une carte de résident de 4 ans ; mon dossier a été déposé , la personne a disparue et mon argent envolé !
      L’ année suivante je suis chez une personne de confiance qui me propose l’intervention d’un " ex général " qui va régler mon affaire rapidement ; coût , 3 millions . Prétextant les événements de la Place de l’ Indépendance , en 2018 , je n’ai obtenu qu’un récépissé de dépôt de dossier de trois mois avec une prolongation de deux mois de plus ! La date de fin de validité de mon séjour approchant et faute d’avoir récupéré mon passeport et ma carte de résident , j’ai du déclarer la perte de mon passeport pour obtenir un " Laissez - Passer " du consulat de France pour pouvoir
      retourner en France .Je vous fait grâce des autres formalités de police sur place .... Donc je suis un investisseur de mes pensions de retraité mais avec une impossibilité de pouvoir m’établir régulièrement et surtout d’ avoir des interlocuteurs fiables ! Trop compliqué les formalités alors que les retraités sont des pourvoyeurs de devises dont Madagascar a besoin et, en plus , on est pas demandeur d’emploi !
      Donc je pense qu’au niveau du Ministère on saura remédier et simplifier les possibilités de séjours des retraités qui désirent s’installer à Madagascar ! Ou supprimer cette possibilité !
      Si vous avez des conseils à me donner .... Je suis preneur .. Merci

  • 8 juin à 15:04 | rakoto-neutre (#8588)

    Tsara saingy tsy natao ho an’zareo mpitondra ambony.
    Fa angaha moa dia lavorary ny Filoha sy ny PM.
    Dia ankafizo ary ny tambajotram-piseraserana miaraka @ TONDRO-MOLOTRA sy ny FANALAM-BARAKA.

  • 8 juin à 15:22 | Vohitra (#7654)

    Il parait qu il existe une structure appele Commission Nationale pour la Verification de la Transparence de la Vie Publique, et qui aurait comme principale attribution de recevoir et de verifier l exactitude de l etat financiet detaille des recettes et depenses de campagne electorale des candidats lors de la derniere election presidentielle, et il me semble que ceux qui composent cette structure sont des magistrats de l odre administratif et financier.

    Il me semble qu au moins sept candidats y avaient deja depose leurs comptes et etats financiers car la date de cloture du depot est le 28 fevrier 2019.

    Puisqu on parle de transparence de la vie publique, alors pourquoi on refuse a ce que le public puisse avoir connaissance des sources de financement et de la nature et montant des depenses de campagne des candidats ?

    A moins que c est ca la transparence a la Malagasy ? Vie publique interdit d acces au public ?

    Pourrait on reussir une lutte contre la corruption alors sans qu il y ait transparence dans la vie publique ?

    • 8 juin à 15:46 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Pour Betoko , si tu n’es pas informé, comme dans toutes tes allégations,il faut que tu saches que les experts en analyses ballistiques ont confirmé que les projectiles ont été tirés de derrière ou des deux côtés de la rue .Le jeune caméraman qui a tout filmé a payé de sa vie cette imprudence. D’ailleurs les pellicules pouvant servir de preuves ont disparu par enchantement. Ou était passé ton Gourou aprés avoir incité la foule à se faire massacrer ? Ravalo et Charles ont toujours claironné qu’ils sont prêts à se présenter devant la justice . What else ?

  • 8 juin à 15:33 | diego (#531)

    Bonjour,

    Si les dirigeants, les autorités politiques et les politiciens étaient des médecins, ils feraient des mauvais diagnostics, par conséquent, les maladies de leurs clients risqueraient de s’aggraver.

    Il suffit de regarder, examiner, comprendre, et en suite copier ce que les pays occidentaux ont réussi à faire :

    - avoir un État, des Institutions et une Société Civile solides, fiables, fonctionnels, et responsables, autrement dit, défendant parfaitement bien la Souveraineté de la Nation et les Intérêts nationaux.

    Si le pays n’avait pas ces fondamentaux, il lui serait difficile d’aborder les grands sujets sociaux-économiques-politiques, et juridiques. Et pire, les dirigeants et les élus du pays ne sont pas, ne seront pas pris au sérieux :

    - c’est le cas aujourd’hui !

    La modernisation du pays passe par la solidité de l’Etat et des Institutions Tompoko, il n’y a pas une deuxième ou une troisième voie, il n’y a qu’une seule, c’est celle-là, point !

    La solidité de la démocratie occidentale repose essentiellement sur les trois pouvoir qui font fonctionner l’Etat et les Institutions et assurent leurs continuité dans les alternances au pouvoir et dans une crise politique et Constitutionnelle :

    - Exécutif, Législatif et Judiciaire !

