Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 00h51
 

Politique

Elections

La Ceni attend la validation du calendrier électoral

jeudi 18 juillet | Arena R.

La Ceni avait proposé la tenue des élections communales et municipales pour le 28 octobre prochain. Pour le moment, l’Exécutif n’y a pas donné suite. La Ceni attend ainsi le décret qui devra être pris en conseil du gouvernement pour arrêter la date et pour convoquer les électeurs. Si on veut maintenir le calendrier de la Ceni, il reste 10 jours avant le délai fixé par la loi pour la convocation des électeurs. Ainsi, au-delà du 28 juillet, si aucun décret ne sort, le scrutin devrait être reporté.

Le chronogramme de la Ceni prévoit la réception des candidatures à partir du 20 juillet pour une durée de 15 jours. « Aucune disposition de la loi ne précise que la date de dépôt de candidature soit fixée à un calendrier donné, on pourra le reporter à une date ultérieure, tout en tenant compte des éventuelles difficultés des candidats dans la préparation des dossiers, rassure Fano Rakotondrazaka, rapporteur de la Ceni. Il n’y aurait ainsi que le délai de 90 jours de convocation des électeurs qui soit obligatoire selon la loi.

Une innovation apportée par la Ceni pour les municipales et les communales risque toutefois de poser de difficultés à certaines formations politiques. En effet, le candidat aux communales et municipales doit résider au sein de la commune dans laquelle il se présente. Dans ce sens, des indiscrétions révèlent que le régime actuel peine à trouver des candidats crédibles. Ainsi, la plateforme avec Andry Rajoelina pêcherait des candidats parmi les responsables du TIM auprès de certaines communes. Ce serait déjà le cas dans la commune de Mahitsy, à Ambohidratrimo, où un responsable du TIM aurait fini par céder aux avances de la plateforme présidentielle.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS