Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 19h06
 

Culturel

UNESCO

La démarche d’inscription du « Hira Gasy » dans le patrimoine de l’humanité en cours

samedi 9 avril | Mandimbisoa R.

Une bonne nouvelle pour le petit cercle culturel et artistique traditionnel malgache. Le « Hira Gasy », appelée également opéra de champs malgache, cette chanson traditionnelle qui se manifeste par de longs chants truffés de messages d’enseignement et de sagesses, présentés dans des spectacles en plein air, est en cours d’inscription à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

La ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy, en personne, a déposé le dossier auprès du Secrétariat de la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel – patrimoine vivant du secteur de la culture auprès de l’Unesco de Paris. Elle a remis les documents auprès du premier responsable de cette direction en la personne de Tim Curtis.

Cette démarche s’inscrit dans l’esprit de revalorisation de la culture nous distingue les Malgaches, indique le ministère dans un communiqué relatif à cette déposition du dossier y afférent auprès de l’Unesco. Le « Hira Gasy » fait en effet partie de cette manifestation la plus originale de la culture malgache à travers le chant et parfois la danse. Il se ressemble un peu à la musique et danse folkloriques traditionnelles mais s’en distingue par la durée de chaque titre qui varie de 7 à 30 minutes, c’est selon.

Les procédures d’inscription du « Hira Gasy » dans cette catégorie interviennent quelques mois après l’inscription du « Kabary Malagasy » dans ce patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. Celle-ci a notamment lieu vers la fin de l’année 2021, un peu après les préparations des dossiers de l’opéra de champs malgache, selon le ministère de tutelle. Madagascar disposera ainsi de quelques mois après les études menées par l’Unesco pour fournir, le cas échéant, les autres informations ou documents demandés par cette organisation des Nations unies.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 9 avril à 20:14 | Albatros (#234)

    En espérant que l’inscription du "Hiba Gasy" est plus de chance d’aboutir que le classement du Rova Manjakamiadana avec sa "verrue" en béton !.

    • 9 avril à 20:24 | bekily (#9403) répond à Albatros

      heuuuuuuuuu
      et le père Pedro ??? dans un autre registre
      Le ROVA de toute façon est COMPLETEMENT DENATURE
      .... du fait même du COLISEE RAJOELINESQUE digne de cinecitta en face !!!!!
      .... c’est comme un MAC DONALD au milieu du Louvre ou des jardins de Versailles !

    • 9 avril à 20:27 | bekily (#9403) répond à Albatros

      la prochaine fois ce sera le tour de Mialy et Andry devant les baobabs amoureux de Morondava !!!
      La photo est prête dans les archives de Midi Madagascar .............
      Ou Rajoenina déguisé en OMBIASY !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS