Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 23h03
 

Sport

Tennis • Master’s Cup Junior

La hiérarchie respectée

lundi 21 avril 2008 | Rata

Terre battue ou surface rapide, les favoris répondent présents sur la plus haute marche. Le tournoi Master’s Cup Junior qui s’est achevé en apothéose hier au gymnase couvert de Mahamasina sous les yeux du parrain, Yannick Noah, a conforté la place des numéros un de la catégorie junior malgache en sacrant Ando Rasolomalala et Anjanoro Ramangasoavina. Ils ont respectivement battu à l’issue d’une finale âprement disputée, Mamy Ialy Ratsifandrihamanana et Hariniony Andriamananarivo sur un score identique de deux sets à un. Le public venu nombreux assister à la dernière journée de ce tournoi concocté par Sport Marketing Management Madagascar a eu sa part belle durant les deux finales qui ont durée 5 bonnes heures et quelques poussières de minutes.

  • Anjanoro plus futée

Lors de la confrontation féminine, c’est l’expérience de Anjanoro Ramangasoavina qui a pris le dessus sur la fougue de Hariniony Andriamananarivo. Victime d’une baisse physique manifeste à la 3e manche décisive, suite sans doute à une demi-finale époustouflante livrée la veille face à Bakoly Solonomenjanahary, la nouvelle étoile montante du tennis malgache s’est avouée vaincue par 4 jeux à 6. Anjanoro plus futée lui a laissé l’initiative de mener à sa guise le jeu et a procédé par des attaques bien placées. Un stratégie payante qui a permis à la future gagnante de remporter la manche inaugurale par 6 - 4. Dès l’entame du 2e set, Hariniony change de style en prolongeant les échanges. Une tactique qui a porté ses fruits car elle a fini par prendre à l’usure Anjanoro qui a connu également des difficultés pour retourner les services bien placés de son vis-à-vis. Hariniony s’impose 6-4 au second set et égalise à une manche partout. Et malgré le baroud d’honneur dans le dernier set de la finaliste malheureuse qui, menée 5 jeux à 2 a pu sauver 4 balles de match pour revenir à 5 - 4, la victoire finale s’est décidée d’aller vers Anjanoro Ramangasoavina.

  • Le pactole pour Ando Rasolomalala

Cette dernière gagne le jackpot composé d’un stage de trois semaines à Montpellier (France), plus une journée au temple du tennis français, Roland Garros, ainsi qu’un beau trophée offert par les organisateurs.
Un pactole que s’est offert également Ando Rasolomalala après avoir disposé d’un entrepenant Mamy Ialy Ratsifandrihamanana. Pourtant ce dernier a bien entamé la partie en remportant le 1er set par 7 - 6. Laissant l’orage passer, Ando cueille à froid son adversaire au second set où le tableau indiquait, après 20 minutes de jeu, un résultat 5 à 1 en son faveur. Une brève résistance de Mamy Ialy et Ando revient à son hauteur en remportant le set par 6 - 2. Motivés par la présence de Yannick Noah sur la tribune officielle, les antagonistes, pieds au plancher, s’engagent dans une lutte sans merci lors de la 3e et dernière manche. Ando Rasolomalala réussi un break d’entrée et parvient à maintenir cet avantage jusqu’au dernier jeu clôturant la partie, 6 - 4.

A l’instar de celle de Hariniony, la défaite n’a rien d’humiliante pour Mamy Ialy qui comme la vaincue de la finale féminine, a pu faire trembler le trône des favoris. Bien que privés du titre et du premier prix, Hariniony et Mamy Ialy sont rentrés les mains pleines de présents : un chèque de Ar 540.000, des équipements sportif « Wilson » d’une valeur totale de 600 euros et une coupe symbolisant leur seconde place.

Rideau sur l’édition 2008 du tournoi Master’s Cup Junior, tout le monde s’impatiente dèja pour vivre celle de l’année prochaine.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

décembre 2021 :

Rien pour ce mois

novembre 2021 | janvier 2022