Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 24 avril 2024
Antananarivo | 09h51
 

Coopération

Madagascar Airlines

La Banque mondiale approuve le soutien financier de 25 millions de dollars

lundi 25 mars | Mandimbisoa R.

La Banque mondiale a confirmé son engagement à soutenir Madagascar Airlines pour son plan de restructuration. Ce soutien financier, d’un montant de 25 millions de dollars, sera mis en œuvre à travers le Projet de transformation économique pour une croissance inclusive (PIC 3), avec la possibilité d’un investissement ultérieur dédié au secteur aérien.

Le gouvernement avait sollicité l’assistance de la Banque mondiale en novembre 2023 pour redresser la situation de Madagascar Airlines. Évalué à environ 100 millions USD, le plan de redressement de Madagascar Airlines (ex-Air Madagascar) est prévu en 3 volets, dont l’amélioration du niveau de services et l’acquisition d’appareils pour relancer des vols régionaux et internationaux.

Cette première tranche permettrait ainsi la réparation des avions déjà à la disposition de Madagascar Airlines en améliorant le service de maintenance ainsi que le processus de digitalisation au sein de la compagnie.

Pour en finir avec les pertes, la compagnie a décidé de se recentrer sur les liaisons domestiques et régionales, et d’arrêter les vols internationaux (vers Paris et Marseille), une mesure annoncée comme provisoire, le temps pour la compagnie de retrouver l’équilibre financier et de se voir doter à plus moyen-terme d’une flotte long-courrier en propre, et non en location avec équipage, comme auparavant.

Par ailleurs, le directeur général de la compagnie, Thierry Bailleul a affirmé qu’il entend procéder à une compression du personnel pour alléger sa masse salariale volumineuse par rapport à ses activités.

-----

13 commentaires

Vos commentaires

  • 25 mars à 10:58 | Isandra (#7070)

    En quelque sorte, c’est une réponse de la banque mondiale pour ceux qui critiquent le plan de la nouvelle direction de cette société nationale.

    Le plan est jugé crédible et réaliste, pertinent aux difficultés de cette société.

    • 28 mars à 11:18 | Rabal (#11637) répond à Isandra

      Rinah Rakotomanga évoque « un contrat à 2 milliards d’ariary de salaire de ce DG avec plusieurs billets d’avion en business class pour lui et sa famille et des avantages en nature ». Des avantages qu’elle trouve « indécents si l’on se réfère à la situation actuelle de la société ».

    • 30 mars à 07:10 | umberto (#10893) répond à Isandra

      Autre argent jetée !!

  • 25 mars à 11:40 | Isandra (#7070)

    En même temps, notre pays attire plus en plus, malgré la campagne de Malagasy bashing opérée par les andafy.

    𝐓𝐨𝐮𝐫𝐢𝐬𝐦𝐞 𝐢𝐧𝐭𝐞𝐫𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥 - 𝐌𝐚𝐝𝐚𝐠𝐚𝐬𝐜𝐚𝐫 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐞 𝐭𝐨𝐩 𝟐𝟎 𝐝𝐞𝐬 𝐝𝐞𝐬𝐭𝐢𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝟐𝟎𝟐𝟒

    Reconnaissance. Madagascar a été catapultée dans la liste des destinations à explorer en 2024, révélée par le prestigieux magazine Outside. Parmi les 23 joyaux sélectionnés à travers le globe, l’île a séduit les experts grâce à sa biodiversité remarquable et ses opportunités d’aventure sans pareil. Ce classement découle des explorations menées par les rédacteurs expérimentés d’Outside Magazine, qui ont parcouru le monde à la recherche des destinations les plus exceptionnelles. Parmi les endroits prisés, Madagascar a brillé de mille feux, mettant en lumière sa diversité biologique unique et son potentiel d’aventure. Les rédacteurs ont été particulièrement émerveillés par les découvertes faites lors de leur périple à Madagascar. Des sites exceptionnels tels que le parc national de Masoala dans le Nord-est, le parc national de Namorokoa au Nord-ouest, et l’école de kitesurf à Nosy Ankao ont captivé leur imagination. Des vols en hélicoptère vers des destinations reculées comme la réserve des Tsingy Rouge ont également enrichi leur expérience. Cette immersion profonde a abouti à la sélection de Madagascar pour figurer dans cette liste prestigieuse, démontrant ainsi la richesse et la diversité des trésors que l’île offre aux voyageurs avides d’aventure et de découvertes. Malgré les défis socio-économiques, Madagascar demeure une destination magnifique et accueillante, offrant des vacances inoubliables à ceux qui osent s’y aventurer. Contrairement aux idées reçues, le pays n’est pas aussi dangereux qu’on pourrait le penser, et la richesse de son patrimoine naturel et culturel en fait un lieu de séjour notable.
    Trésor à découvrir
    Pendant leur séjour, une pléthore d’activités s’offrent aux touristes. Parmi les incontournables, la plongée sous-marine à Nosy Be est une expérience à ne pas manquer. Les massifs coralliens bien préservés et les paysages enchanteurs font de cette destination un paradis pour les amateurs de plongée. Les randonnées à travers les parcs nationaux de Madagascar offrent également des aventures inoubliables. Des réserves comme le parc national de Ranomafana abritent une faune et une flore uniques, offrant aux visiteurs l’opportunité de découvrir des espèces rares telles que le lémurien bambou doré. Par ailleurs, le parc national de Masoala, avec ses vastes étendues de forêt tropicale et ses parcs marins, est un autre trésor à découvrir. Les amateurs de plongée peuvent explorer des sites tels que Tampolo, Ifaho et Ambodilaitry, tandis que les passionnés de kayak trouveront leur bonheur dans les eaux cristallines des parcs marins.

    • 25 mars à 11:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour ceux qui préfèrent les excursions culturelles, la colline royale d’Ambohimanga offre une plongée fascinante dans l’histoire et la tradition malagasy. Ce site sacré, abritant un village ancestral et un Palais datant de plus de 500 ans, est un témoignage vivant de la richesse culturelle de Madagascar. Ainsi, la Grande île se positionne comme une destination de choix en 2024, offrant une expérience unique mêlant aventure, nature et culture. Que ce soit pour plonger dans les eaux cristallines, explorer les parcs nationaux ou découvrir l’histoire fascinante de l’île, Madagascar promet des vacances inoubliables à tous ceux qui la visitent."

    • 25 mars à 11:41 | janitabanana (#11635) répond à Isandra

      Paru et lu dans MT du 25/3/2024 :

      « Mais son intervention était également bien peu digne, car Rinah Rakotomanga utilise dans ses attaques la référence au fait que Thierry de Bailleul soit un “vazaha”. Ainsi, dans ses deux posts sur le sujet en 48 heures, elle utilise ce terme 13 fois. Sa stratégie est claire : marteler que M. de Bailleul est un vazaha afin de titiller la fibre nationaliste, dans le but de mobiliser ceux qui sont prêts à s’enflammer à la moindre étincelle contre les « méchants vazaha qui profitent de Madagascar », qu’il s’agisse de la France, de la SADC, du FMI, de Rio Tinto ou de ... Thierry de Bailleul. Cette approche a toujours de bons clients grâce à la xénophobie latente qui sommeille en chaque Malgache. C’est d’ailleurs ce qui a été utilisé pour plomber les partenariats avec Lufthansa Consulting, puis plus tard avec Air Austral. Mais pour quels résultats, à part la mise en faillite d’Air Madagascar ? »
      TOUT EST DIT DANS CE PASSAGE. EXACTEMENT LE PROFIL DE CEUX QUI VOCIFERENT SUR CE FORUM. 

      LA REPONSE DE MALIBUC MÊME JOUR :

       25 mars à 10:31 | MALIBUC (#9345) répond à janitabanana ^
      Bèbèbèbèbèbèbèbè...........Bèbèbèbèbèbèbèbè.....

      PARU ET LU LE MÊME JOUR DANS MT :

      25 mars à 09:58 | janitabanana (#11635)
      « Au moment de la mondialisation des échanges, les entreprises qui veulent réussir n’hésitent pas à rechercher leurs dirigeants en dehors de leurs frontières »

      Heureusement certains pays l’on compris, d’autres en sont encore à se congratuler d’être encore dans la préhistoire.

      REPONSE DE MALIBUC LE MÊME JOUR :

      25 mars à 10:32 | MALIBUC (#9345) répond à janitabanana ^
      Bèbèbèbèbèbèbèbbè........Bèbèbèbèbèbèbèbè
      Bèbèbèbèbèbèbè................Bèbèbèbèbèbèbèbè

       25 mars à 10:33 | MALIBUC (#9345)
      Oh....OH....putin il est sorti ........hihihihihhihi

      HEUREUSEMENT OMBIASY JETTE DE TEMPS EN TEMPS UN REGARD SUR CE FORUM ET ENVOIE DES VERITES QUI FONT MOUCHE :

      25 mars à 10:41 | Ombiasy (#11606)
      le pays a déjà connu cette disgrace .Souvenez vous.Qu’est devenu la cité industrielle de Mantasoa quand le français Jean Laborde fut disgracié par la reine., ? En quelques jours tout fut détruit ,pillé,brulé .Il ne resta que des ruines.
      60 ans apres le retrait de la détestée Franceafrique faites le bilan. : plus d’eau ,plus de lumière ,plus de routes,, des ventres vides ,des voleurs et des assassins partout.
      D’autre part les plus farouches anti colonialistes d’autrefois ont demandé la nationalité française et vivent tranquilles et heureux à Paris comme un Arsoniste ou une Bequilly et ils prétendent nous faire la leçon.

    • 25 mars à 11:43 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Bébébébébébé.......Bébébébébébé
      Bébébébébébé.........Bébébébébébé

    • 25 mars à 11:48 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Conseil pour les andafy patriotes : C’est le moment ou jamais pour s’investir à Madagascar, tant qu’il y a encore de créneau dans trois ou cinq ans ce sera trop tard, étant donné que les demandes de renseignements concernant notre pays affluent. Quand les gros investisseurs s’installent, le créneau se fera rare.

    • 30 mars à 07:17 | umberto (#10893) répond à Isandra

      Vous avez bien dit : vacances inoubliables à ceux qui osent s’y aventurer !!!

  • 26 mars à 09:08 | Stomato (#3476)

    Le 25 mars à 11:48 | Isandra (#7070) répondait à Isandra ^

    >>Conseil pour les andafy patriotes : C’est le moment ou jamais pour s’investir à Madagascar, tant qu’il y a encore de créneau dans trois ou cinq ans ce sera trop tard, étant donné que les demandes de renseignements concernant notre pays affluent. Quand les gros investisseurs s’installent, le créneau se fera rare.<<

    Quelle belle efficacité pseudo journalistique que de de répondre à soit même sur un sujet abscons.

    Vous ne réalisez pas du tout que le but de la BM est qu’il y ait de plus en plus de super riches.
    Et pour atteindre cet objectif il faut impérativement qu’il y ait de plus en plus d’hyper pauvres.
    Pour cela Madagougou est en hyper bonne place.
    Le génie des malagasys de Madagougou est au top de sa performance en acceptant tous ces dons et prêts abyssaux.
    Dans trois ou cinq ans Madagougou n’existera plus comme nous le connaissons aujourd’hui.

    • 30 mars à 09:10 | Ombiasy (#11606) répond à Stomato

      stomato ___le Madagascar d’autrefois n’existe plus.« le temps béni des colonies » oublié. Aujourdh’ui :plus d’eau au robinet ,plus de lumière ,manque de riz ,ordures à pleine rues, dahalo partout ,et 4 mis qui hantent les rues
      Quand donc cela finira t il ?

  • 27 mars à 11:22 | Da torvik (#11634)

    Que du blabla !
    Remboursez d’abord les clients lésés. On a acheté 3 billets pour le mois de décembre 2023. Ces billets ont été achetés en août et septembre 2023 pour un peu moins de 5000€. On a dû acheter 3 autres billets chez Air France car le voyage était prévu de longue date.
    Madagascar Airlines m’annonce sur le site linkedin de leur DG que leur priorité absolue est la satisfaction du client.
    Leurs dirigeants ont des dépenses faramineuses d’après Rinah Rakotomanga et envisage la location de 2 nouveaux ATR 72. 1500€ par jour pour trois dirigeants, c’est le remboursement de nos billets !!!

    Pourtant, au bout de 6 mois et 80 mails de relance et de multiples passages à Analakely et à Paris, on n’a qu’une seule réponse : Patience et merci de votre compréhension...
    La honte.....

    • 28 mars à 11:21 | Rabal (#11637) répond à Da torvik

      c’est vraiment LA HONTE !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS