Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 04h20
 

Enseignement

Bourses extérieures

La gabegie constatée en conseil des ministres

jeudi 19 septembre 2013 | Valis

Le Conseil des ministres de cet après-midi du mercredi 18 septembre 2013 au Palais d’État d’Ambohitsorohitra a décidé le limogeage de tous les responsables de la Commission nationale des bourses extérieures (CONABEX). On voudrait connaître qui sont ces membres de cette Conabex qui sont limogés. Depuis le temps que des parents et étudiants parlent de corruption, gabegie et main mise des autorités occultes sur cette question de bourses extérieures c’est aujourd’hui seulement que les plus hauts dirigeants trouvent qu’il faut assainir la situation des étudiants boursiers de l’État malgache en France en particulier – la situation des étudiants ailleurs tel en Chine a aussi été évoquée.

La poursuite des études à l’étranger a toujours été le fort des nouveaux bacheliers et leurs parents et ils sont prêts à dépenser des fortunes pour accéder à la source aux savoirs occidentaux.

Le conseil a constaté que le nombre desdits étudiants en France était de 30 durant l’année universitaire 2009 – 2010 alors que ceci atteignait subitement les 200 en 2010 – 2011 pour être à 400 en 2011 – 2012.

La situation est qualifiée par le conseil, d’indiscutablement chaotique étant donné que les crédits budgétaires, affectés à la prise en charge de leurs bourses d’études, ont été prévus pour 30 étudiants seulement. Pour résoudre le problème il est prévu des séances de travail avec les autorités françaises sur le mécanisme de remboursement des dettes nées du non paiement de ces bourses d’études mais aussi avec les ministères concernés.

Le chef de l’État déclare soutenir les enquêtes approfondies que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique va mener pour dégager les responsabilités, administratives et pénales, des uns et des autres dans cette affaire.

73 commentaires

Vos commentaires

  • 19 septembre 2013 à 09:55 | meloky (#637)

    La dissolution est necessaire mais il vaut meux en retard que jamais !

    La corruption existe et ceci devient detriment pour les brillants mais pauvres.

    Nous soutenons bien l’intervention.....

    • 19 septembre 2013 à 10:09 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à meloky

      Les rats et les souris dansent et pas seulement au CONABEX quand on a le PM le plus MOU de l’histoire comme JOB ( comme au temps de mpilelaka faladian-dRatsiraka Rakotoarijaona Desiré).

      Heureusement que Rajoelina travaille ,le grand Balai à la main pour assainir l’appareil etatique !
      Mais Faut-il toujours attendre que Rajoelina bouge pour avancer ce Pays ?

      Mais que fais au juste ce JOB de la Honte ? On dirait que Zafy a raison de vouloir en finir avec cette .....HONTE COTIERE !!

    • 19 septembre 2013 à 10:43 | Isambilo (#4541) répond à Boris BEKAMISY

      Toujours aussi fidèle au grand n’importe quoi le Bekamisy. Resampa travaille bien avec Rajoelina non ???

    • 19 septembre 2013 à 10:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Boris BEKAMISY

      S.V.P.

      BB,arrêtez votre histoire de "côtier/Merina".
      Vous n’êtes qu’un "PAUVRE BATARD".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 septembre 2013 à 10:55 | Paulo Il leone (#6618) répond à Boris BEKAMISY

      Boris en ta qualité de préposé aux corvées de chiottes du pété, sache qu’il y a belle lurette que, "le grand balai" il aurait dû s’le carrer lui-même dans le fion et débarrasser le plancher !
      C’est vachement réactif un conseil de "ministres transitifs et non moins hatifs" ! ça fait plus de 2 ans que le problème a été soulevé et ces messieurs daignent finalement se pencher sur la question !
      Trop fort le grand dj-balayeur ! Et pour le pillage du bois de rose on attend quoi ?

    • 19 septembre 2013 à 11:49 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Eh ! le riche " pure race " cessez un peu d’ insulter les compatriotes .
      Tout le monde n’ a pas le privilège d’ aduler l’ incompétence, la médiocrité et les dictateurs .

    • 20 septembre 2013 à 16:36 | Bena (#2721) répond à Isambilo

      il sait compter maintenant, enfin, après 4 ans de dur labeur. il se rend compte que rien ne va plus dans ce pays depuis qu’il est à la commande. la raison est simple : les faux conseillers menteurs qu’il avait sont parti en campagne, donc il a enfin accès à la réalité.

      mon avis : pourquoi dois-je payer pour des magouilleurs ? qu’ils paient eux-mêmes ou qu’il rentre par charters. la france n’a pas le droit d’engager le pays dans ce sens. comme la france adore son dj, qu’elle paie par les impôts de ses propres contribuables.

  • 19 septembre 2013 à 10:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ==Les questions de bourses extérieures ne datent pas d’aujourd’hui=
    - Malheureusement c’est la situation de transition,à Madagascar ,qui permettrait d’étaler au grand jour ,ce fléau de "BOURSES EXTERIEURES".
    Les bourses extérieures n’ont jamais fait bénéficier du bien pour le Pays,Madagascar.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 septembre 2013 à 11:14 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Les bourses extérieures n’ont jamais fait bénéficier du bien pour le Pays,Madagascar. "
      Contrairement à la corruption généralisée ...

    • 20 septembre 2013 à 06:07 | frech (#7613) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      bonjour monsieur ;le fait d aider a propager les "choses de la connaissance" le savoir dirais je que des personnes de part leur lieux de naissance, leur capacites a raisonner( nous avons tous la plus part du temps sauf handicap physique il n y a pas de RACE SUPERIEUR sauf dans la co...ie si je ne m abuses) la possibilite d accequir quand les moyens nous sont donnes de difference entre nous . alors pourquoi voulais vous empecher des jeunes d acquerir cela ? bien sur le retour au pays est ou devrait etre une condition mageure pour un temps donner d en avoir la possibilite !Quand on a connues la pauvrete en general des que l on a la possibilite d y echapper on le fait !!! c est humain NON vous avez choisit de vivre en france depuis un certain temps avec votre epouse et cela est votre droit incosteintable pourquoi en priver les autres ? maintenant le probleme des attributions est un autre probleme ne refuser pas aux autres petrsonnes le choix que vous avez fait( les sequellles de la vie) n etant pas une excuse a mon avis bonne journee

    • 20 septembre 2013 à 06:12 | frech (#7613) répond à Jipo

      excusez moi le comentaire precedent n etais pas pour vous qui pensez ou avait l air de penser que la corruption est de loin plus profitable a un pays que l education de ses enfants !!

  • 19 septembre 2013 à 10:36 | Ricardo (#6864)

    Je propose même d’arrêter ces bourses extérieures tant que ce n’est pas le pays d’accueil qui paie tout, y compris le frais de transport.
    Combien de milliard d’ariary par an l’Etat dépense pour ces bourses alors que la majorité des boursiers ne rentre même pas au pays, il y en a qui ne termine même pas leurs études et même la majorité ne mérite même pas, que des enfants de corrompu.

    Je propose de dépenser l’argent des bourses extérieurs pour améliorer nos universités qui ont plus que besoins de budget. Je pense que ça rapport plus à la nation de dépenser ces argents pour nos universités.
    Après la transition, envoyer seulement les meilleurs et je répète « LES MEILLEURS », vraiment ceux qui excellent et pas plus de 100 par an aux USA par exemple sur des domaines qu’on a vraiment besoins et que nos universités ne maitrisent pas et après ces boursiers reviennent au pays pour enseigner.

    Ou mieux encore, au lieu d’envoyer les étudiants à l’extérieur, payer des professeurs mondialement connus (de Harvard, MIT, Standford, EP Zurich, …) pour enseigner ou faire des conférences à Mada.

    • 19 septembre 2013 à 11:08 | Stomato (#3476) répond à Ricardo

      Que veux tu que l’on fasse, en France par exemple, avec des supposés bacheliers Malagasy ?
      Au nom de quels principes tout leur payer, y compris leur ignorance pour venir étudier à l’étranger ?

      Par contre l’idée de faire venir des profs étrangers pour enseigner à Madagascar est très bonne. Elle est d’autant meilleure qu’elle a déjà été appliquée.
      Mais tu oublies que les profs étrangers demandent un salaire plus élevé que les profs Malagasy qui se sentent aussi qualifiés que les étrangers... Ce qui a amené l’amiral-président à vie à dénoncer les accords permettant aux étrangers d’enseigner à Madagascar.
      En outre les profs des pays cités ne parlent pas le Malagasy, seulement l’anglais. Et que dire de la façon dont les étrangers sont accueillis à Madagascar, je parle de l’accueil des autorités pas celle du "peuple" !

    • 19 septembre 2013 à 11:27 | Jipo (#4988) répond à Ricardo

      " Je propose même d’arrêter ces bourses extérieures tant que ce n’est pas le pays d’accueil qui paie tout, y compris le frais de transport. " ???
      Et puis quoi encore , montrez en l’ exemple !
      Quand vous arrêterez de prendre les étrangers pour des kons , vous le deviendrez moins , ce qui avec des mentalités comme la votre : n’ est pas gagné ...
      Ces bourses sont faites pour le Madagascar de demain et non pour des corrompus qui hantent tout votre système tant politique que juridique .
      C ’est à vous à assumer et payer pour votre incompétence à personne d’ autre .
      Alors, au lieu de pénaliser les générations futures : commencez par assainir votre administration, vous ne vous en porterez que mieux .

    • 19 septembre 2013 à 11:31 | Paulo Il leone (#6618) répond à Stomato

      "Ce qui a amené l’amiral-président à vie à dénoncer les accords permettant aux étrangers d’enseigner à Madagascar.." vous avez oublié de dire "...avec les conséquence calamiteuses que l’on sait", à savoir "malgachisation" débouchant sur l’abêtissement et l’ignorance de deux ou trois générations suivantes sacrifiées sur l’autel du patriotisme marxisto-suicidaire de l’amiral d’opérette précité.
      Vous dites "les profs étrangers demandent un salaire plus élevé que les profs Malagasy qui se sentent aussi qualifiés que les étrangers" ; ils se sentent peut-être aussi qualifiés, mais le sont-ils ? A voir le niveau médiocre de la grande majorité des professeurs (et même niveau abyssal pour certains), et de l’éducation en général dans ce pays, on peut légitimement en douter.
      le dj-balayeur-né (dixit boris) "se sentait très qualifié" pour diriger ce pays, et on a tous vu le glorieux bilan de cet usurpateur !
      Pour le reste, je suis entièrement d’accord avec vous.

    • 19 septembre 2013 à 11:36 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Les profs étrangers qui enseignent à Dago sont généralement payés par le Pays qui les envoie en accord de coopération , l’ état Malgache leur donne en général un visa de courtoisie et un logement ( généralement Universitaire ) et s’ il n’ en veulent pas doivent se le payer .
      Pour ensuite les " enquiquiner " comme ils savent le faire que ce soit pour sortir , comme rentrer au Pays , avec tentatives d’ avantages en tous genres , j’ en ai même vu demander des boites de vitesses, ramenées et confisquées à la douane d’ Ivato ! ( entre autre ) , quand ce ne sont pas des certificats d’ hébergement pour faciliter l’ octroie de bourses à des familles entières et toujours les mêmes ...

    • 19 septembre 2013 à 12:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Les profs étrangers à Madagascar..s’ils reviennent dans leur pays d’origine,ils sont =="RIEN"==justes réintégrés à leur statut du départ s’ils étaient en ==détachement==.Point barre !

      Juste des gains financiers ==énormes==.
      - 2/3 ans à Madagascar =7/10 ans au Pays d’origine ,sans compter les avantages en "Bonnes-homme de main"/esclaves ;.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 septembre 2013 à 13:11 | Paulo Il leone (#6618) répond à Ricardo

      Les termes de votre proposition sont totalement contradictoires : d’un côté on va annuler les bourses des étudiants partis « étudier à l’étranger « paskeu çacoûte trochair à l’étamalgache », et de l’autre on invite, ou plutôt on recrute, sans doute au prix fort, des profs et conférenciers anglophones, voire des germanophones, pour qu’ils viennent enseigner à Madagascar.
      Économie réalisée : zéro ! À moins que ces braves enseignants désintéressés ne consentent à travailler pro bono (= à l’œil, gratis). Mais bon, on peut rêver !
      Cherchez l’erreur ! J’vous donne un indice pour mettre sur la piste, Monsieur Ricardo : figurez-vous que les professeurs et autres conférenciers anglophones s’expriment dans leur immense majorité …. en anglais ou dans sa variante améranglaise ! Si, j’vous assure ! Et il se trouve que (en tout cas dans le monde réel) l’immense majorité des étudiants Malgaches ne maîtrisent suffisamment la langue de Shakespeare, ni la variante de son descendant Ronald MacDonald-Cocacola, pour bénéficier pleinement, ou ne serait-ce qu’un tout petit peu, de cet hypothétique enseignement salvateur pour la nation.
      Hé oui … il n’avait pas pensé à ça, Ricardo !
      Moralité : faut arrêter de délirer Ricardo, le sujet est trop grave pour qu’on ait envie de s’amuser avec vos plaisanteries de salon.

    • 19 septembre 2013 à 16:16 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez tort sur au moins un point Basile : contrairement à ce que vous avancez sans doute par ignorance, et surement par bêtise, ce ne sont pas les expatriés, profs ou autres, qui traitent leurs domestiques comme des esclaves corvéables à merci ; ce sont les Malgaches aisés qui, en bons hypocrites, vont à l’église le dimanche, et se pavanent au volant de leur 4x4 tous les jours de la semaine, sans oublier de se plaindre de la crise comme si elle les affectait vraiment !
      Je connais certains notables locaux —dont une "diacresse"— qui battent régulièrement leurs domestiques au vu et au su de tous mais qui bénificient d’une coupable impunité grâce à la protection que leur offre leur statut social "élevé" ! Voilà une dure réalité dont on n’entend pas souvent parler sur ce forum ou ailleurs parce que ça clashe avec l’image idyllique et complètement fausse du gentil malgache aux pures valeurs ancestrales victime des méchants vazahas profiteurs.
      Quand on habite une tour de verre, on se garde de balancer des pierres au voisins, Basile !

    • 19 septembre 2013 à 18:06 | Isambilo (#4541) répond à Paulo Il leone

      Eh oui, la frime d’abord. Stanford, MIT, etc sans réfléchir au contenu de leurs enseignements. Mais il est vrai qu’il faut d’abord comprendre l’anglais.

    • 20 septembre 2013 à 04:50 | frech (#7613) répond à Paulo Il leone

      bonjours monsieur et aussi aux autres personnes qui frequentent ce forum. bien qu etant un etranger a madagascar je me permets de vous faire part de quelques reflexions : 1) comme n importe qui avant de depenser mes sous je regardes ce que j ai. pas besoin d avoir fait de grandes etudes pour appliquer ca ; donc peut etre la premiere chose a faire est elle la suivante : regarder les rentrees de l etat( argent) celles qui sont officielles et publiees( je supposes qu une loie encadre ca) et voir les differentes depenses de fonctionement( salaires et retraites, fraix de fonctionement) ont fait l operation et on voit si 1 c est vivable 2 ou faut il trancher si nessecaire. publier sa maniere de voir et comment gerer tout ca. un candidat qui ferait ca a mon avis serait deja credible( si contestation des chiffres il ny a pas) .commencer par ca me semble etre nessecaire pour savoir reellement ou lon va. je penses que sur ce forum personne ne dira que je deraisonnes !! les possibilites d emprunts internationaux peuvent etre prises en compte mais quantifies et annonces avec l accord des baillieurs( on sait ou l on va et combien ca va couter) mais travailler avec l avoir deja en caisse(celui publier de l annee passee) me paraits sain financierement et moralement aussi. voila mon modeste apport a vos reflexions. je profites de l occasion pour attirer votre attention sur un article du monde (pas recent j en conviens) qui a pour titre " le viol collectif comme arme de guerre" je ne voudrais pas etre sanctionne par la direction mais je penses que cela fait reflechir sur certain comportement que certaines personnes pourraient ou auraient pue cautionner. S il devait rester un peu d humanite dans ce monde esperont que jamais de tels actes deviennent "comuns’ ! merci d avoir pris le temps de me lire. bien qu etant etranger et aucun interet financier a defendre sur votre ile j ai quand meme au niveau personnel un interet pour ce qu il s y passes et comment les choses evoluent. notre planete est unique pour l instant !! nous sommes tous a nos niveaux redevable pour les generations futures, le metissage est la meilleure des choses qui soit arrive a l humanite c est cela qui nous a fait progresse au cours des millennaires. bonne journee

    • 20 septembre 2013 à 05:13 | frech (#7613) répond à frech

      re pour ce qui est des fonds internationaux j ai lu sur ce forum et me suis renseigne : l equivalent de 5" plan marchall " compte tenue des annees de l imflation( on dire 300/100 en 70 ans je suis large il me semble !!) belle somme quand meme !! et avec tous ca quoi de concret pour le pays ? je penses que beaucoup de pays aurait aimes avoir un tel coup de pousse !! n oublions pas que le plan marchall a concerne l angleterre , la grece, la france, l allemagne, la hollande, la suede, le danemark ,la belgique, l irlande, l islande, l italie ( dites moi si j en oublies !! ) bonne journee !!

    • 20 septembre 2013 à 19:33 | Paulo Il leone (#6618) répond à frech

      Si ces chiffres de l’aide internationale cumulée depuis l’indépendance sont exacts ou même seulement proches de la réalité, on peut dire que la gabegie galopante et sa soeur jumelle la corruption institutionnalisée sont les deux mamelles de Madagascar depuis 1972 ! Ca fait peur !

    • 21 septembre 2013 à 11:29 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      >>Les profs étrangers à Madagascar..s’ils reviennent dans leur pays d’origine,ils sont ==« RIEN »==justes réintégrés à leur statut du départ s’ils étaient en ==détachement==<<

      Il vaut mieux être rien en France ou ailleurs, que rien à Madagascar.
      D’ailleurs vous le savez bien, vous qui squattez en France.

  • 19 septembre 2013 à 11:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    L’Union Européenne va déployer une mission d’observation des scrutins ,à MADAGASCAR.Une mission composée d’une centaine d’obcesvateurs selon l’annonce de l’ambassadeur T.Z.

    Une proposition à l’U.E.
    - "que les étudiants boursiers MALGACHES,en Europe,font partie de cette mission d’observation européenne".
    - "L’EUROPE rend un grand service au Pays,Madagascar".
    =="CES ETUDIANTS BOURSIERS RAPATRIES SERAIENT DES OBSERVATEURS VIGILANTS et ATTENTIFS"==.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    P.S.
    Une démission d’une franco-Malgache ,chez Marc RAVALOMANANA,ce n’est pas une grosse perte pour Madagascar.

    MADAGASCAR AUX MALGACHES.

    • 19 septembre 2013 à 11:10 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      >>P.S.
      Une démission d’une franco-Malgache ,chez Marc RAVALOMANANA,ce n’est pas une grosse perte pour Madagascar.<<

      Le départ d’un faux français et faux malgache de la France ne serait pas non plus une grosse parte, mais plutôt un soulagement.

    • 19 septembre 2013 à 12:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Stomato

      Les apporteurs d’affaires à Madagascar :
      - Dominique Vibart,
      - Martin Khamer,
      - Khalid Bin Jassin,
      - Khalid Al-Thani,
      - Philippe Leclerc,==le retour en force du conseiller français d’Andry Nirina RAJOELINA après la mise en liquidation de sa société financière,==ORIZON FINANCE==,en octobre 2012
      - Cyrille Parant,==Microfis=Microfinance et Solidaire ex-salarié de Planet Finance de Jacques ATTALI
      - Daniel Parant.
      ==ATTENTION DANGER POUR MADAGASCAR==
      — "à l’exemple de MAISON DE MADAGASCAR" ==devenue== "MAISON DE LA REUNION".

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 septembre 2013 à 12:51 | che taranaka (#99) répond à Stomato

      Akory lahaly,

      MES AMIS,

      si les ECHANGES nous enrichissent....faisons que ceux-ci nous rapportent mutuellement.....

      je suis pour l’envoi des étudiants malagasy en France et en Europe....

      je suis pour l’accueil des professeurs et autres intellectuels vazaha à Madagascar.....

      L’OUVERTURE est bénéfique pour les uns et les autres...on a besoin d’un plus petit que soit.....et ny soa fianatra.....

      Faisons que ces échanges nous rapportent mutuellement....

      Le peuple coréen est victime de la politique ISOLATIONNISTE....de leurs bourreaux KIM.....

      comme sur le plan économique le MONDE ne gagne-t-il pas en adoptant une POLITIQUE WIN-WIN .....??????....utopique......?????

    • 19 septembre 2013 à 12:56 | che taranaka (#99) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      BASILE,

      mais que pasa.....???

      La FRANCE et Madagascar sont comme les deux doigts de la main....impossible de les séparer.....!!!....pour la vie mon ami.....!

    • 19 septembre 2013 à 14:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      Quelle France !
      Quelle Madagascar§ !
      Des questions se posent ,à chaque tournant,à chaque TRANSIION.
      Même Sarah Georget RABEHARISOA n’a pas mâché ses mots pour dénoncer le manque d’epérience (-s-) en matière de développement de ==TOUS LES DIRIGEANTS==qui se sont succédé depuis l’indépendance.

      AH !..elle a eu des expériences ..Où ?? dans le slipp d’un am&éricain.

      VOUS CRITIQUEZ TROP FACILEMENT LES ANCIENS MAIS VOUS NE POUVEZ PAS MONTRER ==VOS EXPERIENCES ACQUISES ==..Où ??exactement,n’est-ce-pas ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 septembre 2013 à 16:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - manque d’expériences

    • 19 septembre 2013 à 19:11 | Stomato (#3476) répond à che taranaka

      Vous prêchez un convaincu au sujet de l’enrichissement mutuel entre pays et surtout citoyens des pays.
      Il m’arrive encore d’avoir a intervenir avec des étudiants malgaches et ils ne déparent pas l’ensemble auquel ils sont très bien intégrés.
      L’un des écueils majeurs dans les relations avec des Malagasy du pays est leur peur quasi viscérale de paraitre ce qu’ils ne sont pas. Et bien souvent les relations ne vont pas bien loin.
      Il me semble que l’affect est bien trop privilégié au détriment de l’objectivité.
      Si ce n’est pas de la peur ou de la méfiance, c’est à coup sûr de la méconnaissance de la façon de "fonctionner" de l’étranger, ou alors pire le fait de croire que l’on sait comment il "fonctionne".

    • 19 septembre 2013 à 22:27 | che taranaka (#99) répond à Stomato

      STOMATO,
      Akory lahaly,

      moi je suis pour l’ouverture tout azimut.....

      mettre en prison des millions de personnes comme en URSS,la ROUMANIE....même la CHINE EST OUVERTE maintenant.....!

  • 19 septembre 2013 à 12:21 | KARIBO (#7602)

    Bonjour , c ’est bien le bilan de ces 4 ans qu’ il faut désavouer et la majorité du gouvernement , qu’ il faut licencier .

    • 19 septembre 2013 à 13:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à KARIBO

      Malheureusement :
      - l’auto-destruction commence.
      Si Monsieur Andry Nirina RAJOELINA est honnête ,il ne devrait pas se présenter à l’Assemblée Générale des Nations -Unies.
      C’est la "HONTE et l’HUMILIATION de la NATION MALGACHE.
      =="LA SOUVERAINETE NATIONALE BAFOUEE POUR UNE ELECTION AU FORCEPS"==.

      =="Acceptez l’exclusion des trois candidats à une consultation nationale""==
      ELECTION D’UN/d’UNE PRESIDENTE de la quatrième République Malgache.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 septembre 2013 à 13:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      Che taranaka,
      ==Plusieurs candidats essayeront ,comme d’habitude,d’acheter les voix les électeurs,alors ==le résultat final est aléatoire/INCERTAIN/VOLATILE==.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 septembre 2013 à 13:03 | hrrys (#5836)

    comment sélectionner les boursiers à M/ar ?

    • 19 septembre 2013 à 14:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      En 2012/2013,il y a 400 (-quatre cents-) boursiers Malgaches,en France ,paraît-il ???

    • 19 septembre 2013 à 16:31 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      esperons que 15% de ces étudiamts arrivent à mettre en terme leurs études idem pour ceux de la chine

    • 21 septembre 2013 à 19:22 | zanadralambo (#7305) répond à hrrys

      Si encore le choix de ces boursiers était fait sur des critères objectifs…A l’époque où j’étais étudiant dans une fac du sud de la France, je tombais de haut en découvrant les notes de mes compatriotes inscrits en 1ère année. Dans pratiquement toutes les filières, ils récoltaient des 2, des 3, des 4 ou des 5 sur 20…On peut épiloguer sur les causes de cet échec cuisant : la nostalgie du pays, la difficulté de s’intégrer, le manque de discipline (il est vrai que certains, à force de passer tous leurs samedis à faire le beau dans les soirées malgaches en oubliaient de réviser, voire même d’étudier), l’obligation de travailler pour vivre ou survivre (pourtant, je suis passé par là, j’ai quand même plus ou moins réussi mon cursus)…Mais la principale raison est le bas niveau de nos bacheliers , le manque de maîtrise du français. La malgachisation effrénée, décrétée par les pseudo-révolutionnaires de l’Akfm (Andriamanjato, pas de paix pour ton âme), du MFM (Manandafy, avec son passé glorieux, est toujours dans le circuit), et de l’autre bouffon avec son boky mena et ses « oyé, oyé » a sacrifié plusieurs générations de nos enfants. Ce n’est pas la malgachisation que je remets en cause, mais la manière dogmatique dont elle a été décidée et menée !
      Sur quels critères sont choisis nos bacheliers ? L’époque de la promotion canapé, pendant le paradis socialiste, est, j’espère, révolue. Promotion canapé, cause côtière, dessous de table…les bourses extérieures étaient le reflet de la décadence morale du dictateur sanguinaire de l’époque.
      En 1984, par ailleurs, j’ai côtoyé plusieurs boursiers malgaches d’Algérie qui passaient leurs vacances en France. J’ai aussi croisé des étudiants ( bizarrement, leurs parents étaient tous encartés Akfm ou Arema, cherchez l’erreur) boursiers en Urss. J’aimerais savoir ce qu’ils sont devenus ; accepteraient-ils de raconter leur vécu, leur expérience soviétique…

  • 19 septembre 2013 à 13:50 | tsimahafotsy (#6734)

    Les publications de MT. manquant ces derniers temps de sujet à la hauteur des enjeux à Madagascar, je me permets de relancer le débat avec des questions simples.
    Entre les anti et les pro élections, j’estime que la question est close puisque sauf catastrophe majeure, nous irons voter le 25 octobre. Les débats contre ces élections sont des combats d’arrière-garde.
    Je suis POUR les élections parce que le peuple malagasy a droit au chapitre. C’est faire fi de ses aspirations et le prendre pour partie insignifiante et négligeable de laisser la résolution de la crise au seul bon vouloir des 4 chefs de gangs, de la FFKM et des intellos à la petite semaine qui veulent absolument que les facteurs socio-politiques,financiers administratifs, climatiques..soient réunis et favorables pour donner la voix au peuple.
    Le peuple malagasy, avec tous les adjectifs qu’on lui lance à la figure ( pauvre, sage, ignorant, analphabète, akoho kely, facile à acheter, et j’en passe...) EST LE SEUL AYANT LE DROIT SOUVERAIN et INALIÉNABLE de DÉCIDER de son AVENIR. Cette décision ne peut s’exprimer que par les urnes. On n’a pas encore trouvé mieux, sauf à faire comme en Corée du Nord.
    Les partisans contre les élections me font penser aux anti-abolitionnistes. Des bonnes âmes qui disaient que les esclaves , ces grands enfants, ne sont pas prêts pour l’émancipation et que la grande majorité préféraient rester vivre avec leur maîtres. Comme cet ami français qui me disait aussi : à quoi çà a servi de donner l’Indépendance aux Arabes ? Ils étaient bien sous la colonisation, maintenant ces bourricots viennent nous faire c.hier dans notre pays !
    La liberté et l’auto-détermination sont-il valables pour certains et pas pour les autres ?
    Les élections vont nous rapprocher un peu de la sortie du tunnel. Maintenant posons-nous les questions :
    1- Quel type de société pour le mieux-vivre ensemble, voulons-nous ?
    2- Quel type d’organisation et de système politiques , après avoir résolu la 1ère question ?
    3- Quel type de développement pour assurer la stabilité et la pérennité des 2 questions précédentes ?
    Puisons dans le " soatoavina " et n’allons pas une énième fois encore importer, copier-coller ailleurs les solutions. Il y a, à prendre et à laisser chez les autres, mais n’oublions JAMAIS que les grands peuples sont ceux qui n’ont pas perdu leur âme et leur identité propre.
    Soyons fiers d’être MALAGASY, pas comme G. Rabehevitra, car c’est en étant fier de sa culture et de ses origines qu’on peut échanger et s’enrichir aux contacts des autres !

    • 19 septembre 2013 à 16:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à tsimahafotsy

      Bonjour et bonne journée à tous.

      MT.com et la majorité de ses forumistes préfèrent les jérémiades à longueur de journée au lieu de contribuer de façon positive à la sortie de crise et au développement du pays.
      Ils ne font jamais d’autocritique, rejettent toujours la faute aux autres et sont plutôt spectateurs (des irresponsables) que acteurs (des responsables) du devenir de leur pays.
      Ils ne font jamais d’analyse en profondeur et se contentent toujours de la partie visible, de l’apparence et des conclusions hâtives.
      Comment voulez-vous que le pays se développe avec de tels comportements indignes des vrais citoyens soucieux de l’avenir de leur pays ?
      Quant les élites n’arrivent pas à apprécier à sa juste valeur l’expression "L’UNION FAIT LA FORCE" OU BIEN "IZAY TSY MAHAY SOBIKA MAHAY .." et s’attèlent chaque jour que DIEU fait à diviser le pays par des idées pro x, y et Z c’est qu’on est en face d’une génération irrécupérable.

    • 19 septembre 2013 à 19:02 | tsimahafotsy (#6734) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Ne jetons pas la pierre à MT. et aux forumistes !
      Nous sommes (tous) dans un long tunnel sans lumière, sans repère, déboussolés par ce qui nous arrive ! Et dans l’obscurité du tunnel , les faibles sanglotent et conjurent leur peur avec leurs jérémiades et leur prière, les crapules encu... tout ceux qu’ils peuvent encu... Les intellos dissertent sur le pourquoi et le comment du manque de lumière, les profiteurs dépècent le train en pièces détachées pour les revendre à des complices extérieurs, et d’autres attendent naïvement que les responsables de la compagnie trouvent une dépanneuse pour les tirer de là !
      Fanina mihitsy dia mirediredy sisa no ady eo é ! lol !

  • 19 septembre 2013 à 16:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Il faut mettre sur le tapis les questions des foyers universitaires Malgaches,en FRANCE.
    ="Trop de rumeurs non fondées circulent :
    - 400 euros le M2 pour les enfants des moins riches pour les foyers universitaires Malgaches (-Cachan/Arago-)
    - 176 euros le M2 pour les enfants des riches.
    LES ENFANTS DES RICHES ,TOUJOURS PRIORITAIRES, SUR LES FOYERS UNIVERSITAIRES.

    Depuis 2009,à cause des événements ,à Madagascar,le campus France Madagascar peut orienter ,paraît-il,l’étudiant selon sa capacité dans les filières.

    Pascal Quéré,un des responsbles du Campus France Madagascar indique que la loi française autorise un temps de travail pour les étudiants .

    VENIR,en France,nécessite une certaine préparation,une préparation de longue date.
    En 2011,plus de la moitié des étudiants Malgaches avaient râté leur première année d’études universitaire,en France.

    • 19 septembre 2013 à 18:01 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C ’est le prix que paye votre mentor ratsyhiraka ?
      Arrêtez de délirer bazil : changez de moquette, la votre semble comme vous : périmée .

    • 19 septembre 2013 à 19:48 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      >>En 2011,plus de la moitié des étudiants Malgaches avaient râté leur première année d’études universitaire,en France.<<

      C’est le "rendement moyen" de la première année de fac en France !!!
      Rien dans les études au Lycée ne prépare à la vie étudiante...
      Le déroulement d’un cours en lycée ou en prépa n’a rien à voir avec le déroulement d’une cours en université.
      Des français, profs retraités voudraient bien préparer les futurs étudiants, mais les politiques ne veulent pas en entendre parler.
      Alors si seulement la moitié des étudiants malgaches ratent leur première année c’est quasiment normal. Ce qui n’est pas normal c’est qu’ils ne soient pas autorisés à redoubler et qu’ils restent en France...

    • 19 septembre 2013 à 20:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Stomato

      Stomato,
      Je ne vais pas rentrer dans le tas.J’ai bcp,à dire mais par respect mutuel,le silence vaut de l’or.
      Cordialement
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 septembre 2013 à 08:57 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Votre soucis de respect est étonnant.... et il contraste avec votre facilité à traiter des forumistes de bâtards et autre nom d’oiseux...

      A contrario votre désir de ne pas rentrer "dans le tas" ne l’est pas car il correspond bien à votre phraséologie habituelle qui va du "retenez moi, ou je vais faire un malheur" au "Je ne sais rien mais je dirai tout".

      Le silence gardé sur pas mal de sujet couvre de moins en moins des secrets de Polichinelle. Et masque de moins en moins les mensonges d’état et de personnes à l’égard de pas mal de pays dont la France.

      Cela ne se traduit-il pas par des mesures administratives de plus en plus contraignantes de la part des autorités Européennes vis à vis de citoyens Malgaches ?

      Que vous gardiez le silence par soi disant respect confirme bien l’avis que l’on peut avoir de vos verbiages.

    • 22 septembre 2013 à 02:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Stomato

      Stomato..j’ai presque accusé un organisme d’être complice de "GONFLEMENT D’ETUDIANTS BOURSIERS MALGACHES" pour la France.
      C’est risqué mais j’attends la réaction.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 septembre 2013 à 17:07 | vuze (#918)

    Je sens qu’il ne va pas tarder...

    • 19 septembre 2013 à 17:24 | tsimahafotsy (#6734) répond à vuze

      euh !!! le Messie ???

    • 19 septembre 2013 à 18:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vuze

      =Le Campus France Madagascar pourrait etre complice de ce laxisme d’envoi des étudiants pseudo-boursiers,en France=
      =Qu"on détermine sa responsabilité dans cette "GABGIE" des bourses extérierures,en particuliers pour la FRANCE..
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 19 septembre 2013 à 19:27 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      basile pouvez-vous nous donner comment êtes vous arrivé dans ce pays ?

    • 22 septembre 2013 à 02:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à hrrys

      - Je suis arrivé dans ce Pays,la France,parce que j’ai voulu appliquer à la lettre :"LA COOPERATION MILITAIRE SIGNEE EN 1960".
      Pour des raisons propres à la France,le Général De GAULLE avait modifié unilatéralement cet accord de coopération pour les ressortissants africains et Malgaches :
      - "Choisir la nationalité française pour continuer dans l’Armée Française ou retourner purement et simplement dans l’Armée Malgache".
      J’ai opté la vie civile tout en essayant d’atteindre mes propres objectifs.Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 septembre 2013 à 17:42 | vuze (#918)

    Non le Ayeayeyayeayeayeayeayeayeayeeeeeeeeeeeeeee :-)

    Comme Mt.com ne sait plus quoi publier, moi non plus je ne sais plus quoi poster :-)

    • 19 septembre 2013 à 17:58 | Jipo (#4988) répond à vuze

      ça ne change pas beaucoup de d’ habitude , et quand on ne sait pas ...

  • 19 septembre 2013 à 18:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Paraît-il,le CAMPUS FRANCE MADAGASCAR,s’est aventuré dans l’avance des paiements....... (-d’avance de quoi exactement ??-).
    Ce dernier pourrait être complice du laxisme d’envoi des étudiants Malgaches (-boursiers-),en France.
    ="Qu’il prenne entièrement la RESPONSABILITE de ces étudiants"=
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 septembre 2013 à 18:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    En cas de vacance de PDS,le Préfet de Police d’Antananarivo devrait prendre la place de l’absent,pour l’AUTORITE ADMINISTRATIVE.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 septembre 2013 à 18:53 | Radepy (#7163)

    La 1ère République de notre Père de l’Indépendance comme la France avait fait de notre Université un joyaux de l’Océan Indien ... la révolution injustifiée des étudiants ainsi que la Transition entre 1972 et 1975 ont tout bouleversé ... Qu’on se le dise ! La pression politique de nos leaders nationalistes et communistes ...

    • 19 septembre 2013 à 19:17 | Paulo Il leone (#6618) répond à Radepy

      La vérité dérange ! Vous allez vous faire lyncher par les hérauts du politiquement correct !

    • 19 septembre 2013 à 19:45 | tsimahafotsy (#6734) répond à Radepy

      Votre père de l’Indépendance n’était qu’une marionnette de Foccart Françafique , et le mouvement étudiant de mai 72 était fondé et justifié. Nous avons été cocufiés par Stalineratsiraka et ses sbires ! Ce sont eux qui ont enclenché la machine infernale de la malgachisation irréfléchie et des nationalisations staliniennes sans aucune concertation avec le peuple malgache sur ses aspirations et ses affinités culturelles !

    • 21 septembre 2013 à 19:33 | zanadralambo (#7305) répond à Radepy

      C’est vrai qu’Ankatso était un joyau ! Prétendre le contraire serait tout simplement mentir. Des étudiants venus des 4 coins d’Afrique venaient, d’ailleurs, y faire leur cursus.
      C’est l’enseignement, en général, à Mada qui était d’une excellente facture. Nombre d’entre nous qui polluons ce forum en sont issus…et en sont le témoignage vivant.

  • 19 septembre 2013 à 19:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Lettre ouverte à ="Campus France Madagascar"=

    ="une bourse sur critères sociaux,versée sur dix mois,cumulable avec un emploi,qui exonère des frais d’inscription universitaire,ouvre droit à la sécurité sociale et à divers réductions,notamment dans les transports,==EN CONTREPARTIE D’UNE PRESENCE AUX EXAMENS et TRAVAUX DIRIGES"=
    Paraît-il,vous avez fait des avances de paiements,en QUOI ???exactement pour ces boursiers Malagache.

    Depuis 2009/2010,une accélération des faux-étudiants boursiers.
    ILS SONT ETUDIANTS par leur bourse.

    L’université face à un flux des "faux-étudiants -boursiers".
    Le 27/05/2013
    L’examen de sociologie a commencé,il y a moins d’une demi_heure.Par deux ou trois,en un flot continu,des étudiants quittent déjà l’amphithéatre 4 de l’université.
    Copie blanche rendue.
    ILS NE SONT VENUS QUE POUR SIGNER LA FEUILLE DE PRESE ?NCE et CONTINUER A BENEFICIER DE LEUR BOURSE.
    - "Nous,direct,on signe,on s’en va".Ici,on est payé à rien foutre".
    - "On a une bourse,on travaille partout,au noir,on s’en tire avec 1500 euros facile".

    LA BOURSE ????
    Ce n’est pas les parents qui vont nous donner 400 euros par mois.quatre cents euros,ça aide à tenir ;

    ==A 22 ans,il n’a d’étudiant que la bourse==
    La Directrice du département de sociologie s’extrait de l’amphithéatre avec,en main :
    - une pile de 84 copies blanches pour 161 étudiants inscrits à l’épreuve.
    En droit :
    - une soixantaine de copies vieges sur 300 distribuées.
    En Administration Economique et Sociale (-AES-) :
    - une vingtaine de copies blanches sur 80.

    Ces faux-étudiants-boursiers existent depuis toujours mais une accélération depuis 2009/2010.

    Etes-vous :
    - RESPONSABLE
    - et/ou
    - COMPLICE
    de ce gonflement des 400 -étudiants boursiers de Madagascar,en 2012/2013 ?

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 septembre 2013 à 23:20 | Turping (#1235)

    Ce n’est pas étonnant quand on parle de la bourse malgache pour envoyer les étudiants qui le méritent.
    Parler de bourse est un sujet budgétivore quand on est dans cette situation de transition où rien n’est concrète sans loi ni foi .
    La malgachisation à 100% de l’enseignement par l’ère Ratsirakaiste,le mégalomane était une erreur depuis son accès au pouvoir car le monde culturel demande l’apprentissage du français ,de l’anglais ,l’allemand ,l’espagnol,l’italien ,etc...voir même l’arabe et le chinois dans la mondialisation actuelle pour l’ouverture d’un pays sans rejeter les valeurs ancestrales.
    Les échanges entre les pays ne sont pas à proscrire à condition de tirer réciproquement les avantages et les intérêts économiques.
    Pour les étudiants malgaches qui veulent étudier à l’étranger ,les choses ne sont pas faciles car cela demande de l’intégrité ,des sacrifices et aussi les temps d’adaptation.
    Le passage du Lycée à l’Université n’est pas toujours une chose facile même si on le bac avec mention très bien car il faudrait s’adapter très vite voir même anticiper sur les programmes pour réussir.
    Même en France ,en 30 à 40 % des étudiants de la première année sont toujours contraints à changer de filière car ils ne sont pas adaptés au changement brusque pour le passage du Lycée à l’Université pour les boursiers ou les non boursiers .
    Une année universitaire est très coûteuse et cela demande du sacrifice énorme si on a vraiment l’ambition et l’idée de ce que’on veut faire.
    Parfois l’échec avec beaucoup de persévérance est toujours payant même en changeant de filière l’année d’après .Le but c’est d’y arriver ,les expériences que j’ai vécues en faisant les petits boulots à côté.
    Le conseil que je donne ,c’est de finir le premier cycle universitaire à Madagascar puis faire la spécialisation en France ,en Grande Bretagne ,USA,etc....car le premier cycle universitaire est un véritable bourreau afin de décrocher la Licence ,le système LMD.
    J’ai ma fille qui a fait toutes ses études en France depuis la maternelle.
    Même en obtenant la mention bien au brevet ,assez bien au bac ,rien n’est gagné à l’avance sans anticiper.
    Bachelière cette année ,boursière en obtenant juste le minimum ,je lui ai conseillé déjà de travailler pendant les vacances d’été ,d’anticiper au programme avant même que les cours commencent dans une filière "Droit -économie" de l’Université de Toulouse Capitole ,Université très réputée.
    Des étudiants qui enchaînent les petits boulots en 1ère année universitaire ,voir la 2ème année ...ont subi toujours des échecs surtout s’ils sont étrangers .
    Les malgaches vivants en France depuis longtemps n’ont pas les mêmes chances d’adaptation que ceux qui viennent directement de Madagascar car ils mettent du temps pour s’adapter même s’ils arriveront à s’en sortir.
    Quant aux coopérants français ,allemand ,américain .....qui veulent enseigner à Madagascar,où est le problème s’il y a les accords bilatéraux entre deux pays à pour régler le problème et la situation !

    • 19 septembre 2013 à 23:25 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rectification : On a le bac ....entre 30 à 40%...

    • 20 septembre 2013 à 09:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Un article très intéressant.
      Oublions la "MALGACHISATION" à outrance pour pouvoir discuter sérieusement.
      Oui,j’étais présent,en France et à Madagascar durant cette période de "Malgachisation" et =="METTRE TOUT SUR LE DOS du Président-Amiral Didier RATSIRAKA n’est pas convenable ,pour Moi Basile RAMAHEFARISOA-1943.

      ="NOUS SOMMES, TOUS, RESPONSABLES".Point barre !
      - "En particuliers les "SOIXANTE-HUITARDS MALGACHES de la Sorbonne" rentrés au Pays...pour "CHANGER" ???
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmai.com

    • 21 septembre 2013 à 19:46 | zanadralambo (#7305) répond à Turping

      Bonjour, turping. Je suis tombé sur votre post après avoir mis le mien, auquel je vous renvoie. En gros, comme d’hab, à mon plus grand plaisir, nous partageons la même analyse.
      Comme vous, moi aussi, j’ai vécu de petits boulots. Il fut même une époque où je travaillais comme manutentionnaire. Je trimais tout simplement de 5 h à 17 h, tous les jours. A peine rentré, je m’attaquais à mon mémoire...pour me recoucher vers 1h. Je ne mangeais pas toujours à mes fins, les sorties nocturnes et du week-end, je n’en ai pas souvenir...
      Il est vrai qu’étudier en France, quand on venait à ses propres frais, c’était galère pour réussir.
      Je ne connais pas trop la situation des étudiants d’aujourd’hui. Avec les problèmes de papier, elle ne doit pas être évidente tous les jours...

    • 21 septembre 2013 à 19:47 | zanadralambo (#7305) répond à zanadralambo

      Rectif : je ne mangeais pas toujours à ma faim.

    • 21 septembre 2013 à 19:51 | zanadralambo (#7305) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      M..., mais vous êtes aveugle et sourd !!!!!!!!!!!
      Trouver des excuses à cet assassin, le premier responsable de ce gouffre où notre pays est tombé, c’est du cynisme. Vous insultez la mémoire des milliers de compatriotes tombés sous les coups bas du régime mafieux que votre mentor nous a imposé pendant 2 décennies.
      Fermez-la, une fois pour toutes, pitié pour vos cheveux blancs !!!!!!!!

  • 20 septembre 2013 à 11:56 | walmad (#4763)

    Effectivement les bourses à l’étranger pour les étudiant(e)s malgaches pose problème-(s) car la majorité des ces étudiants ne reviennent pas à Madagascar après avoir obtenus leur diplôme.

    Il serait bien que ces ex étudiants REMBOURSENT les frais, qui ont été mis à leur disposition durant leurs études, engagés par l’Etat Malgache . Aussi il serait bon de prévoir des sanctions financières et/ou administratives envers ceux-ci et celles-ci.

    Bien entendu ces sanctions seraient rétro-actives (30 ans ....?)

    • 20 septembre 2013 à 12:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à walmad

      bourse=engagement envers l’Etat.
      Du temps de feu Marcel RAZANAMASY,j’avais propposé de ==CONFISQUER/VENTE AUX ENCHERES== les biens des parents si les enfants boursiers ne rentrent pas au Pays ;
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 20 septembre 2013 à 18:16 | lanja (#4980) répond à walmad

      On n’arrête pas de découvrir tout et n’importe quoi sur ce forum, ces étudiants sont obligés de rentrer et travailler pour l’état SI L’ETAT A BESOIN DE LEUR SERVICE , SI L’ ETAT PEUT LES RECRUTER , savez vous combien de ces boursiers sont au chômage ? arrêtons les délires svp,

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS