Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 20 septembre 2020
Antananarivo | 01h05
 

Politique

Assemblée nationale

La nouvelle députée Yvonne Razafindrazalia dans la tourmente

mercredi 12 février | Mandimbisoa R.

Les tourmentes sont loin de finir pour les proches de Ludovic Raveloson. Dans son bras de fer avec la justice, la femme de ce désormais ancien député de Mahabo, Yvonne Razafindrazalia, celle que la Haute cour constitutionnelle (HCC) vient de nommer députée remplaçante de son mari démissionnaire d’office, a maille avec la justice. Dans le cadre de la recherche lancée à l’encontre de son époux, elle a été interrogée, puis placée en garde à vue prolongée. Son déferrement au parquet aura lieu ce mardi.

L’arrestation d’Yvonne Razafindrazalia a eu lieu au moment du lancement de l’avis de recherche contre Ludovic Raveloson. Ce dernier, rappelons-le, a obtenu une liberté provisoire émanant du tribunal de Toliara et a aussitôt quitté la prison où il devait purger une peine de cinq ans d’emprisonnement. Sitôt sorti, il est placé sous la coupe d’un mandat de recherche émis par la justice pour sept autres affaires. C’est la section de recherche de Fiadanana qui s’est occupée de l’enquête de la députée fraîchement nommée.

Selon son avocat, la mise en garde d’Yvonne Razafindralia est illégale puisqu’elle est devenue députée de Madagascar lundi, à la suite d’un arrêt de la Haute juridiction. Mais des sources auprès de la gendarmerie nationale qui mène l’enquête expliquent que l’affaire a éclaté avant sa nomination et n’a rien à voir avec son nouveau statut. Pour ce qui est le besoin d’une demande de poursuite auprès de la chambre basse, nécessaire pour mettre en cause un parlementaire, les forces de l’ordre expliquent que ce n’est pas le cas puisqu’on n’est pas en session.

Selon les informations reçues, Yvonne Razafindrazalia devrait être jugée en comparution immédiate après son déferrement. Affaire à suivre.

44 commentaires

Vos commentaires

  • 12 février à 08:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    A ce rythme de l’acharnement judiciaire contre les politiques, l’élève, Madagascar, va dépasser le maître, la France, n’est-ce pas les amis du faux-rhum d’Akam ?

    • 12 février à 10:11 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à plus qu'hier et moins que demain

      + qaun je toi on meurs,

      Ils sont tous à mettre en prison. A commencer par ARa le meurtrier du lundi noir.

      Tout le monde sait qu’il a envoyé au casse pipe les gens

  • 12 février à 09:38 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mbola ompa reny atao @ des putains ihany izao resaka izao ary mitohy dia mitohy ny ramatahora atao @reo nifanohana t@ dry tsy ampy coco.

    Efa miady an-trano zao ry mpandravatafaraitsitomponanadraikitra. Kivy sahady HONO ilay ministra nisolo ilay mmm iny.

    ALEFA. ALEFA.

    • 12 février à 15:39 | Ibalitakely (#9342) répond à I MATORIANDRO

      Dia satria nisy nitarika ny vahoaka nifidifidy fahatany ka izao no alehany !! Naninona koa no tsy i Remenabila no nofidiana ohatra ??

  • 12 février à 10:40 | FINENGO (#7901)

    Je me suis posé la question pas plus loin qu’hier, et une certaine Suce-Boule la Vendrana Betsileo névrosée shooter au Rongony s’en est pris à moi, jusqu’à comparé le cas de Ludovic Raveloson et de son épouse à celle des épouses Balkany.

    Alors aujourd’hui ou en est-on dans cette histoire d’époux et d’épouse voleurs et certainement assassins car des histoires de meurtre lui collent également aux fesses du Mari.
    Certainement ce ne sont pas que ces deux là les pourris de la Chambre, mais déjà deux de moins, pourvu que le Grand Ménage continue.
    Attentons de voir les réactions de l’ ANR, tout particulièrement du Suce-Boules en Chef, le Betsileo Vendrana névrosée.

    Une parenthèse destinée à la Vendrana Betsileo enivrée et névrosée.
    C’est la cinquième ou la sixième fois que je te pose la même question, alors,
    j’attends toujours tes arguments sur les Parcs et les agents ainsi que les 25% à la charge de l’Etat de Babakotoland, dont aucun agent des parcs n’aurait vu la couleur depuis des années.
    L’Etat est elle en Faillite ou tout simplement que les 25% trouvent le Chemin d’un compte offshore, comme les dirigeants de ce Pays ont l’habitude de procéder.
    Hein !!! La Vendrana.

    • 12 février à 11:36 | Rabe (#3378) répond à FINENGO

      Tu sais FINENGO, on a un TRANONDAINGA a la tête… et logiquement TOUS ces gens qui gravitent autour de lui sont aussi TRANONDAINGA. C’est simple, élémentaire et corronavirus !

      Cette dame et son mari sont (j’imagine) hvm avant de devenir ird. Mauvais calcul, car le TRANONDAINGA trouve en eux une cible idéale.
      D’un pour atteindre Rajao et de deux pour dire que TRANONDAINGA lui-même lutte pour la corruption.
      La lutte pour la corruption est une bonne chose mais il faut commencer par la tête.

      O ry Pera Pedro a ! Mba mikofesy moa nedala iny ? … hihihi

      Tsy adala akory ny Manankasy !

    • 12 février à 12:11 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ Rabe (#3378)

      Bonjour

      Malheureusement ce n’est pas le Premier Pouvoir TRANON-DAINGA de ce Pays.
      Tous ceux qui se sont succédé depuis l’ Amiral des Chiottes de son nom Didier Ratsiraka, n’ont cessés de manipuler le Peuple, à leur Mentir, jusqu’à leur faire croire l’impossible.

      Et c’est encore le cas plus de 4 décennies après.
      Un DJ Bac-7 qui promet Monts et Merveilles à un peuple décontenancé et manipulable après des décennies de soumission à des Pouvoirs, tous assassins.
      Entre le Tanamasoandro qui ne verra jamais le jour, ni le Miami Plage de Tamatave, et le désintéressement de l’Etat à se qui se passe dans le Grand Sud, où des Milliers de Personnes et d’enfants meurent de famine, et que seuls des Organismes internationaux tels l’UNICEF, la FAO et quelques ONG se dévouent à pallier au Manquement de l’ Etat de Babakoland.

      On pourrait se poser légitimement la question de l’utilité des Dirigeants, du sommet de l’Etat aux Ministères.

      Ce Pays est voué à une Auto-destruction.

  • 12 février à 10:45 | Vohitra (#7654)

    L’histoire de Bonnie et Clyde arrive dans les travées de l’hémicycle alors...

    Les casseroles et cocottes et autres marmites sont traînées tout en votant les lois de la République, c’est normal et prévisible dès le départ, quand les bûcherons ennemis des forêts et démarcheurs fonciers qui donnent le ton, on ne peut que ramasser des débris et résidus comme législateurs...

    • 12 février à 12:23 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Vohitra

      Mbola manaporofo ilay teninao aany @ filzana hafa izao zava_misy zao.

      Izao no atao hoe fihavanan-jiolahy.

      Efa vaky barara loatra ny ratsy atao de tsy hay afenina intsony hany ka ny mifamosavy sisa no ataon-dry zareo.

      Samia velonaina

    • 12 février à 13:26 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Matoriandro,

      Tsy adala ny Razana namoaka fitenenana toy itony :

      “Fihavanan-jiolahy, tsy maintsy romoromo no hiafarany”

      “Totozy sy voalavo, iray volo fa tsy iray raharaha”

      “Tafondro natifi-baratra ka tafahaona samy loza”

      Ajanony io fifidianana io hoy i Deba teny amin’ny CCI Ivato tamin’ny taona 2018 fa hampidi-doza ny Firenena io… efa ohatrany tsy lavitra ihany raha izao no fandehany…

      Tsy maintsy hiseho daholo eto ny fanahin-jiolahy rehetra !

      Mahereza dia mankasitraka e !

  • 12 février à 11:04 | lancaster (#10636)

    C’est au départ, au moment du dépôt des dossiers de candidature à une élection donnée, que la CENI devrait être beaucoup plus vigilante sur la moralité des candidats.

    • 12 février à 11:26 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Le hic dans l’histoire, c’est que dès le dépôt de candidature, le fugitif était déjà embarqué dans un feuilleton judiciaire...mais avec des matelas de billet, les paperasses ont passé comme une lettre à la poste...entre bandits et voyous qui se respectent...

    • 12 février à 11:29 | FINENGO (#7901) répond à lancaster

      @ lancaster (#10636)

      Bonjour

      Aussi bien le CENI que la HCC, ne sont que deux organismes à la Botte du Pouvoir en Place.
      Ce ne sont que des exécutants, et rien d’autre.

    • 12 février à 12:02 | lanja (#4980) répond à lancaster

      Moralité des candidats ? mais ils (en grande partie) sont là pour l’immunité , c’est évident , et pire ,des groupes ou des parties politiques n’hésitent pas à mettre sur leurs listes des gens qui traînent des casseroles avec la justice .... çà ,c’est la IV République de monsieur manarapenitra ? il est trop intélligent le chef des fouza

  • 12 février à 11:55 | lancaster (#10636)

    Un grand nettoyage doit être aussi effectué au niveau du monde de la justice avec en tête ce nouveau ministre qui souvenons nous, faisait aussi partie du groupe de magistrats qui avait intronisé R8 à Mahamasina en 2002. Comme le monde est petit n’est-ce pas ?

    Rappelons nous les faits sans commentaires :
    Demande de libération du député Leva par l’assemblee Nationale.
    Refus du Ministre de la justice de l’époque, qui a ensuite été écarté du gouvernement en rapport ou non avec cette affaire..
    Jugement « indépendant » du député Leva a Morondava avec sa mise en liberté.
    Re-poursuite du même depute sur ordre du Ministère de la justice.
    Poursuite contre la remplaçante du député incriminé, qui n’est autre que sa propre femme.

    L’actuel ministre a du pain sur la planche . Il doit éliminer cette manie des masgistrats à jouer les maîtres absolus en matière de justice, prétextant de l’independance de leur jugement, ou jouant de leur appartenance à la Maison.
    Rappelons de l’affaire du parking d’Ampefiloha ou l’ancienne magistrate Fanirisoa Ernaivo (ancienne candidate aux présidentielles en 2018 en fuite en France sur une affaire d’insultes et de diffamation publique contre la Police nationale) a tout fait pour jeter en mandat de dépôt l’ancien ministre Iharizaka Rahaingoson a cause d’une simple dispute.
    Tout récemment, voilà qu’est apparu une nouvelle affaire de fait divers à propos d’un orateur (mpikabary) qui a cité le grain de beauté en général dans son kabary au cours d’une cérémonie de mariage. Une magistrate qui a un grain de beauté au visage s’etait sentie humiliée et a immédiatement ordonné l’arrestation de l’orateur. Incroyable mais vrai. Mandat de dépôt, procès puis acquittement. Mais l’orateur a eu chaud.

    Juste ces deux exemples sans citer les cas de corruption quotidienne du bas au plus haut de l’échelle.

  • 12 février à 11:59 | lancaster (#10636)

    Je souhaite beaucoup de courage et de persévérance au nouveau ministre Johnny R. dans l’exercice de sa fonction.
    On connaît le parcours exemplaire de ce ministre tout au long de sa carrière technique au sein de la justice Malagasy.

    • 12 février à 12:46 | rayyol (#110) répond à lancaster

      En tout cas il ne manquera pas de travail .

    • 12 février à 17:51 | Besorongola (#10635) répond à lancaster

      MIREDIREDY ITY LANCASTER ITY . VAKIO ANIE E !

      12 février à 11:55 | lancaster (#10636)

      Un grand nettoyage doit être aussi effectué au niveau du monde de la justice avec en tête ce nouveau ministre qui souvenons nous, faisait aussi partie du groupe de magistrats qui avait intronisé R8 à Mahamasina en 2002. Comme le monde est petit n’est-ce pas ?

      12 février à 11:59 | lancaster (#10636)

      Je souhaite beaucoup de courage et de persévérance au nouveau ministre Johnny R. dans l’exercice de sa fonction.
      On connaît le parcours exemplaire de ce ministre tout au long de sa carrière technique au sein de la justice Malagasy.

    • 12 février à 18:08 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Besorongola,

      Pour Lancaster, une prestation de serment anti-constitutionnelle, et encore devant des juges qui ne faisaient pas partie de la Haute Juridiction, est un parcours exemplaire…

      Comme le prof de droit constitutionnel qui ne cesse de faire une application sélective de la loi constitutionnelle selon ses intérêts…de noribera à JER, et voilà le Johnny ancien candidat AVI à la mairie d’Antananarivo…

  • 12 février à 12:59 | rebey (#9809)

    Le HCC est desavoué, doivent-ils demissionner ? Ici on parle de comparution immediate, le fait et donc simple et etabli, dans la pratique cela s’appele flagrant delit.
    Car, avant de nommer cette deputé, les juristes de la HCC auraient dû faire une enquête preliminaire , en amont.

    • 12 février à 13:11 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      Salut Rebey,

      ça fait longtemps qu’on ne vous a pas lu ici, bon retour et bonne continuation...

    • 12 février à 13:17 | Jipo (#4988) répond à rebey

      Reste a savoir si une condamnation peut être rétro active ou pas , normalement non mais à Dago everything ‘ s possible , moyennant quelques ariary ...
      La faute revient à ceux qui l’ on nommée, et pour cause ???
      La HCC a beau jeu de jouer les Rantanplan 😲

    • 12 février à 13:44 | rebey (#9809) répond à rebey

      @vohitra, misaotra vohitra, tsy mandray anjara firy aho satria hitako fa ny intervention ny sasany dia tena feno sady ampy hamaritana ny toedraharaha eto madagasikara.

      ny intevention-nao ohatra ravohitra, momban’ny filazana fa samy nanao ny tsy mety na ravalo na TGV, dia tena perinent, sy ny hoe tokony autonomie prvinciale no hapetraka,

      ny any anindrana tokony hitondra hoy ianao, dia tsara harahi-maso ankaiky koa, izany hevitra izany

      na izany aza dia hateti-piavy toa sotrokely @ izay aho, fa satria efa miha -haigampandeha ny faharatsiann’ny toedraharaha.

    • 12 février à 13:53 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      Ankasitrahana ny fandraisana anjara matetika…

      Tena ilaina mihintsy anie ny fandraisana anjara maneho ny zava-misy sy mitranga any amin’ny Faritra manoloana an’izao làlana hizoran’ny Firenena izao…

      Hitanao izao, nisy mpandray anjara teto namoaka ilay tatitra nataon’ny fikambanana tsy miankina iray avy any ampita, mikasika ireo zaza marobe tsy ampy taona ampiasain’ny sinoa any amin’ny Faritra atsimo Atsinanana ohatra, mijaly sy tena mahantra ary maratra be ireo ankizy miseho tamin’ny sary teto, resaka fitrandrahana "mica" ilay izy, tsy nisy zanaky ny Faritra mba nanondro mazava ny toerana sy ny tena zana-nitranga…

      Mampalahelo e !

      Mazotoa ry namana a ! Mirary soa !

  • 12 février à 13:07 | ANTICASTE (#10704)

    Si l’état de droit arrive à s’imposer en ce pays ,ce dont je doute fortement ,il faudra au moins doubler ou tripler le nombre de juge et de tribunaux !
    En effet rare sont ceux qui n’ont pas franchis les limites qu’imposent les lois !
    Le seul problème de la corruption enverrait pratiquement tous les hommes politiques depuis 1960 devant un tribunal !
    Bon, avant aussi la corruption existait aussi, mais c’est une autre histoire !
    La logique voudrait ,de la part d’un pouvoir propre ,que ces sales habitudes prennent fin et qu’une amnistie générale est lieue !
    Néanmoins il faudrait a partir de ce moment là ,condamné toute personne (même le PRM) s’adonnant a ces activités !
    La société Malagasy et notamment l’élite , est-elle prête a cela !
    Là aussi j’en doute fortement !

    • 12 février à 13:23 | Jipo (#4988) répond à ANTICASTE

      Amnistie generale est juste une invitation a continuer !
      Que ni ni, avec comparution immédiate et au trou pour l’ exemple à ceux qui voudraient les imiter tet Dieu sait s’ ils sont nombreux , quelques pneus enflammés autour de la taille en calmeraient plus d’ un , mais ça , c’ est pas correctement gauchiste ...

    • 12 février à 13:34 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Amnistie générale ?

      Dis donc, la vérité n’est même pas révélée, et pourquoi amnistier déjà ?

      Mais Roindefo en redemande encore et n’est pas encore rassasié…

      C’est dangereux ça ! il faut appliquer la loi et sanctionner les coupables, ce n’est qu’après qu’il faudrait penser la possibilité d’une amnistie…

    • 12 février à 13:37 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Jipo,
      Si vous voulez juger tous les cas de corruption ,il faudra commencer par les juges eux mêmes !
      Donc plus de juges, car ils seront en prison !
      Qui les jugera dans ce cas ?
      Très vite nous atteignons l’absurde et le non sens de 50 années de dérives !
      Je rappelle que certains se défendent de cette période, qui vient de passer, comme un retour aux valeurs ancestrales !
      Vos ancêtres auraient tous été des magouilleurs impénitents ,je n’y crois pas une seconde !
      Les coupables sont finalement peut nombreux ,cinq grands personnages ,notamment dit-ont qui continuent ,encore et encore , aujourd’hui leurs méfaits !
      Pour régler le problème ,il serait beaucoup plus simple de juger ces cinq là !
      Si cela ce fait ,cela voudra dire que ce pays aura retrouver la raison commune qu’il a perdu en 1972 73 !
      Ce qui est évident ,c’est que sans cela ,rien de bien ne se fera dans ce pays !

    • 12 février à 14:51 | Jipo (#4988) répond à ANTICASTE

      Ce que vous préconisez est la fin du syndrome de stockholm , ce qui remettrait en cause cette découverte, qui a trouvé a Dago un terrain plus que fertile.
      Dit autrement :juger ceux que vous préconisez semble plus onirique que probable .
      TOTALEMENT HS MAIS QUI VAUT LA PEINE D’ ETRE ENTENDU & PARTAGé !!!
      https://www.youtube.com/watch?v=sKo8F0wIDg8&feature=youtu.be

  • 12 février à 13:26 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Que des règlements de comptes depuis 60 ans le même topo , quand allez vous développez Madagascar et arrêtez vos chammaillements d’école primaire ??????

    - Nos amis étrangers s’enrichis légalement chez nous et vous blablablas ......

    - La famine sévit dans le SUD et vous blablablas .....

  • 12 février à 14:12 | Isandra (#7070)

    En lisant certains postes , certains forumistes sont allé vite en besogne :

    Un petit recadrage :

    - Cette personne est juste mise en garde vue, pour une enquête, et qu’aucune condamnation n’est encore prononcée contre elle,...De ce fait, la présomption d’innocence est de rigueur.

    - Ludovic R se sont présenté et est élu en tant qu’indépendant au nom de « Indépendant Leva », mais non pas, au nom d’IRD que certains malveillants voulaient faire croire sur ce forum.

    - La HCC ne peut faire qu’appliquer et prononcer ce que la constitution indique dans ce genre de situation, mais, ce n’est pas à elle de faire le travail de la gendarmerie ou de la police.

    • 12 février à 14:27 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra (#7070)

      Belle Pourriture !!!
      Aujourd’hui tu changes de fusil d’épaule !!
      Hier tu avais le culot de comparer le cas de ton Député assassin démis de ses fonctions et de son épouse, qui n’est guère mieux que l’époux, au cas des époux Balkany.

      Et aujourd’hui tu es à la limite de le traiter de Salaud et de malveillant et que la Gendarmerie aurait raison de mener l’enquête.
      Tu n’es qu’une Belle ...M.E.R.D.E .....la Vendrana Betsileo.

    • 12 février à 15:03 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      « présomption d’ innocence « vous incarnez l’ âne pour avoir du son, ou en tirez quelques compensations ? à moins de rivaliser avec bekatsisy, en ce cas vous etes / la bonne voie !
      A jouer les « dupont Moretti," de la sorte, vous allez en faire rougir le diable 👹 ...
      La HCC est métastasée jusqu’ à la moelle, ne vous en déplaise !

    • 13 février à 06:29 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Ny anisan ny tompon andraikitra nivarotra ny tanimpanjakana etsy ivandry dia lohalisitra tao amin ny IRD, resaka fotoana fotsiny no olana kely , tsy voafehinareo manarapenitra, raha tsy izany efa niaranikorana , mitovy @ namany rehetra ao @ io fitondrana izy

  • 12 février à 14:59 | ELIE (#10844)

    Salama daholo !!!!!
    Lazaina foana eto oe tsy misy olona ambony ny lalàna ko manina oa ra foanana le resaka imunitée sy le resaka HCC de aleo hitovy daholo ny rehatra eo anatrehan ny lalàna eee !!!!Tsy rariny kosa ra resaka halatra akoho higadran’olona 2 na 3 taona any am ponja....nefa eto misy mivarotra tanindrazana sy manondikodina milliard maro aotrany vitavita ho azy zany !!!!miafina amina resaka imunitée sy resaka HCC !!!!mba tokony jerena ihany eee !!!

    • 12 février à 17:39 | Besorongola (#10635) répond à ELIE

      COMMENT ON EN ARRIVE LÀ ?

      Députés en prison : Eric Rakotoarisoa renvoie la balle
      Les 151 députés composant la nouvelle Assemblée nationale sont désormais connus. Durant la cérémonie de proclamation des résultats officiels qui s’est tenue hier à Ambohidahy, la Haute Cour Constitutionnelle a confirmé l’élection de certains candidats qui sont actuellement en prison. Il s’agit entre autres, de Hasimpirenena Rasolomampionona, élu dans le District de Fandriana sous les couleurs de l’IRD ; et de Raveloson Ludovic Adrien alias Leva, élu à Mahabo sous une liste indépendante. Interrogé sur leur cas, le président de la HCC, Jean Eric Rakotoarisoa, renvoie la balle dans le camp du Tribunal de première instance. « Leur cas ne concerne pas la Haute Cour Constitutionnelle, car ils ont été emprisonnés pour des affaires pénales ». Ce qui est une évidence, puisque ces deux candidats ont été placés sous mandat de dépôt pour des infractions de droit commun. Reste à savoir s’ils recouvreront la liberté à l’issue du procès.
      Davis R

      "Les cas de Hasimpirenena Rasolomampionona, député élu dans le District de Fandriana sous les couleurs de l’IRD, et Raveloson Ludovic Adrien alias Leva, député élu à Mahabo sous une liste indépendante, devraient être étudiés durant l’actuelle session ordinaire du Parlement. Une commission mise sur pied à l’Assemblée nationale pourrait leur permettre de recouvrer la liberté en attendant la décision de justice sur leurs cas respectifs. Le premier, épinglé dans une affaire de corruption dans la vente d’un domaine public, et le second, accusé de détention illégale d’arme, ont en effet été jetés en prison, durant la campagne électorale pour les législatives.

      Leur incarcération est intervenue après la date limite de dépôt des candidatures et à défaut de verdict de condamnation par la Justice, les candidatures des deux hommes avaient été maintenues par la Commission électorale nationale indépendante. En prison, ce sont leurs colistiers et équipes qui ont fait la campagne avec au bout, leurs élections. Des victoires confirmées par la Haute Cour constitutionnelle. Etant incarcérés les deux élus n’ont toujours pas mis les pieds au sein de l’Assemblée nationale alors que celle-ci a ouvert hier sa troisième session depuis sa mise en place. Un cas qui constitue un casse-tête pour les observateurs avertis de la vie publique malgache.

      L’annonce faite par Christine Razanamahasoa présidente de l’Assemblée nationale, hier, lors de la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du Parlement, à Tsimbazaza, devrait éclaircir le paysage pour ces deux élus. Durant son discours, la numéro Une de l’Assemblée nationale a en effet martelé la nécessité d’appliquer des dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, adopté au mois d’août dernier lors de la session extraordinaire du Parlement et déclaré conforme par la Haute Cour constitutionnelle. Christine Razanamahasoa cite notamment une disposition concernant l’immunité parlementaire des députés. Une commission de levée de l’immunité parlementaire devra ainsi être mise sur pied, rapidement, selon la tenante du perchoir de l’Assemblée nationale. Cette commission sera chargée notamment d’étudier la suspension de la détention ou suspension des mesures restrictives de liberté des députés. Une mesure qui concerne notamment les députés qui bénéficient encore de la présomption d’innocence, autrement, dit des députés non encore condamnés, précise-t-elle. Un cas qui concerne les deux députés cités plus hauts". Journal La vérité du 15/10/2019
      Éric et Christine sont les vrais responsables de cette affaire. Jacques Randrianasolo est la victime collatérale.. Ce sont tous des lieutenants fidèles de Rajoelina. Cette affaire me rappelle celle d’une certaine Claudine Razaimamonjy sous Rajao.

  • 12 février à 16:18 | ratiarison (#10248)

    Slt ! Rebey ! Manakory LEROA ?? Efa Betsaka sy Mazava ny resaka eto ! ny anampiako azy tsotra : manomboka miady an-trano NYFOZA****FIKAMBANAN’NY JIOLAHY***Samy hifampihinana ny IEM ao Jiaby miampy ny BORY SATROKA MPILELAKA hisotro ny amanin’****DJ filou PELAKA*** Samy tsara

  • 12 février à 16:23 | ratiarison (#10248)

    Ary MBA nakaiza Ilay : ZANDRY lahy : BORIS****Sa TSY sahy mijery ny zava-misy Na ny réalité**** ???

  • 12 février à 17:12 | diego (#531)

    Bonjour,

    Pour comprendre profondément les décisions judiciaires, il faut étudier le « droit » ou demander des explications et écouter attentivement les femmes et les hommes de droit.

    Maintenant en tant qu’élus, vous devez connaître, au minimum, vos prérogatives Constitutionnelles tompoko. C’est votre responsabilité en tant qu’élu et c’est important, en tant que Parlementaire vous devez être profondément conscient que c’est vous qui faites les lois !

    J’adresse mes critiques, mes déceptions, et j’avance quelques suggestions politiques et économiques, aux élus et responsables politiques.

    Comme, réconcilier les leaders politiques du pays, se doter des processus électoraux et financer ses propres élections, renforcer l’Etat et les Institutions et s’endetter raisonnablement pour pouvoir investir dans les secteurs qui représentent les intérêts nationaux et avec lesquels les dirigeants puissent défendre la Souveraineté nationale :

    - Éducation, Santé, Energie, Élections, Infrastructures, et il faut y inclure me semble-t-il, la réforme des institutions judiciaires du pays.

    C’est petit, et cela semble évident, mais il faut se rappeler que pour développer et faire avancer Madagascar, il faut s’adresser aux personnes qui détiennent les pouvoirs, à ses élus, ses responsables politiques et à la Société Civile du pays, et non à ses voisins....

    Nous constatons ici que la Justice malgache tremble encore, et elle n’est pas sereine, bref, cette Justice ne rassure personne. Personne ne sait plus aujourd’hui si notre système judiciaire fonctionne bien. Et si la séparation des pouvoirs, Exécutif, Législatif et Judiciaire, fonctionne, au moins, on peut en avoir confiance, et compris par la Politique et les Fonctionnaires.

    Le problème du pays est là, me semble-t-il, ce problème on le voit un peu partout, dans les pays pauvres et même beaucoup des pays occidentaux l’affrontent aussi :

    - les peuples ne croient plus à leurs élus, leurs élites, mécaniquement, aux Institutions et à l’Etat dont ces hommes dirigent justement.

    Même la Chine, où l’Etat contrôle tout, sa population doute la capacité de cet État à lui protéger d’un virus. Ce virus met en évidence le problème et le danger que représente, à moyen et sur le long terme, la concentration des pouvoirs entre les mains des dirigeants.

    • 12 février à 18:53 | Jipo (#4988) répond à diego

      La Chine n’ a aucun intérêt a laisser échapper un virus, avec le risque de plomber son économie, et « réajuster » sa population, par contre quelques chercheurs inféodés au libéralisme et quelques lobbyings étrangers : + probable !
      Le "droit", vous n’ avez que ce mot a la bouche avec "l’ économie", a croire que ceux qui vous empêchent de sortir la tête hors de l’ eau depuis 50 ans, ne vous ont TOUJOURS PAS convaincu qu’ ils se foutent magistralement d’ un poisson qui n’ y comprend rien et qui a pu passer au travers des mailles du filet (et se garde bien d’ y revenir), passe son temps à proférer des conseils sur comment plumer un Pays et non le developper !
      Refuser de le voir relève d’ une cécité plus qu’ inquiétante, particulièrement quand on se prétend pilote de ligne !
      Parler de DROIT à des bandits avides et sans scrupules, revient à essayer de convaincre un carnassier de devenir végétarien ou un équidé du contraire ...
      Mais cela semble au dessus de : votre cognition  ???

  • 12 février à 19:07 | betoko (#413)

    A FINENGO http://www.lagazette-dgi.com/?p=39193
    A propos d’insulte envers le président de la république , que cet article te serve d’avertissement ,
    Tu avais traité Andry Rajoelina d’être un ............ Je n’ose pas l’écrire à toi de le faire
    Si tu es un homme comme faisait ce Fleury Rakotomalala , publie ici tes coordonnées et continue tes insultes et vas faire un tour à Madagascar
    Me traiter de vazah taratsasy m’importe peu , il existe des millions d’origine étrangère qui possèdent la double nationalité et ce n’’est ni un défaut , encore moins un crime et si cela t’empêche de vivre , ce n’est pas mon problème

    • 12 février à 22:03 | Jacques (#434) répond à betoko

      Le jomaka vazaha taratasy qui s’appuie sur un pauvre article, plutôt un persiflage. L’on sait bien la dévotion de ce journal au bac-3, un canard qui n’a rien d’un journal mais d’un gourbi de journaleux. Il n’est donc pas étonnant que cet homme soit sanctionné par la "justice endémique" sans qu’il n’ait été avisé d’un quelconque procès, donc n’ayant pu disposer des latitudes de défense, c’est du moins ce qu’il explique dans le film ci-après https://www.youtube.com/watch?v=TAVqLhExKjI&feature=youtu.be.

      Hé le jomaka vazaha taratasy, Finengo n’est pas le seul à secouer ton bac-3 qui n’est qu’une pourriture, un voleur, un trafiquant de ressources naturelles du bled. Tu défends ton bac-3 parce que t’en faisais aussi, en degré moindre mais trafic quand même comme tu l’avais narré ici avec cette histoire de 10 kg de vanille.

      Le jomaka vazaha taratasy d’Ambatomanga, tu devrais la fermer si c’est pour raconter des âneries.

    • 12 février à 23:01 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      D’après ce que je constate, c’est que mon Post a été censuré.
      Pas Grave je t’en remets une autre couche le Jomaka Vazaha Taratasy.
      Déjà ta justice n’est qu’une... P.O.U.R.R.I.T.U.R.E... de Justice.
      Une Justice qui n’a jamais connu ce que c’est l’équité, et encore moins l’impartialité.

      Et comme te l’a si bien dit Jacques, il faut savoir appeler les choses comme elles sont.
      Crois-tu que malgré sa nullité, et pour le seul fait qu’il soit Président, lui mettrait à l’abri d’insultes qu’il Mérite. Et d’ailleurs un titre non Mérité, qui n’est que le fruit d’une Magouille au sein de la HCC et du CENI quoi que tu puisses en dire le Jomaka Vazaha Taratasy d’Ambatomanga. Ton Pays n’a jamais connu ce que c’est une Démocratie, et encore moins une élection qui se déroule en démocratie.

      Ton Bac-7 n’est qu’un Fumier, une ordure.
      Surtout ne pense pas que ceci m’empêcherait d’aller faire un tour à Babakotoland quand j’en aurais envie. Je m’en Ca.gue de ce que tu puisses penser.
      Vas vaquer à ton Passe-temps favori, à fumer ton joint de Rongony pour t’éclaircir l’esprit et les idées le Jomaka Vazaha Taratasy d’Ambatomanga.

  • 13 février à 01:18 | SNUTILE (#1543)

    - Il va de soi que son arrestation contient un vis de procédure, parce que la HCC n’a pas eu connaissance des condamnations prononcées contre la personne.
    - Et s’il y a eu qu’accusation sans décisions de condamnation après jugement avant la décision du HCC, la personne est actuellement protégée par l’immunité parlementaire.


    Donc que faire_________________
    Suivre la procédure légale (au modèle français ça donne). Le gendarme n’a aucun rôle de justice ou de justicier en tant que de statut militaire et non de haut magistrat de la république.
    2. – L’inviolabilité (sauf...)
    ...Les demandes d’autorisation d’arrestation ou de mesures privatives ou restrictives de liberté concernant un député sont formulées par le procureur général près la cour d’appel compétente, transmises par le garde des Sceaux au Président de l’Assemblée nationale, instruites par une délégation du Bureau puis examinées par le Bureau. La demande ne fait l’objet d’aucune publication et la plus grande confidentialité entoure leur examen. Seule la décision du Bureau est publiée au Journal officiel et au Feuilleton...
    Plus de détails
    http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/role-et-pouvoirs-de-l-assemblee-nationale/le-depute/le-statut-du-depute
    - 
    En application du troisième alinéa de l’article 26 de la Constitution, ces mesures privatives ou restrictives de liberté, ou toute autre mesure caractérisant une poursuite à l’encontre d’un député, peuvent être suspendues sur décision de l’Assemblée nationale.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS