Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 12 décembre 2018
Antananarivo | 14h43
 

Enseignement

Marche vers Mahazoarivo

La grève des enseignants est encore loin d’être terminée

vendredi 3 août | Arena R.

Non, la grève des syndicats des enseignants n’est pas encore terminée. Le tapage médiatique fait par le ministère de tutelle et le gouvernement sur l’existence d’un accord entre les enseignants et les dirigeants n’est finalement qu’un décor tape-à-l’œil. Jeudi, les enseignants ont effectué une marche depuis le ministère de l’Enseignement à Anosy vers le palais de Mahazoarivo, brandissant des banderoles sur lesquels ils affichent leurs revendications et non-satisfaction par rapport à la solution proposée et décidée par le régime actuel.

Cette marche vers la primature a eu pour objectif de faire savoir au chef du gouvernement que les enseignants ne sont pas satisfaits de la solution annoncée et appliquée à l’instar du paiement en trois tranches de l’indemnité spéciale de 100 000 ariary, le recrutement de 8000 enseignants à partir de l’année prochaine, l’avancement et le reclassement des enseignants sortant des centres de formations… Ils ont voulu en parler avec le Premier ministre, Christian Ntsay. Mais comme le Palais de Mahazoarivo est une zone rouge, les manifestants ont dû rester un peu plus loin, encadrés par les forces de l’ordre.

Six représentants des syndicalistes ont alors rencontré les responsables de la primature, à savoir le directeur de cabinet et quelques conseillers techniques du chef du gouvernement qui aurait été absent sur les lieux. Lors de cette rencontre qui a pourtant duré environ deux heures, aucune solution n’a été trouvée. Les responsables de la primature auraient dit que l’Etat ne peut rien faire de mieux que ce qui a déjà été proposé. Une réponse qui n’enchante visiblement pas les enseignants qui prévoient de se réunir ce jour dans l’enceinte du ministère de l’Education nationale.

La crise qu’on croyait déjà résolue au sein du ministère de l’Education nationale ne l’est pas apparemment. Le nombre important des enseignants qui ont suivi le mouvement hier et la fermeture de la plupart des lycées de la capitale confirment que la grève continue et que le dialogue semble être au point mort entre les protagonistes. L’Etat campe sur sa position et proposition alors que les enseignants ont une fois de plus confirmé hier qu’ils ne vont pas participer à la surveillance des examens officiels et ne sont pas responsables de ce qui pourrait se passer face à l’obstination du ministère à tenir les examens.

Les enseignants proposent entre autres le report des examens officiels d’un mois après qu’on a trouvé une solution à cette crise, parce qu’il serait difficile pour les élèves de faire le rattrapage en seulement quelques mois ou semaines. C’est le cas notamment des examens du BEPC et du baccalauréat.

Dans seulement 11 jours, les examens de CEPE vont avoir lieu sur le sol malgache. Et avec cette nouvelle manifestation organisée par les enseignants hier, les parents ne peuvent qu’être pris de panique, notamment sur la sécurité de leurs enfants et l’éventuel risque de perturbation des examens.

Face à cela, le ministère de l’Education nationale se veut rassurant. Il annonce que les sujets sont déjà repartis dans les centres d’examens, une liste des enseignants surveillants, composés des enseignants du public et des écoles privées, a déjà été publiée et une liste additive serait également déjà prête au cas où certains d’entre eux désistent. Concernant la sécurité, le ministère évoque la présence des forces de l’ordre dans les centres d’examens et le renforcement de la sécurité dans les endroits susceptibles de perturbations, notamment dans la capitale.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 3 août à 11:09 | rakoto-neutre (#8588)

    Lors du journal VIVA d’hier, une association composée de parents d’élèves et d’enseignants a été créée. Ces enseignants habillés en uniforme, ont déclaré qu’il n’y a plus de descente sur la rue et la revendication se fera sans grève. Ces enseignants sont donc des pompiers !!!

    • 3 août à 14:30 | Ibalitakely (#9342) répond à rakoto-neutre

      Raha ny fahitanan’olona tsotra izao fandehan-javatra eto izao dia sahala amin’ny hoe entina milaza amin-draJao hoe ny famarananao ny "mandat présidentiel" anao dia ao anaty korontana maro be ka raha mbola mahazo "deuxième mandat" ve ianao tsy ho ao anaty gidragidra mafonja ny hanomboanao & ny hanaperanao azy ??". Tsara dia tsara ianao raha miverina ho naman’ilay milaza fa lasa fahavalonao iny, dia mba hilamina ianao hihinana ny "mananasy voahangona". Ary tsy dia atao mahagaga raha ilay io koa hanara-dia an-dry Arma...dama [1]*.
      *[1]- Ry Robinson Jean Louis firy taona minisitra TIM, avy teo mbola ny TIM no nahazaoany voalohany t@ 1° tour 2013 & mbola mody be ranomaso noho ny resy, kay lasa armadama tampoka. Ry Camille Vital indray mataotra ny ho ampatsiaivan’ny sasany hoe "dia ahoana kalongany ny tohin’ilay andramena tao Kaomôro ??", dia manjary lasa misy manana traikefa e, aza alaina baraka e, sns.

    • 3 août à 16:02 | tsirah (#10314) répond à rakoto-neutre

      ireny no mampianatra tonga saina fa tsy mila taona fotsy ny ankizy madinika sy ny dray amandreny sy mitsinjo ny tombotsan’ny mpianatra sy ny ho aviny ,ary vonona ny hiara hiasa amin’ny fanjakana amin’ny fanomanana ny fanadinam-panajakana

    • 3 août à 16:03 | tsirah (#10314) répond à rakoto-neutre

      ireny no mampianatra tonga saina fa tsy mila taona fotsy ny ankizy madinika sy ny dray amandreny sy mitsinjo ny tombotsan’ny mpianatra sy ny ho aviny ,ary vonona ny hiara hiasa amin’ny fanjakana amin’ny fanomanana ny fanadinam-panajakana

    • 3 août à 16:53 | Toutoun (#10298) répond à rakoto-neutre

      Ny zavatra hita alou @zao dia misy ihany ireo olona tsy mahalala afa tsy ny azy irery ihany. Izaho alou mino fa misy olona ambony @ politika ao ambadik’io grevy tsisy farany io eh !

    • 3 août à 16:53 | Nomena (#10351) répond à rakoto-neutre

      Tokony ho efa voavaha ny olana raha tena nilamina ireo mpampianatra satria tsy misy olana voavaha ao anaty korontana izany ary tsy misy olana vahaina amin’ny alalan’ny olana izany koa.

    • 3 août à 17:02 | tojo (#10300) répond à rakoto-neutre

      Misy tsy mazava mihitsy anie ee, indrindra ao ambadik’io resaka grevy io. Ireo mpampianatra sasany efa misy ihany ny tonga saina, koa maninona no mbola misy ny tsy manaiky ? mety misy manosika izy ireo ao ambadika ao, indrindra moa fa amin’izao tsy fahazahon-dalanan’i Ravalomanana aminy fangatahany izao. Maninona no miara-mitontona mihitsy izy ireo ? otrany mahalasa saina ihany aa.

  • 3 août à 12:37 | Jipo (#4988)

    Pour organiser la sikirity, ils sont forts, quand on vous dit que ces gens ne connaissent que le bâton !

  • 3 août à 14:01 | sasa (#10303)

    Tant que ce sera toujours le cas, notre nation ne sera pas en paix,Parce qu’il y a tellement de gens qui ne réalisent pas que les désagréments mènent à l’insécurité

    • 3 août à 15:54 | donia (#10353) répond à sasa

      Mafy loha le mpampianatra eh ! Mahantra i Madagasikara , mahantra ny firenentsika , ekeko hoe tsy mahafapo le valin’ny fangatahana fa tsy afaky ny haninona satria izay ary no fahafahanle fanjakana ka atao ahoana !

    • 3 août à 16:09 | tsirah (#10314) répond à sasa

      Ny anton’ny izao anie dia nohon’ny fisian’ny mpanao politika ao ambadik’ireo mpampianatra ireo izay tsy mitady hafa tsy ny tombotsoany sy ny fanakorotanana eto amin’ny firenena.

    • 3 août à 17:09 | tojo (#10300) répond à sasa

      Ka izay mihitsy anie ilay tanjona ee. Ilay fanakorontanana no tediavina mba ampisy olana vaovao ho vahan’ny fanjakana. Fa ny ho avin’ireo ankizy tsy manan-tsiny no voavidy vola noho ireo mpampianatra manaiky atao fitaovana politika.

  • 3 août à 14:12 | komi (#10299)

    Ataoko fa efa niezaka niaino sy namaha ny olan’ireto mpampianatra by fanjakana ka tsy hitako intsony izay mbola mampiziriziry azy ireto !!!Porofo mivaingana izao fa misy mpanao politika ambadika izao fitokonana izao matoa izy ireo mizara 2. Tia tena ireto sasany ireto fa ny tombotsoany ihany no fantany

    • 3 août à 15:57 | sasa (#10303) répond à komi

      tena marina ny voalazanao matoa lasa tsy nitovy hevitra izany ireo mpampianatra dia midika izany fa misy ireo mpampianatra voakarama hanao fitokonana mba entina hanaratsiana ny mpitondra.

  • 3 août à 15:48 | donia (#10353)

    Voatery mangataka ny hanemorana ny datim-pandinana zao ianareo satria tsinona lany nanaovana fitokonana tsy nahitam-bahaolana akory ny fotoana tokony hampianarana ny mpianatra !

  • 3 août à 15:54 | tsirah (#10314)

    Avelao hitokona izay mbola minia hitokona fa efa hita fa olona tsy vonona ny hiasa ve dia mbola tazonina hompiasam-panjakana ihany.Mangataka ny fitondram-panjakana ny vahoaka mba handroaka azy ireo,fa maro ny mpampianatra vonon-kiasa sy manana ny traikefa hampianatra any amin’ny sekoly privée maniry hiditra ho mpiasam-panjakana

    • 3 août à 16:00 | donia (#10353) répond à tsirah

      yeh zany mihintsy ! ny hiafaran’io manko dia tsy maintsy handray fepetra amin’ireto mpampianatra mafy loha ireto ny fanjakana dia avy eo indray ny fanjakana no omena tsiny.

  • 3 août à 15:57 | donia (#10353)

    Ianareo mpampianatra indray ve no hampianarina fahaiza-miaina eh ? adala daoly zany ireo mpampianatra sasany miverina manohy ny asany ireo aminareo ? tsy mety tonga saina mihintsy nefa efa hita fa tsy mety le atao !

  • 3 août à 16:20 | Tsix (#10296)

    Raha toa ireto olona ireto daholo ny toe-tsaina dia aleoko lavitra tsy asiana intsony izany ny fifanarahana. Efa niaraka nanaiky izao dia andro vitsy2 aty aoriana dia mivadika sahady ireto farany. Moa tsy marika sahady ve izao fa misy ny ambadika politika avo lenta ? ny tsy takatr’izy ireto dia ataon’ny sasany fitaovana fotsiny izy ireo.
    Ny mpianatra hanala CEPE izao efa vonona, kanefa raha maheno indray izao dia hikorontana tanteraka ny sainy. Hatraiza marina no tena fitiavan’ireto mpampianatra ireto ny mpianany, izay tokony ho raisiny ho toy ny zanany faharoa ?

  • 3 août à 16:30 | Toutoun (#10298)

    Ny mpampianatra manohy ny fihetsiketsehany fa tsy maintsy mahazo 100% ny fitakiany hono, ny HFI sady andeha hitory no hanohitra ny fifidianana, etsy andaniny ny saran-dalana sy ny vidin-tsolika samy miakatra avokoa !!! Rajoelina sy Ravalo nefa milahatra mihitsy @ fanehoana ampahibemaso ny heriny. Soa ny fanjakana fa manana toetra mahay mandinika ny zava-misy ka tsy manapatra ny heriny manoloana ireo zava-misy @zao ireo.

  • 3 août à 16:41 | jayo (#10317)

    efa tsy vahaolana eto @firenena intsony ny fihetsiketsehana toy izao sy ny grevy ka tokony hajanina fa mapikorontana sy mapisavorovoro ny toe-draharaha eto @firenena

  • 3 août à 16:57 | Nomena (#10351)

    Ny mahagaga dia samy mpampianatra ihany ny SECES sy ireto mpampianatra ireto nefa ny an’ny SECES efa voavaha !!! Ny antony izany dia tsotra be ary mazava, tsy mahay mangataka am-pilaminana ireo mpampiantra tsotra fa vao maika manankorontana.

  • 3 août à 17:06 | tojo (#10300)

    Mahagaga mihitsy fa dia tsy mety tapitra ity resaka ity. Raha tena fitakiana karama fotsiny marina tokony efa niravona ny olana. Fa saingy mazava arak’izao fa fanakorontanana sy fanosoram-potaka ny fitondrana no tanjon’ireto mpampianatra misy mampirisika.

  • 4 août à 19:33 | sasa (#10303)

    Ny mahavoa an’ireo mpampianatra dia izao, hafangaron’izy amin’ny resaka fampianarana ny politika, nefa sehatra roa samihafa mihitsy ireo.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS