Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 14h28
 

Politique

Dialogue présidentiel

L’opposition divisée

mardi 18 novembre 2008 | Eugène R.

Environ une trentaine de partis et de personnalités politiques sont invités au dialogue présidentiel qui s’ouvre aujourd’hui au Palais d’Etat d’Iavoloha. La plupart des partis d’opposition ont reçu leur invitation, pour ne citer que le Leader Fanilo, l’UNDD, le RPSD, l’AME, le Otrikafo et l’Analamanga. Certaines personnalités politiques de cette opposition ont reçu une invitation personnelle dont entre autres, le pasteur Richard Andriamanjato, Mme Gisèle Rabesahala et Jean Jacques Rabenirina. Mais, les avis divergent. L’UNDD du Pr Zafy n’ira pas. « Pour nous, c’est clair : être présent à Iavoloha, c’est reconnaître la victoire de Ravalomanana en 2002. Donc, nous n’irons pas. », explique le vice-président Dr Emmanuel Rakotovahiny. Le Pasteur Richard Andriamanjato ne partage pas cet avis. « On m’a invité, donc, j’irai », souligne-t-il.

Précision présidentielle

Norbert Lala Ratsirahonana déclare également qu’il fera aujourd’hui le déplacement à Iavoloha pour honorer cette invitation du gouvernement. « Je ferais demain (aujourd’hui) le déplacement à Iavoloha, sinon l’AVI sera représenté. », annonce l’ancien ambassadeur itinérant du président Marc Ravalomanana qui brille ces derniers temps par son silence. Et lui de mettre les points sur les i : « L’AVI prône toujours le dialogue. Nous répondons toujours présent à toute forme de dialogue, quel que soit l’entité qui l’organise, que ce soit le régime ou l’opposition. » En tout cas, à son retour hier de Strasbourg, le président Marc Ravalomanana a jugé « pas très nécessaire » la présence de l’opposition au cours de ce dialogue présidentiel. « On n’a pas tellement besoin de la présence de l’opposition. Par contre, la présence et la participation de nos bailleurs et de nos partenaires sont très sollicitées car on discutera de la mise en œuvre du MAP. », a-t-il précisé. Une manière pour le chef de l’Etat de donner le libre choix aux opposants.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS