Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 5 juillet 2020
Antananarivo | 00h07
 

Libre expression

Quelques heures avec... Benja Andriamihanta

« La force de la prise de conscience de la valeur des votes et des libertés… »

jeudi 23 février 2012

Une rencontre discussion à bâton rompu avec l’expert juridique de la mouvance Ravalomanana, Benja Andriamihanta permet d’appréhender l’esprit qui anime la mouvance et de lire les événements mais aussi de suivre l’actualité nationale d’une autre manière. D’emblée notre interlocuteur plante le contexte réel dans lequel tout évolue.

Depuis la fin des années 80 l’ambiance générale est à la négation des pouvoirs gérontocratiques (chute du mur de Berlin, principes de la Baule…). Les années 90 sont jalonnées de mouvements de contestation des pouvoirs autoritaires tant en Afrique qu’à Madagascar où il a été remarqué l’émergence de toutes sortes de groupements et regroupements tel le GVTD, ou encore les « Hery Velona » ; ce fut l’époque des « majorités à géométrie variable » dont les principaux acteurs sont aujourd’hui encore au sein ou dans le giron du pouvoir, entre autres, Marson Evariste, Norbert Lala Ratsirahonana, Andriamanjato Richard, Daniel Ramaromisa…

Benja Andriamihanta note en passant que ce grand mouvement est propre à l’Afrique francophone, anciennement colonisée par la France qui, contrairement au Royaume Uni, autre grand pays anciennement colonisateur, connaît depuis toujours des problèmes récurrents avec l’immigration de ses anciens sujets coloniaux. La France ne peut vivre sans ses anciennes colonies dit-il. Notre interlocuteur n’a pu s’empêcher de s’insurger contre ceux qui se réfugient dans la double nationalité malgache et française et qui clament le respect du « soatoavina malagasy » pour faire valoir leur patriotisme, se posant en donneurs de leçons alors même qu’ils n’ont pas l’honnêteté et l’audace de défendre cette patrie contre l’offensive insidieuse et pernicieuse des anciens colonisateurs, très pointilleux dans l’octroi de la nationalité française ; mais surtout qu’ils ne veulent pas se défaire des « privilèges » que leur procure la citoyenneté française. Ceux-là sont attachés à des privilèges matériels par des liens de subordination avec leur nouvelle patrie. Mayotte déclare-t-il, a été vendue en son temps aux Français par des princes malgaches.

En tout cas, pour Benja Andriamihanta, la crise de 2001-2002 est l’aboutissement logique d’un vaste mouvement de contestation contre des dictatures et surtout de prise de conscience des électeurs de la valeur de leur vote. Ils refusent le vol de leur vote et s’organisent dans des comités de défense des voix ou des choix du peuple (KMSB ou Kômity Miaro ny Safidim-Bahoaka) qui ont essaimé partout dans l’île jusque dans les communes les plus reculées. Pour la première fois, un vrai opposant, en l’occurrence Marc Ravalomanana, a pu battre aux urnes un concurrent en exercice des fonctions de chef d’Etat. Et malgré les manœuvres judiciaires, les électeurs ont réussi à imposer leur choix. C’est fort de cette valeur de leur vote, que depuis 2006 puis 2009 jusqu’à ce jour, des citoyens dénoncent et se révoltent contre le vol de leur vote.

Expliquant la persistance des manifestations de chez Magro et d’ailleurs, l’expert juridique Benja Andriamihanta est catégorique : le coup d’État de 2009 est sur le plan constitutionnel un vol des votes des électeurs. Il dit ceci : « la prise de conscience de 2001 sur la valeur du droit de vote constitue un élément fondamental de la prise de conscience citoyenne pour rejeter Andry Rajoelina qui est considéré comme un putschiste ayant violé ce droit et donc ayant insulté ces citoyens ; du coup même ceux qui n’ont pas voté pour Marc Ravalomanana mais qui sont respectueux de la démocratie, s’identifient à celui-ci et deviennent même sympathisants ».

À notre question sur la remise des pleins pouvoirs à un groupe de militaires les plus haut gradés, Benja Andriamihanta évoque la déliquescence au sein du pouvoir qui a fait constater une situation d’exception. Il évoque aussi une proposition de résolution de crise déposée le 9 mars auprès de la Haute cour constitutionnelle par Hajo Andrianainarivelo, Ny Hasina Andriamanjato et Nadine Ramaroson. Cette proposition peut se résumer en la cession du pouvoir à Andry Rajoelina parallèlement à la dissolution du gouvernement, de l’Assemblée nationale et du Sénat. Seuls deux corps institutionnels étaient apparemment libres à l’époque, soutient-il, à savoir, la Magistrature et l’Armée ; l’acte de remise des pleins pouvoirs à l’Armée était, selon lui, un acte républicain.

Le juriste a saisi l’occasion pour revenir sur la France. À son avis, la France n’a jamais pardonné aux trois anciens présidents de la République d’avoir exposé les intérêts français aux offensives d’autres puissances étrangères. La FrançAfrique dit-il n’a jamais digéré la nationalisation de la base de Diégo Suarez, l’audace de quitter la Zone Franc, ou la nationalisation des grandes sociétés coloniales françaises (Marseillaise, Lyonnaise…) ; quoi qu’on dise, poursuit-il, le Pr. Albert Zafy lui non plus n’est pas en odeur de sainteté avec les intérêts français. Selon Benja Andriamihanta, les trois anciens présidents sont perçus et considérés comme francophobes. Il affirme toutefois que la France est en train de se voiler la face car elle est en train de péricliter et a échoué dans sa politique notamment à Madagascar et dans la région de l’Afrique australe. Le coup d’État de 2009 n’a pas réussi, explique-t-il, sinon le pays n’en serait pas là car les citoyens électeurs sont demeurés attachés à la valeur de leur vote et de leur liberté.

N’est pas kamikaze qui veut !

Abordant les événements du 7 février 2009, Benja Andriamihanta ne s’est pas dérobé et entame tout de suite la question de l’amnistie. Surprenant quelque peu par sa franchise, il est allé droit dans le tas en déclarant après avoir mis le sujet dans son contexte, qu’on ne doit pas jouer sur le souvenir macabre des gens pour des raisons bassement politiques, car il faut avouer que les individus qui étaient partis assaillir Ambohitsorohitra le 7 février 2009 étaient des adultes vaccinés et responsables. Benja Andriamihanta ne veut pas admettre de liens entre le concept d’amnistie et celui de suicide ou de tuerie car de tout temps et partout ailleurs, et dans le cas de Madagascar depuis Andrianampoinimerina précisément, s’en prendre au palais est un crime capital – le 3e crime capital (manani-dapa). À son avis, on ne peut associer d’une manière ou d’une autre des suicidaires et cette question d’amnistie. Et contrairement à Bachar El Assad, il n’y a pas eu de tirs dans le tas, à preuves, les séquences vidéos de France 24. Et puis poursuit-il, lors de ces marches sur le palais d’État, très rare sont les dirigeants politiques qui y ont laissé leur vie. Didier Ratsiraka a pris ses responsabilités devant la blessure de Monja Jaona. Dans tous les cas, cet expert juridique de la mouvance Ravalomanana appelle les politiciens à ne pas abêtir le peuple par de la propagande politique malsaine car ce n’était ni plus ni moins qu’un complot politique pour organiser un coup d’État qui a été appuyé par quelques armes. Donc discourir partout que les manifestants d’Ambohitsorohitra étaient innocents, c’est de la mauvaise foi ; et notre interlocuteur relate la présence depuis la place du 13 mai de nombreux individus armés de kalachnikov et autres catégories de fusils. Quand on joue les kamikaze, il faut assumer, déplore-t-il.

Benja Andriamihanta reconnaît qu’amnistie signifie amnésie. Il ne conçoit cependant pas une amnistie comme une autorisation pour exclure des potentiels candidats et éliminer des adversaires. Il s’interroge d’ailleurs si on peut concevoir d’abord un procès pour tentative de prise de palais d’État quand on songe à l’amnistie et à amnistier les faits ? En outre, en expert juridique, Benja Andriamihanta regrette que l’on ait condamné les gens avant de les avoir jugés – allusion à Marc Ravalomanana que les dirigeants de la place 13 mai avaient déjà condamné bien avant un quelconque procès. Et notre interlocuteur fait constater que si une partie de la population que l’on qualifie de silencieuse se tait, c’est parce qu’elle est terrorisée par les armes.

En tant que juriste, Benja Andriamihanta réclame une justice impartiale et indépendante. Christine Razanamahasoa avait déjà condamné Marc Ravalomanana sur la place du 13 mai avant même qu’il y eut procès réaffirme-t-il. Une fois ministre de la Justice, elle a changé tous les responsables pour pouvoir organiser la répression, se comportant alors en juge et partie. Et pour démontrer l’aberration ou le ridicule de certains procès, notre homme relève le verdict prononcé qui condamne le remblais d’Andohatapenaka et qui en même temps ordonne la remise des pièces comptables au tribunal ; est-ce à dire que le jugement n’est pas fondé sur des pièces à fournir ? Il en est de même, poursuit-il, lors du procès contre le massacre d’Ambohijatovo : l’auteur principal désigné est Ralitera Andrianandraina et consorts, mais cet auteur principal est acquitté tandis que le complice Marc Ravalomanana est condamné. En tout cas, c’est renversant pour le commun des justiciables.

Recueilli par Ben

52 commentaires

Vos commentaires

  • 23 février 2012 à 09:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    A force de faire la mauvaise foie on oublie ou on voudrait ignorer la JURISPRUDENCE.

    • 23 février 2012 à 10:58 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ce n’est qu’un ocean de MALHONNETTETE INTELLECTUELLE

      IL s’agit d’ecrire l’HISTOIRE du fond de sa marmite et voir midi à sa porte !

      L’immobilisme/pauvreté ambiante malgache vient aussi de ce verrouillage ou ce travestissement systematique de la VERITE par ces pseudo_intellecteuls gasigasy !

    • 23 février 2012 à 12:00 | Tojo (#6209) répond à Boris BEKAMISY

      Boris Bekamisy a tout dit. Voilà un genre de "juriste" de pacotille à diarhée verbale qui ne mérite, finalement, que ce qui lui arrive et ce qui arrive à son Patron. Car laisser un homme come ça, diriger un pays, il n’est pas étonnant si la République de Madagascar se transforme en "bascours de Magro".
      PITOYABLE !

      N’existe-il pas une loi à Madagascar qui sanctionne le "révisionnisme" ?

      Mais si MT publie ce genre de âneries, c’est qu’au fond, il y adhère. Triste sort !

    • 23 février 2012 à 12:15 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Tojo

      C’est pire que PITOYABLE Tojo

      Et....à voir un peu la NATURE de la premiere PHOTO que ce Monsieur de Benja MACHIN a livré au journaliste pour illustrer ses GROSSIERETES INTELLECTUELLES ....on peut vite deduire la MENTALITE LEMENTABLE des pseudo_intellos gasigasy pro_ravalomanana !

      ça rime en quoi ce pitoyable photo ....quel message ....l’INTELLECTUEL voulait-il nous transmettre à travers cette photo d’un mpiandryomby ou mpitarikaposy qui apprend à se tenir sur un canapé.......

      Voilà les basses mentalité des PRO-RAVALO dans sa splendeur et sa nudité !

    • 23 février 2012 à 15:39 | Soatoavo (#5479) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Hoy Andrianapoinimerina :”Natao hivarotany ny kamboty sy ny malahelo ny tsena” (jereo : T.A.II- Pejy 868). “Raha misy mangalatra an-tsena ka azo, mangaron-dapa izany, dia vonoina ho faty ao anaty tsena ho hita ny vahoaka fa mangaron-dapa” (jereo : T.A.II- Pejy 868)°.
      Anisan’ny heloka roa ambin’ny folo mahafaty ny mangaron-dapa, ka ny mpangalatra an-tsena dia mitovy heloka amin’ny mangaron-dapa. Ary mandrak’androany dia mbola notohizin’ny olona maro be ny mamono mpangalatra imason’ny vahoaka, indrindra eto an-drenivohitra. Aza tratrany ihany ianao ry mpangalatra... Tsy ho ela dia ho avy ny anjara ny mpangaron-dapa…

    • 23 février 2012 à 16:32 | vuze (#918) répond à Boris BEKAMISY

      C’est vrai que la photo sur le canapé est d’un ridicule énorme avec la cravate assortie au divan... :-)

      La seule chose digne d’être débattue dans cet article est en effet cette photo car le reste est un vide sidéral..

    • 23 février 2012 à 16:50 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à vuze

      Ce qui est à vomir chez ce Benja Nanard aussi VUZE ....

      - c’est quand une personnalité d’une telle mentalité nauséabonde pareille se permet de parler d’un sujet relatif à une .....prise de conscience , ou de la... Valeur alors qu’il ne prend meme pas conscience de la NAIVETE de SA DEMARCHE DE COMMUNICATION (la photo honnie ) et sa GROSSIERETE INTELLECTUELLE ( sa vacuité cognitive etalée à la face du monde)

      c’est sùr qu’on espere pas grand chose de ce type d’EDUCATION pour sortir de Madagascar du trou où l’a mis RAVALO !

    • 23 février 2012 à 17:18 | vuze (#918) répond à Boris BEKAMISY

      Je vais être franc avec vous...

      Quand j’ai vu les mots "expert", "mouvance", "Ra..voleur" en début de paragraphe, je n’ai pas eu le courage de continuer... MT.com aime bien les experts de tout et de rien...

    • 24 février 2012 à 03:37 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à Boris BEKAMISY

      Trés surprenant un "intello" de cette envergure qui ne se manifeste que 3 ans après ...

      D’où vient ce joker de Ravalomanana ?

      N’empêche il dit tout mais dans un cafouillis pas possible. De la France (essentiellement), des ex-présidents, etc ...
      De tout sauf l’essentiel.

      Question juriste, M/car est largement pourvu dont les Ranjeva, Ratsirahonana et autres ... mais c’est pas adéquat à la réalité et ne répond pas aux attentes du Vahoaka.

      Trop de blabla comme au temps de Socrate, Platon...

      Ce qui est clair, pour le moment, la Feuille de route est laissée de coté...
      Est-ce raisonnable ?

      Quelque part la HAT a raison vu que :
      - M/car et les Malagasy ont leurs spécificités et identité que la Communauté internationale n’en ont pas tenu compte,
      - la politique et le pouvoir de M/car ne peuvent pas se concevoir hors de M/car et sans les Malagasy.

      Tout doit se décider sur le territoire de M/car avec la volonté de son Peuple et nulle part ailleurs.

      C’est clair, simple et pratique.

      "Les vais-faux éxilés" peuvent rentrer au pays sans ameuter toute la Communauté internationale...
      L’A.F.P. ne parlent rien de la situation politique à M/car ...

      Je veux interpeller, tout simplement, tout le monde que le cas M/car ne concerne que les Malagasy ... et encore !!!

      Ratsiraka l’a quitté ...
      Ravalomanana, idem ...

      Et ils ont quitté M/car de leur propre gré...(peut-être sans autorisation ....!!! Ratsiraka n’a aucun problème en France, mais Ravalomanana ...?!?! ...).

      J’aimerai bien que ce nouveau (ou dernier) expert juridique de Ravalomanana propose une solution de sortie de crise objective.
      Une solution courte, concise et concrète.

      Misaotra tompoko !

  • 23 février 2012 à 10:46 | che taranaka (#99)

    "Mayotte déclare-t-il, a été vendue en son temps aux Français par des princes malgaches" Mr Benja

    les princes républicains Tsiranana,Ratsiraka,RAVALOMANANA...TGV ..ont vendu MADAGASCAR...
    seul le PROF ZAFY un homme démocrate et républicain résiste à l’enrichissement personnel grâce à la politique...bien sûr il a une HAUTE IDEE DE SA PATRIE....!

    à vous lire Mr Beja..vous ne vous intéressez pas aux PRIVILEGES..kabary ambon’ny vavahady...n’est-ce pas....!?

    Votre patron RAVALOMANANA peut avoir des multiples nationalités les DOLLARS (volés au peuple malagasy qui n’est pas ses sujets)sont faits pour çà...!!

    que TGV qui vend son pays aux français est un fait..votre discours fallacieux en est un autre..la GUERRE CIVILE dans ce pays c’est des gens comme vous et christine qui vont la déclencher.....!

    AYEZ LA GENTILLESSE DE LAISSER CE PAYS AUX MALAGASY..les anglo-saxons sont aussi des CONQUISTADORS comme les autres et vous l’avez bien décrit..!MARSEILLAISE,LYONNAISE..BOLLORE,TOTAL,AREVA..Henri FRAISE..600 AUTRES ENTREPRISES DU CAC40...!mais SHERRIT,RIO TINTO..WISCO....

    • 23 février 2012 à 20:14 | Razafindra8 (#6485) répond à che taranaka

      Ka tsy mahay teny anglis koa nge ny ankabeazan ny mpomba ra8 sy ny ol mpanaratsy fahatany ny mpanjanaka fa nisy fotôna tam robert mongabe namotika ny fireneny de niteny sy nanaratsy ny anglis no nataony betsaka ka n a nbbc aza tsy navelany nadhea !!! mitapimaso zany zareo e !

  • 23 février 2012 à 11:03 | kakilay (#2022)

    Et ne jamais oublier
    que le vote n’est pas
    un chèque blanc
    qui ouvre la porte...
    à n’importe quoi...
    aux élus !

  • 23 février 2012 à 11:35 | GasyRay Gasy Reny (#2021)

    MT ne poste que des article émanant des gens pro Ra8. Qui a dit que la prise de pouvoir par Ra8 en 2002 était une aspiration du peuple ? Car si c’était vraiment cela, Ra8 n’avait pas à payer des mercenaires (zanadambo) pour atteindre son ambition. Il s’est fait même intronisé par 2 fois à Mahamasina, le pauvre, pour avoir un peu plus de poids peut-être !
    Alors ne parlez du peuple que quand cela vous arrange Monsieur l’Expert de Ra8. Si 2002 était une aspiration du peuple , 2009 l’est aussi car l’objectif comme pour l’un et pour l’autre était je pense de destituer un Président dictateur, par un moyen extraconstitutionnel j’avoue, seul recours valable que peuple le puisse prendre quand on piétine ses droits.
    J’aimerai voir dans cette même rubrique des entretiens avec un Expert de Ratsiraka, de Zafy et de Rajoelina pour évaluer la neutralité de MT

    • 23 février 2012 à 12:26 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à GasyRay Gasy Reny

      La NEUTRALITE ou la PARTIALITE pour un outil privé comme mt.com est un CHOIX GasirayGasireny !

      il n’y a rien à s’emouvoir outre mesure si mt.com ne fait defiler ici que des pro-exilés-voleurs-assassins !

      Mais n’empeche que certains PRINCIPES evoqués la haut par TOJO devraient quand meme baliser certaine publication.....

  • 23 février 2012 à 13:11 | Rivohanitra (#142)

    Quand TOJO parle de révisionnisme, il a tout dit.

    Quel aspect juridique du problème malgache a été traité par ce pseudo-juriste , valet et mpanompo de Ravalomanjaka ? Un véritable "chien de garde" dans le langage technique.

    Ce type d’intervention marque la volonté de certains malgaches à la division, à la guerre civile !

    Il y a parfois des propos totalement fascistes tenus sur ce site qui doivent engager MT.com

    Cette notion de militants suicidaires, développée par M. Benja Andriamihanta et colportée depuis un certain temps partout par les ZANAKIDADA , donne donc une base juridique et légale à celui qui était au pouvoir de tirer sur une foule pacifique ? Et ça se dit juriste ?

    MA CONCLUSION
    ==============

    Puisqu’on a peur du suicide généralisé d’un peuple qui aspire à un peu de confort et à sortir de la misère, enfermons Benja Andriamihanta, faisons qu’il soit hors d’état de nuire. Il dit n’importe quoi et ce chiffon est publié par MT. Tany tsy misy fanjakana marina ka ny adala no manao philosophie.

    • 23 février 2012 à 13:30 | kakilay (#2022) répond à Rivohanitra

      "Puisqu’on a peur du suicide généralisé d’un peuple qui aspire à un peu de confort et à sortir de la misère, enfermons Benja Andriamihanta, faisons qu’il soit hors d’état de nuire. Il dit n’importe quoi et ce chiffon est publié par MT. Tany tsy misy fanjakana marina ka ny adala no manao philosophie."

      ...et que ne subsiste en ce pays
      que les héritiers spirituels de Rivohanitra :
      Et ce jour-là,
      personne ne pourra plus dire :
      le dictateur, c’est Rivohanitra !

      Et voulez nous convaincre
      que la démocratie :
      c’est VOUS ?

    • 23 février 2012 à 14:52 | Rivohanitra (#142) répond à kakilay

      « Une source auprès des forces de l’ordre a fait savoir que l’un des GP2 (Ndlr : Gendarme principal de seconde classe), placé sous mandat de dépôt après déferrement au parquet, s’était entretenu au téléphone, le 3 février dernier, avec l’ancien chef d’Etat malgache Marc Ravalomanana, autrement dit quelques jours avant la date prévue pour l’attentat contre le PHAT Andry Rajoelina et quelques hauts responsables des Forces armées. Selon les précisions apportées par notre source : « lorsque le GP2 avait été interpellé, il a été découvert, dans l’historique des appels de son cellulaire, un numéro étranger commençant par le 002782….. Après vérification, il s’agissait du numéro de l’ancien Président Marc Ravalomanana ».
      Source : MADAGATE

    • 23 février 2012 à 15:31 | gasypatriot (#5253) répond à Rivohanitra

      Ouvre tes yeux au lieu de gober tout ce que ces fozas racontent.
      Lus sur Expressmada :
      "Coïncidence ou hasard de calendrier, des présumées attaques interviennent contre Andry Rajoelina au moment où la Transition se trouve à la croisée des chemins. Sa voiture avait essuyé un tir au moment du Sommet de Maputo II, le 19 décembre 2009. Un engin avait explosé sous son véhicule le 3 mars 2010, une semaine avant la cérémonie de paraphe de la Feuille de route. Puis un incident est annoncé concernant son vol qui devait le conduire en Zambie pour rencontrer le Président zambien, Rupiah Banda, le 28 avril 2011, dans le cadre d’une politique de lobbying avant la réunion des dirigeants de la Communauté de développement d’Afrique australe sur le dossier Mada­gascar."
      T’étais pas à Mada ou quoi ? T’es pas au courant de toutes ces histoires de pseudo-atentats et de tous ces soit-disant aveux ??
      Na i Rivohanitra mahazo tombotsoa manokana @zao fanapotehana firenena izao de manao ny asany famafazan-dainga na izy amin’ny lava-bo.dy no misaina.

    • 23 février 2012 à 16:00 | Rivohanitra (#142) répond à gasypatriot

      M. Benja Andriamihanta , "chien de garde" rapproché de Ravalomanana et les ZANAKIDADA qui interviennent inlassablement sur ce forum piqués à vif par les mouches tsétsé d’Afrique du Sud font preuve d’une forme de vulgarité et d’une véritable intolérance : les mots, le ton, les grossièretés multiples, le tutoiement imprudent.
      Visiblement, avant que Boris Bekamis ne s’en mêle, je peux dorénavant affirmer que nous n’avons pas gardé les vaches ensemble pour permettre une telle approche.

      De plus on change facilement de pseudo pour mieux attaquer sans aucune forme d’analyse ni d’intelligence.

      Je pose la question au web-master de MT : les insultes sont donc tolérées quand c’est le fait des ZANAKIDADA ?

      Il y a une étude à faire sur la sociologie de ces personnes dont le ton qui n’admet pas de réplique traverse le forum comme une langue de vipère. C’est sans doute le résultat d’une très bonne éducation. Et c’est aussi sans doute pour cela et pas uniquement à cause des impérialistes étrangers que ce pays va très mal !!!

    • 23 février 2012 à 16:28 | kakilay (#2022) répond à Rivohanitra

      si le PT était l’ange
      qui ne ment jamais
      respectueux de sa parole
      mais en plus l’éternel victime
      d’un démon nommé Ra8 :
      depuis longtemps j’aurais été de son côté.

      Et pourtant...

      Pourquoi ?

    • 23 février 2012 à 16:35 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à kakilay

      Encore KAKI et ses hypotheses ...sans tete ni queue ! juste pour avoir ...une gaule ...un peu ..molle dans le meninge !

      pour nous dire qu’il n’ y a pas que chez JOB à Mahazoarivo que ça tourne rond.... du coté de Magro aussi !

    • 23 février 2012 à 16:38 | vuze (#918) répond à Rivohanitra

      Non non, il y’a bien un modérateur sur MT.com... C’est Ndimby ! Mais là je crois qu’il est en vacances...

      Les rares fois où les modérateurs interviennent c’est pour sanctionner ceux qui font trop de pub répétitive pour un forum ou un blog...

      Mais attention, lorsqu’il s’agit d’un pro-voleur qui nous bassine pendant plus d’une semaine avec un lien menant à une pétition pour le retour du voleur dans tous les articles, il est toléré !!!

    • 23 février 2012 à 16:54 | kakilay (#2022) répond à Boris BEKAMISY

      Quand on a rien à dire,
      et s’il n’en reste plus qu’une :
      cette phrase tournera,
      autour de la branlette...
      et plus si affinité.

      L’ultime
      du travail intellectuel :
      Du côté de Bekamisy
      et ceux qui ont plein la bouche...
      qui parle la bouche... pleine :
      de-je-ne-sais-quoi ...

    • 23 février 2012 à 17:09 | gasypatriot (#5253) répond à Rivohanitra

      Ca m’étonne qu’un foza soit choqué par la "vulgarité".
      Tu oses me parler de vulgarité après ce que tes semblables ont fait à mon pays, hypocrite ?
      L’histoire retiendra à tout jamais que les foza ont emmené des pauvres gens à l’abattoir le 26/01 et 07/02 2009 pour pouvoir assouvir leurs basses besognes. Ils ont ensuite tué indirectement des dizaines de milliers de gens en leur enlevant leur travail sans proposer en échange (AGOA). Ils ont foulé par terre le droit de vote à plusieurs millions de malagasy (je sais pas si tu connais l’importance de ce droit) en faisant un coup d’Etat militaire. Ils assassinent (à petit feu) mon beau pays en détruisant sa légendaire nature : l’exploitation des bois de rose... La liste est longue.
      De inona no idiran’ny fiandrasana omby amzany ?

    • 23 février 2012 à 17:11 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à kakilay

      de la branlette ....et il faut etre plein d’imagination et intelligent comme KAKI pour y... ajouter le sujet de la bouche pleine ! quelle surprise.. je m’y attendais pas !

      Voilà la photo de kaki, la photo du jour après celui de Benja Navet Nanard... !

    • 23 février 2012 à 17:14 | kakilay (#2022) répond à Boris BEKAMISY

      Ne vous en prenez...
      qu’à votre imagination...
      et votre brouillon de...
      culture !
      Ou
      culture embrouillée !

    • 23 février 2012 à 17:26 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à kakilay

      de l’embrouille ....vous etes bien servi avec Benja Navet qui est justement de ...VOTRE CULTURE !

    • 23 février 2012 à 17:33 | kakilay (#2022) répond à Boris BEKAMISY

      Une association de mots...
      n’a jamais fait lieu de pensée.

      Sauf pour une culte...
      du brouillon !

    • 23 février 2012 à 19:58 | Rivohanitra (#142) répond à gasypatriot

      Je ne conteste absolument pas ce que vous reprochez au FOZA.
      Je ne suis pas FOZA et je ne soutiens nullement TGV. TGV et RA8 sont les deux faces d’une même médaille. Deux personnes avec qui vous avez sûrement beaucoup d’affinité vu votre comportement de goujat.

      Sans vergogne vous me tutoyez. Je vous redis pourtant que nous n’avons pas gardé les vaches ensemble.

      Quand on vous lit, on fait rapidement la distinction entre nous.

      Lorsque Ndimby critiquait les personnes qui faisaient leurs besoins dans les rues et ruelles de Tananarive, il s’en prenait assez rapidement à leur éducation. Soit, après prise en compte de certaines infrastructures qui manquent terriblement dans la capitale de ce pays qui apparemment est devenu votre monopole de caste "après ce qu’il a fait à mon pays" (que j’ai déjà lu et entendu ailleurs). Mais la violence et la vulgarité de votre langage sur ce forum sont d’une nature beaucoup plus grave. MT semble d’accord avec votre fantaisie plus que rare, le web-master vous laisse faire !

      Je reste étonnée par votre grande bassesse sur ce forum.

      Et je dis que MT doit prendre ses responsabilités vis-à-vis d’une aussi "haute éducation" puisqu’un éditorialiste de renommée nationale a osé qualifier toute une frange de la population malgache de sans éducation. Il faut donc commencer par nettoyer devant sa porte car la notion de "bonne ou mauvaise éducation" revêt d’un seul coup une très grande relativité vu ce que pignouf vient d’écrire contre ma personne. Ah ! ah !

    • 23 février 2012 à 20:05 | Rivohanitra (#142) répond à vuze

      Bonjour Vuze !

      Vous avez à plusieurs reprises et à juste titre réclamé l’intervention du web-master de ce site. Aucune réaction ?
      Est-ce que les vacances de Ndimby durent 12 mois sur 12 ?

      Rivohanitra.

    • 23 février 2012 à 20:08 | Rivohanitra (#142) répond à kakilay

      Quand Da Fily devient Kakilay , Zozoro est devenu Intrus.

    • 23 février 2012 à 20:16 | Razafindra8 (#6485) répond à gasypatriot

      sao de zatra manome lava..inona moa ianao miteny hafahafa be io @ faran ny resakao ??

  • 23 février 2012 à 14:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Discours intéressant,mais un peu "exhibitionniste".

    - "Vous auriez dû choisir une "position/endroit" modeste pour vous faire photographier".

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 23 février 2012 à 15:02 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Là je reviens encore pour dire que je suis tout à fait d’accord avec Monsieur Basile...sur ce photo nauséabonde du Monisieur sur le canapé qui est tout sauf ....ADAPTEE au sujet qu’il aborde !

      la photo du Monsieur en gymnastique sur le canapé n’ a rien avoir avec le photojournalisme pour illustrer le sujet ou la thematique qu’il est en train de blablater.....

      On dirait que Monsiueur Benja Randriamihanta n’avait aucune photo disponible à livrer au journaliste que ce minable cliché depourvu de signification ...INTELLECTUELLE !

      C’est symptomatique d’une certaine ....education NAUSEABONDE antananarivienne et typiquement pro_ravalomana.....

      La photo sur le canapé est en COHERENCE avec la cochonnerie intellectuelle que l’auteur a debitée....!! le moins qu’on puisse dire !

    • 23 février 2012 à 15:43 | gasypatriot (#5253) répond à Boris BEKAMISY

      Fa io sefon’ny foza lelafinao io ny vo..ny anga tsy education tananarivienne ?

    • 23 février 2012 à 16:11 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à gasypatriot

      Je ne reponds pas à cette bassesse d’esprit ..un peu gasigasy et pas du tout patriotique ! Merçi !

    • 23 février 2012 à 16:39 | gasypatriot (#5253) répond à Boris BEKAMISY

      Fanga refa miteny an’i Kamisy be de oe tsy patriotique ? Fitenin’ny olona tsisy avaly ny manao oe ambany lôtra le resaka e. Fa zany ny marina : i kamisy be manaratsy fôna ny afovoan-tany nefa milelaka an-drajoelina, ratsirahonana, hajo,sns. Ireny mantsy izao no tena tompon’ny tanàna.
      Un peu de dignité, que diable ozizy le olona ray zay :))

    • 23 février 2012 à 19:57 | Razafindra8 (#6485) répond à gasypatriot

      Vouraiment !!!!! ôtsan ny lasa gaigin ny poltik antsika menakav ??!!!!

    • 23 février 2012 à 20:00 | Razafindra8 (#6485) répond à Boris BEKAMISY

      ny maro @ pro ravol aloha de tena romotsa vô resahina ka matetik tsy hitanao ze atao fa tsy mis resahina afa tsy manaratsy ny frantsay sy ny any ivelany

  • 23 février 2012 à 20:15 | Jipo (#4988)

    Bonsoir , merci à Bekamisy d ’entretenir le " débat " qui deviendrait monotone , sans ses interventions, particulièrement instructives & constructives quand , pour ceux qui voient mal, nous sont décrites la couleur de la caravate assortie au fauteuil de l’ intéressé .
    J ’aurai juste une question pourquoi : la mouvance Ravalomanana ne fait-elle pas front uni face à la hat et aille vers les élections , meme sans la Présence de leur mentor , et laisser le peuple choisir , par les urnes ou réferendum .
    Qu ’est ce qui les empèche d ’imprimer des centaines de questionnaires et les distribuer dans toutes les communes , et que la population " monte " à tana, exprimer son souhait, si 100.000 personnes descendent dans la Rue demander au dj un referendum pour la participation ou non de Ravalomanana , croyez vous que ce dernier va faire tirer / la foule ? s ’il fait cela , il a déjà perdu !( mais trouillard comme il est ...)
    Alors qu ’est ce que qu’ ils attendent depuis 3 ans !

  • 23 février 2012 à 20:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    Selon cet expert juriste, la crise de 2001-2002 est l’aboutissement logique d’un vaste mouvement de contestation contre des dictateurs ? Quant à la prise de conscience des électeurs de la valeur de leur vote, seulement en 2001-2002 ? Et la victoire de Zafy en 92 ? Ratsiraka a été battu, il a accepté sa défaite. 97, Zafy a été battu, il a quitté le pouvoir. Pour moi, cela ressemble fort bien à une alternance au pouvoir entre ces deux hommes, n’est-ce pas ? À moins qu’il nous faille absolument une alternance au pouvoir à l’occidentale ? Même, 92-97 y ressemble diablement ! Il y a des choses qui ne sont pas encore de notre niveau comme NATION. Reconnaissons que notre pays est pauvre, notre indépendance n’a que 50 ans, et surtout, nous n’avons pas encore une classe politique digne et responsable, compétente et consciente de ses limites.
    Je ne suis pas politicien ni juriste encore moins expert à la matière, mais il est tout de même assez dérangeant d’apprendre venant d’un expert juridique qu’un certain RAVALOMANANA a gagné l’élection de 2001-2002. Oser affirmer qu’il y a eu vainqueur au 1e tour en 2002 revient à dire que les votes des partisans des autres candidats ne valaient pas grand-chose. Est-il possible de gagner une élection au 1e tour à Madagascar ? J’admire les VARAMPIANARANA mais qu’on ne me raconte surtout pas une telle bêtise :
    -  Mr. RAVALOMANANA et ses alliés auraient mieux fait d’aller au 2 e tour. Madagascar aurait pu alors faire l’économie d’une crise postélectorale.
    Tout le monde sait que 2002 a aggravé la division déjà existante au sein de notre Armée. La crise de 2002 a accentué la méfiance viscérale entre les FOKO Malgaches qui chacun de leur côté se sont dit victimes de l’attitude des autres.
    On ne peut pas affirmer ici et là si on a envie d’être pris au sérieux en supposant que le candidat RAVALOMANANA a gagné l’élection de 2002. Cela ne tient pas debout. Ou alors il nous faut expliquer et bien longtemps la clé de la victoire du camp de l’ex-président.
    J’adhère sans hésitation dans la révolte de 91, je prends ma distance avec 2002. D’autant plus que Mr. Ravalomanana a fait quelque chose que ses prédécesseurs n’ont jamais osé faire :
    -  Renvoyer en exil ses adversaires politiques, pas quelques mois, mais 9 ans. Je ne tomberai pas dans la bassesse d’esprit que l’esprit de revanche qui anime nos politiciens depuis notre indépendance, mais comment concevoir qu’un Président reconnu par la Communauté internationale peut garder en exil ses ex-adversaires politiques ? Erreur d’appréciation, une bombe politique que ses amis, les maux aimés, rejetés maladroitement ont su exploité pour lui rendre la Monnaie de sa pièce.
    Et enfin, s’en prendre aux bis nationaux ? Les bis nationaux n’ont rien inventé. C’est toujours ceux qui dénoncent un système qui sont le 1 e en profiter si on leur donnait l’occasion d’en jouir. Il n’y a pas lieu de parler des bis nationaux dans la crise qui secoue le pays.
    La chose qui frappe dans la crise malgache ce qu’on dit souvent, depuis trois ans, des choses qui ne sont pas exactes. Et dans tout cela, les citoyens ne sont pas informés. Le citoyen de base ne reçoit pas l’information qu’il doit savoir et qui devrait donc le faire réagir. Sans oublier que la majorité de notre population ne reçoit aucune nouvelle concernant le pays et quand elle en reçoit elle ne la comprend pas du tout. Parce que la crise actuelle, cette majorité des Malgaches ne la comprend pas du tout, par contre l’irresponsabilité, l’incapacité et l’incompétence de notre classe politique, elle le sait et comprend assez bien, parce qu’elle subit MANDAVANTAONA les conséquences. Ce n’est pas encore l’heure de bilan pour nos ex, mais gardons bien d’affirmer telle ou telle chose.
    La justice est une affaire des spécialistes par contre la démocratie est une affaire citoyenne. L’ex-président a été victime d’un coup d’État, mais cela n’autorisera en rien ses partisans surtout les intellectuels qui lui sont fidèles de se lancer dans des affirmations plus que hasardeuses. La 1 e victime serait d’ailleurs l’ex-président lui-même. C’était stupide ce qu’il a fait pendant 9 ans que je ne peux que condamner le régime qui empreinte la même voie.
    Je milite pour le retour de l’ex-président, que ses partisans en font autant. Il faut souhaiter qu’il rentre le plus vite possible afin qu’un DEAL politique soit possible.
    J’ai dit aussi que si, Rajoelina et Ravalomanana ne sauront pas se réconcilier, qu’ils sortent tout les deux de la feuille de route, que ceux qui sont prêts à se réconcilier nous proposent alors une sortie digne de notre NATION pour tout le monde…..Mais cela est une autre conversation.

    • 24 février 2012 à 17:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      diégo,

      Pour MOI,la chute de l’AREMA, en 2001/2002,était prévisible.L’arema a perdu le contrôle des élections à cause de leur lutte intestine,-guerre de Chignons-,même si la fraude électorale est érigée en système de maintien par les pouvoirs en place.
      RATSIRAKA a gagné en 1997,patriote et nationaliste comme il est,je lui félicite d’avoir accepté "sa" défaite en 2002,après les réunions successives de DAKAR I et DAKAR II.

      Cette fois-ci,je compte sur LUI,l’Amiral rouge Didier RATSIRAKA,d’insister sur cette dernière chance :"Une réunion au sommet des QUATRE-Andry Nirina Rajoelina,Marc Ravalomana,Didier Ratsiraka et Albert ZAFY-PLUS (+) les autres ,à Madagascar pour la relecture de la feuille de route et "concocter" un programme commun minimum pour la sortie de crise".

      De cette crise cruelle,un "héritage" objectif

      MADAGASCAR AUX MALGACHES.

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 23 février 2012 à 23:43 | iarivo (#5822)

    #
    "ou encore les « Hery Velona » ; ce fut l’époque des « majorités à géométrie variable » dont les principaux acteurs sont aujourd’hui encore au sein ou dans le giron du pouvoir, entre autres, Marson Evariste, Norbert Lala Ratsirahonana, Andriamanjato Richard, Daniel Ramaromisa…"
    #

    Enfin, quelques noms sont cités mais Benja Andriamihanta évite de mentionner que Marc Ravalomanana était aussi, bel et bien, leur poulain, leur créature !!!

    Sans la volonté des "Hery Velona" et de ceux dont une "infime" partie des noms a été cité précédemment, Marc Ravalomanana ne serait jamais (par)venus en politique et serait resté un piètre petit industriel d’une entreprise familiale insignifiante qui vivoterait comme bien d’autres !!!

    Mais voilà, pour s’opposer à Didier Ratsiraka, les "Hery Velona avait besoin d’un homme qui correspondrait à une certaine image (un jeune "merina" qui a réussit professionnellement par lui-même) et Marc Ravalomanana a été reconstruit à 100% selon cette image !!!

    Si Benja Andriamihanta a quelques choses à dire, alors qu’il déballe totalement la réalité des faits et non pas seulement ce qui l’arrange !!!

    Mais c’est déjà un bon début qu’un fidèle de la mouvance Ravalomanana vient ici déballer, malheureusement en partie seulement, l’origine des faits !!!

  • 23 février 2012 à 23:54 | iarivo (#5822)

    #
    Et notre interlocuteur fait constater que si une partie de la population que l’on qualifie de silencieuse se tait, c’est parce qu’elle est terrorisée par les armes.
    #

    Voilà encore une excuse toute faite, "...parce qu’elle est terrorisée par les armes !" pour se justifier de son incompétence (celui de la mouvance Ravalomanana) !!!

    Pourtant fin 2001-2002, la situation était bien pire que maintenant et le risque d’une guerre civile ou au sein de l’armée bien plus réel qu’actuellement !!!

    Et pourtant cela n’avait pas empêché 500 à 800 000 patriotes malagasy a descendre dans les rues prêt à affronter de keur corps les militaires et les mercenaires de Didier Ratsiraka et de ses complices !!!

    Benja Andriamihanta prendrait-il alors ses propres concitoyens pour du "moins que de la m.rde" alors que lui, il va se pavoiser, sans aucune honte ni gêne, sur un fauteuil en cuir véritable ???

  • 24 février 2012 à 17:35 | che taranaka (#99)

    Diègo,

    d’abord ....

    DEMOCRATIE

    après ..

    REPUBLIQUE...

    voilà le CADRE

    Ceux qui se sentent morveux par rapport à ce CADRE qu’ils dégagent et vous avez RAISON....!!!

    il est IMPOSSIBLE pour RAVALO et TGV de se reconcilier...vu les DEGATS OCCASIONES pour un DIFFEREND COMMERCIAL et PERSONNEL...

    Deba a épargné la vie de ZAFY quand bien même ils ne s’entendent pas...
    que Deba reste en France....quel intérêt il a encore à se mêler de cette situation nauséabonde qu’il a créée...!

    je ne crois pas du tout à un DIRECTOIRE MILITARO-CIVILde IARIVO....

    DONNEZ LE POUVOIR A ZAFY/RANJEVA..et laissons la CI et les AFRICAINS en dehors de nos querelles...

    ZAFY/RANJEVA feront une PRESIDENCE COMMUNE pour le bien des 20 millions....ORGANISER...en 2 ans maxi

    des ELECTIONS et puis aides de la CI..

    ...pour une GOUVERNANCE ELUE DEMOCRATIQUEMENT et TRES FORTE POUR REDEMARRER LE PAYS...REMETTRE DE LA DISCIPLINE ET DE L’ESPOIR....!

    • 24 février 2012 à 19:40 | iarivo (#5822) répond à che taranaka

      Une (ré)conciliation personnelle entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina est tout à fait possible et réaliste mais ce dernier n’agit pas ici en son nom propre.

      Andry Rajoelina représente le "noyau dur" ("Hery Velona") de la HAT et agit pour leur compte et sous leur directive, il n’a donc pas les mains libres et si un jour il se mettait à ne "faire qu’à sa tête", il se retrouverait rapidement dans la même position qu’Albert Zafy en 1995 ou Marc Ravalomanana en 2009.

      L’épisode de la signature (décision unilatérale d’Andry Rajoelina) de l’accord de Maputo aussitôt suivit par son reniement (suite aux pressions du "noyau dur" de la HAT) est là pour le prouver.

      - Il n’y aura donc JAMAIS de (ré)conciliation entre Marc Ravalomanana et le "noyau dur" de la HAT....
      - Il n’y aura donc JAMAIS de (ré)conciliation possible entre Didier Ratsiraka et le "noyau dur" de la HAT...
      - Il n’y aura donc JAMAIS de (ré)conciliation possible entre Albert Zafy et le "noyau dur" de la HAT...

      Didier Ratsiraka, Albert Zafy et Marc Ravalomanana ont été, chacun à leur tour, rejeté (craché, vomi, purgé, ...) successivement par le "noyau dur" de la HAT ("Hery Velona") qui refusera à n’importe quel prix leur retour sur la scène politique malagasy.

      N’oublions pas qu’Albert Zafy et Marc Ravalomanana (tout comme Andry Rajoelina) ont été (re)placé sur la scène politique malagasy de part la seule et unique volonté des "Hery Velona", l’actuel "noyau dur" de la HAT !!!

      Sans cette volonté des "Hery Velona", Albert Zafy serait resté aux oubliettes et Marc Ravalomanana, petit industriel anonyme, a tenter de survivre avec sa petite entreprise familiale aux aboies...

    • 24 février 2012 à 19:47 | iarivo (#5822) répond à che taranaka

      Si, pour une raison ou une autre, l’Etat se retrouverait dans une situation d’impuissance totale (blocage, absence de pouvoir, impossibilité flagrante d’appliquer une politique...), l’alternative d’un "directoire" militaro-civil restera la seule et unique voie de sortie de crise.

    • 24 février 2012 à 23:06 | iarivo (#5822) répond à che taranaka

      - Un ticket Zafy/Ranjeva ? Pourquoi ? Comment ?

      Durant les quelques années de sa mandature, Albert Zafy avait démontré qu’il était "inapte" à présider la République et gérer l’Etat malagasy, et fut rapidement destitué par un empêchement venant de l’Assemblée nationale.

      Destitué par qui ? Par ceux là même qui l’avaient placé à la tête du mouvement des "Hery Velona" puis de l’Etat malagasy, c’est-à-dire par les "Hery Velona" eux-mêmes !!!

      Et maintenant vous voulez que ceux-là même qui l’avaient destitué "légalement" en 1995 viennent le supplier à revenir gérer les affaires de l’Etat malagasy ???

      Mais c’est le monde à l’envers !!!

      Quant à Raymond Ranjeva, ses contacts plus ou moins discrets, plus ou moins occultes, avec des officiers militaires, auteurs d’une tentative de coup d’Etat, à la BANI n’avaient fait que créer une méfiance certaine à son égard de la part des teneurs du pouvoir actuel.

      Raymond Ranjeva s’était ainsi "discrédité" auprès d’une partie de la classe politique malagasy avant même d’être rentré dans l’arène politique !!!

      - Alors, un ticket Zafy/Ranjeva ? Pourquoi ? Comment ?

      Il suffirait à la mouvance Ravalomanana d’envoyer une lettre recommandée avec AR demandant à la HAT de transmettre leur autorité au profit du ticket Zafy/Ranjeva ???

      Il suffirait d’envoyer à Iavoloha une délégation des représentants de l’opposition pour demander à Andry Rajoelina de laisser sa place au profit du ticket Zafy/Ranjeva ???

      Il suffirait à la SADC d’envoyer ses troupes armées à Madagascar pour imposer le ticket Zafy/Ranjeva à la tête de l’Etat malagasy ???

      Je vous laisse répondre à ces questions ...

    • 25 février 2012 à 04:30 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à iarivo

      Un peu d’histoire contemporaine à ne pas oublier ...

      Nos 3 mousquetaires, Ratsiraka-Zafy-Ravalomanana, sont comme chats et chiens dans l’Anganon’ny Ntaolo. Ils ne s’entendaient en rien sur la gouvernance de M/car... sauf pour "éliminer" le 4° mousquetaire en la personne de Rajoelina, benjamin du "groupe".

      Les 3 premiers ont déjà servi et marqué leur passage :
      - Le 1° par le "Boky mena",
      - le 2° par "l’empéchemnt",
      - le 3° par le "1° tour dia vita".

      Comme des piles usées, non rechargeables, ’faut surtout pas les réutiliser pour les télécommandes, les appareils photos ... CA RISQUE DE TOUT BOUSILLER ...

      Autrement, la fameuse article 2 sur l’amnistie ne stipule pas du tout, ne précise pas, le domaine d’application couvert par l’amnistie. Distinguo flou entre actes privés et actes politiques ...
      Ce qui est à la fois sujet et objet induisant diverses intéprètations, source d’incompréhensions et de confusions entre les parties.
      Chacun lit et comprend comme il l’entend...

      Personnellement, Je m’attendais à un autre alinéa ...
      Que dalle !!!
      Et pense, quelque part, que cet oubli est volontaire de la part de la SADC et de nos juristes ayant rédigé cette feuille route...

      A mon humble avis, la vraie source de cette impasse politique vient des lacunes de la rédaction de cette feuille de route, à la va-vite, manipulée, sans cesse modifiée, triturée, ... en divers lieux, avec des parties changeantes ... et une opposition multiple, instable, désunie incapable de constituer un front unique, unie et solidaire émanant d’une concurrence latente et sournoise de nos "3 mousquetaires" Ratsiraka-Zafy-Ravalomanana.

      Accessoirement, Les notams et autres ne relèvent que d’une tactique politique (...) et de la procédure de sécurité comme quoi on tient compte de l’intégrité de la personne "réfugiée" et de la sérénité des Malagasy ...

      Quoiqu’il en soit, le fond et la forme de la Feuille de route n’y sont pas dont les politiciens Malagasy, la SADC et la Communauté internationale en sont solidairement responsables. Tout y est sauf quelques détails et surtout l’incompréhension de la mentalité, de la conception sociétale des Malagasy... et le non respect de leur volonté.
      Le plus grave, c’est ne pas écouter ce Vahoaka qui risque de descendre dans la rue n’ayant peur de rien ... des gendarmes, des militaires, de policiers qui ne sont que leurs enfants ...

      Et, soyons-sûr que le Vahoaka ne se résume pas seulement par les manifestants au Magro ou la population des grandes villes avec leurs intellos, bourgeois, parias... et diasporas.

      Malagasy comme je suis, fier de l’être, on a toujours notre marque de fabrique, sans étiquette " vita gasy" ou "made in Madagascar"... Vu, connu et de réputation internationale.

      Comme quoi, on ne peut se fier qu’à nous tout en étant ouvert au monde, à la mondialisation qui peut servir ou desservir, enrichir ou appauvrir ...

      TOUT NE DEPEND QUE DE NOUS.
      Et on peut organiser des élections, un référendum, sans chici ... hors de la saison des pluies... avec ou sans les "réfugiés" politiques.

      Et c’est pas Monsieur FRANSMAN qui va se mêler de ce qui se passe "chez moi" !
      Je le ferais sortir illico-presto de chez moi ...

      Quelles prétention, insolence, irrespect ... !
      ’suis délolé.
      La souvraineté, l’indépandance comme chez soi, ... Circulez, y a rien à voit !

      ’zay izany !

      Misaotra tompoko.

      Veloma !

      "Je roule" pour qui et surtout pour quelle idée et projet de société ? ... Je vous invite à chercher ...

    • 25 février 2012 à 08:10 | iarivo (#5822) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Pourquoi les qualifier des "3 mousquetaires" ? Ce serait plus exact d’écrire les "3 frères RAPETOU" !!!

  • 24 février 2012 à 20:25 | diego (#531)

    Bonjour,che taranaka et Mr. Ramahefarisoa,

    Mr. Ramahefarisoa,

    La réunion à 4 est incontournable, mais le régime actuel tente par tous les moyens de retarder cette échéance. Tout simplement, c’est le début de la fin pour Rajoelina mais surtout pour ses alliés. Le pouvoir a intérêt à retarder le retour de Mr. Ravalomanana parce que ce retour signifiera que la réunion à 4 pourra commencer, autrement dit, c’est le début de la fin pour cette crise.

    Alors tout ce monde qui essaie, tant bien que mal, de défendre ce régime sait qu’il n’y a pas d’autre alternative qu’une réunion à TANA. Et si la réunion dit à 4 qui crée malaise chez certains politiciens, qu’on appellerait cette réunion une réunion de tous les partis politiques Malgaches, des nos élites ainsi que toutes et tous les intellectuels du pays.

    J’ai parlé de 2002 parce que Mr. Benja Andriamihanta tente de réécrire cette crise. Mr. Ravalomanana ne sortira pas grandi de 2002. Les proches de l’ancien chef d’état doivent en être conscients. Qu’ils négocient activement le retour de leur chef au lieu de justifier le coup d’état de 2002.

    La chute de l’AREMA et le TIM a été prévisible. Le 1 e pensait qu’il était indispensable, le second se croyait le sauveur de la Nation. Reformer Madagascar n’était donc pas leurs 1 e soucis, d’où chute. Que l’Arema et Tim se relèvent, je ne bouderai pas ce plaisir-là. Avant de faire parler son cœur, il faut utiliser et bien sa tête. Madagascar a besoin d’un ou deux, aller trois ou quatre partis politiques forts, capables de gouverner le pays, sont capables de s’allier pour gouverner ce pauvre pays. Je mets aux défis la femme ou l’homme politique qui pense qu’à l’état actuel du pays, un homme ou des groupements d’hommes politiques sont en état de diriger Madagascar, même pas à court terme. Alors cela me fait sourire quand les hommes proches du pouvoir actuel s’amusent à nous parler des élections ! À l’état actuel du pays ? Pour élire qui ? Et pourquoi faire ?

    Je n’ai pas changé d’avis Mr. RAMAHEFARISOA, je pense, toujours et suis plus convaincu que jamais que l’Amiral est parmi les rares politiciens, si ce n’est pas le seul, qui pourrait nous sortir la tête haute de cette crise. Il a l’expérience et l’expertise et le seul politicien qui pourrait nous transformer l’humiliation de trois ans en victoire, un mal nécessaire enfin de mieux avancer.

    Che taranaka,

    Suis-je un pro Amiral ? Je ne l’ai jamais été mais si j’étais un politicien, c’est le seul homme avec lequel je serais prêt à travailler. Les gens d’origine modeste ont horreur et déteste la médiocrité. Parce justement, la médiocrité en politique engendrera inéluctablement des conséquences politiques et économiques que seuls les plus faibles d’entre nous paieront en 1 e, toujours et pour longtemps dans un pays aussi pauvre que Madagascar. 2009 n’est pas 1975-1991-1997 surtout pas 2002, c’est pire, le pays n’est pas du tout dirigé, on ne sait pas qui fait quoi depuis 2009 dans ce pauvre pays. Et cela est très grave, mais est-ce que notre classe politique en est consciente ? Non. Et vous ? Je crois que oui….isoler, même un seul politicien est assez dangereux dans notre cas. Amnistie pour tout le monde, cela créerait un climat d’apaisement où plus personne ne fera attention qui vienne la doubler par sa gauche ou par sa droite. Que le meilleur, le plus malin et le plus intelligent, le plus opportuniste ose nous montrer leur petit bout de nez (PETAKA).

    Mais pour l’instant, de toutes les femmes et hommes politiques que nous connaissons, je ne vois pas une seule/homme capable de neutraliser nos partis politiques, de les réunir autour de elle/lui afin de mettre fin à cette crise. Je n’ai jamais caché mon admiration et mon respect le plus sincère à Mr. Zafy. Je ne boude pas non plus mon plaisir de voir Mr. Ranjeva joue un rôle important dans notre crise, mais l’homme ne donne pas l’impression qu’il en a vraiment envie, il se cantonne à Tana. Ces deux hommes ne se connaissent absolument pas, comme beaucoup des Malgaches. Un handicap, un boulet que notre pays trainera encore bien longtemps.

    Bref, il vaut mieux un mauvais capitaine d’équipe que de ne pas en en avoir du tout, c’est notre cas depuis trois ans, les anciens présidents sont incontournables à mon avis. Depuis 2009, on se paie pas mal notre tête. Et voilà que, comme par magie, la HAT et Rajoelina ont réussi à neutralisé et laisser sans voix les intellectuels de notre Capitale. Et voilà que les élites de notre capitale n’ont pas grand-chose à dire face au coup d’état de 2009. Notre Capitale, où justement la majorité de nos élites sont formés, voir originaires. Cette Capitale, la vivrière INTELLECTUELLE et économique de notre pays est muette depuis 3 ans. ET POURQUOI DONC ?

    Bien malin ceux qui prétendent comprendre le pourquoi de comment de cette crise, mais une chose saute aux yeux :

    -  Notre classe politique, nos femmes et hommes politiques, en général, ne sont pas encore mûrs. Si c’était des élèves pilotes professionnels qui devraient passer leurs examens en vol afin d’être au commande d’un petit avion commercial, je lui demanderai de passer beaucoup d’heures encore afin de tout réviser auprès de leurs instructeurs respectifs. AS A PILOTS, THEY ARE NOT SAFE….accidents are waiting….c’est notre cas.

    -  On ne mettra pas non plus entre les mains des gens comme eux des entreprises, surtout pas celles qui marchent et encore moins celles qui marchent moins bien. Nos politiciens sont des femmes et hommes qui ont des larges compétences dans la mise en faillite de tous ce qui marchent bien chez nous et des savoir faire exceptionnels à détruire et vendre leur pays.

    Et ces gens là ont entre les mains l’avenir de notre pays, notre NATION, l’avenir de nos descendants/es ! Cela fait froid dans le dos.

    • 26 février 2012 à 02:06 | iarivo (#5822) répond à diego

      #
      "Et voilà que, comme par magie, la HAT et Rajoelina ont réussi à neutralisé et laisser sans voix les intellectuels de notre Capitale. Et voilà que les élites de notre capitale n’ont pas grand-chose à dire face au coup d’état de 2009."
      #

      Mais que voulez-vous que les intellectuels et les élites de la Capitale disent face au "soit-disant" coup d’Etat ???

      Qu’ils le condamnent le plus violemment possible et viennent apporter leur soutien absolu et aveugle à Marc Ravalomanana en venant grossir les rangs des "Zanak’i Dada" ???

      Arrêtez de vous focaliser sur ce seul "soit-disant" coup d’Etat, il n’est pas venu tout seul, comme par magie surgit de nulle part !!!

      Il n’est que le résultat, la conséquence, l’aboutissement d’un processus qui perdure depuis 20 ans, pire, depuis 35 ans au moins !!!

      Et ce processus est encore loin d’être terminé !!!

      - OUI, je l’avoue, l’écris et le déclare ici solennellement :
      Un "coup d’Etat" est illégal et anticonstitutionnel, il est la pire et la plus ignoble des humiliations qu’une Démocratie peut subir !

      Mais j’ajouterais, et sans aucun état d’âme, que si l’armée allemande avait pu réussir le coup d’Etat (un acte illégale et anticonstitutionnel, la pire et la plus ignoble des humiliations que peut subir une Démocratie) qu’elle projetait contre Adolf Hitler, alors cet acte (illégale et anticonstitutionnel, la pire et la plus ignoble des humiliations que peut subir une Démocratie) aura permit d’épargner le massacre de plus de 20 millions d’êtres humains !!!

      Mais restons modeste et le cas malagasy actuel n’a pas la même ampleur (mais qui sait, à terme ?) que celui de l’Allemagne dans les années 1930.

      Malgré tout, après de multiples révisions constitutionnelles pour la "saucissonner" au bénéfice exclusif des différents présidents "élus" successifs, en bâillonnant toute opposition, la seule possibilité pour protéger la Démocratie était l’éviction, de gré ou de force, de Marc Ravalomanana.

      - NON, je n’approuve absolument pas ce "soit-disant" coup d’état mais si celui-ci en était devenu le dernier recours, alors il y a des circonstances atténuantes !!!

      L’important maintenant n’est plus de jurer, d’injurier et de maudire ce "soit-disant" coup d’état mais bien plutôt de faire tout le nécessaire pour un retour le plus rapide à un Etat de droit et à l’ordre constitutionnel.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS