Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 novembre 2018
Antananarivo | 11h20
 

Energie

Electricité

La Jirama vendra à perte jusqu’en 2020

mardi 3 juillet | Ny Aina Rahaga

Pas sorti de l’auberge, c’est le moins que l’on puisse dire en ce qui concerne la situation de la société d’eau électricité, la Jirama. Le ministre de l’énergie Lanto Rasoloelison lui-même, a déclaré hier que « la société nationale vendra à perte jusqu’en 2020 ». Ceci malgré les efforts entrepris dans l’utilisation des énergies renouvelables ou alternatives, autres que le thermique.

Le coût de production de l’électricité via l’utilisation du fuel ou du gas-oil s’élève à 850 Ariary/KW, tandis que le prix de vente est de 580 Ariary/KW. Pour le moment, c’est l’Etat qui comble ce gap à coup de subventions. Des subventions qui s’élevait à 450 milliards d’Ariary en 2017. Le ministre de l’énergie se veut toutefois rassurant. Il a déclaré qu’aucune hausse du prix de l’électricité ne devrait plus avoir lieu, du moins cette année.

Pour réduire les coûts de production de l’électricité, la Jirama mise sur une nouvelle politique mixe d’énergie. Selon les informations recueillies au niveau de la direction de la communication de la société Jirama, le prochain objectif de la Jirama est l’installation de 41 centrales hybrides dans tout Madagascar. La construction d’une autre centrale photovoltaïque d’une capacité de 20 MW devrait avoir lieu via un projet financé par la Banque mondiale et l’IFC selon une source auprès de l’Office de régulation de l’électricité. La nouvelle centrale solaire d’Ambatolampy, qui fournit une puissance de 20 MW la zone Antananarivo et Antsirabe, est également déjà opérationnelle.

78 commentaires

Vos commentaires

  • 3 juillet à 08:14 | LOVAXEL (#10217)

    excellente nouvelle
    le pouvoir actuel pendant 4 ans
    n’a rien pu faire aprés les vilains de la transition ?
    et pourtant il claironne que tout va bien , que les pauvres sont 20 % moins nombreux ...sans doute trés prochainement remplacés par les turcs qui s’installent par wagons de 2 fournées par semaine dans nos villes et campagnes , à la snaté du trésor de guerre du ministree qui carbure , grand conseiller de la femme du « couple » présidentiel

    • 3 juillet à 11:02 | RAMBO (#7290) répond à LOVAXEL

      Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ...et pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...
      http://www.presidence.gov.mg/revues/Revue-de-la-Presidence-040.pdf

    • 3 juillet à 12:03 | poiuyt (#584) répond à LOVAXEL

      Le jao a-t-il demandé l’autorisation des malgaches ? Le sujet a-t-il été porté dans une quelque session ? Ou le jao à juste empoché, puis rampé nuitamment ?

    • 3 juillet à 12:05 | poiuyt (#584) répond à LOVAXEL

      Pardon : il est question de l’immigration massive.

    • 3 juillet à 12:07 | poiuyt (#584) répond à LOVAXEL

      Importer des turcs ? Pourquoi ?

      Le jao a-t-il demandé l’autorisation des malgaches ? Le sujet a-t-il été porté dans une quelque session ? Ou le jao à juste empoché, puis rampé nuitamment ?

    • 3 juillet à 12:09 | poiuyt (#584) répond à LOVAXEL

      Importer des turcs ?

      Le jao a-t-il demandé l’autorisation des malgaches ? Le sujet a-t-il été porté dans une quelque session ? Ou le jao à juste empoché, puis rampé nuitamment ?

  • 3 juillet à 09:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Seules les têtes changent et la pratique reste la même depuis sa nationalisation : Une vache à lait pour l’État, les copains, les coquins exception faite des petits abonnés.
    L’État prévoit des milliards d’Ariary pour cette société indispensable à moins de 20% de la population mais n’a rien prévu pour résoudre la grève des enseignants qui affecte la totalité de la population : La priorité dans nos gouvernances est à revoir si l’on veut s’en sortir. Il faut anticiper le problème par un diagnostic sectoriel clair dans l’espace et dans le temps et mettre en place les solutions idoines au lieu de courrir à chaque fois après pour couvrir les brèches.

    • 3 juillet à 11:28 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Plus qu’hier et moins que demain .
      Tu est Malagasy ,apparemment éduqués et normalement constitué !
      Donc ,pour toi,qu’est ce qui fait que ce scandale permanent de la jirama perdure depuis tant d’année ?
      Qui sont les grands intérêts qui se cachent derrière cette bouffonnerie tragique ?

  • 3 juillet à 11:30 | Isandra (#7070)

    Un extrait de l’interview de Pr Raoelina A

    Vous avez dit que le nucléaire est l’avenir du pays, pourriez-vous nous parler de l’état des lieux du nucléaire à Madagascar ?

    - « Ce n’est pas l’accident de Tchernobyl qui allait freiner le développement du nucléaire. Nous avons négligé jusqu’au novembre 2006, l’option énergie nucléaire dans la programmation énergétique de notre pays. Ce qui fait que nous nous trouvons dans cet état où nous subissons les délestages ».

    • Est-ce que vous pouvez recenser toutes les potentialités qu’a Madagascar, que ce soit en matière de ressources humaines, des matières premières… ?

    - « Nous avons besoin du nucléaire. La solution des problèmes énergétiques ne se trouve pas dans les énergies nouvelles et renouvelables. Si nous voulons développer l’industrie en particulier, si nous avons besoin d’énergie concentrée, il n’y a pas d’autre solution que l’énergie nucléaire. Nous avons la matière première à savoir l’uranium même pas en profondeur. C’est pour cela que nous avons à peu près une dizaine de compagnies étrangères en prospection à Madagascar dont les principales sont canadiennes et australiennes ».

    • 3 juillet à 11:43 | loulou (#10109) répond à Isandra

      Pour avoir croisé le vieux professeur, ancien du CNRS, et avec tout le respect que je lui dois, je pense qu’il devrait se cantonner à des conférences portant sur la physique nucléaire théorique et éviter de se décrédibiliser en parlant d’un illusoire développement de l’énergie nucléaire à Madagascar !

      Il vaut beaucoup mieux que cela !

    • 3 juillet à 11:54 | PERICLES (#10337) répond à Isandra

      Pitié !!!! Pourquoi continuer dans cette obsession totalement et définitivement ridicule qui consiste à parler de nucléaire à Madagascar ?
      C’est vraiment purement l’amour (voire l’obsession malsaine) de l’art de « parler pour ne rien dire ».
      Comme l’énonçait Pierre Dac “Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir.”
      Alors tentons une conclusion définitive pour arrêter les pertes de temps :
      - Madagascar est un des pays les plus pauvres de la planète : donc il n’aura JAMAIS la capacité à financer la moindre centrale nucléaire, et il n’y aura pas davantage d’investisseurs étrangers pour le faire tant les risques et le temps de retour sur investissement sont hors de proportion (Madagascar n’est ni les Etats-Unis, ni la Chine ni la France). Ces investisseurs n’auraient en outre AUCUN avantage à le faire à Madagascar plutôt qu’ailleurs (le seul atout compétitif de Madagascar c’est son très bas coût de main d’œuvre, or la main d’œuvre est un coût marginal dans les coûts du nucléaire). Il est totalement MENSONGER de prétendre que des compagnies étrangères sérieuses prospectent actuellement à Madagascar pour un tel projet.
      - Madagascar est un pays quasiment dépourvu d’une infrastructure de communication comme d’un réseau électrique interconnecté, or le nucléaire c’est une production centralisée. Le nucléaire est donc totalement inadapté à la réalité malgache car outre la centrale nucléaire et tout le dispositif depuis l’amont jusqu’à l’aval (déchets nucléaires) il faudrait aussi financer tout un réseau électrique de la très haute jusqu’à la basse tension
      - La gouvernance et la sécurité à Madagascar sont tels qu’il est totalement impossible d’accorder une confiance quelconque à un tel projet.

      Bon je m’arrête là car lire de telles stupidités et y répondre me met vraiment dans une colère pénible quand je songe à mes amis des hauts plateaux comme de la côte qui peinent chaque jour pour améliorer la vie de leurs familles et de leurs communautés, et quand je vois des nuisibles marchands d’utopies empoisonner les esprits.

    • 3 juillet à 11:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Polo,

      Les grands pays ont droit d’avoir le nucléaire chez eux, et qui ne comptent pas le quitter, même si certains les réduisent un peu, pourquoi pas nous aussi.

      Nous avons les matières premières et les techniciens, il nous reste la société genre Areva, etc pour l’installer, 3 Milliards de dollars seulement suffit.

      C’est l’énergie le plus stable, sure et le moyen cher, pour le moment,

    • 3 juillet à 12:03 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      - « Ce n’est pas l’accident de Tchernobyl qui allait freiner le développement du nucléaire. Nous avons négligé jusqu’au novembre 2006, l’option énergie nucléaire dans la programmation énergétique de notre pays. Ce qui fait que nous nous trouvons dans cet état où nous subissons les délestages ».

      Ce n’est pas que le nucléaire qui a été négligé mais toutes les autres sources d’énergie pour protéger les actionnaires en majorité Malagasy des compagnies pétrolières qui travaillent sur Madagascar .
      Pourquoi jamais aucun de vous ne relève ce scandale ?

    • 3 juillet à 12:12 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Périclés ,
      « Pourquoi continuer dans cette obsession totalement et définitivement ridicule qui consiste à parler de nucléaire à Madagascar »
      La réponse :tout simplement parce qu’ils rêvent de faire comme la Corée du nord et exister par leur capacité de nuisance .
      Voila pourquoi ,certains de vos dirigeants ,surtout ceux formés en Corée du nord(curieux comme on se retrouve) ,ont cela dans la tète .
      Avoir des milliards de tonnes de charbon gratuit sur votre sol ne les intéressent pas ,le nucléaire c’est juste pour emmer.der le monde .
      Le sort des millions de gasy que pourraient améliorer l’exploitation du charbon de la saquoi,ils s’en foutent .
      Caste dirigeante pourrie jusqu’a la moelle !

    • 3 juillet à 12:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      L’un des obstacles qui freine notre développement, c’est le problème d’énergie, donc, pour le résoudre une fois pour toutes, il faudrait opter une énergie sure et stable, moins cher pour satisfaire le 5 Millions de ménages et le besoins des entreprises qui veulent s’ y installer.

      Quelque soit le prix et la réputation de notre main d’oeuvre, tant que le problème d’énergie n’est pas résolu, les investisseurs préfèrent s’installer ailleurs. Dans ce mondialisation, il faut avoir tous les atouts, pour attirer les investisseurs qui sont les principaux créateurs de richesses,...

      Donc, la politique d’énergie est l’un des point centraux de cette propagande avec les insécurités.

      « MADAGASCAR ILLUMINE ET SURE ».

    • 3 juillet à 12:33 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      « ’un des obstacles qui freine notre développement, c’est le problème d’énergie, »

      Faux complètement faux !
      Le premier obstacle du développement de Madagascar ,c’est la caste qui ne nourrit ,tels des vampires ,sur le dos du peuple Malagasy .
      Il n’y a pas d’autre raison au merdier Malagasy !
      Pourquoi alors ne jamais avoir exploiter vos richesses énergétiques !

    • 3 juillet à 16:15 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Isandra,
      - Avant de parler de l’énergie nucléaire , il faut penser aux avancées technologiques.
      - Si l’Iran , l’Inde,la Corée du Nord hormis les pays occidentaux ont pu déveloper le nucléaire, c’est que ces pays ont une autre vision que la nôtre ( les politicards ne sont forcément des p.ourritures comme ceux qui se sont succédé depuis Juin 1975 ).Ils ont des vraies ambitions.
      - Le programme nucléaire demande un budget colossal . Comme Périclès l’a dit : les infrastructures doivent être aux normes.
      - Déjà ,quand il y a une pluie diluvienne ou sécheresse n’ayant pas de grande importance ,le pays amène toujours une gamelle pour demander de l’aide .
      - Comment développer le nucléaire dans un pays où même la famine ,la peste ,.... sévissent encore ?
      - Comment développer le nucléaire sans avoir même un budget consacré aux recherches et développements stratégiques ? Sinon c’est le raisonnement absurde !
      - Même si Madagascar possède de l’uranium , malheureusement ,ce sont les pays qui ont les moyens qui peuvent l’exploiter jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien.Le Dj ,votre mentor était fort pour dilapider les sous sols malgaches ,... à côté le courtier n’était pas bon non plus (Ambatovy).
      Conclusion : l’enrichissement de l’uranium 235 n’est pas un jeu d’enfant pour fournir de l’électricité car cela demande du central nucléaire en norme afin d’éviter toutes incidences (Tchernobyl, Fukushima,....en étaient les preuves).
      - Isandra : pouvoir développer l’énergie renouvelable est déjà un grand défi car présente moins de danger.
      - Avec la mentalité et vu ce qui se passe dans le pays ,être 5 ème pays les plus pauvres demande d’abord beaucoup d’efforts.Vu la tendance sans de changement radical ,avec des faux Mpanjaka au pouvoir ne présage rien de bon .Telle est la constatation . Regardez ceux et celles qui gravitent le pouvoir ,avec la corruption, etc.....pffff ,ce sont des Foza !

    • 3 juillet à 16:19 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Lire : yaourtier au lieu de courtier /// dsl

    • 3 juillet à 16:20 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à Isandra

      Du nucléaire à Madagascar...Mon dieu,on est mêmes pas foutus d’assurer la maintenance de l’éclairage publique ni d’assurer un servive continu d’électricité et certains se mettent à rêver de nucléaire .C’est de la technologie de pointe et très dangereuse donc il faut du sérieux ,de la constance ,de la discipline et de la vigilance ,qualités qui pour l’instant ne sont pas à foison chez nous .Donc à moins que vous vouliez vous retrouver avec des déchets radiocatifs transformés en Art malgache à Analakely,faut oublier.

    • 3 juillet à 17:13 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Isandra ,
      Suite ,
      - Le traitement de l’Uranium 235 ,radioactif(son enrichissement ) demande beaucoup de précaution.L’élément radioactif avec ses isotopes est cancérigène ( cancer de la thyroîde ,du sang ,etc ,....) .Déjà ,il faut des moyens pour pouvoir développer ce système ......même pour un « central nucléaire » .

  • 3 juillet à 11:48 | loulou (#10109)

    On est consterné devant tant d’autosatisfaction ! Je cite : « ... Ceci malgré les efforts entrepris dans l’utilisation des énergies renouvelables ou alternatives... »
    Une phrase qui résume à elle seule toute l’hypocrisie, le mensonge et l’arrogante désinvolture dont sont capables les Malgaches dès qu’un plumitif flagorneur leur met un micro devant la bouche !

    • 3 juillet à 12:07 | PERICLES (#10337) répond à loulou

      Je ne partage pas du tout votre point de vue qui n’est pas étayé par des éléments de FAITS concrets et réels. Observateur attentif depuis longtemps de la JIRAMA j’ai bien constaté que depuis un peu plus d’une année il y a une réelle volonté de transformation de l’entreprise. La nouvelle équipe de management, forte de dirigeants qui ont eu le courage de quitter des emplois dans des entreprises plus « classiques » pour s’exposer dans cette aventure du redressement de l’entreprise, me parait (pour les avoir rencontrés) en capacité de réussir ce défi. Certes leur volonté ne suffit pas. Le gouvernement quel qu’il soit doit apporter son soutien (comme le fait coté financement la Banque Mondiale via le programme PAGOSE qui permet cette évolution). J’ai noté dans les derniers mois les actions indispensables suivantes qui porteront du fruit :
      - la lutte contre le vol de courant (35% de l’électricité produite aujourd’hui est soit volée par les consommateurs, soit mal facturée par des problèmes de compteurs)
      - le rattrapage de l’énorme retard dans les branchements (plusieurs années bien souvent pour avoir un raccordement, il y a enfin une action pour rattraper ce retard)
      - la moralisation du personnel de la Jirama, du releveur jusqu’au dirigeant, d’où pas mal de sanctions et de licenciements de personnes qui ont chacun à son niveau su exploiter le système par la corruption et le vol
      - la réduction des coûts de production, en en finissant avec l’utilisation de combustibles qui font des groupes de production au fuel à Madagascar probablement ceux avec la consommation la plus élevée au monde pour produire un malheureux kWh... mais cette évaporation n’est pas perdue pour tout le monde... et certains s’y retrouvent bien, en passant au fuel lourd, et en couplant les groupes avec des ENR (solaire principalement) le coût va enfin baisser
      - la maintenance et l’entretien du réseau et de l’ensemble des installations, c’est toujours facile de diminuer des coûts, il suffit de ne rien faire et de ne pas entretenir un réseau... ce sont les successeurs qui ensuite se retrouvent avec des installations dans un état pitoyable, et nous y sommes, mais le travail est maintenant en cours
      - l’utilisation d’appels d’offres concurrentiels et la coopération entre la JIRAMA et des producteurs privés pour fournir une électricité compétitive (voir le remarquable projet désormais en exploitation des 20 MW de solaire)
      - et le réalisme tarifaire, en adaptant les tarifs pour permettre un financement de l’entreprise.
      Il y a bien d’autres aspects, ce ne sont ici qu’une partie des exemples.

      Evidemment quand on n’est pas dans l’incantation et le discours démagogique il n’est pas question de prétendre que tout ceci se fera en trois mois ni même en un an. Le travail est en cours. Laissons-les travailler ! Et soutenez la JIRAMA qui possède encore quelques atouts pour redevenir un fleuron de la fierté malgache.

    • 3 juillet à 12:23 | loulou (#10109) répond à loulou

      @Péricles

      Pour une fois que je rencontre un fan de Pierre Dac ....et on n’est pas d’accord ! Pas de bol pour moi !

      Vous croyez vraiment que « la JIRAMA... possède encore quelques atouts pour redevenir un fleuron de la fierté malgache... » ???? Comme Airmad... la Sirama ... et Cotona ?? Je vous laisse à vos chimères cher monsieur !

      Dans un peu plus de 5 mois ce sera Noël.... vous savez quoi demander au Père noël !

    • 3 juillet à 13:13 | PERICLES (#10337) répond à loulou

      @loulou cher amateur de ce grand penseur du XXème siècle que fut Pierre Dac, je comprends évidemment vos craintes, fondées sur tant d’échecs à répétition et l’impossibilité apparente de Madagascar à surmonter ses vieux démons. Je ferai donc un autre emprunt pour vous répondre, cette fois avec Gramsci (pas vraiment ma tasse de thé mais on fera avec...) : « Il faut allier le pessimisme de la raison à l’optimisme de la volonté ». En d’autres termes : c’est sûr c’est pas vraiment gagné ! et si au-delà de la Com dans les médias il se passe vraiment quelque chose avec des progrès et des réalisation concrètes que j’ai pu constater, tout cela va bien lentement avec une lourdeur propre au système décisionnel local, au manque d’initiative (mais sans la confiance comment serait-ce possible ?) et à la nécessité d’avancer pas à pas (mora mora ?) dans un contexte politique propre à toutes la manipulations et rumeurs. En tout cas je suppose que vous partagerez avec mois l’espoir que ceux qui sont en charge de cette transformation de la JIRAMA réussissent.

    • 3 juillet à 13:41 | loulou (#10109) répond à loulou

      @au seigneur de l’Acropole
      Gramsci n’est pas non plus gourou surtout quand on voit que, phénomène de mode oblige, il est régulièrement convoqué aussi bien par les tarés de l’extrême gauche que par ceux de l’extrême droite !

      Je serai presque tenté de dire « Dis-moi qui tu cites... je te dirai qui tu es ! »

      J’en reviens à nos moutons : au fond, tout se résume à votre dernière phrase. Est-il sage/réaliste de « partager avec vous l’espoir que ceux qui sont en charge de cette transformation de la JIRAMA réussiront » ?
      Pierre Dac, grand philosophe devant l« Eternel, disait à juste titre : »Qui aime bien ses lunettes ménage sa monture !"
      J’ajouterai ...surtout si vous avez tendance à voir la vie en rose !

      Dans le débat qui nous intéresse—la réussite de la transformation de la JIRAMA—j’ai bien peur que nous ayons dépassé irrémédiablement le stade de l’espoir !
      Quoique...., pour paraphraser un autre grand philosophe méconnu « le tissu de la nation, c’est là où les ailes de l’espoir prennent leur rêve. »

      Loulou pas convaincu, mais

      Cordialement !

    • 3 juillet à 14:50 | PERICLES (#10337) répond à loulou

      @loulou Merci cher Loulou de votre conclusion qui s’achève par l’envol d’un « mais ».
      Je ne connaissais pas votre emprunt à Pierre Dac mais je l’interprète à l’insu de votre plein gré comme un message qui vient me rappeler que je vais devoir changer mes lunettes rafistolées...
      Et pour en finir avec les citations, en fait celle que j’aime bien parfois emprunter à je ne sais plus qui mais qui est bien connue c’est « optimiste de cœur et pessimiste de raison ». Une philosophie de vie qui évite les ulcères et la sinistrose tout en permettant d’avancer dans le monde réel. Je l’applique bien volontiers à la Jirama.
      Cette rencontre forumique fut un plaisir. A la prochaine, cordialement.

    • 3 juillet à 15:06 | loulou (#10109) répond à loulou

      @Péricles

      Belle citation que je ne connaissais pas mais que je fais mienne et qui résume ma « philosophie » de vie/

      Pour conclure cette citation sans doute aprocryphe du Cap’tain Kirk du vaisseau spatial USS Enterprise

      Ne jamais se rendre.... ne jamais baisser les bras !

      Cdt

    • 3 juillet à 15:08 | loulou (#10109) répond à loulou

      erratum apocryphe

  • 3 juillet à 12:01 | arsonist (#10169)

    Les connaissances de Monsieur Raoelina en matière de physique nucléaire sont théoriques et datent des années 1970 . Et pour être large , disons des années 1980 .

    Je précise bien que le domaine de compétence de Monsieur Raoelina en ce temps-là était la physique théorique .
    Monsieur Raoelina n’est pas un ingénieur spécialiste du nucléaire .
    Donc les compétences pour concevoir , faire surgir de terre et mettre en fonction des centrales nucléaires sont hors domaine de compétence de Monsieur Raoelina .

    Mais la foza besileo de l’Isandra , comme tous les foza d’ailleurs , tente comme à leur habitude commune de faire croire des invraisemblances à ceux qui les écoutent .
    Les résultats catastrophiques de ces dernières années de pouvoir foza doivent inciter les électeurs gasy à davantage de discernement .

    Alors , catastrophe pour catastrophe , imaginez une catastrophe nucléaire à Mada .
    Une catastrophe de plus , à la suite des autres . Mais nucléaire celle-ci .

    • 3 juillet à 12:09 | PERICLES (#10337) répond à arsonist

      Tout à fait d’accord avec vous. Mais finalement cette obsession nucléaire relève peut-être surtout de la psychanalyse...

    • 3 juillet à 12:34 | Isandra (#7070) répond à arsonist

    • 3 juillet à 13:10 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,

      Ce qui est sure, ce professeur pleine d’expérience reconnue internationale, maîtrise bien de quoi il parle.

      Contrairement à certain qui a l’habitude de misavaobaona, il vous décrit bien Polo.

    • 3 juillet à 13:26 | PERICLES (#10337) répond à arsonist

      @isandra eh oui le CV de ce Monsieur éminent de 82 ans fait rêver et inspire le respect. Il y a déjà plus de 40 ans qu’il a créé son institut de recherche nucléaire malgache. S’il vient jusqu’à l’âge de feue Jeanne Calment nous aurons encore quelques décennies à entendre cette ritournelle. Mais l’âge et le CV ne suffiront jamais à changer la réalité : en AUCUN cas le nucléaire ne peut-être envisagé à Madagascar pour toutes les raisons concrètes et précises que j’ai mentionnées ci-dessus (et dont d’ailleurs on pourrait compléter la liste). Mais je suis prêt à regarder son rêve en face, en imaginant que nous sommes en 2030 (il faut un certain temps pour construire une centrale nucléaire...), que Madagascar dispose de sa centrale 1100 MW (peut importe la technique), et d’un courant disponible à volonté grâce à la magie de l’atome. Je souhaite alors que l’on nous fasse la liste de tout ce qui a pu être pensé, financé et réalisé qui a permis à ce rêve de devenir réalité. Et vous mesurerez alors combien du Madagascar d’aujourd’hui à celui de ce fantasme il y a des années lumière (c’est le cas de le dire...) que le pays n’est pas prêt de franchir. Il y a tant d’autres combats bien plus utiles et accessibles à mener, y compris dans l’énergie, que je ne comprends pas cette dramatique obsession de ce qui fut un esprit brillant mais qui n’a pas compris que vivre c’est aussi savoir évoluer.

    • 3 juillet à 13:27 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Je connais Monsieur Raoeliina .
      Et lui aussi me connaît .
      Les Gasy ne sont pas tous des abrutis comme les foza .
      Tandis que votre Paolo ne vient sur ce forum que dans le but d’enfoncer encore plus les Gasy qui sont déjà à la ramasse .
      C’est-à-dire pour aider les foza dans leur oeuvre de destruction .

    • 3 juillet à 16:42 | Turping (#1235) répond à arsonist

      Arsonist ,
      Je dirais avec certitude que : notre éminent physicien malgache ( Stéphan Narson )reconnu mondialement et qui dirige le CNRS de Montpellier est mieux placé pour la physique nucléaire .
      - Personnellement , les « olomanga » malgaches au -dessus des 90 % des gaulois moyens peuvent faire quelques choses à Madagascar à condition que les poli.chiens se battent réellement pour l’intérêt collectif .
      - Pour ce faire ,il faudrait de budget si la volonté réelle était au rendez-vous !
      https://en.wikipedia.org/wiki/Stephan_Narison
      - Pareil :Solofo Jonis aurait pu transformer les ordures ménagères de Madagascar en énergies renouvelables de la 4 ème génération avec son fameux catalyseurs .
      - Mais bofff ,on est toujours sur les mêmes constatations et consternations en se posant la question / Madagascar est -il un pays maudit ?! à cause de ses politicards ?
      - Mettre sous tutelle ce pays n’arrange pas forcément aux pays puissants qui tirent les intérêts .Madagascar reste le pays fournisseur des matières premières ! Bien sûr ,jusqu’à ce qu’il ne reste que des terres latéritiques ! le FMI assure l’endettement !!!!

    • 3 juillet à 18:45 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      @ Turping
      Figurez-vous que Stephane et moi nous nous connaissons depuis 1973-1974 .
      Lui s’est installé à Montepellier .
      Et moi à Paris .
      Je connais le nom de la spécialité de Stéphane .
      Pour faire enrager le « Gaulois » plein de haine contre les Gasy , je laisse deviner si Stéphane connaît ou pas le nom de mon éventuelle spécialité .
      Si daventure j’en ai une , bien sûr !

  • 3 juillet à 12:03 | arsonist (#10169)

    Les prémices d’éventuelles très graves difficultés de coexistence entre les Musulmans et les Gasy non musulmans ?
    Graves difficultés qui pourront tourner à de sanglants affrontements de rue ,
    si on n’y prend pas garde .

    Le pays et les populations gasy au bout du bout de la misère
    sont un champ très fertile favorable à l’expansion musulmane .

    http://www.midi-madagasikara.mg/faits-divers/2018/07/03/antsirabe-teratany-vahiny-sy-ny-zanany-nosakanana-fiara-tsy-mataho-dalana/

    Prenons garde !

    • 3 juillet à 14:56 | PERICLES (#10337) répond à arsonist

      @arsonist Hors sujet. Zéro pointé.
      Sauf si c’est pour apporter ici une contribution à une « analyse des risques d’un investissement dans le développement d’un projet de centrale nucléaire à Madagascar »... et je note donc dans ce cas qu’il y a un risque de déstabilisation du pays et de sécurité qui vous semble important. Un argument qui va donc me conduire à considérer que j’ai davantage intérêt à investir dans un projet nucléaire dans un autre pays moins à risque.

    • 3 juillet à 14:57 | PERICLES (#10337) répond à arsonist

      @arsonist Hors sujet. Zéro pointé.
      Sauf si c’est pour apporter ici une contribution à une « analyse des risques d’un investissement dans le développement d’un projet de centrale nucléaire à Madagascar »... et je note donc dans ce cas qu’il y a un risque de déstabilisation du pays et de sécurité qui vous semble important. Un argument qui va donc me conduire à considérer que j’ai davantage intérêt à investir dans un projet nucléaire dans un autre pays moins à risque.

  • 3 juillet à 12:30 | arsonist (#10169)

    Mais oui , bien sûr !
    Je l’avoue : je pratique l’ostracisme à l’encontre les racistes anti gasy .
    Et je me contrefous si les haineux anti Gasy sont ostracisés par les Gasy .

    Bizarre : est-ce que je commence à y prendre un plaisir malsain ?

  • 3 juillet à 13:01 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    Entre nous ,le Dj ,s’il est élu ,va t-il choisir de diriger Mada depuis la France ou va t-il laisser sa femme et ses enfants pendant (au moins ) les 5 années qui suivent .
    Dans le dernier cas comment va t-il résister à la tentation de toutes celles qui voudront lui laver ses chaussettes en l’absence de sa femme .
    Autre solution Mialy accepterait-elle de revenir a Mada et scolariser ses enfants à Tana ?
    Beaucoup de questions auxquelles ,comme d’habitude, vous ne répondrez pas !
    Pour ma part je verrais d’un bon œil un président de nationalité Française

    • 3 juillet à 13:27 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Ali,

      Je vous conseille tous les jours à bien vous renseigner, avant d’écrire quoi que ce soit ici, là ce genre de question idiote aurait pu éviter.

      Lisez bien notre constitution, vous pourriez vous répondre où est ce que le Président république doit résider. Quant à leur organisation entre famille, c’est sa vie privée, ni Ali, ni Isandra, ne doit s’y immiscer.

    • 3 juillet à 13:52 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra,
      Votre argumentation sur tous les sujets qui vous gêne ? se limite à « renseignez vous et vous verrez que »
      C’est un peu light ,non ?
      Croyez vous que la majorité des gasy,vous savez les gens qui marchent dans les rues des villes et des villages, et non la constitution dont vous vous servez enroulée dans les lieux d’aisances, aimeraient être dirigés par un Français ,qui habite à 10 000 km de ce pays ?

  • 3 juillet à 13:02 | olivier2 (#9829)

    La Jirama Vendra à perte jusqu’en 2020..sous perfusion du club de Paris..qui remplit encore et encore, en toute complicité/hypocrysie, ce tonneau des danaïde bis...pour des raisons qui m’échappent..
    Oups pardon, il paraîtrait qu’un état sans énergie à tendance à encore plus s’enfoncer, et à se rapprocher de la SOMALIE...
    Faudrait pas en arriver là..

    BREF.

    Conseil d’ami, achetez des groupes et des panneaux solaires, et ne comptez pas sur des gens qui ont déjà fait leurs preuves dans leur absolue capacité à tout détruire, voler, et piller.

    La fameuse « équipe qui perd »..

    Que du beau jeu !

     :)

  • 3 juillet à 13:33 | betoko (#413)

    Isandra
    La France et l’_Allemagne entre autres veulent sortir du nucléaire au profit des énergies renouvelables car le nucléaire est trop dangereux et où. est ce que vous allez stocker les déchets radioactifs Ce. n’est pas pour rien que les ecolos insistent ANR disait que nous avons la matière première et les techniciens Ok pour la matière première mais pas pour les techniciens les quels n’ont aucune. expérience Déjà ils ont beaucoup de mal en ce moment. à. maitrise . le peu qu’on possède
    Voici. quelques pistes
    Construire des barrages hydrolique ,de.l’eau nous en avons des ingénieurs aussi ,mais hélas pas assez de main d’œuvre Savez vou . que le Si QQ chose power vient d’embaucher 60,techniciens indiens venant de L’Inde ?

  • 3 juillet à 13:33 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Je pense que sans réponse de votre part ,je vais la remettre tous les jours !
    Isandra,
    Entre nous ,le Dj ,s’il est élu ,va t-il choisir de diriger Mada depuis la France ou va t-il laisser sa femme et ses enfants pendant (au moins ) les 5 années qui suivent .
    Dans le dernier cas comment va t-il résister à la tentation de toutes celles qui voudront lui laver ses chaussettes en l’absence de sa femme .
    Autre solution Mialy accepterait-elle de revenir a Mada et scolariser ses enfants à Tana ?
    Beaucoup de questions auxquelles ,comme d’habitude, vous ne répondrez pas !
    Pour ma part je verrais d’un bon œil un président de nationalité Française

  • 3 juillet à 13:56 | tsirah (#10314)

    vu la crise c’est normale que cela arrive mais par contre on doit savoir remercié notre Etat de subventionnée la JIRAMA pour que les prix de l’électricité reste comme avant

  • 3 juillet à 14:11 | kartell (#8302)

    La vente à perte, ce serait qu’une simple poursuite de ceux, à quoi, nous assistons, depuis des décennies, au niveau d’un état, où les soldes se font toute l’année, mais, dans la coulisse !….
    Ce qui choque, c’est de voir que cette descente, faillitaire, touche désormais, un quotidien, jusqu’ici, épargné par ce type d’annonces, mais, dans un état, où, tout est possible, l’impossible, d’hier, serait devenu, ainsi, une généralité, claironnée, à l’avance !….
    L’émergence se cache, décidément, derrière un Everest de gabegie en désavouant, publiquement, les annonces politico-publicitaires, faites par notre VIP, multi-cartes, accessoirement, putschiste, lors d’un meeting, dans une province profonde et hypnotisée, quelle audace !…..
    L’avenir serait-il, à ce point, vérolé, qu’il soit plus facilement de prévoir les déficits, que les projets, avortés, qui font avancer à reculons ?….
    Ceux qui rêvaient, encore, doivent avoir pris un sérieux coup de blues, mais, certains ont eu une parade : le nucléaire, mais, dommage que Dieu n’en est pas parlé, avant, sinon, il serait, sans doute, devenu notre bouc-émissaire préféré, juste derrière la colonisation, notre chouchoute, à la crème, et, pour longtemps !….

  • 3 juillet à 14:25 | harena (#10295)

    Ny filoham-pirenena sy ny governemanta miaraka aminy dia efa mitady lalana n’aiza n’aiza mba ho tombotsoan-tsika, fa isika no variana migrevy manaiky tarihin’ny mapar sy tim mpambotry firenena ireo, ka ireny krizy mitambatra ireny no mahatonga izao zavatra izao.Aoka samy ho tonga saina amin’izay isika rehetra.

  • 3 juillet à 15:33 | Isandra (#7070)

    L’IEM prévoit 14 centime le KWH :

    "Avec seulement 15% des ménages et du secteur productif disposant d’un accès effectif à l’électricité, et un coût du kilowatt/heure supérieur à 20 centimes d’euro, Madagascar ne dispose ni d’un avantage comparatif dans la sous-région, ni de la production énergétique nécessaire pour soutenir les secteurs clés de l’économie et assurer une croissance accélérée en vue de l’émergence économique.
    Le panel énergie a été l’occasion d’entendre des solutions innovantes et pérennes pour faire baisser la le coût du kilowatt/heure à moins de 14 centimes d’euro et faire bénéficier plus de ménages d’un accès à l’électricité. Le système de distribution et de production de la Jirama est vétuste, c’est un fait. La dépendance au gasoil doit être résolue par incrémentation. Le potentiel de Madagascar en terme d’énergie renouvelable a été détaillé : il est immense.
    Il s’agit donc d’une transition énergétique, par le biais d’une stratégie d’hybridation qui s’appuie sur les potentialités disponibles localement et d’un système financièrement viable de « Pay as you go » pour pallier les difficultés de la Jirama à court et moyen terme. A l’issue de ce panel, les propositions en vue d’une nouvelle politique énergétique peuvent être exprimés de manière simple : partout où il y a du soleil, du vent, des cours d’eau… seront installés des plaques solaires, des éoliennes et des barrages." L’IEM de Andry.

    http://iem-madagascar.com/energie-2/

    C’est possible avec tous ces techniciens qui vont travailler avec lui, il ne plaisante plus cette fois-ci. C’est fini le kitoatoa.

    • 3 juillet à 15:48 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Bof ! Il n’y a que les naïfs qui croiraient les délires d’un bonhomme qui était incapable de décrocher le bac malgré les moyens dont disposaient ses parents .
      Quels professionnels compétents et honnêtes se laisseraient embobiner par pareil énergumène et iraient collaborer avec lui ?
      Il suffit de consulter la liste de ses « techniciens » hors normes pour se faire une idée .

    • 3 juillet à 16:11 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      L’IEM prévoit 14 centime le KWH :

      Belle idée mais c’est le prix du KWH en France .
      Pourquoi l’équipe de Rajoel à repris ce prix de vente en France ?
      Sans doute parce qu’ils n’y connaissent rien en la matière !
      Et puis nous voyons bien le candidat Français qui s’exprime en euros et non en Ariary la monnaie nationale de Madagascar

      Donc Isandra 14 centimes d’euros cela fait 560 ariary le KWH soit le prix de vente actuelle du KWH à Mada aujourd’hui .
      Pour faire moins cher il faut utiliser le charbon du sud de Mada .
      Le charbon n’a pas besoin de gros investissements ni de technicité de haut niveau .
      De plus vous construisez de petite centrale ,facilement connectable au réseau actuel ,ce qui n’est pas possible avec imbécillité Nucléaire !

    • 3 juillet à 16:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALI,

      C’est ça son avantage, il connait parfaitement les deux pays,...

      Il est d’origine Malagasy et Malagasy,... ayant la nationalité Française(je ne pense pas qu’il a déjà voté en France).

      La différence avec la situation actuelle, quand sa politique d’énergie sera mise en place, l’Etat n’aura plus besoin de subventionner les sociétés fournisseurs d’énergie pour réduire le prix de l’électricité comme c’est le cas aujourd’hui.

  • 3 juillet à 15:38 | Tsix (#10296)

    Sarotra no ilazana izany satria ny fanjakana dia efa nametraka fotodrafitr’asa goavana ary tena mety. Ny Jirama ankehitriny dia efa mihezaka ny mamaha ny olana misy eo aminy.

  • 3 juillet à 15:43 | diego (#531)

    Bonjour,

    Est-ce que les candidats aux prochaines élections connaissent l’état économique dans lequel leur pays se trouve ?

    Quand est-ce que les dirigeants malgaches ont réussi à conduire un seul grand projet national ?

    Les politiciens malgaches adorent faire des blagues :

    - résoudre les délestages à moins de six mois, faire Madagascar un pays émergent en moins de 30 ans,

    - et faire croire aux Malgaches que la Présidence peut tout faire, décréter par exemple la fin de la pauvreté.

    Récemment encore, les législateurs sont descendus dans la Rue, ils se font appeler « des députés pour un changement » pour dénoncer la corruption et lutter, paraît-il, contre la corruption....des législateurs ? Cela fait sourire sauf à Madagascar !

    Les politiciens et les élus adorent faire des blagues, mais des mauvaises blagues, cela fait peut être rire les politiciens Malgaches mais pas du tout la CI et encore moins la majorité des malgaches qui vit dans la pauvreté depuis des années.

    Pour développer le pays et donc lutter contre la pauvreté, il faut que le pays, l’État, soit capable de conduire quelques grands travaux dans :

    - l’Éducation, l’Énergie, les Infrastructures, la Santé...indépendance alimentaire etc....

  • 3 juillet à 15:45 | tojo (#10300)

    Vu notre situation ce n’est pas facile mais on voit les différentes subventions et aide venant de l’Etat comme ce projet de centre d’énergie renouvelable du président de la république.

  • 3 juillet à 16:05 | olivier2 (#9829)

    @ iSandra

    Dites moi ?

    Andry..ne serait il pas un « fils d’Antananarivo » comme l’illustre StJo ?
    Dur dur..pour lequel des deux ?
    Les deux mon capitaine !

    Le grandissime St Jo..qui n’est pas un foza, n’est pas déshumanisé ( etc. La liste de ses innombrables qualités est trop longue, et d’ailleurs le Phare D’Alexandrie aurait pu ( du) porter son nom ...Avouons tous que s’eut été mérité !)
    ...est libre comme le vent..cultive du riz dans sa propre rizière..connait Pierre Paul ou Jacques et aurait même inventé le fil à couper le beurre !

    Mais comment ?

    J’apprends à l’instant que St Jo a EGALEMENT inventé le BEURRE !

    pffffiouuuu...

    MDR

    • 3 juillet à 18:28 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Ireo ’zany fa miseho ho hitam-poko sy hitam-pirenena ny fikaonan-dohan’
      ny « Gaulois » sy ny taikiringy mpankahala Gasy andaniny
      sy ny foza mpanohana ny lapinou ankilany .

      Heverin’ny fozan’i lapinou sy i « Gaulois » ary i taikiringy mpankahala Gasy fa
      mitovy ivom-pahalalàna amin’ny lapinou sy ny fozany daholo angaha ny Gasy rehetra .

      Taloha dia mendy ery ilay foza iray hafa izay , niezaka te-ahalala ny momba ahy .
      Ny valin-teny azony dia ny hoe :
      « je suis un Merina de partout et de nulle part »
      sy ny hoe
      « ce que je peux vous prouver sur mon niveau d’instruction , c’est que je sais lire et écrire ».

      Amin’izao fotoana zao io foza io dia tsy mifanandrina amiko intsony .
      Satria any ankafa indray no itoeran’ny tombon-tsoany .

      Ny an’ny fozan’i lapinou kosa dia :
      isan’ireo (izany hoe tsy ireo ihany akory) ahiahian-dry zareo mafy mihitsy izay olona heveriny ara-tombatombana (izany hoe tsy voaporofony akory) fa angamba manam-pahalalàna ka hanaratsy tany an’ilay lapinou karisimatikan-dry lerony .

      Ny an-dry « Gaulois » sy ry taikirigny mpankahala Gasy indray dia :
      izay ahatonga ny olon-dry lerony ho eo amin’ny fitondràna ny Nosy no imasoany mafy ; ka iza moa izao no mizaka ny zom-pirenena frantsay no sady koa milaza tena te ho lasa filohan’ny Gasy ?
      dia iny olona iny no ezahin’ny « Gaulois » sy ny taikiringy atosika ho lasa filoha tokoa
      tsy vitan’izay anefa , fa ireo « Gaulois » sy taikiringy ireo dia resy lahatra tokoa fa dondrona daholo no fiheverany ny Gasy rehetra .

      Heverin’io « Gaulois » io sy io taikiringy io angamba fa mitovy ivom-pahalalàna amin’izy mitsama sy amin’i lapinou sy ny fozany daholo ny Gasy rehetra .
      Mbola sahy milaza indray io « Gaulois » io fa samy zanak’Iarivo hono izaho sy lapinou , ka dia mitovy ivom-pahalalàna izany .
      Sahala amin’ny hoe : Samy « Gaulois » i Cédric sy ity Olivier2 ity , dia samy nahazo Field Medal izany .
      Izany no firefarefan’ny haranintan-tsain’ity « Gaulois » ity .

      Jereo koa anefa fa na dia izay tenin-dry lerony akory aza dia tsy voafehin-dry lerony akory .
      Ilay taikiringy aloha dia tsy mahagaga loatra ny havotsany amin’ny teny frantsay : izy aza mba taikiringy !
      Fa ity « Gaulois » tsy mahavoa teny frantsay akory ity no tena maha talanjona !
      Fa dia inona loatra no anatin’ny ati-dohany ?

      Fony mbola nifanerasera tamin’i Andriamatoa Raoelina aho , dia teny gasy no nifampiresahanay , hafa tsy hoe toe-javatra tekinika na siantifika angaha no voto atin-dresaka .

      Raha ho sahy ka ahay andika amin’ny teny frantsay ireo voalaza ireo ilay foza besileo avy any Isandra ,
      dia ho vao maika koa hivonto fo ry « Gaulois » sy ry taikiringy raha mahafantatra ireo voalaza ireo .

  • 3 juillet à 16:13 | jayo (#10317)

    l’Etat va apaiser ce problème de JIRAMA pour que ça n’entraîne pas des troubles au niveau de vie des malgaches

  • 3 juillet à 16:48 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    Pour cesser le scandale de la Jirama ,il suffit de mettre en prison les actionnaires des compagnies pétrolières ,qui ont ravagé ce marché a leurs profit ,contre celui du peuple , depuis des dizaines d’années .
    C’est simple ,non ?
    Ah oui j’oubliais ,ce sont ces gens là qui subventionnent Rajoel ,donc ce ne va pas être possible !
    Dommage c’était une bonne idée !

  • 3 juillet à 16:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    Un avis à destination de candidat DAMA !

    Ce que j’attends des candidats, en tant que citoyen, n’est pas des longues listes des promesses dont je sais trop bien qu’elles ne résistent pas une journée à l’epreuve du pouvoir et à la réalité économique et politique du pays. Mais un programme économique qui tienne compte des exigences des Institutions financières mondiales et surtout une exigence de ramener une sérénité dans le paysage politique malgache.

    Autrement dit, pas de promesses, elles ne seront pas tenues, respecter les exigences des Bailleurs des Fonds et mettre fin définitivement à la crise politique et Constitutionnelle.

    Maintenant, je comprends parfaitement des promesses délirantes propres à toutes les campagne électorales, mais les candidats doivent le savoir :

    - la caisse de l’État Malgache est vide.

    Il y a une promesse qui ne va pas coûter un ariary au pays et probablement un crédit politique non négligeable pour son initiateur :

    - réconcilier la classe politique et ramener définitivement au pays la stabilité Constitutionnelle !

  • 3 juillet à 17:40 | spliff (#5871)

    D’accord avec Pericles sur au moins la volonté et le travail réel des membres de l’équipe dirigeante actuelle de la Jirama pour redresser la barre.
    Boulot énorme rendu extrêmement difficile du fait de l’ancrage à tous les étages des pratiques ubuesques que l’on connait et résultant du mix joyeux - sur des années - de la corruption de l’incompétence et des vols.
    Les options choisies par les dirigeants actuels sont toutefois et évidement débattables, avis aux connaisseurs (sérieux) qui ont des billes concrètes et la vue d’ensemble adéquate et précise.

    Nucléaire.
    C’est une activité qui du seul fait de sa composante « safety » (et sans même parler des autres), ne peut être envisagée que dans un environnement où le tissu industriel a atteint un certain niveau de technicité. Les industries support annexes dont la proximité est obligatoire requièrent ce niveau. Y a qu’a regarder l’état de la Jirama pour conclure si oui ou non du jour au lendemain on sera cap de le faire. Qu’on n’évoque pas qu’il suffit de former les gens. Il s’agit ici d’une vraie culture de certaines pratiques à une certaine échelle.
    Qu’un Raoelina soit sorti du lot dans ce domaine est une chose. Mais qu’une société en tant que telle démontre son aptitude collective à développer cette orientation technico-scientifique relève d’un niveau dont ceux qui sont coincés dans l’idéologie type ras des pâquerettes qui nous caractérise n’ont aucune idée de quoi il retourne et sont même ignorants de leur propre ignorance. C’est effectivement le drame de notre pays. À pleurer. Un peu d’humilité ne ferait pas de mal.
    Le nucléaire comporte également un volet qui ne saurait être passé sous silence, à savoir celui des risques industriels/environnementaux au regard particulier des techniques à ce jour disponibles pour les contrecarrer efficacement. « Efficacement » étant en l’occurrence une notion relativement subjective. C’est un débat en cours impliquant spécialistes de tous bords dont il convient de prendre connaissance autant sur le plan philosophique que scientifique avant toute prise de décision. Y a du boulot. À noter, et ce n’est pas neutre, l’Allemagne prévoit de se retirer du nucléaire en 2022. Quiconque a bossé ou bosse avec les Allemands connait le sérieux de ce peuple. Leur contribution plus que large à l’avènement des principaux progrès scientifiques et techniques de ces derniers siècles ne saurait être exclue de la « big picture » du sujet dont il s’agit ici, qu’il s’agisse de science ou de philosophie. Ces gus là ne rigolent pas. Y a à creuser. Un peuple n’est pas ce qu’il est pour rien... (n’est-ce-pas 😇)..

    Autre chose.
    Corruption.
    Imaginons que cette activité qui nous est nationale se « diversifie » dans ce qui touche à une illusoire activité nucléaire régie par une agence pour l’énergie nucléaire malgache... donc risques environnementaux évidents, marché du combustible pour bombes sales... etc... je n’en dirai pas plus.

  • 3 juillet à 17:40 | cool Raoul (#10042)

    pour avoir le nucléaire il y a des étapes à suivre

    avant de conduire une mote de course, il faut passer par certaines étapes
    le tricycle
    le petit vélo
    le veo
    la mobylette
    la petite moto
    la grosse moto

    pour l’électricité c’est pareil
    découverte du feu
    la bougie
    la lampe a incandescence
    etc

    a Mada, c’est l’âge de pierre et le tricycle... alors le nucléaire .. bonjour l’angoisse... vu le respect des normes.

    • 4 juillet à 09:07 | Stomato (#3476) répond à cool Raoul

      Il n’y a pas que le respect des normes !
      Il y a surtout les connaissances collégiales et pas seulement celles d’un ou deux individus brillants.

  • 3 juillet à 18:15 | spliff (#5871)

    Ethiopie.

    Pour ceux que cela interesse.
    Deux reportages montrant les facettes contrastees d’un pays africain qui se « developpe » avec des difficultes et une realite sociale qui ne sont pas sans rappeler les notres.
    Mais eux semblent a minima tirer profit d’un certain heritage historique.
    Question.
    Quand on part de si bas que nous, quelles sont les chances que le progres social devienne un fait tangible au meme rythme que le progres economique quand ce dernier s’appuie essentiellement sur l’echec du premier...

    https://www.youtube.com/watch?v=ryqR-SeOKsA
    https://www.youtube.com/watch?v=MnzLDhtTsS8

    • 3 juillet à 23:55 | Jipo (#4988) répond à spliff

      Bonsoir Spliff .
      La bataille pour l’ eau a commencé il y a longtemps, mais là les négociations s’ imposent pour le partage, , je crains bien que la Troisième guerre mondiale sera pour l’ énergie et : l’ eau !
      Comme toujours il y aura ceux qui veulent le monopole et le facturer et ceux qui estiment que cela appartient à l’ humanité entière ( ce que je concède ) .
      Les Chinois ont envahi le tibet , ce n’ est pas pour les beaux yeux du Dalaï-lama, ni des tibétaines mais pour les réserves des + haut sommets et l’ eau glacée qui les recouvrent .

    • 4 juillet à 04:01 | spliff (#5871) répond à spliff

      Oui Jipo.

      Ce qui est notable ici est qu’un pays africain qui est passé par la guerre et la famine il n’y a pas si longtemps soit aujourd’hui en situation de construire un barrage haut de 170m et long de 2km sur ses fonds propres et ait réussi un jumpstart de son économie remarquable.
      Les revers sociaux associés font néanmoins partie de la photo et seraient intéressants à étudier pour en tirer des leçons. Sont-ils vraiment inévitables dans des pays comme les nôtres ? etc...

    • 4 juillet à 06:13 | spliff (#5871) répond à spliff

      Il convient egalement de remarquer a travers cet exemple du barrage la capacite de l’Ethiopie a prendre des decisions reellement souveraines sur des sujets strategiques sensibles et d’en negocier en toute autonomie les tenants et les aboutissants avec ses voisins. Ils savent ce qu’ils veulent, pourquoi et comment ils le veulent sans qu’aucune entite etrangere n’ait a leur imposer quoi que ce soit, lorsque chez nous les partenaires techniques et financiers sont quasiment les decisionnaires...
      Si l’ethiopie a ete occupee 5 ans par l’italie, cela n’a jamais pu evoluer en colonisation... Y aurait-il un lien avec cette assurance impertinente dont ils font preuve ?

    • 4 juillet à 10:07 | loulou (#10109) répond à spliff

      @spliff

      Comme toujours, vous ne vous posez pas les bonnes questions....
      Remplacez « Quand » par « Pourquoi » dans la phrase « Quand on part de si bas que nous, quelles sont les chances que le progrès social....? » et vous aurez peut-être plus de chances d’avoir une réponse pertinente.

      Hé oui !! POURQUOI vous, en tant que nation, partez-vous d’aussi bas... alors que vous avez l’immense avantage d’être colonisés et CIVILISES par la France pendant des décennies, tandis que les Ethiopiens, eux, n’ont eu que quelques années d’occupation italienne ?

      Vous regardez les choses du mauvais côté de la lunette !

      Je suggère que vous fassiez un gros effort de réflexion et d’auto critique en vous demandant pourquoi vous n’avez pu produire que des ratsiraka, des norbert le rat, des dj-débile, des ramaroson-organès-bandits de grand chelin et des hery-bille-de-clown et consorts pour « diriger » votre pays et en faire le 5ème pays le plus pauvre du monde au bout d’à peine 60 ans d’indépendance !!

      Je sais que ce n’est pas dans les habitudes des Malagasy de se remettre en question mais vous n’avez pas le choix si ce n’est de continuer à vous vautrer dans la posture stérile qui consiste à annoner ad nausema aeternam « célafôtaux vazaha ! »

      Aller ! Un peu de courage !

      « Yes you can ».... if you are willing to pay the price !

    • 4 juillet à 17:17 | spliff (#5871) répond à spliff

      @paulo

      Pay the price.
      Correct.
      À nuancer. (Voir plus loin ds le présent post)

      « Quand » : c’est tout simplement factuel
      « Pourquoi » : l’interrogation est suggérée en filigrane dans ma remarque sur l’exemple de l’héritage historique éthiopien

      Après, je ne sais pas paulo...
      Je ne sais franchement pas s’il y a telle ou telle vérité qui s’impose strictement pour expliquer ce bins.

      Mon point de vue...
      Qui n’est que cela sans prétention...
      Vous avez, paulo, un parti pris qui s’explique par le référentiel dans lequel vous raisonnez et duquel il est par définition contre-nature pour vous de vous extirper. Vous pensez en effet du point de vue du civilisateur rationnel qui veut entretenir presque à tout prix la civilisation qu’il aurait enseigné .
      Je pense que c’est une erreur car les perfusions que l’on nous fait en permanence à cette fin nous déresponsabilisent complètement.
      Le fait que de part et d’autre certains fassent au passage leur beurre dégueulasse sur les dites perfusions n’est qu’accessoire et inévitable dans un contexte où il n’existe pas de repère, du fait de l’absence de ligne directrice doctrinale « mûrement » réfléchie, laquelle nous aurions été supposés concevoir en toute autonomie pour nous mêmes.

      L’histoire a fait qu’un modèle nous a été « proposé » comme ce que vous percevez comme solution civilisationnelle « évidente ».
      En ce qui me concerne, ce n’est pas une solution « évidente » mais une solution de facilité car en quelque sorte nous n’avons rien fait qui ait forgé notre « spirit » pour l’obtenir.
      C’est à dire que nous n’avons pas payé le prix requis par l’ordre des choses pour mûrir l’organisation collective qui nous reflèterait, en ayant par nous-mêmes identifié les équilibres qui l’aurait sous-tendue.
      Nous sommes alors aujourd’hui confinés à un modèle « civilisé » emprunté qu’on a trouvé presque par hasard et dont on essaye les boutons et les manettes sans en comprendre l’essence du fonctionnement .
      Eh bien guess what ?
      Ça ne fonctionne pas.
      Ce ne sont pourtant pas les individus « hautement qualifiés » ès ce modèle qui manquent. Gros paradoxe donc.

      On aura réellement appris quand on se sera collectivement « démerdés » par nous mêmes. Ça a effectivement un prix. Je ne sais pas si on est prêts à le payer. Je crois qu’on paye déjà au prix fort notre incompréhension de la signification de l’épreuve subie. Faut bien commencer qq part... prochaine étape la piqûre de réveil (?)... je ne sais pas...

      Maintenant, paulo, la fixette que vous faites sur la « faute aux vazaha » que l’on vous renvoie soi-disant systématiquement à la figure, je ne suis pas sûr que ce soit encore la réalité du terrain...

    • 4 juillet à 19:29 | loulou (#10109) répond à spliff

      @spliff

      le problème c’est que je ne crois pas contrairement au discours politiquement correct du jour que toutes les civilisations ni toutes les cultures se valent !
      Comme beaucoup de jeunes Français étudiants des années 60-70 J’ai été forcé de me coltiner les thèses structuralistes de Levy-Strauss énoncés dans « Tristes Tropiques » mais j’ai décidé de ne pas me faire enfumer ni manipuler par des prescripteurs d’opinion qui ont été largement discrédités par les faits et l’histoire.
      Un peu d’histoire justement : Je me réjouis de ce que les Romains aient massacré les Carthaginois qui adoraient Bââl, Moloch et Astarté auxquels ils sacrifiaient leurs enfants nouveaux nés en les jetant dans les flammes d’une fournaise ! (Cf. les causes méconnues des guerres puniques) Flaubert lui-même a bien décrit le caractère barbare et cruel de cette civilisation pourtant florissante dans « Salammbô. » Je frémisàl’idée que la Gaule aurait pu être colonisée et « civilisée » par les Carthaginois !

      Dieu merci, les Romains, horrifiés par tant de perversions les ont rayés de la surface de la terre « delenda carthago ! »
      Je vous laisse imaginer quel visage présenterait le monde occidental aujourd’hui si les Carthaginois avaient vaincu les Romains !
      Pareil pour les Mayas qui bouffaient le coeur encore chaud de leur prisonniers après l’avoir arraché de leurs victimes encore vivantes ! Les Espagnols ont massacré cette vermine et on ne peur que s’en réjouir et féliciter les Espagnols du 17ème siècle de na pas avoir tremblé quand il a s’agi de les génocider !

      Tout ça pour dire : remerciez le ciel d’avoir été colonisés par une nation où le respect de la vie humaine tenait une place fondamentale ! Vous en seriez encore à massacrer les jumeaux, à pratiquer l’esclavage et l’inceste sans états d’âme ! Vous auriez pu aussi être colonisés par les Japonais s’ils avaient gagné la seconde guerre mondiale ! Charmante perspective n’est-ce pas !

      J’en viens au fait : si votre culture avait eu les ressources intrinsèques, hors de toute ingérence extérieure « empruntée » ou imposée, de se développer comme l’ont fait les Ethiopiens, ça se saurait ! Après tout ça fait bien 60 ans ou presque que vous êtes aux commandes de votre destinée !

      Et pour quel résultat ? ....Par pure charité chrétienne et pour ne pas retourner le couteau dans la plaie je vous épargne la très longue liste de vos échecs lamentables !

      En conclusion le fait même que vous suggériez que cette colonisation imposée a un lien avec votre état de décrépitude avancé est bien la preuve que le « cépamafôtisme » est bien vivant et reste bien ancré, et sans doute pour longtemps, dans la conscience collective gasy ... Pour cela, vous pouvez remercier didier le sanguinaire et ses successeurs ... il vous a bien enfumés et vous avez avalé la couleuvre de plein gré et en toute connaissance de cause !

      Bonsoir Monsieur !

    • 5 juillet à 00:51 | spliff (#5871) répond à spliff

      paulo

      La logique de vos arguments se defend.
      Mais il vous manque la partie « connaissance de la culture depuis l’interieur » pour avoir la photo complete. Et ca, je suis par definition incapable de vous l’expliquer - les mots sont inutiles... donc je ne vais pas m’etaler.
      Observer le passe du point de vue du malgache a bour but d’en tirer des lecons. Constater une incapacite definitive n’aurait pour lui pas de sens. Car pour faire quoi (?). On verra bien (ou pas) ce que nous reserve l’histoire.
      Un truc cependant.
      La rigueur, vous semblez bien connaitre. Comment pouvez vous alors decreter l’archaisme (dans son acception pejorative) d’une langue sans connaitre sa subtilite et la richesse de ses concepts ?

      Cepamafotisme
      J’evoque l’episode colonisation comme un fait objectif qui n’a pas fonctione en termes de l’intention (supposee) par vous de nous civiliser. Ceci n’equivaut pas a dire que nous aurions reussi « sans » vous. Je ne vous accuse pas de notre echec. Dans tous les cas de figure c’est au bout du compte bien notre faute.

    • 5 juillet à 09:13 | loulou (#10109) répond à spliff

      @spliff

      Je vous accorde que l’appellation « proto langage » ou « langue archaïque » est inappropiée ! ... j’admets bien volontiers que quand je le fais, c’est par pure provocation... nul n’est parfait, isn’t it ?

      La virulence de mes réactions/commentaires vient en partie du fait que je voudrais sincèrement que votre pays sorte de l’abîme dans lequel il s’enfonce irrémédiablement.... dans l’indifférence et le fatalisme atavique de vos compatriotes, toutes classes sociales confondues.

      En ma « qualité » d’observateur, extérieur à votre culture, je suis objectivement très pessimiste ! Et le contenu des commentaires d’une grande partie de vos compatriotes sur ce forum ne font que renforcer ce sentiment !

  • 3 juillet à 19:14 | arsonist (#10169)

    Quand la foza besileo de l’Isandra évoque la citoyenneté française de son « charismatique » .
    Pour cette foza , cela est un avantage .
    Voyez par vous -même

    « 3 juillet à 16:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^ »ALI,
    « C’est ça son avantage, il connait parfaitement les deux pays,... »Il est d’origine Malagasy et Malagasy,... ayant la nationalité Française
    « (je ne pense pas qu’il a déjà voté en France). »

    Hallucinant , non ?
    Oser le « il connait parfaitement les deux pays » .

    Sous-entendu : le lapinou connaît parfaitement la France .
    Diantre ! Qui l’eût cru ?

    Autre sous-entendu : le lapinou connaît parfaitement Madagascar .
    Bof-bof ! Quel soutien de politicien gasy ne verse pas dans l’inflation de langage ?
    Je ne suis pas sûr que le lapinou connaît « parfaitement » le village d’origine de RAMBO , ainsi que la mentalité des Gasy originaires de ce village .
    Mais il y a aussi évidemment une infinité de contre-exemples semblables .

    Scénario cata :
    Si le Français lapinou est au pouvoir à Mada .
    Que serait l’attitude de ce Français président gasy , si une crise éclate entre la France et Madagascar , à propos des Îles Eparses , par exemple , (ou d’autres cas) ?
    (« Ces îles Eparses appartiennent à la France » est l’une des raisons principales de la haine du taikiringy qui hante ce forum : récemment sans s’en rendre compte il s’est trahi explicitement une fois ici sur ce fait )
    (Le « Gaulois » y a fait référence aussi une fois récemment , mais son cas n’était pas aussi explicite que celui du taikiringy)

    • 4 juillet à 09:13 | Stomato (#3476) répond à arsonist

      En vous concentrant sur le Lapinou, vous oubliez manifestement le cas de l’amiral aux mains rouges.
      Il s’est moqué de la France et a spolié des français. Il a détruit le pays et ruiné les malgaches en les faisant devenir malagasy.
      Et quand cela à mal tourné pour lui il s’est réfugié en France en profitant de la nationalité qu’il a conservé, alors que beaucoup de malagasy ont perdu grâce à lui la nationalité française de leur naissance durant la colonisation.

  • 4 juillet à 08:20 | lysnorine (#9752)

    @ arsonist 3 juillet à 18:28 répond à olivier2

    « Mbola sahy milaza indray io ’’Gaulois’’ io fa SAMY ZANAK’IARIVO hono izaho sy lapinou , ka dia mitovy ivom-pahalalàna izany »

    Nisy resaka toy izao niseho tamina forum hafa [izay efa nikatona] momba ny fiavian’Ingahy Rajoelina :

    Mahagaga fa nosakanan’ny MT ny tohin’ny ady hevitra izay tsy misy teny ratsy na fanompana na kely akory aza ! Izao no voalaza tao :

    1) Betsileo avy any Sahamadio Ingahy Rajoelina ary ao hoe no misy ny fasan-drazany « any no milevina ingahy Ramarojoelina, rain’andriamatoa rajoelina yves izay dadan’andriamatoa andry rajoelina »

    2) « olga rajoelina reniny dia avy any fianarantsoa« betsileo » hiringiriny ».

    • 4 juillet à 08:39 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ arsonist 3 juillet à 18:28 répond à olivier2
      « Mbola sahy milaza indray io ’’Gaulois’’ io fa SAMY ZANAK’IARIVO hono izaho sy lapinou

      Fanampiny-Famerenana ilay resaka niseho tamina forum hafa !

      « Andry Rajoelina kay tsy merina ?
      Envoyé par : pisobe
      Date : lun 17 octobre 2011 20:09:19
      Iza no mba afaka manamarina an’izany fa raha ny renay dia avy any fianarantsoa i andry rajoelina. Porofon’izany dia ny fasan-drazany dia any sahamadio ary any no milevina ingahy Ramarojoelina, rain’andriamatoa rajoelina yves izay dadan’andriamatoa andry rajoelina.Hafenina mafy io tsiambaratelom-pianakaviana io

      Re : Andry Rajoelina kay tsy merina ?
      Envoyé par : malahelo (Adresse IP journalisée)
      Date : mar 18 octobre 2011 00:16:36
      marina io fa tsy merina io olona io fa i olga rajoelina reniny dia avy any fianarantsoa« betsileo » hiringiriny

      Re : Andry Rajoelina kay tsy merina ?
      Envoyé par : nicodème (Adresse IP journalisée)
      Date : mar 18 octobre 2011 09:10:41
      Tena avy aty aminay io. Ao SAHAMADIO tokoa ny fasan-razanay. Fa saingy tsy mahalala ambony ambany aty izy io...

  • 4 juillet à 14:46 | Toutoun (#10298)

    Debloquer nous de la crise ! nous y voilà maintenant et espérons que c’est le début !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 547