    Dire lutter contre la corruption, en soi, cela ne veut rien dire. Réformer les Institutions Judiciaires, par exemple, cela veut dire quelque chose, c’est une bonne intention de rendre justice etc....

  • 8 juin à 15:47 | FINENGO (#7901)

    @ betoko (#413)
    Primo :
    Betoko raconte à qui tu veux qu’à Madagascar tout le monde bénéficie de la présomption d’innocence, mais pas à moi.
    Depuis quand tous bénéficient-ils d’une présomption d’innocence.
    Saches faire la différence entre que tu dis et la réalité.
    Tu n’as même pas la franchise de reconnaître ce qui mine et qui tue ton Pays.
    Tu n’es qu’une personne sans dignité.

    Secundo :
    Ta double nationalité est loin de me déranger.
    Mais ta façon de faire avec tes deux nationalités me répugne.
    Plus d’une fois que je te le dis.
    Mais tu es trop KON pour comprendre ce que l’on te dit.

    Tertio :
    Tu insinue que j’ai accusé Ahmad, le président de la CAF, interpellé à Paris.
    Je te remets en Copié/Collé mon Post que tu montres du doigt, alors pourras-tu me préciser exactement à quelle ligne ou à quel paragraphe que j’aurai accusé ton Homme.
    Betoko tu es trop KON pour comprendre ce que tu lis. Et ça, ce n’est pas la première fois que je te le dis.
    Ou tout simplement avec ta mauvaise fois tu interprètes tout à ta convenance.
    Encore une fois je me répète, tu n’es qu’un I M B E C I L E, est ceci n’en déplaise à certains.
    .......................................................................................................
    7 juin à 12:03 | FINENGO (#7901)

    Il est très décevant de constater que dans une grosse Majorité des cas, le Malgache qui réussit, est forcément mêlé à une corruption de haut vol.
    Et ceci n’exclut pas les Hauts dignitaires de l’Etat, à croire que c’est le tremplin de départ.

    L’ancien ministre de la Pêche malgache, en est un exemple parmi tant d’autres, et croyez-moi, il n’est pas le Premier et certainement pas le dernier.
    Mais tant que le délit, ne concerne pas des affaires extérieures, aux pays ils font, figures d’intouchables. La preuve.!!!

    • 8 juin à 16:15 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ @ betoko (#413)
      Et j’ajoute, qu’il est plus fréquent que l’on Paye sa liberté en Payant Juge et Magistrat à Madagascar, que d’avoir un jugement équitable.
      Donc à cette allure là, la présomption d’innocence, n’est qu’un effet d’annonce qui n’a rien de réel.
      C’est de là que la justice populaire prend ses racines, car la corruption des Juges et des Magistrats dépasse l’entendement.
      Pourras-tu démentir ce que je viens de dire ?????
      Vois-tu Betoko, tu ramènes ta Grande G U E U L E comme dans tes habitudes, pour ne dire que des Conneries.

    • 8 juin à 21:44 | betoko (#413) répond à FINENGO

      C’était du temps de Hery Rajao qu’on pouvait acheté des magistrats ,plus maintenant .Vas faire un tour au tribunal d’Anosy et tu verras
      En quoi ma double nationalité te répugne ,explique moi ça et je n’ai rien à foutre de ton état d’âme ,j’ai pas de compte à te rendre

  • 8 juin à 19:58 | cacatoès (#9758)

    Plateforma anatorona ny madinika indray io fa tsy tonga any amin’ny deba be pilaiso an’i dago !!!
    Zavatra mitsatsaka ny tena pisama be any amin’ny tanana ireo fa ny kely iany no sahiny hitsahana !!

  • 8 juin à 20:55 | Turping (#1235)

    Les corrélations observées entre niveau de CORRUPTION et le niveau de développement souvent évoquées pour justifier les actions de la lutte contre la corruption ,révèlent aussi une causalité inverse : la corruption est favorisée par la condition de sous développement .
    - Le faible niveau de salaire dans la fonction publique pousse à la petite corruption et la tension qui existe entre l’offre et la demande de services publics génère davantage d’occasions de recourir à la corruption .
    - Le faible niveau d’éducation maintient les citoyens dans l’ignorance de leurs droits et ne leur permet pas de s’émanciper ,participer à la vie politique .
    - Le paradoxe :Souvent nos élites très instruits( sans généraliser ) qui détournent les deniers publics ,les marchés publics pour s’offrir les luxes .
    Comment s’en sortir ???
    - Une plus grande transparence ,l’obligation de rendre des comptes , l’amélioration de la gestion des ressources humaines dans l’administration publique basée sur un système méritocratique sont autant de principe d’actions qui ,mis en oeuvre permettent son contrôle .
    - Il faut se rendre à l’évidence que la corruption dans le PED (pays en développement ) ou sous développé ne saurait se résoudre par la simple transposition des infrastructures anti-corruption qui fonctionnent dans les pays de l’OCDE (organisation de coopération et de développement économique )au sein duquel 30 pays dont la plupart pays démocratiques oeuvrent de concert pour relever les défis économiques ,sociaux ....et représentent 75% du commerce mondial .Création de l’OCDE remonte au plan Marshall après la 2ème guerre mondiale .Les expériences de ces pays en termes de textes des lois ,de codes des marchés publics ,de contrôle sont certes précieuses dans la transformation beaucoup plus complexe .Donc ,ce n’est pas facile à copier car beaucoup de gens se réfèrent toujours au modèle occidental .
    Conclusion : Il appartient à chaque pays en fonction de sa trajectoire historique ,sa stratégie propre qui permettra d’amorcer un cercle vertueux favorisant le développement et amélioration de la gouvernance .Les pays africains anglophones ,qui sont intégrés dans le commonwealth s’en sortent le mieux .
    - La création du genre OUA(organisation de l’unité africaine ) permettrait sûrement de résorber DANS UNE PARTIE le problème de corruption pour le développement du continent africain car l’impact de la corruption a un effet grave sur le fait que 43% des africains vivent dans la pauvreté tandis que des avoirs estimés à 50 milliards de dollars s’échappent chaque année .

  • 8 juin à 22:21 | betoko (#413)

    Lé koper
    J’espère qu’un jour on rejugera Ra8 sur l’affaire du 7 février 2009 et que ces experts et les témoins seront présents y compris le colonel et sénateur Lylson de Rolland qui avait déclaré que des militaires qu’il avait vu poursuivaient des manifestants même en fuyant par les escaliers d’antan un à tenu n’a
    Un autre procès entre autre attend aussi Ra8 concernant les azalambo Lors de la campagne électorale pour l’élection présidentielle ,nombreux étaient les victimes de Azalambo qui étaient venus témoigner sur la radio Créé FM .Ils venaient de tout Madagascar et leur témoignage avait duré 2 jours .Ils disaient nous étions victimes de Ra8 et nous allions porter plainte contre lui pour incitation aux assassinats et au meurtre et jamais nous allions laisser tomber cette affaire
    Si vous vous reecoutez leur temoingnage il vous suffit de le demander au service des archives de la radio Créé FM

    • 8 juin à 22:55 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Ouais, ouais !!!! Il attend quoi Bac -7 et consort pour l’arrêter et le forcer à exécuter sa peine ? Moi je dis soit il en a peur soit RA8 n’est pas coupable au sens juridique et criminel du mot coupable. Le débat est clos !!!!

    • 8 juin à 23:06 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      100 suspects abbattus

      Contrairement à la position ambigüe de la France qui a reconnu et condamné le coup d’Etat - selon les termes utilisés par l’ancien Président Sarkozy - mais qui a soutenu le régime putchiste à plusieurs reprises, la lecture américaine de la situation à Madagascar n’a jamais changé depuis 2009. Les éléments nouveaux à retenir de la déclaration de John Kerry portent sur la désignation sans complaisance des cas de violations des Droits de l’Homme perpétrées par l’actuel régime malgache. Et le Secrétaire d’Etat d’écrire : "Parmi les trois abus des droits de l’homme les plus importants figuraient les assassinats arbitraires et les autres abus des forces de l’ordre ; l’incapacité du gouvernement de transition à assurer l’état de droit, ce qui a amené une intensification de l’injustice au sein de la société et causé la mort de criminels ainsi que de civils innocents ; et l’impossibilité pour les citoyens de choisir leurs gouvernants". Chaque "abus" est détaillé dans le rapport de 32 pages (en anglais, au format pdf) qui relate les dates, les lieux et les circonstances exactes de chaque cas. "Sur la base de divers rapports de la presse pendant l’année, des officiers de la loi ont abattu par balle au moins 100 suspects criminels. En 2011, ils ont abattu par balle au moins 51 suspects, dont certains se sont par la suite avérés être des innocents. Des éléments des forces armées, ivres et en congé, ont aussi tué des civils avec leurs armes à feu". L’administration américaine évoque aussi ses inquiétudes sur la disparition de deux hommes "contraints de faire des aveux sous des menaces et la torture pour avoir tenté d’assassiner le dirigeant du régime, Rajoelina, en mars 2011". Des ministres de l’autorité de fait, comme celle de la Justice, sont directement nommés dans le rapport accablant : "Bien que la constitution stipule l’indépendance de la justice, celle-ci était susceptible d’influence de l’exécutif à tous les niveaux, et la corruption a demeuré un grave problème. Ce problème a empiré sous le régime des autorités de fait, et l’intimidation a entouré chaque décision majeure de la justice depuis 2009. L’absence de toute entité législative légitime a permis au gouvernement de fait de régner avec efficacité avec des décrets, vu qu’il n’existe aucune surveillance sur le pouvoir exécutif. Le Ministre de fait de la justice, Christine Razanamahasoa, a continuellement exprimé devant la presse ses opinions sur les décisions judiciaires impliquant de hautes personnalités avant que le tribunal n’en fasse l’annonce".

      L’avez vous lu le document en question Bekoto ?

    • 9 juin à 13:02 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Maestro,

      Les États Unis devraient s’expliquer sur leur évasion en Irak et les traitements qu’ils réservent dans la Prison de Guantanamo, sans parler des tortures que les marines ont perpétré, avant de nous critiquer la façon dont nos armées combattaient contre les dahalos armés jusqu’aux dents, voulaient faire régner leur lois, tuent et violent nos paysans.

    • 9 juin à 14:59 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Isandra

      Evasion ? Moi pas comprendre pourquoi ils se sont Évadés !

    • 9 juin à 15:09 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Isandra

      Si les USA ne sont pas inquiétés par la TPI aujourd’hui c’est que quelque part ils ont " Raison ", allez vous demander à ce que tous les Présidents Américains soient traduits devant la justice aussi ? Car en tant que donneur d’ordre si ordre il y avait RA8 serait un enfant de cœur à coté je pense.

    • 9 juin à 17:57 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Maestro,

      C’est ça l’injustice qui se prévaut dans ce monde. Les puissants ne sont jamais inquiétés, quoi qu’ils fassent. Le TPI est réservé seulement pour les dirigeants de petits pays, surtout les Africains.

    • 9 juin à 19:45 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Isandra

      Le TPI est réservé seulement pour les dirigeants de petits pays, surtout les Africains.

      Ah bon ? Combien d’Africains on été condamné ces 10 dernières années et combien de Gens de l’Est ?

    • 10 juin à 08:05 | lysnorine (#9752) répond à betoko

      Re : Maestro 8 juin 2019 à 23:06 |épond à betoko ^
      « L’avez vous lu le DOCUMENT en question Bekoto ? »

      Références de quelques documents se rapportant à la question dont les promoteurs d’une « REFONDATION de l’État » devraient tirer des enseignements utiles.

      - Madagascar-2010 Country Reports on Human Rights Practices
      Report
      April 8, 2011
      https://2009-2017.state.gov/j/drl/rls/hrrpt/2010/af/154355.htm

      - Madagascar 2011 Country Reports on Human Rights Practices :
      https://2009-2017.state.gov/documents/organization/186425.pdf
      . a. Arbitrary or Unlawful Deprivation of Life
      There were several reports that the de facto regime or its agents committed arbitrary or unlawful killings. Police and gendarmes continued to use unwarranted lethal force during pursuit and arrest. For example, during the year LAW ENFORCEMENT OFFICERS SHOT AND KILLED at least 51 criminal SUSPECTS. Off-duty and INTOXICATED elements of the ARMED FORCES also KILLED CIVILIANS with their firearms. WITNESSES reported seeing elements of the Rapid Intervention Group [FIS] SHOOT AND KILL three criminal suspects on September 8 in Ankorondrano, AFTER THEY HAD ALREADY SURRENDERED and RAISED THEIR HANDS in the air. NO ACTION WAS TAKEN against any of the security force members for excessive use of force or unwarranted use of lethal weapons. On December 9, a police mob beat to death Michel REHAVANA, a JUDGE in Tulear. Another judge’s conviction of a police officer for RENTING OUT HIS WEAPONS TO BANDITS triggered the event, creating significant tension between police and judges across the country. At year’s end, central authorities brought some of those responsible for the killing to the capital for questioning, while the Magistrate’s Union went on strike to protest the killing, virtually shutting down the entire judicial system. The magistrates demanded the punishment of those responsible and the resignation of the de facto minister of internal security Arsene RAKOTONDRAZAKA , who was present in Tulear the day of the event…

      - MADAGASCAR 2012 HUMAN RIGHTS REPORT
      https://2009-2017.state.gov/documents/organization/204349.pdf
      EXECUTIVE SUMMARY
      Madagascar is ruled by an UNELECTED and illegal civilian regime that assumed power in a March 2009 COUP WITH MILITARY SUPPORT. Andry Nirina Rajoelina, who led the regime, adopted the title of President of the High Transition Authority (HAT). Ousted President Marc Ravalomanana, democratically elected in 2006, was sent into exile. In September 2011 local political leaders signed a “Roadmap For Ending the Crisis in Madagascar,” brokered by mediators acting on behalf of the Southern African Development Community (SADC), which established a transitional process intended to culminate in free and open elections for the restoration of a legal government. In accordance with the letter, if not the spirit, of this roadmap, Rajoelina appointed a “Prime Minister of Consensus,” a 35-member “Government of National Unity” cabinet, a “Transition Congress” (CT) with more than 160 members, and a “High Transitional Council” (CST) with more than 360 members. MILITARY LEADERS CONTINUED TO ASSERT THEIR AUTONOMY FROM THE CURRENT POLITICAL LEADERSHIP, despite their tacit support of Rajoelina and the SADC endorsed roadmap. There were instances in which elements of the SECURITY FORCES ACTED INDEPENDENTLY OF CIVILIAN CONTROL . The three most important human rights abuses included UNLAWFUL KILLINGS and other SECURITY FORCE ABUSES ; the INABILITY OF THE TRANSITIONAL GOVERNMENT TO PROVIDE RULE OF LAW which led to a major increase in societal injustice and resulted in the death of both criminals and innocent individuals ; and the inability of citizens to choose their government. Other human rights problems included harsh and life-threatening prison conditions, sometimes resulting in deaths ; LENGTHY PRETRIAL DETENTION ; an INEFFCIENT JUDICIARY THAT LACKED INDEPENDENCE ; violence against and intimidation of journalists ; RESTRICTIONS ON FREEDOMS OF SPEECH , press, and ASSEMBLY ; official CORRUPTION and IMPUNITY ; … THE GOVERNMENT DID NOT TAKE STEPS TO PROSECUTE OR PUNISH OFFICIALS WHO COMMITTED ABUSES , and IMPUNITY remained a problem.

      Section 1. RESPECT FOR THE INTEGRITY OF THE PERSON , Including Freedom from :
      a) Arbitrary or Unlawful Deprivation of Life
      On May 17, Rapid Intervention Group forces fatally shot and killed a 47-year-old man from Tsaratanana. The security forces said they fired due to the individual’s “SUSPECT behavior.” The victim’s family alleged he had been CARRYING a LARGE AMOUNT of CASH and JEWELRY at the time of his death, ALL OF WHICH DISAPPEARED . There were no reports of action taken against security force members in this case.

      c. Torture and Other Cruel, Inhuman, or Degrading Treatment or Punishment
      No updates were available in the case of Alphonse RAFALAHITSIMBA and Misa Arifetra RAKOTOARIVELO, two men allegedly COERCED UNDER THREATS AND TORTURE INTO CONFESSING to attempting to assassinate regime leader Rajoelina in March 2011.

      d. Arbitrary Arrest or Detention
      Role of the Police and Security Apparatus
      The creation in 2009 of the Joint National Investigation Committee, later renamed the FIS, added an additional security force answerable directly to the regime leader and outside the authority of the de facto minister for internal security. The FIS began pursuing high-profile targets WITHOUT RESORTING TO REGULAR JUDICIAL PROCESSES. There is NO SYSTEMATIC MECHANISM FOR INVESTIGATING SECURITY FORCE ABUSES….

    • 10 juin à 14:45 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Maestro,
      Pour s’en rendre compre, lisez cet extrait d’un article de figaro en 2018, parlant de CPI :

      « Depuis son entrée en fonction, la Cour a ouvert des enquêtes dans neuf pays, dont huit africains (République Démocratique du Congo, Ouganda, Soudan (Darfour), République centrafricaine, Kenya, Libye, Côte d’Ivoire, Mali, Géorgie) ».

      8/9 Africains, Où sont les Affaires d’Irak, Afghanistan, etc ?

    • 10 juin à 15:08 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Maestro,

      Quant au TPI, un ancien magistrat Belge a dit ceci : « , le TPI ne mène pas d’enquête sérieuse, sur place, avec juge d’instruction et vérification des preuves, il accepte même les rumeurs. Un monstre juridique dangereux pour l’avenir. Plaidoyer d’un magistrat à contre-courant. ».

      Cet article met en cause même sa légalité :

      https://www.investigaction.net/fr/Le-TPI-est-un-tribunal-illegal/

    • 10 juin à 15:23 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Isandra

      Vous ne m’avez pas répondu ! Combien d’Africains on été condamné ces 10 dernières années ? Un copié collé ne me suffit pas car c’est ce que vous faites de manière médiocre.

  • 8 juin à 22:23 | betoko (#413)

    Erratum
    Radio Free FM ,mais pas créé fm

  • 8 juin à 22:29 | FINENGO (#7901)

    @ betoko (#413)
    8 juin à 21:44 | betoko (#413) répond à FINENGO ^

    C’était du temps de Hery Rajao qu’on pouvait acheté des magistrats ,plus maintenant .Vas faire un tour au tribunal d’Anosy et tu verras
    En quoi ma double nationalité te répugne ,explique moi ça et je n’ai rien à foutre de ton état d’âme ,j’ai pas de compte à te rendre
    .............................................................................................
    Betoko
    Mais bien sûr c’est du temps de Hery que l’on pouvait tout faire à Madagascar.
    Tu as oublié de dire aussi du temps de Ravalomanana. Non ???
    KONO va !!!
    Y compris à payer une multitude de badauds pour assister à un meeting Politique de la campagne présidentielle. Cela s’appelle corrompre. Donc de la CORRUPTION.
    Ceci a été prouvé par des journalistes, et les Gros bras de ton Mentor les ont expulsés.
    Tu peux démentir ce fait ????
    Certainement qu’oui, avec toute l’hypocrisie que tu traîne derrière toi.

    Et aujourd’hui ton Mentor veut jouer à Monsieur Propre, en créant une plate-forme de dénonciation de la corruption en ligne, que lui-même n’est qu’un corrompu.
    Mais à quoi veut-il jouer exactement ???

    En ce qui concerne ta double nationalité je te l’ai dans mon avant dernier Post.
    Alors si tu as du mal à comprendre ce que tu lis, ceci te regarde.

  • 8 juin à 22:53 | Vohitra (#7654)

    A mon humble avis, la strategie definie et les actions mises en oeuvre dans la lutte contre la corruption actuelle n ont pour but essentiel que d empecher a ce que de nouveaux crapules et de courageux bandits politiciens puissent penetrer et s inserer dans le reseau et cercle de vauriens et requins qui sont deja bien implantes dans le systeme et qui n attendent plus que le signal pour lancer la mise en coupe reglee et le depecage a outrance des ressources etatiques a travers des marches publics distribues a tour de bras au profit des inities.

    • 9 juin à 00:03 | saint-augustin (#9524) répond à Vohitra

      Bonjour JIPO,
      les dénonciations anonymes existe aussi en FRANCE,
      demander à Mr FILLON pour son costume et le travail fictif de sa femme et de ses enfants,
      ou aux professions libérales qui ont acheté des bateaux ,dénoncés anonymement et ont eu un redressement fiscale et confiscations de leurs bateaux !
      C’est très bien mais il faut nommer 100 personnes par province mais pas 10 personnes car il y aura du traval.Le chômage va baisser !

  • 9 juin à 10:51 | betoko (#413)

    Maestro
    Oui j’ai lu ce document grâce à vous et j’invite les familles des victimes à porter plaine jusqu’au TPI s’il le faut
    A lire sur orange.mg 2 communiques du ministre de la justice .Le premier hier soir à 22h et le second ce matin à 3 h

    • 9 juin à 11:18 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      J’ai lu vos 2 communiqués pleins de faute d’orthographe à l’image de vos Posts mais bon passons. Moi j’invite plutôt ces Gens de se rapprocher de certaines ONG pour que ce dossier soit mis dans le même bac que le dossier des " Génocides " entre autres qu’en pensez vous ?

  • 9 juin à 11:21 | kartell (#8302)

    Ce n’est pas un hasard si « Paul Bismuth » a été intronisé « parrain » du nouvel homme fort du pays lors de son investiture car si cet ex avait fait de sa venue en pareille circonstance une exception pour l’Afrique, c’est peu dire des liens qui les rapprochent en coulisse...
    Rajoelina doit énormément à ce champion des coups fourrés notamment en Libye pour son domaine de prédilection de la politique mais aussi avec ses amis qataris pour le hold-up financier du PSG....
    En réalité, Rajoelina doit beaucoup à ce faiseur de roi puisque sans son accord tacite, pas de transition, ni d’entrée fracassante en politique...
    Il faut insister pour dire qu’en politique, les coups fourrés unissent plus que tout le reste et nous sommes là au cœur d’une complicité qui permet aujourd’hui à Rajoelina de voir le ciel bleu en sachant où s’adresser pour obtenir des promesses pour meubler son renouveau plus virtuel que virtuose !....
    La mansuétude française dont il a bénéficié lors des événements du 7 février en dit long sur un éventuel scénario écrit à l’avance pour finaliser la fuite du roi déchu RA8 car il est difficile qu’avec son inexpérience Rajoelina eut la prémonition du vieux briscard pour s’éclipser en laissant aller ses troupes au casse-pipe.....
    D’ailleurs l’exfiltration de RA8 en Afrique du Sud a laissé planer des doutes sur une implication ou non des services français mais il est certain qu’il fallait éviter à n’importe quel prix que sa vie soit en danger ce qui aurait mis hors-jeu une transition qui ne pouvait se permettre une telle erreur ...
    Aujourd’hui, personne ne souhaite remuer la vase du 7 février parce qu’elle risquerait de dévoiler un certain nombre de vérités qui risqueraient de faire des dégâts dans chaque camp au moment où le pouvoir s’efforce de se forger une image de rassembleur à l’adresse de l’étranger....
    L’histoire du pays est jalonnée de ces zones d’ombres qui resteront comme des marques indélébiles d’une démocratie jamais atteinte mais toujours promise !....

  • 9 juin à 13:44 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    Je Cite :
    9 juin à 13:02 | Isandra (#7070)
    Maestro
    Les États Unis devraient s’expliquer sur leur évasion en Irak.
    ..................................................................................................... ;
    Tient, tient encore une boude de la Dame Isandra, comme son compère Betoko.
    Ca ne comprend rien de ce qu’elle lit, et encore moins de ce qu’elle écrit.
    Dis-nous quand les Etats Unis auraient entrepris leur évasion d’Irak ???
    Tu voulais dire invasion ? Non ????
    Bien sûr les USA auraient du temps à perdre pour écouter tes demandes d’explications.
    Vous ne jouez pas dans la même cour.
    Misérable !!!!

    Les États Unis devraient s’expliquer sur leur évasion en Irak et les traitements qu’ils réservent dans la Prison de Guantanamo, sans parler des tortures que les marines ont perpétré, avant de nous critiquer la façon dont nos armées combattaient contre les dahalos armés jusqu’aux dents, voulaient faire régner leur lois, tuent et violent nos paysans.

  • 9 juin à 13:50 | FINENGO (#7901)

    Erratum
    Une Bourde....

  • 9 juin à 14:00 | betoko (#413)

    Maestro
    Pardonna pour ces faute d’orthographe car je me sers d’un téléphone portable qu’on vient de m’offrir .Passons
    C’est une bonne idée de se rapprocher des ONG et de chercher les responsables . et détrompez vous un des responsables n’est Andry Rajoelina contrairement à Ra8 le quel avait donné l’ordre avec son Azalambo
    Comme desait Isandra les USA doivent nettoyer devant sa porte Un des criminel de guerre américain que les ONG aimeraient attaper est Donald Rhunfeld qui n’ose pas venir en Europe

    • 9 juin à 15:17 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto

      Comme desait Isandra les USA doivent nettoyer devant sa porte Un des criminel de guerre américain que les ONG aimeraient attaper est Donald Rhunfeld qui n’ose pas venir en Europe

      Moi personnellement j’ai assisté à la commémoration du débarquement il y a quelques jours et j’ai échangé avec des jeunes personnes pleins d’espoirs et de conviction et un peu " fou ". L’un d’eux me disait si on légalise le débarquement je débarquerai dans n’importe quel Pays pour le " nettoyer " ! ... devant mes grands yeux il m’a dit " je suis écologiste ".

  • 9 juin à 16:37 | betoko (#413)

    Maestro
    Ecolo et fasciste ne vont pas ensemble
    J’ai lu sur www.MSN.com/fr/fr qu’un béret americain ayant servi en Irak a été dénoncé par ses camarades de combat comme criminel de guerre car il avait assassiné des civils sans armes et même des enfants
    On ne peut pas poursuivre les États Unis ou même son président comme criminel de guerre car ils n’ont pas signé le traité de Rome ,par contre on peut poursuivre ceux les donneurs d’ordre .Un officer americain a été condamné à vie par son hiérarchie pendant la guerre du Viet Nam pour avoir massacré des Viet Massacre de Milay

  • 10 juin à 10:39 | FINENGO (#7901)

    Voici la Preuve que les iles éparses seront pour bientôt des TERRES MALGACHES.
    Un Pied de nez au Président de la République Malgache le dénommé Andry Rajoelina.
    https://freedom.fr/le-2e-rpima-de-pierrefonds-a-juan-de-nova-photos/

    • 10 juin à 11:30 | ratiarison (#10248) répond à FINENGO

      Dia ahoana indray hoy i Rtoa-Be ISANDRA sy BETOKO ary LEFONA Again ary IREO MPILELAKA AN’i dj : @ny io lazain’i FINENGO io ? ???? samy tsara jiaby

  • 10 juin à 11:37 | zean-ba (#10000)

    Salutations du morning,

    Il faut aller sous les tropiques pour voir un adorateur de l’Hitlersime.
    Il est vraiment senile ce vatomena.

    C’est un crime de faire de l’apologie du nazisme.

    Que font les journaleux de MT.com.

    Le genocide est un crime, ceux des nazis sont les plus barbares.

    • 10 juin à 23:04 | vatomena (#8391) répond à zean-ba

      Zeab ba -renseignez vous sur les kmers rouges .Ils ont regné peu de temps mais ils ont dépassé Hitler sans pouvoir égaler tout de meme Mao et Staline.Avec cette précision : Les kmers rouges ont martyrisé leur propre peuple . Ils n’avaient pas l’excuse d’etre acculés à la guerre . Aucune nation ne leur avait déclaré la guerre .

    • 10 juin à 23:15 | vatomena (#8391) répond à zean-ba

      Zeab ba — Puisque nous y sommes rappelons que la première intention d’Adolf Hitler aura été d’exiler les juifs allemands à Madagascar mais la combine n’a pas marché !

  • 10 juin à 15:35 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    10 juin à 14:45 | Isandra (#7070) répond à betoko ^
    Maestro,
    Pour s’en rendre compre, lisez cet extrait d’un article de figaro en 2018, parlant de CPI :

    « Depuis son entrée en fonction, la Cour a ouvert des enquêtes dans neuf pays, dont huit africains (République Démocratique du Congo, Ouganda, Soudan (Darfour), République centrafricaine, Kenya, Libye, Côte d’Ivoire, Mali, Géorgie) ».

    8/9 Africains, Où sont les Affaires d’Irak, Afghanistan, etc ?
    ....................................................................

    Dame Isandra avant de citer des Pays et de se poser la Question, posez-vous d’abord la question de savoir si les affaires des Pays africains que vous aviez cité, sont de même nature que ce qui se passe en Irak ou en Afghanistan.
    Vous voulez tout simplement, vous faire passer pour des victimes pour ne pas assumer vos erreurs.
    Encore une fois vous pourriez toujours accuser la Colonisation, et tout ce que vous voudriez pour la dérive de Madagascar et son peuple.
    Mais une chose est plus que sûr.

    La Dérive et le malheur de Madagascar et de son Peuple, ne tiennent que leurs Dirigeants successifs, qui n’étaient que des Malgaches, et d’un Binational, qui serait plus Malgache ou plus Français d’ailleurs ???
    Actuellement, est-ce que Madagascar a à sa tête un Président de la République qui serait Français ou Malgache ?????
    La question peut-être posée me semble t-il !!
    Non ….. ??????????????????????

  • 10 juin à 18:28 | Jipo (#4988)

    Bonjour et merci à tous ceux qui m’ ont répondu.
    Bien sur que la délation existe et que la flicaille travaille avec des indicateurs rémunérés !
    So what ???
    Est-ce l’ art de vivre et le nouveau monde dans lequel vous avez envie de vivre ???
    de là à parler de Hitler, la Shoah et l’ antisémitisme ??? " je suis tous charlie" : émouvant ...
    On est tous collabos et on veut tous le succès du rat zoel et ceux qui ne le veulent pas et ne pas jouer le jeu ne peuvent qu’ être des traîtres et méritent d’ être passés par les armes n’ est-ce pas isandra ?
    Quant à la droite qui invite à soutenir macron : même punition !
    NOT IN MY NAME !!!

  • 10 juin à 19:31 | walesa (#5863)

    Ma question : Que va t-il se passer si jamais quelqu’un osera dénoncer notre Grand Chef DJ ?! Car dire, qu’il est propre comme les anges s’avère totalement tragicomique et surtout mensongère ! Que pourra faire Bianco sur le sort de leur chef ?! Oseront-t-ils l’accuser ?! Mais non ! Ce sera un dangereux sacrilège et presque un suicide ! Mais surtout c’est très risqué, n’est pas ?
    Mais au moins, ils peuvent essayer de nous renseigner sur la déclaration de ces biens et de ses ressources. Et à la fin de son mandat ils peuvent nous livrer à nouveau (des mensonges, hein !) sur son patrimoine ! Nous verrons s’il a été honnête ou pas, car à Madagascar jusqu’aujourd’hui TOUT EST BATTU SUR DES MENSONGES !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS