Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 09h29
 

7e Jeux des Iles de l’Océan Indien

Omnisports

L’honneur a été sauf

vendredi 10 août 2007 | Rata

Alors que tout le monde s’attendait au pire, le comité local d’organisation (Coji) s’en est bien sorti tout de même. C’est le constat général après l’arrivée de la grosse partie des délégations dans la capitale Malgache et leur entrée aux villages des jeux. Certes des imperfections ont été noté au niveau de l’hébergement causant une certaine frustration des athlètes dont quelques uns ont préféré quitté les lieux pour trouver la tranquillité et le confort ailleurs. Il s’agit des karatékas de l’île Maurice et des footballeurs de l’île de la Réunion, mais le gros du contingent demeure toujours, soit à Ampefiloha, soit à Alarobia. Et à force de se cotoyer, un lien d’amitié s’est installé entre les sportifs des îles participantes. Le souhait du Directeur général du Coji, Hery Eric Rakotonarivo, de voir « la fraternité primée sur les compétitions » semble ainsi sur la bonne voie d’être éxaucé. L’ambiance bon enfant qui régnait au village d’Alarobia est en passe d’effacer les désagréments subis par chaque délégation, y compris celle du pays hôte, lors de son installation. de son côté, le maire du village, Razafindrakoto Virginia, peut également se frotter les mains pour avoir réussi son baptême de feu. Aucun incident majeur n’y a été signalé jusqu’à hier.

« Chaque édition des Jeux des îles a toujours son lot de problèmes. Mais tout le monde s’adapte d’autant plus qu’il comprend que le rendez vous quadriennal des îliens de l’Océan Indien n’est ni les Jeux de la Francophonie, ni les Jeux du Commonwealth, encore moins des Jeux Olympiques » note un confrère de l’île Maurice qui exhorte tous les athlètes de revoir à la baisse leur exigence.
La grande famille de l’océan indien, apparement, compte ainsi faire de cette 7e édition des jeux des îles de l’Océan Indien, un rendez-vous inoubliable.


Que les compétitions commencent !

« Je déclare officiellement les 7e jeux des îles ouverts ! ». Cette déclaration solennelle du Président de la République, Marc Ravalomanana, signifie que les protagonistes sont autorisés désormais à croiser les fers. Les hostilités sont ouvertes, ce jour, par 5 disciplines, à savoir, le basket-ball au Palais des sports, le football au stade de Mahamasina, le volley-ball au gymnase couvert de Mahamasina, la lutte au gymnase d’Ankatso et le karaté au gymnase d’Ankorondrano. C’est à ces sports de combats que reviennent l’honneur d’offrir aux meilleurs les premières médailles des 7e jeux des îles de l’océan indien. Les finales en kata et en kumité, tant en inviduel que par équipe, sont prévues se tenir à partir de 12 h30 pour le karaté, et celles des différentes catégories de la lutte sont annoncées à la fin de l’après-midi. Chauvinisme à part, plus d’un espérent que l’hymne national Malagasy retentira plusieurs fois ce jour au gymnase couvert d’Ankorondrano et à Ankatso.

Concernant les équipes nationales hôte, notamment pour les disciplines collectives, elles ne seront en lice qu’à la deuxième journée, à l’exception des équipes féminines en basket et en volley-ball. Ces dernières affronteront, respectivement à cette journée inaugurale, les Seychelloises et les Mauriciennes. Alors à tous, bon match et que le meilleur gagne.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS