Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 09h01
 

Politique

Législative anticipée

L’opposition est déjà prête

mardi 24 juillet 2007 | Alphonse M.

Visiblement, les membres de l’opposition ont favorablement accueilli la décision du chef de l’Etat de dissoudre l’Assemblée nationale et d’organiser des élections législatives anticipées. Faut-il rappeler que le député Faharo Ratsimbahalison avait réclamé la dissolution de la Chambre basse ? Ironie du sort, c’est au tour des élus TIM de hausser le ton après l’annonce de la fin du mandat des députés et envisagent de contre attaquer par une motion d’empêchement du chef de l’Etat.

Tout dépendra des électeurs

Hier, plusieurs membres de l’opposition se disent prêts à affronter leurs adversaires politiques lors des prochaines législatives. En fait, tout laisse à penser que le contexte politique actuel est plutôt favorable à l’opposition. Tout d’abord, on assiste actuellement à un mécontement général de la population à cause de la cherté de la vie et la quasi-inexistance des activités génératrices de revenus. En face, le parti présidentiel n’a jamais connu une telle crise interne qui risque de l’affaiblir dans diverses régions. Plusieurs élus (sénateurs et députés) sont membres actifs du Comité de redynamisation du TIM et qui n’ont eu de cesse de critiquer le staff dirigeant du parti. A ce rythme, on s’achemine vers un TIM-Renouveau. Selon les analystes, le chef de l’Etat n’a plus confiance à son propre parti et envisage de créer une plateforme regroupant les « Ravalomananistes ».

Toutefois, lors de son allocution à Amboasary-Sud lors du congrès régional du TIM, le président en exercice du parti présidentiel, Solofonantenaina Razoarimihaja a rassuré ses partisans que tout est prêt pour les prochaines consultations populaires. La balle est dans le camp des électeurs pour renouveler ou non leur confiance à l’équipe dirigeante.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS